Archives de catégorie : Guematria

Skanda

Skanda, connu aussi sous les noms de Kartikeya, Murugan, Kumara, Sanmukha ou Subrahmanya est le fils de Shiva et de Parvati. L’origine de ce dieu est dravidienne.

Alors que le monde était en proie aux démons, les dieux, débordés, demandèrent à Shiva d’avoir un fils pour diriger l’armée divine, car seul un fils de Shiva pouvait venir à bout du mal. Il aurait été conçu lors du retour de Parvati auprès de Shiva, après une ascèse de plusieurs millions d’années. Shiva aurait alors laissé échapper sa semence, récoltée par Agni, le dieu du feu. Mais cette semence était si brûlante que le feu lui même ne pouvait la contenir, et elle fut jetée dans le Gange céleste.

Skanda
סקאנדה
Guematria = 220
= guematria de « Sex »
סקס

Le nom Skanda a pour origine la racine indo-européenne « Skand » qui signifie « Sauter », « Bondir », « Jaillir », en référence à l’émission de semence de Shiva.
Elle a par exemple donné le sanskrit « Skandati » स्कन्दति (« Bondir »), le grec ancien « Skandalon » σκάνδαλον (« Obstacle », « Achoppement », « Scandale ») à l’origine du français « Scandale ».

Selon le Mahabharata, Skanda naît avec six têtes.
Selon la Bible, Adam, l’Homme, a été créé le 6ème jour, jour de sa « chute ». Le nombre 6, comme le nombre de jours de la Création avant le Shabbat, représente la Matérialisation. Six, c’est la lettre Vav, 6ème lettre de l’alphabet, qui est également le nom des crochets utilisés dans le Temple.
La lettre Vav sert de conjonctif (« Et ») et lie les mots entre eux.
Vav c’est le Yessod, la sefira représentant le Sexe (« Six ») qui unit, comme le 6ème jour qui joint la semaine et Shabbat.

L’hindouisme a aussi son étoile à 6 branches : le Shatkona, symbole de Skanda.
Le Shatkona, représente l’union et l’équilibre entre les polarités masculine et féminine, Purusha et Prakriti, Shiva et Shakti.


Le mot Shatkona est formé de « Shat » (« Six ») et « Kona » (« Angle »). Il est formé de deux trikonas, triangles. Celui pointant en haut représente le principe masculin, le second pointant en bas le principe féminin.

Skanda est aussi appelé « Tarakajit » (« Vainqueur du démon Taraka ») : il symbolise la victoire de la Lumière sur les Ténèbres qui se fait par l’union des opposés représenté par la Shatkona / Étoile de David.


Pour Aime-Être, il faut être d-i-eux.

#Skanda

Sangam

« … Le roi avait une flotte à destination de Tarsis, naviguant avec la flotte de Hiram, et qui revenait tous les trois ans avec une cargaison d’or et d’argent, d’ivoire, de singes et de perroquets. » (Rois I 10:22)
כִּי אֳנִי תַרְשִׁישׁ לַמֶּלֶךְ בַּיָּם עִם אֳנִי חִירָם אַחַת לְשָׁלֹשׁ שָׁנִים תָּבוֹא אֳנִי תַרְשִׁישׁ נֹשְׂאֵת זָהָב וָכֶסֶף שֶׁנְהַבִּים וְקֹפִים וְתֻכִּיִּים

Ce passage du livre des rois contient 2 mots proches du tamoul :
« Singe », « Kof » en hébreu, « Kavi » (கவி) en tamoul (« Kapi » en sanskrit).
« Perroquet » se dit « Touki » en hébreu (traduit aussi par « Paon » dans la Bible). En tamoul « Tokay » (தோகை) signifie « Plumage ».


Le tamoul est une langue appartenant à la famille dravidienne, essentiellement parlée dans le sud de l’Inde et au Sri Lanka. Considéré comme la première langue classique de l’Inde avant même le sanskrit, c’est l’une des langues vivantes les plus anciennes au monde.

La poésie du Sangam, coeur de la littérature tamoule classique, trouve son origine dans des poèmes écrits entre 300 et 600 avant notre ère. Ce sont des poèmes érotiques qui sous des formes allégoriques, mettent en scène la relation entre Dieu et l’Homme (Ciel et Terre, Homme et Femme, …) dans un cadre bucolique. Il est probable que les auteurs du Cantique des Cantiques se soient inspirés de ce type de littérature.

« Sangam » renvoie aux mots tamouls « Am » ( அம் ), « Amittal » ( அமைத்தல் ), « Angkam » ( அங்கம் ), et au sanskrit « Sangha » ( सङ्घ ) signifiant « Jonction « , « Union », « Confluence », « Association ».

Sangam
סאנגם
Guematria pleine = 500
סמך אלף נון גימל מם
« BeYa’had » signifie « Ensemble »
ביחד
Guematria AlBam (Abba / principe masculin) = 500
משקס
Guematria AtBash (Ima / principe féminin) = 500
שמסק

#SaintSang


« Mi VeMa » (« Qui et Quoi », « Sujet et Objet » = Mondes d’En Haut et d’En Bas)
מי ומה
Guematria = 101

#SangUn


Nathan

En kabbalah, l’enchaînement des mondes est expliqué par un système de métaphores comparant les principaux principes spirituels aux 4 membres archétypaux de la structure familiale.
Le Père, la Mère, le Fils et la Fille sont des « Partsoufim ». Un « Partsouf » est la combinaison d’une ou plusieurs sephirot, représentant un « visage » de Dieu.

Il faut préserver la structure familiale.

#YHVH #SainteFamille


LE PÈRE : Abba. Correspond à la sefira ‘Hokhmah (Sagesse), au monde d’Atsilout (Émanation) et à la lettre Youd du nom de Dieu YHVH.

LA MÈRE : Ima. Correspond à la sefira Bina (Compréhension), au monde de Bria (Création) et à la première lettre Hé de YHVH.

LE FILS : Zeir Anpin / Petit Visage. Correspond aux 6 sefirot liés aux Midot (traits de caractère), au monde de Yetsira (Formation) et au Vav de YHVH.

LA FILLE : Shekhina / Présence Divine, correspond à la sefira Malkhout (Royaume), au monde d’Assia (Action, ce monde-ci) et au deuxième Hé de YHVH.


En kabbalah, la relation parfaite avec le Divin est appelée relation « Face à face ». Cette relation parfaite a lieu quand nous dévoilons les lumières cachées dans ce monde, quand les principes masculin et féminin s’unissent.


Il existe de nombreux procédés de transformation des lettres de l’alphabet hébreu correspondant à différents partsoufim.
Ainsi, la guematria AlBam correspond à Abba / ‘Hokhmah. La guematria AtBash correspond, elle, à Ima / Bina.

« BeYa’had » signifie « Ensemble »
ביחד
Guematria AlBam = 500
משקס
Guematria AtBash = 500
שמסק


« Nathan » (« Il a donné »)
נתן
Guematria = 500

« Naatha » (नाथ), est un terme sanskrit qui signifie « Seigneur », « Protecteur », « Refuge ». Le terme est lié à « Adi Natha » qui signifie « Seigneur Originel ».
« Naathaya » (नाथाय), toujours en sanskrit, veut dire « Donner », « Accorder le refuge ».
Ce terme a notamment donné le prénom tamoul Naathan (நாதன்), que l’on traduit par Fils de Dieu.

N’attends pas. Donne !


