Archives de catégorie : Contes et Dessins Animés

Peau d’Âne

Peau d’Âne est un conte populaire dont la version la plus célèbre est celle de Charles Perrault.

« Les contes du monde entier contiennent beaucoup de mystères et de choses cachées. » (Rabbi Na’hman de Breslev)

#PèreHaut #MèreLoi #DonKey


Il était une fois un roi qui était « le plus grand et le plus aimé des monarques »…

Sa fortune provenait d’un âne fabuleux qui, à l’aurore, donnait de l’or au lieu de crottin.

Mais un jour, la Reine meurt et le Roi décide de se remarier et tombe alors amoureux de sa propre fille. Celle-ci court se réfugie chez sa Marraine, la Fée des Lilas. Elle lui conseille de demander au Roi toutes sortes de choses impossibles. Comme le Roi satisfait toujours ses désirs, elle s’enfuit très loin du château, coiffée de sa peau d’âne.

La Fille du roi, coiffée de sa peu d’âne, est alors recueillie par une femme qui la fait travailler dans une porcherie.

#ExilDeLaShekhina


Le Prince la voit et en tombe tellement amoureux qu’il devient malade. Il demande à ce qu’elle lui fasse un gâteau mais fait tomber sa bague dans la pâte. Il fait ensuite essayer la bague à toutes les jeunes filles du royaume. Quand vient le tour de Peau d’Ane, la bague lui va à merveille et épouse le prince. Son père finit par demander pardon à sa fille et lui donne pour son mariage et sa nouvelle vie de reine.


La Kabbalah nous donne des clés pour mieux comprendre les contes. Le Père, la Mère, le Fils et la Fille sont des « Partsoufim ». Un « Partsouf » est la combinaison d’une ou plusieurs sephirot, représentant un « visage » de Dieu.

LE PÈRE : Abba. Correspond à la sefira ‘Hokhmah (Sagesse), au monde d’Atsilout (Émanation) et à la lettre Youd du nom de Dieu YHVH.

LA MÈRE : Ima. Correspond à la sefira Bina (Compréhension), au monde de Bria (Création) et à la première lettre Hé de YHVH.

LE FILS : Zeir Anpin / Petit Visage. Correspond aux 6 sefirot liés aux Midot (traits de caractère) :

‘Hessed (Bonté)
Gvourah (Rigueur)
Tiferet (Harmonie)
Netsakh (Victoire)
Hod (Reconnaissance)
Yessod (Fondation)

Zeir Anpin Correspond au monde de Yetsira (Formation) / Vav de YHVH

LA FILLE : Shekhina / Présence Divine, correspond à la sefira Malkhout, au monde d’Assia (Action, ce monde-ci) et au deuxième Hé de YHVH.

Dans notre monde, la Présence Divine ne peut se dévoiler dans sa totalité sans la Shekhina, la Fille : la « Fiancée ». Le but de l’Humanité est de créer un Keli / Réceptacle pour la Présence Divine, et ainsi devenir la « Fiancée de Dieu ».

Pour faire pleinement résider la Présence Divine sur terre, nous avons besoin d’élever la matière. L’Âne fait référence à la Matière (« ‘Homer » en hébreu, même racine que « ‘Hamor », l’Âne) qui doit être raffinée par l’Homme, en dévoilant le spirituel dans le monde matériel.

Machia’h viendra donc « sur un âne » : grâce au raffinement du monde matériel.

« Réjouis-toi fort, fille de Sion, jubile, fille de Jérusalem ! Voici que ton roi vient à toi juste et victorieux, humble, monté sur un âne, sur le petit de l’ânesse. » (Zacharie 9:9)

En hébreu, « Peau » et « Lumière » s’écrivent et se prononcent presque de la même façon : « Or ».
Peau = ‘Or (עור)
Lumière = Or (אור)
Lors de la Délivrance Finale, la matière se transformera en lumière. On ne lira plus le conte de Peau d’Âne, mais celui de la Lumière de l’Âne.

Compte de Peau d’Âne :

« Or Ha’Hamor » (« Peau d’Âne »)
עור החמור
Guematria = 535
= guematria pleine du mot « Ahava » (« Amour »)
אהבה
אלף הא בית הא

#Amour #Hamor


Mondes d’en haut et d’en bas ne sont pas réunis quand l’une des deux forces fait preuve de tyrannie, qu’elle soit « religieuse » ou « laïque ». Masculin et Féminin, Transcendance et Immanence, en Haut et en Bas doivent être en symbiose : ne pas pas écraser l’autre, ni se faire écraser.

L’amour qu’une jeune fille éprouve pour son père (Malkhout par rapport à Abba) est différent de celui qu’elle a pour son fiancé (Zeir Anpin). L’Humanité n’est pas passée à l’âge adulte tant qu’elle ne s’est pas « détachée » de ses parents.
Tel est l’enseignement principal que l’on peut retenir du conte de Peau d’Âne.

La Famille Addams

Selon le récit de la Genèse, Adam aurait « chuté ».
Plus tard, Dieu annonce à Avraham que, grâce à lui, « toutes les familles de la Terre seront bénies » (Genèse 12:3). Pourtant, lorsque nous voyons l’histoire du monothéisme, il est évident qu’il ne faut pas lire « bénies » mais « maudites ». L’Histoire de l’Homme semble être un « film d’horreur »…

La Lumière sort de l’obscurité. Nous sommes tous des enfants d’Adam, des membres de « la Famille Addams ». L’essentiel est de ne pas avoir peur.

Adam’s

#BneiAdam


« Adam » (« Homme ») partage la même racine que « Adama » (« Terre ») et « Dam » qui veut dire « Sang » en hébreu.
אדם / אדמה / דם
Le sang, c’est la vie. N’ayons pas peur !

« HaMishpa’hat Addams » (« La Famille Addams »)
משפחת אדמס
Guematria ordinale = 114
= guematria ordinale de « HaBnei Adam » (« Les Êtres Humains ») avec le kollel (+2)
הבני אדם


Les Juifs qui s’auto-proclament orthodoxes sont appelés les « ‘Haredim » (« Ceux qui ont peur »).
חרדים
La peur est le résultat de l’ignorance, mais aussi de l’orgueil comme l’enseigne Rabbi Na’hman de Breslev.
Lors de la Délivrance Finale, lorsque plus personne ne se prendra pour un « élu » et que le monde sera rempli de connaissance du Divin, il n’y aura plus de « ‘Haredim », mais seulement des « Ohavim » : « Ceux qui aiment ».
אוהבים
La Lumière sort des « noirs », de l’obscurité.


La Présence Divine (la Shekhina) dit : « Je suis noire, ô filles de Jérusalem… » (Cantique des Cantiques 1:5).
Cela signifie que lors de l’Exil de la Shekhina, la Lumière est voilée. Quand elle « dort », la Présence Divine devient une « horreur ». C’est la raison pour laquelle « Aurore » (le prénom de la Belle au Bois Dormant) est proche du mot « Horreur ». Par son travail, chaque homme et chaque femme doit transformer l’Horreur en Aurore, l’Obscurité en Lumière, en Nouveau Jour.

