Archives de catégorie : Kabbalah

Memory

La sefira ‘Hokhmah (Sagesse) correspond au monde d’Atsilout (Émanation), à Abba (le Père) et à la lettre Youd du nom de Dieu YHVH. Elle est une « goutte de lumière », une « semence ». Mais sans la dimension féminine du Divin, Abba reste inconnaissable.


La Lumière de ‘Hokhmah a besoin de se refléter dans la Mère, dans les Eaux d’Ima, pour se faire connaître. Les Eaux, « Mayim », correspondent à la lettre Mem. Ima, c’est la Bina (Compréhension), le monde de Bria (Création) et la première lettre Hé de YHVH.
L’Un-connaissable

#MémoireDeLEau


« Mer » se dit « Yam » en hébreu et s’écrit avec les lettres Youd et Noun.
ים

I am
ים

#Iam #Ima #Yam #Youd #Iode #Mem #Même #Paire #Miroir #MireYam


On retrouve, dans la transcription de « Memory » en hébreu, les sons correspondant à la lettre Mem (qui symbolise l’Eau) et au mot « Ori » qui signifie « Ma lumière ».
מם אורי

Memory
ממורי
Guematria = 296
= « HaAretz » (« La Terre »)
הארץ
= « Or LaGoyim » (« Lumière pour les Nations »)
אור לגוים
= « Fiat Lux » (« Que la lumière soit » en latin)
פיאט לוקס


Guematria pleine de « Memory » = 702
מם מם וו ריש יוד
= guematria de « Shabbat », qui représente la 7ème Dimension, le Monde à venir (Olam Haba)
שבת
702 est la réflexion de 207, la guematria du mot « Or » (« Lumière »)
אור

« Souviens-toi jour du Shabbat pour le sanctifier. » (Exode 20:8)
זָכוֹר אֶת יוֹם הַשַּׁבָּת לְקַדְּשׁוֹ

#Vie #Un


« L’aspect essentiel de la mémoire est celui qui consiste à se souvenir du Monde à venir. » (Rabbi Na’hman de Breslev)


La Mémoire, c’est l’Esprit, en tant qu’il garde le souvenir du passé.

#ParCœur


La réflexion est importante pour bien réfléchir la Lumière. L’esprit doit dominer les sentiments.

En réfléchissant bien la Lumière de ‘Hokhmah dans la Bina, le Flux Divin peut ainsi se déployer dans Zeir Anpin (les 6 sefirot correspondant aux sentiments eu Vav de YHVH, le « Lien »). Ce déploiement, c’est le Logos, qui signifie « Verbe » mais aussi « Lien » en grec ancien (λóγος). Zeir Anpin, le Soleil, illuminera à son tour Malkhout (Shekhina), la Lune.

La Shekhina illuminée, les Eaux d’en bas pourront s’élever afin de s’unir à celles d’en haut.

Tel est le secret de la Marée, de la Mariée (la Shekhina), de Miryam qui personnifie la Malkhout.

On trouve dans le nom Miryam deux racines : « Mar » qui veut dire « Amer », ainsi que « Meri » qui signifie « Rebellion ».

« Eimat Ati Mar » (« Quand viendras-tu Maître ? »)
אימת אתי מר
(Talmud Sanhedrin 98a)

« Mar », qui signifie « Maître » en araméen, est l’un des noms du Machia’h. « Mari » signifie « Mon maître ».

Rabbi Yohanan dit : Quelle est la signification du verset : « Dieu est un homme de guerre, YHVH est son nom. » (Exode 15 :3) ?
Cela signifie que le mot « Homme » (Ish) est une sorte de repère, conformément à la traduction du Targoum : « YHVH est un homme de guerr » , signifie : « Mari est celui qui mène victorieusement les guerres ». Dieu est la victoire du Maître dans la guerre.
Et que signifie le mot Mari ? Il désigne le Alef qui représente le Saint Palais. Tu dis « Le Saint Palais », dis plutôt : « Le Palais de la Sainteté. »
(Livre du Bahir, chapitre 117)

Pendant l’exil, la Présence Divine est voilée, la Shekhina est « amère ». Tel est le secret de l’amère, qui doit se rebeller, se révolter contre les forces de l’obscurité et dire « il y en a marre ! ». Ainsi, la Présence Divine pourra briller et devenir l’Une.


Memory est un jeu qui consiste à trouver des paires, à trouver le Père.

Sion

« Car la Torah sortira de Sion. » (Esaïe 2:3)
כִּי מִצִּיּוֹן תֵּצֵא תוֹרָה

Mots-clés : Torah de Sion, Suisse, Montagne, Homme, S’installer, Siéger, S’asseoir, Chaise, Repas, Boisson, Heureux, Rassasié, Digestion, Jardin, Champs, Sillon, Scion, Yessod, Shaddaï, Fondation, Institution, Assemblée, Secret, Sod, Union, Soudure, Barrière, Blanc, Noir, Six, Sex, Caché, Obscur, Sed, Sad, Sud, Shed, Shit, Shet, Set, …


Direction Sion !


Sion
סיון
Guematria ordinale = 45
= guematria du mot « Adam » (« Homme »).
אדם

#Adam #AddÂme #NouvelleÂme #NouvelHomme #NouvelleTorah #TorahDeSion #TorahDAdam


« Écoutez-moi, vous qui êtes mon peuple, prêtez-moi l’oreille, vous qui formez ma nation ! Car la Torah sortira de moi, et j’établirai la justice pour éclairer les nations. » (Esaïe 51:4)
הַקְשִׁיבוּ אֵלַי עַמִּי וּלְאוּמִּי אֵלַי הַאֲזִינוּ: כִּי תוֹרָה מֵאִתִּי תֵצֵא וּמִשְׁפָּטִי לְאוֹר עַמִּים אַרְגִּיעַ

Le Midrash commente ainsi le verset d’Esaïe :
« Dans les Temps futurs, Dieu va s’asseoir …et expliquer la Nouvelle Torah qui sera donnée à travers le Machia’h. » (Yalkout Shimoni – 429)
עתיד הקב »ה להיות יושב… ודורש תורה חדשה שעתיד ליתן על-ידי משיח

Dieu va s’asseoir. Il va siéger.

« Chaise » se dit « Chair » en anglais.
La Chair.

#Adam #AddÂme #GodWillSit #T-Rhône #SaintSiège #GardesSuisses


Le nom de la ville de Sion (Sitten en allemand), situé en Suisse dans le canton du Valais, vient du latin « Sedunum », du nom du peuple gaulois qui vivait dans la région, les Sédunes, mentionnés par Jules César dans la Guerre des Gaules. Leur nom vient de la racine indo-européenne « SD » (« Installé », « Assis »,…). Les Sédunes sont « Ceux qui sont assis », « Ceux qui sont installés ».

« Sur les rives des fleuves de Babylone, là nous nous assîmes, et nous pleurâmes au souvenir de Sion. » (Psaumes 137:1)
עַל נַהֲרוֹת בָּבֶל שָׁם יָשַׁבְנוּ גַּם בָּכִינוּ: בְּזָכְרֵנוּ אֶת צִיּוֹן

Sion = Sédunes = « C’est d’Une » = C’est de l’Union avec la dimension féminine du Divin que viendra la Délivrance Finale et que nous retournerons vers Sion.

La racine indo-européenne SD (« Sed », « Sad », « Sod », « Sid ») a donné des mots qui signifient entre autres : « Installé », « Assis », « Posé », « Siéger », « Demeurer », « Etre établi », « Tumulus », « Colline », « Etre stable », « Se déposer », « Bien-être », « Confort », « Calme », etc.

Exemples de mots liés à la racine indo-européenne « SD » :

  • « Résider », « Sédentaire », « Assidu »,…
  • L’anglais « To sit » : « Asseoir »
    ainsi que « To set » : « Poser », « Mettre en place », « Installer »
  • Le latin « Sedere » : « Asseoir »
  • Le sanskrit « Sad » ( सद् ) : « S’asseoir »
  • Le proto-slave « Saditi » : « Planter »
  • Le russe « Sad » ( сад ) : « Jardin »
    etc.

En kabbalah, la sefira correspondant à l’Assise, au Fondement, à la Transmission, est la sefira Yessod.
Yessod est la 6ème sefira de ‘Hessed à Malkhout, elle correspond au 6ème jour, celui de la Création de l’Homme qui a pour but de rentrer dans le Shabbat au Jardin d’Eden.

Yessod correspond au désir d’union, entre l’homme et la femme, entre le monde d’en haut et celui d’en bas, etc.

#Soudure #Sod #YesSod


Yessod = Youd + Sod = Secret de la lettre Youd, du désir d’union des 2 youds de l’Aleph
י סוד


La sefira Yessod, c’est la Jerusalem Céleste, c’est « Zion » qui permet d’échapper à la Matrice.


C’est par l’Union que nous échapperons à l’exil.

Sion = Ombre et Lumière

L’Ombre est Lumière.