Il y a 10 sefirot et « Ten » veut dire « Donne » en hébreu. Chaque sefira correspond à une des parties du corps humain. Un Homme est complet lorsqu’il ne fait pas que recevoir, mais lorsqu’il donne, lorsqu’il transmet. Il n’y a pas d’Enchaînement des mondes sans relation face à face, sans action de donner.
תן


Le Youd du nom de Dieu YHVH est un « Cadeau ».
Le premier Hé la main qui donne.
Le Vav représente la transmission.
Le deuxième Hé la main qui reçoit.

Pour profiter pleinement du Présent de Dieu, il faut savoir ne penser ni à hier ni à demain, et profiter pleinement de l’instant Présent.

Un « Présent » (cadeau) se dit « Matana » en hébreu, et les israéliens prononcent « Maintenant » comme « Matana ».
מתנה

Il ne faut pas attendre. Il faut agir. Maintenant.
N’attends pas pour donner.

« Et Il fut, et Il est, et Il sera dans la gloire » (Adon Olam)
וְהוּא הָיָה וְהוּא הֹוֶה
וְהוּא יִהְיֶה בְּתִפְאָרָה

#TempsPrésent #TenPrésent


« Don » signifie « Seigneur » en espagnol.

#DonDuSeigneur


Quand Abba et Ima sont ensemble, unis, quand ils sont à l’unison, alors ils sont en mesure de « donner », de faire descendre la Lumière divine dans les mondes inférieurs en donnant naissance à Zeir Anpin, le Fils, qui à son tour, pourra s’unir avec la Shekhina.

Onde
Donne
On est Deux
Uni-Son
One Too Free

#Enceinte #FairePasserLeSon


« Shar » (comme dans « Ani Shar », « Je Chante ») du verbe « Lashir » (« Chanter ») s’écrit comme le mot « Sar », « Prince ».
שר
Guematria = 500

#ShirHadash


Le Prince (Zeir Anpin, le Fils) a pour mission de délivrer la Princesse (la Shekhina, Présence Divine).
Pour cela, il doit terrasser le Grand Dragon, le S’attend, en améliorant ses midot, ses traits de caractère. Le dragon vaincu, il pourra s’unir à la Princesse. Ce sera la Délivrance Finale.

Le Prince et la Princesse vivront heureux et auront de « nombreux enfants » : la sefira Malkhout devient le Keter, la couronne du monde qui suit. Tel est le secret du Seder Hishtalshelout, l’Enchaînement des Mondes.

#IlÉtaitUneFoi

Baal

La racine indo-européenne “Bel” signifie “Enfler”, “Gonfler”, “Devenir plus grand”, “Se mettre en colère”, …. “Bel” a par exemple donné les mots “Balu” (“Sac de cuir” en gaulois qui donnera « Balle »), Baleine, Boule, Bull (taureau), Ballot, Phallus, Belge, Blague, etc.


Baal était le nom d’un dieu de l’orage et de la fertilité chez de nombreux peuples du Moyen-Orient de l’Antiquité, notamment les Cananéens et les Phéniciens. « Baal » peut se traduire par « Seigneur », « Maître », « Propriétaire », « Époux ».
Baal était associé au taureau, animal symbole de force créatrice et de puissance, dont le beuglement fait penser au tonnerre.


Dans la mythologie grecque, Europe est une princesse phénicienne enlevée et violée par Zeus qui s’était pour l’occasion métamorphosé en taureau.

#BelleEurope #TonnerreDeZeus


À l’origine, en protosinaïtique, la lettre Aleph représentait une tête de taureau. Au fil du temps, et de sa « migration vers l’ouest », celle-ci s’est retournée pour donner la lettre A de l’alphabet latin.

Les cornes représentent l’Homme qui a vaincu l’animal.
De manière symbolique, l’Homme combat et vainc son âme animale grâce au langage, et il en fait la lettre Aleph, une couronne. Le Taureau se transforme en Torah.

#TonnerreDeTor #TonnerreDeLaTorah #AReine


La racine « Erev » désigne, dans les langues sémitiques, le « Soir », « l’Ouest », l’idée de « Déplacement », de « Passage ». Les mots « Europe » et « Arabe » pourraient ainsi partager une étymologie commune.


En hébreu, la racine « Béla » signifie « Avaler », « Engloutir ».
בלע

#Baal #Balaam #Balak #Belial #Balagan


« Europe »
אירופה
Guematria = 302
= guematria de « Bruxelles »
בריסל

#BlagueBelge #BaalBelge


Nirguna et Saguna

« Nirguṇa Brahman » (निर्गुण ब्रह्मन्) est une expression composée de « Nirguṇa » qui signifie « Sans distinction » en sanskrit, et de « Brahman » qui désigne l’Âme Universelle, le Grand Tout, l’Absolu.
Dans la philosophie indienne, le Nirguna Brahman désigne ainsi le Divin transcendant, non manifesté.

Nirguna
נירגונה
Guematria ordinale = 72
= guematria pleine du Nom de Dieu YHVH
יוד הי ויו הי

Il existe 4 façons d’épeler complètement le Nom de Dieu YHVH :
– Shem AV (Guematria = 72) יוד הי ויו הי
– Shem SaG (63) יוד הי ואו הי
– Shem MaH (45) יוד הא ואו הא
– Shem BaN (52) יוד הה וו הה

L’épellation du nom de Dieu YHVH appelée Shem AV correspond au monde le plus élevé, celui d’Atsilout (Émanation), le monde spirituel d’où émane le « Or Ein Sof », la « Lumière Sans Fin ».

Le Shem AV correspond à la sefira ‘Hokhmah (Sagesse) et à Abba (le Père).
Son opposé, le Shem SaG correspond, lui, à la sefira Bina (Compréhension), à Ima (la Mère) et au monde de Briah (Création).

De même, l’opposé du Nirguna Brahman est le Saguna Brahman (सगुण ब्रह्मन्), terme composé de « Saguna » qui signifie « Doué de qualités ». Saguṇa Brahman désigne ainsi dans la philosophie indienne l’Absolu avec attributs, le Divin manifesté, immanent.

#Av #Sag


Dans le Vedanta et plus particulièrement dans l’Advaita Vedanta, le Saguna Brahman désigne l’Être à la source de la Création, c’est-à-dire
Ishvara ( ईश्वर ), également appelé Isha.

« Isha » veut dire « Femme » en hébreu.
אשה
Sans sa Dimension Féminine, sans Isha, Nirguna Brahman ne peut se manifester. Ainsi, notre travail dans ce monde consiste à unir le Spirituel et le Matériel, le Ciel et la Terre, le Masculin et le Féminin, les Pensées et les Actions, YHVH et Elohim, la Transcendance et l’Immanence, Nirguna et Saguna…

Satanama

« Sat » veut dire « Vrai » en hindi et en pendjabi ; et « Naam » signifie le « Nom ».
Ainsi, « Sat Naam » désigne le « Vrai Nom », l’Être Véritable dans le Monde Indien, et plus particulièrement chez les Sikhs.
ਸਤਿ ਨਾਮੁ

Sat Naam
סאט נאם
Guematria ordinale = 53
= guematria ordinale de « Torah »
תורה

#TorahCyclee #TorahSikhe #SouffleDeDieu #GloireÀSatNaam


« Sa Ta Na Ma » est un mantra du Kirtan Kriya, une des méditations du Kundalini Yoga.
Basé sur « Sat Naam », « Sa Ta Na Ma » est le « Bij Mantra » (« Mantra Semence »), la « graine du son » de « Sat Naam ».

