Archives de catégorie : Astronomie

Trou Noir

« ‘Hor Sha’hor » (« Trou Noir »)
חור שחור
Guematria = 728
= 26 (guematria de YHVH) x 28 (guematria de « Koa’h », la « Force »)
יהוה x כח
= guematria de « Mera’hefèt » (« Planait », « Se mouvait », cf. Genèse 1:2)
מרחפת

« Au commencement, Dieu créa le ciel et la terre.
Or la terre n’était que solitude et chaos ; des ténèbres couvraient la face de l’abîme, et le souffle de Dieu planait à la surface des eaux. » (Genèse 1:1-2)
בְּרֵאשִׁית בָּרָא אֱלֹהִים אֵת הַשָּׁמַיִם וְאֵת הָאָרֶץ
וְהָאָרֶץ הָיְתָה תֹהוּ וָבֹהוּ וְחֹשֶׁךְ עַל פְּנֵי תְהוֹם וְרוּחַ אֱלֹהִים מְרַחֶפֶת עַל פְּנֵי הַמָּיִם

« Le souffle de Dieu » fait allusion à la dimension messianique qui est d’ailleurs également appelée « Shem ‘Hai » : « Le Nom Vit » (anagramme du mot « Machia’h »).
שם חי
Le verbe « Mera’hefèt » est le 18ème mot de la Torah, et 18 est la guematria de « ‘Hay » (« Vie »).
מרחפת
Selon le Ari Zal, le mot « Mera’hefèt » contient une allusion à la chute des 288 étincelles dans ses trois lettres centrales (Resh, ‘Het et Pé) qui ont pour guematria 288, également la guematria de « Ibour » (« Grossesse », « Gestation »).
עיבור
La première et la deuxième lettre du mot forment, elles, le mot « Mèt » (« Mort »).
מת

La dimension messianique, qui se dévoilera pleinement lorsque toutes les étincelles seront remontées, c’est la transformation de la mort en vie.

On retrouve le même verbe dans le verset suivant :
« Ainsi l’aigle veille sur son nid, plane sur ses jeunes aiglons, déploie ses ailes pour les recueillir, les porte sur ses pennes robustes. » (Deutéronome 32:11)
כְּנֶשֶׁר יָעִיר קִנּוֹ עַל גּוֹזָלָיו יְרַחֵף {ס} יִפְרֹשׂ כְּנָפָיו יִקָּחֵהוּ יִשָּׂאֵהוּ עַל אֶבְרָתוֹ

Le Rabbi de Mezeritch, commentant ce verset (Maggid Devarav Le-Ya’akov, 120) explique que, pour se rapprocher du Divin, l’homme / la femme doit comprendre et intérioriser qu’il nexiste rien d’autre que Dieu. Ainsi, la Présence Divine descendra résider en lui / elle.
Cette « descente » de la Présence Divine est comparable à celle de l’aigle, planant sur son nid, effleurant ses aiglons pour ne pas les blesser.

Ainsi, nous ne pouvons jamais vraiment comprendre Dieu qui ne fait que nous « effleurer », sinon notre existence s’annulerait immédiatement, comme aspirée par un trou noir.

Pulsar

Un Pulsar, contraction de « Pulse » et de « Star », est une étoile à neutrons produisant un signal périodique allant de l’ordre de la milliseconde à quelques dizaines de secondes quand elle tourne sur elle-même.
La matière qui est en son centre est la plus dense de l’univers.


Pulsar
פולסר
= guematria de « Shalom »
שלום

#PulseÀSion


376 est un nombre automorphe, c’est à dire est un entier naturel dont la suite des chiffres du carré se termine par celle du nombre lui-même. C’est un nombre qui « pulse ».
376 x 376 = 141376
376 x 376 x 376 = 53157376
376 x 376 x 376 x 376 = 19987173376
etc.


À la Fédération Galactique, nous utilisons les pulsars comme des phares aidant à la navigation des vaisseaux spatiaux dans l’Uni-vers.
Le pulsar nous éclaire, nous aide à naviguer lors de nos explorations spatio-temporelles.


« Shalom » a la même racine que le mot « Shalem » (« Complet », « Entier »). Les lois de l’univers sont les mêmes ici-bas que dans l’infiniment lointain.
Le Divin est Uni-vers.


L’étude des pulsars a par exemple permis de prédire l’existence des ondes gravitionnelles, dont l’existence a depuis été confirmée.

Certains conspira-sionistes affirment que les Juifs sont en fait des Quasars : les plus grandes sources lumineuses de l’univers (contrairement aux pulsars qui sont des étoiles, les quasars sont des galaxies).