#SionEtLumière


Sion peut représenter l’Obscurité la plus complète aussi bien que la Délivrance. Tu as le choix.

#IlluSion #ConfuSion


Outre la ville de Sion en Suisse, il existe des villages nommés Sion en Haute-Savoie, dans le Gers, …
Le village de Sidhean en Irlande, est également appelé Sion. « Sidhean » veut dire la « Colline des Fées » en irlandais. Le mot « Sid » désigne un « Tumulus » en gaulois.

En assyrien, « Sadu » signifie « Montagne ».

#MontSion


« Si on… » se dit « Im anakhnou… » en hébreu
אם אנחנו
Guematria = 156
= guematria de « Tsion » (« Sion »)
ציון
= YHVH (26) x 6
יהוה
26 est la guematria du nom de Dieu YHVH

Le nombre 6 fait allusion à la lettre VAV (6ème lettre de l’alphabet hébreu).
Les Vavim sont les crochets utilisés dans le Temple.
La lettre Vav sert de conjonctif (« Et ») et lie les mots entre eux.
Le sixième jour fait la jonction entre la semaine et Shabbat.

Le Yessod, correspond au organes génitaux, au sex , au 6.


« Par les fils de Koré. Psaume. Cantique. Il a Fondé (Yessoudato) sa résidence sur les montagnes saintes.
L’Eternel aime les portes de Sion, mieux que toutes les demeures de Jacob. » (Psaumes 87:1-2)
לִבְנֵי קֹרַח מִזְמוֹר שִׁיר: יְסוּדָתוֹ בְּהַרְרֵי קֹדֶשׁ.
אֹהֵב יְהוָה שַׁעֲרֵי צִיּוֹן מִכֹּל מִשְׁכְּנוֹת יַעֲקֹב


Lorsque l’on recherche le Son Primordial, il faut tenir compte de l’évolution phonétique au cours des millénaires.
Les sons, les mots, les racines évoluent avec le temps. Par exemple, un son correspondant à la lettre D peut évoluer vers un T. En hébreu, la lettre Shin peut devenir un Samekh, etc.

Prononce à Sion !

#TorahDeSion #TorahDuSon


« Tu as Fondé (Yassad) la terre sur ses colonnes d’appui, pour qu’elle ne chancelle jamais. » (Psaumes 104:5)
יָסַד אֶרֶץ עַל מְכוֹנֶיהָ בַּל תִּמּוֹט עוֹלָם וָעֶד

En hébreu, la racine « SAaD » (Samekh – Ayin – Dalet) signifie « Rester », « Supporter », « Soutenir », « Approvisioner ».
סעד

On retrouve par exemple cette racine dans les mots « Missada » (« Restaurant ») et « Seouda » (« Repas »)
מסעדה
סעודה

On s’asseoit pour se restaurer.

La sefira Yessod se situe juste au-dessus de Malkhout, et la « nourrit ».

#RestaureÀSion #Tikkoun


La Raclette, variété de fondue au fromage, a pour origine le canton du Valais.

« Gvina » (« Fromage »)
גבינה
Guematria = 70
= guematria de ‘Yayin » (« Vin »)
יין
= guematria de « Sod » (« Secret »)
סוד

« Plus une personne est éloignée de la vérité, plus elle considère celui qui s’écarte du mauvais chemin comme un fondu. » (Rabbi Na’hman de Breslev)

Pour trouver le secret de toutes choses, il faut être un peu « fondu ».

#FonduSuis #FondueÀSion #Fondation #Yessod


Trouver le Sod, le secret des choses par l’Union des opposés, nous rend heureux. Ne soyons pas « Sad », soyons Heureux ! Mais vivons « cachés ».

#MystèresCachés


En hébreu biblique, un « Sad » est un bloc de pierre immobilisant les pieds d’un condamné (cf. Job 13:27).
סד

#Tristesse #Exil #CondamneÀSion


« Sadé » veut dire « Champ » en hébreu. Le champ nous nourrit.
סדה


La racine « Sadad » signifie « Labourer », « Passer la herse ».
שדד
« Le laboureur passe-t-il tout son temps à labourer en vue de semer ? À fendre le sol et à Passer la Herse (Yesaded) dans son champ ? » (Esaïe 28:24)
הֲכֹל הַיּוֹם יַחֲרֹשׁ הַחֹרֵשׁ לִזְרֹעַ יְפַתַּח וִישַׂדֵּד אַדְמָתוֹ


Un Scion est un rejeton, une jeune branche destinée à être greffée.

#Sod #Pardès #Assembler


On plante les boutures dans un Sillon.

« Qu’un sang un, pur, abreuve Sion ! »


Vent d’anges.

#Sion


En vieil anglais « Sæd » veut dire (« Plein », « Rassasié »). Il a donné le mot « Sad » (« Triste »), car lorsque l’on est triste on reste immobile (la tristesse est une « barrière »), comme lorsque l’on est rassasié.

« Sæd » ainsi que « Sade » en français sont apparentés au latin « Satur »(« Saturé ») ou « Satis » (« Suffisant »)

« Assez » vient de « Ad satis ».

« Le Nom de Dieu El Shaddaï vient du fait que l’univers s’expandait tel un cercle infini puis Dieu a dit ‘Day !’ (Assez !) » (Talmud Hagiga 12a)


La sefira Yessod correspond au nom de Dieu « Shaddaï ».

Le nom de Dieu Shaddaï peut être interprété comme le « Sein » (« Shad ») de Dieu

Shaddaï
שדי
Guematria = 314

Pi = 3,14…
Pis = Cercle

Le « Shedu » est un esprit protecteur de la Mésopotamie antique.

#TwinPeaks #CachezCesSaints


« Le Juste est le Fondement (Yessod) du monde. » (Proverbes 10:25)
צַדִּיק יְסוֹד עוֹלָם

Yessod est incarné par le Tsadik le Juste, à l’image de Yossef.

Yossef
יוסף
Guematria = 156 (6×26)
= guematria de « Tsion »
ציון

Le Tsadik, Zion, … tout ce qui est lié à la sefira Yessod est « caché » (« niSTar »)

#TsadickCaché #CachezCeSaint


« Sod » veut dire « Secret » en hébreu.
En hébreu biblique, « Sod » désigne également une assemblée, un cercle de confidents (de gens « soudés »), une discussion secrète, un plan (Ex. : Genèse 49:6)
סוד
Guematria = 70
= nombre de « nations » = assemblée

« Allélouya ! Je louerai l’Eternel de tout mon cœur, dans l’Assemblée (Sod) des justes. » (Psaumes 111:1)
הַלְלוּ יָהּ:אוֹדֶה יְהוָה בְּכָל לֵבָב בְּסוֹד יְשָׁרִים וְעֵדָה

#Alephim


« Sodi » veut dire « Mon secret » en hébreu.
סודי
On retrouve ce mot une fois dans la Bible (Nombres 13:10). Sodi est le nom du père de Gaddiel, un espion envoyé par Moïse pour explorer la Terre Sainte.


« Mais ainsi a parlé le Seigneur, l’Eternel : Voici, je vais, dans Sion, ériger une pierre de fondation, une pierre éprouvée, une précieuse pierre d’angle solidement fixée ; quiconque s’y appuiera ne sera pas réduit à fuir. » (Esaïe 28:16)
לָכֵן כֹּה אָמַר אֲדֹנָי יְהוִה הִנְנִי יִסַּד בְּצִיּוֹן אָבֶן אֶבֶן בֹּחַן פִּנַּת יִקְרַת מוּסָד מוּסָּד הַמַּאֲמִין לֹא יָחִישׁ

#Yessod #Mossad


L’Homme doit être pudique. Le désir d’union, le sexe, doit demeurer caché de l’oeil public : c’est un « service secret ». Pour vivre heureux, vivons cachés.

#770 #007


Les Fondations, les Saints, les Seins, les Organes Génitaux, la « Chatte », le « Shit » (cannabis), le « Shit » (excréments), les Shedim, etc. sont toutes des « choses cachées ».

On dit « Chut ! » quand quelque chose doit rester secret.

Ce qui est secret, caché, comme les d’une maison, constitue un fondement.

Le mot « Mossad » désigne une « Fondation ».
מוסד
Les services secrets sont le « Yessod » de l’État. On ne les voit pas. Ils constitutent la base de l’État profond, inamovible.


L’adjectif « Sade » veut dire « Agréable » en français. Son contraire est « Maussade » qui signifie « Sombre ».


Attends Sion. La sefira Yessod a un côté obscur car il est justement l’endroit où peut se faire la coupure, le barrage, entre les mondes d’en haut et d’en bas. Le côté obscur deSion, c’est aussi le fait de rester « assis », de refuser de passer à l’action, d’agir dans le monde den bas (Assia / Malkhout).

En effet, il ne faut pas confondre « Père vers Sion » (le Tsadik, le Juste) et « Perversion » (le sadique).

