Archives par mot-clé : 26

Lascaux

Le 8 septembre 1940, aux alentours de Montignac (Dordogne), un lapin court dans les bois.

#FollowTheWhiteRabbit


Robot, le chien de Marcel Ravidat qui se promenait dans les parages, se met à la poursuite du lapin qui finit par disparaître dans un trou qui se révélera être l’entrée d’une grotte : celle de Lascaux, véritable sanctuaire de l’art préhistorique.

#EntréeDuTemplePrimordial


Pour l’homme préhistorique, la grotte n’était pas un lieu d’habitation, mais un temple, un lieux d’initiation, d’introspection. Visiter une grotte, c’est partir à la rencontre de son intériorité et de toutes ses parties obscures qu’il reste à éclairer.

La grotte renvoie à l’image du ventre maternel, de la matrice dans laquelle nous devons lutter pour renaître.

Dans la grotte, chacun et chacun(e) doit faire la guerre à son âme animale et ses différentes formes : taureaux, chevaux, mammouths, félins, rhinocéros, bisons, cerfs, ours, aurochs…


L’âme animale battue, on pourra alors sortir de la grotte, car on aura compris le secret de la pierre dans laquelle se cache le Feu.

« HaTsour » (« Le Silex »)
הצור
Guematria = 301
= guematria de « Esh » (« Feu »)
אש

Dans la bible, le mot « Tsour » signifie « Rocher » et désigne également Dieu.

« Lui, notre Rocher (Tsour), son œuvre est parfaite, toutes ses voies sont la justice même ; Dieu de vérité, jamais inique, constamment équitable et droit. » (Deutéronome 32:4)

#Or #Rock


La transcription de « Pierre » en hébreu est identique à celle du mot anglais « Fire » (« Feu »).
פייר

#TrouverLePèreDansLaPierre


Le nom Lascaux dérive de l’occitan « Las » et « Cous » (du bas-latin « Calmis »), qui désigne un endroit pierreux.


Une « Pierre » se dit « Evèn » en hébreu.
אבן
Les 2 premières lettres du mot « Evène », Aleph et Beit, forment le mot « Av », le « Père ».
אב
Les 2 dernières lettres, Beit et Noun, forment le mot « Ben », le « Fils ».
בן

#ÂgeDePierre


Lascaux
לסקו
Guematria ordinale = 52
= guematria de « Ben » (« Fils »)
בן
Guematria AtBash (correspond à la sefira Bina et au partsouf Ima, la Mère) = 112
= guematria des 2 noms de Dieu réunis : YHVH ELOHIM
יהוה אלהים


« Grotte » se dit « Méara » en hébreu.
מערה
Guematria = 315
= « HaYesh » (« L’ego »)
היש

Lascaux est une grotte « magdalénienne » (du nom de ladernière grande civilisation paléolithique), mot d’origine hébraique dont la racine signifie « élever ».
מגדל

#HommeDuPuits #Méara #Magdalénienne


Chacun(e) doit détruire son ego pour s’élever, sortir de la matrice et ainsi passer de l’obscurité à la lumière. Détruire son ego ne veut pas dire l’anéantir, mais le dompter, le mettre à son service. L’âme animale, la bête, n’est plus un adversaire mais devient le meilleur allié.

#ÉleverLaBeit #AvOne


« Tu possèdes une bonne chandelle, mais il te manque ce qui permet de l’allumer. En frappant fort sur la pierre de l’âme animale, on suscite une étincelle, qui allume le feu divin. » (Rabbi de Loubavitch)


On peut voir dans la grotte de Lascaux de nombreuses représentation d’aurochs, le nom de l’ancêtre de la vache.
« Auroch » est composé de « Or » (« Lumière » en hébreu ») et de « Roch » (« Pierre »).
אור

Auroch
אורוק
Guematria ordinale = 52
= Nom de Dieu YHVH (26) x 2
יהוה יהוה
= « Ben » (le « Fils », soit le partsouf Zeir Anpin, qui représente les traits de caractère que nous devons améliorer )
בן
= guematria pleine de YHVH (correspondant au Shem BaN / sefira Malkhout)
יוד הה וו הה

La lettre Aleph représentait à l’origine une tête de bovidé, qui avec le temps, s’est retournée.

La lettre Aleph est formée de deux Youds, deux points, reliés par la lettre Vav.

YHVH
יהוה
Guematria = 26

Youd + Youd + Vav
= 10 + 10 + 6
= 26

On retrouve le nom de Dieu YHVH dans la lettre Aleph, la première de l’alphabet hébreu, et donc dans la tête d’un bovidé. L’Aleph, c’est la « bête retournée ». Tel est le secret du « Veau d’Or » qui est sorti du côté obscur.


Geneviève von Petzinger et April Nowell, de l’Université de Victoria, ont répertorié les nombreux signes gravés dans environ 200 grottes en France et en Espagne. Il en résulte que les hommes du Paléolithique supérieur avaient en commun des signes spécifiques, qui apparaissent sous forme de combinaisons récurrentes. Ces signes communs sont au nombre de 26, comme le nombre de lettres de l’alphabet latin. En croisant les données, on peut s’apercevoir que ces 26 signes ont été utilisés pendant des dizaines de milliers d’années sur presque tous les continents. La France est le seul pays où ils se retrouvent en intégralité.


Aleph et Beit forment le mot « Père ».
אב
Aleph est la 1ère lettre de l’alphabet hébreu.
Beit, la 2ème lettre, a pour sens « Maison ».

Alphabet = la « Maison du Un »

Nombre de lettres de l’alphabet français = 26
= guematria du nom de Dieu YHVH
יהוה
26 = L’Être


Suis le lapin blanc. Entre dans la grotte. Tu trouveras non seulement le secret du feu, mais aussi celui de l’alphabet !

Aloha

Dans la Bible, Dieu est appelé par de nombreux noms. Il est souvent appelé YHVH. Pour ne pas prononcer ce nom, on dit parfois « HaShem », ou bien le « Shem Havaye ».
שם הויה

Le Shem Havaye ne pouvait être prononcé que par un « Cohen », un « Prêtre ». À Hawaï, le chamane, est, lui, appelé « Kahuna ».

Dieu est également appelé Elohim. Mais aussi parfois Eloha.

« As-tu entendu ce qui se dit dans le conseil d’Eloha ? As-tu confisqué à ton profit la sagesse ? » (Job 15:8)
הבסוד אלוה תשמע ותגרע אליך חכמה

#Hawaï #Aloha #Why #Qui #Qui


« Aloha » est un mot qui signifie « Amour » en hawaïen, et que l’on utilise pour se saluer.

« Aloha »
אלוהה
Guematria ordinale = 29
= guematria de « I’houd » (« Union »)
איחוד


« E’had » (« Un »)
אחד
Guematria = 13

« Ahava » (« Amour »)
אהבה
Guematria = 13

Nom de Dieu YHVH
יהוה
Guematria = 26

DIEU EST UN ET AMOUR

#YHVH #Elohim #ParadisHawaïen


Jabir

Le mot « Chimie » (de l’arabe Al Kemi الكيمياء)
a une étymologie obscure. Le mot pourrait provenir de l’égyptien ancien « Kemet » (« Chame » en copte) qui désigne la Terre Noire, en référence à la couleur du limon déposé chaque année par la crue du Nil.

En hébreu « Chimie » se dit « Kimia » et peut se lire comme « Ki mi Yah » (« Car cela vient de Dieu »).
כי מיה

La Lumière sort de ce qui paraît obscur, du noir.
Elle vient du Sar-Raz-Un (le « Prince du Secret de l’Unité »), du pays de l’Or (« Lumière ») Noir.
1 שר רז
אור

#OeuvreAuNoir #DixSolutions #dix se fuiront #OrNoir


Jabir ibn Hayyan, né en Iran au VIIIème siècle pendant l’âge d’or de l’Islam, était à la fois chimiste, alchimiste, physicien, astronome, géographe, ingénieur, pharmacien…

Alchimiste à la cour du calife Haroun al-Rachid, Jabir ibn Hayyan créa des ustensiles comme l’alambic, anticipa la fission nucléaire… Il systématisa les procédés fondamentaux de la chimie moderne dont il est considéré comme le père.

