Archives de catégorie : Inde

Soma

Le Soma (सोम) est une boisson sacrée mentionnée dans les Vedas, obtenue à l’origine à partir d’une plante « descendue du ciel ». Il était censé donner l’immortalité aux dieux du panthéon hindou, comme l’ambroisie de la mythologie grecque. C’est le Soma qui permit à Indra de tuer le dragon Vritra et de devenir le roi des dieux.

Dans le Rig-Véda, le Soma sera associé à la Lune, c’est-à-dire la dimension féminine, l’intériorité, ce qu’il y a de plus substantiel. Il

Le mot Soma est construit sur la racine « Su » qui signifie « Presser », « Écraser » (pour extraire un suc), et le suffixe « Ma » par lequel se construisent des noms d’action.

« Tu ordonneras aux enfants d’Israel de te choisir une huile pure d’olives concassées pour le luminaire afin d’alimenter les lampes en permanence. » (Exode 21:20)
« Katit lamaor » signifie « Concassé pour le Luminaire » car, comme l’olive à partir de laquelle on extrait l’huile qui permet d’éclairer, une âme doit être « concassée », subir des épreuves, se défaire de son ego, le « dragon », afin de révéler la Lumière Divine qui est en elle.
כָּתִית לַמָּאוֹר

C’est par pression que l’on dévoile l’intériorité des choses : le Un.

Soma
סומה
Guematria ordinale = 39
= guematria de « YHVH E’had » (« Dieu est Un »)
יהוה אחד
Guematria classique = 111
= guematria pleine du Aleph, la 1ère lettre de l’alphabet
אלף

« Soma » peut être rapproché de l’hébreu « Sam » qui signifie « Médicament », « Drogue », « Plante ».
סם

En France, quand on est malade, on appelle le SAMU.
« Samu » en hébreu correspond à « Shemo » : « Son Nom ».
שמו

« L’Éternel sera Roi sur toute la Terre en ce jour l’Eternel sera Un et Son Nom sera Un » (Zacharie 14:9)
וְהָיָה יְהוָה לְמֶלֶךְ עַל כָּל הָאָרֶץ בַּיּוֹם הַהוּא יִהְיֶה יְהוָה אֶחָד וּשְׁמוֹ אֶחָד

Soma
סומה
Guematria avec le kolel (+1) = 112
= guematria des 2 noms de Dieu réunis, YHVH (26) et Elohim (86)
יהוה אלהים

Son Nom est Un.

Purusha et Prakrti

Le Purusha ( पुरुष ) est un concept de philosophie hindoue.
Il représente le Soi, la Conscience pure, le Principe universel, la Dimension masculine, … C’est un Tattva (principe essentiel) statique.

Il est « Ekam » ( एकम् ) : Il est Un.


Face à lui, la Prakrti ( प्रकृति ) représente la Dimension féminine, la Matière, la Nature, le Cosmos. C’est un Tattva dynamique.


Le nom « Purusha » fait penser à la racine hébraique « Parash » (« Déclarer », « Rendre distinct », « Séparer », comme dans « Parasha » (section hebdomadaire de la Torah).
פרש

« Prakrti » est proche de la racine « Parak » (« Se défaire de ») comme dans « Perek » (« Partie »)
פרק

Purusha et Prakrti sont séparés et le travail de chacun et chacune consiste à les réunir : réunir le Spirituel et le Matériel, le Ciel et la Terre, l’Homme et la Femme, Pensées et Actions, Transcendance et Immanence, YHVH et Elohim, les Deux Pôles (+ et -),… Il faut trouver l’équilibre.


Purusha est « Observeur » (Shabbat), le « Témoin » (« T’es moins ») ; Prakrti l’observée.