Yessod correspond à ce que l’on appelle le « bas astral », là où sont les Shedim, les « démons » qui attaquent la Brit.
Un Shed cherche à « siéger », à « posséder » une personne en s’y collant (« Dibouk »). Dans le vaudouisme, la possession par un esprit est appelé « chevauchement » : l’esprit « s’assoit » sur le possédé.
En anglais « Shade » peut se traduire par « Ombre », « Nuance », mais aussi « Fantôme ».


« Tous ceux-là se réunirent dans la Vallée des Siddim, qui est devenue la Mer du Sel. » (Genèse 14:3)
כָּל אֵלֶּה חָבְרוּ אֶל עֵמֶק הַשִּׂדִּים: הוּא יָם הַמֶּלַח

La Vallée des Siddim, qui est devenu la Mer Morte, peut se traduire par « Vallée des Champs », mais peut aussi se lire « Emek HaShedim », « Vallée des Démons ». Elle fut le théâtre de la Guerre des Rois.

Sod Homme = Ego Mort

Selon le Talmud, les démons « nous entourent comme le sillon autour de l’arbre » (Brakhot 6a), » comme le sillon autour d’un pied de vigne » (commentaire de Rachi).
אָמַר אַבָּיֵי: אִינְהוּ נְפִישִׁי מִינַּן, וְקָיְימִי עֲלַן כִּי כִּסְלָא לְאוּגְיָא


En hébreu la transcription phonétique de « Zion », « Zioun », signifie « Baise ».
זיון

#Base #MarquisDeSad


« Sod » veut dire « Gazon » en anglais.

#GazonMaudit #Shabbat


Yessod correspond au désir d’union entre les contraires, entre la dimension féminine et la dimension masculine.
Lorsque le désir d’union est à sens unique, c’est-à-dire seulement envers ceux qui nous ressemblent, alors, le secret, le Sod, est omis. C’est la raison pour laquelle Israel est un « pays homosexuel » refusant de s’unir avec la dimension féminine, que ce soit dans sa dimension physique (Gay Pride de Tel Aviv) ou spirituelle (monde orthodoxe fuyant les laïcs et les non-juifs).

#fFondant #FondeÀSion #GoyPride


En kabbalah, la relation parfaite avec le Divin est appelée relation « Face à face ».
Cette relation parfaite a lieu lorsque nous cherchons et dévoilons les lumières cachées dans ce monde.
Le contraire est la relation « Dos-à-dos ».
Il ne faut pas confondre « Face » (en anglais) et « Fesses ».


En hébreu, le mot Satan vient de la racine « Saté » qui signifie « Se retourner », « S’éloigner ».
שטן
On la retrouve dans la mot « Sotah », mot donné dans la Bible à la femme accusée d’adultère, celle qui est « déviante » et à qui on fait boire les « eaux amères ».
שוטה


« Mishtei », « Festin » en hébreu, a la même racine que « Lishtot », « Boire ».
משתה
לשתות

Pour faire du Soda, l’eau était auparavant gazéifiée par une solution de bicarbonate de soude, d’où le nom « Soda ».
« Soda » et « Soude » viennent de l’arabe « Suwwad » (« Suaeda » en français = Soude maritime, dont une variété est de couleur noire), apparenté à « Aswad » أسود (« Noir »).
La Soude noircit.


La racine « Shétèn », signifie « Uriner », « Verser de l’eau ».
שתן
On la retrouve dans le verset suivant :
« C’est pourquoi je susciterai le malheur à la maison de Jéroboam ; je n’en épargnerai pas ceux qui pissent contre les murs … » (Rois I 14:10)
לָכֵן הִנְנִי מֵבִיא רָעָה אֶל בֵּית יָרָבְעָם וְהִכְרַתִּי לְיָרָבְעָם מַשְׁתִּין בְּקִיר
En argot biblique, « Mashtin BaKir » (« Ceux qui pissent contre les murs »), désigne les enfants.
מַשְׁתִּין בְּקִיר

Il ne faut pas confondre « Peace » et « Piss ».

#Valais #Wall-Is


Selon la kabbalah, le travail de l’Homme consiste à « élever les eaux d’en bas » (la dimension féminine) pour qu’elles s’unissent à celles d’en haut (la dimension masculine).

Il faut briser les barrières pour faire passer les eaux.

Le nom du Sudd, zone marécageuse du Soudan, vient de l’arabe « Sadd » سد (« Barrière »).
En anglais, le mot « Sudd » désigne une barrière végétale empêchant la navigation.

#VaVersToiMême


Le nom du Soudan vient de l’arabe « Balad As-Sudaan » بلد السودان (« Pays des Noirs »).

#Sud #Soudan #SoudanDuSud


« Sid » signifie « Blanchir », « Réduire en chaux » (cf. Amos 2:1)
שיד

#SidVicious #BlackOrWhite #OmbreEtLumière


La sagesse se trouve dans le Sod.
Selon la tradition juive, « la Sagesse se trouve au Sud » (en rapport avec l’emplacement de la Menorah dans le Temple).
Au sud d’Israel se trouve l’Arabie Saoudite (là où se trouve l’âme, mec).

« Saoud » (سُعود) veut dire « Heureux », « Comblé » en arabe.

#Sud #Midi #Midianites


Le mot « ion » vient du grec ancien ἰόν , se traduisant par « Allant », « Qui va ».

SE / S’ est un pronom personnel réfléchi.

S’ION = « Va vers toi-même »

#UnVersSion #NouvelleTorah #BienvenueÀSion


Un ion est un atome ou une molécule ayant gagné ou perdu un ou plusieurs électrons. On distingue 2 grandes catégories d’ions : les cations chargés positivement, et les anions chargés négativement.

#Pur #UnPur #UnVersSion


Les faisceaux d’ions naissent de l’accélération de particules chargées et leurs analyses permettent d’être au plus près du noyau.
Les ions forterment ionisés sont des objets quantiques.

#CantiqueDesQuantiques


Un composé ionique est un composé chimique créé par association d’ions. Parmi ceux-ci, il y a le Chlorure de sodium (sel) ou l’Hydroxyde de sodium (soude).

« Natrane Hydroxydi » (« Hydroxyde de Sodium »)
נתרן הידרוקסידי
Guematria avec le kolel (+2) = 1111

#SelDesAlpes #Alephim


« Sod » veut dire « Secret » en hébreu.
סוד
Guematria = 70

« Sodium » se dit « Natrane »
נתרן
Guematria = 700

#770


Le « Sel » (chlorure de sodium) se dit « Melakh » et est proche phonétiquement du mot « Melekh » (« Roi »).
L’Homme devient « Roi de la Terre » lorsqu’il élève le monde matériel en révélant ses secrets.

« La gloire de l’Eternel, c’est de s’entourer de mystère ; la gloire du roi est d’examiner les choses à fond. » (Proverbes 25:2)
כְּבֹד אֱלֹהִים הַסְתֵּר דָּבָר וּכְבֹד מְלָכִים חֲקֹר דָּבָר


Ө
Le Sel représente ce qui lie, ce qui connecte, ce qui soude. Le Sel, c’est l’union entre l’En haut et l’En bas.

#SelDesAlpes


La racine « Shadad » signifie « Détruire ».
שדד
« Laisse les exilés de Moab demeurer chez toi ; donne-leur un asile contre le Dévastateur (Shoded), jusqu’à ce que l’oppression ait cessé, que les violences aient pris fin, et que l’envahisseur ait quitté le pays. » (Esaïe 16:4)
גוּרוּ בָךְ נִדָּחַי מוֹאָב הֱוִי סֵתֶר לָמוֹ מִפְּנֵי שׁוֹדֵד: כִּי אָפֵס הַמֵּץ כָּלָה שֹׁד תַּמּוּ רֹמֵס מִן הָאָרֶץ

Il ne faut pas confondre Seth (le Destructeur dans la mythologie égyptienne) et Seth (« Shet » en hébreu, qui a pour sens « Fondement »).

« Adam … produisit un être à son image et selon sa forme et lui donna pour nom Seth » (Gen. 5:3)

Seth (« Shet »)
שת
Guematria = 700


On retrouve la racine « Shet » dans le mot « Even HaShtiya », « La Pierre de Fondement », celle du Saint des Saints du Temple de Jerusalem.
אבן השתייה

#PierreDeSion


Dans le dialecte du Valais, « Assieds-toi » se dit « Achéta té ».


La racine indo-européenne « Sed » est également à l’origine du mot « Sanhédrin » qui vient du grec « Sunedrion » συνέδριον « Assemblée siégeante », composé de « Syn » σύν (« Avec ») et de « Hedra » ἕδρα (« Siège »).
« Hedra » vient de « Hezomai » ἕζομαι (« Asseoir ») qui a pour origine l’indo-européen « Sed » (apparenté au latin « Sedeo »).

Outre le grand-prêtre, le Sanhedrin était composé de 70 membres (guematria de « Sod » = « Secret »).


