Archives de catégorie : Histoire

Ich Bin

Retranscrit en hébreu, « Ich bin » (« Je suis » en allemand) s’écrit comme « Ich beïn », soit « L’Homme qui se situe entre ».
איש בין

« L’Homme est une corde tendue entre la Bête et le Surhomme, une corde au-dessus d’un abîme. » (Nietzsche)

… d’où « Beast »

#DieuAimeOr #Fureur


« Allemagne » se dit « Guermania » en hébreu.
גרמניה
Guematria = 308
= guematria de « Boche », qui signifie « Honteux »
בוש

#Boches #GuerreMania

« La honte et la gêne (pour les péchés que nous avons pu commettre) sont les qualités de base qui nous aident à retourner vers Dieu. » (Rabbi Na’hman de Breslev)

#BaroukhHaShame


« Germanus » (« Germain » en latin)
גרמנוס
Guematria classique = 359
= guematria de « Satan » (le voisin de 358)
שטן
Guematria ordinale de « Germanus » = 911
גימל ריש מם נון וו סמך
= guematria de « Reshit » (« Premier »)
ראשית

« Reish » veut dire « Tête » en araméen (« Rosh en hébreu ») et Amalek est qualifié de « Premier des peuples » (Nombres 24:20).

#Premier #Reich


« Boche » est l’anagramme de « Shouv » (« Revenir ») : ce sont des mots « germains » (du même germe).
בוש
שוב

#Teshouva


« Allemagne » vient de « Alle Mann » (« Tous les Hommes »).
Hitler souhaitait voir s’établir un Reich millénaire, « riche », où plus personne n’aurait pu acheter ou vendre sans le Mark de la Bête immonde.

#BeastMark


Le Reich universel n’a jamais vu le jour. Au contraire, quelques années plus tard était créé l’État d’Israel, qui préfigure symboliquement le Royaume de Dieu qui vient. Les nazis, qui étaient fascinés par l’Empire Romain, ont « tué » Dieu, qui est Juif. Mais il est ressuscité 3 ans après la guerre.

#GermeUn #rEsIst


« Heil » veut dire « Salut » en allemand.
Le Salut, c’est la Délivrance Finale, la venue du Machia’h. Mais il y a un côté obscur à tout. Même au Salut.
HH (ou 88) pour « Heil Hitler » est un symbole nazi bien connu.

#HalloHell


La lettre H correspond au Hé hébreu. Les deux Hé du nom de Dieu YHVH représentent les sefirot Bina et Malkhout, soit la dimension féminine nécessaire au véritable Salut Universel, car il vient de chacun(e), il vient de « All Men ».
יהוה

#IchBin #TorahDuVerbe

Cathare

Les Cathares (aussi nommés Albigeois), qui s’opposaient à l’Église catholique, furent massacrés au XIIIe siècle.

« Cathare » est proche de « Ketèr » en hébreu, la « Couronne », la sefira la plus élevée. Ketèr est à la recherche de la Malkhout, la sefira la plus basse (qui correspond au pied), tout comme les Cathares sont à la recherche du Graal.

Certains rapprochent le mot « Cathare » du grec ancien « Katharos » καθαρός qui veut dire « Pur ».
Mais il vient plus exactement du mot « Ketter », « Chat » en bas allemand, car on disait des cathares qu’ils étaient des adorateurs du chat, c’est-à-dire du diable. On disait des Cathares qu’ils « baisaient le derrière d’un chat dans lequel Lucifer s’était incarné » (Adversus Catharos).

Voilà les bêtises propagées à l’époque par l’Église catholique. Rappelons que « Purr » veut dire « Ronronner » en anglais et que le chat est un animal libre, propre et pudique. C’est le contraire du chien, dont le nom en anglais est l’inverse de « God ».

#QueueDuChat #Kedousha #Pur #MiYahou #ChatLHomme


La racine indo-européenne « Alb » signifie « Blanc ». Elle est cousine de « Alp », qui signifie « Elevé ».
La racine « Alb » se retrouve dans le latin « Albos ».
Le nom « Albion » qui est l’ancien nom celte de la Grande Bretagne doit son nom à la couleur blanche des falaises du sud de l’île.
De même, la ville d’Albi est entourée de falaises calcaires, donc blanches.

Le blanc est la couleur du monde d’en haut, de la Kedousha (Pureté), de la Lumière qui souhaite éclairer jusqu’aux mondes les plus bas (la Malkhout, liée au chiffre 7 / le nom ELohim).

Le nom de la ville d’Albi peut se lire « El Bi » en hébreu, soit « Dieu est en moi ».
אלבי

#AlbiBlack #AlbiBack #AlbiJoie


Montségur
מונטסגור
Guematria ordinale = 86
= guematria du nom de Dieu Elohim
אלהים

#ElleOHim #ElBi


Cathare
קתר
Guematria = 700
= guematria de « Shet » (« Seth »)
שת

« Adam … produisit un être à son image et selon sa forme et lui donna pour nom Seth » (Genèse 5:3)


Le Graal, c’est la Coupe du Monde.

Sans le Qatar, Messi ne serait pas en France.

#Cathares2022


« Al cap dels sèt cent ans, verdejara lo laurèl !

(« Le laurier refleurira dans 700 ans, et nous reviendrons ! » – Paroles de Guillaume Belibaste, le dernier cathare immolé, en 1321)

#SeptSang #Graal #CoupeDuMonde #Cathares2022 #CEstChaud #WeWillBeBack

Lascaux

Le 8 septembre 1940, aux alentours de Montignac (Dordogne), un lapin court dans les bois.

#FollowTheWhiteRabbit


Robot, le chien de Marcel Ravidat qui se promenait dans les parages, se met à la poursuite du lapin qui finit par disparaître dans un trou qui se révélera être l’entrée d’une grotte : celle de Lascaux, véritable sanctuaire de l’art préhistorique.

#EntréeDuTemplePrimordial


Pour l’homme préhistorique, la grotte n’était pas un lieu d’habitation, mais un temple, un lieux d’initiation, d’introspection. Visiter une grotte, c’est partir à la rencontre de son intériorité et de toutes ses parties obscures qu’il reste à éclairer.

La grotte renvoie à l’image du ventre maternel, de la matrice dans laquelle nous devons lutter pour renaître.

Dans la grotte, chacun et chacun(e) doit faire la guerre à son âme animale et ses différentes formes : taureaux, chevaux, mammouths, félins, rhinocéros, bisons, cerfs, ours, aurochs…


L’âme animale battue, on pourra alors sortir de la grotte, car on aura compris le secret de la pierre dans laquelle se cache le Feu.

« HaTsour » (« Le Silex »)
הצור
Guematria = 301
= guematria de « Esh » (« Feu »)
אש

Dans la bible, le mot « Tsour » signifie « Rocher » et désigne également Dieu.

« Lui, notre Rocher (Tsour), son œuvre est parfaite, toutes ses voies sont la justice même ; Dieu de vérité, jamais inique, constamment équitable et droit. » (Deutéronome 32:4)

#Or #Rock


La transcription de « Pierre » en hébreu est identique à celle du mot anglais « Fire » (« Feu »).
פייר

#TrouverLePèreDansLaPierre


Le nom Lascaux dérive de l’occitan « Las » et « Cous » (du bas-latin « Calmis »), qui désigne un endroit pierreux.


Une « Pierre » se dit « Evèn » en hébreu.
אבן
Les 2 premières lettres du mot « Evène », Aleph et Beit, forment le mot « Av », le « Père ».
אב
Les 2 dernières lettres, Beit et Noun, forment le mot « Ben », le « Fils ».
בן

#ÂgeDePierre


Lascaux
לסקו
Guematria ordinale = 52
= guematria de « Ben » (« Fils »)
בן
Guematria AtBash (correspond à la sefira Bina et au partsouf Ima, la Mère) = 112
= guematria des 2 noms de Dieu réunis : YHVH ELOHIM
יהוה אלהים


« Grotte » se dit « Méara » en hébreu.
מערה
Guematria = 315
= « HaYesh » (« L’ego »)
היש

Lascaux est une grotte « magdalénienne » (du nom de ladernière grande civilisation paléolithique), mot d’origine hébraique dont la racine signifie « élever ».
מגדל

#HommeDuPuits #Méara #Magdalénienne


Chacun(e) doit détruire son ego pour s’élever, sortir de la matrice et ainsi passer de l’obscurité à la lumière. Détruire son ego ne veut pas dire l’anéantir, mais le dompter, le mettre à son service. L’âme animale, la bête, n’est plus un adversaire mais devient le meilleur allié.

#ÉleverLaBeit #AvOne


« Tu possèdes une bonne chandelle, mais il te manque ce qui permet de l’allumer. En frappant fort sur la pierre de l’âme animale, on suscite une étincelle, qui allume le feu divin. » (Rabbi de Loubavitch)


On peut voir dans la grotte de Lascaux de nombreuses représentation d’aurochs, le nom de l’ancêtre de la vache.
« Auroch » est composé de « Or » (« Lumière » en hébreu ») et de « Roch » (« Pierre »).
אור


Auroch
אורוק
Guematria ordinale = 52
= Nom de Dieu YHVH (26) x 2
יהוה יהוה
= « Ben » (le « Fils », soit le partsouf Zeir Anpin, qui représente les traits de caractère que nous devons améliorer )
בן
= guematria pleine de YHVH (correspondant au Shem BaN / sefira Malkhout)
יוד הה וו הה

La lettre Aleph représentait à l’origine une tête de bovidé, qui avec le temps, s’est retournée.

La lettre Aleph est formée de deux Youds, deux points, reliés par la lettre Vav.

YHVH
יהוה
Guematria = 26

Youd + Youd + Vav
= 10 + 10 + 6
= 26

On retrouve le nom de Dieu YHVH dans la lettre Aleph, la première de l’alphabet hébreu, et donc dans la tête d’un bovidé. L’Aleph, c’est la « bête retournée ». Tel est le secret du « Veau d’Or » qui est sorti du côté obscur.

#Uruk #GoldenAlf


Geneviève von Petzinger et April Nowell, de l’Université de Victoria, ont répertorié les nombreux signes gravés dans environ 200 grottes en France et en Espagne. Il en résulte que les hommes du Paléolithique supérieur avaient en commun des signes spécifiques, qui apparaissent sous forme de combinaisons récurrentes. Ces signes communs sont au nombre de 26, comme le nombre de lettres de l’alphabet latin. En croisant les données, on peut s’apercevoir que ces 26 signes ont été utilisés pendant des dizaines de milliers d’années sur presque tous les continents. La France est le seul pays où ils se retrouvent en intégralité.


Aleph et Beit forment le mot « Père ».
אב
Aleph est la 1ère lettre de l’alphabet hébreu.
Beit, la 2ème lettre, a pour sens « Maison ».

Alphabet = la « Maison du Un »

Nombre de lettres de l’alphabet français = 26
= guematria du nom de Dieu YHVH
יהוה
26 = L’Être


Suis le lapin blanc. Entre dans la grotte. Tu trouveras non seulement le secret du feu, mais aussi celui de l’alphabet !

Kamikaze

Le mot « Kamikaze » (神風) vient de l’expression japonaise « Kami Kazé » signifiant « Souffle de Dieu ».

« Le Souffle de Dieu planait au-dessus de la surface des eaux » (Genèse 1:2)

#ExploSion #GrandSouffle #TerreOrEast


Le Souffle de Dieu fait allusion à la Dimension Messianique. Pour l’acquérir, il faut se battre pour défendre sa cause, ne pas hésiter à prendre des risques, à se sacrifier. Le Machia’h est un « kamikaze », un « martyr ».

« Roua’h Elohim » (« Souffle de Dieu »)
רוח אלהים
Guematria = 300
= guematria de la lettre « Shin »
ש

Les Japonais préfèrent dire « Shinpu » pour parler d’un kamikaze.
La lettre Shin correspond au feu, qui éclaire. Le Shin fait le lien entre la ‘Hokhmah (partsouf Abba/Père) et la Binah (partsouf Ima/Mère). La Lumière qui provient de ‘Hokhmah est une impulsion primordiale. Elle comparée à une goutte de semence qui doit féconder la Binah qui est comparée à une mer sur laquelle la lumière se réflète. Elle est appelée « Palais des miroirs ».