« Le jour où tu te fais petit est un jour qui ajoute de la force, de la puissance, de l’exaltation et de l’élévation à la Sainteté d’En Haut. » (Rabbi Na’hman de Breslev)

T’es moins !
T’aimes = Oint

#Témoin #YHVH


Prakrti
פרקרטי
Guematria avec le kolel (+1) = 600
= guematria de « Shesh » (« Six »)
שש
= guematria de « Késhèr » (« Liaison »)
קשר

Adam, l’Homme, a été créé le 6ème jour.
Le nombre 6, comme le nombre de jours de la Création avant le Shabbat, représente la Matérialisation. Six , c’est la lettre Vav, la 6ème lettre de l’alphabet hébreu.
Les Vavim sont les crochets utilisés dans le Temple.
La lettre Vav sert de conjonctif (« Et ») et lie les mots entre eux.
Vav c’est aussi le Yessod, le Sexe (« Six ») qui unit.
Le 6ème jour, Yom HaShishi, joint la semaine et Shabbat.
Sixième mois = Juin
etc.

La lettre Vav est également la 3ème lettre du nom de Dieu YHVH. Chaque lettre du nom YHVH correspond à un Exil et le Vav correspond à celui de Grèce, « Yavan ».
יון

« Yavan » s’écrit comme le mot « ion » qui vient du grec ancien ἰόν , se traduisant par « Allant », « Qui va », à l’image de la Prakrti.


On trouve des Yonis et des Lingams dans les temples dédiés à Shiva.


Associé à la Prakrti, le « Yoni » ( योनि ), « Origine » en sanskrit, est une représentation de l’organe génital féminin, la Matrice.
Le « Lingam » ( लिङ्गं ) est, lui, le symbole phallique représentant Purusha, le principe masculin, inséré dans le Yoni.
« Lingam » signifie « Signe » : le signe de Shiva, le signe de Sheva (« Sept »).
שבע
6 + 1 = 7 = Achèvement de la Création = Harmonie


La Prakrti représente le Cosmos.

Prakrti
פרקרטי
Guematria avec le kolel (+1) = 600
= guematria grecque de « Cosmos »
κόσμος

Le mot « Guematria » a pour origine le grec « Geometria » (γεωμετρία).
La guematria existe depuis l’Antiquité. Les Grecs étaient très friands d’Isopséphie (calcul de la valeur numérique des mots) et on racontait que toute la « magie grecque » était basée là-dessus. La guematria peut marcher dans toutes les langues du monde.

Le Nombre est l’Ombre du Nom.

Unis le Purusha et la Prakrti, ajoute le Un, et le Cosmos deviendra Uni-vers !


Purusha et Prakrti
פורושה ופרקרטי
Guematria ordinale = 176
= guematria de « ‘Hayé Netsa’h » (« Vie Éternelle »)
חיי נצח


Dans la philosophie hindoue, un Tattva ( तत्त्व ) peut se traduire par « Principe essentiel », « Vérité », « Réalité ». Le Tattva est un principe constitutif du réel et il en existe différents nombres selon les écoles.

Le Samkhya compte 25 tattvas. L’école de Patanjali croit elle en 26 Tattvas parce qu’elle ajoute Ishvara, la plus haute manifestation de la Réalité Absolue.
« Ishvara » ( ईश्वर ) peut se traduire par « Seigneur ». Ishvara est le « Purusha Suprême », le « Brahman personnalisé ».

« Seigneur » se dit « Adonaï » en hébreu.
אדני
« Adonaï » correspond au nom subsitué au nom de Dieu YHVH que l’on ne prononce pas. Le nom « Adonaï » correspond à la sefira Malkhout (Royaume de Dieu / Monde de l’Action) : l’Accomplissement.

Nom de Dieu YHVH
יהוה
Guematria = 26

Ajoute le Un ! Add One ! Adonaï !