« Or » veut dire « Lumière » en hébreu.
אור
L’Aurore, c’est l’ Or-Heure !


« Beit Radouf Rou’hot » (« Maison Hantée »)
בית רדוף רוחות
Guematria = 1322
« Il reprit : Viens avec moi dans ma Maison et prends de la nourriture. » (Rois I 13:15)
וַיֹּאמֶר אֵלָיו לֵךְ אִתִּי הַבָּיְתָה וֶאֱכֹל לָחֶם
Guematria du verset = 1322

Lire la suite du Livre des Rois pour comprendre…

Il faut transformer la « Maison hantée » en « Maison en t’es » : retourner vers l’intérorité des choses, retourner « chez soi », transformer la « Bête » en « Beit » (« Maison »).

#ManNoir


Le mot « Monstre » peut se lire ainsi :
« Mon » (« À moi ») + « STR »
סתר
La racine hébraïque STR signifie « caché » : les Monstres n’existent pas. Ou plutôt, ils n’existent qu’à l’intérieur de nous-mêmes.Ils sont cachés en nous et représentent nos peurs, nos angoisses.

#LockNess


Dans la mythologie égyptienne, le scarabée Khépri est associé au soleil et sa renaissance : il annonce le lever du jour.
Le nom du groupe « The Beatles » est un jeu de mots né de « Beetles », « Scarabées », et de « Beat », le « Rythme ».

Beetle-Jews !

#BeatlesJews #HeyJude #AbbaRoad #HereComesTheSun


« Amen » se prononce aussi « Omen » (prononciation ashkénaze) et est l’acronyme de « El Melekh Nééman », qui signifie « Dieu est un Roi Fidèle ».
אמן
En anglais, « Omen » signifie « Présage ».
Pour transformer la malédiction en bénédiction, il faut bien prononcer.

#DamMien


Pour combattre les fantômes, il faut « Pas que Man ».

#Dieu


Le mot anglais « Ghost » peut se traduire par « Fantôme » mais aussi par « Esprit » comme dans « Holy Ghost » (« Saint-Esprit »).

Ghost
גוסט
Guematria ordinale = 33

N’ayons pas peur de l’Esprit.

#G #33 #RetourDeLaBeit


« Celui qui a confiance en Dieu n’a peur de rien. » (Rabbi Na’hman de Breslev)


La vie, un film d’horreur ?
Non, fantastique.

N’EHYEH pas peur.
אהיה

Babouin

Le symbolisme du Babouin nous enseigne l’Évolution avec un E majuscule : celle des puissances instinctives mises au profit de la Sainteté.

#Machiah #SaintJe #MaisSi #ÉvoluSion #BabOint


Le Babouin est agile, spontané et ingénieux. Il aime le rire ainsi que la chaleur familiale. C’est un animal déconcertant, déstabilisateur.

En Égypte, le dieu Thot était un dieu lunaire, dieu de la sagesse et de l’écriture. Il était représenté par un ibis ou par un babouin.
Thot correspond à Hermès, voire même à Moïse comme l’écrivait Artapanos d’Alexandrie, historien juif du IIème siècle avant notre ère.


« HaBaboun » (« Le Babouin »)
הבבון
Guematria ordinale = 65
= guematria du nom de Dieu Adonaï
אדני
Le nom Adonaï correspond à la sefira Malkhout (Royaume de Dieu / Monde de l’Action), la dernière des sefirot.


La méthode de guematria Akhas Beta correspond au partsouf Zeir Anpin.

Guematria de « HaBaboun » en Akhas Beta = 358
הבבון
= guematria de « Machia’h »
משיח

« Bab » veut dire « Porte » en arabe.
باب

Bab Oint.

#PorteDeLaMiséricorde


La lettre Kouf est la seule non finale à descendre sous la ligne d’écriture. Elle représente à l’origine un Singe. Comme le dit le Zohar, le Kouf « singe » le Hé, la 4ème lettre du nom de Dieu. Son tikoun (réparation) permet d’éclairer les endroits les plus bas.

#LumièreDuKouf


Kouf est la première lettre du mot « Kadosh » (« Saint »).
קדוש

SE / S’ est un pronom personnel réfléchi.

S’Un
S’Un Je

#RéfléchisBien #LaLumière


Pour être l’oint, il faut partir de loin, de tout en bas, et remonter l’arbre de vie jusqu’à Keter à la manière d’un Saint-je. Songez-y.

Pour être l’oint, il faut être comme l’un des Trois Singes de la Sagesse. Symbole asiatique, chacun des trois singes se couvre une partie différente du visage avec les mains.
Ces singes sont porteurs d’une philosophie de vie : « Ne pas voir le Mal, ne pas entendre le Mal, ne pas dire le Mal ».

#MonKey #LaClé

X-Or

« Multiplication » se dit « Kefel » en hébreu.
כפל
Guematria = 130
= guematria de « Sinaï »
סיני
= 26 (guematria du nom de Dieu YHVH) x 5 (chiffre représentant l’Homme)
יהוה
= 13 (guematria de « E’had », « Un ») x 10 (nombre de sefirot)
אחד

Ayez la « Fois » !

#MultipliqueÀSion #DieuXHomme


Le mot « Diable » vient du grec « Diabolos » διάβολος , « Diviseur ».

Pour contrer le Diviseur, il faut multiplier la Lumière (« Or » en hébreu).
אור

Il faut X-OR.

« X-Or, sur la Terre, Il est comme toi et moi,
X-Or, dans le Ciel, c’est Lui qui fait la Loi
X-Or, ne crains rien, Il nous protégera. »


La fonction X-OR est un opérateur logique. X-OR se définit par sa table de vérité. C’est une fonction de parité. X-OR s’utilise pour combiner 0 et 1. Bien que simple dans son principe c’est le seul système de chiffrement aboutissant à une sécurité absolue.


« X », c’est également la signature du Machia’h.


Il faut transformer la Division en Dix-Visions :
YHVH (26) x 10

Outre le nombre de sefirot, 10 représente le mouvement de l’âme, la volonté de se rapprocher du Divin, de devenir un Homme Complet.


YHVH
יהוה
= 10 + 5 + 6 + 5
= 26

Elohim
אלהים
= 1 + 30 + 5 + 10 + 40

1×1 + 30×30 + 5×5 + 10×10 + 40×40
= 1 + 900 + 25 + 100 + 1600
= 2626


26 x 26 x 26 = 17576
1 + 7 +5 + 7 + 6 = 26


YHVH
יהוה
= 10 + 5 + 6 + 5

10×10 + 5×5 + 6×6 + 5×5
= 100 + 25 + 36 + 25
= 186
= guematria du nom de Dieu « Makom » (le « Lieu »)
מקום


YHVH
יהוה
= 10 + 5 + 6 +5

10 x 5 x 6 x 5
= 1500

Elohim
אלהים
= 1 + 30 + 5 + 10 + 40

1 x 30 x 5 x 10 x 40
= 60 000
= 1500 x 40

« Kefel » (« Multiplication »)
כפל
Guematria ordinale = 40

Dans la Torah, le nombre 40 représente le changement, la transition, le renouveau.