La racine « Sed » a aussi donné le mot « Session » (du latin « Sessio » / « Sedeo »). Une session est une période pendant laquelle une assemblée tient une séance.

C’est Sion.

#VersSion #Live


Le préfixe « Proto » (du grec « Protos », « Premier ») désigne le Premier rang, l’Origine.

En linguistique historique, le préfixe « Proto »sert à désigner un état de langue antérieur à sa différenciation en dialectes, comme dans « Proto-indo-européen » ou « Proto-hébreu ».

« Kol » veut dire « Voix » en hébreu, comme dans « Kol YHVH » (« Voix de Dieu »)
קול יהוה

Proto-Kol des Sages de Sion.

#ConspireÀSion #SaVoix #QueLaLumièreSoit


Un « Shiddour » est une « Émission ».
שידור

La sefira Yessod peut être comparée à une Antenne.

#Antenne #OnEstDeux #Ondes #Sonde #Sod


Un « Shiddoukh » (rencontre en vue d un mariage), vient de la racine « Shadakh » (« Se reposer »). Un shiddoukh permet de fonder une famille, de « se poser ».
שידוך

#UnionDesOpposés #Sion


La racine « SDR » exprime l’ordre.
סדר
Tout est « Besseder », tout est en ordre quand les choses sont à leur place.


« Et les exilés de cette légion d’Enfants d’Israel, jusqu’à Tsarfat… monteront sur le Mont Sion pour se faire les justiciers de la montagne d’Essav et la royauté appartiendra à l’Éternel. » (Ovadia 1:20-21)


Machia’h viendra « sur un âne » : l’Âne fait référence à la Matière (« ‘Homer » en hébreu, même racine que « ‘Hamor », l’Âne) qui doit être raffinée par l’Homme, en dévoilant le spirituel dans le monde matériel.

Lors de la Délivrance Finale, le Machia’h, c’est à dire la Dimension Féminine du Divin (Malkhout), viendra sur un âne et la Shekhina sera dévoilée. La Présence Divine sera « transportée » par le monde matériel qui ne fera plus qu’un avec le monde spirituel.

« Réjouis-toi fort, fille de Sion, jubile, fille de Jérusalem ! Voici que ton roi vient à toi juste et victorieux, humble, monté sur un âne, sur le petit de l’ânesse. » (Zacharie 9:9)

Osages et Aztèques

Les Osages sont une tribu d’Amérindiens vivant aux États-Unis, principalement en Oklahoma. Ce sont des Sioux du Sud.

Selon la tradition juive, « la Sagesse se trouve au Sud » (en rapport avec l’emplacement de la Menorah dans le Temple).

#Sages


Les Osages prient le Grand Esprit tous les matins en direction de l’Est. En direction de celui qui est, de là où vient la Lumière.

#YHVH


Le calendrier des Amérindiens était composé de 13 mois lunaires (13 lunes apparaissent dans un année solaire). Ils se servaient notamment de carapaces de tortues composées de 13 divisions pour compter les jours.


Selon la tradition des Osages, le soleil levant projette 13 rayons de lumière.

« E’had » (« Un »)
אחד
Guematria = 13

« Ahava » (« Amour »)
אהבה
Guematria = 13

Nom de Dieu YHVH
יהוה
Guematria = 26

DIEU EST UN ET AMOUR

« E’had + E’had » (« Un + Un ») = 26
אחד + אחד

1 + 1 = TOUT

« Chez les Osages, le chiffre 13 totalise les 2 groupes sociaux, la droite et la gauche, le nord et le sud, l’été et l’hiver ; en suite de quoi il se spécifie concrètement et se développe logiquement. Dans l’image du soleil levant, où l’homme qui la contemple vénère la source de toute vie, … le chiffre 13 peut symboliser l’union de deux termes : 6 et 7, ciel et terre, etc. … Treize est donc l’expression d’une double totalité humaine. … À ce codage par éléments s’ajoutera enfin un codage par espèces, où deux groupes, respectivement composés de sept et six ‘animaux’, se dédoublent par l’apparition d’antagonistes, portant à 26 (comme on pouvait le prévoir) le nombre des unités du système pris au niveau le plus concret. » (Claude Lévi-Strauss – La Pensée Sauvage, ch.5)


La tradition des 13 rayons du soleil des Osages nous renvoie aux 13 jours de la semaine sacrée des civilisations précolombiennes de la Mésoamérique et aux « Treize Cieux ».
Le calendrier rituel des Aztèques et des Mayas était composé de 20 semaines de 13 jours, soit 260 jours.

260 = Nom de Dieu YHVH (26) x 10 Sephirot
יהוה


Un siècle aztèque fait 52 ans
= Nom de Dieu YHVH (26) x 2
יהוה יהוה
= « Ben » (« Fils », partsouf Zeir Anpin, le « Petit Visage »)
בן
= guematria pleine de YHVH (correspondant au Shem BaN / sefira Malkhout)
יוד הה וו הה
= guematria ordinale de « Yehi Or » (« Que la Lumière soit »)
יהי אור

En kabbalah, « Ben », le « Fils » correspond aux 6 sefirot liés aux Midot (traits de caractère) :

Hessed (Bonté)
Gvourah (Rigueur)
Tiferet (Harmonie)
Netsakh (Victoire)
Hod (Reconnaissance)
Yessod (Fondation)

La sefira centrale de Zeir Anpin est Tiferet, celle de Yaakov (Israel), sefira de l’harmonie, qui resplendit et qui est comparée au Soleil.

Le soleil est une étoile.

La Délivrance Finale correspond à l’union entre le Soleil et la Lune, entre le Fils (Zeir Anpin) et la Fille (Shekhina / Malkhout).

« Here comes the Sun. »

Pour les cycles des cycles.

#Sun #Son


Selon le mythe cosmogonique aztèque de la Légende des Soleils, plusieurs « soleils » (mondes successifs) ont été créés puis détruits.

Le premier cycle dura 13 siècles de 52 ans, soit 676 ans.
Le deuxième cycle dura 7 siècles, soit 364 ans.
Le troisième, 6 siècles, soit 312 ans.
Le quatrième, 676 ans.
Le cinquième monde sera détruit.

676 = 26 x 26 = YHVH x YHVH
יהוה x יהוה


« YHVH Shemeshi » (« Dieu est mon soleil »)
יהוה שמשי
Guematria = 676


SE / S’ est un pronom personnel réfléchi.

S’Un

Réfléchis le Un. Réfléchis bien la Lumière et tu deviendras Saint.

#LumièreIntérieure #SunIsShining


A Dit Sion

Le Nom de Dieu YHVH (יהוה) est formé des lettres Youd, Hé, Vav, et Hé.

Le Youd est un « cadeau ».
Le premier Hé la main qui donne.
Le Vav représente la transmission.
Le deuxième Hé la main qui reçoit.


En hébreu, le mot « Kabbalah » signifie « Réception » (du verbe « Lekabel », « Recevoir »).
קבלה

Pour recevoir, il faut ouvrir l’Âme-Un.

Pour recevoir, il faut préparer un réceptacle. Cela demande des efforts, un travail sur soi-même. Cela se paie : une « Kabbalah » signifie également un « Reçu », ce que l’on reçoit après l’A-dit-Sion.
קבלה

#ZionKabbalah

Delta

« Delta » en hébreu peut se lire « Deleth Aleph », la « Porte du Un ».
דלת א

Delta
דלתא
Guematria ordinale = 39
= guematria de « YHVH E’had » (« Dieu est Un »)
יהוה אחד

#Delta #Variant #CoVid #DeltaLumineux #DieuEstUn


« Triangle » se dit « Meshoulash » en hébreu.
משולש
Guematria = 676
= 26 x 26
= YHVH x YHVH
יהוה x יהוה

#Tri

Les sefirot sont organisées en triades. La 3ème sefira de chaque triade est placée sur le Pilier Central et représente le Juste Milieu permettant de nous connecter avec le Divin.

‘Hokhmah / Bina / Daat
‘Hessed / Gvoura / Tiferet
Netsa’h / Hod / Yessod

L’Arbre
Le Tree
Le Three
Le Tri

« La théologie, c’est simple comme dieu et dieu font trois. » (Jacques Prévert)


Le son « Co », qui s’écrit Kaf + Vav, fait référence au nom de Dieu YHVH (guematria 26)
כו

En français, « Co » est l’apocope (élision) de « Connexion ».
Le préfixe « Co- » (du latin « Co », « Avec »), exprime l’adjonction, la réunion, le parallélisme, la simultanéité, l’identité. Ex. : Copilote, Coopération, Covoiturage, Coexister, etc.

« Vid » est l’apocope de « Video ».

