Archives par mot-clé : 1118

Corne d’Abondance et Conte du Graal

Dans la prière juive de la Amidah, on demande à Dieu de faire « pousser la CORNE de Salut » : « Matsmia’h KEREN Yeshoua », allusion à la Délivrance Finale car l’onction du Roi d’Israel, du Machia’h, se fait en versant de l’huile se trouvant dans une corne, par un mouvement circulaire.
מצמיח קרן ישועה

#CoronaMachiah


Couronne et Cercle ont la même racine indo-européenne : (S)Ker.

La Couronne / le Machia’h, la Malkhout, tout comme le Cercle représentent la Dimension Féminine du Divin, le Nom Elohim, le monde d’en bas, les Forces de la Nature…

Le Machia’h, c’est celui qui vit pleinement dans ce monde.
Il faut entrer dans le cercle. S’unir. Entrer en lys.


On atteint la dimension messianique, le Graal, en domptant la Bête, en renversant la Corne.

La Corne renversée devient une Coupe, un récipient permettant de faire briller la Lumière Divine dans ce monde.

#Malkhout


Dans « Malkhout » (« Royaume ») il y a le mot français « Mal » car on entre dans le Royaume de Dieu en domptant le mal, l’ani-mal.

#LaBeit #MachiahCornu #MachiahNWO


« Corne d’Abondance » se dit « Kerèn HaShefa » en hébreu.
קרן השפע
Guematria ordinale = 112, le Nom-bre de la Délivrance, soit la guematria des 2 noms de Dieu réunis, YHVH (26) et Elohim (86).
יהוה אלהים

La Corne de Délivrance, le Graal, la Corne d’Abondance, le Cornucopia, le Chaudron magique des Gaulois, etc. représentent exactement la même sefira : la Malkhout.

#FruitOfTheLHomme #FruitOfTheLOint #DieuUnCornu


Dans les temps messianiques, le monde entier sera appelé Israel. Israel donnera pleinement ses fruits, le lait et le miel couleront. Israel sera une Corne d’Abondance.


Dans Corne il y a « Or » qui veut dire « Lumière » en hébreu.
אור
Nous sommes dans ce monde pour accumuler des richesses. Mais on ne doit pas se tromper d’Or, sinon on risque de se prendre des coups (de corne).

#Torah #Taureau


Le Conte du Graal est un roman long de 9 000 vers écrit au 12ème siècle par Chrétien de Troyes.

#G #Graal


Le héros, Perceval, est un jeune noble élevé par sa mère à l’écart de la société dans une forêt « gaste », c’est-à-dire « stérile » comme la sefira Malkhout lors de l’exil.

Perceval grandit dans l’ignorance de la chevalerie.
Il est décrit comme un jeune homme « nice » : « naïf », mais il a pour qualités d’être curieux et spontané.

Il personnalise le partsouf Zeir Anpin (soit le Petit visage, le Fils, la lettre Vav de YHVH). Zeir Anpin est un « Chevalier impatient » et Perceval décide, contre l’avis de sa mère (à coup sûr une mère juive) et les railleries, de devenir chevalier.

Perceval est Peretz, l’ancêtre du Machia’h. Il est Perce-Val, celui qui perce la Vallée (la Malkhout).

Pour conquérir Blanchefleur (la Fiancée / le Lys, le Graal), Perceval doit surmonter des épreuves de plus en plus complexes et raffiner ses traits de caractère : les midot / régles de la Chevalerie.


« Je suis noire, ô filles de Jérusalem, mais je suis belle. » (Cantique des Cantiques 1:5)

Pendant l’exil, la Présence Divine est voilée, elle est « noire » car elle n’a pas encore reçue la Lumière de Zeir Anpin.
Zeir Anpin doit s’unir avec la Malkhout, la Fiancée. En s’unissant avec la « Vierge Noire », en la déflorant, Zeir Anpin la transforme en Femme resplendissante.

Masculin et Féminin doivent s’unir. Faire équipe.

Perceval doit s’unir à Blanchefleur. Entrer en Lys. Il deviendra ainsi Machia’h, c’est-à-dire celui qui met de l’huile : « Machia’h » proprement traduit désigne « celui qui oint » et non « celui qui est oint ». La dimension messianique se dévoile dans l’action concrète.

#Union #G-Âme #Match #CoupeDuMonde #Graal #Keter2022


Perceval est un soir reçu par le Roi Méhaigné (ou Roi pêcheur). Le roi et son royaume sont malades.
Le roi est blessé à la hanche, comme le fut Jacob / Israel lors de son combat contre l’ange d’Essav.

Pendant que Perceval s’entretient avec le roi, un valet arrive, tenant une lance (soit le Vav, le principe masculin).

Deux autres valets suivent avec des chandeliers en or (les Deux Luminaires).

« Les deux grands luminaires (Genèse 1:16) à l’origine étaient liés, ne faisaient qu’un, secret du nom complet unifié YHVH Elohim ».
« Intègre le nom Elohim dans le tétragramme YHVH pour comprendre qu’ils sont Un et indivisible. »
(Citations du Zohar)

Puis vient une belle jeune fille qui porte un Graal (la Malkhout, le récipient / principe féminin)…


« Quête du Graal » se dit « ‘Hipouss A’har HaGavia HaKadosh » en hébreu.
חיפוש אחר הגביע הקדוש
Guematria = 1118
= guematria du Shema Israel :
« Écoute, Israel : YHVH est notre Elohim, YHVH est Un ! »
(Deutéronome 6:4)
שמע ישראל יהוה אלהינו יהוה אחד

#G #Guematria #CompteDuGraal


Israel est un « pays de lait et de miel ».
De même, on dit que le lait et le miel sortent de la Corne d’Abondance.


