Archives par mot-clé : 53

Bar

« HaBar » (« Le Bar »)
הבר
Guematria = 207
= guematria de « Or » (« Lumière »)
אור

#Beer #Bar #ChezMoe #Moshe #HeBrew #BarMitzva


« Bière » se dit « Bir » en yiddish.
ביר
Guematria = 212
= guematria de « HaOr », « La Lumière ».
האור


La racine indo-européenne « Bher » signifie « Porter ».

On la retrouve par exemple dans les mots « Berceau » ou « To bear » (« Porter » en anglais).


En hébreu, « Bèr » veut dire « Puits » (« Bir » en arabe).
באר


Un Bar est un lieu où l’on se désaltère. Mais en araméen, « Bar » signifie « Fils ».
בר

#Bar #PorteurDEau #HeBrew #BarMan #FilsDeLHomme


La racine « Bher » se retrouve également dans le mot gaulois « Barrica » signifiant « Barrique » et qui a donné le mot « Barque » (noter que « Baris » signifie « Barque » en égyptien ancien).


Le Bar est une unité de Pression (du grec ancien « Barus » βαρύς , « Lourd »)

#Baromètre #Bar #Bière #PrèsSion


La Bière fait grossir.


L’anglais « To brew » veut dire « Brasser ».

#HeBrew


« Porteur d’eau » se dit « Water bearer » en anglais.

#VerseEau


Le nom de la ville de Bari en Italie, vient de « Barium » en latin, mot provenant du messapien (langue italienne antique) « Bauria » / « Burion », signifiant « Maison » et provenant de l’indo-européen « Bher ».

#Bari #AllezLHomme


« Berda » veut dire « Enceinte » en slave.

#Enceinte #Son #Bar #Music


Ruth Bear
רות

#RootBear #Ruth #Enceinte #LaRacine


En proto-turque, « Bīr » veut dire « Un ».

#DieuEstUn #LaSource


« Barrë » veut dire « Charge », « Fardeau » (« Burden » en anglais), mais aussi « Enfant » en albanais.


Le proto-celtique « Beru », a donné « Bir » en vieil irlandais, qui signifie « Puits », « Source ».


« Well » veut dire « Puits » en anglais ; « I’m doing well », « Je vais bien », « Je suis en bonne santé ».


La racine « Bèr », Beit + Resh, se retouve dans l’adjectif « Bari » (« En bonne santé », « Gros » en hébreu). C’est la raison pour laquelle les mères juives sont connues pour dire souvent « Mange, mon fils ! ».
ברי


« Bar » signifie aussi « Pur » comme dans « Bar Levav » (Psaumes 24:4)
בַר לֵבָב



« Santé ! », « Tchin ! » se dit « Le’hayim ! » (« À la vie ! ») en hébreu.
לחיים
Guematria ordinale = 53
= guematria ordinale de « Torah »
תורה

#Torah #ÀLaVie


Guematria classique de « Le’hayim ! » = 98
לחיים
= guematria ordinale de « YHVH E’had OuShmo E’had » (« Dieu est Un et Son Nom est Un », Zacharie 14:9)
יְהוָה אֶחָד וּשְׁמוֹ אֶחָד

Yishtaba’h Chez Moe !
ישתבח

#Bar #ChezMoe #Ehad


Guematria pleine de « Le’hayim » = 612
למד חית יוד יוד מם
= guematria de « Brit » (« Alliance »)
ברית

Une Alliance permet de prospérer, de devenir plus « gros ».

#Sod #Salut


« Brit » se dit aussi « Brisse » (prononciation ashkénaze).
ברית

#Brit #Beers


Le nom de Brahman, le « Grand Tout », vient de la racine sanskrite « BRH » (« Développer », « Agrandir », …).
ब्रह्मन्

#BaraMan


En hébreu, la racine « Bara » signifie « Former », « Construire » (« Bereshit Bara Elohim » / « Au Commencement Dieu a créé »)
ברא

#Bereshit


En sanskrit, « Bharman » ( भर्मन् ) signifie « Nourriture », « Assistance », « Soins », « Charge », « Maison ».

#BarMan #FilsDeLHomme #BenAdam


#Lumière #MiseEnBière #MecSick #Corona #Extra


Le prénom « Barthélemy » vient de l’araméen « Bar Tolmaï », le « Fils du Laboureur ».

Bart Simpson
בארט סימפסון
Guematria ordinale = 122
= guematria ordinale de « Springfield »
ספרינגפילד

#Son #Sion #Scion #Sillon #FilsSion #Nucléaire


La devise de Springfield est :
« Un esprit noble «engrandit» le plus petit des hommes » (« A noble spirit embiggens the smallest man »).

#SpringField


Bart
בארט
Guematria = 212
= guematria de « HaOr » (« La Lumière ».
האור

#SimpSon #SpringField #LeSon #SortirDeLEnceinte

Venise

Venise
ונציה
Guematria ordinale = 53
= guematria de « Torah »
תורה
Guematria pleine = 248
וו נון צדי יוד הא
= guematria d’Avraham
אברהם

Venise est la « capitale des amoureux ».

#VoirVeniseEtMourir

C’est de Venise, grâce à l’imprimerie, que la Torah, et plus particulièrement la Kabbalah, se diffusa à travers l’Europe et le monde. Il existait en effet des liens particuliers entre les réfugiés de l’Inquisition espagnole habitant désormais à Safed et à Venise. Les kabbalistes de Safed souhaitaient diffuser la Kabbalah dans le monde entier afin de hâter la Délivrance et de réaliser la prophétie d’Esaïe :
« …la terre sera pleine de la connaissance de Dieu, comme l’eau abonde dans le lit des océans. » (Esaïe 11:9). C’est par exemple à Venise que furent publiés pour la première fois les enseignements du Ari zal.