#CalcineÀSion #ÉvaporeÀSion #DistilleÀSion #SublimeÀSion #CritalliseÀSion


Mais Jabir est avant tout un nom d’emprunt : la majorité des textes qui lui sont attribués ont été écrits par différents intellectuels musulmans de l’époque.

« Jabir » جابر (aussi orthographié « Djabir », « Jaber », « Geber »…) désigne celui qui assiste, qui répare, qui sauve : le « Consolateur ».

Jabir
ג’אבר
Guematria ordinale = 26
= guematria du nom de Dieu YHVH, soit « HaShem » (« Le Nom »)
יהוה

#HaShem #AlShem #Elixir

Eucharistie

« Au commencement, Dieu créa le ciel et la terre.
Or la terre n’était que solitude et chaos ; des ténèbres couvraient la face de l’abîme, et le souffle de Dieu se mouvait à la surface des eaux. » (Genèse 1:1-2)

« Le souffle de Dieu » fait allusion à la Dimension Messianique qui est d’ailleurs également appelée « Shem ‘Hai » : « Le Nom Vit » (anagramme du mot « Machia’h »).
שם חי

#NOM #NouvelOrdreMondial #NouvelleTorah


Dès le début de la Bible, nous apprenons donc que le Messie peut « marcher sur l’eau ».


Mais les Évangiles, ces écrits sataniques, sont le produit d’une conspiration romaine. Jésus est un mythe. Le terme de Machia’h / Messie a été largement galvaudé depuis les débuts du crétinisme il y a 2000 ans. Le Messie n’est personne en particulier, mais le Verbe : une âme universelle.

Non ? Mais si !

#CabaleRomaine


L’Eucharistie est l’un des 7 Sacrés Mensonges de l’Église catholique.

« Eucharistia » (« Eucharistie »)
אוכריסטיה
Guematria = 87
= guematria de « Ani YHVH » (« Je suis Dieu »)
אני יהוה

#SeptSacrements #SeptEstNèr #JeSuis #CommeUnion #ConfirmeÀSion


« Dam » veut dire « Sang » en hébreu ; « Adama » la « Terre », le « Sol » ; « Adam », « L’Homme ».
דם / אדמה / אדם

Le Sang du Messie (qui est « Je suis »), c’est le vin :

« Vin » se dit « Yayin » en hébreu
יין
Guematria = 70
= guematria de « Sod » (« Secret »)
סוד

#Saigneur #Adonai #ADN


« Lorsque le vin rentre le secret sort. » (Talmud)

Le vin représente la spiritualité cachée qui doit être révélée. La grappe est à l’image de l’Enchaînement des mondes, des sefirot qui transmettent le Sang Divin, le flux de Lumière Divine. Il faut transformer le Haut en Vin. Verser le Vin. Tout Un verser.

10×10 sefirot = Sang = Kouf/Coupe = « Ceci est mon Cent »


Le Messie vient de « Beit Le’hem », soit la « Maison du Pain ».
בית לחם

Le corps du Je Suis, c’est le pain.

#Man #Manne


Nom de Dieu YHVH
יהוה
Guematria = 26

« Le’hem » (« Pain »)
לחם
Guematria = 78

Pain = YHVH X 3

Selon la tradition juive, une chose répétée trois fois devient une ‘Hazaka, un État de fait.

#LeCielEtLaTerre


Le pain, c’est aussi l’alliance des 4 éléments fondamentaux (terre, eau, air, feu), comme les 4 lettres du nom de Dieu YHVH.
יהוה

#Pain #Complet #YHVH #Host-i


Quelle est la Maison du Pain …et du Vin ?

« Tsarfat » (« France »)
צרפת
Guematria = 770
= guematria de « Beit Machia’h » (« Maison du Messie »)
בית משיח

On retrouve les lettres formant le mot « Tsarfat » dans le mot « Oufaratsta » (« Tu te répandras »).
ופרצת
« Elle sera, ta postérité, comme la poussière de la terre ; et tu te Répandras (« Oufaratsta ») au couchant et au levant, au nord et au midi ; et toutes les familles de la terre seront heureuses par toi et par ta postérité. » (Genèse 28:14)

#Nord #Sud #Est #Ouest #Croît


Croîs ! Crois ! Croa ! Mais pas la Croix !

#Tsarfat


La Gastronomie, dont la France est la « capitale mondiale » consiste à affiner, combiner, dans le but d’ingérer, d’intégrer en soi. Nous devons transcender le monde matériel, la gastronomie et ainsi vivre la présence réelle et effective du Machia’h en nous.

Mi.I.Am

#JeSuis #YHVH #P1 #V1


Intègre ses enseignements de la Nouvelle Torah et le Je Suis en toi, qui est la Lumière du Monde, resplendira et se répandra aux quatre coins de l’Uni-vers.

La morsure l’accroît.

#Pharisatha #Oufaratsta #MAnge #MonFils #GastronomieFrançaise


Câlisse de Criss ! Ostie de Tabarnak !

#NouvelleFrance #NouvelleTorah #Lys


« Or » veut dire « Lumière » en hébreu.
אור

Dieu aime Or. Lorsque nous nous connectons à l’intériorité des choses pour acquérir la véritable Connaissance (Bina), alors nous comprenons que Dieu aime Or.
L’absence de Divin n’est qu’illusion.
On sort de l’illusion, de la matrice, lorsque l’on conjugue / connecte les choses entre elles, lorsque l’on se lie au Verbe, à l’Être Universel.
Ainsi, le Verbe prend vie. Je Suis est de nouveau vivant parmi nous.

#IlEstRessuscité


« Même si tu crois t’être tellement éloigné de Dieu qu’il t’est impossible de te rapprocher de Lui, tu peux encore trouver la Divinité même là où tu as sombré. » (Rabbi Na’hman de Breslev)

La Lumière sort de ce qui n’est pas clair, elle sort de l’obscurité, du noir. On peut même trouver Dieu la où l’on sombré, même là où plane les forces des ténèbres représentées en premier lieu par la mafia romaine : l’Église catholique.

On peut trouver la Lumière, même dans l’hérésie, même dans le crétinisme.

#GoGaulePremier


Le vrai Chrétien rejette le mythe de Jésus. C’est un véritable Messianiste car il fait resplendir la Lumière Divine intérieure.

#CommeUne #Révolution

Ci-gît Dieu

La lettre J correspond au Youd hébreu.

Guematria du nom de Dieu YHVH = 26
יהוה

On retrouve le nom de Dieu YHVH dans la lettre Aleph, la première de l’alphabet hébreu.

La lettre Aleph est formée de deux Youds, deux points, reliés par la lettre Vav.

Youd + Youd + Vav
= 10 + 10 + 6
= 26

Comme le Youd, J est la 10ème lettre de l’alphabet.
10, c’est le nombre de sefirot.
J = Youd long, qui vibre, force masculine.
J = Yakhin, la colonne de droite.
J c’est aussi la queue de l’hippocampe, qui symbolise ce qui est long, qui influe loin, etc.

« Gît » est la troisième personne du présent de l’indicatif du verbe Gésir.

« Gésir » signifie « Être étendu, couché, sans mouvement », « Être abandonné ».

Lors de l’exil de la Shekhina, de la Présence Divine, Dieu « gît », Dieu « est mort ».

Mais il ne faut jamais désespérer, car Dieu aime-Or !
אור

« Or » veut dire « Lumière » en hébreu, et « Giser » peut également signifier « Résider en quelque chose », « Se trouver ».

Ci-gît Dieu : il n’y a rien d’autre que Lui.

« Même si tu crois t’être tellement éloigné de Dieu qu’il t’est impossible de te rapprocher de Lui, tu peux encore trouver la Divinité même là où tu as sombré. » (Rabbi Na’hman de Breslev)

« Giser », c’est « Se trouver quelque part enfoui, caché », comme un trésor qui gît au fond de l’océan.

La dixième et dernière sefira est Malkhout, celle Youd / J d’en bas, du monde de l’Action.