40 jours du Déluge.
40 séahs du mikveh
40 jours de Moïse sur le Mont Sinaï.
40 jours entre le 1er Elloul et Yom Kippour
40 ans dans le désert.

En Kabbalah, 40 représente aussi les 4 directions du monde contenant chacunes les 10 Sefirot.


« Kefel » (« Multiplication »)
כפל
Guematria classique = 130

Le premier mot de valeur égale à 130 apparaissant dans la Torah est « Pèn » (« Sous peine de »).
פן
« Vous n’en mangerez pas, vous n’y toucherez point, sous peine de mourir » (Genèse 3:3)
לֹא תֹאכְלוּ מִמֶּנּוּ וְלֹא תִגְּעוּ בּוֹ: פֶּן תְּמֻתוּן

Le chiffre 5 symbolise la Matérialisation, l’Equilibre, le Milieu, l’Union, l’Homme parfait,…

Il y a 5 livres de la Torah, mais aussi 5 niveaux de l’âme (Nefesh, Roua’h, Neshama, ‘Haya, Ye’hida), …

Cinq = Saint Que

Que = Quoi = Ma, le monde d’en bas, le monde matériel)
ou aussi Que = Seulement (Un)

#Pentagramme #PeninsuleDuSinai #Pentateuque #Multiplication #Pen


La méthode de guematria « Mispar HaAkhor » consiste à multiplier la valeur d’une lettre par sa position dans un mot ou une phrase.

« Or » (« Lumière » en hébreu) en Mispar HaAkhor
אור
Guematria = (1×1) + (6×2) + (200×3)
= 1 + 12 + 600
= 613

#MultiplierLaLumière


« Orot » (« Lumières »)
אורות
Guematria = 613
= nombre de commandements positifs dans la Torah
= guematria de « Moshe Rabbeinou »
משה רבינו

Sion ציון
= 156
= 6 x 26

Yaakov יעקב
= 182
= 7 x 26

Its’hak יצחק
= 208
= 8 x 26

« Or HaOlam » (« La Lumière du Monde »)
אור העולם
Guematria = 358
= guematria de « Machia’h » (« Messie »)
משיח

#MultiplierLaLumière


Multiplions la Lumière pour trouver le Dieu Un. N’écoutons pas les diviseurs, ceux qui s’autoproclament « grands », qui cherchent à imposer une hiérarchie, à diviser pour mieux régner.
La Présence Divine se trouve du côté des « petits », des marginaux, des persécutés, des or-iginaux…
La connexion avec le Divin se fait par l’insoumission, le refus de hiérarchisation. Il faut renverser la Croix (le Christianisme, le Monde Occidental) pour obtenir le X.

Gnomes

Le mot « Gnome » est associé au grec ancien « Genomos » γηνόμος (« Habitant souterrain ») ainsi qu’à « Gnosis » γνῶσις (la « Connaissance »).

#Gnome #Gnose #G #NOM


« Le jour où tu te fais petit est un jour qui ajoute de la force, de la puissance, de l’exaltation et de l’élévation à la Sainteté d’En Haut. » (Rabbi Na’hman de Breslev)


Les Gnomes font partie du « Petit Peuple » comme les Lutins, Gobelins, Korrigans, etc. Ce sont des créatures légendaires du folklore européen, vivant dans les entrailles de la terre où ils sont les gardiens de trésors.


En hébreu, le mot « Gnome » s’écrit comme « Génome ».
גנום

#InfinimentPetit #ADN #Adonai #Genèse #Gènes #Homme


« Balagan » signifie « Désordre » en hébreu et trouve son origine dans le russe « Balagán » (« Blague »)
балаган

La racine indo-européenne « BhEL » qui signifie « Enfler », « Gonfler », « Devenir plus grand », « Se mettre en colère » est à l’origine des mots « Belge », « Blague », « Baleine », « Bulle »,…

Le mal se fait « grand » dans ce monde contrairement au bien.
Le mal ce fait grand mais c’est en fait un « N’Un » (négation du Un), un « Lutte-Un ».

Le Divin se fait petit dans ce monde : la Shekhina, la Présence Divine, est comme une « petite fille » et non comme un « grand homme ».

Le Divin se fait petit. Il est en nous. Il suffit d’être sourd au tumulte du monde et d’écouter le « Petit », le « Micro », la petit voix intérieure. À nous ensuite de le faire resplendir : le « J’ai en » deviendra un « Géant ».

#PetitHomme #Vert #Géant #Vers #RadioGnome #UnVisible #Gong


Le Machia’h (Messie) tel que beaucoup se l’imaginent n’existe pas.
Le Machia’h est en nous.
Le Machia’h est « petit » comme le Roi David, qui le symbolise, et qui est appelé « HaKatan » (« Le Petit ») dans la Bible (cf. Samuel I 17:14).

#PetitHomme #BeitDavid #DrôleDeMaison


NO EL = Lutte contre l’Unité Divine

Lutte Un


Le Petit Peuple est associé à la Nature, à la couleur verte.
Le N’Un du jardin (du Gan Eden), le Malin, est celui qui a dissocié Le Ma (le Quoi, le monde d’en bas) du Mi (le « Qui », le Monde d’en haut) : de l’Un.

#FrontDeLibèreÀSion


Le Ma / l’Un = Le Diviseur = N’Un porte Quoi.

#PorteurDeLumière


Gobe l’Un.
Il ne faut pas tout Gober.

#G #Génome #Gnose


Korrigan
קוריגן
Guematria = 369
= guematria de « Satani » (« Mon Adversaire »)
שטני


Tout est en nous. N’importe qui. Le Sauveur aussi bien que l’Adversaire.


Flûte

Une Flûte (l’instrument de musique), se dit « ‘Halil » en hébreu.
חליל
Guematria = 78
= guematria de « Le’hem » (« Pain »)
לחם

Flûte !


Dans le Talmud, le Pain (« Panis » en latin) désigne métaphoriquement le sexe (Sanhedrin 75a, Yevamot 37b, Shabbat 140b,…).

La Flûte a également une symbolique forte. Dans de nombreuses traditions, elle est liée à l’érotisme, la joie, la fertilité, comme par exemple dans le mythe grec du dieu Pan (de « Pan » Πάν, « Tout » en grec).

Ce n’est pas du pipeau.

#Pain #Campagne #Païen #FlûteDePain #Turlututu


« Flûte ! », « Nom d’une pipe ! » et « Nom de Dieu ! » sont des synonymes.

Nom de Dieu YHVH
יהוה
Guematria = 26

26 X 3 = 78

Selon la tradition juive, une chose répétée trois fois devient une ‘Hazaka et exprime la complétude, un état de fait.

#UnCarNé


« Écoute la flûte qui raconte son histoire, elle se lamente de sa séparation (de sa Source divine) » (Rûmî).

Chez les Soufis, le Ney (longue flûte de roseau) et Dieu incarné dans l’Homme complet sont une seule et même chose.

#FlûteEnchantée


Kokopelli est un personnage important dans la spiritualité des Amérindiens du Sud-Ouest des États-Unis. Kokopelli symbolise la fertilité et la joie. Il est représenté jouant de la flûte, avec un sexe proéminent. La légende raconte qu’il fit la paix entre différentes tribus en jouant de la flûte de village en village et en distribuant des graines de maïs.