#ConspireÀSion #Quasars

Réaction Triple Alpha

La quasi-totalité du carbone présent dans l’univers provient de la Réaction Triple Alpha, fondamentale pour la Vie.

En astrophysique, la Réaction Triple Alpha désigne un ensemble de réactions de fusion nucléaire se produisant dans des étoiles en fin de vie convertissant trois particules α (noyaux d’hélium 4) en un noyau de carbone.


« Pa’hman » (« Carbone »)
פחמן
Guematria ordinale = 52
= guematria de YHVH (26) x 2
יהוה
= guematria de Co (Kaf + Vav) x 2
כו

#YHVH #Korbane #Carbone #Co2 #Code #Source


Le nom Alpha vient de ce que les noyaux d’hélium sont aussi les particules dites « rayons alpha » observées dans la radioactivité du radium.

La lettre Alpha correspond au Aleph, la 1ère lettre de l’alphabet hébreu.
א

Guematria pleine de la lettre Aleph = 111
אלף

#TripleAleph


« Ehyeh Asher Ehyeh » (« Je serai qui Je serai », Exode 3:14)
אהיה אשר אהיה
Initiales = Aleph Aleph Aleph
אאא

La Réaction Triple Aleph est fondamentale pour la Vie.

#TripleAlpha


Une étoile ne meurt jamais.

Mars

Mars est le nom du dieu de la guerre. Père de Romulus et Rémus, les fondateurs de Rome, il était pour les Romains le plus important des dieux.


Mars
מרס
Guematria ordinale = 48
= guematria de « ‘Hayal » (« Soldat »)
חיל
Guematria classique = 300
= guematria de « Roua’h Elohim » (« Le Souffle de Dieu », qui fait allusion à la dimension messianique)
רוח אלהים
« Le Souffle de Dieu planait au-dessus de la surface des eaux. » (Gen. 1:2)


Machia’h est un(e) combattant(e). Il/Elle voit rouge face à l’injustice et se bat contre les forces obscures de l’Uni-vers afin de révéler la Lumière Divine.

Mars
מרס
Guematria = 300
= guematria de la lettre « Shin »
ש

#Shine


En hébreu, l’expression « Shaat HaShin » (« L’Heure du Shin ») désigne l’heure de début d’une opération militaire, équivalant à l’heure H.
שעת השין
Shin Yemanit (de droite) contre Shin Smalit (de gauche).

#GuerreDuShin #NouveauShin


Le Rouge (« Adom ») est également la couleur d’Essav / Edom.
אדום

Le rouge est la couleur de la guerre, du sang, de la rigueur :
« Qui est celui-ci qui vient d’Edom, de Bassora, en vêtements rouges ? » (Ésaïe 63:1)

#Mars #PlanèteRouge


Machia’h, c’est également celui/celle qui arrive à unir les opposés : le ciel et la terre, l’extériorité et l’intériorité, le masculin et le féminin, Yaakov et Essav, le vert et le rouge…
Yaakov est « vert » (sefira Tiferet), couleur complémentaire du « rouge » (Essav).

Machia’h est un Martien, un « petit homme vert » : il est comme étranger à ce monde car il prend du recul pour mieux aller vers lui-même et découvrir les secrets de l’Uni-vers. Il est un « homme-photosynthèse » capable de transformer la Lumière en Vie.

#MarsAttacks


On retrouve cette idée dans le jeu Super Mario Bros : Mario (le rouge) et Luigi (le vert) doivent délivrer la Princesse (la Shekhina).

Le prénom Mario est une allusion au Machia’h (Myriam / Marie correspond à la Malkhout), l’homme qui a pleinement intégré et fusionné avec sa dimension féminine.
Le prénom Luigi est lui d’origine germanique et signifie « Illustre au combat ».

« HaA’him Super Mario » (« Super Mario Bros »)
האחים סופר מריו
Guematria = 666

« Le nombre 666 contient en lui-même, de façon cachée, un potentiel messianique élevé et sublime. » (Gaon de Vilna, d’après Mossad HaYessod)

#SuperMoriah #Console #Consolateur #Paraclet #Menahem #SuperNess #JeVisDeo


« Iti » veut dire « Avec moi » en hébreu.
איתי

E.T.

#Iti #Aleph #One #Maison


Machia’h unit la Force Rouge à la Force Verte.

#BeYouMan


« Mar », qui signifie « Maître » en araméen, est l’un des noms du Machia’h. Quand Rabbi Yehoshoua Ben Levi le rencontre à la porte de Rome, il lui demande :
« Eimat Ati Mar ? » (« Quand viendras-tu Maître ? », cf. Talmud Sanhedrin 98a)
אימת אתי מר

Un.
Mar’s.
Et ça repart.


