Archives par mot-clé : 702

Memory

La sefira ‘Hokhmah (Sagesse) correspond au monde d’Atsilout (Émanation), à Abba (le Père) et à la lettre Youd du nom de Dieu YHVH. Elle est une « goutte de lumière », une « semence ». Mais sans la dimension féminine du Divin, Abba reste inconnaissable.


La Lumière de ‘Hokhmah a besoin de se refléter dans la Mère, dans les Eaux d’Ima, pour se faire connaître. Les Eaux, « Mayim », correspondent à la lettre Mem. Ima, c’est la Bina (Compréhension), le monde de Bria (Création) et la première lettre Hé de YHVH.
L’Un-connaissable

#MémoireDeLEau


« Mer » se dit « Yam » en hébreu et s’écrit avec les lettres Youd et Noun.
ים

I am
ים

#Iam #Ima #Yam #Youd #Iode #Mem #Même #Paire #Miroir #MireYam


On retrouve, dans la transcription de « Memory » en hébreu, les sons correspondant à la lettre Mem (qui symbolise l’Eau) et au mot « Ori » qui signifie « Ma lumière ».
מם אורי

Memory
ממורי
Guematria = 296
= « HaAretz » (« La Terre »)
הארץ
= « Or LaGoyim » (« Lumière pour les Nations »)
אור לגוים
= « Fiat Lux » (« Que la lumière soit » en latin)
פיאט לוקס


Guematria pleine de « Memory » = 702
מם מם וו ריש יוד
= guematria de « Shabbat », qui représente la 7ème Dimension, le Monde à venir (Olam Haba)
שבת
702 est la réflexion de 207, la guematria du mot « Or » (« Lumière »)
אור

« Souviens-toi jour du Shabbat pour le sanctifier. » (Exode 20:8)
זָכוֹר אֶת יוֹם הַשַּׁבָּת לְקַדְּשׁוֹ

#Vie #Un


« L’aspect essentiel de la mémoire est celui qui consiste à se souvenir du Monde à venir. » (Rabbi Na’hman de Breslev)


La Mémoire, c’est l’Esprit, en tant qu’il garde le souvenir du passé.

#ParCœur


La réflexion est importante pour bien réfléchir la Lumière. L’esprit doit dominer les sentiments.

En réfléchissant bien la Lumière de ‘Hokhmah dans la Bina, le Flux Divin peut ainsi se déployer dans Zeir Anpin (les 6 sefirot correspondant aux sentiments eu Vav de YHVH, le « Lien »). Ce déploiement, c’est le Logos, qui signifie « Verbe » mais aussi « Lien » en grec ancien (λóγος). Zeir Anpin, le Soleil, illuminera à son tour Malkhout (Shekhina), la Lune.

La Shekhina illuminée, les Eaux d’en bas pourront s’élever afin de s’unir à celles d’en haut.

Tel est le secret de la Marée, de la Mariée (la Shekhina), de Miryam qui personnifie la Malkhout.

On trouve dans le nom Miryam deux racines : « Mar » qui veut dire « Amer », ainsi que « Meri » qui signifie « Rebellion ».

« Eimat Ati Mar » (« Quand viendras-tu Maître ? »)
אימת אתי מר
(Talmud Sanhedrin 98a)

« Mar », qui signifie « Maître » en araméen, est l’un des noms du Machia’h. « Mari » signifie « Mon maître ».

Rabbi Yohanan dit : Quelle est la signification du verset : « Dieu est un homme de guerre, YHVH est son nom. » (Exode 15 :3) ?
Cela signifie que le mot « Homme » (Ish) est une sorte de repère, conformément à la traduction du Targoum : « YHVH est un homme de guerr » , signifie : « Mari est celui qui mène victorieusement les guerres ». Dieu est la victoire du Maître dans la guerre.
Et que signifie le mot Mari ? Il désigne le Alef qui représente le Saint Palais. Tu dis « Le Saint Palais », dis plutôt : « Le Palais de la Sainteté. »
(Livre du Bahir, chapitre 117)

Pendant l’exil, la Présence Divine est voilée, la Shekhina est « amère ». Tel est le secret de l’amère, qui doit se rebeller, se révolter contre les forces de l’obscurité et dire « il y en a marre ! ». Ainsi, la Présence Divine pourra briller et devenir l’Une.