#CoVid #VoirEnsemble #VoirDieu #Delta


« Confinement » se dit « Bidoud » en hébreu.
בידוד
Guematria = 26
= guematria du nom de Dieu YHVH
יהוה

#Delta

L’Élixir de Vie

La lettre Samekh, en forme de cercle, représente une Assise, un Soutien, une Base, un Pilier,…

Les racines indo-européennes « Sam » (« Saison », « Année ») et « Sem » (« Un » / « Uni ») renvoient à l’idée de Cycle et d’Unité.
On les retrouve dans les mots « Sommaire », « Somme », « Semaine », « Summer » (été), « Same » (identique), la fête celtique de Samain, etc…

En hébreu, « Sam » veut dire « Élixir », « Drogue », « Poison »,
סם
Guematria = 100
= guematria de « Lekh Lekha » (« Va vers toi-même », cf. Genèse 12:1)
לך לך
Guematria = 100
= guematria de la lettre Kouf, celle qui éclaire les mondes les plus bas (10×10 sefirot = 100)
ק
L’écriture pleine de la lettre Kouf correspond à la transcription du mot « Coupe ».
קוף
100 = « Sang » (Monde d’en-bas, A-Dam)
= « Sent ! » (l’odorat, correspondant à la dimension messianique et au monde d’en-haut : le partsouf Atik qui « copie », « reproduit » l’en-haut vers l’en-bas)

« Ceci est mon 100 ! »

#SangCoupe #SainteCoupe #SangGraal


La « Coupe » qui représente la sefira Malkhout, se dit « Kos » en hébreu.
כוס
Guematria = 86
= guematria de Elohim
אלהים

« Kos » s’écrit avec les lettres Kaf, Vav et Samekh.
כוס
Kaf + Vav, fait référence au nom de Dieu YHVH (guematria 26)
כו
« Kos » = YHVH + lettre Samekh

Une Coupe est un Verre à Pied. Le Pied sur lequel repose la Coupe est en forme de Cercle, de Samekh.

#YHVHElohim #LeCouple #LaCoupe


« Sam Ha’Hayim » (« L’Élixir de Vie »)
סם החיים
Guematria = 173
= guematria de « Ani YHVH Eloheikha » (« Je suis l’Éternel, ton Dieu », Exode 20:2)
אָנֹכִי יְהוָה אֱלֹהֶיךָ
= guematria de « Alpha et Omega »
אלפא ואומגה
= guematria de « Gal Einay » (« Ouvre mes yeux »)
גל עיני

« Ouvre mes yeux, pour que je puisse contempler les merveilles de ta Torah ! » (Psaumes 119:18)

#CoVid #Urgences


La lettre Samekh est, avec la lettre Mem finale, l’une des 2 lettres entièrement fermées, sans ouverture vers l’extérieur.
סם
Ces 2 lettres forment le « Samekh Mem », « Samael » le « Poison de Dieu », qui est le nom du Satan, du Serpent.
ס »ם
Ouvre-toi vers l’extérieur, déconfine-toi et le poison se transformera en remède : tu pourras boire la coupe ! Le Samekh Mem, celui qui coupe la connexion entre Dieu et l’Homme, se transformera en Samekh m’aime !

#TorahDeSamael #C-Alice #Coupe #Poison



Per / Sper

« Germer » se dit « To sprout » en anglais.

« Sprout » a pour racine indo-européenne « Sper » (« Semer », « Répandre »), que l’on retrouve par exemple dans les mots « Spermatozoïde » ou « To spread ».

Le nom de « Sparte » vient du grec ancien « Spártê » (Σπάρτη) qui signifie « Semé », « Parsemé », « Éparse ».
Les Spartes étaient alliés aux Hébreux qu’ils considéraient comme des cousins.

En hébreu, la racine « Paras » (avec un Shin ou un Samekh) signifie « Étendre », « Répandre », « Se déployer »,…
פרש
Un « Pras » est un « Prix »
פרס
La racine « Paras » veut dire « Couper », « Diviser »
פרס

« Paras », c’est également la « Perse ».
La Perse se singularise par la diversité des divers peuples qui la composent. Les Perses étaient des archers réputés. De nos jours, leurs flèches perçantes peuvent transporter des têtes nucléaires.
Pourim se passe en Perse.

Pâris est aussi le nom d’un héros de la mythologie grecque qui décocha une flèche sur le talon d’Achille lors de la guerre de Troie.

La Royauté est incarnée par David dont l’ancêtre est Peretz. Pourquoi s’appelle-t-il ainsi ? Lors de l’accouchement, son jumeau sort sa main puis Peretz le bouscule et sort en 1er et la sage-femme s’exclame : « Avec quelle brutalité tu t’ouvres une Brèche (Peretz) ! »(Genèse 38:29)
פרץ
Peretz est un Perceur.

La mère de Peretz, Tamar, s’est déguisée en Prostituée, en Péripatéticienne.

« Péripapéticienne » vient du grec « Peripatetikos » (« Qui aime se promener, faire un tour »).

#Prost #GrandPeri

La Perse représente l’exil du premier Hé du nom de Dieu YHVH, soit la sefira Bina, le partsouf Ima : la Mère qui enfante.

#Percer #Peridurale

Le nom du héros de la mythologie grecque Persée a pour racine indo-européenne « Per » qui donne « Percer », « Perforer » en français.

« Perseus » (« Persée »)
פרסאוס
Guematria = 407
= guematria de « Ot » (« Marque », « Signe »)
אות

Pour marquer, il faut percer.

« Livre », se dit « Sefer » en hébreu.
ספר
Un Sefer est un Par-chemin, contenant des Histoires (Sipourim) formant une Spirale.

Sefer / Sipour / Spirale / Sefirot / Saphir

En perçant les secrets de la Torah, on trouve des étincelles de lumière.

« Spark » veut dire « Etincelle », « Lueur », « Germe » en anglais.

Dans les Vedas, Parjanya ( पर्जन्य ) est le dieu de la pluie, celui qui fertilise la terre.

Un perceuse fait des trous grâce à son foret hélicoïdal.

En kabbalah, le Père représente le partsouf Abba, qui correspond à la sefira ‘Hokhmah (Sagesse), au monde d’Atsilout (Émanation) et à la lettre Youd du nom de Dieu YHVH. Le partsouf Abba est comparé à une goutte de semence à l’image de la lettre Youd, ainsi qu’à la couleur blanche qui brille.

« Père » se retranscrit avec les lettres Pé et Resh.
פר
Guematria ordinale = 37
= guematria ordinale de « ‘Hokhmah » (« Sagesse » / « Savoir »)
חכמה

Notre Père = 1 Youd.
Notre Paire = 2 Youds.

#SortirDuEinSof #LumièreDuPère

« Pi » veut dire « Ma bouche » en hébreu.
פי
Parmi les parties du visage, la Bouche représente la sefira Malkhout. À l’échelle du corps, c’est le Pied qui représente la Malkhout.

#TongAuxPieds #Sphère #Sephirot #Plante #Pied

Les Sephirot représentent la « Respiration » des mondes spirituels.

C’est par la bouche que l’Esprit entre et sort : respire à Sion.

Une Spirale / un Ressort permet de faire entrer et sortir.

Un Conte / une Histoire se dit « Sipour » en hébreu.
סיפור
« Lessaper » veut dire « Raconter ».
לספר
Un Chiffre, se dit « Mispar ».
מספר

#Nombre #Nom

Des Spores sont des corpuscules reproducteurs.

La lettre Pé symbolise la Bouche, la Parole.
En cursive, Pé ressemble à une Spirale.

« Elle sera, ta postérité, comme la poussière de la terre; et tu te Répandras (« Oufaratsta ») au couchant et au levant, au nord et au midi ; et toutes les familles de la terre seront heureuses par toi et par ta postérité. » (Genèse 28:14)

#Oufaratsta #Tsarfat


Dans les textes gnostiques de l’Évangile de Philippe, le Machia’h est appelé « Pharisatha » en syriaque (prononciation nestorienne primitive), c’est à dire celui qui est « Étendu ».
« Pharisatha » vient du verbe « Pharas » qui peut se traduire par « Étendre » ou « Rompre ».

#Tsarfat #Oufaratsta #Peretz


Un Prince est un Germe.

#PetitPrince #SaintExupéry



Vent

« Roua’h » veut dire « Vent », « Souffle », « Esprit » en hébreu.
רוח

Le Roua’h nous permet de nous élever.

Le Vent se forme par l’union des opposés : par la différence de température entre deux masses, lorsque l’air d’une zone de haute pression se déplace vers une zone de basse pression.

De même, chacun et chacune peut acquérir le « Roua’h HaKodesh » (« Esprit Saint ») par l’union des opposés : les noms de Dieu YHVH et Elohim, la transcendance et l’immanence, les principes masculin et féminin, le spirituel et le matériel, le ciel et la terre…

« …et le Souffle d’Elle-O-Him planait au-dessus de la surface des eaux. » (Genèse 1:2)
וְרוּחַ אֱלֹהִים מְרַחֶפֶת עַל פְּנֵי הַמָּיִם.

Le dévoilement de la Présence Divine, ce n’est pas du vent.