« Derrière elles venait la reine. Son visage rayonnait d’un tel éclat que tous crurent voir le jour se lever. Elle était vêtue d’une soie d’Arabie. Sur un tissu de vert achmardi elle portait un objet si auguste que le Paradis n’a rien de plus beau, chose parfaite à quoi rien ne manquait et qui était tout à la fois racine et floraison. Cet objet, on l’appelait le Graal. Il n’était sur la terre chose si merveilleuse qu’il ne la surpassât. » (extrait de Parzival de Wolfram von Eschenbach)

« À la fois racine et floraison » : à la fois Keter et Malkhout.


Perceval, en voyant le Graal, a fait l’erreur de ne pas poser de questions.

Ne faisons pas la même erreur. Il faut savoir se remettre en question. Il faut savoir questionner, chercher à comprendre ce qu’est véritablement le Graal / la Malkhout, afin de « sauver Dieu », le Roi des rois, et rétablir Son royaume.

#Graal #Quest


Le Conte du Graal est une oeuvre poétique monumentale, malheureusement encore inachevée. À nous de trouver la suite.

#Cercle #PoètesDisparus #UneTorahDontVousÊtesLesHéros

Mont Meru

On retrouve dans le récit de la Genèse les traces d’un mythe universel aux origines préhistoriques, mettant en scène une terre s’élevant des eaux primordiales. Cette terre devient une montagne, un paradis d’où s’écoulent quatre fleuves. Il est aussi question d’un arbre, d’un serpent, et bien plus encore…


« L’Éternel-Dieu planta un jardin en Éden, vers l’orient, et y plaça l’homme qu’il avait façonné.
L’Éternel-Dieu fit surgir du sol toute espèce d’arbres, beaux à voir et propres à la nourriture ; et l’arbre de vie au milieu du jardin, avec l’arbre de la science du bien et du mal.
Un fleuve sortait d’Éden pour arroser le jardin ; de là il se divisait et formait quatre bras
Le nom du premier : Pichon ; c’est celui qui coule tout autour du pays de Havila, où se trouve l’or. » (Genèse 2:8-11)


Selon des propos d’Aristote rapportés par Flavius Joseph, « les Juifs descendent des philosophes indiens. On appelle, dit-on, les philosophes, Kalano dans l’Inde, et Juifs en Syrie, du nom de leur résidence ; car le lieu qu’ils habitent se nomme la Judée. »
Il conviendrait plutôt de dire que l’on trouve dans le judaïsme des éléments empruntés aux traditions antiques du sous-continent indien.


Les livres d’Histoire abordent très peu la civilisation de la Vallée de l’Indus contrairement, par exemple, à celles de Mésopotamie ou d’Égypte.
Elle a pourtant dominé sur un territoire d’environ un million de km2 pendant 700 ans. Elle avait son propre système d’écriture et connaissait l’irrigation à grande échelle.

Ses habitants commerçaient avec la Mésopotamie (notamment le sud) et le Moyen-Orient, où les fouilles ont permis de retrouver de nombreuses pierres précieuses originaires de la vallée de l’Indus.

La particularité de la civilisation de la vallée de l’Indus est que bien qu’ayant toutes les caractéristiques d’un état unifié, elle semble n’avoir eu aucune organisation politico-religieuse centrale. Les fouilles n’ont permis de trouver aucune arme forgée. Il n’y a pas de traces de guerres.
Tout était basé sur la coopération, et non la confrontation.


« Jardin d’Eden » se dit « Gan Eden » en hébreu.
גן עדן
En sanskrit, « Edhini » (एधिनि) veut dire « Terre ».


Au commencement, selon les hymnes védiques, il n’y avait ni Ciel ni Terre. Tout était en état d’Asat, de Non-Être. De l’Océan Primordial (« Apas ») émergea un morceau de terre qui finit par devenir une montagne.


En Asie, cette montagne mythique est appelée Mont Meru (en sanskrit : मेरु, aussi appelée Sumeru avec le préfixe honorifique « Su »).


Dans la cosmologie hindoue, jaïne et bouddhiste, le Mont Meru est considéré comme le point le plus haut du monde, là où convergent le Ciel et Terre. Il est l’axe de l’univers physique et spirituel au-dessus duquel brille l’étoile polaire. Selon le Vishnu Purana, il a 7 niveaux et est le lieu de séjour des âmes des morts. Son sommet est la demeure de Brahma, des 33 dévas ainsi que des 4 préposés aux points cardinaux.


On retrouve dans le nom du Mont Meru la racine indo-européenne « Mer » qui a pour sens « Briller », « Scintiller », comme dans le le sanskrit « Marici » मरीचि (« Rayon de lumière », « Scintillement ») ou « Murmura » मुर्मुर (« Braise mourante »).
La racine « Mer » a donné le dérivé « Mori » qui signifie « Mourir », « Disparaître », et qui est par exemple à l’origine du latin « Mors » / « Mortem » qui a donné le français « Mort ». « Mer » a aussi donné « Mare » en latin puis « Mer » en français.