En sanskrit, Sa, Ta, Na, et Ma, signifient respectivement : Naissance, Vie, Mort, Renaissance.
स त न म
« Sat Naam », le « Vrai Nom », c’est le Cycle de la Vie, de l’Uni-vers intérieur et extérieur.


« Laisse faire » : n’écoute plus les tumultes du monde, mets-toi à l’écoute de la petite voix intérieure, celle de ton âme. Laisse faire, et, grâce au pacte avec le Sat Naam, tu deviendras un Porteur de Lumière.


La Kundalini ( कुण्डलिनी ) désigne une puissante énergie spirituelle lovée (entourée en spirale, comme un serpent autour d’un arbre) dans la base de la colonne vertébrale. Son éveil permet à la Kundalini de se déverser comme un fleuve à travers les Chakras.

Kundalini
קונדליני
Guematria = 260
= Nom de Dieu YHVH (26) x 10 Sephirot

Le premier mot de la Bible ayant pour valeur 260 est « HaNahar » (« Le Fleuve »)
הנהר

Machia’h
משיח
Guematria = 358
= guematria de « Na’hash » (« Serpent »)
נחש

Tout va s’Un-verser. Vous vouliez le Machia’h, mais vous aurez le Serpent en personne !

C’est par le Serpent que l’Humanité connaîtra un Nouvel Âge, celui de la Délivrance Finale grâce à une Nouvelle Torah : la Torah du SaTaNaMa.

Nem

Le Nem est également appelé « Rouleau Impérial ».

« HaNem » (« Le Nem »)
הנאם
Guematria ordinale = 33
= guematria de la racine « Gal », liée à la délivrance, au dévoilement, à ce qui tourne (roue, cycle…)
גל

#GaletteDeRiz #Farce #G #Astronomie


« Nem » en hébreu est l’anagramme du mot « Amen » qui est l’acronyme de « El Melekh Nééman », qui signifie « Dieu est un Roi Fidèle ».
נאם
אמן

« Nem » est proche du mot anglais « Name », le « Nom ».

« Le Nom » se dit « HaShem » et désigne Dieu.
השם

On mange généralement les nems avec de la sauce de soja.
« Soja » se dit « Soy » en anglais.
En espagnol, « Soy » veut dire « Je suis ».

YHVH
יהוה
L’Être.

#LeNem #LeName #HaShem


#KillingInTheNem

Bohr

Niels Bohr est un physicien danois qui publia en 1913 une série de 3 articles décrivant le modèle atomique, étape fondamentale dans la création de la mécanique quantique.

Bohr affirmait qu’il ne peut exister de prédétermination des caractéristiques physiques d’une particule quantique. Einstein s’intéressait de près aux travaux de Bohr et de l’école de Copenhague mais, en tant que père de la relativité générale, il ne pouvait accepter une telle idée.

« Dieu ne joue pas aux dés ! » Telle fut l’une des répliques d’Einstein à Bohr lors de l’un de leurs débats. Ce dernier aurait répondu : « Mais qui êtes-vous, Albert Einstein, pour dire à Dieu ce qu’il doit faire ? »

Leurs conceptions étaient divergentes mais cela n’a pas empêché les deux hommes de s’estimer profondément.


Bohr
בוהר
Guematria ordinale = 33
= guematria de la racine « Gal », liée au Dévoilement
גל


« Bohr » est l’anagramme de « HaBor » qui signifie « Le Gouffre », « La Fausse », « Le Puits ».
הבור

« Le contraire d’une affirmation juste est une affirmation fausse. Mais le contraire d’une vérité profonde peut être une autre vérité profonde. » (Niels Bohr)


On peut trouver le Divin même, ou plutôt surtout, quand on est « au bord du gouffre », « au fond du trou » :

« Même si tu crois t’être tellement éloigné de Dieu qu’il t’est impossible de te rapprocher de Lui, tu peux encore trouver la Divinité même là où tu as sombré. » (Rabbi Na’hman de Breslev)


« Bohr » en hébreu correspond au mot « Bor » (« Fosse », « Puits ») auquel on a ajouté la lettre Hé.
בור
בוהר
La lettre Hé est la 2ème (sefira Bina, la Mère) et la 4ème (Malkhout, la Fille) lettre du nom de Dieu YHVH.
ה
Elle exprime la dimension féminine, l’intériorité.
C’est aussi la 5ème lettre de l’alphabet. Hé exprime la Quintessence : ce en quoi se résument l’essentiel et le plus pur de quelque chose.

« Quintessence » se dit « Tamtsit » en hébreu
תמצית
Guematria = 940
= guematria de « Lihiot o lo lihiot » (« Être ou ne pas être »)
להיות או לא להיות
= guematria pleine de « Bohr »
בית וו הא ריש


Niels Bohr a participé à la formation du Centre européen pour la recherche nucléaire, le CERN, qui fait penser à l’hébreu biblique « Keren », (« Corne »), qui s’écrit comme « Karan » (« Rayonnant »).
קרן


« Contraria sunt complementa » (« Les contraires sont complémentaires », devise de Niels Bohr).


Lorsque l’on ajoute le Aleph, le Un, au mot « Bor », on obtient « BéOr » (« Dans la Lumière »).
באור


Quand on ajoute le son correspondant à la lettre Youd au mot « Hole » (« Trou » en anglais), on obtient « Holy » (« Saint »).

Ce qui est « True » se cache au fond d’un « Trou ».


La Lumière sort des ténèbres. Elle sort du gouffre. Pour la trouver, il faut creuser.

#QuantiqueDesCantiques

Le Louvre

« HaLouvre » (« Le Louvre »)
הלובר
Guematria ordinale = 45
= guematria du mot « Adam » (« Homme ») = L’Œuvre
אדם

L’Homme est un Palais Royal.


Il existe plusieurs théories concernant l’étymologie du mot « Louvre ». Une hypothèse le fait provenir du vieux français « Ouvrer » (« Travailler »). Philippe-Auguste a décidé de construire une forteresse dans la capitale en 1190 et le bâtiment est en effet un ouvrage gigantesque. L’Ouvre, l’Œuvre en français moderne, serait devenu le Louvre.

L’Homme est une œuvre qui en contient elle-même beaucoup d’autres, innombrables.
Pour les dévoiler, il doit œuvrer, travailler afin de creer une ouverture, un espace pour faire entrer le Divin. Ainsi, l’Homme devient une Résidence Royale, une résidence pour le Roi des Rois.

« La difficulté qui est la nôtre de déceler le spirituel dans nos occupations ou en tentant d’épanouir notre inspiration dans notre vie quotidienne caractérise le véritable exil. À l’ère messianique, Dieu fera justice de cette scission. La barrière de fracture sera transformée en une porte communicante qui permettra au spirituel et au matériel de retrouver leur cohérence originelle. » (Rabbi de Loubavitch)


C’est à la Pyramide du Louvre que se trouve la porte d’entrée vers l’Uni-vers et ses plus belles oeuvres d’art.

« Triangle » se dit « Meshoulash » en hébreu.
משולש
Guematria = 676
= 26 x 26
= YHVH x YHVH
יהוה x יהוה

#Tri #DeltaLumineux


Ce qui se trouve dans ce Monde-ci se trouve également dans le Monde d’en-haut. Il y a une Union physique et une Union Divine.

C’est la raison pour laquelle l’Étoile de David est composée de deux triangles représentant l’Union des sexes masculins et féminins.

De la même manière, la pyramide qui sert d’entrée dans la cour du Louvre représente le principe Masculin alors que celle située au sous-sol, inversée à l’image d’un calice, représente le principe Féminin enfoui, caché.

