Archives de catégorie : Histoire

Contre-Histoire

La Bible est une oeuvre littéraire remplie de jeux de mots. Elle n’est pas un livre historique. La Traversée de la Mer Rouge ou le Royaume de Salomon sont des mythes, n’en déplaise aux « anti-c’est mythe ».

Les rédacteurs de la Bible étaient des adeptes de la réécriture, de la contre-histoire.

On retrouve dans le mot « Historia » le son correspondant à la racine « Ster » qui signifie « Caché » en hébreu.
היסטוריה
סתר

La contre-histoire permet de s’opposer au caché, de dévoiler, n’en déplaise aux antisémites.

La Bible est une invention humaine servant avant tout les classes dirigeantes, et cela est valable pour les autres livres des religions « monothéistes » issues du Judaisme. Cependant, en adoptant une approche raffinée, en conciliant les opposés, il est possible d’y trouver la Lumière.

« Même si tu crois t’être tellement éloigné de Dieu qu’il t’est impossible de te rapprocher de Lui, tu peux encore trouver la Divinité même là où tu as sombré. » (Rabbi Na’hman de Breslev)

Sion

« Car la Torah sortira de Sion. » (Esaïe 2:3)
כִּי מִצִּיּוֹן תֵּצֵא תוֹרָה

Mots-clés : Torah de Sion, Suisse, Montagne, Homme, S’installer, Siéger, S’asseoir, Chaise, Repas, Boisson, Heureux, Rassasié, Digestion, Jardin, Champs, Sillon, Scion, Yessod, Shaddaï, Fondation, Institution, Assemblée, Secret, Sod, Union, Soudure, Barrière, Blanc, Noir, Six, Sex, Caché, Obscur, Sed, Sad, Sud, Shed, Shit, Shet, Set, …


Direction Sion !


Sion
סיון
Guematria ordinale = 45
= guematria du mot « Adam » (« Homme »).
אדם

#Adam #AddÂme #NouvelleÂme #NouvelHomme #NouvelleTorah #TorahDeSion #TorahDAdam


« Écoutez-moi, vous qui êtes mon peuple, prêtez-moi l’oreille, vous qui formez ma nation ! Car la Torah sortira de moi, et j’établirai la justice pour éclairer les nations. » (Esaïe 51:4)
הַקְשִׁיבוּ אֵלַי עַמִּי וּלְאוּמִּי אֵלַי הַאֲזִינוּ: כִּי תוֹרָה מֵאִתִּי תֵצֵא וּמִשְׁפָּטִי לְאוֹר עַמִּים אַרְגִּיעַ

Le Midrash commente ainsi le verset d’Esaïe :
« Dans les Temps futurs, Dieu va s’asseoir …et expliquer la Nouvelle Torah qui sera donnée à travers le Machia’h. » (Yalkout Shimoni – 429)
עתיד הקב »ה להיות יושב… ודורש תורה חדשה שעתיד ליתן על-ידי משיח

Dieu va s’asseoir. Il va siéger.

« Chaise » se dit « Chair » en anglais.
La Chair.

#Adam #AddÂme #GodWillSit #T-Rhône #SaintSiège #GardesSuisses


Le nom de la ville de Sion (Sitten en allemand), situé en Suisse dans le canton du Valais, vient du latin « Sedunum », du nom du peuple gaulois qui vivait dans la région, les Sédunes, mentionnés par Jules César dans la Guerre des Gaules. Leur nom vient de la racine indo-européenne « SD » (« Installé », « Assis »,…). Les Sédunes sont « Ceux qui sont assis », « Ceux qui sont installés ».

« Sur les rives des fleuves de Babylone, là nous nous assîmes, et nous pleurâmes au souvenir de Sion. » (Psaumes 137:1)
עַל נַהֲרוֹת בָּבֶל שָׁם יָשַׁבְנוּ גַּם בָּכִינוּ: בְּזָכְרֵנוּ אֶת צִיּוֹן

Sion = Sédunes = « C’est d’Une » = C’est de l’Union avec la dimension féminine du Divin que viendra la Délivrance Finale et que nous retournerons vers Sion.

La racine indo-européenne SD (« Sed », « Sad », « Sod », « Sid ») a donné des mots qui signifient entre autres : « Installé », « Assis », « Posé », « Siéger », « Demeurer », « Etre établi », « Tumulus », « Colline », « Etre stable », « Se déposer », « Bien-être », « Confort », « Calme », etc.

Exemples de mots liés à la racine indo-européenne « SD » :

  • « Résider », « Sédentaire », « Assidu »,…
  • L’anglais « To sit » : « Asseoir »
    ainsi que « To set » : « Poser », « Mettre en place », « Installer »
  • Le latin « Sedere » : « Asseoir »
  • Le sanskrit « Sad » ( सद् ) : « S’asseoir »
  • Le proto-slave « Saditi » : « Planter »
  • Le russe « Sad » ( сад ) : « Jardin »
    etc.

En kabbalah, la sefira correspondant à l’Assise, au Fondement, à la Transmission, est la sefira Yessod.
Yessod est la 6ème sefira de ‘Hessed à Malkhout, elle correspond au 6ème jour, celui de la Création de l’Homme qui a pour but de rentrer dans le Shabbat au Jardin d’Eden.

Yessod correspond au désir d’union, entre l’homme et la femme, entre le monde d’en haut et celui d’en bas, etc.

#Soudure #Sod #YesSod


Yessod = Youd + Sod = Secret de la lettre Youd, du désir d’union des 2 youds de l’Aleph
י סוד


La sefira Yessod, c’est la Jerusalem Céleste, c’est « Zion » qui permet d’échapper à la Matrice.


C’est par l’Union que nous échapperons à l’exil.

Sion = Ombre et Lumière

L’Ombre est Lumière.

#SionEtLumière


Sion peut représenter l’Obscurité la plus complète aussi bien que la Délivrance. Tu as le choix.

#IlluSion #ConfuSion


Outre la ville de Sion en Suisse, il existe des villages nommés Sion en Haute-Savoie, dans le Gers, …
Le village de Sidhean en Irlande, est également appelé Sion. « Sidhean » veut dire la « Colline des Fées » en irlandais. Le mot « Sid » désigne un « Tumulus » en gaulois.

En assyrien, « Sadu » signifie « Montagne ».

#MontSion


« Si on… » se dit « Im anakhnou… » en hébreu
אם אנחנו
Guematria = 156
= guematria de « Tsion » (« Sion »)
ציון
= YHVH (26) x 6
יהוה
26 est la guematria du nom de Dieu YHVH

Le nombre 6 fait allusion à la lettre VAV (6ème lettre de l’alphabet hébreu).
Les Vavim sont les crochets utilisés dans le Temple.
La lettre Vav sert de conjonctif (« Et ») et lie les mots entre eux.
Le sixième jour fait la jonction entre la semaine et Shabbat.

Le Yessod, correspond au organes génitaux, au sex , au 6.


« Par les fils de Koré. Psaume. Cantique. Il a Fondé (Yessoudato) sa résidence sur les montagnes saintes.
L’Eternel aime les portes de Sion, mieux que toutes les demeures de Jacob. » (Psaumes 87:1-2)
לִבְנֵי קֹרַח מִזְמוֹר שִׁיר: יְסוּדָתוֹ בְּהַרְרֵי קֹדֶשׁ.
אֹהֵב יְהוָה שַׁעֲרֵי צִיּוֹן מִכֹּל מִשְׁכְּנוֹת יַעֲקֹב


Lorsque l’on recherche le Son Primordial, il faut tenir compte de l’évolution phonétique au cours des millénaires.
Les sons, les mots, les racines évoluent avec le temps. Par exemple, un son correspondant à la lettre D peut évoluer vers un T. En hébreu, la lettre Shin peut devenir un Samekh, etc.

Prononce à Sion !

#TorahDeSion #TorahDuSon


« Tu as Fondé (Yassad) la terre sur ses colonnes d’appui, pour qu’elle ne chancelle jamais. » (Psaumes 104:5)
יָסַד אֶרֶץ עַל מְכוֹנֶיהָ בַּל תִּמּוֹט עוֹלָם וָעֶד

En hébreu, la racine « SAaD » (Samekh – Ayin – Dalet) signifie « Rester », « Supporter », « Soutenir », « Approvisioner ».
סעד

On retrouve par exemple cette racine dans les mots « Missada » (« Restaurant ») et « Seouda » (« Repas »)
מסעדה
סעודה

On s’asseoit pour se restaurer.

La sefira Yessod se situe juste au-dessus de Malkhout, et la « nourrit ».

#RestaureÀSion #Tikkoun


La Raclette, variété de fondue au fromage, a pour origine le canton du Valais.

« Gvina » (« Fromage »)
גבינה
Guematria = 70
= guematria de ‘Yayin » (« Vin »)
יין
= guematria de « Sod » (« Secret »)
סוד

« Plus une personne est éloignée de la vérité, plus elle considère celui qui s’écarte du mauvais chemin comme un fondu. » (Rabbi Na’hman de Breslev)

Pour trouver le secret de toutes choses, il faut être un peu « fondu ».

#FonduSuis #FondueÀSion #Fondation #Yessod


Trouver le Sod, le secret des choses par l’Union des opposés, nous rend heureux. Ne soyons pas « Sad », soyons Heureux ! Mais vivons « cachés ».

