Archives par mot-clé : 186

X-Or

« Multiplication » se dit « Kefel » en hébreu.
כפל
Guematria = 130
= guematria de « Sinaï »
סיני
= 26 (guematria du nom de Dieu YHVH) x 5 (chiffre représentant l’Homme)
יהוה
= 13 (guematria de « E’had », « Un ») x 10 (nombre de sefirot)
אחד

Ayez la « Fois » !

#MultipliqueÀSion #DieuXHomme


Le mot « Diable » vient du grec « Diabolos » διάβολος , « Diviseur ».

Pour contrer le Diviseur, il faut multiplier la Lumière (« Or » en hébreu).
אור

Il faut X-OR.

« X-Or, sur la Terre, Il est comme toi et moi,
X-Or, dans le Ciel, c’est Lui qui fait la Loi
X-Or, ne crains rien, Il nous protégera. »


La fonction X-OR est un opérateur logique. X-OR se définit par sa table de vérité. C’est une fonction de parité. X-OR s’utilise pour combiner 0 et 1. Bien que simple dans son principe c’est le seul système de chiffrement aboutissant à une sécurité absolue.


« X », c’est également la signature du Machia’h.


Il faut transformer la Division en Dix-Visions :
YHVH (26) x 10

Outre le nombre de sefirot, 10 représente le mouvement de l’âme, la volonté de se rapprocher du Divin, de devenir un Homme Complet.


YHVH
יהוה
= 10 + 5 + 6 + 5
= 26

Elohim
אלהים
= 1 + 30 + 5 + 10 + 40

1×1 + 30×30 + 5×5 + 10×10 + 40×40
= 1 + 900 + 25 + 100 + 1600
= 2626


26 x 26 x 26 = 17576
1 + 7 +5 + 7 + 6 = 26


YHVH
יהוה
= 10 + 5 + 6 + 5

10×10 + 5×5 + 6×6 + 5×5
= 100 + 25 + 36 + 25
= 186
= guematria du nom de Dieu « Makom » (le « Lieu »)
מקום


YHVH
יהוה
= 10 + 5 + 6 +5

10 x 5 x 6 x 5
= 1500

Elohim
אלהים
= 1 + 30 + 5 + 10 + 40

1 x 30 x 5 x 10 x 40
= 60 000
= 1500 x 40

« Kefel » (« Multiplication »)
כפל
Guematria ordinale = 40

Dans la Torah, le nombre 40 représente le changement, la transition, le renouveau.

40 jours du Déluge.
40 séahs du mikveh
40 jours de Moïse sur le Mont Sinaï.
40 jours entre le 1er Elloul et Yom Kippour
40 ans dans le désert.

En Kabbalah, 40 représente aussi les 4 directions du monde contenant chacunes les 10 Sefirot.


« Kefel » (« Multiplication »)
כפל
Guematria classique = 130

Le premier mot de valeur égale à 130 apparaissant dans la Torah est « Pèn » (« Sous peine de »).
פן
« Vous n’en mangerez pas, vous n’y toucherez point, sous peine de mourir » (Genèse 3:3)
לֹא תֹאכְלוּ מִמֶּנּוּ וְלֹא תִגְּעוּ בּוֹ: פֶּן תְּמֻתוּן

Le chiffre 5 symbolise la Matérialisation, l’Equilibre, le Milieu, l’Union, l’Homme parfait,…

Il y a 5 livres de la Torah, mais aussi 5 niveaux de l’âme (Nefesh, Roua’h, Neshama, ‘Haya, Ye’hida), …

Cinq = Saint Que

Que = Quoi = Ma, le monde d’en bas, le monde matériel)
ou aussi Que = Seulement (Un)

#Pentagramme #PeninsuleDuSinai #Pentateuque #Multiplication #Pen


La méthode de guematria « Mispar HaAkhor » consiste à multiplier la valeur d’une lettre par sa position dans un mot ou une phrase.

« Or » (« Lumière » en hébreu) en Mispar HaAkhor
אור
Guematria = (1×1) + (6×2) + (200×3)
= 1 + 12 + 600
= 613

#MultiplierLaLumière


« Orot » (« Lumières »)
אורות
Guematria = 613
= nombre de commandements positifs dans la Torah
= guematria de « Moshe Rabbeinou »
משה רבינו

Sion ציון
= 156
= 6 x 26

Yaakov יעקב
= 182
= 7 x 26

Its’hak יצחק
= 208
= 8 x 26

« Or HaOlam » (« La Lumière du Monde »)
אור העולם
Guematria = 358
= guematria de « Machia’h » (« Messie »)
משיח

#MultiplierLaLumière


Multiplions la Lumière pour trouver le Dieu Un. N’écoutons pas les diviseurs, ceux qui s’autoproclament « grands », qui cherchent à imposer une hiérarchie, à diviser pour mieux régner.
La Présence Divine se trouve du côté des « petits », des marginaux, des persécutés, des or-iginaux…
La connexion avec le Divin se fait par l’insoumission, le refus de hiérarchisation. Il faut renverser la Croix (le Christianisme, le Monde Occidental) pour obtenir le X.

