Archives par mot-clé : 112

Wok

En chinois, « Wok » (镬) peut se traduire par « Chaudron ».
Le chaudron, ou coupe, graal, etc. est, en kabbalah, symbole de la sefira Malkhout.

Wok
ווק
Guematria = 112
= guematria des 2 noms de Dieu réunis : YHVH ELOHIM
יהוה אלהים

#Malkhout #CuisineAsiAtik #WokUp


« Wok Hei  » 镬气 (« Souffle du Wok ») est un terme désignant les multiples techniques de cuisson possibles grâce au wok.

#SouffleDeDieu #G #Astronomie

Magie du Chaos

« Mets-toi toujours du côté de l’oppressé afin de le sauver. » (Rabbi Na’hman de Breslev)

On peut entendre des rabbins se réjouir de l’invasion de l’Ukraine, à l’image de l’idolâtre Rav Avraham Ifrah qui estime que Poutine est en train de « tout nettoyer » dans ce pays que l’armée russe a envahit.

Les pro-Poutine adorent les théories conspirationnistes débiles (les vraies, ils s’en moquent). La mouvance QAnon, qui est une opération des services secrets russes, a inondé le web de théories conspirationnistes en tous genres dénonçant la « cabale », le « deep state », les Juifs, les Francs-maçons, etc.

Derrière les grands événements de l’Histoire se cachent différentes sortes de groupes occultes et notre époque n’échappe pas à la règle comme nous allons le voir avec Alexandre Douguine. Occultiste et idéologue russe nationaliste, il exerce une forte influence sur la politique étrangère de Vladimir Poutine

Lui et son cercle proche gravitent autour du FSB, les services secrets russes. Douguine a toujours appelé à l’invasion de l’Ukraine et ses livres sont étudiés dans les écoles militaires russes. Il a créé un parti politique, le Parti Eurasie, dont le symbole est l’étoile du chaos, et beaucoup de traces d’utilisation de ce type de magie ont été remarquées lors de l’élection de Donald Trump.

La ‘Hassidout et les forces de la Délivrance Finale sont particulièrement infiltrées par les forces du mal en cette fin d’exil.
Par exemple, un colloque sur René Guénon, occultiste récupéré par l’extrême-droute, est organisé en janvier 2012 à Paris. Elle réunit Alexander Dougine, Avigdor Eskin, ainsi que 2 kabbalistes : Léo Guez et le Rav Mordekhai Chriqui.

Avigdor Eskin, proche de Douguine, est un nationaliste russe et israélien travaillant pour différents services de ces 2 pays. C’est lui qui fit l’incantation de mort dite Pulsa DiNura devant la résidence de Shimon Perès. C’est aussi un admirateur du suprémaciste Meïr Kahane.

Les nazis croyaient en une « Hyperborée » dont les Germains, race suprême, étaient les descendants. Douguine croit en la même chose, sauf que pour lui ce sont les Russes les « élus », les véritables « Hyperboréens ».

L’association organisatrice du colloque s’appelle ironiquement « Tikoun Olam », la « Réparation du Monde ». On pouvait remarquer la quasi-absence de femmes. Pourquoi. Car l’âme agit. Noire.

« HaKessem HaSha’hor » (« La Magie Noire »)
הקסם השחור
Guematria ordinale = 112
= guematria des 2 noms de Dieu réunis : YHVH ELOHIM, le nom de la Réparation du Monde
יהוה אלהים

L’âme agit, noire. La vérité est masquée et le Salut de l’Humanité dépend de l’alliance avec le « côté obscur de la force ».

Cela ne veut en aucun cas dire que nous devons faire de la « Magie Noire » : utiliser des connaissances secrètes sur les facettes cachées de la psychologie humaine pour acquérir un pouvoir de domination.

L’âme agit, noire : cela signifie que nous devons aller vers ce qui est osbcur, ce qui n’est pas clair, ce qui est différent, afin de le comprendre et d’en faire sortir la Lumière. Et dans ce monde en exil où le mâle domine, c’est la dimension féminine du Divin qu’hommes et femmes ont oublié de chercher…

L’âme agit, noire : la Présence Divine est une énergie noire qui échappe à une détection directe. Elle se trouve dans ce qui se fait petit dans ce monde et demande de l’humilité. Ce qui se fait « grand », au contraire, renferme les forces les plus négatives.

Quel est le point commun entre ces 4 hommes ? Ce sont des mâles, à barbe, habillés en noir.
L’âme agit, noire. Elle ne se trouve pas chez les mâles dominants. La Kabbalah du mâle, c’est la kabbalah du mal.
Le mot « Kabbalah » signifie « Réception » et la Malkhout (le Royaume de Dieu) est comparée à une Coupe, un Graal. Malkhout / la Shekhina représente la dimension féminine du Divin par excellence. La Kabbalah authentique est donc féminine. Le véritable Tikoun Olam, le Salut de l’Humanité, viendra des Femmes.

Lascaux

Le 8 septembre 1940, aux alentours de Montignac (Dordogne), un lapin court dans les bois.

#FollowTheWhiteRabbit


Robot, le chien de Marcel Ravidat qui se promenait dans les parages, se met à la poursuite du lapin qui finit par disparaître dans un trou qui se révélera être l’entrée d’une grotte : celle de Lascaux, véritable sanctuaire de l’art préhistorique.

#EntréeDuTemplePrimordial


Pour l’homme préhistorique, la grotte n’était pas un lieu d’habitation, mais un temple, un lieux d’initiation, d’introspection. Visiter une grotte, c’est partir à la rencontre de son intériorité et de toutes ses parties obscures qu’il reste à éclairer.

La grotte renvoie à l’image du ventre maternel, de la matrice dans laquelle nous devons lutter pour renaître.

Dans la grotte, chacun et chacun(e) doit faire la guerre à son âme animale et ses différentes formes : taureaux, chevaux, mammouths, félins, rhinocéros, bisons, cerfs, ours, aurochs…


L’âme animale battue, on pourra alors sortir de la grotte, car on aura compris le secret de la pierre dans laquelle se cache le Feu.

« HaTsour » (« Le Silex »)
הצור
Guematria = 301
= guematria de « Esh » (« Feu »)
אש

Dans la bible, le mot « Tsour » signifie « Rocher » et désigne également Dieu.

« Lui, notre Rocher (Tsour), son œuvre est parfaite, toutes ses voies sont la justice même ; Dieu de vérité, jamais inique, constamment équitable et droit. » (Deutéronome 32:4)

#Or #Rock


La transcription de « Pierre » en hébreu est identique à celle du mot anglais « Fire » (« Feu »).
פייר

#TrouverLePèreDansLaPierre


Le nom Lascaux dérive de l’occitan « Las » et « Cous » (du bas-latin « Calmis »), qui désigne un endroit pierreux.