#MystèresCachés


En hébreu biblique, un « Sad » est un bloc de pierre immobilisant les pieds d’un condamné (cf. Job 13:27).
סד

#Tristesse #Exil #CondamneÀSion


« Sadé » veut dire « Champ » en hébreu. Le champ nous nourrit.
סדה


La racine « Sadad » signifie « Labourer », « Passer la herse ».
שדד
« Le laboureur passe-t-il tout son temps à labourer en vue de semer ? À fendre le sol et à Passer la Herse (Yesaded) dans son champ ? » (Esaïe 28:24)
הֲכֹל הַיּוֹם יַחֲרֹשׁ הַחֹרֵשׁ לִזְרֹעַ יְפַתַּח וִישַׂדֵּד אַדְמָתוֹ


Un Scion est un rejeton, une jeune branche destinée à être greffée.

#Sod #Pardès #Assembler


On plante les boutures dans un Sillon.

« Qu’un sang un, pur, abreuve Sion ! »


Vent d’anges.

#Sion


En vieil anglais « Sæd » veut dire (« Plein », « Rassasié »). Il a donné le mot « Sad » (« Triste »), car lorsque l’on est triste on reste immobile (la tristesse est une « barrière »), comme lorsque l’on est rassasié.

« Sæd » ainsi que « Sade » en français sont apparentés au latin « Satur »(« Saturé ») ou « Satis » (« Suffisant »)

« Assez » vient de « Ad satis ».

« Le Nom de Dieu El Shaddaï vient du fait que l’univers s’expandait tel un cercle infini puis Dieu a dit ‘Day !’ (Assez !) » (Talmud Hagiga 12a)


La sefira Yessod correspond au nom de Dieu « Shaddaï ».

Le nom de Dieu Shaddaï peut être interprété comme le « Sein » (« Shad ») de Dieu

Shaddaï
שדי
Guematria = 314

Pi = 3,14…
Pis = Cercle

Le « Shedu » est un esprit protecteur de la Mésopotamie antique.

#TwinPeaks #CachezCesSaints


« Le Juste est le Fondement (Yessod) du monde. » (Proverbes 10:25)
צַדִּיק יְסוֹד עוֹלָם

Yessod est incarné par le Tsadik le Juste, à l’image de Yossef.

Yossef
יוסף
Guematria = 156 (6×26)
= guematria de « Tsion »
ציון

Le Tsadik, Zion, … tout ce qui est lié à la sefira Yessod est « caché » (« niSTar »)

#TsadickCaché #CachezCeSaint


« Sod » veut dire « Secret » en hébreu.
En hébreu biblique, « Sod » désigne également une assemblée, un cercle de confidents (de gens « soudés »), une discussion secrète, un plan (Ex. : Genèse 49:6)
סוד
Guematria = 70
= nombre de « nations » = assemblée

« Allélouya ! Je louerai l’Eternel de tout mon cœur, dans l’Assemblée (Sod) des justes. » (Psaumes 111:1)
הַלְלוּ יָהּ:אוֹדֶה יְהוָה בְּכָל לֵבָב בְּסוֹד יְשָׁרִים וְעֵדָה

#Alephim


« Sodi » veut dire « Mon secret » en hébreu.
סודי
On retrouve ce mot une fois dans la Bible (Nombres 13:10). Sodi est le nom du père de Gaddiel, un espion envoyé par Moïse pour explorer la Terre Sainte.


« Mais ainsi a parlé le Seigneur, l’Eternel : Voici, je vais, dans Sion, ériger une pierre de fondation, une pierre éprouvée, une précieuse pierre d’angle solidement fixée ; quiconque s’y appuiera ne sera pas réduit à fuir. » (Esaïe 28:16)
לָכֵן כֹּה אָמַר אֲדֹנָי יְהוִה הִנְנִי יִסַּד בְּצִיּוֹן אָבֶן אֶבֶן בֹּחַן פִּנַּת יִקְרַת מוּסָד מוּסָּד הַמַּאֲמִין לֹא יָחִישׁ

#Yessod #Mossad


L’Homme doit être pudique. Le désir d’union, le sexe, doit demeurer caché de l’oeil public : c’est un « service secret ». Pour vivre heureux, vivons cachés.

#770 #007


Les Fondations, les Saints, les Seins, les Organes Génitaux, la « Chatte », le « Shit » (cannabis), le « Shit » (excréments), les Shedim, etc. sont toutes des « choses cachées ».

On dit « Chut ! » quand quelque chose doit rester secret.

Ce qui est secret, caché, comme les d’une maison, constitue un fondement.

Le mot « Mossad » désigne une « Fondation ».
מוסד
Les services secrets sont le « Yessod » de l’État. On ne les voit pas. Ils constitutent la base de l’État profond, inamovible.


L’adjectif « Sade » veut dire « Agréable » en français. Son contraire est « Maussade » qui signifie « Sombre ».


Attends Sion. La sefira Yessod a un côté obscur car il est justement l’endroit où peut se faire la coupure, le barrage, entre les mondes d’en haut et d’en bas. Le côté obscur deSion, c’est aussi le fait de rester « assis », de refuser de passer à l’action, d’agir dans le monde den bas (Assia / Malkhout).

En effet, il ne faut pas confondre « Père vers Sion » (le Tsadik, le Juste) et « Perversion » (le sadique).

Yessod correspond à ce que l’on appelle le « bas astral », là où sont les Shedim, les « démons » qui attaquent la Brit.
Un Shed cherche à « siéger », à « posséder » une personne en s’y collant (« Dibouk »). Dans le vaudouisme, la possession par un esprit est appelé « chevauchement » : l’esprit « s’assoit » sur le possédé.
En anglais « Shade » peut se traduire par « Ombre », « Nuance », mais aussi « Fantôme ».


« Tous ceux-là se réunirent dans la Vallée des Siddim, qui est devenue la Mer du Sel. » (Genèse 14:3)
כָּל אֵלֶּה חָבְרוּ אֶל עֵמֶק הַשִּׂדִּים: הוּא יָם הַמֶּלַח

La Vallée des Siddim, qui est devenu la Mer Morte, peut se traduire par « Vallée des Champs », mais peut aussi se lire « Emek HaShedim », « Vallée des Démons ». Elle fut le théâtre de la Guerre des Rois.

Sod Homme = Ego Mort

Selon le Talmud, les démons « nous entourent comme le sillon autour de l’arbre » (Brakhot 6a), » comme le sillon autour d’un pied de vigne » (commentaire de Rachi).
אָמַר אַבָּיֵי: אִינְהוּ נְפִישִׁי מִינַּן, וְקָיְימִי עֲלַן כִּי כִּסְלָא לְאוּגְיָא


En hébreu la transcription phonétique de « Zion », « Zioun », signifie « Baise ».
זיון

#Base #MarquisDeSad


« Sod » veut dire « Gazon » en anglais.

#GazonMaudit #Shabbat


Yessod correspond au désir d’union entre les contraires, entre la dimension féminine et la dimension masculine.
Lorsque le désir d’union est à sens unique, c’est-à-dire seulement envers ceux qui nous ressemblent, alors, le secret, le Sod, est omis. C’est la raison pour laquelle Israel est un « pays homosexuel » refusant de s’unir avec la dimension féminine, que ce soit dans sa dimension physique (Gay Pride de Tel Aviv) ou spirituelle (monde orthodoxe fuyant les laïcs et les non-juifs).

#fFondant #FondeÀSion #GoyPride


En kabbalah, la relation parfaite avec le Divin est appelée relation « Face à face ».
Cette relation parfaite a lieu lorsque nous cherchons et dévoilons les lumières cachées dans ce monde.
Le contraire est la relation « Dos-à-dos ».
Il ne faut pas confondre « Face » (en anglais) et « Fesses ».


En hébreu, le mot Satan vient de la racine « Saté » qui signifie « Se retourner », « S’éloigner ».
שטן
On la retrouve dans la mot « Sotah », mot donné dans la Bible à la femme accusée d’adultère, celle qui est « déviante » et à qui on fait boire les « eaux amères ».
שוטה


« Mishtei », « Festin » en hébreu, a la même racine que « Lishtot », « Boire ».
משתה
לשתות

Pour faire du Soda, l’eau était auparavant gazéifiée par une solution de bicarbonate de soude, d’où le nom « Soda ».
« Soda » et « Soude » viennent de l’arabe « Suwwad » (« Suaeda » en français = Soude maritime, dont une variété est de couleur noire), apparenté à « Aswad » أسود (« Noir »).
La Soude noircit.


La racine « Shétèn », signifie « Uriner », « Verser de l’eau ».
שתן
On la retrouve dans le verset suivant :
« C’est pourquoi je susciterai le malheur à la maison de Jéroboam ; je n’en épargnerai pas ceux qui pissent contre les murs … » (Rois I 14:10)
לָכֵן הִנְנִי מֵבִיא רָעָה אֶל בֵּית יָרָבְעָם וְהִכְרַתִּי לְיָרָבְעָם מַשְׁתִּין בְּקִיר
En argot biblique, « Mashtin BaKir » (« Ceux qui pissent contre les murs »), désigne les enfants.
מַשְׁתִּין בְּקִיר

Il ne faut pas confondre « Peace » et « Piss ».

#Valais #Wall-Is


Selon la kabbalah, le travail de l’Homme consiste à « élever les eaux d’en bas » (la dimension féminine) pour qu’elles s’unissent à celles d’en haut (la dimension masculine).

Il faut briser les barrières pour faire passer les eaux.

Le nom du Sudd, zone marécageuse du Soudan, vient de l’arabe « Sadd » سد (« Barrière »).
En anglais, le mot « Sudd » désigne une barrière végétale empêchant la navigation.