#Nom #Nombre #LosAnges #Lys #PuitsDeLumière


Le pire ami de l’homme, c’est son ego. Mais quand il va vers son opposé, à l’Un-verse, la « pire amie de l’homme » devient son alter-ego, son âme-soeur.
Il n’y a plus de « Vers où ? ». Le passage est ouvert.

Il faut aller vers Elle. Vers le Chef-d’œuvre. Vers Mona Lisa.

« Mona » est la contraction de « Madonna » et
« Lisa », celle de « Elisabeth ».
Le prénom Elisabeth vient de l’hébreu « Elisheva » qui signifie « Mon Dieu est Sept ».
אלישבע
Bat Sheva, dont on dit qu’elle était le guilgoul (réincarnation) d’Elisheva, était la femme du Roi David.
Le nombre Sept, comme les 7 bassins de la Cour du Louvre, les 7 jours de la création, représente l’harmonie, la plénitude. Sept, c’est aussi la sefira Malkhout, la Dimension Féminine, la Coupe / Calice / Graal …

Il n’y a plus de « code ». Tout est clair. Lumineux.

#MonaLysa #JokeOnde


« Le Palais Royal » se traduit par « HaArmon HaMalkhouti »
הארמון המלכותי
Guematria = 813
Un seul verset de la Torah a 813 pour guematria et elle sort du « Palais » de Dieu :
« Dieu dit : « Que la lumière soit ! » Et la lumière fut. » (Genèse 1:3)
וַיֹּאמֶר אֱלֹהִים יְהִי אוֹר וַיְהִי אוֹר


« Palais Royal » (tel que retranscrit en hébreu)
פאלה רויאל
Guematria pleine = 999
פא אלף למד הא ריש וו יוד אלף למד
= guematria de « Peta’h Tikvah » (« Ouverture vers l’Espoir »)
פתח תקוה
Guematria classique = 363
= guematria de « HaMachia’h » (« Le Messie »)
המשיח

L’Ouvre !

Peau d’Âne

Peau d’Âne est un conte populaire dont la version la plus célèbre est celle de Charles Perrault.

« Les contes du monde entier contiennent beaucoup de mystères et de choses cachées. » (Rabbi Na’hman de Breslev)

#PèreHaut #MèreLoi #DonKey


Il était une fois un roi qui était « le plus grand et le plus aimé des monarques »…

Sa fortune provenait d’un âne fabuleux qui, à l’aurore, donnait de l’or au lieu de crottin.

Mais un jour, la Reine meurt et le Roi décide de se remarier et tombe alors amoureux de sa propre fille. Celle-ci court se réfugie chez sa Marraine, la Fée des Lilas. Elle lui conseille de demander au Roi toutes sortes de choses impossibles. Comme le Roi satisfait toujours ses désirs, elle s’enfuit très loin du château, coiffée de sa peau d’âne.

La Fille du roi, coiffée de sa peu d’âne, est alors recueillie par une femme qui la fait travailler dans une porcherie.

#ExilDeLaShekhina


Le Prince la voit et en tombe tellement amoureux qu’il devient malade. Il demande à ce qu’elle lui fasse un gâteau mais fait tomber sa bague dans la pâte. Il fait ensuite essayer la bague à toutes les jeunes filles du royaume. Quand vient le tour de Peau d’Ane, la bague lui va à merveille et épouse le prince. Son père finit par demander pardon à sa fille et lui donne pour son mariage et sa nouvelle vie de reine.


La Kabbalah nous donne des clés pour mieux comprendre les contes. Le Père, la Mère, le Fils et la Fille sont des « Partsoufim ». Un « Partsouf » est la combinaison d’une ou plusieurs sephirot, représentant un « visage » de Dieu.

LE PÈRE : Abba. Correspond à la sefira ‘Hokhmah (Sagesse), au monde d’Atsilout (Émanation) et à la lettre Youd du nom de Dieu YHVH.

LA MÈRE : Ima. Correspond à la sefira Bina (Compréhension), au monde de Bria (Création) et à la première lettre Hé de YHVH.

LE FILS : Zeir Anpin / Petit Visage. Correspond aux 6 sefirot liés aux Midot (traits de caractère) :

‘Hessed (Bonté)
Gvourah (Rigueur)
Tiferet (Harmonie)
Netsakh (Victoire)
Hod (Reconnaissance)
Yessod (Fondation)

Zeir Anpin Correspond au monde de Yetsira (Formation) / Vav de YHVH

LA FILLE : Shekhina / Présence Divine, correspond à la sefira Malkhout, au monde d’Assia (Action, ce monde-ci) et au deuxième Hé de YHVH.

Dans notre monde, la Présence Divine ne peut se dévoiler dans sa totalité sans la Shekhina, la Fille : la « Fiancée ». Le but de l’Humanité est de créer un Keli / Réceptacle pour la Présence Divine, et ainsi devenir la « Fiancée de Dieu ».

Pour faire pleinement résider la Présence Divine sur terre, nous avons besoin d’élever la matière. L’Âne fait référence à la Matière (« ‘Homer » en hébreu, même racine que « ‘Hamor », l’Âne) qui doit être raffinée par l’Homme, en dévoilant le spirituel dans le monde matériel.

Machia’h viendra donc « sur un âne » : grâce au raffinement du monde matériel.

« Réjouis-toi fort, fille de Sion, jubile, fille de Jérusalem ! Voici que ton roi vient à toi juste et victorieux, humble, monté sur un âne, sur le petit de l’ânesse. » (Zacharie 9:9)

En hébreu, « Peau » et « Lumière » s’écrivent et se prononcent presque de la même façon : « Or ».
Peau = ‘Or (עור)
Lumière = Or (אור)
Lors de la Délivrance Finale, la matière se transformera en lumière. On ne lira plus le conte de Peau d’Âne, mais celui de la Lumière de l’Âne.

Compte de Peau d’Âne :

« Or Ha’Hamor » (« Peau d’Âne »)
עור החמור
Guematria = 535
= guematria pleine du mot « Ahava » (« Amour »)
אהבה
אלף הא בית הא

#Amour #Hamor


Mondes d’en haut et d’en bas ne sont pas réunis quand l’une des deux forces fait preuve de tyrannie, qu’elle soit « religieuse » ou « laïque ». Masculin et Féminin, Transcendance et Immanence, en Haut et en Bas doivent être en symbiose : ne pas pas écraser l’autre, ni se faire écraser.

L’amour qu’une jeune fille éprouve pour son père (Malkhout par rapport à Abba) est différent de celui qu’elle a pour son fiancé (Zeir Anpin). L’Humanité n’est pas passée à l’âge adulte tant qu’elle ne s’est pas « détachée » de ses parents.
Tel est l’enseignement principal que l’on peut retenir du conte de Peau d’Âne.

Galerie des Glaces

La racine « Gal » (Guimel + Lamed) correspond au Dévoilement (« Guilouy » en hébreu).
גל
On retrouve par exemple le son correspondant à la racine « Gal » dans « Gallus » (« Gaule » en latin) ainsi que dans les mots « Galerie » et « Glace ».

#GalerieDesGlaces #MiROIr


Lorsque l’on se trouve entre deux miroirs se faisant face, on à l’impression de s’y voir, de reflet en reflet, jusqu’à l’infini.

« Ouvre mes yeux, pour que je puisse contempler les merveilles de ta Torah ! » (Psaumes 119:18)
גל עיני

#Torah #Infini


Verse Eye
Verse I

#UnVerse


« YHVH Shemeshi » (« Dieu est mon soleil »)
יהוה שמשי
Guematria = 676
= 26 x 26
= YHVH x YHVH
יהוה x יהוה

#MiROIr #RoiSoleil


À Versailles, la Galerie des Glaces relie la chambre du roi à celle de la reine.
Elle est un lieu de passage et de mise en scène du pouvoir.