Dieu est Un
יהוה אחד

#ShemaIsrael #Adonaï #AddÂme #AddOne


Nahusha

« Qui est Dieu, hormis l’Eternel ? Qui est un rocher tutélaire, si ce n’est notre Dieu ?
Ce Dieu est mon rempart invincible ; il dégage complètement ma carrière.
Il rend mes pieds agiles comme ceux des biches, et m’installe sur mes hauteurs.
Il instruit mes mains aux combats, mes bras à manier l’Arc d’Airain. » (Samuel II 22:32-35)

« Arc d’Airain » (« Keshet Ne’housha »)
קֶשֶׁת נְחוּשָׁה
Guematria = 1169

« C’est en ce même jour que fut circoncis Abraham, ainsi qu’Ismael son fils. » (Genèse 17:26)
בְּעֶצֶם הַיּוֹם הַזֶּה נִמּוֹל אַבְרָהָם וְיִשְׁמָעֵאל בְּנוֹ
Guematria du verset = 1169

L’Arc, « Keshet », représente l’Alliance entre Dieu et les Hommes, de même que la Circoncision.
Arc d’Airain = Arc des Reins

#BritMila #Arc #AirUn


Les Reins font allusion aux pulsions liées aux forces sexuelles que nous devons apprendre à maîtriser. La véritable force provient de la maîtrise des sentiments. Tel est l’un des principaux travail de l’Homme pour arriver à la Délivrance Finale.

En architecture, le Rein est la partie d’un Arc, d’une voûte, comprise entre la portée et le sommet : cette partie tend à s’ouvrir car c’est elle qui supporte la contrainte la plus difficile.

Les Reins symbolisent le siège de la force, des sentiments : il faut avoir les reins solides, apprendre à connaître et à maîtriser son âme animale : la « Bête ».

#CoupsDeReins


« Na’hash » (Serpent) et « Ne’hoshet » (« Cuivre » / « Airain ») partagent la même racine en hébreu (נחש).

« Ne’housha » (« En airain », cf. Samuel II 22:35)
נחושה
Guematria = 369
= guematria de « Satani » (« Mon adversaire »)
שטני

Le 1er mot de la Bible ayant 369 pour guematria est « VeHana’hash » (« Et le serpent ») :
והנחש
« Et le serpent était rusé, plus qu’aucun des animaux terrestres qu’avait faits l’Éternel-Dieu. Il dit à la femme: Est-il vrai que Dieu a dit: vous ne mangerez rien de tous les arbres du jardin ? » (Genèse 3:1)


Le Peuple d’Israel a fait l’erreur de demander un roi suite à l’attaque de Na’hash (« Serpent » en hébreu)

« Voyant que Na’hash, roi des Ammonites, marchait contre vous, vous m’avez dit : Non, c’est un roi qu’il nous faut, quand vous aviez pour Roi l’Eternel votre Dieu ! » (Samuel 12:12)

Le Roi des rois, c’est Dieu.

Le roi d’Israel, lui, est appelé « Machi’ah » (« Messie »)

Machia’h
משיח
Guematria = 358
= guematria de « Na’hash » (« Serpent »)
נחש

#CopperHead #SerpentCuivré


Selon la tradition hindouiste, Nahusha, roi de la dynastie Aila (dynastie lunaire) fut rejeté des dieux sous la forme d’un serpent.

« Nahusha » ( नहुष ) signifie ce qui est « Parent », « Voisin » en sanskrit. Nahusha représente les forces cosmiques qui créent une illusion (Maya).

En effet, ces forces nous sont familières, voisines : la Matrice est tout autour de nous.

Le serpent nous enlace, nous entoure, pour ensuite nous étouffer.

La Délivrance Finale se fera par la force de « l’antimessianisme » : par la rebellion contre les « puissants », ceux qui se prennent pour des rois, des messies, et veulent nous asservir.

#RevoluZion


Yaakov
יעקב
Guematria = 182

Satan
שטן
Guematria = 359

Israel ישראל
= 541

182 + 359 = 541
= guematria d’Israel
ישראל

Yaakov + Satan = Israel

Suite à son combat contre le Satan, Yaakov devient Israel : « Jacob ne sera plus désormais ton nom, mais bien Israel car tu as combattu contre des puissances célestes et humaines et tu es resté fort » (Genèse 32:29)

Celui qui combatit contre Yaakov était le Gardien d’Essav. Et qui est-il ? Quel est l’autre nom du Satan ? Samael. (cf. Zohar Bereshit 170a)

« … et il boitait à cause de sa hanche. C’est pourquoi les enfants d’Israël ne mangeront pas le nerf sciatique qui est sur l’articulation de la hanche jusqu’à ce jour. »

« Nerf Sciatique » se dit « Gid HaNashe »
גיד הנשה
Guematria = 377
= guematria de « Shmouel » (« Samuel »)
שמואל
= guematria de « Sheva » (« Sept »)
שבעה

Le nerf sciatique a sept branches collatérales. Il permet mouvement et flexibilité à la jambe et au pied (Mal’hout / Royauté).