Halakha

La Halakha désigne la Loi Juive.

Halakha
הלכה
Guematria pleine = 186
הא למד כף הא
= guematria pleine de la lettre Kouf
ק
= guematria de « Kof » (Singe »)
קוף

La lettre Kouf est la seule non finale à descendre sous la ligne d’écriture. Elle représente à l’origine un Singe.
Le Zohar parle d’elle négativement (Zohar I 2b) : elle est une lettre du mensonge car elle « singe » la lettre Hé, lettre du nom de Dieu.

En revanche, lorsque nous avons fait le tikoun, la réparation du Kouf, sa Lumière éclaire jusqu’aux mondes les plus inférieurs, c’est-à-dire jusqu’au « Pied », qui représente la sefira Malkhout. L’Homme n’est alors plus un « Kof-Copieur », un « singeur », mais est « à l’image » de Dieu : un Sage, un Saint-Je.

C’est la raison pour laquelle la lettre Kouf réparée (guematria du Kouf = 100) est liée à la sefira Keter et au partsouf Atik, qui permet de reproduire (« Lehatik ») l’image de Dieu (10×10 sefirot).

Il ne faut pas écouter les autorités politiques et religieuses, dominées par les mâles, par le mal, qui cherche à vous contrôler, vous impressionner en utilisant toutes sortes déguisements, en se donnant des titres honorifiques.

Durant l’exil, le mal se fait « Grand » (« Rav » / « Macro »).
Le bien, lui, se fait « Petit » (« Micro »).

« Emmanuel » veut dire « Dieu est avec nous » en hébreu.
עמנואל

Renversons Emmanuel Macro qui nous dit « En marche ! » pour mettre au pouvoir Emmanuel Micro. Arrêtons d’écouter les tumultes du monde extérieur, mais écoutons la petite voix intérieure. Ainsi, nous trouverons la voie, la véritable halakha.

Les singeurs doivent évoluer : sortir de l’uniformité pour trouver l’Unité. Devenir des Hommes véritables, apprendre à marcher debout.

Le mot « Halakha », vient de “Halakh” qui signifie “Marcher”, et ce mot désigne durant l’exil une falsification de la Torah, des pratiques idolâtres, consistant à obéir aux autorités religieuses et à les imiter dans les moindres détails.

Pourquoi serions-nous tous obligés de marcher au pas ?

Nos convictions sont uniques. Suivre la Halakha, ce n’est pas marcher au pas comme des moutons, suivre la mode, mais trouver sa cadence. Nous sortons de l’exil et éclairons la sefira Malkhout (Royauté), représentée par le Pied (“Réguèl” en hébreu, mot lié à la “Règle”, la “Loi”), lorsque nous trouvons notre façon de marcher personnelle.

Sors des limites, arrête d’imiter.

Sois toi-même.

Sors de « l’imite » : sors d’Égypte !

« Soudain ils ont tous marché au pas !
Toute cela avait pour but d’illustrer le péril du conformisme et la difficulté de préserver vos convictions, quoi qu’en pensent les autres. Certains d’entre-vous, je le lis dans leurs yeux se sont dit : Wow, j’aurais marché autrement !
Mais alors pourquoi ont-ils applaudi en mesure ?
Nous avons tous besoin d’être acceptés. Mais soyez persuadés que vos convictions sont uniques, les vôtres. Même si on les trouve anormales, ou impopulaires. Même si le troupeau dit : C’est maaaaaaal ! »

(Le Cercle des Poètes Disparus)


Makom

Kouf est la seule lettre de l’alphabet hébreu qui descend sous la ligne d’écriture, elle représente la chute, le mensonge, mais elle a aussi la particularité d’éclairer ce qui est tout en bas.

« Kouf »désigne à l’origine un « Singe » (« Kof »).
קוף
Guematria = 186
= guematria de « Makom » (« Lieu », « Endroit »), qui est également l’un des Noms de Dieu.
מקום

MonKey = la clé du Qui (« Mi », le Sujet) se trouve dans le Quoi (« Ma », l’Objet).
Makom = Ma comme Mi.
Lie eux = Lie les mondes d’en haut et d’en bas.
Ne singe pas, mais reproduit fidèlement le Mi dans le MA.

#Atik


L’Homme, ce singeur, descend du Saint-Je.

#MonKey #LaClé


La racine indo-européenne « Mehk » désigne quelque chose de « Long », « Augmenté », « Devenu plus grand ».
Elle a par exemple donné le grec « Makros » (« Grand », « Long ») ou l’écossais « Mac » (« Fils »).