Dieu est Un
Le Un gît.
Le Aleph gît.
L’A gît.

#AxeSion


Il ne faut pas avoir peur de l’âme-hors, de l’âme-or, de l’amor… Ce n’est que de l’âme-agit.

#MagieDesLettres #MagieDeLÊtre.

Mérou

Le nom du mythique sommet himalayen, le Mont Meru se prononce comme « Mérou ».


Le Mérou est un poisson dont le nom vient de l’espagnol « Mero » qui lui-même vient du latin « Merus ».
« Merus » signifie « Pur », « Non étendu d’eau », « Non dilué » (notamment pour le vin), « Sans mélange », « Vrai », « Unique ». Originellement, en latin, « Merus » voulait dire « Brillant » (« Sans nuage »).

#Sea #See


On retrouve dans « Meru » et « Mérou » la racine indo-européenne « Mer » qui a pour sens « Briller », « Scintiller », comme dans le le sanskrit « Marici » मरीचि (« Rayon de lumière », « Scintillement ») ou « Murmura » मुर्मुर (« Braise mourante »).
La racine « Mer » a donné le dérivé « Mori » qui signifie « Mourir », « Disparaître », et qui est par exemple à l’origine du latin « Mors » / « Mortem » qui a donné le français « Mort ». « Mer » a aussi donné « Mare » en latin puis « Mer » en français.

Exemples d’autres mots dérivés de « Mer » : « Morbide », « Marasme », « Marbre », « Amaranthe », « Ambroisie », « Cauchemar », « Murder », « Mortgage », …

En hébreu, « Meïr » signifie « Éclairant », « Lumineux ».
מאיר

Dans la mythologie égyptienne, la déesse Mout, dont le nom veut dire « Mère », est une mère divine dont l’attitude peut être protectrice ou aggressive.
Son nom, qui s’écrit avec un hiéroglyphe représentant un vautour, nous renvoie à l’hébreu « Mavèt » (« Mort »).
מות

#Mother


Ce qui est Mort est « Muet », « Mute ». Dans la mort, il y a le silence, mais aussi une mutation.


La mère donne la mort : le jour de la naissance est comme un jour de mort pour l’âme.
Si on rajoute un Youd (un i) au son Am on obtient le mot hébreu « Yam », la Mer, mais aussi l’anglais « I am » : le « Je suis », l’ego, la mort.
La mer donne la mort.
L’âme erre, morte, dans les tréfonds de l’Uni-vers.
L’âme erre. Morte.
C’est en Israel que se trouve l’endroit le plus bas sur terre, la Mer Morte, et c’est dans l’Himalaya que se trouve l’endroit le plus élevé. Pour percer les secrets de la Torah, il faut unir les opposés.

Ө
Le Sel représente ce qui lie, ce qui connecte, ce qui soude. Le Sel, c’est l’union entre l’En haut et l’En bas.

Il faut élever les eaux d en bas pour qu’elles rejoignent celles d’en haut. Élever l’amer et le transformer en amour. Élever la Mer Morte, pour les lier aux Eaux d’en haut, au Nais-je Eternel. Il faut lier le sel d’en bas au sel d’en haut. Le sel de la Mer Morte au sel de l’Himalaya. Ajouter le youd, le yod, pour que le sel se transforme en ciel.

#MèreOù? #SelFin #CEstLaFin


Ève, reste !

#ToiDuMonde


La Mère correspond à la sefira Bina (Compréhension). Quand le Sod (« Secret ») est omis, quand nous refusons d’aller vers notre opposé, cela a pour conséquence de couper notre connection à la Bina : la « Mère est Morte ».

#MerMorte


La lettre Mem est la 13ème lettre de l’alphabet hébreu et symbolise à la fois l’Eau (« Mayim ») et la Mère (« Ima »).
מ
Guematria ordinale = 13
= guematria de « E’had » (« Un »)
אחד
= guematria de « Ahava » (« Amour »)
אהבה

En frison occidental, « Mem » signifie « Mère ».
En nomlaki et en patwin du sud (langues amérindiennes parlées en Californie), « Mem » signifie « Eau ».


Guematria pleine (ordinale) de la lettre Mem = 26
מם
= guematria du nom de Dieu YHVH
יהוה

#MAime #Mème #Reflet #I #Eye #Am #Âme #Yam


Le Mont Meru est le deuxième plus haut sommet de Tanzani, et « Meru » signifie « Éclat éblouissant » en kiswahili.


« Or » veut dire « Lumière » en hébreu.
אור
L’Âme
L’Âme Hors
Amor
L’Âme + Or
Or Voir

Coude

On entend souvent dire : « C’est encore le coude des Juifs ».

Il existe effectivement un lien, subtil, entre les Juifs et le coude.

#Coude #ArticuleÀSion #FlexSion #PetitJuif


Le Petit Juif désigne le Nerf Ulnaire (ou Nerf Cubital) qui rend le coude sensible aux chocs. Il est le plus grand nerf de notre corps qui n’est protégé ni par un os, ni par un muscle, et rend donc le coude très sensible aux chocs.


Les couturiers, qui sont souvent juifs, se cognent le coude sur le comptoir en prenant des mesures. Voilà la raison pour laquelle le Nerf Ulnaire est appelé Petit Juif.

Dieu est Un.

#SurMesure


Petite blague :

À Deauville, un type rentre dans un bar et commande un gin. Soudain, une douzaine de séfarades accoudés au comptoir se retournent et lui demandent : « Quelle taille ? »


Il est écrit dans la Bible que les Juifs ont « la nuque raide », mais ce n’est pas le cas du coude.
Le Coude connecte les parties supérieures et inférieures du bras. À l’image du Peuple Juif, il représente la flexibilité, et ce qui est flexible se plie mais ne se rompt pas.


La coudée est une mesure antique que l’on retrouve notamment dans la Bible. Le Juif est celui qui est sorti d’Egypte.
« Égypte » se dit « Mistraïm » en hébreu, qui vient de « Metsar » qui signifie « étroitesse ».
La Sortie d’Égypte symbolise donc l’affranchissement des limites, des mesures : la Liberté.
L’Hébreu (« Ivri ») désigne « Celui qui traverse ».
עברי
Le Juif est donc celui qui va au-delà des limites, celui qui sort des sentiers battus, celui qui traverse, qui est ailleurs.
Le Juif est tailleur.

#SortirDuSentier


Dans « Nerf Ulnaire », qui désigne le Petit Juif, on entend deux fois le son « Nèr » qui correspond au mot signifiant « Bougie » en hébreu.
נר
On a coutume d’allumer 2 bougies (« Nèr » x 2) en l’honneur du Shabbat.

#Shabbat


En Kabbalah, les forces divines sont appellées « Orot » (Lumières).
אורות
Guematria = 613

La Torah comporte 613 Commandements (Mitzvot).
Il y a 365 commandements négatifs, 365 jour solaires et le corps humain est composé de 248 « nerfs », sortes de canaux spirituels correspondant aux commandements positifs.

« Nerf » se dit « Guid » en hébreu.
גיד

#Bougies #Guides #Nerfs


Le Nerf Ulnaire passe dans un creux formé par l’os entre une bosse de l’humérus vers l’intérieur du coude. « Humerus » étant proche du mot « Humorous », on dit en anglais que l’on se cogne le « Funny Bone ».

#HumourJuif


L’adjectif « Ulnaire » vient du latin « Ulna » (« Avant-bras »).
« Ulna » est apparenté à l’indo-européen commun « El » (voir aussi « Lei », « Hehl », « Hel ») qui désigne quelque chose d’éloigné. Cette racine est apparentée à « Ultra » (« Au-delà ») , « Alius » (« Autre »), « Licinus » (« Tourné vers le Haut »), « Limes » (« Passage »), …

#El #Al #ElElyon


L’indo-européen « El » est également à l’origine du mot signifiant « Coude » en anglais : « Elbow ».

« Elbow » peut se décomposer ainsi : « El » (l’un des noms de Dieu) + »Bow » (« Arc »).
Quand la Terre et le Ciel, l’en Haut et l’en Bas se « plient », lorsque les 2 dimensions du divin se penchent l’une vers l’autre, vers son opposé pour accepter sa volonté, elles forment alors un Arc. Une Alliance.