En hébreu, « Meïr » signifie « Éclairant », « Lumineux ».
מאיר


Meru
מרו
Guematria classique = 246

Le 1er mot de la Bible ayant 246 pour guematria est « Lehaïr » (« Éclairer », « Illuminer »)
להאיר

« Et ils serviront de luminaires, dans l’espace céleste, pour éclairer la terre. Et cela s’accomplit. » (Genèse 1:15)

#Meru #IllumineÀSion


De nombreux temples bouddhistes, jaïns et hindous ont été construits comme représentations symboliques de cette montagne.

La tour centrale du Temple d’Angkor symbolise le Mont Meru.

Le « Trône de Sumeru », « Xū Mí Zuò » ( 須彌座 ) est une caractéristique commune des pagodes chinoises.

Le point culminant du pyatthat, toiture à multiples degrés typique de l’architecture religieuse et royale birmane, représente lui aussi le mont Meru.


Les livres sacrés de l‘Inde dont le Mahabharata célèbrent l’or du Mont Meru, d’où jaillissent quatre rivières, comme dans la description du Jardin d’Eden. Les pentes du Mont Meru sont décrites comme d’or à l’Est, d’argent à l’Ouest, de cristal au Sud-Est et d’agate au Nord-Ouest.

#DirectSion


La Chaîne de l’Himalaya est le centre qui se situe au nord, le « Pôle Nord » du sous-continent indien.


Des fleuves coulent du Jardin d’Eden. Nous pouvons donc supposer qu’il s’agit d’un endroit en hauteur, d’une montagne comme en parle le prophète Ésaïe :
« la montagne du rendez-vous (des dieux), dans les profondeurs du Nord. » (Ésaïe 14:13)


Idem pour Sion, la Jerusalem Céleste :
« Grand est l’Eternel et justement glorifié, dans la ville de notre Dieu, sa sainte montagne.
Comme elle se dresse magnifique, joie de toute la terre, la montagne de Sion, aux flancs dirigés vers le Nord, la cité d’un roi puissant ! (Psaumes 48:2-3)


« Tu étais dans l’Eden, le jardin de Dieu; toutes les pierres précieuses te couvraient: rubis, topaze et émeraude, tartessienne, onyx et jaspe, saphir, escarboucle et diamant, de l’or également; tu possédais des tambourins et des flûtes bien travaillés ; pour toi, ils étaient prêts dès le jour de ta naissance.
Tu étais le Keroub d’élection qui protège [de ses ailes]; je t’avais posté et tu étais sur la montagne sainte de Dieu; au milieu des pierres de feu, tu circulais.
Tu fus irréprochable dans ta conduite depuis le jour où tu fus créé jusqu’à ce que la perversité se rencontrât en toi.
Par l’activité de ton trafic, ton enceinte s’est remplie de violence, et tu es devenu coupable; je t’ai donc rejeté de la montagne de Dieu et je t’ai fait disparaître, Keroub protecteur, d’entre les pierres de feu. » (Ezekiel 28:13-16)


Le pays de Havila (Genèse 2:11) et le nord de l’Inde étaient associés au Paradis selon, entre autres, James Atkinson qui a parcouru la région au 19e siècle. Il rapporte même une légende locale selon laquelle le Satan se serait installé à Kaboul, dans l’Aghanistan actuel, après avoir été chassé du Jardin d’Eden.

#Havila #Himalaya


L’Himalaya, le Toit du Monde, est un immense château d’eau. Quatorze des plus grands fleuves du monde y prennent naissance, dont le Brahmapoutre, l’Indus et le Gange.

#GangeEden #GanEden


Le mot sanskrit « Paradesha », composé de « Para » पर (« Au-delà ») et de « Desha » देश (« Endroit », « Région ») désigne ce qui est « Au-delà ».
« Paridhi » परिधि (« Barrière », « Mur », « Halo », « Piquet ») désigne quelque chose qui entoure, qui délimite.
On retrouve cette racine aujourd’hui en hindi, comme dans « Pardès » परदेश (« Terre étrangère ») ou « Pradesh » प्रदेश (« Province »).
En avestique (langue parente du vieux perse) « Paridaeza » signifie une « Enceinte royale », un « Verger entouré de murs ».
Il fut repris en hébreu (« Pardès ») et en grec (« Paradeisos ») pour désigner le paradis.

Le Mont Meru est lui aussi clôturé : il est représenté entouré de cercles de montagnes, appelées Lokalokas (Cakravala dans le bouddhisme).

« C’est un jardin clos que ma sœur, ma fiancée, une source fermée, une fontaine scellée. » (Cantique des Cantiques, 4:12)
גַּן נָעוּל אֲחֹתִי כַלָּה גַּל נָעוּל מַעְיָן חָתוּם


Meru évoque aussi le paradis perdu de l’Atlantide, cette île mythique évoquée par Platon dont la ville principale est décrite comme entourée de plusieurs rangées de remparts et de canaux.


Au sommet du Mont Meru se trouve l’Arbre de Vie, appelé Jambu ou Kalpavriksha.
On y reconnaît par exemple Yggdrasil, l’Arbre Monde de la mythologie nordique, ou encore le pommier d’or du jardin des Hespérides.

#Pardes #Hespérides


Le Kalpavriksha (« Arbre à souhaits » en sanskrit) est un arbre qui a émergé des eaux primaires pendant le processus de « barratage de l’océan » et qui a le pouvoir de réaliser n’importe quel vœu. S’inscrivant dans une longue tradition originaire d’Asie, il est associé aux commencements : aux naissances, à la nouvelle année…

#Bereshit #Genèse


Le Mont Meru repose sur un grand serpent, Sécha.