Au sud de la Galerie des Glaces se trouve le Salon de la Paix. Son pendant, le Salon de la Guerre, se situe, lui, au nord.

#GaloutEtGueoula #HommeETFemme #SoleilEtLune #GuerreEtPaix


C’est dans la galerie des Glaces que fut proclamé l’Empire allemand en 1870.
C’est également ici que fut signé le 28 juin 1919 le traité de Versailles qui mettait fin à la Première Guerre mondiale.


« …et le Souffle (Roua’h) de Dieu planait à la surface des eaux. » (Genèse 1:2)
וְרוּחַ אֱלֹהִים מְרַחֶפֶת עַל פְּנֵי הַמָּיִם

« Mi Roua’h » (« Souffle du Mi », du monde d’en haut)
מי רוח

Machia’h
משיח
Guematria = 358

357 miroirs ornent la Galerie des Glaces.
Pour dévoiler la Gueoula (Délivrance), il faut trouver le 358ème.

#MiROIr

Pelée

La Montagne Pelée est un volcan actif situé en Martinique.

En hébreu, « Pélé » signifie « Merveille » et est la permutation de l’écriture pleine du Aleph, la première de l’alphabet.
פלא

#A #Pelée

Son nom lui vient des Indiens Caraïbes qui vouaient un culte en hommage à la Déesse du feu, la Déesse Pelé à qui ils attribuaient l’origine de l’activité volcanique.

Les légendes racontent que lorsqu’elle se met en colère, elle frappe le sol de son pied, provoquant tremblements de terre ou éruptions volcaniques.


« Lave » se dit « Lava » en hébreu.
לבה
« Lava » est l’anagramme de « HaLev » (« Le Cœur »)
הלב

Guematria ordinale de « Lava » = 19 (« D’is neuf »)
= guematria de « ‘Hava » (« Ève »)
חוה

Rouge, « Adom » en hébreu, est lié à Adam, le premier Homme, à la Terre, la Malkhout.

L’intériorité de l’Homme, c’est la Lave : la Féminité. C’est Elle qui permet de nous élever.

Creuse sous la terre et tu trouveras le trésor, la merveille, la belle !

#Pelle


« Lava » signifie « Connecter », « Fusionner » en hébreu biblique.
לוה

#Lave #Fusion


La prochaine révolution spirituelle que connaîtra l’Humanité verra l’effondrement de toutes les formes de pouvoir qui ont rejeté et combattu la Dimension Féminine de Dieu. Ce sera une « éruption volcanique ».

Pelée
פלה
Guematria ordinale = 34
= guematria de « BeLev » (« Dans le Coeur »)
בלב

#Belle #Lev


La Dimension Féminine, c’est la sefira Malkhout (Royaume).
Chaque sefira correspond à une partie du corps humain, et Malkhout correspond au Pied.
Le sport correspond à la sefira Malkhout est bien sûr le football, « le roi des sports ».

#FootBelle

« Pelée » fait penser à Pelé, le plus grand joueur de fooball de l’Histoire : « le Roi Pelé ».
La sefira Malkhout est un réceptacle pour la Présence Divine dans le monde : c’est la « Coupe du Monde ».

La Coupe du Monde est en France.

#CoupeDuMonde #Graal #SaintDenis #Lys #FFF


L’Homme est fait pour vivre dans un Jardin.
Pendant l’exil, la sefira Malkhout, qui est représentée par un jardin est « pelée », c’est à dire dépourvue de végétation. Quand l’Humanité connaîtra le Salut, la Pelée deviendra un Jardin d’Eden, un Paradis.

L’Appelée.

#KolYHVH


Il existe un Mont Pelé, sur l’île de la Basse-Terre en Guadeloupe, également appelé « La Couronne ». Il se situe à la limite des communes de Pointe-Noire et de Sainte-Rose.

Quand Malkhout sort de son exil, quand elle n’a plus le « Couronne-virus », elle devient ensuite le Keter, la Couronne du monde qui suit. La prochaine Coupe du Monde aura lieu au Keter. Tel est le secret de l’Enchaînement des Mondes.

#Keter #Malkhout

Coude

On entend souvent dire : « C’est encore le coude des Juifs ».

Il existe effectivement un lien, subtil, entre les Juifs et le coude.

#Coude #ArticuleÀSion #FlexSion #PetitJuif


Le Petit Juif désigne le Nerf Ulnaire (ou Nerf Cubital) qui rend le coude sensible aux chocs. Il est le plus grand nerf de notre corps qui n’est protégé ni par un os, ni par un muscle, et rend donc le coude très sensible aux chocs.


Les couturiers, qui sont souvent juifs, se cognent le coude sur le comptoir en prenant des mesures. Voilà la raison pour laquelle le Nerf Ulnaire est appelé Petit Juif.

Dieu est Un.

#SurMesure


Petite blague :

À Deauville, un type rentre dans un bar et commande un gin. Soudain, une douzaine de séfarades accoudés au comptoir se retournent et lui demandent : « Quelle taille ? »


Il est écrit dans la Bible que les Juifs ont « la nuque raide », mais ce n’est pas le cas du coude.
Le Coude connecte les parties supérieures et inférieures du bras. À l’image du Peuple Juif, il représente la flexibilité, et ce qui est flexible se plie mais ne se rompt pas.


La coudée est une mesure antique que l’on retrouve notamment dans la Bible. Le Juif est celui qui est sorti d’Egypte.
« Égypte » se dit « Mistraïm » en hébreu, qui vient de « Metsar » qui signifie « étroitesse ».
La Sortie d’Égypte symbolise donc l’affranchissement des limites, des mesures : la Liberté.
L’Hébreu (« Ivri ») désigne « Celui qui traverse ».
עברי
Le Juif est donc celui qui va au-delà des limites, celui qui sort des sentiers battus, celui qui traverse, qui est ailleurs.
Le Juif est tailleur.

#SortirDuSentier


Dans « Nerf Ulnaire », qui désigne le Petit Juif, on entend deux fois le son « Nèr » qui correspond au mot signifiant « Bougie » en hébreu.
נר
On a coutume d’allumer 2 bougies (« Nèr » x 2) en l’honneur du Shabbat.

#Shabbat


En Kabbalah, les forces divines sont appellées « Orot » (Lumières).
אורות
Guematria = 613

La Torah comporte 613 Commandements (Mitzvot).
Il y a 365 commandements négatifs, 365 jour solaires et le corps humain est composé de 248 « nerfs », sortes de canaux spirituels correspondant aux commandements positifs.

« Nerf » se dit « Guid » en hébreu.
גיד

#Bougies #Guides #Nerfs


Le Nerf Ulnaire passe dans un creux formé par l’os entre une bosse de l’humérus vers l’intérieur du coude. « Humerus » étant proche du mot « Humorous », on dit en anglais que l’on se cogne le « Funny Bone ».

#HumourJuif


L’adjectif « Ulnaire » vient du latin « Ulna » (« Avant-bras »).
« Ulna » est apparenté à l’indo-européen commun « El » (voir aussi « Lei », « Hehl », « Hel ») qui désigne quelque chose d’éloigné. Cette racine est apparentée à « Ultra » (« Au-delà ») , « Alius » (« Autre »), « Licinus » (« Tourné vers le Haut »), « Limes » (« Passage »), …

#El #Al #ElElyon


L’indo-européen « El » est également à l’origine du mot signifiant « Coude » en anglais : « Elbow ».