Il est assimilé à « Orion », appelé « Kessil » dans la Bible, soit « L’insensé », « Celui qui fait des choses absurdes ».
כסיל

Le nom de Kokopelli vient de « Koko » qui signifie « Messager de Dieu » chez les Hopis et Zunis.
On y retrouve également le nom dEli, autre « messager de Dieu ».
אלי


Le Pain représente l’alliance des 4 éléments fondamentaux (terre, eau, air, feu).

#Pain #Complet #YHVH


La Flûte est un instrument Av-en.
אב

#DieuEstEnNous

D. Rôle

Lors de la Délivrance Finale, la Bible se révélera être une compilation de blagues, de jeux de mots.

#HumourJuif #D.Rôle


En yiddish, « Dieu d’Avraham » se dit « Got fun Avrohom ».
גאט פון אברהם

#Fun

« Marrant » se dit « Mats’hik » en hébreu.
מצחיק
Guematria = 248
= guematria d’Avraham
אברהם

On retrouve dans le mot « Mats’hik » les lettres correspondant à « Yts’hak », le nom du deuxième fils d’Avraham, qui signifie « Il rira ».
יצחק

Selon un midrash, avant que l’âme d’Avraham descende dans ce monde, Dieu lui a montré tout le « film » de la vie qu’il allait passer sur Terre. Avraham a d’abord pleuré (en voyant ses épreuves). Puis il s’est esclaffé de rire. Enfin, un « rayon de Lumière » est sorti de son front.

Avraham est celui qui a révélé le Dieu Un. Le « Un » se cache dans le « Fun ».

Le mot « Roi » est issu de la racine indo-européenne « Reg » (« Rix » en gaulois) qui signifie « Diriger » et que l’on retrouve dans le mot « Rigoler ».
C’est la raison pour laquelle « Machia’h » est l’anagramme de « Ysma’h » (« Il sera heureux »)
משיח
ישמח

De même, on retrouve dans le mot mot « Marrant » le son « Mar » (« Maître ») qui correspondant à l’un des noms du Machia’h : le Goel est rigolo.
מר

Marrant = « Mar en » = le Machia’h est en chacun de nous, il suffit de savoir rigoler.

Le Conte est Bon

Il était une foi…

#Emouna #DieuEstUn


Un « Conte » se dit « Maassiya » en hébreu.
מעשייה
Guematria = 435

Le premier mot de la Bible ayant 435 pour guematria est « HaNefesh » (« Le Nefesh », « L’Âme animale », « La Force vitale ») cf. Genèse 12:5)
הנפש

On retrouve dans le mot « Maasiya » la racine du verbe « Laassot » (« Faire ») qui a donné le mot « Assiya », désignant le Monde de l’Action correspondant à la sefira Malkhout et au Nefesh.

Le Nefesh se trouve dans le Sang : « Dam » en hébreu.

Dans les contes du monde entier, il est question d’une demoiselle en détresse, persécutée, emprisonnée : il s’agit de la Shekhina, de la Présence Divine correspondant elle aussi à la sefira Malkhout.
La jeune femme menacée par un « méchant » et le héros doit la sauver.

Il faut sauver la Dame.

Le mot « Dam », le « Sang », se trouve dans les mots « Adam », ainsi que « Adama », la « Terre », le « Sol ».
דם
אדם
אדמה

#PèreHaut #PèreFusion


La lettre Kouf est la seule non finale à descendre sous la ligne d’écriture.
Kouf a pour valeur numérique 100, et chacune des 10 sefirots est elle-même composée de 10 sefirot : le tikoun (réparation) du Kouf permet d’éclairer l’ensemble des mondes, jusqu’aux endroits les plus bas.

10 x 10 sefirot = Sang

#KoufUn


Par son tikoun, le Kouf devient Coupe, un réceptacle pour la Présence Divine ici sur Terre.

Guematria pleine de la lettre Kouf = 186
קוף
= guematria de « Makom » (le « Lieu », l’un des noms de Dieu, car Notre Père n’est pas seulement « aux cieux » mais surtout ici, dans le monde d’en bas.)
מקום

#Kouf #Coupe #Sang #Graal #Reguel #Malkhout


« La Shekhina est en exil » et elle nous appelle. Pour délivrer la Princesse, nous devons réparer la Dimension féminine du monde et ainsi créer un Sanctuaire pour le Divin.

« L’Humanité sera sauvée par le langage, par les mots. » (Baal Shem Tov)

Comment délivrer la Shekhina ? En étant le « Jeune Homme », « le Fils » : Zeir Anpin / Petit Visage qui correspond aux 6 sefirot liées aux Midot (traits de caractère). C’est en raffinant notre caractère, en travaillant sur nous-mêmes que nous arriverons à réparer ce monde et à délivrer la Princesse par nos actions.

#ContesDeFaits


« Les contes du monde entier contiennent beaucoup de mystères et de choses cachées. » (Rabbi Nahman de Breslev)

Le Nombre est l’Ombre du Nom : HaShem se cache dans les contes.

#Nombre #Nom #HaShem #LeNom


Les mots « Conte » et « Comptes » viennent tous deux du latin « Computo ».

Un « Conte » / une « Histoire » se dit aussi « Sipour » en hébreu.
סיפור
« Lessaper » veut dire « Raconter ».
לספר
Un « Chiffre », se dit « Mispar ».
מספר

#LeConteEstBon

Bar

« HaBar » (« Le Bar »)
הבר
Guematria = 207
= guematria de « Or » (« Lumière »)
אור

#Beer #Bar #ChezMoe #Moshe #HeBrew #BarMitzva


« Bière » se dit « Bir » en yiddish.
ביר
Guematria = 212
= guematria de « HaOr », « La Lumière ».
האור


La racine indo-européenne « Bher » signifie « Porter ».

On la retrouve par exemple dans les mots « Berceau » ou « To bear » (« Porter » en anglais).


En hébreu, « Bèr » veut dire « Puits » (« Bir » en arabe).
באר


Un Bar est un lieu où l’on se désaltère. Mais en araméen, « Bar » signifie « Fils ».
בר

#Bar #PorteurDEau #HeBrew #BarMan #FilsDeLHomme


La racine « Bher » se retrouve également dans le mot gaulois « Barrica » signifiant « Barrique » et qui a donné le mot « Barque » (noter que « Baris » signifie « Barque » en égyptien ancien).


Le Bar est une unité de Pression (du grec ancien « Barus » βαρύς , « Lourd »)

#Baromètre #Bar #Bière #PrèsSion


La Bière fait grossir.


L’anglais « To brew » veut dire « Brasser ».

#HeBrew


« Porteur d’eau » se dit « Water bearer » en anglais.

#VerseEau


Le nom de la ville de Bari en Italie, vient de « Barium » en latin, mot provenant du messapien (langue italienne antique) « Bauria » / « Burion », signifiant « Maison » et provenant de l’indo-européen « Bher ».

#Bari #AllezLHomme


« Berda » veut dire « Enceinte » en slave.