Autre serpent lié au paradis : le Naga (नाग), serpent qui, dans les mythes asiatiques, garde les trésors cachés sous la terre.

#Naga-m’a-dit


« Naga » en hébreu est l’anagramme de « HaGan » (« Le Jardin »).
נגה
הגן


Dans un mandala, les nagas sont représentés à la base du mont Meru. Leur influence sur les êtres humains peut être bénéfique aussi bien que maléfique.


« Naga » s’écrit comme « Noga » qui signifie « Lumière », « Splendeur », « Etoile du matin ».
נגה

En Kabbalah, la Klipa désigne une « écorce spirituelle » attachée à la Lumière Divine, et la « Klipat Noga », liée à l’Arbre de la Connaissance du Bien et du Mal, désigne une Klipa entremêlée à cette Lumière.


Plusieurs montagnes ont ete associées au mont Meru, le plus célèbre étant le Mont Kailash.
Situé dans la chaîne de l’Himalaya au Tibet, c’est un sanctuaire religieux depuis des temps immémoraux.


« Kailash » signifie « Cristallin » (de « Kelasa », cristal).
Son sommet de forme pyramidale culmine à 6 638 mètres d’altitude.
Quatre des plus grands fleuves d’Asie, l’Indus, le Sutlej, le Brahmapoutre et la Karnali prennent leur source à proximité.


Le Mont Kailash est une représentation terrestre du Mont Meru pour les Hindous, les Bouddhistes, les Jaïnistes, ainsi que pour les adeptes du culte bön (pré-bouddhisme chamanique) qui la considèrent comme le symbole de l’âme. La circumambulation autour du mont est l’un des pèlerinages les plus importants d’Asie.


Le Pic Meru, lui, est situé dans le Nord de l’Inde et culmine à 6 660 mètres d’altitude.

#666 #Lumière


Le Massif du Pamir est également lié étymologiquement à Meru.


En Indonésie, le Semeru est un volcan situé dans la province de Java dont il est le point culminant avec 3 676 mètres.


Sumer est une région correspondant au sud de l’antique Mésopotamie.
Dans la Bible, elle est appelée « Shinar ». C’est là où Nimrod commença sa domination (Genèse 10:10).
שנער
En akkadien, « Šumeru » peut se traduire par « Pays des Seigneurs de la Luminosité ».


Le Mont Meru est aussi le nom du deuxième plus haut sommet de Tanzanie. Son nom, « Meru » signifie « Éclat éblouissant » en kiswahili.


Meru est une terre émergée des eaux, elle fut île avant de devenir montagne.


L’île de Méroé est, elle, le cœur du royaume de Koush, grande puissance du monde antique.
La zone du Nil que l’on appelle la Nubie et qui appartient aujourd’hui en partie au Soudan, était durant l’Antiquité le siège de trois royaumes koushites.

Les pyramides nubiennes sont un ensemble de 220 pyramides au total qui ont été construites en Nubie, servant de tombeaux aux rois et reines de Napata et de Méroé.


Meroe est également le nom d’une île indienne, au sud des Îles Nicobar.


La pyramide est à l’image du Mont Meru, et les égyptiens gravaient le nom du pharaon défunt et des prières sur son sommet, le pyramidion, pour préparer le passage dans l’au-delà.


On dit de Dionysos qu’il est né sur le Mont Méros, que l’on situe dans l’Himalaya.
On dit aussi qu’il est né de la cuisse de Jupiter.

« Cuisse » se dit « Meros » (μηρóς) en grec ancien et les Grecs connaissaient le Mont Meru.
On peut donc supposer qu’avec le temps « Meru » s’est transformé en « Meros » et qu’à l’origine on parlait de Dionysos comme « né du Meru de Jupiter (de Dieu) ».

C’est au Mont Meru que l’on devient, comme Dionysos, un « Born Again ».


Dans les cultures du monde entier, les montagnes, comme l’Olympe, ont servi de résidence aux divinités.


Les Juifs ont le Mont Moriah, le mont de l’Enseignement divin.

« Va vers la Terre de Moriah » (Genèse 22:2)
לֶךְ לְךָ אֶל אֶרֶץ הַמֹּרִיָּה
מוריה

#Moriah #Meru


Le plus grand lieu de pélerinage en Israel est, lui, situé au Mont Méron.

#Meru #Meron #33Dévas


Au fil des siècles, Meru, qui est le « pôle nord de l’Inde », a été confondu avec l’Hyperborée, le Pôle Nord, ce qui a donné une étonnante première carte du Pôle Nord, celle de Mercator, en 1569.


Dans la tradition tibétaine ancestrale du Bön, le Mont Kailash est appelé
« Yungdrung Gutseg », la « Pyramide des 9 Swastikas ».


Quatre fleuves sortent du Jardin d’Eden comme du Mont Meru, et ces fleuves forment le symbole ancestral de la Swastika.

Au Mont Meru convergent le Ciel, la Terre et le Monde Souterrain.
C’est le siège du Paradis, mais aussi de l’Enfer.