Une « Pierre » se dit « Evèn » en hébreu.
אבן
Les 2 premières lettres du mot « Evène », Aleph et Beit, forment le mot « Av », le « Père ».
אב
Les 2 dernières lettres, Beit et Noun, forment le mot « Ben », le « Fils ».
בן

#ÂgeDePierre


Lascaux
לסקו
Guematria ordinale = 52
= guematria de « Ben » (« Fils »)
בן
Guematria AtBash (correspond à la sefira Bina et au partsouf Ima, la Mère) = 112
= guematria des 2 noms de Dieu réunis : YHVH ELOHIM
יהוה אלהים


« Grotte » se dit « Méara » en hébreu.
מערה
Guematria = 315
= « HaYesh » (« L’ego »)
היש

Lascaux est une grotte « magdalénienne » (du nom de ladernière grande civilisation paléolithique), mot d’origine hébraique dont la racine signifie « élever ».
מגדל

#HommeDuPuits #Méara #Magdalénienne


Chacun(e) doit détruire son ego pour s’élever, sortir de la matrice et ainsi passer de l’obscurité à la lumière. Détruire son ego ne veut pas dire l’anéantir, mais le dompter, le mettre à son service. L’âme animale, la bête, n’est plus un adversaire mais devient le meilleur allié.

#ÉleverLaBeit #AvOne


« Tu possèdes une bonne chandelle, mais il te manque ce qui permet de l’allumer. En frappant fort sur la pierre de l’âme animale, on suscite une étincelle, qui allume le feu divin. » (Rabbi de Loubavitch)


On peut voir dans la grotte de Lascaux de nombreuses représentation d’aurochs, le nom de l’ancêtre de la vache.
« Auroch » est composé de « Or » (« Lumière » en hébreu ») et de « Roch » (« Pierre »).
אור

Auroch
אורוק
Guematria ordinale = 52
= Nom de Dieu YHVH (26) x 2
יהוה יהוה
= « Ben » (le « Fils », soit le partsouf Zeir Anpin, qui représente les traits de caractère que nous devons améliorer )
בן
= guematria pleine de YHVH (correspondant au Shem BaN / sefira Malkhout)
יוד הה וו הה

La lettre Aleph représentait à l’origine une tête de bovidé, qui avec le temps, s’est retournée.

La lettre Aleph est formée de deux Youds, deux points, reliés par la lettre Vav.

YHVH
יהוה
Guematria = 26

Youd + Youd + Vav
= 10 + 10 + 6
= 26

On retrouve le nom de Dieu YHVH dans la lettre Aleph, la première de l’alphabet hébreu, et donc dans la tête d’un bovidé. L’Aleph, c’est la « bête retournée ». Tel est le secret du « Veau d’Or » qui est sorti du côté obscur.


Geneviève von Petzinger et April Nowell, de l’Université de Victoria, ont répertorié les nombreux signes gravés dans environ 200 grottes en France et en Espagne. Il en résulte que les hommes du Paléolithique supérieur avaient en commun des signes spécifiques, qui apparaissent sous forme de combinaisons récurrentes. Ces signes communs sont au nombre de 26, comme le nombre de lettres de l’alphabet latin. En croisant les données, on peut s’apercevoir que ces 26 signes ont été utilisés pendant des dizaines de milliers d’années sur presque tous les continents. La France est le seul pays où ils se retrouvent en intégralité.


Aleph et Beit forment le mot « Père ».
אב
Aleph est la 1ère lettre de l’alphabet hébreu.
Beit, la 2ème lettre, a pour sens « Maison ».

Alphabet = la « Maison du Un »

Nombre de lettres de l’alphabet français = 26
= guematria du nom de Dieu YHVH
יהוה
26 = L’Être


Suis le lapin blanc. Entre dans la grotte. Tu trouveras non seulement le secret du feu, mais aussi celui de l’alphabet !

Shekhina Shleima

La « Shekhina » désigne la « Présence Divine ». Le mot dérive de la racine ShKhN (שכן) qui signifie « Habiter », « Résider ».

L’adjectif « Shalem » (« Shleima » au féminin) désigne, lui, ce qui est « Complet », « Entier », dont on retrouve la racine dans le mot « Shalom » (« Paix »).

« Shekhina Shleima »
שכינה שלמה
Guematria ordinale = 112
= guematria des 2 noms de Dieu réunis YHVH ELOHIM, soit l’union du Ciel et de la Terre, du Masculin et du Féminin, du Transcendant et de l’Immanent, etc.
יהוה אלהים

En hébreu moderne, on écrit l’adjectif « Shleima » avec un Youd supplémentaire (ktiv malé / écriture pleine).

« Shekhina Shleima »
שכינה שלימה
Guematria classique = 770
= guematria de « Tsarfat » (« France »)
צרפת

La lettre Youd a pour valeur numérique 10, soit l’équivalent de deux lettres Hé (2 x 5).
On retrouve 2 fois la lettre Hé dans le nom de Dieu YHVH.
יהוה
Le premier Hé correspond à la sefira Bina, le second à la Malkhout : le Royaume de Dieu. Bina et Malkhout sont deux sefirot féminines et expriment donc l’intériorité des choses.
En hébreu, la lettre Hé est utilisée comme article défini. Ainsi, on dit « HaShekhina HaShleima » pour exprime « La Présence Divine dans sa complétude ».

« HaShekhina HaShleima »
השכינה השלמה
Guematria classique = 770
= guematria de « Beit Machia’h » (« Maison du Messie »)
בית משיח

#LaBeitEstLà

Analogie

« Analoguia » (« Analogie »)
אנלוגיה
Guematria classique = 105
= guematria de « Logos »
לוגוס

Le travail de l’Homme dans ce monde consiste à créer une résidence pour la Présence Divine. Pour cela, on a besoin de faire une analogie, c’est-à-dire une Ressemblance (Dieu a créé l’homme « à son image ») établie par l’Esprit (association d’idées).


L’Homme doit construire un Logis pour le Logos.
Logos (λόγος) signifie « Parole », « Raison », mais aussi « Connexion » : on construit le Temple, la Maison de Dieu, « par analogie », en faisant des connexions, en recherchant la Lumière Divine en toute chose.

#Maison #Raison #ConnecSion #Lumière


YHVH Elohim
יהוה אלהים
Guematria = 112
= guematria (mispar moussafi) de « Analoguia » (105 + 7 lettres)
אנלוגיה

#Analogie


« Analoguia »
אנלוגיה
Guematria pleine = 412
אלף נון למד וו גימל יוד הא
= guematria de « Beit » (« Maison »)
בית

Le Temple, c’est l’Homme.

