Le Louvre

« HaLouvre » (« Le Louvre »)
הלובר
Guematria ordinale = 45
= guematria du mot « Adam » (« Homme ») = L’Œuvre
אדם

L’Homme est un Palais Royal.


Il existe plusieurs théories concernant l’étymologie du mot « Louvre ». Une hypothèse le fait provenir du vieux français « Ouvrer » (« Travailler »). Philippe-Auguste a décidé de construire une forteresse dans la capitale en 1190 et le bâtiment est en effet un ouvrage gigantesque. L’Ouvre, l’Œuvre en français moderne, serait devenu le Louvre.

L’Homme est une œuvre qui en contient elle-même beaucoup d’autres, innombrables.
Pour les dévoiler, il doit œuvrer, travailler afin de creer une ouverture, un espace pour faire entrer le Divin. Ainsi, l’Homme devient une Résidence Royale, une résidence pour le Roi des Rois.

« La difficulté qui est la nôtre de déceler le spirituel dans nos occupations ou en tentant d’épanouir notre inspiration dans notre vie quotidienne caractérise le véritable exil. À l’ère messianique, Dieu fera justice de cette scission. La barrière de fracture sera transformée en une porte communicante qui permettra au spirituel et au matériel de retrouver leur cohérence originelle. » (Rabbi de Loubavitch)


C’est à la Pyramide du Louvre que se trouve la porte d’entrée vers l’Uni-vers et ses plus belles oeuvres d’art.

« Triangle » se dit « Meshoulash » en hébreu.
משולש
Guematria = 676
= 26 x 26
= YHVH x YHVH
יהוה x יהוה

#Tri #DeltaLumineux


Ce qui se trouve dans ce Monde-ci se trouve également dans le Monde d’en-haut. Il y a une Union physique et une Union Divine.

C’est la raison pour laquelle l’Étoile de David est composée de deux triangles représentant l’Union des sexes masculins et féminins.

De la même manière, la pyramide qui sert d’entrée dans la cour du Louvre représente le principe Masculin alors que celle située au sous-sol, inversée à l’image d’un calice, représente le principe Féminin enfoui, caché.

#Nom #Nombre #LosAnges #Lys #PuitsDeLumière


Le pire ami de l’homme, c’est son ego. Mais quand il va vers son opposé, à l’Un-verse, la « pire amie de l’homme » devient son alter-ego, son âme-soeur.
Il n’y a plus de « Vers où ? ». Le passage est ouvert.

Il faut aller vers Elle. Vers le Chef-d’œuvre. Vers Mona Lisa.

« Mona » est la contraction de « Madonna » et
« Lisa », celle de « Elisabeth ».
Le prénom Elisabeth vient de l’hébreu « Elisheva » qui signifie « Mon Dieu est Sept ».
אלישבע
Bat Sheva, dont on dit qu’elle était le guilgoul (réincarnation) d’Elisheva, était la femme du Roi David.
Le nombre Sept, comme les 7 bassins de la Cour du Louvre, les 7 jours de la création, représente l’harmonie, la plénitude. Sept, c’est aussi la sefira Malkhout, la Dimension Féminine, la Coupe / Calice / Graal …

Il n’y a plus de « code ». Tout est clair. Lumineux.

#MonaLysa #JokeOnde


« Le Palais Royal » se traduit par « HaArmon HaMalkhouti »
הארמון המלכותי
Guematria = 813
Un seul verset de la Torah a 813 pour guematria et elle sort du « Palais » de Dieu :
« Dieu dit : « Que la lumière soit ! » Et la lumière fut. » (Genèse 1:3)
וַיֹּאמֶר אֱלֹהִים יְהִי אוֹר וַיְהִי אוֹר


« Palais Royal » (tel que retranscrit en hébreu)
פאלה רויאל
Guematria pleine = 999
פא אלף למד הא ריש וו יוד אלף למד
= guematria de « Peta’h Tikvah » (« Ouverture vers l’Espoir »)
פתח תקוה
Guematria classique = 363
= guematria de « HaMachia’h » (« Le Messie »)
המשיח

L’Ouvre !