« Un mur épais d’un Téfa’h – un peu moins de 10 centimètres – sépare le Paradis de l’Enfer. » (Yalkout Shimoni, Kohelet)


Le Pôle représente la stabilité, l’immuabilité, l’axe. Mais il ne faut pas se tromper d’axe. Ne pas se croire au sommet. Ne pas écraser, ni se faire écraser : trouver le juste milieu, le bon axe. Il n y a pas de hierarchie au sein de l espèce humaine. Nous sommes tous uniques. Si l’on se croit « élu » ou de « race supérieure », si on prend des mythes bibliques, nordiques, ou autres pour la réalité, alors on est dans l’axe du mal. Prendre un mythe pour une réalité et en faire un agenda politique dans un but de conquête, de domination, c’est apporter la destruction, l’enfer.
Les conquêtes guerrières des grandes religions monothéistes ont apporté l’enfer aux quatre coins de la Terre.


En hébreu, « Nassi » veut dire « Prince », « Président ». Nous devons combattre toute forme d’autorité, les « Nassis » aussi bien que les « Nazis ».
נשיא


Les nazis ont commis un génocide en prenant des mythes pour la realité.


Il n y a pas de hiérarchie au sein de l’Uni-vers. Personne n’est au sommet.
Tout va s’inverser. Au sommet trône celui qui ne possède rien : l’A-rien, le No-body, l’Est-tout.


L’homme supérieur n’est ni un grand blond, ni un petit brun. Lors de la Délivrance Finale, c’est l’A-rien qui dominera le monde.


« Swastika » स्वस्तिक est un mot sanskrit dérivé de « Su » (« Bien ») et de « Asti » (« Il est »).

La swastika des nazis est celle de l’enfer.
La swastika du paradis, celle de l’Inde.

« Inde » se dit « Hodou » en hébreu. « Hodou » signifie aussi « Rendez grâce », « Remerciez ».

« Rendez hommage (Hodou) au Seigneur, car il est bon, car sa grâce est éternelle » (Psaumes 136:1)
הוֹדוּ לַיהוָה כִּי טוֹב: כִּי לְעוֹלָם חַסְדּוֹ


Un D.

#SensCrie


Dieu est Un-touchable.


Le Paradis est représenté comme clôturé comme son opposé, le Camp de la Mort.
La différence entre le paradis est l’enfer est minime.
Idem pour celle entre une bête cachère et une bête non-cachère.
Ou entre une « Bête » et une « Beit »…

#BêteImmonde #BeitMachtFrei #BeitHaMikdash #BeitDuMonde


« Ton faste est descendu dans le Cheol, avec tes harpes retentissantes ; sous toi la vermine forme ta couche et les vers te servent de couverture.
Comme tu es tombé du ciel, astre brillant, fils de l’aurore ! Comme tu as été renversé jusqu’à terre, dompteur des nations !
Tu disais en ton cœur : « Je monterai au ciel; au-dessus des étoiles de Dieu, j’érigerai mon trône; je m’assiérai sur la montagne du rendez-vous (des dieux), dans les profondeurs du Nord.
Je monterai sur les hauteurs des nuées, je serai l’égal du Très-Haut. » (Esaïe 14:11-14)


Combats les nazis, déjoue d’innombrables pièges comme Indiana Jones… ainsi, tu trouveras l’Arche Perdue, le Saint Graal, et bien plus encore…


Pour trouver le Graal, qui n’est qu’un symbole, il faut unir les dimensions masculines et féminines, le Youd d’en haut (sexe masculin) au Youd d’en bas (clitoris) pour former le Aleph, le Un. Réunir les deux points qui n’en font qu’Un. C’est alors le Paradis, l’Or-gasme, le Septième Ciel.

#Point #G


« Réveille-toi, rafale du Nord ! Accours, brise du Midi ! Balayez de votre souffle mon jardin, pour que ses parfums s’épandent. Que mon bien-aimé entre dans son jardin et en goûte les fruits exquis ! » (Cantique des Cantiques 4:16)

#UnionDesOpposés #Jardin #Délices #JardinDesLys


Le sommet du Mont Kailash est considéré comme la demeure de Shiva et de sa shakti Parvati – littéralement « fille de la montagne » –, ce qui explique son caractère sacré pour les Hindous qui le voient aussi comme un Lingam (principe masculin) accompagné de la Yoni symbolisée par le lac Manasarovar.


Jarre d’Un.

#UnVerser


Les Bouddhistes tibétains, eux, considèrent cette montagne comme la demeure de Demchog et de sa parèdre Dorje Phangmo, symbolisant également l’union des forces masculines et féminines.


Le Roi est celui qui renverse la montagne pour trouver le Shem Un, pour en faire une coupe, un Graal.

#CaLys #Meru #Vin #Gît #Un


La guematria pleine de « Har Meru » (« Mont Meru ») est égale à 1118.
הא ריש מם ריש וו

« Deux personnes marchent-elles ensemble, si elles ne se sont pas entendues d’avance ? » (Amos 3:3)
הילכו שניים יחדיו בלתי אם נועדו
Guematria du verset = 1118

#Meru #Union #LaCoupeEstPleine


On compare le Mont Meru à une coupe qui contient des graines du lotus.


Le Mont Meru est une Coupe, un Graal.