Mac Homme.

#ÉvoluSion

Le logo MacDonald’s est à l’origine une allusion aux mamelles nourricières.
« Sein » se dit « Shad » en hébreu, et le nom de Dieu Shaday peut être interprété comme le « Sein de Dieu ».

Le prénom « Donald » vient du gaélique « Domnall », qui signifie « Roi du Monde ».

Mac Donald’s
מקדונלד’ס
Guematria = 294
= guematria de « HaMeor HaGadol » (« Le Grand Luminaire »)
המאור הגדול

Lors de la Délivrance Finale, les Mac Donald’s du monde entier seront cashers.

#Arches #Aime #RestaureÀSionRapide #ÇaSePasseCommeÇa

Saint-Malo

Saint Malo
סן-מלו
Guematria = 186
= guematria pleine de la lettre Kouf, lettre représentant la descente vers l’en-bas (le Ma) : le « Ma loin ».
קוף

Saint-Malo : les Eaux d’en haut et les Eaux d’en bas se rejoignent.


Saint-Malo
סן-מלו
= guematria pleine de « HaMayim » (« L’Eau » ou « Les Eaux »)
הא מם יוד מם
= guematria de « Makom » (« Lieu », l’un des noms de Dieu)
מקום

#SaintMalo #GrandesMarées

« Olam », le « Monde », a pour racine « Elem », qui signifie « Dissimulé ».
עולם

#SaintMalo #SaintOlam #TrouverLaLumière


Kouf est la seule lettre qui descend sous la ligne d’écriture. Le Zohar en parle négativement. La Lumière est prise en otage par l’écorce du Kouf, mais lorsque sa klipa est brisée, la lettre Kouf a la particularité d’éclairer ce qui est tout en bas : les remparts tombent, le Mal devient Saint.

#IlEstVilaine #MalOint

Le nom « Malo » vient de l’association de deux termes brittoniques : « Mach » (« Otage », « Gage ») et « Lou » (« Lumière », « Brillant »). Saint-Malo représente donc le « Mach Lou » devenu Saint, évidemment.

#RéparerLEnBas #NouvelleMoquette #SaintMachLou #Evidemment


Ce n’est donc pas un hasard si Surcouf, le célèbre capitaine corsaire, est né à Saint-Malo, la ville du « Sur Kouf ».

#CapitaineCorsaire #SurKouf #BriserLEcorce #MalLoin


#JeReviens #Techouva


Le Saumon et la Lettre Kouf : Remonter le Courant

La lettre Kouf est la seule non finale à descendre sous la ligne d’écriture. Elle représente à l’origine un Singe (« Kof »). Le Zohar parle d’elle négativement (Zohar I 2b) : elle est une lettre du mensonge car elle « singe » (Saint-Je) la lettre Hé, lettre du nom de Dieu.

La lettre Resh forme la partie supérieure de la lettre Kouf, et Zayin sa partie inférieure. Ces deux lettres forment les mots « Raz » (« Secret »), ou »Zar » (« Etranger »), … qui ont pour guematria 207, soit celle du mot « Or » (« Lumière »). Nous comprenons alors pourquoi le mot « Kadosh » (« Saint ») commence par la lettre Kouf : le Tikoun (réparation) de la lettre Kouf permet d’éclairer les endroits les plus sombres et de faire revenir les étincelles de sainteté à leur Source.


« Salmone » (« Saumon »)
סלמון
Guematria = 186
= guematria pleine de la lettre Kouf
קוף
= guematria de « Makom » (« Lieu », l’un des noms de Dieu)
מקום

Le Saumon, qui part du fond des océans et remonte le courant pour remonter à la Source, au Lieu, symbolise parfaitement la lettre Kouf. La réparation de la lettre Kouf, le retour à la Source, permet de transformer le « Singe » en « Temple de Salomon ».

Quand on enlève la « queue » du Kouf, on obtient la lettre Hé : l’Homme n’est plus un « singe » mais est « à l’image » de Dieu.


« Saumon » se dit « Salmo » en latin (mot probablement d’origine gauloise). « Salmo » signifie « Psaume » en espagnol et en italien.


« Saumon » se dit également « Iltite » en hébreu.
אלתית
Guematria ordinale = 67
= guematria de « Binah » (« Compréhension », mot lié à la construction)
בינה


Pour revenir à la Source et construire le Temple, il ne faut pas se comporter comme des moutons. Il faut, au contraire, savoir nager à contre-courant comme des saumons.

Le Whisky

Whisky
ויסקי
Guematria pleine = 358
וו יוד סמך קוף יוד
= guematria de « Machiah »
משיח

Le « Machiah » est celui qui dit « Oui » au Ciel, au Monde d’En haut.
Tel est le secret du « Oui Sky ».