#BeitHaMikdash #Home #Homme

Corne d’Abondance et Conte du Graal

Dans la prière juive de la Amidah, on demande à Dieu de faire « pousser la CORNE de Salut » : « Matsmia’h KEREN Yeshoua », allusion à la Délivrance Finale car l’onction du Roi d’Israel, du Machia’h, se fait en versant de l’huile se trouvant dans une corne, par un mouvement circulaire.
מצמיח קרן ישועה

#CoronaMachiah


Couronne et Cercle ont la même racine indo-européenne : (S)Ker.

La Couronne / le Machia’h, la Malkhout, tout comme le Cercle représentent la Dimension Féminine du Divin, le Nom Elohim, le monde d’en bas, les Forces de la Nature…

Le Machia’h, c’est celui qui vit pleinement dans ce monde.
Il faut entrer dans le cercle. S’unir. Entrer en lys.


On atteint la dimension messianique, le Graal, en domptant la Bête, en renversant la Corne.

La Corne renversée devient une Coupe, un récipient permettant de faire briller la Lumière Divine dans ce monde.

#Malkhout


Dans « Malkhout » (« Royaume ») il y a le mot français « Mal » car on entre dans le Royaume de Dieu en domptant le mal, l’ani-mal.

#LaBeit #MachiahCornu #MachiahNWO


« Corne d’Abondance » se dit « Kerèn HaShefa » en hébreu.
קרן השפע
Guematria ordinale = 112, le Nom-bre de la Délivrance, soit la guematria des 2 noms de Dieu réunis, YHVH (26) et Elohim (86).
יהוה אלהים

La Corne de Délivrance, le Graal, la Corne d’Abondance, le Cornucopia, le Chaudron magique des Gaulois, etc. représentent exactement la même sefira : la Malkhout.

#FruitOfTheLHomme #FruitOfTheLOint #DieuUnCornu


Dans les temps messianiques, le monde entier sera appelé Israel. Israel donnera pleinement ses fruits, le lait et le miel couleront. Israel sera une Corne d’Abondance.


Dans Corne il y a « Or » qui veut dire « Lumière » en hébreu.
אור
Nous sommes dans ce monde pour accumuler des richesses. Mais on ne doit pas se tromper d’Or, sinon on risque de se prendre des coups (de corne).

#Torah #Taureau


Le Conte du Graal est un roman long de 9 000 vers écrit au 12ème siècle par Chrétien de Troyes.

#G #Graal


Le héros, Perceval, est un jeune noble élevé par sa mère à l’écart de la société dans une forêt « gaste », c’est-à-dire « stérile » comme la sefira Malkhout lors de l’exil.

Perceval grandit dans l’ignorance de la chevalerie.
Il est décrit comme un jeune homme « nice » : « naïf », mais il a pour qualités d’être curieux et spontané.

Il personnalise le partsouf Zeir Anpin (soit le Petit visage, le Fils, la lettre Vav de YHVH). Zeir Anpin est un « Chevalier impatient » et Perceval décide, contre l’avis de sa mère (à coup sûr une mère juive) et les railleries, de devenir chevalier.

Perceval est Peretz, l’ancêtre du Machia’h. Il est Perce-Val, celui qui perce la Vallée (la Malkhout).

Pour conquérir Blanchefleur (la Fiancée / le Lys, le Graal), Perceval doit surmonter des épreuves de plus en plus complexes et raffiner ses traits de caractère : les midot / régles de la Chevalerie.


« Je suis noire, ô filles de Jérusalem, mais je suis belle. » (Cantique des Cantiques 1:5)

Pendant l’exil, la Présence Divine est voilée, elle est « noire » car elle n’a pas encore reçue la Lumière de Zeir Anpin.
Zeir Anpin doit s’unir avec la Malkhout, la Fiancée. En s’unissant avec la « Vierge Noire », en la déflorant, Zeir Anpin la transforme en Femme resplendissante.

Masculin et Féminin doivent s’unir. Faire équipe.

Perceval doit s’unir à Blanchefleur. Entrer en Lys. Il deviendra ainsi Machia’h, c’est-à-dire celui qui met de l’huile : « Machia’h » proprement traduit désigne « celui qui oint » et non « celui qui est oint ». La dimension messianique se dévoile dans l’action concrète.

#Union #G-Âme #Match #CoupeDuMonde #Graal #Keter2022


Perceval est un soir reçu par le Roi Méhaigné (ou Roi pêcheur). Le roi et son royaume sont malades.
Le roi est blessé à la hanche, comme le fut Jacob / Israel lors de son combat contre l’ange d’Essav.

Pendant que Perceval s’entretient avec le roi, un valet arrive, tenant une lance (soit le Vav, le principe masculin).

Deux autres valets suivent avec des chandeliers en or (les Deux Luminaires).

« Les deux grands luminaires (Genèse 1:16) à l’origine étaient liés, ne faisaient qu’un, secret du nom complet unifié YHVH Elohim ».
« Intègre le nom Elohim dans le tétragramme YHVH pour comprendre qu’ils sont Un et indivisible. »
(Citations du Zohar)

Puis vient une belle jeune fille qui porte un Graal (la Malkhout, le récipient / principe féminin)…


« Quête du Graal » se dit « ‘Hipouss A’har HaGavia HaKadosh » en hébreu.
חיפוש אחר הגביע הקדוש
Guematria = 1118
= guematria du Shema Israel :
« Écoute, Israel : YHVH est notre Elohim, YHVH est Un ! »
(Deutéronome 6:4)
שמע ישראל יהוה אלהינו יהוה אחד

#G #Guematria #CompteDuGraal


Israel est un « pays de lait et de miel ».
De même, on dit que le lait et le miel sortent de la Corne d’Abondance.


« Derrière elles venait la reine. Son visage rayonnait d’un tel éclat que tous crurent voir le jour se lever. Elle était vêtue d’une soie d’Arabie. Sur un tissu de vert achmardi elle portait un objet si auguste que le Paradis n’a rien de plus beau, chose parfaite à quoi rien ne manquait et qui était tout à la fois racine et floraison. Cet objet, on l’appelait le Graal. Il n’était sur la terre chose si merveilleuse qu’il ne la surpassât. » (extrait de Parzival de Wolfram von Eschenbach)

« À la fois racine et floraison » : à la fois Keter et Malkhout.


Perceval, en voyant le Graal, a fait l’erreur de ne pas poser de questions.

Ne faisons pas la même erreur. Il faut savoir se remettre en question. Il faut savoir questionner, chercher à comprendre ce qu’est véritablement le Graal / la Malkhout, afin de « sauver Dieu », le Roi des rois, et rétablir Son royaume.