#YHVHElohim #LÂmeArc


Le mot « Coude » vient du latin « Cubitus », de « Cubo » (« Se coucher ») car le coude sert à courber, plier le bras.
De même, en hébreu, le mot signifiant « Coude », « Marpek », a pour racine « Rafak » (« Pencher », « S’appuyer sur »)
מרפק

On retrouve cette racine, « Rafak », dans le Cantique des Cantiques :
« Qui est-elle, celle qui monte du désert, appuyée sur son bien-aimé ? … » (Cantique des Cantiques 8:5)
מִי זֹאת עֹלָה מִן הַמִּדְבָּר מִתְרַפֶּקֶת עַל דּוֹדָהּ

#ElleBow


Il faut savoir se pencher vers l’autre, sans écraser, ni s’écraser.

#EL #Bow


« Coude » peut se décomposer ainsi : « Cou » + « De »

Le son « Cou » correspond au nombre 26, soit la guematria du nom de Dieu YHVH
כו
יהוה
« De » indique l’origine.

Cou De

#LeCouDesJuifs


Dieu n’est pas « grand ». Dans ce monde, Il se cache et se fait « petit ». Le moyen de se connecter à la vérité ne se trouve pas chez les grandes puissances, chez les « géants » qui donnent des coups de coude, mais dans tout ce qui se fait petit, qui semble vulnérable, dans tout ce que les arrogants négligent car ils s’en cognent. Et lorsque l’on s’en prend à un Petit Peuple, à un Petit Pays, lorsque l’on se cogne le Petit Juif, on ressent une douleur vive dans tout le corps. Lorsque l’on s’en prend aux « petits », c’est l’Humanité dans sa globalité qui souffre.


Toutes les épreuves que l’Humanité traverse avec la crise du COVID ne sont en effet qu’une préparation à la Délivrance Finale, qui viendra par le Salut du Coude (sans les masques).

#Covid #Coude #ElbowBump #PetitJuif

Vietnam

Le nom du Vietnam est dérivé du chinois « Yuè Nán ».
越南

« Yuè » ( 越 ) signifie « Traverser », « Surpasser » ou « Étranger ». Le mot désigne aussi une « Hache de guerre ».
Le mot « Nán », lui, veut dire « Sud » ( 南 ).

Le Vietnam est le pays de ceux qui traversent, ceux qui passent de l’autre côté, à l’instar de l’Hébreu, (« Ivri ») qui désigne « Celui qui traverse ».
עברי

#BoatPeople


Le Vietnam est au Sud, là où selon la tradition juive se trouve la Sagesse (en rapport avec l’emplacement de la Menorah dans le Temple).

Hanoï, la capitale du Vietnam, est l’anagramme de « Yonah », la « Colombe ».
הנוי
יונה
Pourtant, le Vietnam est un pays de guerre, car il faut « faire la guerre » aux grandes puissances de ce monde pour révéler la Présence Divine.

L’homme/la femme authentique est celui/celle qui se bat contre les forces d’oppression, qui se bat contre l’Oncle Sam, le « Samekh Mem » (nom du « Satan ») qui est l’ange d’Essav, de l’Occident.
ס’ם
Il faut vaincre Armilus / l’US Army pour dévoiler la Dimension Messianique.

#IWantYou


Les 3 premières lettres du Vietnam forment le mot « Vie ».

Viêt
ויאט
Guematria = 26
= guematria de YHVH
יהוה
YHVH est le Nom de Dieu. Pour ne pas le prononcer, les Juifs disent « HaShem » (« Le Nom »).

Le Nom = Le Name = Le Nem = Spécialité vietnamienne

#Viet #Name #NomDeDieu #VietVoDao #LaVoie


Viet-Man

#DieuEtLHomme #LaGuerre #KillingInTheNem


« Nem » en hébreu est l’anagramme du mot « Amen » qui est l’acronyme de « El Melekh Nééman », qui signifie « Dieu est un Roi Fidèle ».
נאם
אמן

#LeNem #LeName #HaShem


Le Nem est également appelé « Rouleau Impérial »

« HaNem » (« Le Nem »)
הנאם
Guematria ordinale = 33
= guematria de la racine « Gal », liée à la délivrance, au dévoilement, à ce qui tourne (roue, cycle…)
גל

#HaShem #LaFarce #JAiRiz #PasGod


« Hô Chi Minh » signifie « Puits de lumière » en vietnamien.
הו צ’י מין
Guematria pleine = 348
הא וו צדי יוד מם יוד נון
= guematria de « HaShem » + 3 lettres (345+8)
השם

#HoChiMinh #HaShem


Hô Chi Minh-Ville a joué un rôle décisif dans la guerre du Vietnam.

« Hô Chi Minh-City » (« Hô Chi Minh-Ville », soit la « Ville du Puits de Lumière »)
הו צ’י מין סיטי
Guematria = 300
= guematria de « Roua’h Elohim » (« Le Souffle de Dieu », qui fait allusion à la dimension messianique)
רוח אלהים
« Le Souffle de Dieu planait au-dessus de la surface des eaux » (Gen. 1:2)

#PuitsDeLumière



En vietnamien, « Éclairer » se dit « Soi rọi ».

Le vietnamien éclaire le monde.

#Lumière #SoisRoi


Vietnam
ויאטנם
Guematria ordinale = 53
= guematria ordinale du mot « Torah »
תורה
Guematria classique = 116
= guematria de « YHVH Melekh » (« Dieu est roi »)
יהוה מלך
= guematria ordinale de « Shem HaMeforash »
שם המפורש
Le Shem HaMeforash désigne le Nom (Shem) divin « explicite », Un-prononçable.

#Viet #Name #DieuEstRoi #SonNomEstUn


Hertz

Depuis les années 60 et les travaux de Jack Oliver de l’Université de Columbia, les scientifiques s’interrogent sur l’origine du mouvement sismique, régulier, de la Terre qui « bat » toutes les 26 secondes.



Guematria du nom de Dieu YHVH = 26
יהוה

Écoute ton cœur.

#PulseÀSion


Heinrich Hertz, grâce à son oscillateur, démontra que les ondes électromagnétiques ont les mêmes propriétés que les ondes lumineuses. L’unité de fréquence du son, le Hertz (Hz), qui porte son nom, représente le nombre de vibrations (oscillations) du son par seconde.
Un Hertz est égal à un cycle par seconde. Le cycle est une onde complète de courant ou de tension alternative.

M’Onde.


Hertz
הרץ
Guematria pleine = 620
הא ריש צדי
= guematria de « Keter » (« Couronne »), la plus haute des sefirot.
כתר

Quête Terre

#Keter #Malkhout


En hébreu, si on ajoute un Aleph, le Un, à Hertz, on obtient « HaEretz », la Terre.

Hertz
הרץ
HaEretz
הארץ
Earth

#EverybodyHertz


L’éther.

Air. Onde.
Là t’erres.


« HaEretz » se dit « Earth » en anglais, « Erthe » en vieil anglais.
« Era » (ἔρα) veut dire « Terre », « Sol » en grec ancien.
Chez les Celtes et les Germains, Herta (aussi appelée Nerthus), dont le nom partage la même racine indo-européenne avec « Earth » et « Era », était une divinité symbolisant la Terre Mère, les cycles réguliers de la vie.
A l’instar d’Isis, elle était voilée.

Le « Monde », »Olam » en hébreu, et « Neelam », « Caché », ont la même racine : Ayin-Lamed-Mem, car dans ce monde, la Présence Divine se cache, se voile. C’est à nous de la trouver en sortant de la « Matrice ».
עולם / נעלם

Les Amérindiens associent les pulsations du tambour au ventre maternel. Le rythme du tambour rappelle les premiers sons entendus par le foetus : les battements du coeur de sa mère.

#Mater #MaTerre #ÉcouteBienSonCœur


Le nom « Hertz » est une déformation du mot « Herz » qui signifie « Cœur » en allemand.