De façon similaire, Shiva (armé d’un trident, le Shin) doit s’associer avec son côté féminin, Shakti.


La lumière du Soleil Levant doit se refléter dans la mer de l’Empire du Milieu : la Bina / la Mère.


Quelle est la différence entre une mère juive et un kamikaze ? Avec le kamikaze on peut négocier…


Kamikaze
קמיקזה
Guematria ordinale = 73
= guematria de « ‘Hokhmah »
חכמה

#37 #73 #Bereshit #BritEsh #TêteBrûlée


Tout a été inversé, divisé. L’Humanité a besoin de reconnecter les choses entre elles. Pour cela, l’av-ion de la ‘Hokhmah a besoin du porte-avions qu’est la Binah.
La sefira Binah permet la compréhension d’une chose à partir d’une autre. Elle connecte les choses entre elles. Elle correspond au monde de Bria (Création).

La Bina n’est pas forcément un océan « pacifique ». Elle se situe sur le pilier gauche. Toutes les rigueurs de ce monde proviennent de cette sefira lorsque nous avons une mauvaise compréhension des choses, lorsque nous ne faisons pas de connections.


Kamikaze
קמיקזה
Guematria classique = 262
= guematria de « Orgazmah » (« Orgasme »)
אורגזמה
= « HaOrim » (« Les Lumières »)
האורים

Pour créer la Vie, le Divin se fait « kamikaze » : Il donne l’illusion d’avoir fait une « mission suicide » : Il fait comme s’Il n’existait plus.

Le kamikaze des forces obscures sème la mort en espérant trouver des vierges au paradis.
Le véritable kamikaze, celui qui a le Souffle de Dieu en lui, est celui qui sème la vie en allant vers son opposé, sa force contraire. Tel est le véritable Djihad.

#OrGasme #TrouverLePointG


Les opposés sont faits pour s’unir, mais le côté obscur fait tout pour que ce ne soit pas le cas.
Lorsque viendra le Salut de l’Humanité, un Nouveau Shin se dévoilera (la lettre Shin à 4 branches).

#Xin


Une Nouvelle Chine se dévoilera également.
Japonais et Chinois ne seront plus ennemis. Les deux adversaires seront devenus les plus grands alliés. La Chine se lèvera à la vue des Nippons.

#SouffleDeDieu #UnionDivine


Quand on comprend le Divin, on jouit, on est au paradis, on a un Or-gasme.
אור

#DieuEstEnNous

Raiponce

Les Évangiles et le Nouveau Testament sont des récits midrashiques, allégoriques, mettant en scène un personnage fictif, Yehoshoua, et résultant d’une opération psychologique militaire menée par l’Empire Romain qui commença après la Destruction du Temple en 70.


Toutes sortes d’histoires, basées ou non sur des faits réels, y sont mêlées. On retrouve par exemple les influences de l’Énéide de Virgile dans l’Évangile de Luc ainsi que dans les Actes des Apôtres.


On retrouve aussi les détails d’un pièce de théâtre anti-juive se moquant d’un « Roi des Juifs », Karabas, et jouée notamment à Alexandrie lors de la venue d’Agrippa en 38. Cet épisode est relaté par Philon d’Alexandrie dans Contre Flaccus.

Philon, qui incarne la symbiose judéo-grecque, est notamment connu pour ses écrits traitant du Logos. Il était un Juif appartenant à l’une des familles les plus puissantes de l’époque. Tiberius Julius Alexander, son neveu, seconda Titus lors du siège de Jerusalem et fit reconnaître Vespasien empereur par ses légions dès le 1er juillet 69, contribuant ainsi à son accession au trône.

#Karabas #Barabbas #ChatBotté


Le Satyricon de Petrone, considéré comme le premier roman de la littérature occidentale, possède aussi de nombreuses similitudes avec les Évangiles.

Un passage relate une fiole de nard versée sur la tête. Un autre l’histoire rocambolesque de 3 crucifiés, une femme pieuse (la Matrone d’Ephèse), un soldat romain et un tombeau ouvert…

Il est aussi question du « Testament » du héros Eumolpe : « Tous ceux qui bénéficient de legs dans mon testament – sauf mes affranchis – ne percevront ce que j’ai donné qu’à la seule condition qu’ils découpent mon corps en morceaux et le mangent devant le peuple debout. »


Parmi le cercle des auteurs des Évangiles à la solde de Rome et des Empereurs Flaviens, figurait un certain Flavius Josèphe dont les oeuvres ont pendant des siècles figuré à côté de la Bible. Sa famille était liée aux Hasmonéens.


Mariamne l’Hasmonéenne (ou Mariamne I) fut l’épouse d’Hérode le Grand qui fut placé sur le trône de Jerusalem par les Romains. Mariamne était d’origine hasmonéenne et Hérode voyait ainsi en elle un moyen d’asseoir sa légitimité. Elle était également réputée pour sa grande beauté.

Mariamne avait donné deux fils à Hérode, Alexandre et Aristobule IV. Mais Hérode craignait de voir l’un d’eux evenir un futur rival. Ils avaient, eux, du sang hasmonéen, et pouvaient s’attirer la sympathie du peuple. Hérode exécuta donc les 2 enfants. Ce fut un Massacre d’Innocents.

#Heir #Hair


Flavius Josèphe raconte qu’un jour Hérode était parti à Rome et laissa Mariamne, encore adolescente, aux soins d’un certain Joseph. Mais au retour du roi, Salomé, sa soeur, accusa Mariamne d’être une pécheresse et d’avoir commis un adultère avec Joseph…

Salomé pris ensuite part à un complot avec l’aide d’un échanson royal qui accusa Mariamne d’avoir tenté d’empoisonner Hérode. Malgré son amour pour Mariamne, Hérode cèda à la colère et fit cette fois exécuter sa femme. Selon Flavius Josèphe, il regrettera ce geste à plusieurs reprises par la suite, et fit même construire une tour à son nom dans Jerusalem : la célèbre Tour Mariamne.

#Miriam #Migdal #TourDIvoire


« Miriam Ha’Hashmonayt » (« Miriam l’Hasmonéenne »)
מרים החשמונאית
Guematria = 1110
= guematria de « Nistérèt » (« Cachée »)
נסתרת

#Mystère #Reine #Château #AjouterLeUn


On retrouve dans le mot « Historia » le son correspondant à la racine « Stèr » (comme dans « Nistérèt ») qui signifie « Cachée » en hébreu.
היסטוריה
סתר
L’Histoire, mais aussi les histoires, les contes, contiennent de nombreux mystères et de choses cachées.

#StèrWay #Heaven #CachezCesCheveux


Le Talmud (Shabbat 104b) parle de Miriam, mère d’un dénommé Jésus et coiffeuse pour dames de profession : « Megadla Neshaya ».
C’est un jeu de mots tiré par les cheveux : une « coiffeuse » est synonyme de « prostituée » opérant derrière un faux salon de coiffure, comme c’est encore le cas de nos jours en Asie.


Comme Mariamne, Raiponce est une belle jeune fille associée à une tour.

Le nom « Raiponce » vient du latin « Rapa » (« Rave »).

« Rav » signifie « En grande quantité », « Nombreux » en hébreu. « Rav » signifie aussi « Rabbin » car un rabbin est censé connaître beaucoup de choses.
רב

#BeitRav


Question : Pourquoi Raiponce a-t-elle les cheveux longs ?

Réponse du Rav :
Les cheveux représentent ce que l’on appelle le « Or Makif » en kabbalah, soit la Lumière qui nous englobe.Le Or Makif nous environne, il entoure, et est donc associé au cercle et à la Dimension féminine.


« Or Makif » (« Lumière Environnante »)
אור מקיף
Guematria ordinale = 86
= guematria du nom de Dieu Elohim associé à la dimension Féminine
אלהים
Guematria pleine = 1000
אלף וו ריש מם קוף יוד פא

En hébreu « Aleph » (« Un ») et » Eleph » (« Mille ») s’écrivent de la même façon.
אלף

C’est la Dimension Féminine qui permet à l’Homme de s’élever.

Il était une foi…

#ElleOHim #DieuEstUn

Mont Meru

On retrouve dans le récit de la Genèse les traces d’un mythe universel aux origines préhistoriques, mettant en scène une terre s’élevant des eaux primordiales. Cette terre devient une montagne, un paradis d’où s’écoulent quatre fleuves. Il est aussi question d’un arbre, d’un serpent, et bien plus encore…


« L’Éternel-Dieu planta un jardin en Éden, vers l’orient, et y plaça l’homme qu’il avait façonné.
L’Éternel-Dieu fit surgir du sol toute espèce d’arbres, beaux à voir et propres à la nourriture ; et l’arbre de vie au milieu du jardin, avec l’arbre de la science du bien et du mal.
Un fleuve sortait d’Éden pour arroser le jardin ; de là il se divisait et formait quatre bras
Le nom du premier : Pichon ; c’est celui qui coule tout autour du pays de Havila, où se trouve l’or. » (Genèse 2:8-11)


Selon des propos d’Aristote rapportés par Flavius Joseph, « les Juifs descendent des philosophes indiens. On appelle, dit-on, les philosophes, Kalano dans l’Inde, et Juifs en Syrie, du nom de leur résidence ; car le lieu qu’ils habitent se nomme la Judée. »
Il conviendrait plutôt de dire que l’on trouve dans le judaïsme des éléments empruntés aux traditions antiques du sous-continent indien.


Les livres d’Histoire abordent très peu la civilisation de la Vallée de l’Indus contrairement, par exemple, à celles de Mésopotamie ou d’Égypte.
Elle a pourtant dominé sur un territoire d’environ un million de km2 pendant 700 ans. Elle avait son propre système d’écriture et connaissait l’irrigation à grande échelle.

Ses habitants commerçaient avec la Mésopotamie (notamment le sud) et le Moyen-Orient, où les fouilles ont permis de retrouver de nombreuses pierres précieuses originaires de la vallée de l’Indus.

La particularité de la civilisation de la vallée de l’Indus est que bien qu’ayant toutes les caractéristiques d’un état unifié, elle semble n’avoir eu aucune organisation politico-religieuse centrale. Les fouilles n’ont permis de trouver aucune arme forgée. Il n’y a pas de traces de guerres.
Tout était basé sur la coopération, et non la confrontation.


« Jardin d’Eden » se dit « Gan Eden » en hébreu.
גן עדן
En sanskrit, « Edhini » (एधिनि) veut dire « Terre ».


Au commencement, selon les hymnes védiques, il n’y avait ni Ciel ni Terre. Tout était en état d’Asat, de Non-Être. De l’Océan Primordial (« Apas ») émergea un morceau de terre qui finit par devenir une montagne.


En Asie, cette montagne mythique est appelée Mont Meru (en sanskrit : मेरु, aussi appelée Sumeru avec le préfixe honorifique « Su »).


Dans la cosmologie hindoue, jaïne et bouddhiste, le Mont Meru est considéré comme le point le plus haut du monde, là où convergent le Ciel et Terre. Il est l’axe de l’univers physique et spirituel au-dessus duquel brille l’étoile polaire. Selon le Vishnu Purana, il a 7 niveaux et est le lieu de séjour des âmes des morts. Son sommet est la demeure de Brahma, des 33 dévas ainsi que des 4 préposés aux points cardinaux.


On retrouve dans le nom du Mont Meru la racine indo-européenne « Mer » qui a pour sens « Briller », « Scintiller », comme dans le le sanskrit « Marici » मरीचि (« Rayon de lumière », « Scintillement ») ou « Murmura » मुर्मुर (« Braise mourante »).
La racine « Mer » a donné le dérivé « Mori » qui signifie « Mourir », « Disparaître », et qui est par exemple à l’origine du latin « Mors » / « Mortem » qui a donné le français « Mort ». « Mer » a aussi donné « Mare » en latin puis « Mer » en français.