#Machiah #SiEL #OuiSky #Whisky #YesOuiKen


Guematria classique de « Whisky » = 186
= guematria de « Makom » (« Lieu », l’un des noms de Dieu).
מקום

« Mac » veut dire « Fils » en écossais.
« Mac Homme » = « Fils de l’Homme »

#Machiah #FilsDeLHomme #Whisky #OuiSky


« Oui-Sky » + « Kolah » = Quand on fait la Volonté du Ciel, on peut entendre Sa Voix ici bas.

#WhiskyCola #Pourim



Bourbon
בורבון
Guematria = 266
= Brandy
ברנדי

‘Homer Simpson

L’Âne fait référence à la Matière (« ‘Homer » en hébreu, même racine que « ‘Hamor », l’âne) qui doit être raffinée par l’Homme, en liant la Matérialité à la Spiritualité.
חומר

C’est la raison pour laquelle Homer Simpson travaille dans une centrale nucléaire. L’Homme doit à la fois se raffiner et raffiner. Telle est l’Odyssée de l’Homme.

#RaffinerLeMondeMatériel #OdysséeDHomerSimpson


« Centrale Nucléaire » (« Ta’hanat Koa’h Garinit »)
תחנת כוח גרעינית
Guematria ordinale = 186
= guematria du Nom de Dieu « Makom » (« Endroit »)
מקום
= guematria pleine de la lettre Kouf
קוף

La lettre Kouf est la seule non finale à descendre sous la ligne d’écriture. Elle représente à l’origine un Singe. Son tikoun (réparation) permet d’éclairer les endroits les plus bas.


« Fission Nucléaire » (« Bikoua Garini »)
ביקוע גרעיני
Guematria= 531
= guematria de « Ish Tahor » (« Homme Pur »)
איש טהור

#26isotopes


Homer Simpson
הומר סימפסון
Guematria = 557
= guematria de « Rishon » (« Premier »)
ראשון

#IsReal #CEstREAL #Orge #HorsJe #Nucléaire #NouvelHomme


Dans la Bible l’offrande de l’Omer consiste en l’offrande d’un Prémice de la nouvelle récolte d’Orge.

L’orge, dont les grains chauffés produisent le malt, est un élément indispensable dans la composition de la bière.

#HomerSimpSon #Omer #Orge #Origine


« Rav veShalit » (« Maître et Commandant », cf Zohar I 12b)
רב ושליט
Guematria = 557

#Rishon #IshOne


Premier mot de la Torah ayant pour guematria 557 : « VaTekane » (« Et elle devint jalouse », Genèse 30:1, à propos de Rachel).
ותקנא

C’est par la vertu de l’omer que la paix reviendrait dans les ménages, puisque « l’offrande de jalousie » prescrite en Nombres 5:15 consiste en un dixième d’epha d’orge. (Pesikta Rabbati)


Omer est l’anagramme de Rome.

En grec ancien, « Homer » signifie « Otage » mais aussi « Aveugle ».

Nous restons en exil, aveugles et otages de la matière tant que nous n’avons pas dévoilé la spiritualité qui est en elle.

#EssavVsYaakov



Le Compte du Omer se fait le soir, au « Temple ».

Là où tout le monde connaît votre nom.

#Bar #Shemo #ShinMoe #ChezMoe #Moes #Moïse #Mousse #KingPharaon


« Donut » se dit « Soufgania » en hébreu. Les « Soufganiot », beignets frits à l’huile, sont traditionnellement mangés en grande quantité le soir de ‘Hannouka.

Soufgania
סופגניה
Guematria ordinale = 70
= guematria de « Sod » (« Secret »)
סוד

#DoNut #Shemen #ChezMoe


Par sa forme, le Beignet symbolise l’Alliance.

L’Alliance entre l’En Haut et l’En Bas se fait par un Esprit Pur.

« Soufgania » (« Beignet »)
סופגניה
Guematria classique = 214
= guematria de « Roua’h » (« Esprit »)
רוח
= « Tohar » (« Pureté »)
טהר


Montgomery Burns
מונטגומרי ברנז
Guematria = 623
= guematria de « Ish VeIshah » (« Homme et Femme »)
איש ואשה
= guematria de « Ish ‘Hadash » (« Nouvel Homme »)
איש חדש
= guematria de « Roua’h HaKodesh » (« L’Esprit Saint »)
רוח הקדש

Unis, l’Homme et la Femme deviennent les Patrons.

#Feu


Hip-Hop et Mélodie Céleste

Une des musiques qui réjouit le plus les Mondes Supérieurs est le rap, le hip-hop.

Pourquoi ? Car le Divin aime la musique et la poésie de ceux qui sont rejetés et gardent l’espoir.