#VaVersToiMême


Le nom du Soudan vient de l’arabe « Balad As-Sudaan » بلد السودان (« Pays des Noirs »).

#Sud #Soudan #SoudanDuSud


« Sid » signifie « Blanchir », « Réduire en chaux » (cf. Amos 2:1)
שיד

#SidVicious #BlackOrWhite #OmbreEtLumière


La sagesse se trouve dans le Sod.
Selon la tradition juive, « la Sagesse se trouve au Sud » (en rapport avec l’emplacement de la Menorah dans le Temple).
Au sud d’Israel se trouve l’Arabie Saoudite (là où se trouve l’âme, mec).

« Saoud » (سُعود) veut dire « Heureux », « Comblé » en arabe.

#Sud #Midi #Midianites


Le mot « ion » vient du grec ancien ἰόν , se traduisant par « Allant », « Qui va ».

SE / S’ est un pronom personnel réfléchi.

S’ION = « Va vers toi-même »

#UnVersSion #NouvelleTorah #BienvenueÀSion


Un ion est un atome ou une molécule ayant gagné ou perdu un ou plusieurs électrons. On distingue 2 grandes catégories d’ions : les cations chargés positivement, et les anions chargés négativement.

#Pur #UnPur #UnVersSion


Les faisceaux d’ions naissent de l’accélération de particules chargées et leurs analyses permettent d’être au plus près du noyau.
Les ions forterment ionisés sont des objets quantiques.

#CantiqueDesQuantiques


Un composé ionique est un composé chimique créé par association d’ions. Parmi ceux-ci, il y a le Chlorure de sodium (sel) ou l’Hydroxyde de sodium (soude).

« Natrane Hydroxydi » (« Hydroxyde de Sodium »)
נתרן הידרוקסידי
Guematria avec le kolel (+2) = 1111

#SelDesAlpes #Alephim


« Sod » veut dire « Secret » en hébreu.
סוד
Guematria = 70

« Sodium » se dit « Natrane »
נתרן
Guematria = 700

#770


Le « Sel » (chlorure de sodium) se dit « Melakh » et est proche phonétiquement du mot « Melekh » (« Roi »).
L’Homme devient « Roi de la Terre » lorsqu’il élève le monde matériel en révélant ses secrets.

« La gloire de l’Eternel, c’est de s’entourer de mystère ; la gloire du roi est d’examiner les choses à fond. » (Proverbes 25:2)
כְּבֹד אֱלֹהִים הַסְתֵּר דָּבָר וּכְבֹד מְלָכִים חֲקֹר דָּבָר


Ө
Le Sel représente ce qui lie, ce qui connecte, ce qui soude. Le Sel, c’est l’union entre l’En haut et l’En bas.

#SelDesAlpes


La racine « Shadad » signifie « Détruire ».
שדד
« Laisse les exilés de Moab demeurer chez toi ; donne-leur un asile contre le Dévastateur (Shoded), jusqu’à ce que l’oppression ait cessé, que les violences aient pris fin, et que l’envahisseur ait quitté le pays. » (Esaïe 16:4)
גוּרוּ בָךְ נִדָּחַי מוֹאָב הֱוִי סֵתֶר לָמוֹ מִפְּנֵי שׁוֹדֵד: כִּי אָפֵס הַמֵּץ כָּלָה שֹׁד תַּמּוּ רֹמֵס מִן הָאָרֶץ

Il ne faut pas confondre Seth (le Destructeur dans la mythologie égyptienne) et Seth (« Shet » en hébreu, qui a pour sens « Fondement »).

« Adam … produisit un être à son image et selon sa forme et lui donna pour nom Seth » (Gen. 5:3)

Seth (« Shet »)
שת
Guematria = 700


On retrouve la racine « Shet » dans le mot « Even HaShtiya », « La Pierre de Fondement », celle du Saint des Saints du Temple de Jerusalem.
אבן השתייה

#PierreDeSion


Dans le dialecte du Valais, « Assieds-toi » se dit « Achéta té ».


La racine indo-européenne « Sed » est également à l’origine du mot « Sanhédrin » qui vient du grec « Sunedrion » συνέδριον « Assemblée siégeante », composé de « Syn » σύν (« Avec ») et de « Hedra » ἕδρα (« Siège »).
« Hedra » vient de « Hezomai » ἕζομαι (« Asseoir ») qui a pour origine l’indo-européen « Sed » (apparenté au latin « Sedeo »).

Outre le grand-prêtre, le Sanhedrin était composé de 70 membres (guematria de « Sod » = « Secret »).


La racine « Sed » a aussi donné le mot « Session » (du latin « Sessio » / « Sedeo »). Une session est une période pendant laquelle une assemblée tient une séance.

C’est Sion.

#VersSion #Live


Le préfixe « Proto » (du grec « Protos », « Premier ») désigne le Premier rang, l’Origine.

En linguistique historique, le préfixe « Proto »sert à désigner un état de langue antérieur à sa différenciation en dialectes, comme dans « Proto-indo-européen » ou « Proto-hébreu ».

« Kol » veut dire « Voix » en hébreu, comme dans « Kol YHVH » (« Voix de Dieu »)
קול יהוה

Proto-Kol des Sages de Sion.

#ConspireÀSion #SaVoix #QueLaLumièreSoit


Un « Shiddour » est une « Émission ».
שידור

La sefira Yessod peut être comparée à une Antenne.

#Antenne #OnEstDeux #Ondes #Sonde #Sod


Un « Shiddoukh » (rencontre en vue d un mariage), vient de la racine « Shadakh » (« Se reposer »). Un shiddoukh permet de fonder une famille, de « se poser ».
שידוך

#UnionDesOpposés #Sion


La racine « SDR » exprime l’ordre.
סדר
Tout est « Besseder », tout est en ordre quand les choses sont à leur place.


« Et les exilés de cette légion d’Enfants d’Israel, jusqu’à Tsarfat… monteront sur le Mont Sion pour se faire les justiciers de la montagne d’Essav et la royauté appartiendra à l’Éternel. » (Ovadia 1:20-21)


Machia’h viendra « sur un âne » : l’Âne fait référence à la Matière (« ‘Homer » en hébreu, même racine que « ‘Hamor », l’Âne) qui doit être raffinée par l’Homme, en dévoilant le spirituel dans le monde matériel.

Lors de la Délivrance Finale, le Machia’h, c’est à dire la Dimension Féminine du Divin (Malkhout), viendra sur un âne et la Shekhina sera dévoilée. La Présence Divine sera « transportée » par le monde matériel qui ne fera plus qu’un avec le monde spirituel.

« Réjouis-toi fort, fille de Sion, jubile, fille de Jérusalem ! Voici que ton roi vient à toi juste et victorieux, humble, monté sur un âne, sur le petit de l’ânesse. » (Zacharie 9:9)

Ziggourat

« Allons, bâtissons-nous une ville et une tour dont le sommet atteigne le ciel. » (Genèse 11:4)

L’histoire de la Tour de Babel a pour origine l’Etemenanki (du sumérien 𒂍𒋼𒀭𒆠): la « Maison-fondement du ciel et de la terre ». L’Etemenanki est une ziggourat (temple babylonien, en forme de pyramide à étages) dédiée au dieu Mardouk à Babylone. Elle fut rénovée par Nabuchodonosor II.

Etemenanki
אטמננקי
Guematria = 260
= Nom de Dieu YHVH (26) x 10 Sephirot
יהוה

L’Etemenanki comportait 7 étages, comme les 7 jours de la création. Au 7ème étage se trouvait un lit, destiné au repos du dieu et à son union avec le principe féminin (Shabbat, le 7ème jour).

On retrouve dans le mot « Ziggourat » le préfixe « Zygo » qui indique une liaison entre deux éléments, un caractère double. « Zygo » vient du grec ancien « Zugon » ζυγόν (« Paire », « Joug »), apparenté au latin « Jugum ».
En hébreu, « Zoug » signifie « Couple ».
זוג

#Zygomatiques #Humour


Le mot « Ziggourat » peut être rapproché du mot « Exagérer » qui vient du latin « Exaggerare » (« Augmenter »).
Phonétiquement proche, le mot étrusque « Ekzakkera », signifie le « Sein pointu de Dieu » (en référence à la déesse-mère, et à l’image de la Tour de Babel) et il est possible que ce mot ait pour origine « Ziggourat ».


On retrouve dans le mot « Babel » la racine indo-européenne « Bel » / « Bal » qui signifie « Enfler », « Gonfler », « Devenir plus grand », « Se mettre en colère » qui a par exemple donné les mots “Balu” (“Sac de cuir” en gaulois), Balle, Baleine, Ballot, Bulldog, Phallus, Belge, Blague, etc.

« Babel » est lié au verbe hébreu « Lebalbel » qui veut dire « Confondre », « Mélanger ».
לבלבל

« Balagan » signifie « Désordre » en hébreu et trouve son origine dans le russe « Balagán » (« Blague »)
балаган

« Migdal Bavel » (« Tour de Babel »)
מגדל בבל
Guematria ordinale = 111
= guematria pleine d’Aleph, la 1ère de l’alphabet
אלף

Lorsque l’Homme s’éloigne de Dieu, ce dernier fait des « blagues ». Même là où nous avons sombré, Dieu se révèle être Un.