#CoupeDuMonde


« Coupe » se dit « Gavia » en hébreu.
גביע
Guematria = 85
= guematria ordinale de « Swastika »
סווסטיקה

#SaintBol #CoupeDuMonde #CoupéDuMonde


La Quête du Graal consiste à unir le Spirituel et le Matériel, le Ciel et la Terre, l’Homme et la Femme, Pensées et Actions, Transcendance et Immanence, YHVH et Elohim…

Meru
מרו
Guematria ordinale = 39
= guematria de « YHVH E’had » (« Dieu est Un »)
יהוה אחד

« E’had » (« Un »)
אחד
Guematria = 13

Elohim
אלהים
Guematria = 86

13 x 86 = 1118

Elohim est Un

#ElleOHim


« Quête du Graal » se dit « ‘Hipouss A’har HaGavia HaKadosh » en hébreu.
חיפוש אחר הגביע הקדוש
Guematria = 1118
= guematria pleine de « Har Meru » (« Mont Meru »)
הא ריש מם ריש וו


Le Paradis est là, sur Terre. Mais il n’est pas nécessaire d’aller en Inde ou de ressembler à Indiana Jones pour le trouver. Il ne faut pas aller loin pour trouver la Coupe et devenir l’Oint. Elle est là. Il est là. En toi.


Le Shema Israel est la prière juive proclamant l’unité divine. Il est coutume de prolonger la lettre Dalet de « E’had » (« Un ») à la fin. La lettre Dalet a 4 pour valeur numérique, comme les 4 points cardinaux, comme les 4 fleuves du Jardin d’Eden / Mont Meru.
Le Shema Israel proclame l’unicité infinie de Dieu dans toutes les directions.


Guematria pleine de « Har Meru » (« Mont Meru »)
הא ריש מם ריש וו
Guematria = 1118
= guematria du Shema Israel :
« Écoute, Israel : YHVH est notre Elohim, YHVH est Un ! » (Deutéronome 6:4)
שמע ישראל יהוה אלהינו יהוה אחד

#UnVerser #VinVerser #UnVerset #DieuEstUn


Rejoins l’Alliance, celle de la Nouvelle Torah qui part dans tous les sens.

#DirectSion #Oufaratsta #NouvelleTorah

Petite Voix

« … Devant lui un vent intense et violent, entrouvrant les monts et brisant les rochers, mais dans ce vent n’était point le Seigneur. Après le vent, une forte secousse ; le Seigneur n’y était pas encore.
Après la secousse, un feu ; le Seigneur n’était point dans le feu. Puis, après le feu, un doux et subtil murmure. » (Rois I 19:11-12)

« Kol Demama Daka » (« Doux et Subtil Murmure »)
קוֹל דְּמָמָה דַקָּה
Guematria ordinale = 100
= guematria de « Lekh Lekha » (« Va vers toi-même » cf. Genèse 12:1)
לך לך

Écoute le doux et subtil murmure. Écoute la petite voix qui te dit d’aller vers toi-même.

#VoixIntérieure #VoieIntérieure


La méthode de guematria Mispar Boneh (ou Rivoua) consiste à cumuler les valeurs des lettres d’un mot (cf. Torat Mena’hem, Tiferet Levi Yts’hak, Bereshit p.2).

« Kol Katan » (« Petite Voix »)
קול קטן
Guematria Mispar Boneh = 100 + (100+6) + (100+6+30) + (100+6+30+100) + (100+6+30+100+9) + (100+6+30+100+9+50)
= 1118
= guematria du Shema Israel
« Écoute, Israel : l’Éternel est notre Dieu, l’Éternel est Un ! »
(Deutéronome 6:4)
שְׁמַע, יִשְׂרָאֵל יְהוָה אֱלֹהֵינוּ, יְהוָה אֶחָד

Écoute la petite voix.
Arrête de suivre la masse. Va vers toi-même. Prends la petite voie, le chemin. Le Chem Un.
שם1

« Il existe deux voix audibles et deux voix inaudibles. Des deux voix inaudibles, l’une est la Sagesse suprême enclose qui subsiste dans la pensée et ne se dévoile ni ne s’entend. L’autre se forme quand un tout petit peu de la première sort et se dévoile en un chuchotement assourdi, c’est elle qui est appelée grande voix. Elle est infime et sort en un murmure. Quand aux deux voix audibles, elles sont sorties de ce murmure et ce sont la voix de Jacob et la parole qui y est accrochée. La grande voix, qui est le chuchotement inouï, sert de maison à la Sagesse suprême – tout l’être féminin est appelé Maison – de même la parole précitée sert de maison à la voix de Jacob qui est la Torah. Ainsi la Torah réside dans la Beit (la maison), la maison du commencement (Beit Réshit = Bereshit) » (Zohar, Bereshit 50b)


« Sagesse » se dit « Sophia » en grec (Σοφíα).

Sophia
סופיה
Guematria ordinale = 53
= guematria ordinale de « Torah »
תורה

Le Divin se fait petit dans ce monde : la Shekhina, la Présence Divine, est comme une « petite fille » et non comme un « grand homme ».

Dieu se fait « micro » pour amplifier Sa voix.

#Sophia #Migdal #Bat #Kol

Ethos Logos Pathos

Il y a, selon Aristote, 3 registres de la rhétorique :

  • Ethos, la manière d’être
  • Logos, l’argumentation
  • Pathos, les sentiments

Les initiales en hébreu de Ethos Logos et Pathos, Aleph Lamed et Pé, forment le mot Aleph, la 1ère lettre de l’alphabet : le Un.
אתוס לוגוס פתוס

#DeltaLumineux


Ethos Logos Pathos
אתוס לוגוס פתוס
Guematria = 467 + 105 + 546 = 1118
= guematria du Shema Israel :
« Écoute, Israel : YHVH est notre Elohim, YHVH est Un ! »
(Deutéronome 6:4)
שמע ישראל יהוה אלהינו יהוה אחד

Aussi bien les rhétoriques d’Ari-stote que du Ari Zal confirment que Dieu est Un.