#Graal #Quest


Le Conte du Graal est une oeuvre poétique monumentale, malheureusement encore inachevée. À nous de trouver la suite.

#Cercle #PoètesDisparus #UneTorahDontVousÊtesLesHéros

Objectif

« Mi » et « Ma » (« Qui » et « Quoi », Sujet et Objet, mondes d’en Haut et d’en Bas) sont 2 concepts de base en kabbalah.
מי מה

#Sujet #Verbe #Objet #LaBase


Lorsque les gens cherchent à se connecter au Divin, ils ont tendance à tout de suite le chercher en haut seulement, et non aussi en bas. Ceci est le piège des grandes religions monothéistes qui peuvent faire tomber dans les extrêmes du subjectivisme. Beaucoup de religieux pensent être le centre du monde, être les seuls à avoir raison. Ils sont constamment dans le jugement, la culpabilisation, et voient tout en noir et blanc. Ils privilégient la passion au raisonnement, la foi à la connaissance. Pour sortir de l’exil, il faut arrêter avec cette vision subjective du monde. Cela demande bien sûr des efforts, car il faut briser son ego pour aller au-delà de ses croyances, de ses préjugés, vers son opposé, vers les autres, vers l’Un-connu.


Celui qui cherche le Divin peut rester « la tête dans le Ciel ». Mais il doit avoir les pieds sur Terre.


Il faut connecter Masculin et Féminin, Extériorité et Intériorité, Transcendance et Immanence, Ciel et Terre, YHVH et Elohim.

Il faut connecter les Sens à l’Essence, l’Objet au Sujet.

Pour cela, on a besoin du Verbe.

Soyons objectifs, et nous verrons plus loin.

« HaObyectiviout » (« L’Objectivisme »)
האובייקטיביות
Guematria ordinale = 112
= guematria des 2 noms de Dieu réunis, YHVH (26) et Elohim (86).
יהוה אלהים


N’oublions pas l’Objectif. Le Goal, c’est la Gueoula.

#LaVéritéEstMasquée

Trou Noir

« ‘Hor Sha’hor » (« Trou Noir »)
חור שחור
Guematria = 728
= 26 (guematria de YHVH) x 28 (guematria de « Koa’h », la « Force »)
יהוה x כח
= guematria de « Mera’hefèt » (« Planait », « Se mouvait », cf. Genèse 1:2)
מרחפת

#TrouNoir #Nid #Oiseau #Ver #VieEtMort #Vers #UniVers #NouvelleDimension


« Au commencement, Dieu créa le ciel et la terre.
Or la terre n’était que solitude et chaos ; des ténèbres couvraient la face de l’abîme, et le souffle de Dieu planait à la surface des eaux. » (Genèse 1:1-2)
בְּרֵאשִׁית בָּרָא אֱלֹהִים אֵת הַשָּׁמַיִם וְאֵת הָאָרֶץ
וְהָאָרֶץ הָיְתָה תֹהוּ וָבֹהוּ וְחֹשֶׁךְ עַל פְּנֵי תְהוֹם וְרוּחַ אֱלֹהִים מְרַחֶפֶת עַל פְּנֵי הַמָּיִם

« Le souffle de Dieu » fait allusion à la dimension messianique qui est d’ailleurs également appelée « Shem ‘Hai » : « Le Nom Vit » (anagramme du mot « Machia’h »).
שם חי

Le verbe « Mera’hefèt » est le 18ème mot de la Torah, et 18 est la guematria de « ‘Hay » (« Vie »).
מרחפת

Selon le Ari Zal, le mot « Mera’hefèt » contient une allusion à la chute des 288 étincelles dans ses trois lettres centrales (Resh, ‘Het et Pé) qui ont pour guematria 288, également la guematria de « Ibour » (« Grossesse », « Gestation »).
עיבור
La première et la deuxième lettre du mot forment, elles, le mot « Mèt » (« Mort »).
מת

La dimension messianique se dévoilera pleinement lorsque toutes les étincelles de lumière seront remontées, quand elles ne seront plus prisonnières. C’est la transformation du poison en remède, de la mort en vie.

On retrouve la même racine, « ‘Ra’haf », dans le verset suivant :
« Ainsi l’aigle veille sur son nid, plane sur ses jeunes aiglons, déploie ses ailes pour les recueillir, les porte sur ses pennes robustes. » (Deutéronome 32:11)
כְּנֶשֶׁר יָעִיר קִנּוֹ עַל גּוֹזָלָיו יְרַחֵף {ס} יִפְרֹשׂ כְּנָפָיו יִקָּחֵהוּ יִשָּׂאֵהוּ עַל אֶבְרָתוֹ

Le Rabbi de Mezeritch, commentant ce verset (Maggid Devarav Le-Ya’akov, 120), explique que, pour se rapprocher du Divin, l’homme / la femme doit être humble, comprendre et intérioriser qu’il n’existe rien d’autre que Dieu. Ainsi, en brisant son ego, la Présence Divine descendra résider en lui / elle.

Cette « descente » de la Présence Divine est comparable à celle de l’aigle, planant sur son nid, effleurant ses aiglons pour ne pas les blesser.

Nous ne pouvons jamais vraiment comprendre Dieu qui, tel l’aigle avec ses petits, ne fait que nous « effleurer », sinon notre existence s’annulerait immédiatement, comme aspirée par un trou noir.


L’aigle plane. Il couvre. Il cache.
Lorsque l’on « plane », on est dans une autre dimension.
Dix (sefirot) + M’en (en moi) + Sion = Ça plane pour moi

#Delta #Plan


GRS 1915+105 (aussi appelé V1487 Aquilae ou Nova Aquilae 1992) est un microquasar dans notre galaxie situé dans la constellation de l’Aigle. Il contient un trou noir stellaire en orbite avec une étoile ordinaire dont il arrache une partie de la masse. Il fut, en 1994, le premier objet galactique où des jets radio superluminiques furent observés. Il s’agit du deuxième trou noir connu le plus massif de la Voie lactée et l’une des sources de rayons X les plus puissantes de notre ciel.


Il est écrit dans le Zohar que Machi’ah sort d’un Nid d’Oiseau (« Ken Tsipor »).

Nid = « Nest » en anglais = N’est = Ein (Ani) = Naît
אין אני

Ein. Nie (du verbe Nier).

Un Œuf dans un Nid ressemble à un Œil (« Ayin ») ou à une Source (« Ein »).

« Œil » et « Source » sont homonymes en hébreu.
עין

Il faut sortir du Eye, du « I », du « Je » : arrêter de vivre à travers le regard des autres pour casser l’EGGo et retourner à la Source.

Le Nid, c’est le cocon, le ventre maternel, le retour aux origines.