« Même si tu crois t’être tellement éloigné de Dieu qu’il t’est impossible de te rapprocher de Lui, tu peux encore trouver la Divinité même là où tu as sombré. » (Rabbi Na’hman de Breslev)

#BlagueBelge


Néron

Néron est né Lucius Domitius Ahenobarbus.
Le nom « Lucius » vient de « Lux » et signifie « Né avec la lumière, à l’aube ».

« Nèr » veut dire « Bougie » en hébreu ; « Nero », « Sa bougie ».
נרו
Selon le Talmud (Guitin 56a), l’Empereur Néron entra dans Jerusalem pour la détruire, mais il changea d’avis et se convertit au judaisme. Le célèbre Rabbi Meïr fut l’un de ses descendants.

En hébreu, « Meïr » signifie « Éclairant », « Lumineux », à rapprocher de la racine « Or » liée à la Lumière, et « Nour » liée au Feu.
מאיר

#LumiNèr #TheNumberOfTheBest #RetourDeFlamme #IWillReturn



Nero
נרו
Guematria = 256
= guematria de « HaMeïr » (« Le Lumineux »)
המאיר

#MatRix #Matrixide


« Nero » est l’anagramme de « Ranou » (« Chanter fort », cf. Jérémie 31:6) :
רנו
« En vérité, ainsi parle l’Eternel : Eclatez en chants joyeux au sujet de Jacob, en cris d’allégresse au sujet de la première des nations ; publiez à voix haute des louanges et dites : Assure, ô Seigneur, le salut de ton peuple, des derniers restes d’Israel ! »
כִּי כֹה אָמַר יְהוָה רָנּוּ לְיַעֲקֹב שִׂמְחָה וְצַהֲלוּ בְּרֹאשׁ הַגּוֹיִם הַשְׁמִיעוּ הַלְלוּ וְאִמְרוּ הוֹשַׁע יְהוָה אֶת עַמְּךָ אֵת שְׁאֵרִית יִשְׂרָאֵל


Néron (avec le Noun final)
נרון
Guematria = 306
= guematria de « HaEsh » (« Le Feu »)
האש


Même si sa venue à Jerusalem décrite par le Talmud n’a pas de valeur historique, Néron semble avoir été proche du Peuple Juif.
Sa femme Poppée intercéda plusieurs fois en faveur des Juifs et plusieurs sources rapportent sa conversion au Judaïsme.

À la fin du règne de Néron, des Juifs zélotes (cercle des descendants de Juda de Gamla), prophétisèrent la chute de Rome et écrivirent l’Apocalypse. Ils voyaient dans l’Empire Romain et son Empereur la « Bête » du Livre de Daniel.

Neron Cesar
נרון קסר
Guematria = 666

Certains écrivaient « Nero » sans le Noun, c’est pourquoi sur certains vieux parchemins de l’Apocalypse le « Nombre de la Bête » fait 616.
נרו קסר


Le nom Nero a pour racine indo-européenne « Hner » qui signifie « Force ».

« Force » se dit « Gvourah » en hébreu.
גבורה
Guematria = 216
= 6 x 6 x 6

#TheNumberOfTheBest #LaForce #LaFarce


À la mort de Néron, une guerre civile commence, appelée l’Année des quatre empereurs. La situation est très confuse, et nombreux sont ceux qui croient que Néron n’est pas mort mais reviendra bientôt reprendre le pouvoir.

#IWillReturn


Mais Néron n’était pas seulement l’ennemi des Juifs zélotes. D’autres personnes avaient intérêt à colporter des rumeurs sur lui : les Flaviens, la dynastie d’empereurs romains qui succéda à la dynastie julio-claudienne, celle de Néron.

La dynastie des Flaviens, celle de Titus qui détruit le Temple de Jérusalem, est à l’origine de l’écriture des Évangiles. L’Empire Romain devait absolument se débarasser des Messianistes. Les Messianistes étaient des Juifs zélotes qui n’acceptaient pas l’invasion romaine et souhaitaient rétablir un Royaume d’Israel avec un descendant du Roi David à sa tête.

La Bible rapporte que Yaakov utilisa la ruse contre Essav pour prendre son droit d’aînesse. Les rôles allaient s’inverser. Les Flaviens eurent une idée de génie : contrer le messianisme juif en créant une nouvelle religion, plus favorable aux Romains. Pour cela, ils s’appuyèrent sur des cercles de Juifs érudits comme ceux de Flavius Joseph ou de Philon d’Alexandrie, alliés des Flaviens, pour rédiger les Évangiles.

Clément de Rome, l’un des tous premiers papes, appartenait à la dynastie flavienne et de nombreuses sources rapportent les liens étroits entre les Flaviens et les premiers Chrétiens.


Le peuple aimait Néron, contrairement aux élites romaines, et toute sortes de fausses accusations (meurtre, folie, débauche,…) ont été écrites sur lui afin de le discréditer. Par exemple, les écrits sur sa persécution des Chrétiens sont des inventions, des ajouts tardifs à ceux décrivant le Grand Incendie de Rome. Néron a en effet été accusé d’avoir brûlé des Chrétiens de Rome, la nuit, comme des torches.

#LumièresPourLesNations #CorpsNèr


Néron aimait la poésie, les arts. Il jouait de la lyre, à l’image du roi David. Il n’était pas un va-t-en-guerre comme les autres empereurs et ferma les portes du temple de Janus, les portes de la guerre. Il fit la paix avec les Parthes et était particulièrement apprécié en Orient.

Néron n’était ni cruel, ni fou. Il était simplement différent et fut condamné à tort par ceux qui n’acceptaient pas de se remettre en question, d’évoluer.

Dans le cirque messianique, certains veulent voir dans le Messie un acrobate. La tradition kabbalistique (Zohar, récits du Ari Zal,…), elle, associe le Machia’h à un clown, un « nez rond ».

Le clown, le bouffon, est en effet celui qui révèle la dualité, la multiplicité à l’intérieur de chaque être. Il déconcerte et oblige à être humble, à rechercher l’harmonie intérieure.

À la cour du Roi, seul le bouffon a le droit de dire toute la vérité.

Le bouffon s’attire la haine des forces obscures. Mais lorsqu’il est accepté, le clown est un facteur d’évolution, de délivrance.


« Le nombre 666 contient en lui-même, de façon cachée, un potentiel messianique élevé et sublime. » (Gaon de Vilna, d’après Mossad HaYessod)

#TheBest

Louxor

La Vallée des Rois est une région d’Égypte située sur la rive occidentale du Nil à hauteur de Louxor. Son nom arabe signifie « Vallée des deux portes des rois ».

On retrouve dans le nom Louxor les sons correspondant à « Lux » (« Lumière » en latin) et « Or » (« Lumière ») en hébreu.

Il existe 2 lumières : l’une visible, l’autre cachée, qui se révélera à la fin de l’exil, lorsque la Malkhout, la « Maison de Dieu », la « Royauté », sera dévoilée.

#Lux #Or #LierLesOpposés


Notre rôle dans ce monde est de créer une demeure pour le Divin en reproduisant l’En-haut dans l’En-bas, en révélant la Présence Divine (Malkhout, la Shekhina, la Fille, la « Bat ») dans ce monde-ci.

Louxor correspond à la cité antique de Thèbes.
Auparavant, la ville s’appelait « Ouaset », la « Ville du Sceptre », le sceptre symbolisant la Royauté.

« Lux », sors !

#Thèbes #Bat #Beit


Louxor
לוקסור
Guematria = 402
= guematria de « Bat », la « Fille » (Malkhout / Shekhina)
בת

Un seul verset de la Bible a 402 pour guematria :

« Rendez hommage à l’Eternel, car il est bon, car sa grâce dure à jamais ! » (Psaumes 107:1)
הֹדוּ לַיהוָה כִּי טוֹב: כִּי לְעוֹלָם חַסְדּוֹ


Au centre de la Place de la Concorde, à Paris, se tient depuis 1836 l’obélisque provenant à l’origine du temple de Louxor en Égypte. C’est sur cette place que fut guillotiné Louis XVI.

La tête dans les Cieux, mais les pieds sur Terre.

Lux Or.

#DécapiteÀSion #Malkhout

Sors de la Grotte !

Dans le Talmud, il est écrit que Dieu a d’abord créé l’Homme avec une queue avant de la lui enlever (Erouvin 18a).


La grotte de Qesem est un site archéologique situé en Israel, près de Tel Aviv. On y a retrouvé des dents humaines fossiles vieilles de 400 000 ans et proches d’Homo Sapiens.
Selon Avi Gopher, de l’université de Tel Aviv, l’analyse de ces dents révèle que cet homme était essentiellement végétarien.

C’est également dans la grotte de Qesem que l’on a retrouvé les plus anciennes traces connues d’utilisation prolongée du feu par l’Homme : les traces d’un foyer vieux de 300 000 ans.


Les recherches scientifiques progressent et il apparaît de plus en plus probable qu’une population d’Homo Sapiens était établie au Proche-Orient il y a plusieurs centaines de millions d’années, bien avant ce qu’il était couramment admis, et avant l’arrivée de l’Homme de Néandertal. Un fragment de mâchoire d’Homo Sapiens dans la grotte de Misliya (Mont Carmel, Galilée) vieux de presque 200 000 ans est un exemple de découverte allant dans ce sens.


La plus ancienne sépulture connue d’un Homme de Néandertal se situe en Israel. Celle retrouvée dans la grotte de Taboun (Mont Carmel, Galilée) pourrait dater de 180 000 mais il existe des doutes sur la fiabilité de la datation. En revanche, la sépulture retrouvée à Amud, également en Galilée, vieille de 80 000 ans, est reconnue pour être la plus ancienne sépulture néandertalienne dont l’âge ne fait pas de doute.