Cosmologie

La Cosmologie est une science qui étudie l’origine, la nature, la structure et l’évolution de l’Univers considéré dans son ensemble.

« HaKosmologuia » (« La Cosmologie »)
הקוסמולוגיה
Guematria pleine = 611
הא קוף וו סמך מם וו למד וו גימל יוד הא
= guematria de « Torah »
תורה


Guematria ordinale de « HaKosmologuia » = 100
הקוסמולוגיה
= 10×10 sefirot
= guematria de « Lekh Lekha » (« Va vers toi-même », cf. Genèse 12:1)
לך לך

#Sefer #Sipour #Saphir #Sefirot #Spirale #UnisVers

L’Ara

Ara
ארה
Guematria ordinale = 26
= guematria du nom de Dieu YHVH
יהוה

#PapaGoy #PaireOK #PèreOK #ColoreLeMonde


Ara
ארה
Guematria classique = 206
= guematria de « Davar » (« Parole »)
דבר
= guematria de « Reeh (« Vois »)
ראה
= guematria avec le kolel (+1) de « Or » (« Lumière »)
אור

« Voix » se dit « Kol » en hébreu : « Kol Or ! »
קול אור

Chez les Mayas, l’Ara est, par ses couleurs puissantes, associé au Feu, au Soleil, à la Lumière.
L’Ara est un oiseau réputé pour ses aptitudes vocales, son intelligence et son caractère sociable. À l’image de la Lumière, il est généreux, et a besoin d’interaction avec le monde qui l’entoure.

Vois Sa voix : colore le monde !


« Ara » veut dire « Autel » en latin.
Ara (ou Autel) est également le nom d’une constellation en forme d’autel, voisine de celle de l’Oiseau de Paradis.


En sinaugoro, langue papoue, « Ara » veut dire « Nom ».
En wipi (autre langue papoue »), « Ara » signifie le « Son ».

#PapaOùTEs #PapaGoy #PèreOK #RepeatAfterMe #PaireOK #PaireRock #PèreRock

La Guematria, une Absurdité ?

« Guematria » (dans les livres anciens, « Guematria » s’écrit avec un Aleph à la fin)
גימטריא
Guematria de « Guematria » = 273
= guematria de « Absurde »
אבסורד

« Even Maassou HaBonim » (« La pierre qu’ont dédaignée les architectes »)
אבן מאסו הבונים
Guematria = 273

#Guematria #Absurde


« La pierre qu’ont dédaignée les architectes, elle est devenue la plus précieuse des pierres d’angle. » (Psaumes 118:22)
אֶבֶן מָאֲסוּ הַבּוֹנִים הָיְתָה לְרֹאשׁ פִּנָּה



Orion
אוריון
Guematria = 273

« Il a fait la Grande Ourse, l’Orion, les Pléiades et les demeures sidérales du Midi. » (Job 9:9)

Dans la Bible, « Orion » est appelé « Kessil », soit « L’insensé », « Celui qui fait des choses absurdes ».
כסיל

#Or #ion

L’Une et Attractions

La Lune subit une force d’Attraction dirigée vers le centre de la Terre, appelée gravitation.

Luna Parc (Parc d’Attractions)
לונה פארק
Guematria = 472
= guematria de « BeÈt » (« Dans le Temps »)
בעת

L’Une + « Perek » (« Partie ») Aleph
פרק א

Luna #Parc #Partie #Party

#ATrackSion


Un seul verset de la Bible a 472 pour guematria : « Rendez hommage au Dieu des dieux, car Sa grâce est éternelle. » (Psaumes 136:2)
הוֹדוּ לֵאלֹהֵי הָאֱלֹהִים: כִּי לְעוֹלָם חַסְדּוֹ

Elle n’est pas partie.
La l’Une revit Un.


ÉternELLE


« Perek » (« Partie »)
פרק
Guematria ordinale = 380
= guematria de « Mispar » (« Nombre »)
מספר
= « Mitsraïm » (« Égypte »)
מצרים

Guematria pleine = 777
פא ריש קוף


Lune Atik


Ma Muse

La Météorite

Météorite
מטאוריט
Guematria pleine = ממ טית אלף וו ריש יוד טית
= 1571

« Oui, la pierre dans le mur crie, et le chevron, dans la charpente, lui donne la réplique. » (Habakouk 2:11)
כִּי אֶבֶן מִקִּיר תִּזְעָק וְכָפִיס מֵעֵץ יַעֲנֶנָּה

Guematria du verset = 1571

1571 est le 248ème nombre premier (248 = guematria d’Avraham).