#Hertz #Hearts #HaEretz #FréquenceCardiaque


On retrouve dans le mot « Eretz », la Terre, la racine du verbe « Laroutz » qui signifie « Courir », ainsi que du mot et « Ratson », la « Volonté ». Quand on veut vraiment quelquechose, on court. Notre cœur bat fort.
ארץ
לרוץ
רצון

#Cours #Cœur


« Aroutz » désigne un « Canal », une « Gorge », une « Chaîne », une « Fréquence ».
ערוץ


« Cœur » se dit « Lev » en hébreu et s’écrit avec les lettres Lamed et Beit. Lamed correspond à la direction ; Beit à I’intériorité. Lamed, placée devant un mot, indique la Direction, comme dans « LeIsrael » (« Vers Israel »). La lettre Beit en début de mot, peut, elle, se traduire par « Dans » ou « En », comme dans « BeIsrael » (« En Israel »).
לב

Celui qui a du cœur, c’est celui/celle qui « combat avec Dieu » (sens de « Israel »), qui court vers la « Terre Promise », là où son cœur bat très fort. Lors de la Délivrance Finale, il n’y aura plus de frontières, chacun(e) vivra en « Israel », là où se trouve son cœur.

#PulseÀSion


« Pour celui qui a vraiment un cœur, tous les endroits sont les siens. » (Rabbi Na’hman de Breslev)


Nom de Dieu YHVH
יהוה
Guematria = 26

« Lev » (« Cœur »)
לב
Guematria = 32

« Eretz Israel » (« Terre d’Israel »)
ארץ ישראל
Guematria = 832
= 26 x 32

#Dieu #Foi #Cœur #Hearts

Le Yi

La lettre Youd est la 10ème lettre de l’alphabet hébreu. Elle est la plus petite lettre de l’alphabet mais correspond pourtant à ce qui est le plus élevé.

Youd est la 1ère lettre du nom de Dieu YHVH, qui correspond au partsouf Abba, à la sefira ‘Hokhmah (Sagesse), au monde de l’Émanation.
יהוה

« ‘Hokmah » signifie « Sagesse » et est l’anagramme de « Koa’h Ma » (« La Force du Ma, du monde d’en_bas »). Le Youd est comparable à une graine, une idée primordiale, qui fera ensuite son chemin jusqu’à la sefira Malkhout.
כח מה


La lettre Youd correspond au son « i ».

En chinois « Yī » ( 一 ) veut dire « Un ».

« Yì »( 易 ) signifie « Mutation », « Transformation » (comme dans « Yi King »).

« Yì » ( 艺 ) : « Art », « Talent ».

« Yì » ( 意 ) : « Intention ». L’idéogramme est formé du « Coeur » (en bas).

Yi : pratique de l’Art de la Transformation avec l’Intention de devenir Un.


« Yì » ( 意 ) peut se traduire par « Intention », « Pensée », « Esprit », « Conscience », « Anticipation », soit l’intention, la pensée (‘Hokhmah, monde d’Atsilout, Abba) qui précède la Création (monde de Bria).

« Yi Dao Qi Dao » ( 意到汽到 ). Le Yi précède le Qi. Sans Yi, il n’y a pas de Qi. Tel est l’esprit du Dao.


« Yì » ( 艺 ) signifie étymologiquement « Planter » « Cultiver ». La lettre Youd est, elle, comparée à une goutte, une semence.

C’est par le Youd, la petite lettre, que commence le nom de Dieu. Et c’est le Yi, la « petite voix intérieure », qui donne la Beauté aux choses. Elle est une Goutte de Lumière Divine.


« Yì » ( 意 ) est dérivé de 諳 (« Penser »), spécifié par 心 (« Coeur », « Esprit ») qui remplace 言 (« Parole », « Son »).
Yi est donc la formulation par des sons (音) de ce qu’il y a dans le coeur, l’esprit (心).

Le Yi permet d’émettre le Son du Coeur.

Son
Émettre
Ondes
On est deux
Aime Être
Paire = Se voir
Émet (« Vrai »)
אמת

#TorahDuSon


D’après l’auteur anonyme de « Shaarei Tsedek », élève auprès d’Abraham Aboulafia, l’Homme est la dernière des entités composées et il est par conséquent représenté par la lettre Youd qui est le nombre 10, considéré comme le dernier nombre primaire : « Il est le Youd dans ce monde, qui a reçu le pouvoir du tout, et il comprend le tout comme le Youd dans le domaine des sefirot. Comprends-donc qu’il n’est pas de différence discernable entre ce Youd-ci et ce Youd-là, si ce n’est une différence très subtile, du point de vue de la spiritualité, et que la lettre Youd est la guematria pleine de l’autre Youd (note : Youd a pour guematria pleine 20 = Youd (10) + Vav (6) + Dalet (4)) . Et c’est le secret du verset ‘Tu t’attacheras à Lui’, attachement du Youd au Youd, afin de compléter le cercle. »

Guematria du nom de Dieu YHVH = 26
יהוה

On retrouve le nom de Dieu YHVH dans la lettre Aleph, la première de l’alphabet hébreu.
La lettre Aleph est formée de deux Youds, deux points, reliés par la lettre Vav.

Ces deux Youds représentent les mondes d’en haut et d’en bas, les dimensions masculines et féminines, le Ciel et la Terre.

Youd + Youd + Vav
= 10 + 10 + 6
= 26

Dans la philosophie chinoise, Yin et Yang représentent les phénomènes de la vie et du cosmos, composantes différentes d’une dualité, en général opposées et complémentaires.
Les deux Youds, tout comme le Yin et le Yang n’existent pas en eux-mêmes ni hors d’une relation les liant.

Purusha et Prakrti

Le Purusha ( पुरुष ) est un concept de philosophie hindoue.
Il représente le Soi, la Conscience pure, le Principe universel, la Dimension masculine, … C’est un Tattva (principe essentiel) statique.

Il est « Ekam » ( एकम् ) : Il est Un.


Face à lui, la Prakrti ( प्रकृति ) représente la Dimension féminine, la Matière, la Nature, le Cosmos. C’est un Tattva dynamique.


Le nom « Purusha » fait penser à la racine hébraique « Parash » (« Déclarer », « Rendre distinct », « Séparer », comme dans « Parasha » (section hebdomadaire de la Torah).
פרש

« Prakrti » est proche de la racine « Parak » (« Se défaire de ») comme dans « Perek » (« Partie »)
פרק

Purusha et Prakrti sont séparés et le travail de chacun et chacune consiste à les réunir : réunir le Spirituel et le Matériel, le Ciel et la Terre, l’Homme et la Femme, Pensées et Actions, Transcendance et Immanence, YHVH et Elohim, les Deux Pôles (+ et -),… Il faut trouver l’équilibre.


Purusha est « Observeur » (Shabbat), le « Témoin » (« T’es moins ») ; Prakrti l’observée.

« Le jour où tu te fais petit est un jour qui ajoute de la force, de la puissance, de l’exaltation et de l’élévation à la Sainteté d’En Haut. » (Rabbi Na’hman de Breslev)

T’es moins !
T’aimes = Oint

#Témoin #YHVH


Prakrti
פרקרטי
Guematria avec le kolel (+1) = 600
= guematria de « Shesh » (« Six »)
שש
= guematria de « Késhèr » (« Liaison »)
קשר

Adam, l’Homme, a été créé le 6ème jour.
Le nombre 6, comme le nombre de jours de la Création avant le Shabbat, représente la Matérialisation. Six , c’est la lettre Vav, la 6ème lettre de l’alphabet hébreu.
Les Vavim sont les crochets utilisés dans le Temple.
La lettre Vav sert de conjonctif (« Et ») et lie les mots entre eux.
Vav c’est aussi le Yessod, le Sexe (« Six ») qui unit.
Le 6ème jour, Yom HaShishi, joint la semaine et Shabbat.
Sixième mois = Juin
etc.

La lettre Vav est également la 3ème lettre du nom de Dieu YHVH. Chaque lettre du nom YHVH correspond à un Exil et le Vav correspond à celui de Grèce, « Yavan ».
יון

« Yavan » s’écrit comme le mot « ion » qui vient du grec ancien ἰόν , se traduisant par « Allant », « Qui va », à l’image de la Prakrti.