#Enceinte #Son #Bar #Music


Ruth Bear
רות

#RootBear #Ruth #Enceinte #LaRacine


En proto-turque, « Bīr » veut dire « Un ».

#DieuEstUn #LaSource


« Barrë » veut dire « Charge », « Fardeau » (« Burden » en anglais), mais aussi « Enfant » en albanais.


Le proto-celtique « Beru », a donné « Bir » en vieil irlandais, qui signifie « Puits », « Source ».


« Well » veut dire « Puits » en anglais ; « I’m doing well », « Je vais bien », « Je suis en bonne santé ».


La racine « Bèr », Beit + Resh, se retouve dans l’adjectif « Bari » (« En bonne santé », « Gros » en hébreu). C’est la raison pour laquelle les mères juives sont connues pour dire souvent « Mange, mon fils ! ».
ברי


« Bar » signifie aussi « Pur » comme dans « Bar Levav » (Psaumes 24:4)
בַר לֵבָב



« Santé ! », « Tchin ! » se dit « Le’hayim ! » (« À la vie ! ») en hébreu.
לחיים
Guematria ordinale = 53
= guematria ordinale de « Torah »
תורה

#Torah #ÀLaVie


Guematria classique de « Le’hayim ! » = 98
לחיים
= guematria ordinale de « YHVH E’had OuShmo E’had » (« Dieu est Un et Son Nom est Un », Zacharie 14:9)
יְהוָה אֶחָד וּשְׁמוֹ אֶחָד

Yishtaba’h Chez Moe !
ישתבח

#Bar #ChezMoe #Ehad


Guematria pleine de « Le’hayim » = 612
למד חית יוד יוד מם
= guematria de « Brit » (« Alliance »)
ברית

Une Alliance permet de prospérer, de devenir plus « gros ».

#Sod #Salut


« Brit » se dit aussi « Brisse » (prononciation ashkénaze).
ברית

#Brit #Beers


Le nom de Brahman, le « Grand Tout », vient de la racine sanskrite « BRH » (« Développer », « Agrandir », …).
ब्रह्मन्

#BaraMan


En hébreu, la racine « Bara » signifie « Former », « Construire » (« Bereshit Bara Elohim » / « Au Commencement Dieu a créé »)
ברא

#Bereshit


En sanskrit, « Bharman » ( भर्मन् ) signifie « Nourriture », « Assistance », « Soins », « Charge », « Maison ».

#BarMan #FilsDeLHomme #BenAdam


#Lumière #MiseEnBière #MecSick #Corona #Extra


Le prénom « Barthélemy » vient de l’araméen « Bar Tolmaï », le « Fils du Laboureur ».

Bart Simpson
בארט סימפסון
Guematria ordinale = 122
= guematria ordinale de « Springfield »
ספרינגפילד

#Son #Sion #Scion #Sillon #FilsSion #Nucléaire


La devise de Springfield est :
« Un esprit noble «engrandit» le plus petit des hommes » (« A noble spirit embiggens the smallest man »).

#SpringField


Bart
בארט
Guematria = 212
= guematria de « HaOr » (« La Lumière ».
האור

#SimpSon #SpringField #LeSon #SortirDeLEnceinte

La Quête du Graal

« Les contes du monde entier contiennent beaucoup de mystères et de choses cachées. » (Rabbi Na’hman de Breslev)

#Contes #Comptes


Le Graal représente la sefira Malkhout : la coupe, le récipient permettant à la Présence Divine de se dévoiler dans le monde.

« Quête du Graal » se dit « ‘Hipouss A’har HaGavia HaKadosh » en hébreu.
חיפוש אחר הגביע הקדוש
Guematria = 1118
= guematria du Shema Israel :
« Écoute, Israel : YHVH est notre Elohim, YHVH est Un ! »
(Deutéronome 6:4)
שְׁמַע, יִשְׂרָאֵל: יְהוָה אֱלֹהֵינוּ, יְהוָה אֶחָד


La Quête du Graal consiste à unir le Spirituel et le Matériel, le Ciel et la Terre, l’Homme et la Femme, les Pensées et les Actions, la Transcendance et l’Immanence, YHVH et Elohim…

YHVH est Un.


« E’had » (« Un »)
אחד
Guematria = 13

Elohim
אלהים
Guematria = 86

13 (E’had) x 86 (Elohim) = 1118

Elohim est Un.


La sefira Malkhout peut être représentée par une Coupe (sur pied), par le Pied (« Reguel »), et également par la lettre Hé, la 4ème du nom de Dieu YHVH.

Lorsque l’on ajoute un Hé (qui sert de déterminant en hébreu), on trouve l’intériorité des choses qui nous permettent de nous regénérer.

« LA Quête du Saint Graal » se dit « HA‘Hipouss A’har HAGavia HaKadosh ».
החיפוש אחר הגביע הקדוש
Guematria = 1123
= guematria de « Hit’hadshout » (« Regénération »)
התחדשות

#ReconstitueSion #Reguel #Graal


« Et l’Eternel appela Samuel, qui répondit : Me voici ! » (Samuel 3:4)
וַיִּקְרָא יְהוָה אֶל שְׁמוּאֵל וַיֹּאמֶר הִנֵּנִי
Guematria du verset = 1123

Le prénom « Shmouel » (« Samuel ») peut être lu « Shem VeEL » : Le Nom (YHVH) et EL (Elohim).
שם ואל

#SHEMa #israEL


Licorne

« Mais quoi ! Je me dirige vers l’Orient : il n’y est pas ! Vers l’Occident, je ne le remarque point !
Exerce-t-il son action au Nord ? Je ne le vois pas ; se retire-t-il au Sud ? Je ne l’aperçois pas… » (Job 23:8-9)

#AnglesTerre #LierLesCoins

Le travail de l’Homme consiste à raffiner le Monde, à lier les opposés, à lier ce qui est éloigné, éparpillé dans tous les coins, pour ainsi raffiner le Monde.

« …Car il connaît la conduite que je mène : s’il me jetait au creuset, j’en sortirais pur comme l’or. » (Job 23:10)
כִּי יָדַע דֶּרֶךְ עִמָּדִי בְּחָנַנִי כַּזָּהָב אֵצֵא
Guematria du verset = 708 (seul verset de la Bible ayant cette valeur numérique).
= guematria de « Ta’hash »
תחש

Le Ta’hash est le nom de l’animal dont la Peau a, selon la Bible (Exode 35:23, 36:19), servi à faire le toit du Mishkan, le Tabernacle.

En hébreu, « Peau » et « Lumière » s’écrivent et se prononcent presque de la même façon : « Or ».

Peau = ‘Or (עור)
Lumière = Or (אור)

#Flesh #Flash


Selon le Midrash, le Ta’hash avait une seule corne. Il était également multicolore. (Tan’houma, Trouma 6)

Le mot « Mishkan » désigne la « Résidence » pour la Présence Divine, la Shekhina. Pour la dévoiler, Il faut lier les coins. Lier les corners. Lier les cornes, les forces vitales. Ainsi, nous trouverons la clé du Temple.

Lie les Angles. Les Angles de la Terre.

Lie. Lions. Unie Cornes.