Hip Hop
היפ הופ
Guematria = 186

Guematria du Nom de Dieu « Makom » = 186
מקום


Hip-Hop
היפ הופ

Le Nom de Dieu YHVH se trouve dans le Hip-Hop.
יהוה


פ
Pé d’En Haut et Pé d’En Bas.
פ

La lettre Pé représente la Bouche.


YHVH
יהוה
= 10 + 5 + 6 + 5

10×10 + 5×5 + 6×6 + 5×5
= 25 + 36 + 25 + 100
= 186


#wESHwESH

Pour les Karlouches les Arlbouches
Les manouches aux regards louches
Pour les cas sociaux qui font des fautes sur les murs qui ont des lacunes
Pour les Touaregs les pirates du bitume
Qui ont plus de chico sur l’côté qui boitent
Balafrés avec un œil qui s’barre en couille

#wESH

Eh, laissez passer ma dream team
Quand on s’retrouve au mic c’est p’t-être les moments les
plus intimes
Fini la routine y’en a marre d’être les victimes
Parce que l’amour nous a déjà rayé comme le maillot
d’l’Argentine
Mon rap c’est le capitaine, c’est lui qui porte le brassard


#SansRémisSion

#Mars #OpérationCoupDePoing #EnMissionPourLe3èmeŒil

T’endors pas, garde un œil ouvert, tiens-toi prêt gamin
La force est dans ta tête, la puissance dans tes mains
Je prétends pas montrer le chemin
Mais c’est aujourd’hui qu’on construit demain
Je sème des rimes, tant pis si je passe pour fada que je récolte nada


En Égypte, « demain c’est loin ».

#IAm #Exil


Nu et Clair. Nucléaire.

L’uranium possède 26 isotopes connus, tous radioactifs.

Uranium
אורניום
« Or Mioun » (Lumière + Tri)
אור מיון

L’uranium 235 est le seul nucléide naturel qui soit fissile, qui peut, par capture de neutron, se scinder en deux noyaux fils avec émission de neutrons (fission nucléaire).


Uranium
אורניום
Guematria = 313

« Shouva » (« Ramène »)
שובה
Guematria = 313

« Be-Ish » (« En l’Homme »)
באיש
Guematria = 313


« Nucléaire » se dit « Garini » en hébreu.
גרעיני
Guematria = 343
= 7x7x7

#Fusion


« Elohim a dit » (« VaYomer Elohim », Gen. 1:3)
ויאמר אלהים
Guematria = 343

« YHVH a proclamé » (« VaYikra YHVH », Ex. 34:6)
ויקרא יהוה
Guematria = 343

« Arche de Dieu » (« Aron Elohim »)
ארון אלהים
Guematria = 343

« Lev Ish » (Cœur de l’Homme)
לב איש
Guematria = 343



« Tremblez et ne péchez point ; rentrez en vous-mêmes sur votre couche, et gardez le silence ! Sélah ! » (Tehilim / Psaumes de David 4:5)

« Rentrez en vous-mêmes » (« Imrou Bilevavkhem »)
אִמְרוּ בִלְבַבְכֶם
Guematria = 343


Fils Sion
Nu et Clair

#NouvelHomme


Dès lors que nous savons accéder à son énergie latente, la plus minuscule particule de matière peut dégager une énergie formidable.
Le moyen privilégié de déployer notre potentiel infini est de briser notre ego, ce qui permettra de faire rayonner notre Essence Divine intérieure.

(Rabbi de Loubavitch)

« Rentrez en vous-mêmes ! »


« Radiation » se dit « Krinah » en hébreu.
קרינה
Guematria = 365

« L’Eternel sera Roi sur toute la Terre ; en ce jour, l’Eternel sera Un et Son Nom sera Un ». (Zacharie 14:9)

« Et Son Nom sera Un » וּשְׁמוֹ אֶחָד
Guematria = 365

#KerenOr


ExploSion


Fit Sion


Shemesh (Soleil)
שמש

Shem (Nom) + Esh (Feu)
שם אש


« Centrale Nucléaire » (« Takhanat Koa’h Garinit »)
תחנת כוח גרעינית
Guematria ordinale = 186

YHVH
יהוה
= 10 + 5 + 6 + 5

10×10 + 5×5 + 6×6 + 5×5
= 25 + 36 + 25 + 100
= 186

#YHVH #Unité #Elohim #Fusion


« Fission Nucléaire » (« Bikoua Garini »)
ביקוע גרעיני
Guematria= 531

« Homme Pur » (« Ish Tahor »)
איש טהור
Guematria = 531


« Hitoukh » (« Fusion »)
היתוך
Guematria = 441
= Guematria de « Emèt » (« Vérité »)
אמת


« Hitoukh Garini » (« Fusion Nucléaire »)
היתוך גרעיני

Guematria classique de = 784

« Je vais tout consumer de dessus la face de la terre, dit le Seigneur.’ (Cephania 1:2)
אָסֹף אָסֵף כֹּל מֵעַל פְּנֵי הָאֲדָמָה נְאֻם יְהוָה
Guematria du verset = 784