#NerAtik


« Le secret du Mauvais Serpent est de descendre de l’En-haut vers l’en bas en nageant à la surface des eaux amères. Ce serpent habite dans le côté gauche, mais il existe par ailleurs un Serpent de Vie, habitant le côté droit. » (Livre du Zohar)

Le Mauvais Serpent est un « Coupeur » :

« La faute du serpent primordial consista à unifier l’En-bas et à diviser l’En-haut. Il convient au-contraire de trancher dans l’En bas et de réunir dans l’En-haut. » (Livre du Zohar)


Il faut trancher dans l’En-bas = Circoncire nos Cœurs

« Et l’Éternel, ton Dieu, circoncira ton cœur et celui de ta postérité, pour que tu aimes l’Éternel, ton Dieu, de tout ton cœur et de toute ton âme, et assures ton existence. » (Deutéronome 30:6)

#ÇaVaCouper


Le venin est composé d’un très grand nombre de molécules, très différentes par leur tailles et leur fonctions. Il se caractérise par sa façon de « trancher », d’agir de manière sélective. Il agit de manière forte et durable.

Le venin est mortel mais, à petite dose, certaines molécules qu’il contient ont des effets bénéfiques.

« Sam » veut dire « Poison » / « Drogue » en hébreu ;
סם
« Samael », le « Poison de Dieu ».

En dévoilant le Dieu Un, le « Sam » se transforme en « Samu », le Poison se transforme en Remède (« Raal » en hébreu).

#LaCoupe #gRaal


Dieu gère le monde seul. Tout provient de Lui, même le mal, l’Adversaire, illusion qui n’a été créée par Dieu que pour permettre le libre-arbitre et nous donner du mérite.

Sans adversaire, il n’y a pas de victoire.

Cela signifie que nous reconnaissons que même le mal, même la mort, ont été créés par Dieu. Il n’y a rien d’autre que Lui.

Nous pouvons dompter notre mauvais penchant (l’une des formes du Satan) jusqu’à l’utiliser pour faire le bien.

Dieu est Un.

« Faire d’un adversaire un allié constitue la plus complète et la plus efficace des victoires. » (Rabbi de Loubavitch)

#TorahDeSamael #NouvelleTorah


Raja Yoga

On retrouve la racine indo-européenne « Yewg » dans « Yoga », « Conjugal », « Joindre », « Ajouter », « Conjuguer » (se lier au Verbe), etc.
En français, le préfixe « Zygo » indique une liaison entre deux éléments, un caractère double. « Zygo » vient du grec ancien « Zugon » ζυγόν (« Paire », « Joug »), apparenté au latin « Jugum ».
« Zoug » signifie « Couple » en hébreu.
זוג

Le Yoga est la Science du Zoug, de la recherche de l’Unité.

Le Raja Yoga désigne le Yoga « Royal », « Intégral ». Son but est d’arriver au Samadhi, la conscience de l’Unité Totale.

Raja Yoga
רג’ה יוגה
Guematria ordinale = 52
= guematria du nom de Dieu YHVH (26) x 2
יהוה יהוה
= guematria de « Ben » (« Fils », le partsouf Zeir Anpin)
בן
Guematria classique = 232
= guematria de « Yehi Or » (« Que la Lumière soit »)
יהי אור
= « Davar YHVH » (« Parole de Dieu »)
דבר יהוה

Il existe 4 façons d’épeler complètement le Nom de Dieu YHVH :

– Shem AV (Guematria = 72) יוד הי ויו הי
– Shem SaG (63) יוד הי ואו הי
– Shem MaH (45) יוד הא ואו הא
– Shem BaN (52) יוד הה וו הה

Total = 72 + 63 + 45 + 52 = 232

Tag

« Taj Mahal » signifie « Palais de la Couronne » en hindi ( ताज महल ).