On trouve des Yonis et des Lingams dans les temples dédiés à Shiva.


Associé à la Prakrti, le « Yoni » ( योनि ), « Origine » en sanskrit, est une représentation de l’organe génital féminin, la Matrice.
Le « Lingam » ( लिङ्गं ) est, lui, le symbole phallique représentant Purusha, le principe masculin, inséré dans le Yoni.
« Lingam » signifie « Signe » : le signe de Shiva, le signe de Sheva (« Sept »).
שבע
6 + 1 = 7 = Achèvement de la Création = Harmonie


La Prakrti représente le Cosmos.

Prakrti
פרקרטי
Guematria avec le kolel (+1) = 600
= guematria grecque de « Cosmos »
κόσμος

Le mot « Guematria » a pour origine le grec « Geometria » (γεωμετρία).
La guematria existe depuis l’Antiquité. Les Grecs étaient très friands d’Isopséphie (calcul de la valeur numérique des mots) et on racontait que toute la « magie grecque » était basée là-dessus. La guematria peut marcher dans toutes les langues du monde.

Le Nombre est l’Ombre du Nom.

Unis le Purusha et la Prakrti, ajoute le Un, et le Cosmos deviendra Uni-vers !


Purusha et Prakrti
פורושה ופרקרטי
Guematria ordinale = 176
= guematria de « ‘Hayé Netsa’h » (« Vie Éternelle »)
חיי נצח


Dans la philosophie hindoue, un Tattva ( तत्त्व ) peut se traduire par « Principe essentiel », « Vérité », « Réalité ». Le Tattva est un principe constitutif du réel et il en existe différents nombres selon les écoles.

Le Samkhya compte 25 tattvas. L’école de Patanjali croit elle en 26 Tattvas parce qu’elle ajoute Ishvara, la plus haute manifestation de la Réalité Absolue.
« Ishvara » ( ईश्वर ) peut se traduire par « Seigneur ». Ishvara est le « Purusha Suprême », le « Brahman personnalisé ».

« Seigneur » se dit « Adonaï » en hébreu.
אדני
« Adonaï » correspond au nom subsitué au nom de Dieu YHVH que l’on ne prononce pas. Le nom « Adonaï » correspond à la sefira Malkhout (Royaume de Dieu / Monde de l’Action) : l’Accomplissement.

Nom de Dieu YHVH
יהוה
Guematria = 26

Ajoute le Un ! Add One ! Adonaï !

Dieu est Un
יהוה אחד

#ShemaIsrael #Adonaï #AddÂme #AddOne


Osages et Aztèques

Les Osages sont une tribu d’Amérindiens vivant aux États-Unis, principalement en Oklahoma. Ce sont des Sioux du Sud.

Selon la tradition juive, « la Sagesse se trouve au Sud » (en rapport avec l’emplacement de la Menorah dans le Temple).

#Sages


Les Osages prient le Grand Esprit tous les matins en direction de l’Est. En direction de celui qui est, de là où vient la Lumière.

#YHVH


Le calendrier des Amérindiens était composé de 13 mois lunaires (13 lunes apparaissent dans un année solaire). Ils se servaient notamment de carapaces de tortues composées de 13 divisions pour compter les jours.


Selon la tradition des Osages, le soleil levant projette 13 rayons de lumière.

« E’had » (« Un »)
אחד
Guematria = 13

« Ahava » (« Amour »)
אהבה
Guematria = 13

Nom de Dieu YHVH
יהוה
Guematria = 26

DIEU EST UN ET AMOUR

« E’had + E’had » (« Un + Un ») = 26
אחד + אחד

1 + 1 = TOUT

« Chez les Osages, le chiffre 13 totalise les 2 groupes sociaux, la droite et la gauche, le nord et le sud, l’été et l’hiver ; en suite de quoi il se spécifie concrètement et se développe logiquement. Dans l’image du soleil levant, où l’homme qui la contemple vénère la source de toute vie, … le chiffre 13 peut symboliser l’union de deux termes : 6 et 7, ciel et terre, etc. … Treize est donc l’expression d’une double totalité humaine. … À ce codage par éléments s’ajoutera enfin un codage par espèces, où deux groupes, respectivement composés de sept et six ‘animaux’, se dédoublent par l’apparition d’antagonistes, portant à 26 (comme on pouvait le prévoir) le nombre des unités du système pris au niveau le plus concret. » (Claude Lévi-Strauss – La Pensée Sauvage, ch.5)


La tradition des 13 rayons du soleil des Osages nous renvoie aux 13 jours de la semaine sacrée des civilisations précolombiennes de la Mésoamérique et aux « Treize Cieux ».
Le calendrier rituel des Aztèques et des Mayas était composé de 20 semaines de 13 jours, soit 260 jours.

260 = Nom de Dieu YHVH (26) x 10 Sephirot
יהוה


Un siècle aztèque fait 52 ans
= Nom de Dieu YHVH (26) x 2
יהוה יהוה
= « Ben » (« Fils », partsouf Zeir Anpin, le « Petit Visage »)
בן
= guematria pleine de YHVH (correspondant au Shem BaN / sefira Malkhout)
יוד הה וו הה
= guematria ordinale de « Yehi Or » (« Que la Lumière soit »)
יהי אור

En kabbalah, « Ben », le « Fils » correspond aux 6 sefirot liés aux Midot (traits de caractère) :

Hessed (Bonté)
Gvourah (Rigueur)
Tiferet (Harmonie)
Netsakh (Victoire)
Hod (Reconnaissance)
Yessod (Fondation)

La sefira centrale de Zeir Anpin est Tiferet, celle de Yaakov (Israel), sefira de l’harmonie, qui resplendit et qui est comparée au Soleil.

Le soleil est une étoile.

La Délivrance Finale correspond à l’union entre le Soleil et la Lune, entre le Fils (Zeir Anpin) et la Fille (Shekhina / Malkhout).

« Here comes the Sun. »

Pour les cycles des cycles.

#Sun #Son


Selon le mythe cosmogonique aztèque de la Légende des Soleils, plusieurs « soleils » (mondes successifs) ont été créés puis détruits.

Le premier cycle dura 13 siècles de 52 ans, soit 676 ans.
Le deuxième cycle dura 7 siècles, soit 364 ans.
Le troisième, 6 siècles, soit 312 ans.
Le quatrième, 676 ans.
Le cinquième monde sera détruit.

676 = 26 x 26 = YHVH x YHVH
יהוה x יהוה


« YHVH Shemeshi » (« Dieu est mon soleil »)
יהוה שמשי
Guematria = 676


SE / S’ est un pronom personnel réfléchi.

S’Un

Réfléchis le Un. Réfléchis bien la Lumière et tu deviendras Saint.

#LumièreIntérieure #SunIsShining


Franc-Maçonnerie

La Délivrance Finale correspond à l’aboutissement du Projet Maçonnique Universel.

#France #Maçonnerie #G #33 #Guematria #Gaule #Gallus #Galout #Gueoula #Lumière


Le Projet Maçonnique Universel consiste à devenir des « maçons » / « maçonnes », des personnes qui construisent une résidence pour la Présence Divine ici sur Terre. Pour cela, nous devons unir les noms YHVH et Elohim, la transcendance et l’immanence, l’équerre et le compas, les dimensions masculine et féminine, le Ciel et la Terre.

Chacun et chacune doit « tailler sa pierre » : plancher, faire un travail sur soi-même, sur sa pierre brute, afin d’en faire une pierre qui s’inclut au Temple. La véritable Franc-maçonnerie doit faire de nous des Architectes d’Intérieur : des hommes et des femmes qui se construisent et construisent en se basant sur l’intériorité des choses, et non leur superficialité, leur côté extérieur. Par la maîtrise de nos pulsions primaires, la politique, les médias, l’économie, etc. n’ont plus aucune emprise sur nous. En se contrôlant soi-même, on contrôle le monde !

Sortir d’Égypte signifie aller au-delà des limites en recherchant l’intériorité . C’est « sortir des mesures » : devenir un « Grand M’Être ».