Le nom de Venise vient du nom du peuple Vénète dont l’origine est indo-européenne : en hittite, les « Wa-na-at-ti-ja-ta » étaient les « Tribus », « Clans », « Lignées », « Familles ».

Avraham représente celui qui est arrivé à « traverser de l’autre-côté » :

« Gueshèr » (« Pont »)
גשר
Guematria = 503

« Abram, qui est identique à Abraham. » (Chroniques I 1:27)
אַבְרָם הוּא אַבְרָהָם
Guematria du verset = 503

Abra-H-am
ה

#LaVéritéEstMasquée

Le Matador

A l’origine, la lettre Aleph représentait une tête de bœuf avec ses Cornes.

Au fil du temps, la tête de taureau s’est retournée pour donner la lettre A de l’alphabet latin.

Les cornes représentent l’Homme qui a vaincu l’animal.
De manière symbolique, l’Homme combat et vainc son âme animale grâce au langage, et il en fait la lettre Aleph, une couronne. Le Taureau se transforme en Torah.

Mi (« Qui ») et Ma (« Quoi ») sont deux concepts importants en kabbalah. Le Mi représente le monde d’En haut, le Ma celui d’En bas. Pendant l’exil, la Présence Divine est voilée dans le monde d’En bas (« Lemata » למטה en hébreu).
Mais lors de la Délivrance, quand le monde matériel est raffiné, alors le « Ma t’adore ».

Matador
מטאדור
Guematria ordinale = 53
= guematria ordinale de « Torah »
תורה

On remporte le combat contre la bête par la Torah. Ainsi, on devient « encore né ».

#Torah #Taureau #TorahHéros #Torero


Le suffixe « -Machie » (du grec ancien μάχη, Mákhê, « Combat ») sert à former des mots indiquant un rapport avec le combat.

Torahmachie : « Olé ! »

#Rouge #LaTerre #Adam #Adama #Torah #Machiah


Il faut « prendre la Torah par les cornes » : il ne faut pas fuir les difficultés, mais leur faire face.

#FaceÀFace

Pierre Vivante

Le mot « Conscience » vient du latin « Conscientia », composé de « Con » (« Avec ») et de « Scientia » (« Connaissance »).

« Todaa » (« Conscience »)
תודעה
Guematria ordinale = 53
= guematria ordinale de « Torah »
תורה
= guematria de « Evèn » (« Pierre »)
אבן

#Connaître #Avec

« Evèn » est composé de « Av » (« Père »), symbole de la ‘Hokhmah, la Sagesse, et de « Ben » (« Fils », Zeir Anpin, représentant l’affinement des traits de caractère).
אב
בן

En kabbalah, un Partsouf représente une configuration de sefirot, de forces spirituelles. Un Partsouf peut se traduire par « Visage » et il y en a 4, comme les 4 membres archétypaux de la famille.

Outre le Père et le Fils, il y a la Mère, liée au partsouf Bina, la Compréhension.

Le Fils (Ben) tire sa force de la Bina, et ces deux mots ont la même racine que le verbe Livnot, Construire.

C’est en taillant sa pierre, en travaillant sur soi-même pour devenir un homme / une femme meilleur(e) que l’on dévoile la Fille, la Shekhina, la Présence de Dieu sur Terre, la conscience d’être une Pierre du Temple.

Hanouman

Rama (parfois appelé Ram) est un héro hindou de l’épopée mythologique du Ramayana. Il est un avatar de Vishnou. Son nom signifie « Charmant », « Magnifique ».
राम

En hébreu la racine « Ram » signifie « Élevé », Haut », « Important ». On la retrouve par exemple dans les mots « Marom » (« Hauteur »), « Ramah » (« Plateau », « Niveau »).
רם


Hanouman est un singe, célèbre ami fidèle de Rama. On dit qu’il a célébré les exploits de Rama en vers gravés sur le roc.

Hanouman
הנומאן
Guematria ordinale = 53
= guematria de « Evèn » (« Pierre »)
אבן
= guematria ordinale de « Torah »
תורה

Le Singe (« Kof » en hébreu) est représenté par la lettre Kouf, la seule non finale à descendre sous la ligne d’écriture. Le Zohar parle d’elle négativement (Zohar I 2b) : elle est une lettre du mensonge car elle « singe » la lettre Hé, lettre du nom de Dieu.

En revanche, lorsque nous avons fait le tikoun, la réparation du Kouf, sa Lumière éclaire jusqu’aux mondes les plus inférieurs. L’Homme n’est plus un « singeur », mais est « à l’image » de Dieu : un Sage, un Saint-Je. C’est la raison pour laquelle la lettre Kouf réparée (guematria du Kouf = 100) est liée à la sefira Keter et au partsouf Atik, qui reproduit « l’image de Dieu » (10×10 sefirot). Le Kouf permet de « soulever des montagnes ».

Dans l’épopée du Ramayana, le singe Hanouman n’hésite pas à bondir pour atteindre son but qui est de libérer Sita, l’Épouse de Rama. L’Épouse, en kabbalah, représente la Shekhina, la Présence Divine (Malkhout). Pour cela il explore le Sud (« la sagesse se trouve au sud »), le « Sod » (« Secret »).

L’Épouse libérée, Hanouman rentre ensuite chez lui, retourne à la Source, pour que l’Épouse s’unisse au Roi.

Hanouman et la lettre Kouf peuvent servir à transmettre de merveilleux enseignements sur l’ascension de la Lumière Divine enfouie au plus bas.

#Ouman