« Qui » se dit « Mi » en hébreu (s’écrit Mem – Youd) et se reflète dans le mot « Yam », la « Mer » (Youd – Mem)
מי
ים
Qui es-tu ?
Observe ton reflet.

#Yam #Eye #I #Am #Nom #Ombre #Nom


Memory est un jeu qui consiste à trouver des paires, à trouver le Père.

Sortir du Labyrinthe

Labyrinthe
לבירינת
Guematria = 702
= guematria de Shabbat
שבת

Shabbat représente la Malkhout (« Royauté) que nous atteignons en « sortant du labyrinthe », c’est à dire en « sortant des limites » :
« Egypte » se dit « Mistraim » en hébreu, de la même racine que « Metsar », « Étroit ».
מצרים

Un seul verset de la Bible a 702 pour guematria :
« Pour Juda, Na’hshon ben Amminadav. » (Nombres 1:7)
לִיהוּדָה נַחְשׁוֹן בֶּן עַמִּינָדָב

Na’hshon ben Aminadav fut le premier mettre le pied dans l’eau, à sortir du labyrinthe.

« Na’hshon » a la même racine que « Na’hash » (« Serpent »).

Machia’h
משיח
Guematria = 358
= guematria de « Na’hash » (« Serpent »)
נחש

Agir comme le Bon Serpent, comme Na’hshon ben Aminadav, permet de sortir du labyrinthe et de devenir un « Machia’h ».


L’Émeraude

Le mot « Émeraude » proviendrait du latin « Smaragdus », déformation du mot perse « Zamarat » qui veut dire « Cœur de pierre ».

« Barékèt » (« Émeraude »)
ברקת
Guematria = 702
= guematria de « Shabbat »
שבת

Émeraude peut se décomposer ainsi : « Aime » + « Rod » (« Barre » en anglais).

Nous devons casser notre « coeur de pierre » pour délivrer la Shekhina (Présence Divine) et atteindre Shabbat, la Malkhout.

#Émeraude #AimeRod


Haïti : l’Union Fait la Force

« Haïti » signifie « J’étais » en hébreu
הייתי
Guematria = 435
= « HaNefesh » (« L’Esprit »)
הנפש

Haïti (le pays)
האיטי
Guematria = 35
= « Lah » (« Pour elle »)
לה

Port-au-Prince
פורט או פרינס
Guematria = 702
= Shabbat
שבת

À Shabbat, le Prince accueille et s’unit avec la Shekhina (Présence Divine).

Il Faut Multiplier la Lumière pour Unifier YHVH et Elohim

YHVH
יהוה
= 10 + 5 + 6 + 5
= 26

Elohim
אלהים
= 1 + 30 + 5 + 10 + 40

1×1 + 30×30 + 5×5 + 10×10 + 40×40
= 1 + 900 + 25 + 100 + 1600
= 2626


YHVH
יהוה
= 10 + 5 + 6 + 5

10×10 + 5×5 + 6×6 + 5×5

= 100 + 25 + 36 + 25

= 186

L’Unité d’Elohim se trouve dans YHVH.


YHVH
יהוה
= 10 + 5 + 6 +5

10 x 5 x 6 x 5
= 1500

Elohim
אלהים
= 1 + 30 + 5 + 10 + 40

1 x 30 x 5 x 10 x 40
= 60 000
= 1500 x 40

Dans la Torah, le nombre 40 représente le changement, la transition, le renouveau.