« Elbow » peut se décomposer ainsi : « El » (l’un des noms de Dieu) + »Bow » (« Arc »).
Quand la Terre et le Ciel, l’en Haut et l’en Bas se « plient », lorsque les 2 dimensions du divin se penchent l’une vers l’autre, vers son opposé pour accepter sa volonté, elles forment alors un Arc. Une Alliance.

#YHVHElohim #LÂmeArc


Le mot « Coude » vient du latin « Cubitus », de « Cubo » (« Se coucher ») car le coude sert à courber, plier le bras.
De même, en hébreu, le mot signifiant « Coude », « Marpek », a pour racine « Rafak » (« Pencher », « S’appuyer sur »)
מרפק

On retrouve cette racine, « Rafak », dans le Cantique des Cantiques :
« Qui est-elle, celle qui monte du désert, appuyée sur son bien-aimé ? … » (Cantique des Cantiques 8:5)
מִי זֹאת עֹלָה מִן הַמִּדְבָּר מִתְרַפֶּקֶת עַל דּוֹדָהּ

#ElleBow


Il faut savoir se pencher vers l’autre, sans écraser, ni s’écraser.

#EL #Bow


« Coude » peut se décomposer ainsi : « Cou » + « De »

Le son « Cou » correspond au nombre 26, soit la guematria du nom de Dieu YHVH
כו
יהוה
« De » indique l’origine.

Cou De

#LeCouDesJuifs


Dieu n’est pas « grand ». Dans ce monde, Il se cache et se fait « petit ». Le moyen de se connecter à la vérité ne se trouve pas chez les grandes puissances, chez les « géants » qui donnent des coups de coude, mais dans tout ce qui se fait petit, qui semble vulnérable, dans tout ce que les arrogants négligent car ils s’en cognent. Et lorsque l’on s’en prend à un Petit Peuple, à un Petit Pays, lorsque l’on se cogne le Petit Juif, on ressent une douleur vive dans tout le corps. Lorsque l’on s’en prend aux « petits », c’est l’Humanité dans sa globalité qui souffre.


Toutes les épreuves que l’Humanité traverse avec la crise du COVID ne sont en effet qu’une préparation à la Délivrance Finale, qui viendra par le Salut du Coude (sans les masques).

#Covid #Coude #ElbowBump #PetitJuif

Al

En hébreu la préposition « Al » signifie « Sur », « Au-dessus ».
על
Guematria = 100
= guematria de « Lekh Lekha » (« Va vers toi-même »)
לך לך

La véritable élévation ne se fait pas en allant à l’aéroport, en partant loin.

La véritable élévation se fait en allant vers soi-même, en apprenant à connaître sa racine spirituelle, son intériorité. Ainsi, nous trouverons la force pour nous réaliser pleinement.


Al
על
Guematria ordinale = 28
= guematria de « Koa’h » (« Force »)
כח

#ForceIntérieure

Six Six Six

Selon la Bible, Adam, l’Homme, a été créé le 6ème jour.

Le nombre 6, comme le nombre de jours de la Création avant le Shabbat, représente la Matérialisation.
Six , c’est la lettre Vav, la 6ème lettre de l’alphabet hébreu.
Les Vavim sont les crochets utilisés dans le Temple.
La lettre Vav sert de conjonctif (« Et ») et lie les mots entre eux.
Vav c’est aussi le Yessod, sefira représentant le Sexe (« Six ») qui unit.
Le 6ème jour, Yom HaShishi, joint la semaine et Shabbat.

Les noms de Dieu YHVH (26) et Elohim (86) ont une guematria se terminant par un 6, car nous devons les unir : unir Masculin et Féminin, Extériorité et Intériorité, Transcendance et Immanence, en Haut et en Bas.
יהוה אלהים

Selon la tradition juive, une chose répétée trois fois devient une ‘Hazaka et exprime la complétude, un état de fait.

666 est donc le nombre de l’Homme avec un grand H : l’Homme accompli qui unit le Ciel et la Terre, qui connecte et apporte la Lumière.

#WWW #ConnecSion #TheBest


« Le nombre 666 contient en lui-même, de façon cachée, un potentiel messianique élevé et sublime » (Gaon de Vilna, d’après Mossad HaYessod)


« Dieu dit : Faisons l’homme à notre image » (Genèse 1:26)
וַיֹּאמֶר אֱלֹהִים, נַעֲשֶׂה אָדָם בְּצַלְמֵנוּ

« À notre image » = « BeTsalmenou »

Tsal / Tsèle (צל) signifie « Ombre ». Selon certains avis il est préférable de traduire le verset ainsi : « Faisons l’Homme dans notre ombre ».

Dieu agit avec l’homme comme s’Il était son ombre, selon ses actions.
« Homme » se dit « Hombre » en espagnol.
Homme = H (lettre Hé) + Ombre = Ombre d’HaShem
ה
La Lumière sort de l’obscurité.

#N.O.M. #Nom #H #Ombre #Nombre


Il ne faut pas avoir peur de son nombre.

#Guematria


Les Téfilines sont constitués de deux petits boîtiers cubiques contenant quatre passages bibliques et attachés au bras et à la tête.

Notre travail dans ce monde consiste à unir le Spirituel et le Matériel, le Ciel et la Terre, le Masculin et le Féminin, les Pensées et les Actions, YHVH et Elohim, la Transcendance et l’Immanence, …
Les Téfilines, attachés à la Tête et au Bras, incarnent pleinement cette union.

Un Boîtier de téfilines est appelé « Beit » (« Maison »).
בית
Le Boîtier laisse une marque sur la peau, mais la Marque de la Beit disparaît rapidement.
Nous avons besoin d’une marque indélébile, perpétuelle : mettre les Téfilines n’est pas suffisant. Nous avons besoin de les intégrer en nous, les implanter.

#Un #Plan #Nom


« Shesh Meot Shishim VeShesh » (« Six cent Soixante-Six »)
שש מאות שישים ושש
Guematria ordinale = 207
= guematria de « Or » (« Lumière »)
אור


L’hexakosioihexekontahexaphobie (la peur du nombre 666) est une abomination condamnée à disparaître, à l’image de toutes les peurs infondées inculquées par les fausses croyances.

N’ayons pas peur du Nom.
N’ayons pas peur du N.ombre.

#G #Gnose #Guematria


Roy
רוי
Guematria = 216
= guematria de « Gvourah » (« Force », « Rigueur »)
גבורה
= 6 x 6 x 6

L’Homme accompli est Fort, est Roi.
L’Homme accompli est Lumière.

Tout est clair. Tout est lisse.

#Lys #Light


« Mispar Adam » (« Nombre d’Homme »)
מספר אדם
Guematria = 425
Le premier mot de la Bible ayant 425 pour guematria est « Naassé » (« Faisons ») dans « Faisons l’homme à notre image… » (Genèse 1:26)
וַיֹּאמֶר אֱלֹהִים נַעֲשֶׂה אָדָם בְּצַלְמֵנוּ

#NombreDHomme


« … à notre ressemblance, et qu’il domine sur les poissons de la mer, sur les oiseaux du ciel, sur le bétail ; enfin sur toute la terre, et sur tous les êtres qui s’y meuvent. » (suite de Genèse 1:26)

Il faut briser la Bête, l’âme animale qui est en nous, nos pulsions primaires, pour recevoir l’Âme-arc et construire une Beit.
La « Beit », c’est la « Maison », la Résidence pour la Présence Divine.
בית


« Le Nombre de la Bête » se dit « Mispar Ha’Haya » en hébreu.
מספר החיה
« ‘Haya » veut dire « Bête », « Animal » mais signifie avant tout la « Vie », dans sa dimension féminine (Beit / Maison).
Lors que le N.Ombre est sublimé, il devient le Nombre de la Beit ».