Lie corps = En corps né = Nouveau né

#HumourBritIsh #MoiRis #Royal #DieuEtMonDroit


« Brit » signifie « Alliance » en hébreu ; « Ish », « Homme.

« Brit Ish » (« Homme de l’Alliance »)
ברית איש
Guematria ordinale = 86
אלהים

#Union


Horoscope

Le mot Horoscope est formé à partir du grec ancien « Hora » (« Heure », « Temps ») et « Skopos » (« Observateur »).

« La notion de temps provient d’une connaissance déficiente. Plus la connaissance est développée, plus on comprend qu’en réalité le temps n’existe pas. » (Rabbi Na’hman de Breslev)

Le mot « Mazal » peut se traduire par « Chance », « Bonne étoile », « Destin » : « Ein Mazal LeIsrael » (« Il n’y a pas de Mazal pour Israel », cf. Talmud Shabbat 156a/b).

Est appelé « Israel » celui / celle qui « Combat avec Dieu » :
« Jacob ne sera plus désormais ton nom, mais bien Israel ; car tu as combattu contre des puissances célestes et humaines et tu es resté fort. » (Genèse 32:29)

« Il n’y a pas de Mazal pour Israel » : lorsque nous travaillons sur nous-mêmes, nous sommes des « Rois » / « Reines ». Ceux qui combattent contre les forces de pouvoir et refusent d’être leurs esclaves ne voient pas leur destin déterminé par les forces célestes.

Horoscope
הורוסקופ
Guematria = 463
= guematria de « Niré Or » (« Nous verrons la lumière », cf. Psaumes 36:10)
נראה אור

Lors de la Délivrance Finale, l’Horoscope se révélera le même pour tous : nous verrons la Lumière.

#Or #Scop

Joyeux No EL !

EL est l’un des noms de Dieu.
אל

No EL. Pas de Dieu.

« Joyeux No EL ! »

#HoHoHo #SatanClaus #LesBoules


« Joyeux Noel ! » se dit « ‘Hag Molad Samea’h ! » en hébreu.
חג מולד שמח
Guematria = 439
= guematria de « Galout » (« Exil »)
גלות


La Lumière (« Or » en hébreu) se diffuse avec souplesse, flexibilité.

Sinon, on est une « Or-dure », on prend la Porte.

« HaDelèt » (« La Porte »)
הדלת
Guematria = 439

#Galout #Gueoula #PasSage #Solstice #NoEL #Delet #SantaClose #Exil #Exit


Le nom de Dieu EL correspond au ‘Hessed, à la Bonté.
אל

Nous devons devenir enfin des adultes et réaliser que le Père No-EL n’existe pas.


Guematria ordinale de « EL » = 13
= guematria de « E’had » (« Un »)
אחד

No EL = Négation de l’Unité Divine = Très NO !


« Saper » signifie : « Détruire les assises d’une construction », « Attaquer les bases, les principes. ».

No-El = Sape Un = Destruction de l’Unité Divine

« Ça sent le Sape Un » : la fin est proche.


Le Sape Un de No EL nous enguirlande.


« Enguirlander » signifie « Réprimander ».

#DieuEstUn #ZionKabbalah


NO EL = Lutte contre l’Unité Divine

Lutte Un


D’Un, deux.

La Farce.

#NoEL


Il y a « papillotes » et « papillotes ».

#NoEL


« Lack Reish » = Il manque un Roi .

#Rav #i #Sentons #Santa


Noel = No ELLE = Rejet de la Dimension Féminine du Divin.

Sans Reines, on ne peut pas pousser le « Très No », il n’y a pas de cadeaux.

Il n’y a pas de « Mère NO EL ».


La Shekhina / Présence Divine, correspond à la sefira Malkhout (Royauté), au monde d’Assia (Action, ce monde-ci) et au deuxième Hé du nom de Dieu YHVH.

La Délivrance Finale vient en libérant la Dimension Féminine qui est en Malkhout, le deuxième Hé de YHVH.

Chem in Hé
שם
ה
Chemine Hé (dernier Hé de YHVH) = Délivrance = Des cadeaux pour tous les enfants, même ceux qui sont pas sages.

Shem Un Cache Hé = Passage

#Passage


Reviens l’Éon !

#Techouva #Retour #Gueoula #Noel #Leon


Quand il se dévoile, le Père Noel dit « Ho Ho Ho ! ». (le son « Ho » correspond au premier Hé du nom YHVH / sefira Bina)

« Ho Ho Ho ! »
הו הו הו
Guematria =33
= guematria de « Gal »
גל

La racine « Gal », le nombre 33, sont liés au Dévoilement.

« Ouvre mes yeux, pour que je puisse contempler les merveilles de ta Torah ! » (Psaumes 119:18)

« Gal Einay » (« Ouvre mes yeux »)
גל עיני

Pour profiter pleinement du Présent de Dieu, il faut savoir ne penser ni à hier ni à demain, et profiter pleinement de l’instant Présent.

Un « Présent » (cadeau) se dit « Matana » en hébreu, et les israéliens proncent « Maintenant » comme « Matana »
מתנה

Ouvre les yeux et tu verras des cadeaux par milliers !

#CadeauDivin #ProfiterDuPrésent


« ‘Hag HaMolad » (« Noel »)
חג המולד
Guematria = 96
= guematria de « Kloum » (« Rien »)
כלום

« No EL » = Sans EL, il n’y a rien.

Jésus est un mythe. Il faut arrêter de chercher un sauveur extérieur.

Le véritable Sauveur se trouve en chacun de nous. Il faut sortir du « né en » et retourner au « Je suis ».


Cow-Boy

Le « Cow boy » ou la « Cow girl » est celui ou celle qui maîtrise son ego, qui « chevauche la bête ».

Le but de chaque homme et de chaque femme est de partir à la « Conquète de l’Ouest », où réside la Shekhina, et d’unifier le Nom de Dieu.

Cow Boy
קאובוי
Guematria = 125

« Ils se sont fait un veau de métal et ils se sont courbés devant lui, ils lui ont sacrifié, ils ont dit : ‘Voilà tes dieux, Israël, qui t’ont fait sortir du pays d’Égypte!’ » (Exode 32:8)

« De métal » (« Masei’ha »)
מַסֵּכָה
Guematria = 125

« Masei’ha » = « On y a employé 125 qantarim d’or, soit la valeur numérique du mot Masei’ha. » (Rashi)

#HeavyMetal #MasqueDeFer


Il ne faut pas confondre ruée vers l’or (argent) et ruée vers l’Or. Attention aux pièges.

(« Or » veut dire « Lumière » en hébreu).


Selon la tradition juive, la Présence Divine réside « à l’ouest ». Etre un Cow boy / une Cow girl, c’est partir à sa recherche.

Wild Wild West
ווילד ווילד ווסט
Guematria ordinale = 112
= guematria de YHVH Elohim, les 2 noms de Dieu réunis.
יהוה אלהים

#ConquêteDeLaShekhina


Le Bronco, cheval sauvage et imprévisible, est notamment utilisé lors des rodéos.