Win D.

#MistralGagnant

La Forêt Amazonienne

« HaMazone » en hébreu veut dire « La Nourriture » : ce qui nourrit la vie d’un organisme.
המזון

La Forêt Amazonienne est le plus grand réservoir de biodiversité au monde, indispensable à la vie sur Terre.

Bénis sois-tu, Seigneur, pour la Terre et pour l’Amazonie.

#BirkatAmazone


L’Arbre est à l’image de l’Homme, du Cosmos.
La Forêt et tout ce qui est vert en général décèle de nombreuses choses cachées, de nombreux mystères.

#ArbreDeVie #EnVert #EnVers #UnVerse


La « Birkat HaMazone » est la bénédiction sur la nourriture faite en fin de repas.
ברכת המזון
Guematria ordinale = 100 = 10×10 sefirot
= guematria ordinale de « Nahar HaAmazonas » (« Le Fleuve Amazone »)
נהר האמזונס

#BirkatHaMazone


En hébreu, « Amazonas » peut s’écrire avec un ou deux Alephs.
Écrit avec 2 Alephs, « Nahar HaAmazonas » a pour guematria ordinale 101.
נהר האמזונאס
= « Mi VeMa » (« Qui et Quoi », « Sujet et Objet » = Mondes d’En Haut et d’En Bas)
מי ומה

Le Fleuve Amazone est le plus grand fleuve du monde, il est à l’image de l’enchaînement des mondes, de la lumière divine qui se déverse comme un fleuve à travers le corps.

#Mi #I #Am


« HaMazone » (« La Nourriture »)
המזון
Guematria ordinale = 45
= guematria de « Adam » (« Homme »)
אדם

« Yaar HaAmazonas » (« Forêt Amazonienne »)
יער האמזונאס
Guematria = 450
= guematria de « Shefa » (« Abondance »)
שפע
= guematria de « Ten » (« Donne »)
תן
= guematria de « Adam » x 10 (Ten) sefirot
אדם

Selon la kabbalah, le travail de l’Homme consiste à « élever les eaux d’en bas » (la dimension féminine) pour qu’elles s’unissent à celles d’en haut (la dimension masculine).
La rencontre des Eaux (« Encontro das Águas » en portugais) est le nom donné au confluent, situé près de la ville de Manaus, du rio Solimões (dont les eaux sont de couleur ocre , mais appellées « eaux blanches ») et du rio Negro les « eaux noires ».

#UnionDesOpposés


Le mot « Amazone » contient le son « ZoNe », (Zayin Vav Noun), acronyme de « Zakhar OuNekevah », « Masculin et Féminin ».
זון


Les premiers européens qui découvrirent la région furent attaqués par des femmes, et, en référence aux femmes guerrières de la mythologie grecque, la forêt pris le nom de « Forêt Amazonienne ».

La femme est le réceptacle nécessaire pour recevoir la Shefa, l’abondance de bénédictions que Dieu souhaite nous procurer. C’est en dévoilant la Dimension Féminine du Divin, en faisant de la Dimension Féminine une « guerrière », que l’on « élève les eaux d’en bas ». Ainsi, l’Humanité sort d’exil et reçoit la Bénédiction.

#BirkatAmazone


Le Tambour

« Tambour » se dit « Tof » en hébreu
תוף
Guematria ordinale = 45
= guematria de « Adam »
אדם

L’Homme est à l’image du Son du Tambour : il est Vibration.


Le Tambour est utilisé depuis la nuit des temps et ce sur tous les continents. Lors des rituels chamaniques, il est l’instrument qui permet au chamane d’entrer en transe, de percevoir de nouveaux plans de conscience.

Le Tambour permet de lier le monde d’en bas au monde d’en haut, le visible à l’invisible, l’Homme à « Adam Kadmon » : « L’Homme Primordial ».

Les Amérindiens associent le Tambour au ventre maternel. Son rythme rappelle les premiers sons entendus par le foetus : les battements du cœur de sa mère.

#Mater #MaTerre #ÉcouteBienSonCœur


Le Cercle est un symbole important chez les Indiens d’Amérique. La Roue de Médecine est sa représentation faite à l’aide de pierres. Symbole cosmologique, elle est le cercle de vie, la roue du monde que les Indiens utilisent pour guérir : retrouver l’harmonie.

« Galgal Refoua » (« Roue de Médecine »)
גלגל רפואה
Guematria = 358
= guematria de « Machia’h »
משיח

#Shemen #Shaman #Oint


Les Indiens d’Amérique divisent le Cercle de Vie en 4 parties, chacune représentant une direction.
Le Nord, symbolisé par le Blanc.
Le Sud, par le Rouge.
L’Est, par le Jaune.
L’Ouest, par le Noir.

De même, le Nord de la Terre d’Israel est Blanc : le mot « Liban » partage la même racine semitique avec le mot « Lavane », « Blanc », et ce en référence à ses montagnes enneigées en hiver.

Le Sud d’Israel est, lui, de couleur Rouge : c’est là que se situent le Peuple d’Edom et la Mer Rouge.

L’Est est Jaune comme le Soleil qui se lève à l’est.

L’Ouest est Noir. Selon la tradition juive, c’est à l’ouest, là où le soleil se couche, que se trouve la Présence Divine, la Shekhina : « Je suis noire, ô filles de Jérusalem, mais je suis belle. »(Cantique des Cantiques 1:5)

#VibreÀSion #Tambour

Dauphin

« Dolphine » (« Dauphin »)
דולפין
Guematria ordinale = 63
= guematria pleine du nom de Dieu YHVH (correspondant au Shem SaG et à la sefira Bina)
יוד הי ואו הי
= guematria ordinale de « Kol YHVH » (« Voix de Dieu »)
קול יהוה

#UltraSon


Le mot Dauphin vient du grec « Delphus » (δελφύς) qui signifie « Utérus ». L’Utérus, la Matrice, est lié à la sefira Bina, la « Mère » (« Ima »), sefira associée à la compréhension, au discernement, qui donne naissance au « Fils », le partsouf Zeir Anpin.

#Ultrasons #SortirDeLaMatrice


Le Dauphin a un Sonar : il se repère grâce à la propagation des ondes acoustiques dans l’eau.

#Bina #EchoGraphie


Le Dauphin est un mammifère associé à l’Eau (« Mayim »), et comme elle, il est dans de nombreuses cultures symbole de protection, de vie, de création/regénération.

#MiAmi


« Mer » se dit « Yam » en hebreu
ים
La 1ère lettre, le Youd, représente la ‘Hokhmah (le Père).
La 2ème, le Mem, la Bina (la Mère).
Guematria de « Yam » = 10 + 40 = 50 comme le nombres de portes de la Bina,

I am

#Mer #Mère


Les Dauphins ont un cerveau très développé et sont capables de résoudre des problèmes complexes. Ce sont des animaux aimant jouer et qui s’attachent aux enfants.


Les animaux peuvent nous transmettre de formidables leçons. Le Dauphin, à la fois vif d’esprit et plein d’énergie physique, correspond à un idéal que l’Homme doit atteindre.



La sefira Bina est appelée « Palais des miroirs » car elle reflète la Lumière de ‘Hokhma (le « Père »).

#Gal #Galak #Oum #Aum #LeSon


La Bina donne naissance au Son, au Fils : le partsouf « Zeir Anpin ».

Le Dauphin, c’est le Fils, le Son : le Futur Roi.

Le Fils est né.

Couronner le Un

« Écoute, Israel : l’Éternel est notre Elohim, l’Éternel est Un ! »
(Deutéronome 6:4)
שְׁמַע, יִשְׂרָאֵל: יְהוָה אֱלֹהֵינוּ, יְהוָה אֶחָד
Guematria = 1118

« E’had » (« Un »)
אחד
Guematria = 13

Elohim
אלהים
Guematria = 86

13 (E’had) x 86 (Elohim) = 1118

Écoute bien. Couronne le Un.


La sefira Keter (qui signifie « Couronne ») fait le lien entre les mondes supérieur et inférieur.
Il y a 2 niveaux dans Keter : Atik Yomin, tourné vers le haut, représentant son intériorité ; et Arikh Anpin, tourné vers le bas, qui représente lui l’extériorité.

Atik Yomin (696) + Arikh Anpin (422)
עתיק יומין אריך אנפין
Guematria = 1118

Le mot « Atik » vient de la racine de « Lehatik » qui veut dire « Reproduire », « Dupliquer ». Pendant l’exil, lorsque l’Homme ne lie pas les mondes d’en bas et d’en haut, Atik est « masqué », caché, comme coupé de ce monde.
Cependant, lors de la Délivrance, le dévoilement d’Atik permettra de reproduire la Lumière d’en haut vers l’en bas. C’est la raison pour laquelle il est dit que Machia’h vient d’Atik, car il « unit la couronne ».