Jupiter

Jupiter
יופיטר
Guematria ordinale = 72 = 3x 26 (YHVH) = « Shem Av »
Guematria = 315

= guematria de « HaYesh » (« Le Yesh »)
היש

= « HaKir » (« Le Mur »)
הקיר


En Kabbalah, Jupiter correspond à la Sefira Malkhout (Royauté).

Il faut en effet briser le « mur du Yesh » pour accéder au « Ayin » et ainsi réunir l’En Haut et l’En Bas.


Jupiter / Yofi Terre / Youpi Terre


Saturne

« Saturne » se dit « Shabbetai » en hébreu.
שבתאי
Guematria = 713

= guematria de « Teshouva » (« Retour », « Repentance »)
תשובה

#Anneau #Alliance


« Alliance » (« Brit »)
ברית
Guematria avec le kolel (+1) = 613


Saturne est la sixième planète du Système solaire par ordre de distance au Soleil.

L’hexagone de Saturne est un motif nuageux hexagonal qui tourne en permanence au-dessus du pôle Nord.

Le Dragon

Tout le développement de l’Histoire de l’Humanité conduit à un seul but : délivrer la Présence divine (« Shekhinah ») en exil.

La Shekhinah peut être représentée par une princesse endormie ou prisonnière, d’un dragon par exemple. C’est là l’origine des contes de fées pour enfants.


Le centre de la circonférence décrite par le pôle Nord céleste en 26 000 ans (pôle Nord de l’écliptique), se situe dans la constellation du Dragon.

Durant l’Antiquité, l’étoile Alpha (ou Thuban), se situait près du pôle Nord céleste et était l’étoile polaire.


C’est en observant l’étoile Gamma (ou Eltanin), la tête du Dragon, que James Bradley a découvert le phénomène d’aberration de la lumière en 1795.


Dans la mythologie grecque, le Dragon est le gardien du Jardin des Hespérides et son célèbre arbre aux pommes d’or.


Dragon

דרגון

Guematria = 263

= guematria de « Lehem HaPanim » (« Pains de Propositions »), qui représentent la Rigueur.

לחם הפנים

« HaMapatse HaGadol » (« Le Big Bang »)
המפץ הגדול
Guematria = 263


Guematria sidouri de « Dragon »= 58 = Noun + ‘Het

Na’h

Na’hash


Guematria AvGad de « Dragon » (Aleph devient Beth, Beth devient Guimel, etc.) = 376

Guematria Akhas Beta (liée à Zeir Anpin) = 376

Guematria de « Shalom » = 376

שלום


« Dragnoa » (« Escalat-OR »)
דרגנוע
Guematria classique = 333 (3 x ALePH)

Guematria ordinale = 63
= « Ha’Hen » (« La Grâce »)
החן
= « Ha Na’h »
הנח
= Shem SaG (63) יוד הי ואו הי


Drako / Derekh


Les calculs des cycles astronomiques et des valeurs numériques des mots (guematria) sont les condiments de la sagesse.

(Rabbi Eliezer ben Hisma)

Le Goéland, les Poissons et la Pierre Vivante

Le mot Goéland est similaire au mot « Goel » (גואל) en hébreu qui signifie « Délivreur » / « Libérateur ».

A l’image du Goéland, le Goel « attrape les poissons » (fin de l’Ère du Poisson) avant de passer à l’Ère du Verseau.

Le Goel est tel une « Pierre Vivante »

« Pierre » se dit « Even » en hébreu et est formé des lettres Aleph, Beth, et Noun.

Les 2 premières lettres forment le mot « Av » qui signifie « Père ».

Les 2 dernières lettres forment le mot « Ben » qui signifie « Fils ».

La Pierre Vivante, c’est le Père et le Fils réunis.

Jonathan (« Yonathan ») signifie « Dieu a donné »

Living Stone = « Pierre Vivante » en anglais

Jonathan Livingston le Goéland = Dieu a donné la Pierre Vivante, le Goel.

Le Chant des Planètes

« Les planètes se meuvent selon des ondes musicales. »  (Ram’hal, Adir Bamarom, p.40)

Chaque planète, chaque étoile a sa propre mélodie. Voir à ce sujet « Le livre des égarés » du Rambam (Deuxième partie, chapitre 8)

« La mélodie du Soleil est si belle, que l’homme mourrait aussitôt en l’entendant s’il n’avait pas les oreilles « bouchées ». » (Zohar, Vayakel)

Son de la Terre :

Son de Jupiter :

Dans son livre Harmonices Mundi, Johannes Kepler, célèbre pour avoir confirmé la théorie copernicienne, disserte des proportions merveilleuses entre certains nombres, des rapports entre la musique et les mouvements des corps célestes : Saturne et Jupiter font la basse, Mars le ténor, la Terre et Vénus le haute-contre, et Mercure le baryton.