Bronco
ברונקו
Guematria
= 364
= Guematria de « HaSatan » (« Le Satan »)
השטן

#DIA #LumièreDuBronco

La Torah ne parle pas de Satan comme d’une entité, il y est en effet nommé « Le Satan » et non « Satan » comme s’il s ‘agissait d’un nom. En hébreu, le mot Satan vient de la racine « Saté » qui signifie « S’éloigner », « Se retourner ».

Le mot Adversaire en latin vient du latin Ad-verto bet de la racine indo-européenne « Wert » (« Tourner », « Se retourner ») à l’origine de l’anglais « War » (« Guerre »).

Le Satan, c’est notre « Adversaire », notre mauvais penchant qui nous pousse à nous éloigner du Divin, à « Lui tourner les talons », à « attendre ».

Notre travail sur terre consiste à « domestiquer la bête », l’animal sauvage qui est en nous. Etudier la Kabbalah, les Secrets du Divin, fait de nous des « Caballeros », des Cavaliers, de vrais Hommes et Femmes domptant leurs pulsions primaires.


Cow boy = Vacher = « Va chez » = Sheva (7)
= « Lekh Lekha »

« Va vers toi-même », dompte la Bête qui est en toi.


« Chance » se dit « Mazal » en hébreu : Lucky Luke représente l’Homme accompli qui se situe au-dessus du « Mazal », qui reconnaît que sa destinée n’est pas fixée à tout jamais. Le vrai Cow-boy, la vrai Cow-girl, est celui ou celle qui ne s’en remet qu’à Dieu.

Lorsque nous maîtrisons notre ego, nous tirons alors « plus vite que notre ombre ».

« Le Nombre est l’Ombre du Nom »


Pour ne pas être contaminé, le Cow-Boy porte le Masque.

#SecretDeLaVacheRousse #SuperFarm


Tailler la Pierre Brute

« Tailleur de pierre » se dit « Satate » en hébreu.
סתת
Guematria = 860
= guematria de Elohim (86) x 10 (nombre de sefirot)
אלהים

« Tailler sa pierre » symbolise le travail sur soi, la maîtrise de ses pulsions primaires. La politique, les médias, l’économie, etc. n’ont alors plus aucune emprise sur nous.

En se contrôlant soi-même, on contrôle le monde !

#ConspireÀSion #NousSachons


« Tailler sa pierre » équivaut à raffiner le monde matériel, à « réparer » le nom de Dieu Elohim à travers les 10 sefirot pour l’intégrer dans le nom YHVH.
« Elohim » représente les forces de la nature et a la même valeur numérique que « HaTeva » (« La Nature »).
La Délivrance Finale, c’est l’union des noms YHVH et Elohim, de la transcendance et de l’immanence, des dimensions masculine et féminine, du Ciel et de la Terre.

YHVH Elohim
יהוה אלהים
Guematria AtBash (valeurs inversées / sefira Bina) = 860


« Scorie » se dit « Sig » en hébreu.
סיג
Guematria ordinale = 28
= guematria de « Koa’h » (« Force »)
כח
Guematria classique = 73
= guematria de « ‘Ho’hmah » (« Sagesse »)
חכמה
On débarasse des scories par la Sagesse et la Force.

#GauloisTailleursDePierre #GaL #33 #Maçonnerie #PortuGaL


« La synergie entre la force supérieure d’Essav et la sagesse de Jacob sera la caractéristique déterminante des temps messianiques et constitue par là mème la clé de leur avènement. »

(Le Rabbi de Loubavitch)

#AsterisqueEtObèle #IsraelEtEssav ✱†


« Lessatèt évèn » (« Tailler une pierre »)
לסתת אבן
Guematria ordinale avec le kolel (+2) = 101

« Mi et Ma » (« Qui et Quoi » : « L’En Haut et l’En Bas »)
מי ומה
Guematria = 101

101 est le 26ème nombre premier.
26 est la guematria du Nom de Dieu YHVH.
יהוה

« T’hilat ‘Hokhmah » (« Commencement de la Sagesse »)
תְּחִלַּת חָכְמָה
Guematria ordinale = 101

Le Commencement de la Sagesse consiste à lier le Qui et le Quoi, le Haut et le Bas, le Spirituel et le Matériel.

En anglais, 101 est un terme désignant un cours d’introduction sur un sujet.

#ApprentiSage


« Evèn Me’houspésèt » (« Pierre Brute »)
אבן מחוספסת
Guematria = 707
= 101 x 7

Le nombre Sept représente la Malkhout (Shabbat / Dimension féminine).

Le 1er mot de la Bible ayant pour guematria 707 est « Ishto » (« Sa femme », à propos d’Eve, cf. Genèse 3:20), car la Pierre Brute représente la Dimension Féminine du monde.
אִשְׁתּוֹ

Un seul verset de la Bible a une guematria égale à 707 :
« Abram partit ensuite, se dirigeant constamment vers le midi. » (Genèse 12:9)
וַיִּסַּע אַבְרָם הָלוֹךְ וְנָסוֹעַ הַנֶּגְבָּה

« Taillons la pierre brute » : réparons la Dimension Féminine du Monde pour construire le Temple.

#MiDit #AuTravail

Dorothée et le Magicien d’Oz

La Torah est appellée « Oz », qui veut dire « Force », « Puissance » en hébreu.
עוז

Ose ! Sois fort, et tu deviendras un Magicien d’Oz qui unit les noms divins.

« Oser » se dit « Lehaez »
להעז
Guematria = 112
= guematria de YHVH Elohim
יהוה אלהים

#UnirYHVHEtElohim #Oz #LaForce


Dorothée Gale est le personnage principal de l’histoire du Magicien d’Oz, et la racine Gal est celle des mots « Galout » (« Exil ») et « Gueoula » (« Délivrance »)

גל

« Nous sommes la dernière génération de l’exil et la première qui vivra la Délivrance Messianique » (Rabbi de Loubavitch)


« Dor » signifie « Génération » en hébreu.
דור
« Ot » signifie « Lettre ».
אות
« Hé » est la cinquième lettre de l’alphabet hébreu
ה
… »Hé » est la dernière lettre du nom de Dieu YHVH, relative au monde matériel, de l’action (le monde d’Assia), à la sefira Malkhout, à la Shekhina et à notre génération. Elle est la dernière lettre qui doit être « réparée » lors de la Délivrance Finale.

Dorothée = Dor Ot Hé
דור אות ה
= « La Génération de la Lettre Hé »


Dorothée vient du grec « Doron » (δῶρον) qui signifie « Cadeau » et « Theos » (θεός), « Dieu ». Il est intéressant de noter que « Doron » a également le sens de « cadeau » en hébreu.
דורון

Dor Ot Hé = Cadeau de Dieu

Le Nom de Dieu s’écrit avec les lettres Youd, Hé, Vav, et Hé.

Le Youd du nom de Dieu YHVH est un « cadeau ».
Le premier Hé la main qui donne.
Le Vav représente la transmission.
Le deuxième Hé la main qui reçoit.

#SomewhereOverTheRainbow


La Belle au Bois Dormant

Les contes pour enfants du monde entier contiennent de fabuleux secrets transmis de génération en génération depuis la nuit des temps.