Les plus anciennes sépultures d’Homo Sapiens connues ont été retrouvées en Israel dans 2 grottes différentes (Skhul et Qafzeh) et datent d’il y a environ 100 000 ans.


Une calotte crânienne vieille de 55 000 ans a été retrouvée en Israel, où il est prouvé que l’Homo Sapiens et l’Homme de Néandertal on cohabité. Elle porte à la fois les caractéristiques de l’Homo Sapiens et de l’Homme de Néandertal. Le Proche-Orient pourrait être la région où les 2 espèces se sont hybridées, « connues », pour la première fois.


Curieusement, l’Homme de Néandertal était présent là où ont été plus tard érigés des mégalithes.


Entre l’Irlande et l’Iran

Dans le Glossaire de Vienne (glossaire gaulois d’Endichler), le mot « Dan » est traduit par « Judex » (« Juge »).

Par exemple, Danorix est un nom de personne signifiant « Roi des Juges » ; « Argantodane » désigne un magistrat en charge de l’émission de la monnaie.

#Dan #Rix #Judex

L’attribut du Jugement est représenté par la tribu de Dan dont les symboles sont la balance et le serpent.

Les Danaïdes


Le Danube


Go Loi

#LeCielSurLaTête


Le « Rhône » se dit « Rhodanus » en latin, mais le mot est d’origine gauloise. Le Glossaire de Vienne définit ainsi « Rhodanus » : « Roth veut dire Violent, Dan désigne le Juge en gaulois et en hébreu ; ainsi Hrodanus signifie Juge Violent. » (De nominibus Gallicis, 9:11)


L’île de Rhodes (Egée Méridionale) est surnommée « l’île au roses ». Elle était réputée pour être infestée de serpents. L’étymologie du nom Rhodes pourrait provenir de « Rhódon » ῥόδον (« Rose ») ou du phénicien « Hrode » (« Serpent »).
𐤄𐤓𐤏𐤃‎

Les recherches archéologiques menées à Tel Dan en Israel mettent en évidence de nombreuses similitudes avec la culture égéenne. La tribu de Dan aurait pu être constituée de mercenaires égéens chargés de faire régner l’ordre pour le compte de l’Egypte il y a environ 3000 ans.


Adam, le premier Homme, est associé à la couleur rouge (« Adom »), couleur de la Terre (« Adam »), du monde d’en bas.

Le nom commun « Red » signifie « Fleuve » « Cours d’eau » en breton, l’adjectif signifie « Courant » comme dans « Dour red » (« Eau courante »). « Red » en breton peut par exemple être rapproché des mots « Road » (« Route » en anglais) ou « Raid ».

En hébreu, la racine du verbe « Laredèt » (« Tomber ») est la même que celle du mot « Yardèn », (« Jourdain »).
ירדן

« Rodef » signifie « Poursuivant » ; « Redifa », « Poursuite », « Persécution ».
רודף

La couleur « Rose » se dit « Varod » (guematria = 216 = « Gvourah ») en hébreu ;
ורוד
« Veine » se dit « Vride »
וריד

#Veine #Mazal

#Radeau


L’anglais « Red » vient de la racine indo-européenne « Hrewd » qui a par exemple donné « Rodaz » en proto-germanique ou « Rut » (« Rouge ») en wilamowicien (langue germanique), « Rutiler », « Rude », etc.

#SurLaRuth #DavidSon #Edom #Admoni


En anglais, « Root » signifie « Racine »

#LaRuth #LaRacine #BeitDavid


Les fleuves, comme le Nil, sont liés à l’attribut de Gevourah, au « Din ».


Les Radhanites, qui avaient leurs bases le long du Rhône, étaient des marchands juifs qui ont joué un rôle très important dans les échanges entre l’Orient et l’Occident pendant le Haut Moyen Âge.

Les Radhanites avaient des liens très étroits avec les communautés juives du pays de Radhan (une région à l’est du Tigre, proche de Bagdad) et de nombreux chercheurs y voient l’origine de leur nom.

En 797, Charlemagne envoya une ambassade menée par un marchand juif, Isaac, au calife de Bagdad, Hâroun al-Rachîd. Ce dernier offrit à Charlemagne un éléphant blanc comme cadeau diplomatique.

C’est grâce à ces liens étroits entre Orient et Occident créés par les Radhanites que l’exilarque (descendant de la maison de David) de l’époque, Makhir Theodoric ben Judah Zakkai, quitta Bagdad pour fonder le « Royaume Juif de Narbonne ».


« Rôd » signifie « Rivière » en persan.
رود
« Rôd-hâ », « Rivières ».
رودها

Etymologiquement, « Irak » veut dire « Bas Iran », mot qui désigne en persan « Mian do Roodan »(« Entre deux fleuves »).

De même, le livre du Zohar ne parle pas de l’Irak, mai d’Iranek (« Petit Iran »).

#Iranek #Osirak


Pote-Ami

#Iran #Irak #MésoPoteAmi #OhChiite



Homo Erectus et Homo Sapiens

Homo Erectus
הומו ארקטוס
Guematria ordinale = 100
= guematria de la lettre Kouf, qui représente un Singe (« Kof »)
ק

La lettre Kouf est la seule non finale à descendre sous la ligne d’écriture. Elle représente à l’origine un Singe (« Kof »). Le Zohar parle d’elle négativement (Zohar I 2b) : elle est une lettre du mensonge car elle « singe » (Saint-Je) la lettre Hé, lettre du nom de Dieu.

En revanche, lorsque nous avons fait le tikoun, la réparation du Kouf, sa Lumière éclaire jusqu’aux mondes les plus inférieurs.

Pour être un véritable Homme, il ne suffit pas d’être « Debout ». Il faut être Sage (« Sapiens » en latin), il faut joindre les « Deux bouts » :

Homo Sapiens
הומו סאפיינס
Guematria ordinale = 112
= guematria de YHVH Elohim
יהוה אלהים

Le nombre 112 est associé à la Délivrance. Comment lier YHVH et Elohim ? En étant un véritable acteur, en agissant pour raffiner le monde matériel, le nom Elohim, afin de « joindre les deux bouts » et trouver l’Harmonie.

#DeuxParDieu #Acteur #Rrrrrr #Malkhout #Chabat


Debout !

#Coupez



Galgal

Un Galgal est un tumulus celtique renfermant une crypte.
גלגל

#Décryptage #Galgal #Mégalithes


« Jacob prit une pierre et l’érigea en monument. Et il dit à ses frères: « Ramassez des pierres. » Ils prirent des pierres et en firent un Gal (monceau) et l’on mangea là, sur le Gal. Laban l’appela Yegar Sahadouthâ et Jacob le nomma Galed. » (Genèse 31:45-47)


En Israel, les dolmens / mégalithes sont concentrés dans le nord du pays, dans les régions de Galilée et du Golan. Selon les historiens, ils sont similaires à ceux présents en Europe de l’Ouest.


« Gal » signifie « Pierre » en gaulois (d’où l’origine du mot « Galet »).

#UnGaletSurGoliath


Réincarnation se dit Guilgoul en hébreu. C’est le cycle de la vie et de la mort, la « roue des âmes ».

« Les hommes ne sont pas conscients que les âmes virevoltent comme des galets lancés par une fronde. Mais le temps sera proche quand on découvrira tous ces mystères » (Zohar 2 99b)


« Ouvre mes yeux, pour que je puisse contempler les merveilles de ta Torah ! » (Psaumes 119:18)

« Gal Einay » (« Ouvre mes yeux »)
גל עיני


Galgal
גלגל
Guematria pleine = 314
גימל למד גימל למד
= guematria du nom de Dieu « Shadaï »
שדי

Pi = 3,14…

« Le Nom de Dieu El Shaddai vient du fait que l’univers s’expandait tel un cercle infini puis Dieu a dit « Dai ! » (Assez !) » (Talmud Hagiga 12a)

#Pi #Pierre #Pied #reGueL


Stonehenge
סטונהנג’
Guematria ordinale = 66
= guematria de « Galgal »
גלגל

#AvBen


Sors de l’Exil. Prouve que tu existes. Résiste !

#France #Gal


Pour les Cycles des Cycles.


Montpellier

En hébreu, le département de l’Hérault est l’anagramme de « Or », la « Lumière ».
ארו
אור
Guematria ordinale = 27
= guematria du nom de Dieu YHVH avec le kolel (26 + 1)
יהוה

« Héros » se dit « Guibor », car on est un héros quand on transmet, quand on Donne la Lumière (Give Or).
גיבור


Montpellier
מונפלייה
Guematria classique = 231

« 22 lettres de fondement : Il les établit en roue comme une enceinte avec 231 portes… » (Sefer Yetsirah)

Roue de l’alphabet = 231 combinaisons possibles entre 2 lettres distinctes.

« Guibori » (« Mon héros »)
גיבורי
Guematria = 231


Guematria ordinale de Montpellier
= 87
= guematria de Elohim avec le kolel (86 + 1)
אלהים

Hérault = 34
= guematria de « Gaal » (« Délivré »)
גאל

#Montpellier #Hérault


« Montpellier » viendrait de « Mons Pessulus », en allusion aux pallisades qui entouraient la ville.

« Pessulus » veut dire « Verrou » en latin.

Il n’y avait qu’un seul endroit de passage entre les pallissades qui entouraient l’antique ville de Mons Pessulus / Montpellier, et la porte se fermait avec un immense Vers-Où.