Guematria Akhas Beta (Zeir Anpin) de « Hitoukh Garini » = 1118

« Écoute, Israel : l’Éternel est notre Dieu, l’Éternel est Un ! »
(Deutéronome 6:4)
שְׁמַע, יִשְׂרָאֵל: יְהוָה אֱלֹהֵינוּ, יְהוָה אֶחָד
Guematria = 1118


Si un homme sanctifie chacun de ses membres et adhère à la Torah par une adhésion d’esprit à esprit et que lui-même devient une Torah complète, alors ‘voici la Torah de l’Homme’, car l’Homme lui-même devient la Torah, et ‘la Torah de Dieu est parfaite’, car il n’ a aucune imperfection, et il cause le retour de l’âme humaine à sa source, et la source est restaurée dans le lieu supérieur.

Rabbi Mordekhai de Tchernobyl

Your « Ani », Homme
אני

En tirade à Sion.

Nu et Clair.

Le Baobab

Baobab
באובב
Guematria = 13
= guematria de « Ehad » (« Un »)

Une des particularités du baobab est que chacun de ses fruits contient des centaines de graines.

En Afrique, le baobab est un « Arbre à palabres », lieu traditionnel de rassemblement.

Le baobab ressemble à un « arbre à l’envers », car avec ses rameaux nus, il paraît avoir été retourné avec ses racines au sommet.

En Afrique, le baobab est souvent appelé « Arbre de Vie »

#Baobab #BoaBAb

Selon le American Heritage Dictionary, « Baobab » dérive de l’arabe بو حباب « Būħibāb », « Père de nombreuses graines », par ابو Abû (« Père ») et حب Habb, (« Semences »).

Le baobab appartient au genre « Adansonia ».

Adam Son Yah

Adansonia
אדנסוניה
Guematria = 186
= Guematria pleine de la lettre « Kouf » (Kouf, Vav, Peh)
קוף
Kouf est la seule lettre qui descend sous la ligne d’écriture, elle a la particularité d’éclairer ce qui est tout en bas.

Guematria du Nom de Dieu « Makom » = 186
מקום
Mac Homme
Fils de l’Homme

Le Clown

Il y a plusieurs siècles, à Tsfat, en Galilée, Rabbi Ytshak Louria, le Ari Zal, était réuni avec ses disciples pour la lecture de la Torah à la synagogue. Il leur annonça que le Machiah allait aujourd’hui se dévoiler et monter à la Torah ! Le Ari Zal leur dit qu’ils devaient veiller à respecter scrupuleusement ce moment de grande sainteté, quoi qu’il puisse se passer.

Le premier appelé à la Torah fut appelé. Et soudain, apparut Avraham Avinou dans toute sa splendeur. Un grand silence régnait dans la synagogue pendant ce moment solennel et majestueux. Ce fut ensuite le tour d’Ytshak, de Yaakov, Moshe Rabbenou,… et chacun dans la synagogue éprouvait un profond respect pour chacun des grands personnages de la Torah.

Puis vint le moment fatidique, le moment où le Machiah allait être appelé à la Torah. Une voix appela « Machiah Ben David ! »… Soudain, les fidèles virent un personnage au comportement bizarre, entrer dans la synagogue par la fenêtre de la synagogue. Que faisait là un tel hurluberlu ? Il avait un accoutrement de bouffon, faisait des grimaces et des acrobaties. Les fidèles du Ari Zal ne purent retenir leurs moqueries à la vue de ce personnage si étrange.

Une grande obscurité tomba subitement dans la synagogue. Les patriarches, Moshe Rabbenou, le clown, tous avaient disparus.

Le Ari Zal avait un visage triste : le Machiah n’avait pas pu se dévoiler.


Dans notre société actuelle, il est très difficile de se faire entendre quand on n’appartient pas à un groupe politique, religieux, etc., si l’on n’a pas d’étiquette.

Cette histoire du Ari Zal nous enseigne qu’il faut parfois savoir « faire le fou », comme dit Rabbi Nahman de Breslev, pour retrouver l’Unité, réconcilier les contraires.


Le mot « Clown » vient du germanique « Klönne » signifiant « homme rustique, balourd », depuis un mot désignant, à l’origine, une « motte de terre ».

« Clown » se dit « Leitsane » en hébreu
ליצן
Guematria = 180

= guematria de « Panim » (« Visages »)
פנים
= « Inyan » (« Affaires »)
ענין
= « Poal » (« Action »)
פעל
= « Olaf » (« Enveloppé », « Dissimulé »)
עלף

180 correspond à la transformation du Nom de Dieu YHVH en Akhas Beita, et donc au partsouf Zeir Anpin, le Petit Visage destiné à quitter sa fonction de « Clown » / « Homme rustre » pour devenir un « Clone » de Dieu. C’est par l’action, en améliorant ses midot, que le « Clone » se dévoile.