En hébreu, « Meïr » signifie « Éclairant », « Lumineux ».
מאיר


Meru
מרו
Guematria classique = 246

Le 1er mot de la Bible ayant 246 pour guematria est « Lehaïr » (« Éclairer », « Illuminer »)
להאיר

« Et ils serviront de luminaires, dans l’espace céleste, pour éclairer la terre. Et cela s’accomplit. » (Genèse 1:15)

#Meru #IllumineÀSion


De nombreux temples bouddhistes, jaïns et hindous ont été construits comme représentations symboliques de cette montagne.

La tour centrale du Temple d’Angkor symbolise le Mont Meru.

Le « Trône de Sumeru », « Xū Mí Zuò » ( 須彌座 ) est une caractéristique commune des pagodes chinoises.

Le point culminant du pyatthat, toiture à multiples degrés typique de l’architecture religieuse et royale birmane, représente lui aussi le mont Meru.


Les livres sacrés de l‘Inde dont le Mahabharata célèbrent l’or du Mont Meru, d’où jaillissent quatre rivières, comme dans la description du Jardin d’Eden. Les pentes du Mont Meru sont décrites comme d’or à l’Est, d’argent à l’Ouest, de cristal au Sud-Est et d’agate au Nord-Ouest.

#DirectSion


La Chaîne de l’Himalaya est le centre qui se situe au nord, le « Pôle Nord » du sous-continent indien.


Des fleuves coulent du Jardin d’Eden. Nous pouvons donc supposer qu’il s’agit d’un endroit en hauteur, d’une montagne comme en parle le prophète Ésaïe :
« la montagne du rendez-vous (des dieux), dans les profondeurs du Nord. » (Ésaïe 14:13)


Idem pour Sion, la Jerusalem Céleste :
« Grand est l’Eternel et justement glorifié, dans la ville de notre Dieu, sa sainte montagne.
Comme elle se dresse magnifique, joie de toute la terre, la montagne de Sion, aux flancs dirigés vers le Nord, la cité d’un roi puissant ! (Psaumes 48:2-3)


« Tu étais dans l’Eden, le jardin de Dieu; toutes les pierres précieuses te couvraient: rubis, topaze et émeraude, tartessienne, onyx et jaspe, saphir, escarboucle et diamant, de l’or également; tu possédais des tambourins et des flûtes bien travaillés ; pour toi, ils étaient prêts dès le jour de ta naissance.
Tu étais le Keroub d’élection qui protège [de ses ailes]; je t’avais posté et tu étais sur la montagne sainte de Dieu; au milieu des pierres de feu, tu circulais.
Tu fus irréprochable dans ta conduite depuis le jour où tu fus créé jusqu’à ce que la perversité se rencontrât en toi.
Par l’activité de ton trafic, ton enceinte s’est remplie de violence, et tu es devenu coupable; je t’ai donc rejeté de la montagne de Dieu et je t’ai fait disparaître, Keroub protecteur, d’entre les pierres de feu. » (Ezekiel 28:13-16)


Le pays de Havila (Genèse 2:11) et le nord de l’Inde étaient associés au Paradis selon, entre autres, James Atkinson qui a parcouru la région au 19e siècle. Il rapporte même une légende locale selon laquelle le Satan se serait installé à Kaboul, dans l’Aghanistan actuel, après avoir été chassé du Jardin d’Eden.

#Havila #Himalaya


L’Himalaya, le Toit du Monde, est un immense château d’eau. Quatorze des plus grands fleuves du monde y prennent naissance, dont le Brahmapoutre, l’Indus et le Gange.

#GangeEden #GanEden


Le mot sanskrit « Paradesha », composé de « Para » पर (« Au-delà ») et de « Desha » देश (« Endroit », « Région ») désigne ce qui est « Au-delà ».
« Paridhi » परिधि (« Barrière », « Mur », « Halo », « Piquet ») désigne quelque chose qui entoure, qui délimite.
On retrouve cette racine aujourd’hui en hindi, comme dans « Pardès » परदेश (« Terre étrangère ») ou « Pradesh » प्रदेश (« Province »).
En avestique (langue parente du vieux perse) « Paridaeza » signifie une « Enceinte royale », un « Verger entouré de murs ».
Il fut repris en hébreu (« Pardès ») et en grec (« Paradeisos ») pour désigner le paradis.

Le Mont Meru est lui aussi clôturé : il est représenté entouré de cercles de montagnes, appelées Lokalokas (Cakravala dans le bouddhisme).

« C’est un jardin clos que ma sœur, ma fiancée, une source fermée, une fontaine scellée. » (Cantique des Cantiques, 4:12)
גַּן נָעוּל אֲחֹתִי כַלָּה גַּל נָעוּל מַעְיָן חָתוּם


Meru évoque aussi le paradis perdu de l’Atlantide, cette île mythique évoquée par Platon dont la ville principale est décrite comme entourée de plusieurs rangées de remparts et de canaux.


Au sommet du Mont Meru se trouve l’Arbre de Vie, appelé Jambu ou Kalpavriksha.
On y reconnaît par exemple Yggdrasil, l’Arbre Monde de la mythologie nordique, ou encore le pommier d’or du jardin des Hespérides.

#Pardes #Hespérides


Le Kalpavriksha (« Arbre à souhaits » en sanskrit) est un arbre qui a émergé des eaux primaires pendant le processus de « barratage de l’océan » et qui a le pouvoir de réaliser n’importe quel vœu. S’inscrivant dans une longue tradition originaire d’Asie, il est associé aux commencements : aux naissances, à la nouvelle année…

#Bereshit #Genèse


Le Mont Meru repose sur un grand serpent, Sécha.

Autre serpent lié au paradis : le Naga (नाग), serpent qui, dans les mythes asiatiques, garde les trésors cachés sous la terre.

#Naga-m’a-dit


« Naga » en hébreu est l’anagramme de « HaGan » (« Le Jardin »).
נגה
הגן


Dans un mandala, les nagas sont représentés à la base du mont Meru. Leur influence sur les êtres humains peut être bénéfique aussi bien que maléfique.


« Naga » s’écrit comme « Noga » qui signifie « Lumière », « Splendeur », « Etoile du matin ».
נגה

En Kabbalah, la Klipa désigne une « écorce spirituelle » attachée à la Lumière Divine, et la « Klipat Noga », liée à l’Arbre de la Connaissance du Bien et du Mal, désigne une Klipa entremêlée à cette Lumière.


Plusieurs montagnes ont ete associées au mont Meru, le plus célèbre étant le Mont Kailash.
Situé dans la chaîne de l’Himalaya au Tibet, c’est un sanctuaire religieux depuis des temps immémoraux.


« Kailash » signifie « Cristallin » (de « Kelasa », cristal).
Son sommet de forme pyramidale culmine à 6 638 mètres d’altitude.
Quatre des plus grands fleuves d’Asie, l’Indus, le Sutlej, le Brahmapoutre et la Karnali prennent leur source à proximité.


Le Mont Kailash est une représentation terrestre du Mont Meru pour les Hindous, les Bouddhistes, les Jaïnistes, ainsi que pour les adeptes du culte bön (pré-bouddhisme chamanique) qui la considèrent comme le symbole de l’âme. La circumambulation autour du mont est l’un des pèlerinages les plus importants d’Asie.


Le Pic Meru, lui, est situé dans le Nord de l’Inde et culmine à 6 660 mètres d’altitude.

#666 #Lumière


Le Massif du Pamir est également lié étymologiquement à Meru.


En Indonésie, le Semeru est un volcan situé dans la province de Java dont il est le point culminant avec 3 676 mètres.


Sumer est une région correspondant au sud de l’antique Mésopotamie.
Dans la Bible, elle est appelée « Shinar ». C’est là où Nimrod commença sa domination (Genèse 10:10).
שנער
En akkadien, « Šumeru » peut se traduire par « Pays des Seigneurs de la Luminosité ».


Le Mont Meru est aussi le nom du deuxième plus haut sommet de Tanzanie. Son nom, « Meru » signifie « Éclat éblouissant » en kiswahili.


Meru est une terre émergée des eaux, elle fut île avant de devenir montagne.


L’île de Méroé est, elle, le cœur du royaume de Koush, grande puissance du monde antique.
La zone du Nil que l’on appelle la Nubie et qui appartient aujourd’hui en partie au Soudan, était durant l’Antiquité le siège de trois royaumes koushites.

Les pyramides nubiennes sont un ensemble de 220 pyramides au total qui ont été construites en Nubie, servant de tombeaux aux rois et reines de Napata et de Méroé.


Meroe est également le nom d’une île indienne, au sud des Îles Nicobar.


La pyramide est à l’image du Mont Meru, et les égyptiens gravaient le nom du pharaon défunt et des prières sur son sommet, le pyramidion, pour préparer le passage dans l’au-delà.


On dit de Dionysos qu’il est né sur le Mont Méros, que l’on situe dans l’Himalaya.
On dit aussi qu’il est né de la cuisse de Jupiter.

« Cuisse » se dit « Meros » (μηρóς) en grec ancien et les Grecs connaissaient le Mont Meru.
On peut donc supposer qu’avec le temps « Meru » s’est transformé en « Meros » et qu’à l’origine on parlait de Dionysos comme « né du Meru de Jupiter (de Dieu) ».

C’est au Mont Meru que l’on devient, comme Dionysos, un « Born Again ».


Dans les cultures du monde entier, les montagnes, comme l’Olympe, ont servi de résidence aux divinités.


Les Juifs ont le Mont Moriah, le mont de l’Enseignement divin.

« Va vers la Terre de Moriah » (Genèse 22:2)
לֶךְ לְךָ אֶל אֶרֶץ הַמֹּרִיָּה
מוריה

#Moriah #Meru


Le plus grand lieu de pélerinage en Israel est, lui, situé au Mont Méron.

#Meru #Meron #33Dévas


Au fil des siècles, Meru, qui est le « pôle nord de l’Inde », a été confondu avec l’Hyperborée, le Pôle Nord, ce qui a donné une étonnante première carte du Pôle Nord, celle de Mercator, en 1569.


Dans la tradition tibétaine ancestrale du Bön, le Mont Kailash est appelé
« Yungdrung Gutseg », la « Pyramide des 9 Swastikas ».


Quatre fleuves sortent du Jardin d’Eden comme du Mont Meru, et ces fleuves forment le symbole ancestral de la Swastika.

Au Mont Meru convergent le Ciel, la Terre et le Monde Souterrain.
C’est le siège du Paradis, mais aussi de l’Enfer.

« Un mur épais d’un Téfa’h – un peu moins de 10 centimètres – sépare le Paradis de l’Enfer. » (Yalkout Shimoni, Kohelet)


Le Pôle représente la stabilité, l’immuabilité, l’axe. Mais il ne faut pas se tromper d’axe. Ne pas se croire au sommet. Ne pas écraser, ni se faire écraser : trouver le juste milieu, le bon axe. Il n y a pas de hierarchie au sein de l espèce humaine. Nous sommes tous uniques. Si l’on se croit « élu » ou de « race supérieure », si on prend des mythes bibliques, nordiques, ou autres pour la réalité, alors on est dans l’axe du mal. Prendre un mythe pour une réalité et en faire un agenda politique dans un but de conquête, de domination, c’est apporter la destruction, l’enfer.
Les conquêtes guerrières des grandes religions monothéistes ont apporté l’enfer aux quatre coins de la Terre.


En hébreu, « Nassi » veut dire « Prince », « Président ». Nous devons combattre toute forme d’autorité, les « Nassis » aussi bien que les « Nazis ».
נשיא


Les nazis ont commis un génocide en prenant des mythes pour la realité.


Il n y a pas de hiérarchie au sein de l’Uni-vers. Personne n’est au sommet.
Tout va s’inverser. Au sommet trône celui qui ne possède rien : l’A-rien, le No-body, l’Est-tout.