Le Trou Noir, lui, est un portail vers un Uni-vers Un-connu.

#NouvelleDimension #OrVoir


Stargate
סטארגייט
Guematria = 302
= guematria de « Kevèr » (Tombeau »)
קבר

#PousseUn #KeVer #PorteDesÉtoiles


Le trou de ver est d’un côté comme un trou noir et, de l’autre côté, comme un trou blanc. C’est, en astrophysique, un objet théorique permettant de relier deux régions distinctes de l’espace-temps.

« ‘Hor Tolaat » (« Trou de Ver »)
חור תולעת
Guematria ordinale = 112
= guematria des 2 noms de Dieu réunis, YHVH (26) et Elohim (86)
יהוה אלהים


« Celui dont la connaissance réelle est parfaite, sait que le temps ne représente rien dans ce monde. La notion de temps provient d’une connaissance déficiente. Plus la connaissance est développée, plus on comprend qu’en réalité le temps n’existe pas. » (Rabbi Na’hman de Breslev)


« Ver » veut dire « Voir » en espagnol.

#Ver #Shamir #Regard #Aigle


« Ver » se dit « Vaùrms » en gothique, mot signifiant aussi « Serpent » ou « Dragon ».


Dans plusieurs mythologies (nordique, chinoise, amerindienne,..) les premiers hommes sont nés des vers qui rongeaient le cadavre de l’ homme primordial.


Le ver, comme le serpent, est associé à la mort et au renouveau.

#MassacreDeWorms


Le symbole du ver nous enseigne que les plus grands secrets de la Torah sont enfouis « dans la terre » et qu’ils se font petits, insignifiants.


« HaTolaat » (« Le Ver »)
התולעת
Guematria = 911
= guematria de « Reshit » (« Premier »)
ראשית


« Ver de terre » se dit aussi « Shilshoul » en hébreu
שלשול
Guematria = 666

« Le nombre 666 contient en lui-même, de façon cachée, un potentiel messianique élevé et sublime. » (Gaon de Vilna, d’après Mossad HaYessod)

#LaBête


Le ver nous apprend aussi que les choses d’apparence les plus répugnantes sont indispensables à la vie.

Le ver, c’est la vie qui renait de la pourriture, de la mort.
Le ver, c’est la lumière qui sort des ténèbres.

Tout n’est qu’ordre et beauté, luxe, calme et volupté. Même les vers peuvent nous inspirer des vers.
Pour connaître le Salut, chacun(e) doit redonner un sens à sa vie, en y mettant de la poésie.
Lors de la Délivrance Finale, nous seront tous rongés par les vers.

Les vers, c’est la vie.

#Poésie


L’Un, pur.

#UnVersSion #NouvelleTorah #BlackHoly


Guematria de « Machia’h » en transformation AtBash (valeurs inversées) = 112

#YHVHElohim #ToutVaSInverser


La science fixe Sion : la connaissance, et non la foi, établit Sion de façon durable, et à sa place déterminée. Ce n’est pas de la science-fiction.

La Matière Grise

« Ha’Homer HaSha’hor » (« La Matière Grise »)
החומר השחור
Guematria ordinale = 112
= guematria ordinale de « Klipat’ HaMoa’h » (« Cortex Cérébral »)
קליפת המוח
= guematria des 2 noms de Dieu réunis, YHVH (26) et Elohim (86), le Nom Un.
יהוה אלהים


« Cortex » signifie « Écorce » en latin.
La conscience intellectuelle dominant celle des sentiments délivre des klipot (écorces) et révèle le Nom Un.
C’est par le cortex que l’on peut conquérir le monde, aussi bien notre monde intérieur que le monde extérieur.

#Minus #Cortex #ConquérirLeMonde


Interaction

L’Univers est régi par des interactions.

Une interaction est une action ou une influence réciproque entre deux ou plusieurs choses ou phénomènes.

« HaInteractia » (« L’Interaction »)
האינטראקציה
Guematria ordinale = 112
= guematria des 2 noms de Dieu réunis, YHVH (26) et Elohim (86)
יהוה אלהים

Le Salut vient de l’interaction entre les 2 noms divins YHVH et Elohim, soit l’union du Ciel et de la Terre, du Masculin et du Féminin, du Transcendant et de l’Immanent, etc.


« Ani YHVH » (« Je suis YHVH ») est écrit 112 fois dans la Torah.
אני יהוה


112ème nombre premier = 613 (Nombre de mitzvot / commandements)


Somme des diviseurs du nombre 112
= 1 + 2 + 4 + 7 + 8 + 14 + 16 + 28 + 56
= 248 (Nombre de mitzvot positives)
= 248 dimensions du groupe de symétrie E8, matrice de recherche de la « Théorie du tout exceptionnellement simple ».

#GrandeUnificationDesIntercationsFondamentales


« HaBnei Adam » (« Les Êtres Humains »)
הבני אדם
Guematria = 112

Le 112ème verset de la Torah correspond à la naissance d’Enosh (Bereshit 5:6).


Shalom
שלום
Guematria AtBash (valeurs inversées)
= 2 + 20 + 80 +10
= 112

Machia’h
משיח
Guematria AtBash
= 10 + 2 + 40 + 60
= 112

Guematria classique de Mashia’h משיח
= 40 + 300 + 10 + 8
= 358

Suite de Fibonacci : 0, 1, 1, 2, 3, 5, 8, …


La Neshama se loge dans le cerveau, le Roua’h dans le cœur, le Nefesh dans le foie. (Cf. « 70 Arrangements du Ram’hal », Ch. 70)

« Moa’h » (« Cerveau »)
מוח
Guematria = 54

« Lev » (« Coeur »)
לב
Guematria = 32

« Kaved » (« Foie »)
כבד
Guematria = 26

Cerveau + Cœur + Foie = 112


Le nom divin EHYEH correspond à la sefirah Keter, YHVH à Tiferet, ADONAI à Malkhout.
אהיה יהוה אדני
EHYEH (21) + YHVH (26) + ADONAI (65) = 112


Sans interactions, l’Uni-vers est malade. Il faut appeler le 112. Il y a urgence.

Il faut appeler le SAMU (« Shemo » = « Son Nom »)
שמו

« L’Eternel sera Roi sur tout le Monde ; en ce jour, l’Eternel sera Un et Son Nom sera Un. » (Zacharie 14:9)

#GrandeUnification

Soma

Le Soma (सोम) est une boisson sacrée mentionnée dans les Vedas, obtenue à l’origine à partir d’une plante « descendue du ciel ». Il était censé donner l’immortalité aux dieux du panthéon hindou, comme l’ambroisie de la mythologie grecque. C’est le Soma qui permit à Indra de tuer le dragon Vritra et de devenir le roi des dieux.