La Quête du Graal

« Les contes du monde entier contiennent beaucoup de mystères et de choses cachées. » (Rabbi Na’hman de Breslev)

#Contes #Comptes


Le Graal représente la sefira Malkhout : la coupe, le récipient permettant à la Présence Divine de se dévoiler dans le monde.

« Quête du Graal » se dit « ‘Hipouss A’har HaGavia HaKadosh » en hébreu.
חיפוש אחר הגביע הקדוש
Guematria = 1118
= guematria du Shema Israel :
« Écoute, Israel : YHVH est notre Elohim, YHVH est Un ! »
(Deutéronome 6:4)
שְׁמַע, יִשְׂרָאֵל: יְהוָה אֱלֹהֵינוּ, יְהוָה אֶחָד


La Quête du Graal consiste à unir le Spirituel et le Matériel, le Ciel et la Terre, l’Homme et la Femme, les Pensées et les Actions, la Transcendance et l’Immanence, YHVH et Elohim…

YHVH est Un.


« E’had » (« Un »)
אחד
Guematria = 13

Elohim
אלהים
Guematria = 86

13 (E’had) x 86 (Elohim) = 1118

Elohim est Un.


La sefira Malkhout peut être représentée par une Coupe (sur pied), par le Pied (« Reguel »), et également par la lettre Hé, la 4ème du nom de Dieu YHVH.

Lorsque l’on ajoute un Hé (qui sert de déterminant en hébreu), on trouve l’intériorité des choses qui nous permettent de nous regénérer.

« LA Quête du Saint Graal » se dit « HA‘Hipouss A’har HAGavia HaKadosh ».
החיפוש אחר הגביע הקדוש
Guematria = 1123
= guematria de « Hit’hadshout » (« Régénération »)
התחדשות

#ReconstitueSion #Reguel #Graal


« Et l’Eternel appela Samuel, qui répondit : Me voici ! » (Samuel 3:4)
וַיִּקְרָא יְהוָה אֶל שְׁמוּאֵל וַיֹּאמֶר הִנֵּנִי
Guematria du verset = 1123

Le prénom « Shmouel » (« Samuel ») peut être lu « Shem VeEL » : Le Nom (YHVH) et EL (Elohim).
שם ואל

#SHEMa #israEL


Couronner le Un

« Écoute, Israel : l’Éternel est notre Elohim, l’Éternel est Un ! »
(Deutéronome 6:4)
שְׁמַע, יִשְׂרָאֵל: יְהוָה אֱלֹהֵינוּ, יְהוָה אֶחָד
Guematria = 1118

« E’had » (« Un »)
אחד
Guematria = 13

Elohim
אלהים
Guematria = 86

13 (E’had) x 86 (Elohim) = 1118

Écoute bien. Couronne le Un.


La sefira Keter (qui signifie « Couronne ») fait le lien entre les mondes supérieur et inférieur.
Il y a 2 niveaux dans Keter : Atik Yomin, tourné vers le haut, représentant son intériorité ; et Arikh Anpin, tourné vers le bas, qui représente lui l’extériorité.

Atik Yomin (696) + Arikh Anpin (422)
עתיק יומין אריך אנפין
Guematria = 1118

Le mot « Atik » vient de la racine de « Lehaatik » qui veut dire « Reproduire », « Dupliquer ». Pendant l’exil, lorsque l’Homme ne lie pas les mondes d’en bas et d’en haut, Atik est « masqué », caché, comme coupé de ce monde.

Cependant, lors du Salut de l’Humanité, le dévoilement d’Atik permettra de reproduire la Lumière d’en haut vers l’en bas. C’est la raison pour laquelle il est dit que Machia’h vient d’Atik, car il « unit la couronne », transforme le « Karèt » (« Coupé », « Retranché ») en Keter.
כרת
כתר

#Couronne #Virus

En connectant l’en bas à l’en haut, la Matérialité à la Spiritualité, l’Homme dévoile Keter dans sa totalité. Il éclaire la sefira Malkhout (la Shekhina, soit la Présence Divine sur Terre). La sefira Malkhout devient alors le Keter du monde qui suit. Ainsi fonctionne le Seder Hishtalshelout, l’Enchaînement des Mondes.

« Keter BeMalkhout » (« Keter dans Malkhout »)
כתר במלכות
Guematria = 1118


« Éternel, viens à notre secours ! Que le Roi nous réponde le jour où nous L’invoquons ! » (Psaumes 20:10)
יְהוָה הוֹשִׁיעָה: הַמֶּלֶךְ, יַעֲנֵנוּ בְיוֹם-קָרְאֵנוּ
Guematria du verset = 1118

« Korenou » (« Nous L’invoquons »)
קָרְאֵנוּ
Guematria avec le kolel = 357 + 1
= 358
= guematria de « Machia’h »
משיח

La Délivrance Finale se fera de façon cachée.

La Vérité est Masquée.