L’homme supérieur n’est ni un grand blond, ni un petit brun. Lors de la Délivrance Finale, c’est l’A-rien qui dominera le monde.


« Swastika » स्वस्तिक est un mot sanskrit dérivé de « Su » (« Bien ») et de « Asti » (« Il est »).

La swastika des nazis est celle de l’enfer.
La swastika du paradis, celle de l’Inde.

« Inde » se dit « Hodou » en hébreu. « Hodou » signifie aussi « Rendez grâce », « Remerciez ».

« Rendez hommage (Hodou) au Seigneur, car il est bon, car sa grâce est éternelle » (Psaumes 136:1)
הוֹדוּ לַיהוָה כִּי טוֹב: כִּי לְעוֹלָם חַסְדּוֹ


Un D.

#SensCrie


Dieu est Un-touchable.


Le Paradis est représenté comme clôturé comme son opposé, le Camp de la Mort.
La différence entre le paradis est l’enfer est minime.
Idem pour celle entre une bête cachère et une bête non-cachère.
Ou entre une « Bête » et une « Beit »…

#BêteImmonde #BeitMachtFrei #BeitHaMikdash #BeitDuMonde


« Ton faste est descendu dans le Cheol, avec tes harpes retentissantes ; sous toi la vermine forme ta couche et les vers te servent de couverture.
Comme tu es tombé du ciel, astre brillant, fils de l’aurore ! Comme tu as été renversé jusqu’à terre, dompteur des nations !
Tu disais en ton cœur : « Je monterai au ciel; au-dessus des étoiles de Dieu, j’érigerai mon trône; je m’assiérai sur la montagne du rendez-vous (des dieux), dans les profondeurs du Nord.
Je monterai sur les hauteurs des nuées, je serai l’égal du Très-Haut. » (Esaïe 14:11-14)


Combats les nazis, déjoue d’innombrables pièges comme Indiana Jones… ainsi, tu trouveras l’Arche Perdue, le Saint Graal, et bien plus encore…


Pour trouver le Graal, qui n’est qu’un symbole, il faut unir les dimensions masculines et féminines, le Youd d’en haut (sexe masculin) au Youd d’en bas (clitoris) pour former le Aleph, le Un. Réunir les deux points qui n’en font qu’Un. C’est alors le Paradis, l’Or-gasme, le Septième Ciel.

#Point #G


« Réveille-toi, rafale du Nord ! Accours, brise du Midi ! Balayez de votre souffle mon jardin, pour que ses parfums s’épandent. Que mon bien-aimé entre dans son jardin et en goûte les fruits exquis ! » (Cantique des Cantiques 4:16)

#UnionDesOpposés #Jardin #Délices #JardinDesLys


Le sommet du Mont Kailash est considéré comme la demeure de Shiva et de sa shakti Parvati – littéralement « fille de la montagne » –, ce qui explique son caractère sacré pour les Hindous qui le voient aussi comme un Lingam (principe masculin) accompagné de la Yoni symbolisée par le lac Manasarovar.


Jarre d’Un.

#UnVerser


Les Bouddhistes tibétains, eux, considèrent cette montagne comme la demeure de Demchog et de sa parèdre Dorje Phangmo, symbolisant également l’union des forces masculines et féminines.


Le Roi est celui qui renverse la montagne pour trouver le Shem Un, pour en faire une coupe, un Graal.

#CaLys #Meru #Vin #Gît #Un


La guematria pleine de « Har Meru » (« Mont Meru ») est égale à 1118.
הא ריש מם ריש וו

« Deux personnes marchent-elles ensemble, si elles ne se sont pas entendues d’avance ? » (Amos 3:3)
הילכו שניים יחדיו בלתי אם נועדו
Guematria du verset = 1118

#Meru #Union #LaCoupeEstPleine


On compare le Mont Meru à une coupe qui contient des graines du lotus.


Le Mont Meru est une Coupe, un Graal.

#CoupeDuMonde


« Coupe » se dit « Gavia » en hébreu.
גביע
Guematria = 85
= guematria ordinale de « Swastika »
סווסטיקה

#SaintBol #CoupeDuMonde #CoupéDuMonde


La Quête du Graal consiste à unir le Spirituel et le Matériel, le Ciel et la Terre, l’Homme et la Femme, Pensées et Actions, Transcendance et Immanence, YHVH et Elohim…

Meru
מרו
Guematria ordinale = 39
= guematria de « YHVH E’had » (« Dieu est Un »)
יהוה אחד

« E’had » (« Un »)
אחד
Guematria = 13

Elohim
אלהים
Guematria = 86

13 x 86 = 1118

Elohim est Un

#ElleOHim


« Quête du Graal » se dit « ‘Hipouss A’har HaGavia HaKadosh » en hébreu.
חיפוש אחר הגביע הקדוש
Guematria = 1118
= guematria pleine de « Har Meru » (« Mont Meru »)
הא ריש מם ריש וו


Le Paradis est là, sur Terre. Mais il n’est pas nécessaire d’aller en Inde ou de ressembler à Indiana Jones pour le trouver. Il ne faut pas aller loin pour trouver la Coupe et devenir l’Oint. Elle est là. Il est là. En toi.


Le Shema Israel est la prière juive proclamant l’unité divine. Il est coutume de prolonger la lettre Dalet de « E’had » (« Un ») à la fin. La lettre Dalet a 4 pour valeur numérique, comme les 4 points cardinaux, comme les 4 fleuves du Jardin d’Eden / Mont Meru.
Le Shema Israel proclame l’unicité infinie de Dieu dans toutes les directions.


Guematria pleine de « Har Meru » (« Mont Meru »)
הא ריש מם ריש וו
Guematria = 1118
= guematria du Shema Israel :
« Écoute, Israel : YHVH est notre Elohim, YHVH est Un ! » (Deutéronome 6:4)
שמע ישראל יהוה אלהינו יהוה אחד

#UnVerser #VinVerser #UnVerset #DieuEstUn


Rejoins l’Alliance, celle de la Nouvelle Torah qui part dans tous les sens.

#DirectSion #Oufaratsta #NouvelleTorah

Le Louvre

« HaLouvre » (« Le Louvre »)
הלובר
Guematria ordinale = 45
= guematria du mot « Adam » (« Homme ») = L’Œuvre
אדם

L’Homme est un Palais Royal.


Il existe plusieurs théories concernant l’étymologie du mot « Louvre ». Une hypothèse le fait provenir du vieux français « Ouvrer » (« Travailler »). Philippe-Auguste a décidé de construire une forteresse dans la capitale en 1190 et le bâtiment est en effet un ouvrage gigantesque. L’Ouvre, l’Œuvre en français moderne, serait devenu le Louvre.

L’Homme est une œuvre qui en contient elle-même beaucoup d’autres, innombrables.
Pour les dévoiler, il doit œuvrer, travailler afin de creer une ouverture, un espace pour faire entrer le Divin. Ainsi, l’Homme devient une Résidence Royale, une résidence pour le Roi des Rois.

« La difficulté qui est la nôtre de déceler le spirituel dans nos occupations ou en tentant d’épanouir notre inspiration dans notre vie quotidienne caractérise le véritable exil. À l’ère messianique, Dieu fera justice de cette scission. La barrière de fracture sera transformée en une porte communicante qui permettra au spirituel et au matériel de retrouver leur cohérence originelle. » (Rabbi de Loubavitch)


C’est à la Pyramide du Louvre que se trouve la porte d’entrée vers l’Uni-vers et ses plus belles oeuvres d’art.

« Triangle » se dit « Meshoulash » en hébreu.
משולש
Guematria = 676
= 26 x 26
= YHVH x YHVH
יהוה x יהוה

#Tri #DeltaLumineux


Ce qui se trouve dans ce Monde-ci se trouve également dans le Monde d’en-haut. Il y a une Union physique et une Union Divine.

C’est la raison pour laquelle l’Étoile de David est composée de deux triangles représentant l’Union des sexes masculins et féminins.

De la même manière, la pyramide qui sert d’entrée dans la cour du Louvre représente le principe Masculin alors que celle située au sous-sol, inversée à l’image d’un calice, représente le principe Féminin enfoui, caché.

#Nom #Nombre #LosAnges #Lys #PuitsDeLumière


Le pire ami de l’homme, c’est son ego. Mais quand il va vers son opposé, à l’Un-verse, la « pire amie de l’homme » devient son alter-ego, son âme-soeur.
Il n’y a plus de « Vers où ? ». Le passage est ouvert.

Il faut aller vers Elle. Vers le Chef-d’œuvre. Vers Mona Lisa.

« Mona » est la contraction de « Madonna » et
« Lisa », celle de « Elisabeth ».
Le prénom Elisabeth vient de l’hébreu « Elisheva » qui signifie « Mon Dieu est Sept ».
אלישבע
Bat Sheva, dont on dit qu’elle était le guilgoul (réincarnation) d’Elisheva, était la femme du Roi David.
Le nombre Sept, comme les 7 bassins de la Cour du Louvre, les 7 jours de la création, représente l’harmonie, la plénitude. Sept, c’est aussi la sefira Malkhout, la Dimension Féminine, la Coupe / Calice / Graal …

Il n’y a plus de « code ». Tout est clair. Lumineux.

#MonaLysa #JokeOnde


« Le Palais Royal » se traduit par « HaArmon HaMalkhouti »
הארמון המלכותי
Guematria = 813
Un seul verset de la Torah a 813 pour guematria et elle sort du « Palais » de Dieu :
« Dieu dit : « Que la lumière soit ! » Et la lumière fut. » (Genèse 1:3)
וַיֹּאמֶר אֱלֹהִים יְהִי אוֹר וַיְהִי אוֹר


« Palais Royal » (tel que retranscrit en hébreu)
פאלה רויאל
Guematria pleine = 999
פא אלף למד הא ריש וו יוד אלף למד
= guematria de « Peta’h Tikvah » (« Ouverture vers l’Espoir »)
פתח תקוה
Guematria classique = 363
= guematria de « HaMachia’h » (« Le Messie »)
המשיח

L’Ouvre !

Galerie des Glaces

La racine « Gal » (Guimel + Lamed) correspond au Dévoilement (« Guilouy » en hébreu).
גל
On retrouve par exemple le son correspondant à la racine « Gal » dans « Gallus » (« Gaule » en latin) ainsi que dans les mots « Galerie » et « Glace ».

#GalerieDesGlaces #MiROIr


Lorsque l’on se trouve entre deux miroirs se faisant face, on à l’impression de s’y voir, de reflet en reflet, jusqu’à l’infini.

« Ouvre mes yeux, pour que je puisse contempler les merveilles de ta Torah ! » (Psaumes 119:18)
גל עיני

#Torah #Infini


Verse Eye
Verse I

#UnVerse


« YHVH Shemeshi » (« Dieu est mon soleil »)
יהוה שמשי
Guematria = 676
= 26 x 26
= YHVH x YHVH
יהוה x יהוה

#MiROIr #RoiSoleil


À Versailles, la Galerie des Glaces relie la chambre du roi à celle de la reine.
Elle est un lieu de passage et de mise en scène du pouvoir.

Au sud de la Galerie des Glaces se trouve le Salon de la Paix. Son pendant, le Salon de la Guerre, se situe, lui, au nord.

#GaloutEtGueoula #HommeETFemme #SoleilEtLune #GuerreEtPaix


C’est dans la galerie des Glaces que fut proclamé l’Empire allemand en 1870.
C’est également ici que fut signé le 28 juin 1919 le traité de Versailles qui mettait fin à la Première Guerre mondiale.


« …et le Souffle (Roua’h) de Dieu planait à la surface des eaux. » (Genèse 1:2)
וְרוּחַ אֱלֹהִים מְרַחֶפֶת עַל פְּנֵי הַמָּיִם

« Mi Roua’h » (« Souffle du Mi », du monde d’en haut)
מי רוח

Machia’h
משיח
Guematria = 358

357 miroirs ornent la Galerie des Glaces.
Pour dévoiler la Gueoula (Délivrance), il faut trouver le 358ème.