« Yefefiyah » signifie « Beauté » en hébreu et peut s’écrire de 2 façons :
1) L’épellation la plus courante
יפהפייה

2) Le mot tel qu’il est écrit dans la guemara et les midrashim
יפיפיה

Nous pouvons remarquer que la première épellation contient une lettre Hé de plus que la seconde.
La lettre Hé représente le Principe Féminin et le conte de la Belle au Bois Dormant peut nous enseigner de nombreux secrets sur le « Sommeil de la Shekhina » et son exil.


Pour libérer la Princesse (la Shekhina), il convient de transformer la matière en Lumière, c’est à dire dévoiler le Un, le Divin, en chaque chose. C’est le sens du Tserouf, la Purification du Monde.

« HaYefefiyah HaNirdémèt » (« La Belle au Bois Dormant », 1ère épellation)
היפהפייה הנרדמת
Guematria = 904
« Qu’on sépare les scories de l’argent, et l’orfèvre (Tsoref) le travaillera en objet d’art. » (Proverbes 25:4)
הָגוֹ סִיגִים מִכָּסֶף וַיֵּצֵא לַצֹּרֵף כֶּלִי
Guematria du verset = 904

#Tsarfat #RaffinementDeLaMatière


« HaYefefiyah HaNirdémèt » (« La Belle au Bois Dormant », 2ème épellation)
היפיפיה הנרדמת
Guematria = 899

Seuls 2 versets de la Bible ont cette valeur, le premier étant :
« La sorcière, tu ne la laisseras point vivre. » (Exode 22:17)
מְכַשֵּׁפָה לֹא תְחַיֶּה


Guematria pleine de « HaYefefiyah HaNirdémèt » (« La Belle au Bois Dormant », 2ème épellation)
הא יוד פא יוד פא יוד הא הא נון ריש דלת מם תו
Guematria = 1776

« Dieu considéra que la lumière était bonne, et il établit une distinction entre la lumière et les ténèbres. » (Genèse 1:4)
וַיַּרְא אֱלֹהִים אֶת הָאוֹר כִּי טוֹב וַיַּבְדֵּל אֱלֹהִים בֵּין הָאוֹר וּבֵין הַחֹשֶׁךְ
Guematria = 1776


La Shekhina dit : « Je suis noire, ô filles de Jérusalem… » (Cantique des Cantiques 1:5). Cela signifie que lors de l’Exil de la Shekhina, la Lumière est voilée. Quand elle dort, la princesse devient une « horreur ». C’est la raison pour laquelle « Aurore » est proche du mot « Horror » (« Horreur » en anglais).

La Shekhina continue : « …gracieuse pourtant, comme les tentes de Kêdar, comme les pavillons de Salomon. » (Cantique des Cantiques 1:5

« HaNessikha Aurora » (« Princesse Aurore »)
הנסיכה אורורה
Guematria ordinale = 118
= guematria de « YHVH veElohim » (« YHVH et Elohim »)
יהוה ואלהים

« Or » veut dire « Lumière en hébreu.
Or (Lumière) x 2 = Aurore / Nouveau Jour
אור אור

L’histoire de la Princesse Aurore, qui est la Belle au Bois Dormant, nous enseigne que même en exil, on peut toujours réparer : notre âme est comme un diamant qui, même s’il est tombé tout au fond d’un gouffre, garde toute sa valeur quand il est remonté à la surface et nettoyé. Nous comprendrons alors le sens des Deux Lumières.

#OrOr


Contruire une Demeure pour le Divin.

Les Fées

Mots clés : Fée, Lettre Pé, Bouche, Voix, Chant, Terre, Nature, Action, Shekhina, Malkhout, Abracadabra, lettre Mem, lettre Kouf, Eaux d’en-bas, Femme.

« Les contes du monde entier contiennent beaucoup de mystères et de choses cachées. » (Rabbi Nahman de Breslev)


« Fée » se dit « Feya » en hébreu
פיה

« Feya » s’écrit comme le mot « Piya » (« Sa bouche », la bouche de la Terre) que l’on retrouve dans la Genèse :
« Eh bien! tu es maudit à cause de cette terre, qui a ouvert Sa Bouche pour recevoir de ta main le sang de ton frère! » (Genèse 4:11)
וְעַתָּה אָרוּר אָתָּה מִן הָאֲדָמָה אֲשֶׁר פָּצְתָה אֶת פִּיהָ לָקַחַת אֶת דְּמֵי אָחִיךָ מִיָּדֶךָ

Le monde en-chanté des fées peut nous aider à percer les secrets de la Voix de la Shekhina. La Fée, que l’on retrouve dans les contes et légendes, est liée à la Bouche, la Parole, mais aussi au Monde de l’Action (Assia), à la Terre, la Malkhout, la Shekhina (Présence Divine).

Pé / Fé est la 17ème lettre de l’alphabet hébreu. Elle signifie Bouche (« Pé »).

Les Fées, qui représentent les forces de la nature, sont connues pour dire « Abracadabra », formule où l’on retrouve les mots « Bara » (« Créé ») et « Dabra » (« Parlé »).

« Davar » signifie à la fois « Parole » et « Chose ».
דבר
Guematria ordinale = 26
= guematria du nom de Dieu YHVH
יהוה

= guematria ordinale de l’écriture pleine de la lettre Mem (13 + 13)
מם

Mem / Même / M’aime

#FéeFait


« Feya » (« Fée ») est l’anagramme de « Yafa » (« Belle »)
יפה
Guematria ordinale = 32
= guematria de « Lev » (« Cœur »)
לב

Si on ajoute le Un, un Aleph, on obtient le mot « LeAv » (« Pour le Père »)
לאב

« LeAv » à l’envers donne le mot « Be-EL » (« En Dieu »)
באל

#Belle #BeEL #Lev #Cœur


« Feya » (« Fée »)
פיה
Guematria = 95
= guematria de « HaMayim » (« Les Eaux »)
המים
= anagramme de Mi, le Monde d’en haut + Ma, celui d’en bas
מי מה

95ème commandement de la Torah : « Et ils me construiront un sanctuaire, pour que je réside au milieu d’eux » (Exode 25:8)

#EauxDEnBas

Les Fées des eaux sont universellement connues (sirène, vouivre, nymphe, dame du lac, etc.)

« HaMayim » (« Les Eaux »)
Guematria pleine = 186
הא מם יוד מם
= guematria pleine de la lettre Kouf, lettre représentant la descente vers l’en-bas.
קוף
= guematria de « Nympha » (« Nymphe ») avec le Kolel (185 + 1)
נימפה

Guematria ordinale (avec finales, Mem sofit = 24) de l’écriture pleine de « HaMayim » = 100, soit la valeur de la lettre Kouf.

Guematria pleine de la lettre Mem, qui représente l’Eau
= 80
מם
= guematria de la lettre Pé (la Bouche)
פ

« La Shekhina est en exil » et elle nous appelle. Pour délivrer la Princesse, nous devons réparer la Dimension féminine du monde et ainsi créer un Sanctuaire pour le Divin.

« L’Humanité sera sauvée par le langage, par les mots. » (Baal Shem Tov)