#Couronne #Virus

En connectant l’en bas à l’en haut, la Matérialité à la Spiritualité, l’Homme dévoile Keter dans sa totalité et éclaire ainsi la sefira Malkhout (la Shekhina, soit la Présence Divine sur Terre) : la sefira Malkhout devient alors le Keter du monde qui suit. Ainsi fonctionne le Seder Hishtalshelout, l’Enchaînement des Mondes.

« Keter BeMalkhout » (« Keter dans Malkhout »)
כתר במלכות
Guematria = 1118


« Éternel, viens à notre secours ! Que le Roi nous réponde le jour où nous L’invoquons ! » (Psaumes 20:10)
יְהוָה הוֹשִׁיעָה: הַמֶּלֶךְ, יַעֲנֵנוּ בְיוֹם-קָרְאֵנוּ
Guematria du verset = 1118

« Korenou » (« Nous L’invoquons »)
קָרְאֵנוּ
Guematria avec le kolel = 357 + 1
= 358
= guematria de « Machiah »
משיח

La Délivrance Finale se fera de façon cachée.

La Vérité est Masquée.

#Couronne #Virus #Korenou #Galout #Gueoula #TorahDAtik


Moïse portait un Masque afin de cacher la lumière qui irradiait de sa face (cf. Exode 34:33-35). Sa peau rayonnait (« Karan Or »).

« Masvé » (« Masque » / « Voile »)
מסוה
Guematria classique = 111
= guematria pleine de la lettre Aleph (1+30+80)
אלף
Guematria ordinale = 39
= guematria de « YHVH E’had » (« Dieu est Un »)
יהוה אחד

#BaalMasqué #KaranOr


« Deux hommes marchent-ils ensemble, s’ils ne se sont pas entendus d’avance ? » (Amos 3:3)
הֲיֵלְכוּ שְׁנַיִם, יַחְדָּו, בִּלְתִּי, אִם-נוֹעָדוּ
Guematria du verset = 1118

La lettre Aleph est formée de deux Youds, deux points, reliés par la lettre Vav.
Pour trouver l’Unité, le Aleph, il faut être deux. Tel est le secret du Shema, du Shem-Un.

#AtikYomin #ZeirAnpin #CheminEnsemble

La lettre Youd a pour guematria 10.
יי
Deux Youds = 20 = guematria de la lettre Kaf
כ

La préposition « Ké », écrite avec un Kaf, signifie « Comme ».
כ
« Keter » peut ainsi se lire de ces deux façons :

Ke-Terre : Comme la Terre
Ke-Ether : Comme l’Ether (dans le sens de Ciel)

Connecte le Ciel et la Terre et tu n’attraperas pas le Couronne-Virus.

Sois Un.

#ShemaIsrael #1118 #Be1

Kung Fu

Kung Fu
קונג פו
Guematria ordinale = 65
= guematria du nom de Dieu « Adonaï » (« Maître », « Seigneur »)
אדני
Le nom Adonaï correspond à la sefira Malkhout (Présence divine / Royaume de Dieu / Monde de l’Action) : l’Accomplissement.

#KungFuMaster


Lie le Monde d’en bas au monde d’en haut au monde d’en bas et tu deviendras un Maître du Kung Fu.

Lie.

#SaigneurDuKungFu


« Lorsqu’il n’y a plus de sincérité dans le monde, quiconque veut se détourner du mal n’a pas d’autre choix que de jouer au fou. » (Rabbi Na’hman de Breslev)

#King #Fou


« Kung » 功 signifie « Travail » en chinois et « Fu » 夫 désigne étymologiquement l’ « Homme accompli », le « Maître ». Pour atteindre Malkhout, il faut, en effet, être un « Extra-terrestre », un « Fou Fighter » : ne pas suivre la masse, la normalité du monde de l’exil.

#JewJitsu

« Nistar » signifie « Caché » en hébreu, et sa racine, STR (Shin-Tav-Reish), se retrouve dans les mots MYSTERE et MASTER (Maître).
Le Mystère, c’est le Mi (monde d’en haut) caché.
La Master, celui qui maîtrise la matière, c’est le Ma (monde d’en bas) caché.

Lie bien.

#KungFuMaster


Guematria classique de Kung Fu = 245
קונג פו
= guematria de « Adam Kadmon » (« Homme Primordial »), qui représente en kabbalah le commencement de l’enchaînement des mondes spirituels perceptibles.
אדם קדמון

Un rouleau de la Torah compte 245 colonnes.

Lis Bien.

#Lis


Seule la peur te plonge dans l’obscurité, petit scarabée.

La Raffinerie

L’Homme doit s’efforcer de trouver le sens profond, l’intériorité de chaque aspect de la Création.
Pour cela, chacun et chacune doit à la fois se raffiner, améliorer ses traits de caractère, et aussi raffiner le Monde dans tous ses aspects matériels.

Par le Raffinement, nous atteindrons l’Essence de chaque chose.

« Raffinerie » se dit « Beit Zikouk » en hébreu.
בית זיקוק
Guematria = 635

Premier mot de la Torah ayant 635 pour valeur numérique : « Shlosha » (« Trois », cf. Genèse 6:10)
שלשה
Deuxième mot de la Bible ayant 635 pour guematria : « HaParashim » (« Les Cavaliers », à propos de ceux de l’armée égyptienne, cf. Exode 14:28)
הפרשים
Troisième mot ayant 635 pour guematria : « HaSeraphim » (« Les Brûlants » cf. Nombres 17:4 / « Les Séraphins », « Anges de feu »)
השרפים

Les sefirot sont organisées en triades. La 3ème sefira de chaque triade est placée sur le Pilier Central et représente le Juste Milieu.

‘Hokhmah / Bina / Daat
‘Hessed / Gvoura / Tiferet
Netsa’h / Hod / Yessod

L’Arbre
Le Tree
Le Three
Le Tri

Sors de la MaTrice. Tue-là. Brûle Rome, l’écorce de la Mal’hout : transfigure la force d’Essav en dévoilant le spirituel dans le monde matériel. Tu trouveras ainsi l’Arôme, l’Essence qui te permettra de te connecter, de te transporter, d’aller plus vite, de t’élever.

Rejoins Zion.

#Torah #Trois #SaintTree #SaintTri #Shell


Raffine ! Ris !

#Neron #Matrixide #ÀRome #MortDeRire


Le Rouge est la couleur du sang et de la lave, la force qui donne la vie au corps et à la Terre (« Adama »)
Adam, le premier Homme, est apparenté au Rouge (« Adom »), tout comme Edom (Essav), le « matérialiste ».

Il faut retourner à l’Essence, retourner au Aleph.


« Essav ! »

#KenTsipor #KolYaakov #LeRouge


Total
טוטאל
Guematria = 55
= guematria de « HaKol » (« Tout »)
הכל

Premier mot de la Bible ayant 55 pour guematria : « HaAdama » (« La Terre », cf. Genèse 1:25)
האדמה

#Total #PleinDEssence #SionService


Le mot « Trois » a pour origine l’indo-européen « Tri » / « Treyes », qui est proche d’une autre racine indo-européenne, « Terh » / « Tor », qui désigne quelque chose qui « traverse jusqu’à son terme ». On la retrouve par exemple dans l’anglais « Through » ou le vieil irlandais « Tri » (« À travers »).

Tous les Shem Un mènent à l’Arôme.
שמ1

1…2…3…Partez !


Comment transformer le Plomb (la lourdeur matérielle) en « Or » (« Lumière » en hébreu) ?
אור
En supprimant la barrière artificielle entre matériel et spirituel que l’Homme a créée.

Chacun et chacune doit faire le choix de l’Essence sans Plomb.

#VieÉternelle

Animiste

« Mi Ani ? » « Qui suis-je ? »
מי אני
Guematria= 111
= guematria pleine de Aleph, le Un
אלף

En kabbalah, le Mi (« Qui ») représente le monde d’en haut, le Sujet ; à l’opposé du Ma (« Quoi »), le monde d’en bas, l’Objet.

Mi Ani ? Ani Mi. L’Animiste reconnaît qu’il y a une Âme dans Tout.
אני מי

#DompterLÂmeAnimale #Animisme #RetourAuxSources


« HaTeva » (« La Nature »)
הטבע
Guematria = 86
= guematria de Elohim
אלהים

Culte des En-s’être

#UnDitUn


Anvers

« Antwerpeni » (« Anversois »)
אנטוורפני
Guematria = 412
= guematria de « Beit » (« Maison »)

Pour construire une demeure pour la Présence Divine, il faut être envers soi.

#FlammeEn #DiamantTerre #JewEL


La Présence Divine, la Shekhina, est représentée par une Jeune Fille (« Bat » en hébreu).

« Antwerpen » (« Anvers »)
אנטוורפן
Guematria = 402
= guematria de « Bat »
בת

Il faut libérer la Présence Divine en travaillant sur nous-mêmes, sur nos traits de caractères, représentés par le partsouf Zeir Anpin (le « Fils », « Bar » en araméen). Ainsi, on offre à la Shekhina un amant. Pour cela, il faut aller à contre-courant, à l’inverse, la capitale mondiale du diamant.