40 jours du Déluge.
40 séahs du mikveh
40 jours de Moïse sur le Mont Sinaï.
40 jours entre le 1er Elloul et Yom Kippour
40 ans dans le désert.

En Kabbalah, 40 représente aussi les 4 directions du monde contenant chacunes les 10 Sefirot.


26 x 26 x 26 = 17576

1 + 7 +5 + 7 + 6 = 26


À propos de la Lumière :

Or = « Lumière » en hébreu = אור

Lumière (Or) אור

= 1+6+200 = 207


Secret (Raz) רז

= 200+7 = 207


En Kabbalah, les forces divines sont appellées Orot (Lumières).

Orot אורות

= 1 + 6 + 200 + 6 + 400 = 613 (nombre de mitzvot)


La méthode de guematria « Mispar HaAkhor » consiste à multiplier la valeur d’une lettre par sa position dans un mot ou une phrase.

« Or » (« Lumière » en hébreu) en Mispar HaAkhor :
אור
Guematria = (1×1) + (6×2) + (200×3)
= 1 + 12 + 600
= 613

#MultiplierLaLumière


La lumière du monde אור העולם (Or HaOlam)

= 1+6+200+5+70+6+30+40 = 358


La Lumière de Dieu אור יהוה (Or HaShem)

= 1+6+200+10+5+6+5 = 233


L’Arbre de Vie עץ החיים (Ets Ha’Hayim)

= 70+90+5+8+10+10+40 = 233



Lumière אור
= 207
Shabbat שבת
= 702

Shabbat reflète la Lumière.


25ème mot de la Torah = אור Or (Lumière)

Hannoukah commence le 25 Kislev


« Plus une lumière a une source élevée et plus elle se dévoile jusque dans un niveau inférieur. » (Rabbi Rayats)


La Foi(s) multiplie la Lumière.

#Emouna


La vitesse de la Lumière est une constante physique universelle et un invariant relativiste.


Moshe Rabbenou portait un « masque » (מַסְוֶה) afin de cacher la Lumière qui irradiait de sa face.


« Dans chaque mot brillent de nombreuses Lumières » (Zohar)


“Dieu est l’essence de la Lumière.” (Rabbi Nahman de Breslev)


“De la nature du récipient qui reçoit La lumière, dépend la forme de celle-ci.” (Rabbi Nahman de Breslev)


« Heureux sois-tu Rabbi (Shimon bar Yohai), car ta Torah s’élève en 370 Lumières (שע), qui se réfléchissent en 613 sens » (Hakdamat Sefer HaZohar)


En kabbalah, le « Fils » correspond à Zeir Anpin et aux traits de caractère que nous devons rectifier.
Réparer ses traits de caractère apporte la Lumière.

Un « Orifice » sert d’entrée ou d’issue.

« Ori » signifie « Ma Lumière ».
אורי

Ori-Fils = Lumière de Zeir Anpin

#Délivrance


« Hélas ! Le monde est tout entier plein de mystères grandioses, de Lumières formidables, que l’homme se cache à lui-même. » (Baal Shem Tov)


En période de crise, l’Or est une valeur refuge.


On est « Hors-jeu » lorsque l’on garde la Lumière pour soi.

« Or Je » = « Hors-jeu »

#IsraelEtLesNations


L’Admour HaZaken (fondateur de la ‘hassidout ‘Habad / Loubavitch) s’appelait « Chnéor », ce qui signifie « deux lumières ».


La Lumière est, par nature bénéfique, et elle agit. De plus, le double de la guématria de Or correspond à celle de « VeAhavta » (« Tu aimeras »).


1/137: constante de couplage de l’interaction électromagnétique (structure fine) 137=345 en base 6.

137 = Gematria de Kabbalah קבלה

345 = Gematria de HaShem השם


Avant que l’âme d’Avraham descende dans ce monde, Dieu lui a montré tout le « film » de la vie qu’il allait passer sur Terre.