#MiROIr

Contre-Histoire

La Bible est une oeuvre littéraire remplie de jeux de mots. Elle n’est pas un livre historique. La Traversée de la Mer Rouge ou le Royaume de Salomon sont des mythes, n’en déplaise aux « anti-c’est mythe ».

Les rédacteurs de la Bible étaient des adeptes de la réécriture, de la contre-histoire.

On retrouve dans le mot « Historia » le son correspondant à la racine « Ster » qui signifie « Caché » en hébreu.
היסטוריה
סתר

La contre-histoire permet de s’opposer au caché, de dévoiler, n’en déplaise aux antisémites.

La Bible est une invention humaine servant avant tout les classes dirigeantes, et cela est valable pour les autres livres des religions « monothéistes » issues du Judaisme. Cependant, en adoptant une approche raffinée, en conciliant les opposés, il est possible d’y trouver la Lumière.

« Même si tu crois t’être tellement éloigné de Dieu qu’il t’est impossible de te rapprocher de Lui, tu peux encore trouver la Divinité même là où tu as sombré. » (Rabbi Na’hman de Breslev)

Sion

« Car la Torah sortira de Sion. » (Esaïe 2:3)
כִּי מִצִּיּוֹן תֵּצֵא תוֹרָה

Mots-clés : Torah de Sion, Suisse, Montagne, Homme, S’installer, Siéger, S’asseoir, Chaise, Repas, Boisson, Heureux, Rassasié, Digestion, Jardin, Champs, Sillon, Scion, Yessod, Shaddaï, Fondation, Institution, Assemblée, Secret, Sod, Union, Soudure, Barrière, Blanc, Noir, Six, Sex, Caché, Obscur, Sed, Sad, Sud, Shed, Shit, Shet, Set, …


Direction Sion !


Sion
סיון
Guematria ordinale = 45
= guematria du mot « Adam » (« Homme »).
אדם

#Adam #AddÂme #NouvelleÂme #NouvelHomme #NouvelleTorah #TorahDeSion #TorahDAdam


« Écoutez-moi, vous qui êtes mon peuple, prêtez-moi l’oreille, vous qui formez ma nation ! Car la Torah sortira de moi, et j’établirai la justice pour éclairer les nations. » (Esaïe 51:4)
הַקְשִׁיבוּ אֵלַי עַמִּי וּלְאוּמִּי אֵלַי הַאֲזִינוּ: כִּי תוֹרָה מֵאִתִּי תֵצֵא וּמִשְׁפָּטִי לְאוֹר עַמִּים אַרְגִּיעַ

Le Midrash commente ainsi le verset d’Esaïe :
« Dans les Temps futurs, Dieu va s’asseoir …et expliquer la Nouvelle Torah qui sera donnée à travers le Machia’h. » (Yalkout Shimoni – 429)
עתיד הקב »ה להיות יושב… ודורש תורה חדשה שעתיד ליתן על-ידי משיח

Dieu va siéger. Il va s’asseoir, et ça va chier !

#NouvelleTorah


« Chaise » se dit « Chair » en anglais.
La Chair.

#Adam #AddÂme #GodWillSit #T-Rhône #SaintSiège #GardesSuisses


Le nom de la ville de Sion (Sitten en allemand), situé en Suisse dans le canton du Valais, vient du latin « Sedunum », du nom du peuple gaulois qui vivait dans la région, les Sédunes, mentionnés par Jules César dans la Guerre des Gaules. Leur nom vient de la racine indo-européenne « SD » (« Installé », « Assis »,…). Les Sédunes sont « Ceux qui sont assis », « Ceux qui sont installés ».

« Sur les rives des fleuves de Babylone, là nous nous assîmes, et nous pleurâmes au souvenir de Sion. » (Psaumes 137:1)
עַל נַהֲרוֹת בָּבֶל שָׁם יָשַׁבְנוּ גַּם בָּכִינוּ: בְּזָכְרֵנוּ אֶת צִיּוֹן

Sion = Sédunes = « C’est d’Une » = C’est de l’Union avec la dimension féminine du Divin que viendra la Délivrance Finale et que nous retournerons vers Sion.

La racine indo-européenne SD (« Sed », « Sad », « Sod », « Sid ») a donné des mots qui signifient entre autres : « Installé », « Assis », « Posé », « Siéger », « Demeurer », « Etre établi », « Tumulus », « Colline », « Etre stable », « Se déposer », « Bien-être », « Confort », « Calme », etc.

Exemples de mots liés à la racine indo-européenne « SD » :

  • « Résider », « Sédentaire », « Assidu »,…
  • L’anglais « To sit » : « Asseoir »
    ainsi que « To set » : « Poser », « Mettre en place », « Installer »
  • Le latin « Sedere » : « Asseoir »
  • Le sanskrit « Sad » ( सद् ) : « S’asseoir »
  • Le proto-slave « Saditi » : « Planter »
  • Le russe « Sad » ( сад ) : « Jardin »
    etc.

En kabbalah, la sefira correspondant à l’Assise, au Fondement, à la Transmission, est la sefira Yessod.
Yessod est la 6ème sefira de ‘Hessed à Malkhout, elle correspond au 6ème jour, celui de la Création de l’Homme qui a pour but de rentrer dans le Shabbat au Jardin d’Eden.

Yessod correspond au désir d’union, entre l’homme et la femme, entre le monde d’en haut et celui d’en bas, etc.

#Soudure #Sod #YesSod


Yessod = Youd + Sod = Secret de la lettre Youd, du désir d’union des 2 youds de l’Aleph
י סוד


La sefira Yessod, c’est la Jerusalem Céleste, c’est « Zion » qui permet d’échapper à la Matrice.


C’est par l’Union que nous échapperons à l’exil.

Sion = Ombre et Lumière

L’Ombre est Lumière.

#SionEtLumière


Sion peut représenter l’Obscurité la plus complète aussi bien que la Délivrance. Tu as le choix.

#IlluSion #ConfuSion


Outre la ville de Sion en Suisse, il existe des villages nommés Sion en Haute-Savoie, dans le Gers, …
Le village de Sidhean en Irlande, est également appelé Sion. « Sidhean » veut dire la « Colline des Fées » en irlandais. Le mot « Sid » désigne un « Tumulus » en gaulois.

En assyrien, « Sadu » signifie « Montagne ».

#MontSion


« Si on… » se dit « Im anakhnou… » en hébreu
אם אנחנו
Guematria = 156
= guematria de « Tsion » (« Sion »)
ציון
= YHVH (26) x 6
יהוה
26 est la guematria du nom de Dieu YHVH

Le nombre 6 fait allusion à la lettre VAV (6ème lettre de l’alphabet hébreu).
Les Vavim sont les crochets utilisés dans le Temple.
La lettre Vav sert de conjonctif (« Et ») et lie les mots entre eux.
Le sixième jour fait la jonction entre la semaine et Shabbat.

Le Yessod, correspond au organes génitaux, au sex , au 6.


« Par les fils de Koré. Psaume. Cantique. Il a Fondé (Yessoudato) sa résidence sur les montagnes saintes.
L’Eternel aime les portes de Sion, mieux que toutes les demeures de Jacob. » (Psaumes 87:1-2)
לִבְנֵי קֹרַח מִזְמוֹר שִׁיר: יְסוּדָתוֹ בְּהַרְרֵי קֹדֶשׁ.
אֹהֵב יְהוָה שַׁעֲרֵי צִיּוֹן מִכֹּל מִשְׁכְּנוֹת יַעֲקֹב


Lorsque l’on recherche le Son Primordial, il faut tenir compte de l’évolution phonétique au cours des millénaires.
Les sons, les mots, les racines évoluent avec le temps. Par exemple, un son correspondant à la lettre D peut évoluer vers un T. En hébreu, la lettre Shin peut devenir un Samekh, etc.

Prononce à Sion !

#TorahDeSion #TorahDuSon


« Tu as Fondé (Yassad) la terre sur ses colonnes d’appui, pour qu’elle ne chancelle jamais. » (Psaumes 104:5)
יָסַד אֶרֶץ עַל מְכוֹנֶיהָ בַּל תִּמּוֹט עוֹלָם וָעֶד

En hébreu, la racine « SAaD » (Samekh – Ayin – Dalet) signifie « Rester », « Supporter », « Soutenir », « Approvisioner ».
סעד

On retrouve par exemple cette racine dans les mots « Missada » (« Restaurant ») et « Seouda » (« Repas »)
מסעדה
סעודה

On s’asseoit pour se restaurer.

La sefira Yessod se situe juste au-dessus de Malkhout, et la « nourrit ».

#RestaureÀSion #Tikkoun


La Raclette, variété de fondue au fromage, a pour origine le canton du Valais.

« Gvina » (« Fromage »)
גבינה
Guematria = 70
= guematria de ‘Yayin » (« Vin »)
יין
= guematria de « Sod » (« Secret »)
סוד

« Plus une personne est éloignée de la vérité, plus elle considère celui qui s’écarte du mauvais chemin comme un fondu. » (Rabbi Na’hman de Breslev)

Pour trouver le secret de toutes choses, il faut être un peu « fondu ».

#FonduSuis #FondueÀSion #Fondation #Yessod


Trouver le Sod, le secret des choses par l’Union des opposés, nous rend heureux. Ne soyons pas « Sad », soyons Heureux ! Mais vivons « cachés ».

#MystèresCachés


En hébreu biblique, un « Sad » est un bloc de pierre immobilisant les pieds d’un condamné (cf. Job 13:27).
סד

#Tristesse #Exil #CondamneÀSion


« Sadé » veut dire « Champ » en hébreu. Le champ nous nourrit.
סדה


La racine « Sadad » signifie « Labourer », « Passer la herse ».
שדד
« Le laboureur passe-t-il tout son temps à labourer en vue de semer ? À fendre le sol et à Passer la Herse (Yesaded) dans son champ ? » (Esaïe 28:24)
הֲכֹל הַיּוֹם יַחֲרֹשׁ הַחֹרֵשׁ לִזְרֹעַ יְפַתַּח וִישַׂדֵּד אַדְמָתוֹ


Un Scion est un rejeton, une jeune branche destinée à être greffée.

#Sod #Pardès #Assembler


On plante les boutures dans un Sillon.

« Qu’un sang un, pur, abreuve Sion ! »


Vent d’anges.

#Sion


En vieil anglais « Sæd » veut dire (« Plein », « Rassasié »). Il a donné le mot « Sad » (« Triste »), car lorsque l’on est triste on reste immobile (la tristesse est une « barrière »), comme lorsque l’on est rassasié.

« Sæd » ainsi que « Sade » en français sont apparentés au latin « Satur »(« Saturé ») ou « Satis » (« Suffisant »)

« Assez » vient de « Ad satis ».

« Le Nom de Dieu El Shaddaï vient du fait que l’univers s’expandait tel un cercle infini puis Dieu a dit ‘Day !’ (Assez !) » (Talmud Hagiga 12a)


La sefira Yessod correspond au nom de Dieu « Shaddaï ».

Le nom de Dieu Shaddaï peut être interprété comme le « Sein » (« Shad ») de Dieu

Shaddaï
שדי
Guematria = 314

Pi = 3,14…
Pis = Cercle

Le « Shedu » est un esprit protecteur de la Mésopotamie antique.

#TwinPeaks #CachezCesSaints


« Le Juste est le Fondement (Yessod) du monde. » (Proverbes 10:25)
צַדִּיק יְסוֹד עוֹלָם

Yessod est incarné par le Tsadik le Juste, à l’image de Yossef.