« Master HaGadol » (« Grand Maître »)
מאסטר הגדול
Guematria = 358
= guematria de « Machia’h »
משיח


Nous sommes tous amenés à devenir francs-maçons, qu’on le veuille ou non. Notre génération doit savoir que la Beit de l’Événement est là, et elle arrive.

Lorsque nous unissons l’Homme et la Femme, le Ciel et la Terre, ont devient une « Sainte Pierre » : nous sommes le Temple.

#BeitHaMikdash


Les sefirot sont organisées en triades. La 3ème sefira de chaque triade est placée sur le Pilier Central, le Tronc qui représente le Juste Milieu.

‘Hokhmah / Bina / Daat
‘Hessed / Gvoura / Tiferet
Netsa’h / Hod / Yessod

L’Arbre
Le Tree
Le Three
Le Tri

#33 #TroisPoints #Segol #TroisFois #TriBises #Even #EstGal #TroisièmeTemple


« Saint Pierre » se dit « Petrus HaKadosh » en hébreu
פטרוס הקדוש
Guematria = 770
= guematria de « Tsarfat » (« France »)
צרפת
= guematria de « Beit Machia’h » (« Maison du Messie »)
בית משיח

#StONE #ConstructSion


Le nombre 33 correspond à la guematria de la racine « Gal » (Guimel + Lamed, guematria = 33), liée au Dévoilement. C’est aussi l’indicatif téléphonique international de la France.
גל

#TElephOne #Maison #France


« Gal » veut dire « Pierre » en gaulois et a par exemple donné le mot « Galet ».
« Gal » signifie aussi ce qui est « Dur », ce qui est « Fort », « Puissant ». On retrouve cette racine dans le mot latin « Gallus » (« Coq », « Gaule »).


« Pierre » se dit « Evène » en hébreu.
אבן
Les 2 premières lettres du mot « Evène », Aleph et Beit, forment le mot « Av », le « Père ».
אב
Les 2 dernières lettres, Beit et Noun, forment le mot « Ben », le « Fils ».
בן


« HaBonim Ha’Hofshiim » (« Les Francs-Maçons »)
הבונים החופשיים
Guematria = 572
= 22 (nombre de lettres de l’alphabet hébreu) X 26 (guematria du nom de Dieu YHVH)
יהוה

« C’est pourquoi l’homme abandonne son père et sa mère ; il s’unit à sa femme, et ils deviennent une seule chair. » (Genèse 2:24)

« VeHayou LeBassar E’had » (« Et ils deviennent une seule chair »)
וְהָיוּ לְבָשָׂר אֶחָד
Guematria = 572

Le Troisième Temple est celui de l’union des opposés, celui des dimensions masculine et féminine du Divin réunies. Nous sommes tous francs-maçons.


Aleph est la 1ère lettre de l’alphabet hébreu.
Beit, la 2ème lettre , a pour sens « Maison ».
Aleph Beit = Alphabet = la « Maison du Un »
אב
Nombre de lettres de l’alphabet français = 26
= guematria du nom de Dieu YHVH
יהוה

26 = L’Être

#AB #AlephBeit #ConstructSion #Construisons

L’Élixir de Vie

La lettre Samekh, en forme de cercle, représente une Assise, un Soutien, une Base, un Pilier,…

Les racines indo-européennes « Sam » (« Saison », « Année ») et « Sem » (« Un » / « Uni ») renvoient à l’idée de Cycle et d’Unité.
On les retrouve dans les mots « Sommaire », « Somme », « Semaine », « Summer » (été), « Same » (identique), la fête celtique de Samain, etc…

En hébreu, « Sam » veut dire « Élixir », « Drogue », « Poison »,
סם
Guematria = 100
= guematria de « Lekh Lekha » (« Va vers toi-même », cf. Genèse 12:1)
לך לך
Guematria = 100
= guematria de la lettre Kouf, celle qui éclaire les mondes les plus bas (10×10 sefirot = 100)
ק
L’écriture pleine de la lettre Kouf correspond à la transcription du mot « Coupe ».
קוף
100 = « Sang » (Monde d’en-bas, A-Dam)
= « Sent ! » (l’odorat, correspondant à la dimension messianique et au monde d’en-haut : le partsouf Atik qui « copie », « reproduit » l’en-haut vers l’en-bas)

« Ceci est mon 100 ! »

#SangCoupe #SainteCoupe #SangGraal


La « Coupe » qui représente la sefira Malkhout, se dit « Kos » en hébreu.
כוס
Guematria = 86
= guematria de Elohim
אלהים

« Kos » s’écrit avec les lettres Kaf, Vav et Samekh.
כוס
Kaf + Vav, fait référence au nom de Dieu YHVH (guematria 26)
כו
« Kos » = YHVH + lettre Samekh

Une Coupe est un Verre à Pied. Le Pied sur lequel repose la Coupe est en forme de Cercle, de Samekh.

#YHVHElohim #LeCouple #LaCoupe


« Sam Ha’Hayim » (« L’Élixir de Vie »)
סם החיים
Guematria = 173
= guematria de « Ani YHVH Eloheikha » (« Je suis l’Éternel, ton Dieu », Exode 20:2)
אָנֹכִי יְהוָה אֱלֹהֶיךָ
= guematria de « Alpha et Omega »
אלפא ואומגה
= guematria de « Gal Einay » (« Ouvre mes yeux »)
גל עיני

« Ouvre mes yeux, pour que je puisse contempler les merveilles de ta Torah ! » (Psaumes 119:18)

#CoVid #Urgences


La lettre Samekh est, avec la lettre Mem finale, l’une des 2 lettres entièrement fermées, sans ouverture vers l’extérieur.
סם
Ces 2 lettres forment le « Samekh Mem », « Samael » le « Poison de Dieu », qui est le nom du Satan, du Serpent.
ס »ם
Ouvre-toi vers l’extérieur, déconfine-toi et le poison se transformera en remède : tu pourras boire la coupe ! Le Samekh Mem, celui qui coupe la connexion entre Dieu et l’Homme, se transformera en Samekh m’aime !

#TorahDeSamael #C-Alice #Coupe #Poison



Langages de Programmation et Noms de Dieu

Un Langage de Programmation sert de moyen de communication par lesquel le programmeur communique. Il offre différentes possibilités d’abstraction.

« Sfat Tikhnout » (« Langage de Programmation »)
שפת תכנות
Guematria = 135 + 2 lettres = 137
= guematria de « Kabbalah »
קבלה

#Paradigme #ProgrammeÀSion #CodeSource


JAVA
ג’אווה
Guematria = 21
= guematria du nom de Dieu « Ehyeh » (« Je serai »)
אהיה
Guematria + 5 lettres = 26
= guematria du nom de Dieu YHVH
יהוה

#YHVH #Java

L’Herboriste

Le Baal Shem Tov était maître d’école, mais aussi herboriste.

Rabbi Na’hman de Breslev enseigne lui que le Machia’h soignera toutes les maladies du monde à partir de plantes.

« Herbe » se dit « Déché » en hébreu.
דשא
Guematria ordinale = 26
= guematria du nom de Dieu YHVH
יהוה

#PeupleHébreu #PeupleDeLHerbe #Microcosmos #PèreUn


L’industrie pharmaceutique a du souci à se faire, car la Délivrance approche.


« Herbe » retranscrit en hébreu s’écrit avec les lettres Hé, Resh et Beit, comme le mot « HaRav » (« Le Rav »).
הרב
Guematria = 207
= guematria de « Or » (« Lumière »)
אור


Machia’h est un « petit homme vert » : il est non seulement comme étranger à ce monde, mais aussi un « homme-photosynthèse » capable de transformer la Lumière en Vie.