קלון

Les mot « Clone » et « Clown » retranscrits en hébreu (Kouf, Lamed, Vav, Noun) ont une valeur numérique de 186 (guematria pleine de letrre Kouf).

Cependant, le sens de ce mot, « Kalon », est tout autre : il signifie « Infamie », que nous devons transformer en « Couronne ».


Attaque des Clones / Attaque des Clowns


« Celui qui veut s’éloigner du mal, doit faire le fou quand il voit qu’il n’y a pas de vérité dans le monde. »

Rabbi Nahman de Breslev



À la cour du Roi, seul le bouffon a le droit de dire toute la vérité.


Le Copieur et le Singe

Certaines personnes décrivent le Machiah comme un « Singe » et l’assimilent à l’Antéchrist du Nouveau Testament.

Pourquoi un singe ? Car de nombreux écrits catholiques comparent Satan à un singe, qui « singe » Dieu, prenant les apparences de Dieu, l’imitant, afin de tromper les hommes.

Tertullien, théologien chrétien, déclara que « Satan est le Singe de Dieu ».

Il est intéressant de noter que dans le Judaïsme, le Machiah est également comparé à un « singeur ». En effet, la Kabbalah nous enseigne que l’âme du Machiah vient d’Atik, le niveau supérieur de la sefira Keter (Couronne).

Continuer la lecture de Le Copieur et le Singe

Il Faut Multiplier la Lumière pour Unifier YHVH et Elohim

YHVH
יהוה
= 10 + 5 + 6 + 5
= 26

Elohim
אלהים
= 1 + 30 + 5 + 10 + 40

1×1 + 30×30 + 5×5 + 10×10 + 40×40
= 1 + 900 + 25 + 100 + 1600
= 2626


YHVH
יהוה
= 10 + 5 + 6 + 5

10×10 + 5×5 + 6×6 + 5×5

= 100 + 25 + 36 + 25

= 186

L’Unité d’Elohim se trouve dans YHVH.


YHVH
יהוה
= 10 + 5 + 6 +5

10 x 5 x 6 x 5
= 1500

Elohim
אלהים
= 1 + 30 + 5 + 10 + 40

1 x 30 x 5 x 10 x 40
= 60 000
= 1500 x 40

Dans la Torah, le nombre 40 représente le changement, la transition, le renouveau.

40 jours du Déluge.
40 séahs du mikveh
40 jours de Moïse sur le Mont Sinaï.
40 jours entre le 1er Elloul et Yom Kippour
40 ans dans le désert.

En Kabbalah, 40 représente aussi les 4 directions du monde contenant chacunes les 10 Sefirot.


26 x 26 x 26 = 17576

1 + 7 +5 + 7 + 6 = 26


À propos de la Lumière :

Or = « Lumière » en hébreu = אור

Lumière (Or) אור

= 1+6+200 = 207


Secret (Raz) רז

= 200+7 = 207


En Kabbalah, les forces divines sont appellées Orot (Lumières).

Orot אורות

= 1 + 6 + 200 + 6 + 400 = 613 (nombre de mitzvot)


La méthode de guematria « Mispar HaAkhor » consiste à multiplier la valeur d’une lettre par sa position dans un mot ou une phrase.

« Or » (« Lumière » en hébreu) en Mispar HaAkhor :
אור
Guematria = (1×1) + (6×2) + (200×3)
= 1 + 12 + 600
= 613

#MultiplierLaLumière


La lumière du monde אור העולם (Or HaOlam)

= 1+6+200+5+70+6+30+40 = 358


La Lumière de Dieu אור יהוה (Or HaShem)

= 1+6+200+10+5+6+5 = 233


L’Arbre de Vie עץ החיים (Ets Ha’Hayim)

= 70+90+5+8+10+10+40 = 233



Lumière אור
= 207
Shabbat שבת
= 702

Shabbat reflète la Lumière.


25ème mot de la Torah = אור Or (Lumière)

Hannoukah commence le 25 Kislev


« Plus une lumière a une source élevée et plus elle se dévoile jusque dans un niveau inférieur. » (Rabbi Rayats)


La Foi(s) multiplie la Lumière.

#Emouna


La vitesse de la Lumière est une constante physique universelle et un invariant relativiste.


Moshe Rabbenou portait un « masque » (מַסְוֶה) afin de cacher la Lumière qui irradiait de sa face.


« Dans chaque mot brillent de nombreuses Lumières » (Zohar)


“Dieu est l’essence de la Lumière.” (Rabbi Nahman de Breslev)


“De la nature du récipient qui reçoit La lumière, dépend la forme de celle-ci.” (Rabbi Nahman de Breslev)


« Heureux sois-tu Rabbi (Shimon bar Yohai), car ta Torah s’élève en 370 Lumières (שע), qui se réfléchissent en 613 sens » (Hakdamat Sefer HaZohar)


En kabbalah, le « Fils » correspond à Zeir Anpin et aux traits de caractère que nous devons rectifier.
Réparer ses traits de caractère apporte la Lumière.