#MerveilleDuMonde


Taj Mahal
טאג’ מהאל
Guematria = 89
= guematria de ‘Hanouka
חנוכה

Le mausolée du Taj Mahal a été construit par l’empereur moghol musulman Shâh Jahân en mémoire de son épouse connue sous le nom de « Mumtaz Mahal », qui signifie en persan « Lumière du palais ».

Devant l’entrée du Taj Mahal, on peut admirer la calligraphie des quatre derniers versets de la sourate 89, unique passage du Coran où Allah s’adresse directement au croyant : « Et toi, âme apaisée, retourne vers ton Seigneur, satisfaite et agréée ! Entre parmi Mes serviteurs ! Entre dans Mon Jardin ! »


« Taj », « Couronne » en hindi, a pour origine la racine indo-européenne « (S)Teg » qui signifie « Couvrir », ou « Faisceau, « Pieu ».

La racine « Teg » a par exemple donné :
« Stego » (στέγω) : « Couvrir » en grec ancien.
« Tignum » : « Tronc d’arbre » en latin.
« Toga » : « Toge » en latin.
« Tag » : « Toit » en danois.
« Tag » : « Épine » en suédois.
« Tag »: « Étiquette », « Graffiti » en anglais et en français.
« Tag » : « Couronne » en hébreu, arabe, araméen, vieux perse…
תג
تاج

Un Tag est une Couronne ornant certaines lettres de l’alphabet hébreu. Les Taguim (pluriel de Tag) sont obligatoires dans un Sefer Torah.
En kabbalah, les Taguim correspondent au monde de Yetsira (Formation) / Zeir Anpin.
Dans la nature, le Tag correspond au Pistil d’un fleur.


Lors de la Délivrance Finale, tout sera recouvert de Tags.

Avalokiteshvara

Le bodhisattva Avalokiteshvara personnifie la Miséricorde, la Compassion.

Avalokiteshvara
אוולוקיטשוורה
Guematria = 685

Un seul verset de la Bible a 685 pour guematria :
« Consolez, consolez mon peuple, dit votre Dieu. » (Esaïe 40:1)
נַחֲמוּ נַחֲמוּ עַמִּי יֹאמַר אֱלֹהֵיכֶם

Guematria ordinale de « Avalokiteshvara » = 127
= guematria de « Ha’Hassadim » (« Les Grâces », « Les Miséricordes »)
החסדים

Om Mani Padme Hum

« Om Mani Padme Hum » est un célèbre mantra bouddique, le mantra du Bouddha de la Compassion.

Om Mani Padme Hum
אום מאני פאדמה הום
Guematria = 329
= guematria du Nom de Dieu YHVH (26) + « HaRa’hamim », « La Compassion » (303)
יהוה הרחמים

L’Inde

« Inde » se dit « Hodou » en hébreu. « Hodou » signifie aussi « Rendez grâce », « Remerciez ».

Hodou
הודו
Guematria = 21
= guematria du nom de Dieu « Ehyeh »
אהיה

« Ehyeh Asher Ehyeh » (« Je serai qui Je serai », Exode 3:14)
אהיה אשר אהיה

L’Un deux. Je serai.

#UnDeux #UnDitUn #LaRoueTourne

Moksha

Le Moksha ( मोक्ष ) qui signifie « Libération », désigne, dans l’hindouisme et le jaïnisme, la libération finale de l’âme individuelle du cycle des renaissances. Elle équivaut au Nirvana bouddhique.

Moksha
מוקשה
Guematria = 451
= guematria de « Lihiot » (« Être »)
להיות

Nirvana

En sanskrit, « Nirvana » ( निर्वाण ) signifie « Extinction » (d’une lampe, d’un feu, du feu des passions, de la vie).

Nirvana
נירוואנה
Guematria = 328
= guematria de « ‘Hoshekh » (« Obscurité »)
חשך

La Lumière sort de l’Obscurité.