Dans le Rig-Véda, le Soma sera associé à la Lune, c’est-à-dire la dimension féminine, l’intériorité, ce qu’il y a de plus substantiel. Il

Le mot Soma est construit sur la racine « Su » qui signifie « Presser », « Écraser » (pour extraire un suc), et le suffixe « Ma » par lequel se construisent des noms d’action.

« Tu ordonneras aux enfants d’Israel de te choisir une huile pure d’olives concassées pour le luminaire afin d’alimenter les lampes en permanence. » (Exode 21:20)
« Katit lamaor » signifie « Concassé pour le Luminaire » car, comme l’olive à partir de laquelle on extrait l’huile qui permet d’éclairer, une âme doit être « concassée », subir des épreuves, se défaire de son ego, le « dragon », afin de révéler la Lumière Divine qui est en elle.
כָּתִית לַמָּאוֹר

C’est par pression que l’on dévoile l’intériorité des choses : le Un.

Soma
סומה
Guematria ordinale = 39
= guematria de « YHVH E’had » (« Dieu est Un »)
יהוה אחד
Guematria classique = 111
= guematria pleine du Aleph, la 1ère lettre de l’alphabet
אלף

« Soma » peut être rapproché de l’hébreu « Sam » qui signifie « Médicament », « Drogue », « Plante ».
סם

En France, quand on est malade, on appelle le SAMU.
« Samu » en hébreu correspond à « Shemo » : « Son Nom ».
שמו

« L’Éternel sera Roi sur toute la Terre en ce jour l’Eternel sera Un et Son Nom sera Un » (Zacharie 14:9)
וְהָיָה יְהוָה לְמֶלֶךְ עַל כָּל הָאָרֶץ בַּיּוֹם הַהוּא יִהְיֶה יְהוָה אֶחָד וּשְׁמוֹ אֶחָד

Soma
סומה
Guematria avec le kolel (+1) = 112
= guematria des 2 noms de Dieu réunis, YHVH (26) et Elohim (86)
יהוה אלהים

Son Nom est Un.

Lille

Lille
ליל
Guematria = 70
= guematria de « Sod » (« Secret »)
סוד

Lille, ce n’est pas le Nord, c’est le Sod !

#LilleAuTrésor #Septante-Rions


Un Ch’ti, ou Chtimi, désigne un habitant du Nord de la France.

« Ch’ti » vient de « Ch’est ti » qui signifie « C’est toi » en dialecte picard.
« C’est moi » se dit « Ch’est mi », qui veut dire « Je m’appelle » en hébreu.
שמי

« Deux » peut se dire « Chtayim » ou « Chtei » en hébreu.
שתיים
שתי
Tel est le secret du Ch’timi, du Chti.

Tel est le secret du Quinquin. Des deux qui ne font qu’un.

#OnEstDeux #Bienvenue


La ville de Lille est située dans le Nord de la France.
Son nom en hébreu correspond aux trois premières lettres du mot « Laila », la « Nuit ».
לילה
Le Nord repésente l’hiver, le froid, la nuit. Mais dans la Nuit se cache le Un, dans la Night se cache la Light.

« Laila » (« Nuit »)
לילה
Guematria ordinale = 39
= guematria de « YHVH E’had » (« Dieu est Un »)
יהוה אחד

Qu’Un ! Qu’Un !

La Lumière sort de l’obscurité. La Lumière sort du Nord.


Beit est 1ère lettre de la Torah, la 2ème de l’alphabet hébreu.
ב
La lettre Beit est ouverte côté nord (à gauche), comme il est écrit :
« Il étend le Nord sur le vide, il suspend la terre sur le néant. » (Job 26:7)
Et c’est « du nord que provient tout le mal » (Sefer HaBahir).
La Torah commence par la lettre Beit, et c’est à l’Homme d’y trouver le Aleph, le Un. L’Homme doit le trouver le Aleph dans le Beit, l’Unité dans la Dualité, l’Or dans le Nord, la Lumière dans la Nuit. Ainsi, l’Homme pourra construire une « Beit », une « Maison », une Résidence pour la Présence Divine.

Le Nord représente la Matérialité, la Richesse, la Rigueur.
Dans le Temple, la Table de 12 Pains de Proposition était située au Nord.
La Menorah était, elle, située au Sud.
Cependant, lorsque nous connaissons le Secret du Nord, le Nord devient Sod, le Nord devient « Nour » (« Feu », « Lumière » en hébreu, cf. Daniel 3:27).
נור

#UnVersSion #FlammeEn


Nord
נור
Guematria = 256
= guematria de « HaMeïr » (« Le Lumineux »)
המאיר

La Lumière brille dans la nuit.

#Illuminateur


Lille est jumelée avec la ville de Tsfat (Safed) en Galilée, berceau de la Kabbalah.

#Chti


Le nombre 112, en guematria, représente l’union des deux noms divins YHVH et Elohim, soit l’union du Ciel et de la Terre, du Masculin et du Féminin, du Transcendant et de l’Immanent, etc.

YHVH Elohim
יהוה אלהים
Guematria = 112

1 + 1 = 2 = Ch’ti = Qu’Un ! Qu’Un !

Lie le nom Elohim à YHVH, le Matériel au Spirituel, le Nord au Sud. Lie-Le ! Lille !

Sumo

Les forces spirituelles alliées dans les mondes spirituels sont souvent amenées à lutter entre elles lorsqu’elles descendent dans ce monde. C’est le cas des âmes qui ont pour mission de réaliser un tikoun (réparation) sur Terre par leur union. Cette réparation passe souvent par des épreuves, des affrontements, car plus un potentiel entre deux personnes est grand, plus le yetser ara (mauvais penchant) est grand. C’est par exemple le cas de Yaakov (Jacob) et de son frère Essav (Ésaü) :

« La synergie entre la force supérieure d’Essav et la sagesse de Jacob sera la caractéristique déterminante des temps messianiques et constitue par là même la clé de leur avènement. » (Rabbi de Loubavitch)

Celà est également valable pour les « anges ». C’est la raison pour laquelle les mythologies parlent souvent de « gigantomachie », de « combats des dieux ».

En japonais, « Sumo » ( 相撲 ) signifie littéralement « se frapper mutuellement ».
Durant l’exil, YHVH et Elohim « s’affrontent ».
Lors de la Délivrance, les 2 noms s’unissent et deviennent Un.

Sumo
סומו
Guematria = 112
= guematria des noms de Dieu YHVH (26) et Elohim (86)
יהוה אלהים

Îles Samoa

Les Îles Samoa sont considérées comme là où se situe l’île mythique d’Hawaiki, berceau des peuples polynésiens.