Un « Orifice » sert d’entrée ou d’issue.

« Ori » signifie « Ma Lumière ».
אורי

Ori-Fils = Lumière de Zeir Anpin

#Délivrance


« Hélas ! Le monde est tout entier plein de mystères grandioses, de Lumières formidables, que l’homme se cache à lui-même. » (Baal Shem Tov)


En période de crise, l’Or est une valeur refuge.


On est « Hors-jeu » lorsque l’on garde la Lumière pour soi.

« Or Je » = « Hors-jeu »

#IsraelEtLesNations


L’Admour HaZaken (fondateur de la ‘hassidout ‘Habad / Loubavitch) s’appelait « Chnéor », ce qui signifie « deux lumières ».


La Lumière est, par nature bénéfique, et elle agit. De plus, le double de la guématria de Or correspond à celle de « VeAhavta » (« Tu aimeras »).


1/137: constante de couplage de l’interaction électromagnétique (structure fine) 137=345 en base 6.

137 = Gematria de Kabbalah קבלה

345 = Gematria de HaShem השם


Avant que l’âme d’Avraham descende dans ce monde, Dieu lui a montré tout le « film » de la vie qu’il allait passer sur Terre.

Avraham a d’abord pleuré (en voyant ses épreuves). Puis il s’est esclaffé de rire. Enfin, un « rayon de Lumière » est sorti de son front.


En latin, l’acteur du verbe d’action se construit avec le suffixe -Or et le radical du supin. Le suffixe « Or » (qui a donné « Or » en anglais, « Eur » en français), vient de l’indo-européen commun *-or apparenté au grec -ωρ, -ôr.


Le mot « Or », à l’image de la Lumière, lie 2 termes d’un raisonnement.


« Lumière » se dit « Goulou » en breton.


« Ordonner » : remettre en ordre (tikoun), donner de la Lumière.


OR-chestre.


Israel est une Lumière pour les Nations (« Or LaGoyim »). Son rôle est d’illuminer le Monde par la Torah.


OR-ne-ment.

La Lumière ne ment pas : elle ajoute de la valeur, elle embellit.


La Lumière se diffuse avec souplesse, flexibilité.

Sinon, on est une « Or-dure ».


Rabbenou Tam était le petit-fils de Rashi. Lorsqu’il entendit des pleurs à la mort de Rashi, il demanda : « Pourquoi ces pleurs ? »

Sa mère lui dit que la lumière d’Israël s’était éteinte. Il répondit : « Je la reprendrai et je la rallumerai ».


Le Gand Eden réserve « 370 lumières » aux tsadikim (justes).


La « tête » d’Arikh Anpin dispose de 3 niveaux de Lumière qui se connectent au Ein Sof.


Isaac l’Aveugle (1160 – 1235, Posquières) est la source de la Kabbalah du millénaire précédent. Itzhak Saggi Nahor (hébreu: יצחק סגי נהור Isaac Plein de lumière).


Le blanc (« lavane » en hébreu), est également appelé « tsah’or ».
« Tsah’or », mot qui connote la limpidité (tsah’), la liberté (h’or), la lumière (« or »), l’aube (« tsohar »).
Le blanc est le mélange théorique des couleurs dont l’identité de chacune se perd dans une unité.


« La Lumière créée le premier jour permettait de voir d’un bout à l’autre du monde. » (Rabbi Elazar)


En anglais, le suffixe -OR est utilisé pour désigner celui qui fait.


Or (Lumière) = אור = lettres Aleph, Vav, Resh

Aleph = Unité

Vav = Branchement

Resh = Dualité cosmologique


Peau = ‘Or (עור)
Lumière = Or (אור)

« L’Éternel-Dieu fit pour l’homme et pour sa femme des tuniques de peau, et les en vêtit. » (Genèse / Bereshit 3:21)


Dans le Sefer Torah de Rabbi Meir, « Peau » était écrit selon la graphie du mot « Lumière ».


Le taux de mutation augmente selon la dose de rayonnement reçu.


En français, la conjonction OR sert à présenter une nouvelle donnée qui sera décisive pour la suite du récit.


« Or » se dit « Gold » en anglais.

GOL-D


YHVH Elohim
יהוה אלהים

Guematria sidouri = 78
= YHVH (26) x 3

Guematria AtBash = 860
= Elohim (86) x 10


YHVH Elohim en Guematria Ayik Bekher (correspond à Arikh Anpin)
= 716 = Machiah (358) x 2


L’engendrement se fait par l’Union de la dualité.