On peut lier.


Verrou
Vers où ?
Vers
Ou…vers ?
Ouvert
Un verre

Vers Un

Lumière


Porte Fermée
Door
Dors
Verrou

Vers où ?
Vers Un
Porte : Lève
Lev
Ouvert


#Or #Lunel #SagiNahor

Un Va Sion

Traversée des Alephs.

#Alpes #Éléphants #Hannibal #UnVaSion


« Hounim » (« Huns »)
הונים
Guematria = 111

#LesUns


« Bar » signifie « Fils » en araméen ;
« Bar Bar » : « Fils du Fils »
בר בר
Un Va Sion Bar Bar : chute de Rome.

#ChuteDeRome #ChuteDEdom #FilsDuFils #UnVaSion

Les Annunakis et Nibiru

Annunaki
אנונאקי
Guematria = 218
= guematria de « Briah » (« Création »)
בריאה

Premier mot de la Bible ayant pour valeur 218 : « Betsalmenou » (« À notre image »)

« Elohim dit : Faisons l’homme à notre image » (Genèse 1:26)
וַיֹּאמֶר אֱלֹהִים נַעֲשֶׂה אָדָם בְּצַלְמֵנוּ

#ÀNousNaquit


« Nibiru », nom d’une hypothétique planète citée dans des récits mésopotamiens, signifie « Traversée », « Passage » en akkadien.

La racine du mot « Nibiru » est à rapprocher de celle du mot « Ivri » (« Hébreu » en hébreu) qui désigne « Celui qui traverse ».
עברי

L’Ion, Lyon, Yona, les Ions, Lésion et Liaison

Lyon
ליון
Guematria pleine = 212
למד יוד וו נון
= guematria de « HaOr » (« La Lumière »)
האור

#VilleLumière


« Ion » se dit « Yone » en hébreu.
יון
Guematria = 66
= guematria ordinale de « Meshousheh » (« Hexagone »)
משושה

Le mot « Ion » vient du grec ancien ἰόν , se traduisant par « Allant », « Qui va ».

YOUD / VAV / NOUN :
La lettre Youd est la 10ème lettre de l’alphabet hébreu.
Elle représente la ‘Hokhmah (Sagesse), le partsouf Abba (le Père).
La lettre Vav est la 6ème lettre de l’alphabet. Elle connecte les choses entre elles.
La lettre Noun est la 14ème lettre de l’alphabet. Sa forme finale descend tout en bas. « Noun » signifie « Poisson » en araméen.

#Yon #HexaGone #AllezLesGones #69

Youd (10) + Vav (6) + Noun (50) + 3 lettres = 69
יון

#DeuxYouds #YinYang #Youd #Vav #Noun #Rhône


« Avinou » (« Notre Père »)
אבינו
Guematria ordinale = 69
= « Notre Paire »
Guematria pleine = 661
אלף בית יוד נון וו
= guematria de « Shoshannah » (« Fleur de Lys »)
שושנה

#Lyon #Lions #Lier #Lys


Un ion est un atome ou une molécule ayant gagné ou perdu un ou plusieurs électrons. On distingue deux grandes catégories d’ions : les cations chargés positivement, et les anions chargés négativement.

Guematria pleine de « HaYone » (« L’ion ») = 144
היון
הא יוד וו נון
= 144 (nombre de Fibonacci)
= guematria de « Kedem »
קדם
= guematria de « BeKolo » (« Dans Sa Voix »)
בקולו

« En ce jour, l’Éternel sera Un » (Zacharie 14:9)
בַּיּוֹם הַהוּא יִהְיֶה יְהוָה אֶחָד
Guematria = 144

Guematria Mispar Boneh de « HaYone » (valeurs cumulées) = 112
= guematria de YHVH Elohim
יהוה אלהים


Transcription de « Union » en hébreu = ion + ion
יוניון


« HaYone » (« L’ion ») est l’anagramme de « Yona » (« Colombe »)
יונה

Collomb (maire de Lyon) masqué

En français, une « Colombe » désigne également une Poutre formant la charpente d’un mur (maisons à colombages).

« Poutre » se dit « Beam » en anglais, mot signifiant également « Rayon », « Faisceau » (« Keren » en hébreu).
קרן

La Colombe, Yona, tout comme le « Rayon » sont liés aux interactions rayonnement-matière.

Les faisceaux d’ions naissent de l’accélération de particules chargées.
En physique atomique, les analyses par faisceaux d’ions permettent d’être au plus près du noyau.

Les ions forterment ionisés sont des objets cantiques.

#Z-Ion #KerenOr #QuantiqueDesCantiques #MicrosondeNucléaire


Un composé ionique est un composé chimique créé par association d’ions. Parmi ceux-ci, il y a le Chlorure de sodium (sel) ou l’Hydroxyde de sodium (soude).

« Hydroxyde de Sodium » (Soude), se dit « Natrane Hydroxydi » en hébreu.
נתרן הידרוקסידי
Guematria avec le kolel (+2) = 1111

#Sod #Secret #Kol #Un


‘Hannouka = victoire contre les Grecs, contre l’obscurité = Fête = Lumière = Lyon

#SonEtLumière #Frères


« Lésion » se dit « Néga » en hébreu
נגע
Guematria ordinale = 33
= guematria de la racine « Gal » (« Délivrer »)
גל

Guematria classique = 123
= anagramme de « Oneg » (« Plaisir »)
ענג

= guematria de « Tov YHVH LaKol » (« Dieu est bon pour tous »)
טוב יהוה לכל

Guematria AtBash (valeurs inversées / Bina) = 216
= guematria de « Ariéh » (« Lion »)
אריה

Il n’ y a rien d’autre que Lui et le Bien se cache même dans nos blessures, même dans les « lésions ».

#Lésions #LeSion #LIon #Liaisons #Lion


« Les ions » se dit « HaYonim »
היונים
Guematria = 121
= 11 x 11
= guematria de « Indium »
אינדיום

L’Indium est un élément chimique de symbole In servant dans la composition des alliages.

« Un, dit Homme » = « Alliage » = « Les Ions »

= guematria de « Alephi » (« Mon Aleph » = « Mon Un »)
אלפי


« Lion » se dit « Arié » en hébreu.
אריה
Guematria ordinale = 36
= 6 x 6
Guematria classique = 216
= 6 x 6 x 6
= guematria de « Gevourah » (« Rigueur », « Force »)
גבורה

Le nombre 6 représente la liaison ainsi que la matérialité (création du monde en « 6 jours ») ; et le Lion la rigueur des lois de la nature.

« Six » se dit « Shesh »
שש
Guematria = 600

#RIGueur #Reg #Roi #KenEL


Lyon fait le lien entre Paris et Marseille.


Lyon s’appelait autrefois Lugdunum : « Colline de la Lumière » en latin.

#Kol-in #BeKolo #KolOr #LugdUnum


Lyon
ליון
Guematria classique= 96 (69 à l’envers)

Guematria ordinale = 42
= « Libi »(« Mon cœur »).
לבי
= somme des diviseurs du nombre 26 (guematria du nom de Dieu YHVH) = 1 + 2 + 13 + 26 = 42
יהוה

“Le bâton de Moïse faisait rayonner le Nom-Signe en tous sens grâce à la lumière des sages qui y avaient gravé le Nom-explicite avec 42 couleurs. » (Zohar)

« D’une extrémité des cieux à l’autre, se trouvent 6 directions qui se déploient à partir du sens suprême, dans le déploiement d’un point supérieur, et c’est là qu’il inscrivit le secret du nom de 42 lettres. » (Zohar)

Son + TRhône = L’ion

42 : Loire, anagramme de « Le Roi »

La famille du Ari (« Lion ») zal, Rabbi Itshak Louria, était originaire de la Loire.

42 / 69 : Union des Contraire = Saint-Etienne + Lyon = Saint-Lyon = Malkhout

#OLASSE


La lettre Vav (6) correspond à « l’Exil de la Grèce ».


Selon la Bible, l’ancêtre des Grecs était Yavane (voir Genèse ch.10). « Yavane » s’écrit comme « Ion » en hébreu.

Yavane
יון

L’Ionie est une région historique du monde grec antique située à l’ouest de l’Asie mineure.
C’est en Ionie que se sont développées les premières formes de science de la philosophie en Occident. Ses habitants étaient des navigateurs réputés. Homère y aurait vécu.

#Odyssée #ULys #SainJean #JourLePlusLong


« Liaison » se dit « Késhèr »
קשר
Guematria ordinale = 60
Guematria classique = 600

Guematria AtBash (Valeurs inversées) = 9

« HaAdam » (« L’Homme »)
האדם
Guematria AtBash (Bina / valeurs inversées) = 600

Le nombre 6 fait allusion à la lettre VAV (6ème lettre de l’alphabet hébreu).
Dans la Torah, les Vavim sont les crochets utilisés dans le Temple.
La lettre Vav sert de conjonctif (« Et ») et lie les mots entre eux.
Le sixième jour fait la jonction entre la semaine et Shabbat.

Vav c’est aussi le Yessod, le sexe (« six », 6, « gaule »)

#Poutre #CapitaleDesGaules #69

#Communicat-ION

9 se dit « Tête » en hébreu.
69 : la Tête dort


L’ion. Le Lys.

#PetitPrince #Av-ion


En hébreu, le mot pour dire « Ionisation » peut se lire ainsi : Youd + Ynon
י ינון
« Ynon » est un nom signifiant « Celui qui a une nombreuse descendance, celui qui perpétue » et est également l’un des noms du Machiah selon le Talmud (Sanhedrin 98b).