#ComeAsYouAre #LibèreToi


La Shakti

La Shakti ( शक्ति ) désigne, dans l’hindouisme, le Principe Féminin que nous devons libérer, faire « sortir d’Égypte ».
La Shakti est similaire en kabbalah à la Shekhina / Malkhout (correspondant au 7ème jour, à la Terre).
Shakti signifie « Énergie » et a pour racine le sanskrit « Shak » ( शक् ) qui signifie « Rendre Possible ».
La Délivrance Finale dépend entièrement de la libération, du dévoilement de la Dimension Féminine du Divin. Sans Elle, rien n’est possible.

Shakti
שאקטי
Guematria = 420

Premier mot de la Torah ayant 420 pour guematria : « Hayita » (« Était », Genèse 1:2, à propos de la Terre)
היתה
« Or la terre n’était que solitude et chaos ; des ténèbres couvraient la face de l’abîme, et le souffle de Dieu planait à la surface des eaux. » (Gen. 1:2)

Deuxième mot : « Vayikdash » (« Sanctifia », Genèse 2:3, à propos du Septième Jour)
ויקדש
« Dieu bénit le septième jour et le proclama saint, parce qu’en ce jour il se reposa de l’œuvre entière qu’il avait produite et organisée. » (Gen. 2:3)

Troisième mot : « Tihié » (« Tu seras », Genèse 4:12)
תהיה
« Lorsque tu cultiveras la terre, elle cessera de te faire part de sa fécondité; tu seras errant et fugitif par le monde. » (Gen. 4:12)

Quatrième mot : « MiMitsrayim » (« Depuis l’Égypte », Genèse 13:1)
ממצרים
« Abram remonta d’Egypte lui, sa femme et toute sa suite… » (Gen. 13:1)


Les initiales Kaf + Tav signifient « Keter Torah », « Couronne de la Torah ».

Kaf Tav
כת
Guematria = 420

Kundalini

La Kundalini ( कुण्डलिनी ) désigne une puissante énergie spirituelle lovée (entourée en spirale) dans la base de la colonne vertébrale. Son éveil permet à la Kundalini de se déverser comme un fleuve à travers les Chakras.

Kundalini
קונדליני
Guematria = 260
= Nom de Dieu YHVH (26) x 10 Sephirot

Le premier mot de la Bible ayant pour valeur 260 est « HaNahar » (« Le Fleuve »)
הנהר

Ashram

Un Ashram ( आश्रम ) est un centre d’études, désignant à l’origine un lieu isolé où l’on cherche l’union avec Dieu. « Ashram » désigne aussi une étape de la vie.
La racine sanskrite « Shram » ( श्रम् ) signifie « Peiner », « Lutter », « Travailler dur ».

Ashram
אשרם
Guematria = 541
= guematria d’Israel
ישראל

« Israel » désigne celui qui « combat avec Dieu ».
« Jacob ne sera plus désormais ton nom, mais bien Israel car tu as combattu contre des puissances célestes et humaines et tu es resté fort » (Genèse 32:29)

Israel s’acquiert par les souffrances (Talmud Brakhot 5a).

Israel est un Ashram.

Anokhi

« Anokhi » veut dire « Unique » en hindi.
अनोखी

Les 10 Commandements commencent par le mot « Anokhi » (« Je suis »).
אנכי

Je suis l’Éternel ton Dieu. Je suis Unique.

Tout va se retourner. C’est l’Un, doux, qui enseignera le Dieu Un aux « trois durs », les soi-disant monothéistes.

#UnDitUn

Vedanta

Le Vedanta est une école de philosophie issue de l’hindouisme ancien qui se consacre à la connaissance de la réalité ultime de l’existence : le Soi (Atman) est de même nature que l’Âme universelle (Brahman). Pour arriver à cette connaissance, il faut sortir de l’illusion (Maya) de la dualité.