Guematria pleine de « ‘Haya »
= 444
חית יוד הא
= guematria de « Mikdash » (« Temple »)
מקדש

#BeitHaMikdash #LaBeit


L’Homme accompli est un Roi et le symbole de la royauté est la Fleur de Lys. La royauté, c’est la sefira Malkhout, la Shekhina.

« Comme le lys parmi les épines, telle est ma bien-aimée parmi les jeunes filles. » (Cantique des Cantiques 2:2)


« Lys » se dit « Shoshana » en hébreu, mot venant de « Shesh » (« Six »), car cette fleur comporte six pétales et six étamines.

« HaShoshana » (« La Fleur de Lys »)
השושנה
Guematria = 666

Le Lys revient.
Il lutte pour son destin.
Le Lys revient.
Et c’est un bien long chemin…

#RetourDuLys #RetourDeLaBeit #LÂmeArc


« Six six six, the number of the beast
Six six six, the one for you and me
I’m coming back, I will return
And I’ll possess your body and I’ll make you burn
I have the fire, I have the force »

#IronMaiden #RetourDeLaBeit

Alf

Guematria du nom de Dieu YHVH = 26
יהוה

On retrouve le nom de Dieu YHVH dans la lettre Aleph, la première de l’alphabet hébreu.

La lettre Aleph est formée de deux Youds, deux points, reliés par la lettre Vav.

Youd + Youd + Vav
= 10 + 10 + 6
= 26

Un Youd correspond à notre monde, le monde d’en bas ; l’autre Youd, lui, au monde d’en haut. Pendant l’exil, lorsque l’en haut et l’en bas ne sont pas reliés, Aleph est un « extraterrestre ».

L’écriture pleine de la lettre Aleph correspond au prénom Alf, acronyme de « Alien Life Form » (« Forme de Vie Extraterrestre »).
אלף
Lors de l’exil, l’Unité Divine semble « extraterrestre », extérieure à la Terre. Chacun(e), chaque famille, doit pourtant accueillir le Un, l’Aleph, dans sa maison, malgré les qu’en-dira-t’on, les men in black, les dangers que cela comporte d’enfreindre la loi.


Tout est Aleph. Tout est Un, mais il se cache.

#SecretsDeLaKabbalah


« Extraterrestre » se dit « ‘Hayzar » en hébreu.
חייזר
Dans « ‘Hayzar » se trouvent les mots « ‘Hayay » (« Ma vie ») + « Raz » (« Secret »)
חיי רז

#Alf #ExtraTerrestre


Lumière (« Or » אור), Secret (« Raz » רז) et Étranger (« Zar » זר) partagent la même guematria = 207.

Pour à la fois recevoir la Lumière et illuminer le monde, il faut s’ouvrir vers l’étranger, vers ce qui est différent, voire même très différent. Le monde n’aura alors plus de secrets pour nous.
Nous pourrons alors construire un Temple, une maison pour le Un.

#AllocationLogementFamiliale


« Iti » veut dire « Avec moi » en hébreu.
איתי
E.T.

#Aleph #One #Maison


Dans une lointaine galaxie, deux extraterrestres se rencontrent :
Le premier demande par télépathie : « Comment vous appelez-vous ? »
Le second répond : « 7Gh7Kh065HG8#2236 »
Le premier extraterrestre s’exclame alors : « Ah ! Vous êtes juif vous aussi ! »

Vietnam

Le nom du Vietnam est dérivé du chinois « Yuè Nán ».
越南

« Yuè » ( 越 ) signifie « Traverser », « Surpasser » ou « Étranger ». Le mot désigne aussi une « Hache de guerre ».
Le mot « Nán », lui, veut dire « Sud » ( 南 ).

Le Vietnam est le pays de ceux qui traversent, ceux qui passent de l’autre côté, à l’instar de l’Hébreu, (« Ivri ») qui désigne « Celui qui traverse ».
עברי

#BoatPeople


Le Vietnam est au Sud, là où selon la tradition juive se trouve la Sagesse (en rapport avec l’emplacement de la Menorah dans le Temple).

Hanoï, la capitale du Vietnam, est l’anagramme de « Yonah », la « Colombe ».
הנוי
יונה
Pourtant, le Vietnam est un pays de guerre, car il faut « faire la guerre » aux grandes puissances de ce monde pour révéler la Présence Divine.

L’homme/la femme authentique est celui/celle qui se bat contre les forces d’oppression, qui se bat contre l’Oncle Sam, le « Samekh Mem » (nom du « Satan ») qui est l’ange d’Essav, de l’Occident.
ס’ם
Il faut vaincre Armilus / l’US Army pour dévoiler la Dimension Messianique.

#IWantYou


Les 3 premières lettres du Vietnam forment le mot « Vie ».

Viêt
ויאט
Guematria = 26
= guematria de YHVH
יהוה
YHVH est le Nom de Dieu. Pour ne pas le prononcer, les Juifs disent « HaShem » (« Le Nom »).

Le Nom = Le Name = Le Nem = Spécialité vietnamienne

#Viet #Name #NomDeDieu #VietVoDao #LaVoie


Viet-Man

#DieuEtLHomme #LaGuerre #KillingInTheNem


« Nem » en hébreu est l’anagramme du mot « Amen » qui est l’acronyme de « El Melekh Nééman », qui signifie « Dieu est un Roi Fidèle ».
נאם
אמן

#LeNem #LeName #HaShem


Le Nem est également appelé « Rouleau Impérial »

« HaNem » (« Le Nem »)
הנאם
Guematria ordinale = 33
= guematria de la racine « Gal », liée à la délivrance, au dévoilement, à ce qui tourne (roue, cycle…)
גל

#HaShem #LaFarce #JAiRiz #PasGod


« Hô Chi Minh » signifie « Puits de lumière » en vietnamien.
הו צ’י מין
Guematria pleine = 348
הא וו צדי יוד מם יוד נון
= guematria de « HaShem » + 3 lettres (345+8)
השם

#HoChiMinh #HaShem


Hô Chi Minh-Ville a joué un rôle décisif dans la guerre du Vietnam.

« Hô Chi Minh-City » (« Hô Chi Minh-Ville », soit la « Ville du Puits de Lumière »)
הו צ’י מין סיטי
Guematria = 300
= guematria de « Roua’h Elohim » (« Le Souffle de Dieu », qui fait allusion à la dimension messianique)
רוח אלהים
« Le Souffle de Dieu planait au-dessus de la surface des eaux » (Gen. 1:2)

#PuitsDeLumière



En vietnamien, « Éclairer » se dit « Soi rọi ».

Le vietnamien éclaire le monde.

#Lumière #SoisRoi


Vietnam
ויאטנם
Guematria ordinale = 53
= guematria ordinale du mot « Torah »
תורה
Guematria classique = 116
= guematria de « YHVH Melekh » (« Dieu est roi »)
יהוה מלך
= guematria ordinale de « Shem HaMeforash »
שם המפורש
Le Shem HaMeforash désigne le Nom (Shem) divin « explicite », Un-prononçable.