Yossef
יוסף
Guematria = 156 (6×26)
= guematria de « Tsion »
ציון

Le Tsadik, Zion, … tout ce qui est lié à la sefira Yessod est « caché » (« niSTar »)

#TsadickCaché #CachezCeSaint


« Sod » veut dire « Secret » en hébreu.
En hébreu biblique, « Sod » désigne également une assemblée, un cercle de confidents (de gens « soudés »), une discussion secrète, un plan (Ex. : Genèse 49:6)
סוד
Guematria = 70
= nombre de « nations » = assemblée

« Allélouya ! Je louerai l’Eternel de tout mon cœur, dans l’Assemblée (Sod) des justes. » (Psaumes 111:1)
הַלְלוּ יָהּ:אוֹדֶה יְהוָה בְּכָל לֵבָב בְּסוֹד יְשָׁרִים וְעֵדָה

#Alephim


« Sodi » veut dire « Mon secret » en hébreu.
סודי
On retrouve ce mot une fois dans la Bible (Nombres 13:10). Sodi est le nom du père de Gaddiel, un espion envoyé par Moïse pour explorer la Terre Sainte.


« Mais ainsi a parlé le Seigneur, l’Eternel : Voici, je vais, dans Sion, ériger une pierre de fondation, une pierre éprouvée, une précieuse pierre d’angle solidement fixée ; quiconque s’y appuiera ne sera pas réduit à fuir. » (Esaïe 28:16)
לָכֵן כֹּה אָמַר אֲדֹנָי יְהוִה הִנְנִי יִסַּד בְּצִיּוֹן אָבֶן אֶבֶן בֹּחַן פִּנַּת יִקְרַת מוּסָד מוּסָּד הַמַּאֲמִין לֹא יָחִישׁ

#Yessod #Mossad


L’Homme doit être pudique. Le désir d’union, le sexe, doit demeurer caché de l’oeil public : c’est un « service secret ». Pour vivre heureux, vivons cachés.

#770 #007


Les Fondations, les Saints, les Seins, les Organes Génitaux, la « Chatte », le « Shit » (cannabis), le « Shit » (excréments), les Shedim, etc. sont toutes des « choses cachées ».

On dit « Chut ! » quand quelque chose doit rester secret.

Ce qui est secret, caché, comme les d’une maison, constitue un fondement.

Le mot « Mossad » désigne une « Fondation ».
מוסד
Les services secrets sont le « Yessod » de l’État. On ne les voit pas. Ils constitutent la base de l’État profond, inamovible.


L’adjectif « Sade » veut dire « Agréable » en français. Son contraire est « Maussade » qui signifie « Sombre ».


Attends Sion. La sefira Yessod a un côté obscur car il est justement l’endroit où peut se faire la coupure, le barrage, entre les mondes d’en haut et d’en bas. Le côté obscur deSion, c’est aussi le fait de rester « assis », de refuser de passer à l’action, d’agir dans le monde den bas (Assia / Malkhout).

En effet, il ne faut pas confondre « Père vers Sion » (le Tsadik, le Juste) et « Perversion » (le sadique).

#CruEL


Yessod correspond à ce que l’on appelle le « bas astral », là où sont les Shedim, les « démons » qui attaquent la Brit.
Un Shed cherche à « siéger », à « posséder » une personne en s’y collant (« Dibouk »). Dans le vaudouisme, la possession par un esprit est appelé « chevauchement » : l’esprit « s’assoit » sur le possédé.
En anglais « Shade » peut se traduire par « Ombre », « Nuance », mais aussi « Fantôme ».


« Tous ceux-là se réunirent dans la Vallée des Siddim, qui est devenue la Mer du Sel. » (Genèse 14:3)
כָּל אֵלֶּה חָבְרוּ אֶל עֵמֶק הַשִּׂדִּים: הוּא יָם הַמֶּלַח

La Vallée des Siddim, qui est devenu la Mer Morte, peut se traduire par « Vallée des Champs », mais peut aussi se lire « Emek HaShedim », « Vallée des Démons ». Elle fut le théâtre de la Guerre des Rois.

Sod Homme = Ego Mort

Selon le Talmud, les démons « nous entourent comme le sillon autour de l’arbre » (Brakhot 6a), » comme le sillon autour d’un pied de vigne » (commentaire de Rachi).
אָמַר אַבָּיֵי: אִינְהוּ נְפִישִׁי מִינַּן, וְקָיְימִי עֲלַן כִּי כִּסְלָא לְאוּגְיָא


En hébreu la transcription phonétique de « Zion », « Zioun », signifie « Baise ».
זיון

#Base #MarquisDeSad


« Sod » veut dire « Gazon » en anglais.

#GazonMaudit #Shabbat


Yessod correspond au désir d’union entre les contraires, entre la dimension féminine et la dimension masculine.
Lorsque le désir d’union est à sens unique, c’est-à-dire seulement envers ceux qui nous ressemblent, alors, le secret, le Sod, est omis. C’est la raison pour laquelle Israel est un « pays homosexuel » refusant de s’unir avec la dimension féminine, que ce soit dans sa dimension physique (Gay Pride de Tel Aviv) ou spirituelle (monde orthodoxe fuyant les laïcs et les non-juifs).

#fFondant #FondeÀSion #GoyPride


En kabbalah, la relation parfaite avec le Divin est appelée relation « Face à face ».
Cette relation parfaite a lieu lorsque nous cherchons et dévoilons les lumières cachées dans ce monde.
Le contraire est la relation « Dos-à-dos ».
Il ne faut pas confondre « Face » (en anglais) et « Fesses ».


En hébreu, le mot Satan vient de la racine « Saté » qui signifie « Se retourner », « S’éloigner ».
שטן
On la retrouve dans la mot « Sotah », mot donné dans la Bible à la femme accusée d’adultère, celle qui est « déviante » et à qui on fait boire les « eaux amères ».
שוטה


« Mishtei », « Festin » en hébreu, a la même racine que « Lishtot », « Boire ».
משתה
לשתות

Pour faire du Soda, l’eau était auparavant gazéifiée par une solution de bicarbonate de soude, d’où le nom « Soda ».
« Soda » et « Soude » viennent de l’arabe « Suwwad » (« Suaeda » en français = Soude maritime, dont une variété est de couleur noire), apparenté à « Aswad » أسود (« Noir »).
La Soude noircit.


La racine « Shétèn », signifie « Uriner », « Verser de l’eau ».
שתן
On la retrouve dans le verset suivant :
« C’est pourquoi je susciterai le malheur à la maison de Jéroboam ; je n’en épargnerai pas ceux qui pissent contre les murs … » (Rois I 14:10)
לָכֵן הִנְנִי מֵבִיא רָעָה אֶל בֵּית יָרָבְעָם וְהִכְרַתִּי לְיָרָבְעָם מַשְׁתִּין בְּקִיר
En argot biblique, « Mashtin BaKir » (« Ceux qui pissent contre les murs »), désigne les enfants.
מַשְׁתִּין בְּקִיר

Il ne faut pas confondre « Peace » et « Piss ».

#Valais #Wall-Is


Selon la kabbalah, le travail de l’Homme consiste à « élever les eaux d’en bas » (la dimension féminine) pour qu’elles s’unissent à celles d’en haut (la dimension masculine).

Il faut briser les barrières pour faire passer les eaux.

Le nom du Sudd, zone marécageuse du Soudan, vient de l’arabe « Sadd » سد (« Barrière »).
En anglais, le mot « Sudd » désigne une barrière végétale empêchant la navigation.

#VaVersToiMême


Le nom du Soudan vient de l’arabe « Balad As-Sudaan » بلد السودان (« Pays des Noirs »).

#Sud #Soudan #SoudanDuSud


« Sid » signifie « Blanchir », « Réduire en chaux » (cf. Amos 2:1)
שיד

#SidVicious #BlackOrWhite #OmbreEtLumière


La sagesse se trouve dans le Sod.
Selon la tradition juive, « la Sagesse se trouve au Sud » (en rapport avec l’emplacement de la Menorah dans le Temple).
Au sud d’Israel se trouve l’Arabie Saoudite (là où se trouve l’âme, mec).

« Saoud » (سُعود) veut dire « Heureux », « Comblé » en arabe.

#Sud #Midi #Midianites


Le mot « ion » vient du grec ancien ἰόν , se traduisant par « Allant », « Qui va ».

SE / S’ est un pronom personnel réfléchi.

S’ION = « Va vers toi-même »

#UnVersSion #NouvelleTorah #BienvenueÀSion


Un ion est un atome ou une molécule ayant gagné ou perdu un ou plusieurs électrons. On distingue 2 grandes catégories d’ions : les cations chargés positivement, et les anions chargés négativement.

#Pur #UnPur #UnVersSion


Les faisceaux d’ions naissent de l’accélération de particules chargées et leurs analyses permettent d’être au plus près du noyau.
Les ions forterment ionisés sont des objets quantiques.

#CantiqueDesQuantiques


Un composé ionique est un composé chimique créé par association d’ions. Parmi ceux-ci, il y a le Chlorure de sodium (sel) ou l’Hydroxyde de sodium (soude).

« Natrane Hydroxydi » (« Hydroxyde de Sodium »)
נתרן הידרוקסידי
Guematria avec le kolel (+2) = 1111

#SelDesAlpes #Alephim


« Sod » veut dire « Secret » en hébreu.
סוד
Guematria = 70

« Sodium » se dit « Natrane »
נתרן
Guematria = 700

#770


Le « Sel » (chlorure de sodium) se dit « Melakh » et est proche phonétiquement du mot « Melekh » (« Roi »).
L’Homme devient « Roi de la Terre » lorsqu’il élève le monde matériel en révélant ses secrets.

« La gloire de l’Eternel, c’est de s’entourer de mystère ; la gloire du roi est d’examiner les choses à fond. » (Proverbes 25:2)
כְּבֹד אֱלֹהִים הַסְתֵּר דָּבָר וּכְבֹד מְלָכִים חֲקֹר דָּבָר


Ө
Le Sel représente ce qui lie, ce qui connecte, ce qui soude. Le Sel, c’est l’union entre l’En haut et l’En bas.

#SelDesAlpes


La racine « Shadad » signifie « Détruire ».
שדד
« Laisse les exilés de Moab demeurer chez toi ; donne-leur un asile contre le Dévastateur (Shoded), jusqu’à ce que l’oppression ait cessé, que les violences aient pris fin, et que l’envahisseur ait quitté le pays. » (Esaïe 16:4)
גוּרוּ בָךְ נִדָּחַי מוֹאָב הֱוִי סֵתֶר לָמוֹ מִפְּנֵי שׁוֹדֵד: כִּי אָפֵס הַמֵּץ כָּלָה שֹׁד תַּמּוּ רֹמֵס מִן הָאָרֶץ

Il ne faut pas confondre Seth (le Destructeur dans la mythologie égyptienne) et Seth (« Shet » en hébreu, qui a pour sens « Fondement »).

« Adam … produisit un être à son image et selon sa forme et lui donna pour nom Seth » (Gen. 5:3)

Seth (« Shet »)
שת
Guematria = 700


On retrouve la racine « Shet » dans le mot « Even HaShtiya », « La Pierre de Fondement », celle du Saint des Saints du Temple de Jerusalem.
אבן השתייה

#PierreDeSion


Dans le dialecte du Valais, « Assieds-toi » se dit « Achéta té ».


La racine indo-européenne « Sed » est également à l’origine du mot « Sanhédrin » qui vient du grec « Sunedrion » συνέδριον « Assemblée siégeante », composé de « Syn » σύν (« Avec ») et de « Hedra » ἕδρα (« Siège »).
« Hedra » vient de « Hezomai » ἕζομαι (« Asseoir ») qui a pour origine l’indo-européen « Sed » (apparenté au latin « Sedeo »).

Outre le grand-prêtre, le Sanhedrin était composé de 70 membres (guematria de « Sod » = « Secret »).


La racine « Sed » a aussi donné le mot « Session » (du latin « Sessio » / « Sedeo »). Une session est une période pendant laquelle une assemblée tient une séance.

C’est Sion.

#VersSion #Live


Le préfixe « Proto » (du grec « Protos », « Premier ») désigne le Premier rang, l’Origine.