« Que son nom vive éternellement ! Que sa renommée grandisse (Yinon) à la face du soleil ! Que l’on se souhaite d’être heureux comme lui ; que tous les peuples proclament sa félicité ! » (Psaumes 72:17)
יְהִי שְׁמוֹ לְעוֹלָם לִפְנֵי שֶׁמֶשׁ ינין (יִנּוֹן) שְׁמוֹ : וְיִתְבָּרְכוּ בוֹ כָּל גּוֹיִם יְאַשְּׁרוּהוּ


En hébreu, « Million » se lit comme « Mi Lyon » (« Qui vient de Lyon »)

Million
מיליון

#LyonnaisLeMessie #CapitaleDesGoals #LOL


Moshe Lion (Maire de Jerusalem).
משה ליאון


Le nom du prohète Yonah (Jonas) signifie colombe, l’anagramme de « HaYone » (« L’ion »).
יוֹנָה

#Ion #Lyon #Colombe


« Ion » peut se lire « Youd veNoun » (« Le Youd et le Noun »)
יון
Youd : l’en Haut
Noun : l’en Bas


Lyon est connu pour ses mystérieuses arêtes de poisson.

#TempleLier


« Juninho » signifie « Petit Junior » en portugais.
« Junior » signifie « Plus jeune » en latin. Sa racine indo-européenne est « Yeu », qui désigne la force vitale (à rapprocher du Youd hébreu).

Juninho est proche phonétiquement de « Yona », colombe en hébreu.

Eoooooonnnnnnnn

#CoupFranc


« Juin », le 6ème mois de l’année, partage la même racine indo-européenne.

Il est à rapprocher du mot « Joint » lié à ce qui lie, à l’image du chiffre 6.

#YomHashishi #gONE #rhONE #saONE


Lion et Colombe. Union des opposés.

La Soie -> Tav-el -> Soi -> Papillon


Lyon « capitale des Gaules »
« Gaules » vient du latin « Gallus », « Coq »
En hébreu, poulailler se dit « Loul »
לול
Guematria = 66
= « Galgal » (Roue)
גלגל
= « Yakhed Levavi » (« Dispose mon coeur », ps 86:11)
יַחֵד לְבָבִי
= guematria ordinale de « YHVH Shemo » (« YHVH est Son Nom »)
יהוה שמו

#LOL


« Côlon » vient du grec ancien « Kólon » (« Membre », « Extrémité »), et se dit « Karkashta » en hébreu.
כרכשתא
Guematria ordinale = 86
= guematria de « Elohim »
אלהים

Le nom de Dieu Elohim est lié à la Matière, qui doit être raffinée.


pigEON

#Voyageur


« Jòn » veut dire « Six » en mazatèque d’Eloxochitlán (langue amérindienne parlée au Mexique, dans l’État d’Oaxaca).

#Six #Vav #Lien #Yon


Seuls les ions de charge opposée s’attirent.


יון

#LonguesDistances #ion #Route66




L’Empire Khmer, Angkor et le Raffinement de la Matière

L’Empire Khmer, officiellement l’Empire d’Angkor, était une des puissances dominantes de la péninsule indochinoise du 9ème au 13ème siècle.

En hébreu, « Khmer » est proche du mot « Khomer », la « Matière ».
חמר / חומר

« Khmer » a pour origine le mot pali « Khemara » qui signifie « Harmonieux », « Salutaire ».

Nous pouvons rapprocher l’origine du mot Khmer avec le concept de « Raffinement de la Matière ». En effet, notre principal travail dans ce monde consiste à raffiner la matière, c’est à dire à révéler l’Unité Divine présente en tout.


« Angkor » est une forme dialectale du mot « Nokor », qui vient du sanskrit « Nagara » (« Résidence royale ») et « Wat » qui signifie « Temple ».

« Wat » se prononce comme l’anglais « What », « Quoi », qui représente le Monde d’en bas, ce monde-ci, où nous devons construire un « Temple » pour y faire résider la Présence Divine.

Angkor
אנגקור

On trouve dans le mot Angkor en hébreu les lettres Kouf, Resh et Noun qui forment le mot « Kerèn » (« Rayonnement »). Les trois lettres restantes, Aleph, Guimel et Vav, ont pour valeur numérique 10, soit celle de la lettre Youd.
Angkor = faire rayonner le Youd, ajouter de la Lumière (« Or »).

Lorsque nous raffinons la Matière, nous ajoutons de la Sainteté, de la Lumière.
« Encore » se dit « Ode » en hébreu.
עוד
Guematria ordinale = 26
= guematria du nom de Dieu YHVH
יהוה

#Angkor #EncORe

Angkor
אנגקור
Guematria = 360
Un cercle est divisé en 360 degrés.

« Il est le Youd dans ce monde, qui a reçu le pouvoir du tout, et il comprend le tout comme le Youd dans le domaine des sefirot. Comprends-donc qu’il n’est pas de différence discernable entre ce Youd-ci et ce Youd-là, si ce n’est une différence très subtile, du point de vue de la spiritualité, et que la lettre Youd est la guematria pleine de l’autre Youd. Et c’est le secret du verset ‘Tu t’attacheras à Lui’, attachement du Youd au Youd, afin de compléter le cercle. » (Auteur anonyme du Shaarei Tsedek)

Raffinement de la Matière = Vue Pan-OR-amique



Akhenaton

Le nom Akhenaton signifie « Celui qui est utile à Aton » / « La lumière d’Aton ».

Aton, dieu solaire de l’Égypte antique, est à rapprocher du mythe d’Adonis originaire de Syrie, ainsi que du nom de Dieu Adonaï qui correspond à la sefira Malkhout (Présence divine / Royaume de Dieu).

Akhenaton
אחנתון
Guematria ordinale = 65
= guematria du nom de Dieu « Adonaï »
אדני

Akhenaton
אחנתון
Guematria classique = 515

Un seul verset de la Bible a 515 pour guematria :

« C’est que le roi a confiance en l’Éternel, et, par la bienveillance du Très-Haut, il ne chancelle pas. » (Psaumes 21:8)
כִּי הַמֶּלֶךְ בֹּטֵחַ בַּיהוָה וּבְחֶסֶד עֶלְיוֹן בַּל יִמּוֹט


« Ophis » veut dire « Serpent » en grec ancien (ὄφις).

Amen Ophis.

#G #Nose


Agrippa 1er et le Secret du Chat Botté

Agrippa 1er (« Agrippas »)
אגריפס
Guematria = 354

= guematria de « Déchèn » (« Engrais »)
דשן

= guematria de « Shedim » (« Démons »)
שדים

= « HaShalit » (« Le Gouverneur »)
השליט


« Le Chat Botté »
החתול במגפיים
Guematria = 634

« Or Na’hash » (« Peau de Serpent »)
עור נחש
Guematria = 634

#ChatBotté #Chabbat #Malkhout


Les bottines que Caligula portait et qui étaient adaptées à ses petits pieds lui ont valu son surnom, diminutif de « caliga » (« bottine », « sandale » en latin).

« Magafaim » (« Bottes »)
מגפיים
Guematria = 183 +1 (kolel) = 184

Caligula
קליגולה
Guematria = 184


Agrippa Ier né vers 10 avant notre ère et mort vers 44 à Césarée, petit-fils d’Hérode le Grand, est le dernier roi juif de Judée.

#Caligula #ChatBotté


Porteur d’une double identité juive et romaine, Agrippas 1er joue un rôle d’intercesseur en faveur des Juifs auprès des autorités romaines et laisse espérer la restauration d’un royaume juif indépendant.

Sur le chemin de son nouveau royaume, Agrippa passe par Alexandrie vers juillet 38. Lors de festivités, le nouveau roi y est la cible d’une mascarade populaire anti-juive mettant en scène un « Roi des Juifs » idiot surnommé Karabas (voir extrait de Wikipédia en bas de page).

Il meurt subitement — peut-être empoisonné — en 44.

#SecretDuChatBotté


En latin, Agrippa est un nom signifiant « qui vient au monde les pieds les premiers », « cause de grandes douleurs lors de son enfantement » (source : Gaius Plinius Secundus).

En grec, Agrippas (αγρίππας) signifie « cheval sauvage ».