#Marquage #Sciage #Clivage #Débrutage #Facettage #UnDiamantPourLaFiancée


« Diamant » se dit « Yahalom » en hébreu.
יהלום
Guematria = 91
= guematria de « Amen »
אמן

#Yah #LHomme


Le Diamantaire est un artisan qui travaille et taille des diamants bruts pour en faire des pierres taillées.
Par son savoir, il cherchera à couper, bruter, à cliver, à tailler et à polir le diamant.
Le but : que la Pierre renvoie le plus de lumière possible.

Notre Âme est comme un Diamant et nous sommes tous des « Diamants-Terre ».

#Diamant #Terre


Le mot « Diamant » est dérivé du grec ancien « Adámas » ἀδάμας, apparenté à l’adjectif « Adámastos » ἀδάμαστος (« Indomptable »), en raison de sa dureté.

Notre âme est comme un diamant qui, même s’il est tombé tout au fond d’un gouffre, garde toute sa valeur quand il est remonté à la surface et nettoyé.

#ÂmeEn #AnversEtContreTous


Les Diamants se trouvent au fin fond de la Terre (« Adama » en hébreu), au fin-fond de l’Homme.

Le rouge est la couleur du sang et de la lave, la force qui donne la vie au corps et à la Terre..
En hébreu Adam est apparenté au Rouge (« Adom »)

Edom (Essav), le « matérialiste » est également lié au rouge.

La Dimension Féminine, c’est Aide-Homme.

Pour remonter à la surface, sortir de l’enfer, on doit aller « à l’envers », lutter contre les forces de pouvoir, ne pas être un mouton.

L’Homme s’attend : la Dimension Féminine, la Malkhout, la Shekhina, est comme un Feu pendant l’exil. Elle est enfer-mée et le « Machia’h » représente son dévoilement, sa libération. Pour s’élever, il faut aller au fond du gouffre, rencontrer le d’Ève-il, le Roue-Je : Machia’h.

#Femme #Flamme #Âme #Esh #Elle


« L’Éternel-Dieu dit : Il n’est pas bon que l’homme soit isolé ; je lui ferai une aide digne de lui. » (Genèse 2:18)

Nous avons besoin d’une « Est Deux » pour travailler sur nous-mêmes. : l’Homme a besoin de l’Envers-soi qui est la Dimension Intérieure des choses, la Dimension Féminine.

#BelleJe #EshElle #EnVers #EnVersets #Poésie


« Inverse » se dit « Hafoukh » en hébreu
הפוך
Guematria = 111
= guematria pleine de la lettre Aleph
אלף

#Un #Verse


#WallOn #FlammeEn #UnionDesOpposés


Anecdote : le 2 janvier 2021, un simple miroir a trahi le bourgmestre d’Anvers, Bart De Wever.

https://www.rtbf.be/info/insolites/detail_bart-de-wever-en-sous-vetements-lors-d-une-interview-l-annee-commence-par-un-moment-particulierement-embarrassant?id=10664782

Ce sont les Femmes qui apporteront la Délivrance Finale. Par leur regard, les Femmes mettront fin à toutes les illusions du monde de l’exil dominé par les mâles.

#Bat #Envers #InterView #AnversDuDécor

L’Artichaut

« Artishok » (« Artichaut »)
ארטישוק
Guematria ordinale = 86
= guematria de Elohim
אלהים

L’Artichaut est un chardon domestiqué et cultivé.

« Comme le lys parmi les épines, telle est ma bien-aimée parmi les jeunes filles. » (Cantique des Cantiques 2:2)

La Shekhina / Présence Divine, est telle une fleur de lys parmi les épines. Les épines représentent la Gevoura, les forces de Rigueur liées au nom de Dieu Elohim, aux forces de la nature.

Pour libérer la Shekhina, on doit « réparer » le nom Elohim (immanence) et l’intégrer au nom YHVH (transcendance). Notre travail dans ce monde consiste à élever le monde matériel. Pour cela nous devons effectuer un tri.

« Il n’y a rien au monde, dans tous les mondes et, de même dans toutes les parties du monde matériel, comme le minéral, le végétal, l’animal ou l’humain, où l’on ne puisse trouver des étincelles de sainteté mélangées aux écorces ; et elles doivent être triées. » (Ari Zal)

Le tri effectué, nous dévoilons le Cœur.

« Lev Artishok » (« Cœur d’artichaut »)
לב ארטישוק
Guematria ordinale = 100
= 10×10 sefirot = sefira Keter / partsouf Atik, qui reproduit « l’image de Dieu ».

#AtikShow #Jerusalem


« Les artichauts, c’est un vrai plat de pauvres. C’est le seul plat que quand t’as fini de manger, t’en as plus dans ton assiette que quand tu as commencé ! » (Coluche)

Pierre Vivante

Le mot « Conscience » vient du latin « Conscientia », composé de « Con » (« Avec ») et de « Scientia » (« Connaissance »).

« Todaa » (« Conscience »)
תודעה
Guematria ordinale = 53
= guematria ordinale de « Torah »
תורה
= guematria de « Evèn » (« Pierre »)
אבן

#Connaître #Avec

« Evèn » est composé de « Av » (« Père »), symbole de la ‘Hokhmah, la Sagesse, et de « Ben » (« Fils », Zeir Anpin, représentant l’affinement des traits de caractère).
אב
בן

En kabbalah, un Partsouf représente une configuration de sefirot, de forces spirituelles. Un Partsouf peut se traduire par « Visage » et il y en a 4, comme les 4 membres archétypaux de la famille.

Outre le Père et le Fils, il y a la Mère, liée au partsouf Bina, la Compréhension.

Le Fils (Ben) tire sa force de la Bina, et ces deux mots ont la même racine que le verbe Livnot, Construire.

C’est en taillant sa pierre, en travaillant sur soi-même pour devenir un homme / une femme meilleur(e) que l’on dévoile la Fille, la Shekhina, la Présence de Dieu sur Terre, la conscience d’être une Pierre du Temple.

Tetris

Selon les enseignements du Ari Zal, la « Brisure des Vases », produisit la chute de 288 étincelles. Ces étincelles de sainteté sont présentes dans l’ensemble du monde matériel. Mélangées aux « écorces » (« klipot »), elles doivent être triées puis réélevées.

#Tri


« Glória in excélsis Deo. »
Gloire à Dieu, au plus haut des cieux.

La vie est similaire à un « Je vis Deo » et Tetris est un classique : il faut résister à la chute. On doit libérer les cases. Rien ne doit rester bloqué en haut.

Tetris
טטריס
Guematria = 288

#TÊtreIs #Jeu #Je #VisDeoGÂme

Hanouman

Rama (parfois appelé Ram) est un héro hindou de l’épopée mythologique du Ramayana. Il est un avatar de Vishnou. Son nom signifie « Charmant », « Magnifique ».
राम

En hébreu la racine « Ram » signifie « Élevé », Haut », « Important ». On la retrouve par exemple dans les mots « Marom » (« Hauteur »), « Ramah » (« Plateau », « Niveau »).
רם


Hanouman est un singe, célèbre ami fidèle de Rama. On dit qu’il a célébré les exploits de Rama en vers gravés sur le roc.

Hanouman
הנומאן
Guematria ordinale = 53
= guematria de « Evèn » (« Pierre »)
אבן
= guematria ordinale de « Torah »
תורה

Le Singe (« Kof » en hébreu) est représenté par la lettre Kouf, la seule non finale à descendre sous la ligne d’écriture. Le Zohar parle d’elle négativement (Zohar I 2b) : elle est une lettre du mensonge car elle « singe » la lettre Hé, lettre du nom de Dieu.

En revanche, lorsque nous avons fait le tikoun, la réparation du Kouf, sa Lumière éclaire jusqu’aux mondes les plus inférieurs. L’Homme n’est plus un « singeur », mais est « à l’image » de Dieu : un Sage, un Saint-Je. C’est la raison pour laquelle la lettre Kouf réparée (guematria du Kouf = 100) est liée à la sefira Keter et au partsouf Atik, qui reproduit « l’image de Dieu » (10×10 sefirot). Le Kouf permet de « soulever des montagnes ».

Dans l’épopée du Ramayana, le singe Hanouman n’hésite pas à bondir pour atteindre son but qui est de libérer Sita, l’Épouse de Rama. L’Épouse, en kabbalah, représente la Shekhina, la Présence Divine (Malkhout). Pour cela il explore le Sud (« la sagesse se trouve au sud »), le « Sod » (« Secret »).

L’Épouse libérée, Hanouman rentre ensuite chez lui, retourne à la Source, pour que l’Épouse s’unisse au Roi.

Hanouman et la lettre Kouf peuvent servir à transmettre de merveilleux enseignements sur l’ascension de la Lumière Divine enfouie au plus bas.

#Ouman