En linguistique historique, le préfixe « Proto »sert à désigner un état de langue antérieur à sa différenciation en dialectes, comme dans « Proto-indo-européen » ou « Proto-hébreu ».

« Kol » veut dire « Voix » en hébreu, comme dans « Kol YHVH » (« Voix de Dieu »)
קול יהוה

Proto-Kol des Sages de Sion.

#ConspireÀSion #SaVoix #QueLaLumièreSoit


Un « Shiddour » est une « Émission ».
שידור

La sefira Yessod peut être comparée à une Antenne.

#Antenne #OnEstDeux #Ondes #Sonde #Sod


Un « Shiddoukh » (rencontre en vue d un mariage), vient de la racine « Shadakh » (« Se reposer »). Un shiddoukh permet de fonder une famille, de « se poser ».
שידוך

#UnionDesOpposés #Sion


La racine « SDR » exprime l’ordre.
סדר
Tout est « Besseder », tout est en ordre quand les choses sont à leur place.


« Et les exilés de cette légion d’Enfants d’Israel, jusqu’à Tsarfat… monteront sur le Mont Sion pour se faire les justiciers de la montagne d’Essav et la royauté appartiendra à l’Éternel. » (Ovadia 1:20-21)


Machia’h viendra « sur un âne » : l’Âne fait référence à la Matière (« ‘Homer » en hébreu, même racine que « ‘Hamor », l’Âne) qui doit être raffinée par l’Homme, en dévoilant le spirituel dans le monde matériel.

Lors de la Délivrance Finale, le Machia’h, c’est à dire la Dimension Féminine du Divin (Malkhout), viendra sur un âne et la Shekhina sera dévoilée. La Présence Divine sera « transportée » par le monde matériel qui ne fera plus qu’un avec le monde spirituel.

« Réjouis-toi fort, fille de Sion, jubile, fille de Jérusalem ! Voici que ton roi vient à toi juste et victorieux, humble, monté sur un âne, sur le petit de l’ânesse. » (Zacharie 9:9)

Ziggourat

« Allons, bâtissons-nous une ville et une tour dont le sommet atteigne le ciel. » (Genèse 11:4)

L’histoire de la Tour de Babel a pour origine l’Etemenanki (du sumérien 𒂍𒋼𒀭𒆠): la « Maison-fondement du ciel et de la terre ». L’Etemenanki est une ziggourat (temple babylonien, en forme de pyramide à étages) dédiée au dieu Mardouk à Babylone. Elle fut rénovée par Nabuchodonosor II.

Etemenanki
אטמננקי
Guematria = 260
= Nom de Dieu YHVH (26) x 10 Sephirot
יהוה

L’Etemenanki comportait 7 étages, comme les 7 jours de la création. Au 7ème étage se trouvait un lit, destiné au repos du dieu et à son union avec le principe féminin (Shabbat, le 7ème jour).

On retrouve dans le mot « Ziggourat » le préfixe « Zygo » qui indique une liaison entre deux éléments, un caractère double. « Zygo » vient du grec ancien « Zugon » ζυγόν (« Paire », « Joug »), apparenté au latin « Jugum ».
En hébreu, « Zoug » signifie « Couple ».
זוג

#Zygomatiques #Humour


Le mot « Ziggourat » peut être rapproché du mot « Exagérer » qui vient du latin « Exaggerare » (« Augmenter »).
Phonétiquement proche, le mot étrusque « Ekzakkera », signifie le « Sein pointu de Dieu » (en référence à la déesse-mère, et à l’image de la Tour de Babel) et il est possible que ce mot ait pour origine « Ziggourat ».


On retrouve dans le mot « Babel » la racine indo-européenne « BhEL » qui signifie « Enfler », « Gonfler », « Devenir plus grand », « Se mettre en colère » qui a par exemple donné les mots “Balu” (“Sac de cuir” en gaulois), Baleine, Ballot, Bulldog, Phallus, Belge, Blague, etc.

« Babel » est lié au verbe hébreu « Lebalbel » qui veut dire « Confondre », « Mélanger ».
לבלבל

« Balagan » signifie « Désordre » en hébreu et trouve son origine dans le russe « Balagán » (« Blague »)
балаган

« Migdal Bavel » (« Tour de Babel »)
מגדל בבל
Guematria ordinale = 111
= guematria pleine d’Aleph, la 1ère de l’alphabet
אלף

Lorsque l’Homme s’éloigne de Dieu, ce dernier fait des « blagues ». Même là où nous avons sombré, Dieu se révèle être Un.

« Même si tu crois t’être tellement éloigné de Dieu qu’il t’est impossible de te rapprocher de Lui, tu peux encore trouver la Divinité même là où tu as sombré. » (Rabbi Na’hman de Breslev)

#BlagueBelge


Néron

Néron est né Lucius Domitius Ahenobarbus.
Le nom « Lucius » vient de « Lux » et signifie « Né avec la lumière, à l’aube ».

« Nèr » veut dire « Bougie » en hébreu ; « Nero », « Sa bougie ».
נרו
Selon le Talmud (Guitin 56a), l’Empereur Néron entra dans Jerusalem pour la détruire, mais il changea d’avis et se convertit au judaisme. Le célèbre Rabbi Meïr fut l’un de ses descendants.

En hébreu, « Meïr » signifie « Éclairant », « Lumineux », à rapprocher de la racine « Or » liée à la Lumière, et « Nour » liée au Feu.
מאיר

#LumiNèr #TheNumberOfTheBest #RetourDeFlamme #IWillReturn



Nero
נרו
Guematria = 256
= guematria de « HaMeïr » (« Le Lumineux »)
המאיר

#MatRix #Matrixide


« Nero » est l’anagramme de « Ranou » (« Chanter fort », cf. Jérémie 31:6) :
רנו
« En vérité, ainsi parle l’Eternel : Eclatez en chants joyeux au sujet de Jacob, en cris d’allégresse au sujet de la première des nations ; publiez à voix haute des louanges et dites : Assure, ô Seigneur, le salut de ton peuple, des derniers restes d’Israel ! »
כִּי כֹה אָמַר יְהוָה רָנּוּ לְיַעֲקֹב שִׂמְחָה וְצַהֲלוּ בְּרֹאשׁ הַגּוֹיִם הַשְׁמִיעוּ הַלְלוּ וְאִמְרוּ הוֹשַׁע יְהוָה אֶת עַמְּךָ אֵת שְׁאֵרִית יִשְׂרָאֵל


Néron (avec le Noun final)
נרון
Guematria = 306
= guematria de « HaEsh » (« Le Feu »)
האש


Même si sa venue à Jerusalem décrite par le Talmud n’a pas de valeur historique, Néron semble avoir été proche du Peuple Juif.
Sa femme Poppée intercéda plusieurs fois en faveur des Juifs et plusieurs sources rapportent sa conversion au Judaïsme.

À la fin du règne de Néron, des Juifs zélotes comme le cercle des descendants de Juda de Gamla prophétisèrent la chute de Rome. Ils voyaient dans l’Empire Romain et son Empereur la « Bête » du Livre de Daniel.

Neron Cesar
נרון קסר
Guematria = 666

Certains écrivaient « Nero » sans le Noun, c’est pourquoi sur certains vieux parchemins de l’Apocalypse le « Nombre de la Bête » fait 616.
נרו קסר


Le nom Nero a pour racine indo-européenne « Hner » qui signifie « Force ».

« Force » se dit « Gvourah » en hébreu.
גבורה
Guematria = 216
= 6 x 6 x 6

#TheNumberOfTheBest #LaForce #LaFarce


À la mort de Néron, une guerre civile commence, appelée l’Année des quatre empereurs. La situation est très confuse, et nombreux sont ceux qui croient que Néron n’est pas mort mais reviendra bientôt reprendre le pouvoir.

#IWillReturn


Mais Néron n’était pas seulement l’ennemi des Juifs zélotes. D’autres personnes avaient intérêt à colporter des rumeurs sur lui : les Flaviens, la dynastie d’empereurs romains qui succéda à la dynastie julio-claudienne, celle de Néron.

La dynastie des Flaviens, celle de Titus qui détruit le Temple de Jérusalem, est à l’origine de l’écriture des Évangiles. L’Empire Romain devait absolument se débarasser des Messianistes. Les Messianistes étaient des Juifs zélotes qui n’acceptaient pas l’invasion romaine et souhaitaient rétablir un Royaume d’Israel avec un descendant du Roi David à sa tête.

La Bible rapporte que Yaakov utilisa la ruse contre Essav pour prendre son droit d’aînesse. Les rôles allaient s’inverser. Les Romains eurent une idée de génie : contrer le messianisme juif en créant une nouvelle religion, plus favorable aux Romains.

Clément de Rome, l’un des tous premiers papes, appartenait à la dynastie flavienne et de nombreuses sources rapportent les liens étroits entre les Flaviens et les premiers Chrétiens.


Le peuple aimait Néron, contrairement aux élites romaines, et toute sortes de fausses accusations (meurtre, folie, débauche,…) ont été écrites sur lui afin de le discréditer. Par exemple, les écrits sur sa persécution des Chrétiens sont des inventions, des ajouts tardifs à ceux décrivant le Grand Incendie de Rome. Néron a en effet été accusé d’avoir brûlé des Chrétiens de Rome, la nuit, comme des torches.

#LumièresPourLesNations #CorpsNèr


Néron aimait la poésie, les arts. Il jouait de la lyre, à l’image du roi David. Il n’était pas un va-t-en-guerre comme les autres empereurs et ferma les portes du temple de Janus, les portes de la guerre. Il fit la paix avec les Parthes et était particulièrement apprécié en Orient.

Néron n’était ni cruel, ni fou. Il était simplement différent et fut condamné à tort par ceux qui n’acceptaient pas de se remettre en question, d’évoluer.

Dans le cirque messianique, certains veulent voir dans le Messie un acrobate. La tradition kabbalistique (Zohar, récits du Ari Zal,…), elle, associe le Machia’h à un clown, un « nez rond ».

Le clown, le bouffon, est en effet celui qui révèle la dualité, la multiplicité à l’intérieur de chaque être. Il déconcerte et oblige à être humble, à rechercher l’harmonie intérieure.

À la cour du Roi, seul le bouffon a le droit de dire toute la vérité.

Le bouffon s’attire la haine des forces obscures. Mais lorsqu’il est accepté, le clown est un facteur d’évolution, de délivrance.


« Le nombre 666 contient en lui-même, de façon cachée, un potentiel messianique élevé et sublime. » (Gaon de Vilna, d’après Mossad HaYessod)

#TheBest

Louxor

La Vallée des Rois est une région d’Égypte située sur la rive occidentale du Nil à hauteur de Louxor. Son nom arabe signifie « Vallée des deux portes des rois ».

On retrouve dans le nom Louxor les sons correspondant à « Lux » (« Lumière » en latin) et « Or » (« Lumière ») en hébreu.

Il existe 2 lumières : l’une visible, l’autre cachée, qui se révélera à la fin de l’exil, lorsque la Malkhout, la « Maison de Dieu », la « Royauté », sera dévoilée.

#Lux #Or #LierLesOpposés


Notre rôle dans ce monde est de créer une demeure pour le Divin en reproduisant l’En-haut dans l’En-bas, en révélant la Présence Divine (Malkhout, la Shekhina, la Fille, la « Bat ») dans ce monde-ci.

Louxor correspond à la cité antique de Thèbes.
Auparavant, la ville s’appelait « Ouaset », la « Ville du Sceptre », le sceptre symbolisant la Royauté.

« Lux », sors !

#Thèbes #Bat #Beit


Louxor
לוקסור
Guematria = 402
= guematria de « Bat », la « Fille » (Malkhout / Shekhina)
בת

Un seul verset de la Bible a 402 pour guematria :

« Rendez hommage à l’Eternel, car il est bon, car sa grâce dure à jamais ! » (Psaumes 107:1)
הֹדוּ לַיהוָה כִּי טוֹב: כִּי לְעוֹלָם חַסְדּוֹ


Au centre de la Place de la Concorde, à Paris, se tient depuis 1836 l’obélisque provenant à l’origine du temple de Louxor en Égypte. C’est sur cette place que fut guillotiné Louis XVI.