« Vedanta » signifie « fin, aboutissement, conclusion des Vedas ».
वेदान्त
Les Vedas sont un ensemble de textes formant le Veda, terme signifiant la Connaissance.
वेद
Quel est la fin, l’aboutissement, la conclusion de toutes les connaissances que l’Homme peut accumuler ? L’Unité Divine.

Vedanta
ודאנטה
Guematria ordinale = 39
= guematria de « YHVH E’had » (« Dieu est Un »)
יהוה אחד

Shiva

En hébreu « Shiva » (hébreu pour « Sept ») est le nom de la période de deuil observée dans le judaïsme pendant 7 jours. Il y a 7 jours de Création et le chiffre 7 représente son achèvement.

Shiva (période de deuil)
שבעה

Shiva (dieu hindou)
שיווה

Lors d’une Shiva, il est coutume de s’asseoir (« Lashevèt » en hébreu, même racine que « Shabbat ») à même le sol. De même, le dieu Shiva est celui qui enseigne le Yoga.
Shiva est le dieu de la Fin des Temps.

#Shabbat

Krishna

« Krishna », en sanskrit, signifie « Sombre », « Qui attire, « Qui assemble ».
कृष्ण

Krishna
קרישנה
Guematria = 665
= guematria de « Kmo Shelemaalah, Ka’h Lemata » (« Ce qui est en haut est comme ce qui est en bas »).
כמו שלמעלה כך למטה

Ajouter le Un et la Lumière sortira des ténèbres !

Hanouman

Rama (parfois appelé Ram) est un héro hindou de l’épopée mythologique du Ramayana. Il est un avatar de Vishnou. Son nom signifie « Charmant », « Magnifique ».
राम

En hébreu la racine « Ram » signifie « Élevé », Haut », « Important ». On la retrouve par exemple dans les mots « Marom » (« Hauteur »), « Ramah » (« Plateau », « Niveau »).
רם


Hanouman est un singe, célèbre ami fidèle de Rama. On dit qu’il a célébré les exploits de Rama en vers gravés sur le roc.

Hanouman
הנומאן
Guematria ordinale = 53
= guematria de « Evèn » (« Pierre »)
אבן
= guematria ordinale de « Torah »
תורה

Le Singe (« Kof » en hébreu) est représenté par la lettre Kouf, la seule non finale à descendre sous la ligne d’écriture. Le Zohar parle d’elle négativement (Zohar I 2b) : elle est une lettre du mensonge car elle « singe » la lettre Hé, lettre du nom de Dieu.

En revanche, lorsque nous avons fait le tikoun, la réparation du Kouf, sa Lumière éclaire jusqu’aux mondes les plus inférieurs. L’Homme n’est plus un « singeur », mais est « à l’image » de Dieu : un Sage, un Saint-Je. C’est la raison pour laquelle la lettre Kouf réparée (guematria du Kouf = 100) est liée à la sefira Keter et au partsouf Atik, qui reproduit « l’image de Dieu » (10×10 sefirot). Le Kouf permet de « soulever des montagnes ».

Dans l’épopée du Ramayana, le singe Hanouman n’hésite pas à bondir pour atteindre son but qui est de libérer Sita, l’Épouse de Rama. L’Épouse, en kabbalah, représente la Shekhina, la Présence Divine (Malkhout). Pour cela il explore le Sud (« la sagesse se trouve au sud »), le « Sod » (« Secret »).

L’Épouse libérée, Hanouman rentre ensuite chez lui, retourne à la Source, pour que l’Épouse s’unisse au Roi.

Hanouman et la lettre Kouf peuvent servir à transmettre de merveilleux enseignements sur l’ascension de la Lumière Divine enfouie au plus bas.

#Ouman


Yo Nah

« Yonah » veut dire « Colombe » en hébreu. Elle représente la Paix, l’Union des opposés, l’union du Ciel et de la Terre.
יונה

Dans le mantra Gayatri, considéré comme le plus sacré de l’hindouisme, « Yo – Nah » ( यो नः ) peut se traduire par « Qui – À nous ».

En kabbalah, le « Qui » représente le monde d’en haut ; à l’opposé du « Quoi », le monde d’en bas, notre monde.

#Om #Homme