Avraham a d’abord pleuré (en voyant ses épreuves). Puis il s’est esclaffé de rire. Enfin, un « rayon de Lumière » est sorti de son front.


En latin, l’acteur du verbe d’action se construit avec le suffixe -Or et le radical du supin. Le suffixe « Or » (qui a donné « Or » en anglais, « Eur » en français), vient de l’indo-européen commun *-or apparenté au grec -ωρ, -ôr.


Le mot « Or », à l’image de la Lumière, lie 2 termes d’un raisonnement.


« Lumière » se dit « Goulou » en breton.


« Ordonner » : remettre en ordre (tikoun), donner de la Lumière.


OR-chestre.


Israel est une Lumière pour les Nations (« Or LaGoyim »). Son rôle est d’illuminer le Monde par la Torah.


OR-ne-ment.

La Lumière ne ment pas : elle ajoute de la valeur, elle embellit.


La Lumière se diffuse avec souplesse, flexibilité.

Sinon, on est une « Or-dure ».


Rabbenou Tam était le petit-fils de Rashi. Lorsqu’il entendit des pleurs à la mort de Rashi, il demanda : « Pourquoi ces pleurs ? »

Sa mère lui dit que la lumière d’Israël s’était éteinte. Il répondit : « Je la reprendrai et je la rallumerai ».


Le Gand Eden réserve « 370 lumières » aux tsadikim (justes).


La « tête » d’Arikh Anpin dispose de 3 niveaux de Lumière qui se connectent au Ein Sof.


Isaac l’Aveugle (1160 – 1235, Posquières) est la source de la Kabbalah du millénaire précédent. Itzhak Saggi Nahor (hébreu: יצחק סגי נהור Isaac Plein de lumière).


Le blanc (« lavane » en hébreu), est également appelé « tsah’or ».
« Tsah’or », mot qui connote la limpidité (tsah’), la liberté (h’or), la lumière (« or »), l’aube (« tsohar »).
Le blanc est le mélange théorique des couleurs dont l’identité de chacune se perd dans une unité.


« La Lumière créée le premier jour permettait de voir d’un bout à l’autre du monde. » (Rabbi Elazar)


En anglais, le suffixe -OR est utilisé pour désigner celui qui fait.


Or (Lumière) = אור = lettres Aleph, Vav, Resh

Aleph = Unité

Vav = Branchement

Resh = Dualité cosmologique


Peau = ‘Or (עור)
Lumière = Or (אור)

« L’Éternel-Dieu fit pour l’homme et pour sa femme des tuniques de peau, et les en vêtit. » (Genèse / Bereshit 3:21)


Dans le Sefer Torah de Rabbi Meir, « Peau » était écrit selon la graphie du mot « Lumière ».


Le taux de mutation augmente selon la dose de rayonnement reçu.


En français, la conjonction OR sert à présenter une nouvelle donnée qui sera décisive pour la suite du récit.


« Or » se dit « Gold » en anglais.

GOL-D


YHVH Elohim
יהוה אלהים

Guematria sidouri = 78
= YHVH (26) x 3

Guematria AtBash = 860
= Elohim (86) x 10


YHVH Elohim en Guematria Ayik Bekher (correspond à Arikh Anpin)
= 716 = Machiah (358) x 2


L’engendrement se fait par l’Union de la dualité.


Shabbat

Shabbat שבת
= 300 + 2 + 400
= 702

Lumière אור (« Or »)
= 1 + 6 + 200
= 207

Shabbat reflète la Lumière

Shabbat Shalom שבת שלום
= 300 + 2 + 400 + 300 + 30 + 6 + 40
= 1078

וַיֹּאמֶר יְהוָה לַמַּלְאָךְ, וַיָּשֶׁב חַרְבּוֹ אֶל-נְדָנָהּ
« Le Seigneur ordonna à l’ange de remettre son épée au fourreau » (Chroniques 1 – 21:27)
Guematria totale du verset : 1078