La tête dans les Cieux, mais les pieds sur Terre.

Lux Or.

#DécapiteÀSion #Malkhout

Sors de la Grotte !

Dans le Talmud, il est écrit que Dieu a d’abord créé l’Homme avec une queue avant de la lui enlever (Erouvin 18a).


La grotte de Qesem est un site archéologique situé en Israel, près de Tel Aviv. On y a retrouvé des dents humaines fossiles vieilles de 400 000 ans et proches d’Homo Sapiens.
Selon Avi Gopher, de l’université de Tel Aviv, l’analyse de ces dents révèle que cet homme était essentiellement végétarien.

C’est également dans la grotte de Qesem que l’on a retrouvé les plus anciennes traces connues d’utilisation prolongée du feu par l’Homme : les traces d’un foyer vieux de 300 000 ans.


Les recherches scientifiques progressent et il apparaît de plus en plus probable qu’une population d’Homo Sapiens était établie au Proche-Orient il y a plusieurs centaines de millions d’années, bien avant ce qu’il était couramment admis, et avant l’arrivée de l’Homme de Néandertal. Un fragment de mâchoire d’Homo Sapiens dans la grotte de Misliya (Mont Carmel, Galilée) vieux de presque 200 000 ans est un exemple de découverte allant dans ce sens.


La plus ancienne sépulture connue d’un Homme de Néandertal se situe en Israel. Celle retrouvée dans la grotte de Taboun (Mont Carmel, Galilée) pourrait dater de 180 000 mais il existe des doutes sur la fiabilité de la datation. En revanche, la sépulture retrouvée à Amud, également en Galilée, vieille de 80 000 ans, est reconnue pour être la plus ancienne sépulture néandertalienne dont l’âge ne fait pas de doute.


Les plus anciennes sépultures d’Homo Sapiens connues ont été retrouvées en Israel dans 2 grottes différentes (Skhul et Qafzeh) et datent d’il y a environ 100 000 ans.


Une calotte crânienne vieille de 55 000 ans a été retrouvée en Israel, où il est prouvé que l’Homo Sapiens et l’Homme de Néandertal on cohabité. Elle porte à la fois les caractéristiques de l’Homo Sapiens et de l’Homme de Néandertal. Le Proche-Orient pourrait être la région où les 2 espèces se sont hybridées, « connues », pour la première fois.


Curieusement, l’Homme de Néandertal était présent là où ont été plus tard érigés des mégalithes.


Entre l’Irlande et l’Iran

Dans le Glossaire de Vienne (glossaire gaulois d’Endichler), le mot « Dan » est traduit par « Judex » (« Juge »).

Par exemple, Danorix est un nom de personne signifiant « Roi des Juges » ; « Argantodane » désigne un magistrat en charge de l’émission de la monnaie.

#Dan #Rix #Judex

L’attribut du Jugement est représenté par la tribu de Dan dont les symboles sont la balance et le serpent.

Les Danaïdes


Le Danube


Go Loi

#LeCielSurLaTête


Le « Rhône » se dit « Rhodanus » en latin, mais le mot est d’origine gauloise. Le Glossaire de Vienne définit ainsi « Rhodanus » : « Roth veut dire Violent, Dan désigne le Juge en gaulois et en hébreu ; ainsi Hrodanus signifie Juge Violent. » (De nominibus Gallicis, 9:11)


L’île de Rhodes (Egée Méridionale) est surnommée « l’île au roses ». Elle était réputée pour être infestée de serpents. L’étymologie du nom Rhodes pourrait provenir de « Rhódon » ῥόδον (« Rose ») ou du phénicien « Hrode » (« Serpent »).
𐤄𐤓𐤏𐤃‎

Les recherches archéologiques menées à Tel Dan en Israel mettent en évidence de nombreuses similitudes avec la culture égéenne. La tribu de Dan aurait pu être constituée de mercenaires égéens chargés de faire régner l’ordre pour le compte de l’Egypte il y a environ 3000 ans.


Adam, le premier Homme, est associé à la couleur rouge (« Adom »), couleur de la Terre (« Adam »), du monde d’en bas.

Le nom commun « Red » signifie « Fleuve » « Cours d’eau » en breton, l’adjectif signifie « Courant » comme dans « Dour red » (« Eau courante »). « Red » en breton peut par exemple être rapproché des mots « Road » (« Route » en anglais) ou « Raid ».

En hébreu, la racine du verbe « Laredèt » (« Tomber ») est la même que celle du mot « Yardèn », (« Jourdain »).
ירדן

« Rodef » signifie « Poursuivant » ; « Redifa », « Poursuite », « Persécution ».
רודף

La couleur « Rose » se dit « Varod » (guematria = 216 = « Gvourah ») en hébreu ;
ורוד
« Veine » se dit « Vride »
וריד

#Veine #Mazal

#Radeau


L’anglais « Red » vient de la racine indo-européenne « Hrewd » qui a par exemple donné « Rodaz » en proto-germanique ou « Rut » (« Rouge ») en wilamowicien (langue germanique), « Rutiler », « Rude », etc.

#SurLaRuth #DavidSon #Edom #Admoni


En anglais, « Root » signifie « Racine »

#LaRuth #LaRacine #BeitDavid


Les fleuves, comme le Nil, sont liés à l’attribut de Gevourah, au « Din ».


Les Radhanites, qui avaient leurs bases le long du Rhône, étaient des marchands juifs qui ont joué un rôle très important dans les échanges entre l’Orient et l’Occident pendant le Haut Moyen Âge.

Les Radhanites avaient des liens très étroits avec les communautés juives du pays de Radhan (une région à l’est du Tigre, proche de Bagdad) et de nombreux chercheurs y voient l’origine de leur nom.

En 797, Charlemagne envoya une ambassade menée par un marchand juif, Isaac, au calife de Bagdad, Hâroun al-Rachîd. Ce dernier offrit à Charlemagne un éléphant blanc comme cadeau diplomatique.

C’est grâce à ces liens étroits entre Orient et Occident créés par les Radhanites que l’exilarque (descendant de la maison de David) de l’époque, Makhir Theodoric ben Judah Zakkai, quitta Bagdad pour fonder le « Royaume Juif de Narbonne ».


« Rôd » signifie « Rivière » en persan.
رود
« Rôd-hâ », « Rivières ».
رودها

Etymologiquement, « Irak » veut dire « Bas Iran », mot qui désigne en persan « Mian do Roodan »(« Entre deux fleuves »).

De même, le livre du Zohar ne parle pas de l’Irak, mai d’Iranek (« Petit Iran »).

#Iranek #Osirak


Pote-Ami

#Iran #Irak #MésoPoteAmi #OhChiite



Homo Erectus et Homo Sapiens

Homo Erectus
הומו ארקטוס
Guematria ordinale = 100
= guematria de la lettre Kouf, qui représente un Singe (« Kof »)
ק

La lettre Kouf est la seule non finale à descendre sous la ligne d’écriture. Elle représente à l’origine un Singe (« Kof »). Le Zohar parle d’elle négativement (Zohar I 2b) : elle est une lettre du mensonge car elle « singe » (Saint-Je) la lettre Hé, lettre du nom de Dieu.

En revanche, lorsque nous avons fait le tikoun, la réparation du Kouf, sa Lumière éclaire jusqu’aux mondes les plus inférieurs.

Pour être un véritable Homme, il ne suffit pas d’être « Debout ». Il faut être Sage (« Sapiens » en latin), il faut joindre les « Deux bouts » :

Homo Sapiens
הומו סאפיינס
Guematria ordinale = 112
= guematria de YHVH Elohim
יהוה אלהים

Le nombre 112 est associé à la Délivrance. Comment lier YHVH et Elohim ? En étant un véritable acteur, en agissant pour raffiner le monde matériel, le nom Elohim, afin de « joindre les deux bouts » et trouver l’Harmonie.

#DeuxParDieu #Acteur #Rrrrrr #Malkhout #Chabat


Debout !

#Coupez



Galgal

Un Galgal est un tumulus celtique renfermant une crypte.
גלגל

#Décryptage #Galgal #Mégalithes


« Jacob prit une pierre et l’érigea en monument. Et il dit à ses frères: « Ramassez des pierres. » Ils prirent des pierres et en firent un Gal (monceau) et l’on mangea là, sur le Gal. Laban l’appela Yegar Sahadouthâ et Jacob le nomma Galed. » (Genèse 31:45-47)


En Israel, les dolmens / mégalithes sont concentrés dans le nord du pays, dans les régions de Galilée et du Golan. Selon les historiens, ils sont similaires à ceux présents en Europe de l’Ouest.


« Gal » signifie « Pierre » en gaulois (d’où l’origine du mot « Galet »).

#UnGaletSurGoliath


Réincarnation se dit Guilgoul en hébreu. C’est le cycle de la vie et de la mort, la « roue des âmes ».

« Les hommes ne sont pas conscients que les âmes virevoltent comme des galets lancés par une fronde. Mais le temps sera proche quand on découvrira tous ces mystères » (Zohar 2 99b)


« Ouvre mes yeux, pour que je puisse contempler les merveilles de ta Torah ! » (Psaumes 119:18)

« Gal Einay » (« Ouvre mes yeux »)
גל עיני


Galgal
גלגל
Guematria pleine = 314
גימל למד גימל למד
= guematria du nom de Dieu « Shadaï »
שדי

Pi = 3,14…

« Le Nom de Dieu El Shaddai vient du fait que l’univers s’expandait tel un cercle infini puis Dieu a dit « Dai ! » (Assez !) » (Talmud Hagiga 12a)

#Pi #Pierre #Pied #reGueL


Stonehenge
סטונהנג’
Guematria ordinale = 66
= guematria de « Galgal »
גלגל

#AvBen


Sors de l’Exil. Prouve que tu existes. Résiste !

#France #Gal


Pour les Cycles des Cycles.


Montpellier

En hébreu, le département de l’Hérault est l’anagramme de « Or », la « Lumière ».
ארו
אור
Guematria ordinale = 27
= guematria du nom de Dieu YHVH avec le kolel (26 + 1)
יהוה

« Héros » se dit « Guibor », car on est un héros quand on transmet, quand on Donne la Lumière (Give Or).
גיבור


Montpellier
מונפלייה
Guematria classique = 231

« 22 lettres de fondement : Il les établit en roue comme une enceinte avec 231 portes… » (Sefer Yetsirah)

Roue de l’alphabet = 231 combinaisons possibles entre 2 lettres distinctes.

« Guibori » (« Mon héros »)
גיבורי
Guematria = 231


Guematria ordinale de Montpellier
= 87
= guematria de Elohim avec le kolel (86 + 1)
אלהים

Hérault = 34
= guematria de « Gaal » (« Délivré »)
גאל

#Montpellier #Hérault


« Montpellier » viendrait de « Mons Pessulus », en allusion aux pallisades qui entouraient la ville.

« Pessulus » veut dire « Verrou » en latin.

Il n’y avait qu’un seul endroit de passage entre les pallissades qui entouraient l’antique ville de Mons Pessulus / Montpellier, et la porte se fermait avec un immense Vers-Où.


On peut lier.


Verrou
Vers où ?
Vers
Ou…vers ?
Ouvert
Un verre

Vers Un

Lumière


Porte Fermée
Door
Dors
Verrou

Vers où ?
Vers Un
Porte : Lève
Lev
Ouvert


#Or #Lunel #SagiNahor

Un Va Sion

Traversée des Alephs.

#Alpes #Éléphants #Hannibal #UnVaSion


« Hounim » (« Huns »)
הונים
Guematria = 111

#LesUns


« Bar » signifie « Fils » en araméen ;
« Bar Bar » : « Fils du Fils »
בר בר
Un Va Sion Bar Bar : chute de Rome.

#ChuteDeRome #ChuteDEdom #FilsDuFils #UnVaSion