#PhotoSynthèse


« Dieu dit : Que la terre produise des végétaux, savoir: des herbes renfermant une semence; des arbres fruitiers portant, selon leur espèce, un fruit qui perpétue sa semence sur la terre. Et cela s’accomplit. » (Genèse 1:11)

#Angiospermes


Photosynthèse
פוטוסינתזה
Guematria ordinale = 111
= guematria pleine de la première lettre de l’alphabet hébreu, Aleph
אלף

#LumièreDuUn


Guematria classique de « Photosynthèse » = 633
פוטוסינתזה
= guematria pleine du mot « Or » (« Lumière »)
אלף וו ריש

#PhotoSynthèse


« Lève-toi, resplendis, car ta lumière est venue… » (Esaïe 60:1)
קוּמִי אוֹרִי כִּי בָא אוֹרֵךְ
Guematria = 633


« Lorsqu’on devient digne de percevoir le chant des plantes, d’entendre comme chaque brin d’herbe lance son chant vers Dieu, spontanément, que ce chant paraît alors si doux et harmonieux ! » (Rabbi Na’hman de Breslev)


Sache que le moindre berger
A son air particulier.
Sache que la moindre herbe
A son chant particulier.
Et de ce chant des herbes
Est fait l’air du berger.
Comme il est beau leur chant,
Beau et agréable à l’oreille.
Comme il est bon de prier parmi elles
Et de servir le Nom dans la joie.
Et du chant des herbes,
Le cœur se nourrit
Et se réjouit.
Et quand du chant des herbes
Le cœur se nourrit
Et se réjouit,
Une grande lumière
Se répand sur Israel,
Sur cette terre sanctifiée,
Et le chant des herbes
Devient alors
Chant du cœur.

(Rabbi Na’hman de Breslev, « Le Chant des Herbes »)

L’Ara

Ara
ארה
Guematria ordinale = 26
= guematria du nom de Dieu YHVH
יהוה

#PapaGoy #PaireOK #PèreOK #ColoreLeMonde


Ara
ארה
Guematria classique = 206
= guematria de « Davar » (« Parole »)
דבר
= guematria de « Reeh (« Vois »)
ראה
= guematria avec le kolel (+1) de « Or » (« Lumière »)
אור

« Voix » se dit « Kol » en hébreu : « Kol Or ! »
קול אור

Chez les Mayas, l’Ara est, par ses couleurs puissantes, associé au Feu, au Soleil, à la Lumière.
L’Ara est un oiseau réputé pour ses aptitudes vocales, son intelligence et son caractère sociable. À l’image de la Lumière, il est généreux, et a besoin d’interaction avec le monde qui l’entoure.

Vois Sa voix : colore le monde !


« Ara » veut dire « Autel » en latin.
Ara (ou Autel) est également le nom d’une constellation en forme d’autel, voisine de celle de l’Oiseau de Paradis.


En sinaugoro, langue papoue, « Ara » veut dire « Nom ».
En wipi (autre langue papoue »), « Ara » signifie le « Son ».

#PapaOùTEs #PapaGoy #PèreOK #RepeatAfterMe #PaireOK #PaireRock #PèreRock

Les Pains de Proposition

Pain (qui vient de « Panis » en latin) est un homonyme du mot anglais « Pain » qui signifie « Douleur ».

Pourquoi la douleur ? Car lors de l’exil, l’homme doit gagner sa vie, son pain, « à la sueur de son front ».


Les Pains de Proposition, « Le’hem HaPanim » (לחם הפנים), ou « Pains des Faces » (« Panim » veut dire « Face », « Visage »), correspondent eux aussi à la douleur. Ils sont associés à la sefirah Gvourah (la Rigueur). Dans le Temple, la table des 12 Pains de Proposition était située au Nord, direction également liée à la Gvourah.


« Le’hem » (« Pain ») et « Mil’hama » (« Guerre ») partagent les mêmes racines.
לחם
מלחמה

#PainDeGuerre


Nom de Dieu YHVH
יהוה
Guematria = 26

« Le’hem » (« Pain »)
לחם
Guematria = 78

Pain = YHVH X 3

Selon la tradition juive, une chose répétée trois fois devient une ‘Hazaka, un État de fait.

#LeCielEtLaTerre


Une des explications du sens du mot « Pain des Faces » est que ces pains avaient la forme des Kerouvim (Chérubins), les anges situés sur l’Arche.

Ces anges se faisaient Face à Face (« Panim el Panim »)


Les Juifs ont coutume de se laver les mains (Netilat Yadayim) avant de manger du pain.

Le pain est lié aux poings : il faut pétrir la pâte.

#JudasPriest #PainKiller #Petrus #Peter #Pain #Poing #Boxe #12Rounds


En hawaïen, « Face » (« Panim » en hébreu) se dit « Maka » qui veut dire « Coup » en hébreu. Nous retrouvons ici le lien entre le « Pain » et le « Coup » : le « Pain dans la Gueule ».

#Pain #Gaule


« Coup » se retranscrit avec les lettres Kaf et Vav dont la guematria est égale à celle du nom de Dieu YHVH (20+6=26)
כו

Poing = « Pou » + Un
Le son « Pou » se retranscrit avec les lettres Pé et Vav, dont la guematria est égale à celle du nom de Dieu Elohim (80+6=86)
פו

Opération Coup de Poing : Dieu est Un !
יהוה אלהים


« Japon » se dit « Yapane » en hébreu (« Yah-Pan »), et en japonais, « Visage » se dit « Kao » 顔 (prononcer comme « K.O. » ou « Chaos »).


« Pan » signifie « Gueule » / « Visage » en anglais (argot ancien).


Vignettes Panini : visages de joueurs de football.


Encore un peu d’humour :

Comment dit-on « Boulangerie » en hébreu ?
« Mafia » (מאפייה) !

Et quel est le point commun entre les boulangers et les mafieux ?

Ils travaillent la nuit !

#boulANGEr #GodFather #ParUn


Incarnation

« Incarnatsiah » (« Incarnation »)
אינקרנציה
Guematria classique = 516
= « Ahavat ‘Hinam » (« Amour Gratuit »)
אהבת חינם

Guematria ordinale = 111
= guematria pleine du Aleph, la 1ère de l’alphabet
אלף

« Un-Carné » : le Un se fait Chair par l’Amour Gratuit

#IncarneÀSion #DieuEstUn


« E’had » (« Un »)
אחד
Guematria = 13

« Ahava » (« Amour »)
אהבה
Guematria = 13

Nom de Dieu YHVH
יהוה
Guematria = 26

DIEU EST UN ET AMOUR

« E’had + E’had » (« Un + Un »)
אחד + אחד
Guematria = 26

1 + 1 = TOUT


Un, car né.

N’Être.

Face-à-Face

« La paix consiste essentiellement à unir deux contraires. Ne soyons donc pas étonnés de rencontrer quelqu’un dont les points de vue sont diamétralement opposés aux nôtres. » (Rabbi Na’hman de Breslev)

En kabbalah, la relation parfaite avec le Divin est appelée relation « Face-à-face ».
Lorsque nous faisons face à notre opposé au lieu de le fuir, nous unissons le Ciel et la Terre, YHVH et Elohim.

Lumière (« Or » אור), Secret (« Raz » רז) et Etranger (« Zar » זר) partagent la même guematria = 207.

Pour à la fois recevoir la Lumière et illuminer le monde, il faut s’ouvrir vers l’étranger, vers ce qui est différent, voire même très différent. Le monde n’aura alors plus de secrets.

Lorsque nous voyons quelqu’un de dos, sa droite est à notre droite, sa gauche à notre gauche.
Il ne faut plus tourner le dos à son opposé, mais au contraire, lui faire face.

Inverser
Un verser
Un verset
Refléter le Un

#ToutRenverser #RevoluZion


Il ne faut pas avoir peur de Dieu, à l’image de Moïse :

« Mais il n’a plus paru en Israël un prophète tel que Moïse avec qui le Seigneur avait communiqué face à face » (Deutéronome 34:10)
ולא קם נביא עוד בישראל כמשה אשר ידעו יהוה פנים אל פנים
Guematria du verset = 2236

Nom de Dieu YHVH
יהוה
Guematria = 26

Elohim
אלהים
= 86

YHVH x Elohim (26×86) = 2236

« Moshe » (« Moïse » en hébreu) s’écrit avec les lettres Mem, Shin et Hé.
משה
Dieu est appelé « HaShem » (« Le Nom »)
השם
Face-à-face, Moshe et Hashem se reflètent.

#Onde #OnEstDeux