#ÎleAuTrésor

Le nom « Samoa » est issu de « Sa » (« Saint ») et « Moa », qui désigne le « Centre de la Terre », le « Grand Océan ».

Devise des îles Samoa : « Puisse Dieu être l’assise du Samoa ».

Samoa
סמואה
Guematria = 112
= guematria des 2 noms de Dieu réunis, YHVH (26) et Elohim (86)
יהוה אלהים

L’Homme doit transformer le « Moi » en « Moa », élever les eaux d’en bas, élever le nom Elohim, celui du monde matériel, de la nature et de ses forces.

Elle : dimension féminine / Elohim / monde d’en bas

« O » veut dire « Ou » en hébreu (guematria = 7)
או

Him : dimension masculine / YHVH / monde d’en haut

Lorsque les eaux d’en bas rejoignent celles d’en haut, Elohim luit.

#Eaux #Haut

Elle. Him. Lui. Il, c’est Moa.
Vague. Est Gal. Onde. Same. On est deux.

L’Océan, c’est Aom.

#OcéanPrimordial #O #O2 #Onde #Vague #Gal #GalGal

Sous le Soleil

« Ce qui a été c’est ce qui sera ; ce qui s’est fait, c’est ce qui se fera : il n’y a rien de nouveau sous le soleil ! » (Ecclésiaste 1:9)
מַה שֶּׁהָיָה הוּא שֶׁיִּהְיֶה וּמַה שֶּׁנַּעֲשָׂה הוּא שֶׁיֵּעָשֶׂה וְאֵין כָּל חָדָשׁ תַּחַת הַשָּׁמֶשׁ

« Ma SheHaya Hou SheYihieh » (« Ce qui a été c’est ce qui sera »)
מה שהיה הוא שיהיה
Guematria = 707
= guematria de « Evèn Me’houspésèt » (« Pierre Brute »)
אבן מחוספסת

Le nombre Sept représente la Malkhout (Shabbat / Dimension féminine), le Royaume, la « Maison » de Dieu.

Le 1er mot de la Bible ayant pour guematria 707 est « Ishto » (« Sa femme », à propos d’Eve, cf. Genèse 3:20), car la Pierre Brute représente la Dimension Féminine du monde.
אשתו

Téfilines
תפילין
Guematria pleine = 707
תו פא יוד למד יוד נון

Un boîtier de Téfilines est appelé « Beit » (« Maison »).

707 = le Sept d’en haut s’unit au Sept d’en bas.

Un seul verset de la Bible a une guematria égale à 707 :
« Abram partit ensuite, se dirigeant constamment vers le midi. » (Genèse 12:9)
וַיִּסַּע אַבְרָם הָלוֹךְ וְנָסוֹעַ הַנֶּגְבָּה

« Taillons la pierre brute » : réparons la Dimension Féminine du Monde pour construire le Temple.

#MiDit #AuTravail


« Ta’hat HaShemesh » (« Sous le Soleil »)
תחת השמש
Guematria = 112
= YHVH (26) + Elohim (86)
יהוה אלהים

Il faut arrêter de bronzer et se mettre au travail, pour recevoir la vrai Lumière.

Comprends ça : tanne, et tu verras la Lumière !

#Vacances #ÇaTanne #Lumière #PlusBelleLavie

Raccord

« Dieu est présent là où un pacte, un accord ou une alliance sont conclus. » (Rabbi Na’hman de Breslev)

Un Raccord est une Liaison, un Assemblage.

« Rak » veut dire « Seulement » en hébreu ;
רק
« Or » veut dire « Lumière »
אור

« Rak Or » nous permet de trouver l’harmonie, réparer, rassembler, lier, unir, éclairer.

« Raccord » se dit « ‘Hibour » en hébreu.
חיבור
Guematria = 226
= guematria de « Kour » (« Réacteur », « Fourneau »), transcription phonétique du mot « Corps ».
כור

« Kour Guarini » (« Réacteur Nucléaire »)
כור גרעיני
Guematria ordinale = 110 + 2 (kolel) = 112
= YHVH (26) + Elohim (86)
יהוה אלהים

#Raccord #RakOr #CorpsDeLumière #ÉclairerLaMaison


Dieu désarmé.

Arme honnie.

#NouvelOrdreMondial #AccordsNucléaires #DieuEstUn #LePacte #UnePropositionQueVousNePourrezPasRefuser


« Dak » veut dire « Fin » en hébreu.
דק

« Or », « Lumière »
אור

Pour voir la Lumière, il faut raffiner le Monde.
Il faut se mettre « Dak-Or ».

#Lisse #Fin #Lys #Lumière


« Encore » se dit « Ode » en hébreu.
עוד
Guematria ordinale = 26
= guematria de YHVH
יהוה

En français, une « Ode » est un poème lyrique d’inspiration élevée.

La Poésie et la Musique nous permettent de nous élever, d’ajouter de la Sainteté, de trouver l’Harmonie.

« En corps ! »

#Lumière

OVNI

« OVNI » se dit « Abam » en hébreu
עבם
Guematria = 112
= YHVH (26) + Elohim (86)
יהוה אלהים

L’union des deux noms divins YHVH et Elohim représente l’union du Ciel et de la Terre, du Masculin et du Féminin, du Transcendant et de l’Immanent, etc.

La Connaissance permet d’identifier l’OVNI.

Lorsque nous dévoilons le Spirituel dans le Matériel, nous réparons la Dimension Féminine du Divin qui devient alors un « Space Vessel », un « Vaisseau Spatial » nous permettant de nous élever. Ensemble.

Stéthoscope

On écoute le Cœur avec un Stéthoscope.

« Stéthoscope » se dit « Maskèt » en hébreu.
מסכת
Guematria = 520
= guematria de « HaTefilah » (« La Prière »)
התפלה

Sors de ta Cage, Torah Sick !

Écoute ton cœur : ausculte à Sion.

#Dites33


Le mot Tefilah vient de la racine Peh-Lamed-Lamed. « Lehitpalel » ne signifie pas « Prier » mais plus exactement « Se faire justice ».

« Maskèt » s’écrit comme « Massekhèt », un « Traité » du Talmud.

#Masque #Traitement #Ordonnace #SouffleThorax


« Maskèt » s’écrit comme « Massekhèt », un « Traité » du Talmud.

« Traité » a pour origine « Tracto » / « Traho » (« Tirer ») en latin dont la racine indo-européenne est « Treg », dérivé de la racine « Dreg » qui signifient « Tirer », « Filer », « Dessiner ».

On retrouve la racine « Dreg » dans « To drag » (« Tirer » en anglais), « To draw » (« Dessiner »), « Dráha » (« Voie » en tchèque), « Trag » (« Trace » en serbo-croate).