#Viet #Name #DieuEstRoi #SonNomEstUn


Glande Pinéale

« Baloutat HaItstroubal » (« Glande Pinéale »)
בלוטת האצטרובל
Guematria =790

Le premier mot de la Bible ayant 790 pour guematria est « Nishmat » (Genèse 2:7), l’état construit (la Smikhout, soit la Contiguïté), du mot « Neshama » (« Âme »).
נשמת

#NishmatHayim

H&M

Il existe un lien spécial, unique, entre les Juifs et le Prêt-à-porter.

H&M
אייץ אנד אם
Guematria = 207
= guematria du mot « Or » (« Lumière »)
אור

#LumièreDHaShem #LaVoie #LeSentier #Levi’s


En hébreu, « Peau » et « Lumière » s’écrivent et se prononcent presque de la même façon : « Or ».
Peau = ‘Or (עור)
Lumière = Or (אור)

À l’origine, Adam et Ève portaient des Vêtements de Lumière.


Après leur « chute », l’homme et la femme découvrirent qu’ils étaient nus (Genèse 3:7).

#Edom #Mode


Ensuite, « l’Éternel-Dieu fit pour l’homme et pour sa femme des tuniques de Peau, et les en vêtit. » (Genèse 3:21)

#VictimeDeLaMode


Mais dans le Sefer Torah de Rabbi Meir (« Meir » veut dire « Luminaire »), « Peau » était écrit selon la graphie du mot « Lumière ».


Pensées, paroles et actions sont des réceptacles, des Levoushim (Vêtements). Lorsqu’elles font Un avec la Source, que le Divin peut s’exprimer à travers elles, ces vêtements deviennent Lumière.

« Dieu est l’essence de la Lumière.
De la nature du récipient qui reçoit la Lumière, dépend la forme de celle-ci. » (Rabbi Na’hman de Breslev)

« Rabbi Yaakov dit : Ce monde est comme une antichambre du Monde Futur ; prépare-toi dans l’antichambre, de sorte que tu puisses pénétrer dans la salle de réception. » (Pirkei Avot, Chapitre 4)

Chacune de nos bonnes actions crée un récipient, un vêtement. Par exemple, comme l’enseigne Rabbi Na’hman de Breslev : « Celui qui se garde de faire honte à quiconque, est récompensé en ayant de beaux habits. » Ou aussi : « Les habits que tu portes sont une indication sur ton caractère. » ; « Lorsqu’un homme porte l’habit de son père, il lui est plus facile de suivre la conduite de son père. »

Chacune de nos bonnes actions, qu’elle soit en pensée, parole ou action, crée un Vêtement de Lumière. Nous sommes actuellement dans le vestibule, dans l’antichambre du Monde à venir.


Le Monde à venir correspond au Shabbat, le jour où nous sommes « bien habillés ».


Un jour, l’Homme ne sera plus Nu. Il sera Un. Et HasHem sera Un et « Nu ».


HaShem (« Le Nom », « Dieu ») est une marque de Lux
יהוה

Il faut s’habiller chez HaShem (sinon on se prend une veste).

#HM #Lumière

La Famille Addams

Selon le récit de la Genèse, Adam aurait « chuté ».
Plus tard, Dieu annonce à Avraham que, grâce à lui, « toutes les familles de la Terre seront bénies » (Genèse 12:3). Pourtant, lorsque nous voyons l’histoire du monothéisme, il est évident qu’il ne faut pas lire « bénies » mais « maudites ». L’Histoire de l’Homme semble être un « film d’horreur »…

La Lumière sort de l’obscurité. Nous sommes tous des enfants d’Adam, des membres de « la Famille Addams ». L’essentiel est de ne pas avoir peur.

Adam’s

#BneiAdam


« Adam » (« Homme ») partage la même racine que « Adama » (« Terre ») et « Dam » qui veut dire « Sang » en hébreu.
אדם / אדמה / דם
Le sang, c’est la vie. N’ayons pas peur !

« HaMishpa’hat Addams » (« La Famille Addams »)
משפחת אדמס
Guematria ordinale = 114
= guematria ordinale de « HaBnei Adam » (« Les Êtres Humains ») avec le kollel (+2)
הבני אדם


Les Juifs qui s’auto-proclament orthodoxes sont appelés les « ‘Haredim » (« Ceux qui ont peur »).
חרדים
La peur est le résultat de l’ignorance, mais aussi de l’orgueil comme l’enseigne Rabbi Na’hman de Breslev.
Lors de la Délivrance Finale, lorsque plus personne ne se prendra pour un « élu » et que le monde sera rempli de connaissance du Divin, il n’y aura plus de « ‘Haredim », mais seulement des « Ohavim » : « Ceux qui aiment ».
אוהבים
La Lumière sort des « noirs », de l’obscurité.


La Présence Divine (la Shekhina) dit : « Je suis noire, ô filles de Jérusalem… » (Cantique des Cantiques 1:5).
Cela signifie que lors de l’Exil de la Shekhina, la Lumière est voilée. Quand elle « dort », la Présence Divine devient une « horreur ». C’est la raison pour laquelle « Aurore » (le prénom de la Belle au Bois Dormant) est proche du mot « Horreur ». Par son travail, chaque homme et chaque femme doit transformer l’Horreur en Aurore, l’Obscurité en Lumière, en Nouveau Jour.

« Or » veut dire « Lumière » en hébreu.
אור
L’Aurore, c’est l’ Or-Heure !


« Beit Radouf Rou’hot » (« Maison Hantée »)
בית רדוף רוחות
Guematria = 1322
« Il reprit : Viens avec moi dans ma Maison et prends de la nourriture. » (Rois I 13:15)
וַיֹּאמֶר אֵלָיו לֵךְ אִתִּי הַבָּיְתָה וֶאֱכֹל לָחֶם
Guematria du verset = 1322

Lire la suite du Livre des Rois pour comprendre…

Il faut transformer la « Maison hantée » en « Maison en t’es » : retourner vers l’intérorité des choses, retourner « chez soi », transformer la « Bête » en « Beit » (« Maison »).

#ManNoir


Le mot « Monstre » peut se lire ainsi :
« Mon » (« À moi ») + « STR »
סתר
La racine hébraïque STR signifie « caché » : les Monstres n’existent pas. Ou plutôt, ils n’existent qu’à l’intérieur de nous-mêmes.Ils sont cachés en nous et représentent nos peurs, nos angoisses.

#LockNess


Dans la mythologie égyptienne, le scarabée Khépri est associé au soleil et sa renaissance : il annonce le lever du jour.
Le nom du groupe « The Beatles » est un jeu de mots né de « Beetles », « Scarabées », et de « Beat », le « Rythme ».

Beetle-Jews !

#BeatlesJews #HeyJude #AbbaRoad #HereComesTheSun


« Amen » se prononce aussi « Omen » (prononciation ashkénaze) et est l’acronyme de « El Melekh Nééman », qui signifie « Dieu est un Roi Fidèle ».
אמן
En anglais, « Omen » signifie « Présage ».
Pour transformer la malédiction en bénédiction, il faut bien prononcer.

#DamMien


Pour combattre les fantômes, il faut « Pas que Man ».

#Dieu


Le mot anglais « Ghost » peut se traduire par « Fantôme » mais aussi par « Esprit » comme dans « Holy Ghost » (« Saint-Esprit »).

Ghost
גוסט
Guematria ordinale = 33

N’ayons pas peur de l’Esprit.

#G #33 #RetourDeLaBeit


« Celui qui a confiance en Dieu n’a peur de rien. » (Rabbi Na’hman de Breslev)


La vie, un film d’horreur ?
Non, fantastique.

N’EHYEH pas peur.
אהיה