#ChatBotté #DompterLAnimal



« Écoutez l’histoire difficile à croire de cet homme qui n’avait rien. »

#Agrippa #Goya #ChatBotté

Écoutez l’histoire difficile à croire

De cet homme qui n’avait rien

Qu’un chat de misère qui a su y faire

Pour lui changer son destin

En chaussant ses bottes en mangeant un ogre

En peu de temps il changea

D’un coup de baguette son malheureux maître

En marquis de Carabas



Certains critiques voient dans cette parodie une référence à la crucifixion de Jésus car elle ressemble par bien des points à ce qui est fait subir à un des deux Jésus — Jésus Barabbas et/ou Jésus le roi des Juifs — dans les récits de la Passion contenus dans les Évangiles. Le nom même par lequel les acteurs de cette parodie appellent leur victime (Karabbas) fait penser à Barabbas, l’alter ego de Jésus Christ dans ces récits. Cette proximité est autant phonétique que graphique. Surtout que dans les textes chrétiens antiques les surnoms ou cognomen Barsabas et Barabbas sont souvent connectés aux noms des membres de la famille de Jésus, comme le frère de Jésus appelé Joseph Barsabbas ou celui appelé Judas qui dans le Codex Bezae des Actes des Apôtres est même surnommé Judas Barabbas, alors que dans les versions actuelles, il est nommé Judas Barsabas. De plus, cet événement se déroule en août 38, moins de 18 mois après le renvoi de Ponce Pilate par Lucius Vitellius « pour qu’il s’explique auprès de l’empereur ». Comme pour Jésus, on met au surnommé Karabas une chlamyde ou une natte en guise de vêtement royal, une couronne improvisée sur la tête et on lui donne un roseau en guise de sceptre, puis ceux qui lui impose cette mascarade font mine dérisoirement de le considérer comme un roi. Par ailleurs, le titre qui est donné au surnommé Karabbas par ces habitants grecs d’Alexandrie est singulièrement est un mot araméen et syriaque, celui de Maran qui se traduit par « Seigneur », titre qui est très souvent donné à Jésus dans les évangiles. La langue courante en Palestine à l’époque étant le syriaque, c’est ce même mot de Maran qui devait être prononcé par les disciples de Jésus pour lui donner le titre de Seigneur. Enfin, cette mascarade avait pour but de se moquer d’Agrippa Ier, nouveau roi juif que Caligula vient de nommer, de passage à Alexandrie pour se rendre dans ses territoires, alors que Jésus a été condamné pour s’être proclamé « roi des Juifs » ou pour l’avoir été par ses partisans. (Wikipédia)


Mar Qui


Syndrome de Jerusalem ? Viens voir le Docteur.


#FéeCarabosse #Carabas #ChatBotté #Agrippa


Un cadeau pour le Roi, de la part du Marquis de Carabas !

L’Origine du Mythe de Jésus et le Chat Botté

L’un des buts de ZionKabbalah.com est la destruction, l’annihilation complète et définitive du Messianisme, qu’il soit chrétien ou juif, afin d’amener au Monde la Délivrance Finale. Aucune peuple ne peut prétendre être « Supérieur », « Élu », … aucune personne ne peut prétendre être « Roi des Juifs », « Grand Monarque », …

Le monde doit sortir de cette « maladie mentale », ce « syndrome de Jerusalem », maladie typiquement « masculine » car la Dimension Féminine du Divin est voilée pendant l’exil.

Seul Dieu est Roi.



« Melekh HaMachiah » (« Le Roi Messie »)
מלך המשיח
Guematria = 453

« HaSkizophrenia » (« La Schizophrénie »)
הסכיזופרניה
Guematria = 453

#DieuEtLHomme #Bipolarité


Le vrai Messianisme, c’est l’union de l’En Haut et de l’En Bas, des noms de Dieu YHVH et Elohim.

YHVH (26) + Elohim (86) = 112

Guematria de Machiah en transformation ATBASH (valeurs inversées) = 112

Dieu est UN.

Lorsque nous brisons la barrière entre matériel et spirituel, lorsque YHVH et Elohim sont unis, nous pouvons tous faire descendre en nous-mêmes une âme très haute, c’est cela à notre sens ce que nous appelons « Machiah ». Machiah est une sorte d’âme collective, et non un être en particulier.

Sur ZionKabbalah.com, vous trouverez des enseignements et des informations destinées à « ouvrir les yeux ». Nous ne prétendons pas détenir la vérité, mais souhaitons partager les résultats de nombreuses années de recherches. Comme vous pouvez le remarquer, l’immense majorité des enseignements publiés sur ce site sont « voilés », pour plusieurs raisons, à la manière de la Torah qui est un ensemble de « jeux de mots » et de « calculs ».

Les Évangiles sont des récits de type midrachique, originellement en hébreu, dont les paraboles traitent de la Délivrance. Lus à la lumière de l’hébreu et de la Kabbalah, les récits des Évangiles nous permettent de mieux comprendre le schisme provoqué il y a 2000 ans. Pris à la lettre, ces récits ont constitué la base du Christianisme, le plus gros mensonge de l’Histoire, et des abominations qui suivirent (guerres, esclavage, etc.).

Les dirigeants du Peuple Juif sont coupables de ne pas avoir su endiguer le fléau du Messianisme depuis l’époque du Roi Saul. Il n’aurait jamais du y avoir de roi humain à la tête du Royaume d’Israel.

Les dirigeants du Peuple Juif sont complices. Ne trouvez-vous pas étrange qu’à part quelques passages obscurs, rien dans le Talmud n’est écrit sur le schisme entre Judaïsme rabbinique et Christianisme ?


« Salut » / « Délivrance » se dit « Yeshoua » en hébreu. « Yeshoua » a donné « Jésus » en français.

« Yeshoua » représente la personnification de la Délivrance Finale et de nombreux récits écrits il y a environ 2000 ans parlent de ce sujet. Le Talmud nous enseigne que les « temps messianiques » ont commencé il y a 2000 ans. Cependant, les « kelim » (récipients spirituels) n’étaient pas prêts et cela a eu pour conséquence un gros « balagan » (« désordre » en hébreu).

« Je ne suis PAS le Messie ! »

La compréhension des événements qui se produisirent il y a 2000 ans est l’une des clés du Tikoun amenant à la Gueoula. C’est un terrain miné, car les conclusions que l’on en tire sont loin de plaire aux « religieux » et demande beaucoup d’humilité, notamment pour les Juifs et les Chrétiens. Pour quoi ? Car pour résumer en quelques mots nos conclusions : 1) Jésus n’est pas un personnage historique, il n’a jamais existé. 2) Il n’y a pas de « peuple élu », Dieu n’est pas si exigeant avec la « Loi » et souhaite faire une alliance universelle avec l’Humanité.



Selon Bernard Dubourg, « les rédacteurs néo-testamentaires, en écrivant en hébreu, savent qu’ils travaillent sur la langue sacrée-divine de la Torah ; mais ils savent aussi qu’ils travaillent sur une langue double, à la fois exotérique et ésotérique. Ils la travaillent donc à la fois en clair et dans le cadre de ses modes opératoires traditionnels (kabbalistiques, au sens étymologique du terme) ».

Nous vous invitions à lire les publications de ce chercheur disparu qui, à la manière de tous ceux qui ont fait des recherches sérieuses sur le sujet et sont arrivés aux mêmes conclusions, ont été ostracisés par la communauté scientifique.

Ci-dessous, vous trouverez des passages du troisième chapitre de son livre « L’Invention de Jésus » (Tome 1) qui traite du sens caché du célèbre conte de Perrault : « Le Chat Botté ».


« Les contes du monde entier contiennent beaucoup de mystères et de choses cachées. » (Rabbi Nahman de Breslev)


Continuer la lecture de L’Origine du Mythe de Jésus et le Chat Botté

Le 11 Septembre et le 9 Av

Le mois d’Av est le 11ème mois du calendrier juif. Le Deuxième Temple de Jerusalem a été détruit le 9 Av (9/11), et de nombreux malheurs sont arrivés à cette date tout au long de l’Histoire.

Dans le calendrier grégorien, le 11 septembre (9/11) est l’équivalent du 9 Av.

« Ce jour-là, trois hautes tours de cette ville de l’Occident s’effondreront, un grand palais s’écroulera, et le maître de cette ville mourra. » (Livre du Zohar / Balak)

Le « maître » correspond à une force spirituelle protectrice.


#Kaboul #ToraBora


Twin Towers
טווין טאוורס
Guematria = 363

« Allons, bâtissons-nous une ville et une tour dont le sommet atteigne le ciel. » (Genèse 11:4)

« Une ville et une tour » (« Ir ouMigdal »)
עִיר וּמִגְדָּל
Guematria = 363


363 = guematria de « HaMashiah » (« Le Messie »)
המשיח

363 = guematria de « HaNa’hash » (« Le Serpent »)
הנחש

#LesDeuxPiliers


363 = 3 x 11 x 11


« Zera Elohim » (« Semence d’Elohim »)
זרע אלהים
Guematria = 363

« BeHar Tsion » (« Sur le Mont Sion »)
בהר ציון
Guematria = 363


« Il posa sur lui le Pectoral, et ajouta au Pectoral les ourim et les toummim. » (Lévitique 8:8)

« HaKhoshen » (« Le Pectoral »)
החשן
Guematria = 363


« Éternel, sois mon sauveur ! » (Psaume 30:11)
יְהוָה הֱיֵה עֹזֵר לִי
Guematria = 363

« Secours-moi, Éternel ! » (Psaume 109:26)
עָזְרֵנִי יְהוָה
Guematria = 363

« Car il se tient à la droite du malheureux. » (Psaume 109:31)
כִּי יַעֲמֹד לִימִין אֶבְיוֹן
Guematria = 363


« Ben Haishah » (« Fils de la Femme »)
בן האשה
Guematria = 363


La Corse

Corse (« Corsica »)

קורסיקה

Guematria = 481


Ah! Comment est-elle devenue une prostituée, la Cité fidèle? Jadis pleine de justice, c’était l’asile de la vertu, et maintenant elle est un repaire d’assassins!

(Prophète Isaïe / Yechayahou 1:21)

Commentaire de Rashi :

On retrouve dans Pesikta deRav Kahana (121a) : « Rabbi Menahem bar Oshia a dit: Il y avait à l’époque 481 synagogues à Jérusalem, nombre correspondant à la valeur numérique de « Maleati » (« Plein de ») מְלֵאֲתִי.


Kaf Hé Corse Hé :




Bastia

באסטיה

Guematria = 87

Guematria Sidouri = 42

Guematria AtBash = 888

Mispar HaAkhor = 300

Guematria AvGad = 111

Mispar Neelam = 1001