On la retrouve également dans le proto-celtique « Tregess » (« Pied ») ou le gothique « þragjan » 𐌸𐍂𐌰𐌲𐌾𐌰𐌽 (« Courir »).

#Tracking

En hébreu, « Reguel » veut dire « Pied » ; et « Derekh », « Chemin ».
רגל
דרך

« Tissu » et « Texte » partagent la même racine latine : « Textus ». Ce sont des trames.

« Massekhèt » (« Traité ») signifie aussi « Tissu » en hébreu (ex. : Juges 16:13).

« Massékha » signifie « Masque », « Massakh » veut dire « Ecran » / « Voile » (comme celui que portait Moise, cf. Exode 34:33-35)


Il faut lire le texte sur l’écran : le texte passe à travers un écran, un voile.

Il faut apprendre à déchiffrer les ordonnances du Docteur.

#SecretsDeLaTorah


Le nombre 112, en guematria, représente l’union des deux noms divins YHVH et Elohim, soit l’union du Ciel et de la Terre, du Masculin et du Féminin, du Transcendant et de l’Immanent, etc.

YHVH Elohim
יהוה אלהים
Guematria = 112

Il faut « appeler le 112 » (les noms de Dieu YHVH et Elohim réunis). Il y a urgence.

SAMU = « Shemo » (« Son Nom »)
שמו

« L’Eternel sera Roi sur tout le Monde ; en ce jour, l’Eternel sera Un et Son Nom sera Un. » (Zacharie 14:9)


« Sam » veut dire « Drogue » en hébreu.
סם
« Samael » est le nom du Satan, la « Drogue de Dieu ».

« Poison » se dit « Raal »
רעל
Guematria = 300
= guematria de « Roua’h Elohim » (« Le Souffle de Dieu »)
רוח אלהים

En dévoilant le Nom Un, le « Sam » se transforme en « Samu », le Poison se transforme en Remède.

#GRaal


« Or la terre n’était que solitude et chaos ; des ténèbres couvraient la face de l’abîme, et le Souffle de Dieu planait à la surface des eaux. » (Genèse 1:2)

שם

#WorldHealthOrganization #WHO #Shem


#ALys


Les Secrets de l’Unis Vers

« Ouniversali » (« Universel »)
אוניברסלי
Guematria = 369
= guematria de « Satani » (« Mon Adversaire »)
שטני

Le 1er mot de la Bible ayant 369 pour guematria est « VeHana’hash » (« Et le serpent ») :
והנחש
« Et le serpent était rusé, plus qu’aucun des animaux terrestres qu’avait faits l’Éternel-Dieu. Il dit à la femme: Est-il vrai que Dieu a dit: vous ne mangerez rien de tous les arbres du jardin ? » (Genèse 3:1)

#UniversSali #UniversSale


« Ouniversalite » (« Universelle »)
אוניברסלית
Guematria ordinale = 112
= YHVH (26) + Elohim (86)
יהוה אלהים

Guematria classique avec le kolel = 769 + 1
= 770
Guematria = 770
= guematria de « Tsarfat » (« France »)
צרפת
= « Beit Machia’h » (« Maison du Messie »)
בית משיח

La Délivrance Finale dépend de la réparation de la Malkhout, le monde d’en bas, qui est la dimension féminine du Divin. L’Humanité ne doit pas être « Unie vers le Ciel », mais « Unie vers Celle » : il faut chercher Dieu sur la Terre.

#UnisVersCelle #CherchezLaFemme

Cow-Boy

Le « Cow boy » ou la « Cow girl » est celui ou celle qui maîtrise son ego, qui « chevauche la bête ».

Le but de chaque homme et de chaque femme est de partir à la « Conquète de l’Ouest », où réside la Shekhina, et d’unifier le Nom de Dieu.

Cow Boy
קאובוי
Guematria = 125

« Ils se sont fait un veau de métal et ils se sont courbés devant lui, ils lui ont sacrifié, ils ont dit : ‘Voilà tes dieux, Israël, qui t’ont fait sortir du pays d’Égypte!’ » (Exode 32:8)

« De métal » (« Masei’ha »)
מַסֵּכָה
Guematria = 125

« Masei’ha » = « On y a employé 125 qantarim d’or, soit la valeur numérique du mot Masei’ha. » (Rashi)

#HeavyMetal #MasqueDeFer


Il ne faut pas confondre ruée vers l’or (argent) et ruée vers l’Or. Attention aux pièges.

(« Or » veut dire « Lumière » en hébreu).


Selon la tradition juive, la Présence Divine réside « à l’ouest ». Etre un Cow boy / une Cow girl, c’est partir à sa recherche.

Wild Wild West
ווילד ווילד ווסט
Guematria ordinale = 112
= guematria de YHVH Elohim, les 2 noms de Dieu réunis.
יהוה אלהים

#ConquêteDeLaShekhina


Le Bronco, cheval sauvage et imprévisible, est notamment utilisé lors des rodéos.

Bronco
ברונקו
Guematria
= 364
= Guematria de « HaSatan » (« Le Satan »)
השטן

#DIA #LumièreDuBronco

La Torah ne parle pas de Satan comme d’une entité, il y est en effet nommé « Le Satan » et non « Satan » comme s’il s ‘agissait d’un nom. En hébreu, le mot Satan vient de la racine « Saté » qui signifie « S’éloigner », « Se retourner ».

Le mot Adversaire en latin vient du latin Ad-verto bet de la racine indo-européenne « Wert » (« Tourner », « Se retourner ») à l’origine de l’anglais « War » (« Guerre »).

Le Satan, c’est notre « Adversaire », notre mauvais penchant qui nous pousse à nous éloigner du Divin, à « Lui tourner les talons », à « attendre ».

Notre travail sur terre consiste à « domestiquer la bête », l’animal sauvage qui est en nous. Etudier la Kabbalah, les Secrets du Divin, fait de nous des « Caballeros », des Cavaliers, de vrais Hommes et Femmes domptant leurs pulsions primaires.


Cow boy = Vacher = « Va chez » = Sheva (7)
= « Lekh Lekha »

« Va vers toi-même », dompte la Bête qui est en toi.


« Chance » se dit « Mazal » en hébreu : Lucky Luke représente l’Homme accompli qui se situe au-dessus du « Mazal », qui reconnaît que sa destinée n’est pas fixée à tout jamais. Le vrai Cow-boy, la vrai Cow-girl, est celui ou celle qui ne s’en remet qu’à Dieu.

Lorsque nous maîtrisons notre ego, nous tirons alors « plus vite que notre ombre ».

« Le Nombre est l’Ombre du Nom »


Pour ne pas être contaminé, le Cow-Boy porte le Masque.

#SecretDeLaVacheRousse #SuperFarm