#Couronne #Virus #Korenou #Galout #Gueoula #TorahDAtik


« Keter HaTorah » (« La Couronne de la Torah »)
כתר התורה
Guematria ordinale = 111
= guematria pleine de la lettre Aleph (1+30+80)
אלף


Moïse portait un Masque afin de cacher la lumière qui irradiait de sa face (cf. Exode 34:33-35). Sa peau rayonnait (« Karan Or »).

« Masvé » (« Masque » / « Voile »)
מסוה
Guematria classique = 111
Guematria ordinale = 39
= guematria de « YHVH E’had » (« Dieu est Un »)
יהוה אחד

#BaalMasqué #KaranOr


« Deux personnes marchent-elles ensemble, si elles ne se sont pas entendues d’avance ? » (Amos 3:3)
הילכו שניים יחדיו בלתי אם נועדו
Guematria du verset = 1118

La lettre Aleph est formée de deux Youds, deux points, reliés par la lettre Vav.
Pour trouver l’Unité, le Aleph, il faut être deux. Tel est le secret du Shema, du Shem-Un.

#AtikYomin #ZeirAnpin #ShemUnEnsemble

La lettre Youd a pour guematria 10.
יי
Deux Youds = 20 = guematria de la lettre Kaf
כ

La préposition « Ké », écrite avec un Kaf, signifie « Comme ».
כ
« Keter » peut ainsi se lire de ces deux façons :

Ke-Terre : Comme la Terre
Ke-Ether : Comme l’Ether (dans le sens de Ciel)

Connecte le Ciel et la Terre et tu n’attraperas pas le Couronne-Virus.

Sois Un.

#ShemaIsrael #1118 #Be1

Improvise à Sion

« L’un des principes de base du service divin est de ne penser qu’au jour que l’on vit, de ne prêter aucune attention ni à hier ni à demain. » (Rabbi Na’hman de Breslev)

N’écoutons pas les prophètes de malheur. Arrêtons de tout vouloir prévoir. Place à l’ « Improvise à Sion », à la Joie de Vivre !


Le verbe « Improviser » vient du latin « Improvisus », composé de in- et de « Provisus », participe passé de « Providere » (« Prévoir »).

« Iltour » (« Improvisation »)
אלתור
Guematria = 637

Le premier mot de la Bible ayant 637 pour guematria est « Lirot » (« Voir », cf. Genèse 2:19).
לראות
« Lirot » est l’anagramme de « Iltour ».


Guematria pleine de « Iltour » = 1113
אלף למד תו וו ריש
1113 + 5 (correspond aux 5 lettres formant le mot) = 1118
= guematria du Shema Israel :
« Écoute, Israel : YHVH est notre Elohim, l’Éternel est Un ! »
(Deutéronome 6:4)
שְׁמַע, יִשְׂרָאֵל: יְהוָה אֱלֹהֵינוּ, יְהוָה אֶחָד

#MélodieDivine


Jetons tous les Plans à la poubelle, gardons le Shema.

#ImproviseÀSion #RienCalculer #Guematria


Jam Session
ג’אם סשן
Guematria = 454
= guematria de « Li’hiot » (« Vivre », premier mot de la Bible ayant cette guematria, cf. Genèse 7:3)
לחיות

Quand ils improvisent, les musiciens composent et exécutent simultanément.

#JamSession #Live #IAM #CEstSion


Au lieu de faire un Veau d’Or, il aurait fallu faire un Bœuf !

#Rock

La Fédération Galactique

Le temps est venu de faire la lumière sur la Fédération Galactique.

Le nom de Dieu YHVH représente la dimension masculine du divin ; le nom Elohim représente lui la dimension féminine.

Une Fédération est un groupement d’états.
Un État est une manière d’être.

Comment s’allier avec la Fédération Galactique ? En dévoilant le Spirituel dans le Monde Matériel.

« HaFederatsia HaGalaktit » (« La Fédération Galactique »)
הפדרציה הגלקטית
Guematria = 951
= guematria de « Shema Israel » (« Écoute Israel »)
שמע ישראל
= guematria de « Israelit » (« Israélienne »)
ישראלית

Écoute Israel : la Délivrance Finale dépend de l’union avec le côté féminin du Principe Divin.

Un seul verset de la Bible a pour guematria 951 :
« Tous les jours de sa vie, elle travaille à son bonheur : jamais elle ne lui cause de peine. » (Proverbes 31:12)
גְּמָלַתְהוּ טוֹב וְלֹא רָע כֹּל יְמֵי חַיֶּיהָ

Il ne faut pas avoir peur de la Fédération Galactique, bien au contraire.

#EshètHayil #ElleHim



« Écoute, Israel : YHVH est notre Elohim, l’Éternel est Un ! »
(Deutéronome 6:4)
שְׁמַע, יִשְׂרָאֵל: יְהוָה אֱלֹהֵינוּ, יְהוָה אֶחָד
Guematria = 1118

« Un » se dit « E’had » en hébreu.
אחד
Guematria = 13

Elohim
אלהים
Guematria = 86

13 (E’had) x 86 (Elohim) = 1118

#DieuEstUn #GalAtik #FédérationGalactique

Les Iles Kerguelen

Iles Kerguelen
איי קרגלן
Guematria = 404
= guematria de la racine du mot « Kadosh » (« Saint », « Sanctifié »), qui exprime la Séparation.
קדש


Guematria pleine des Iles Kerguelen
אלף יוד יוד קוף ריש גימל למד נון
= 1110 + 8 lettres
= 1118
= guematria du Shema Israel :
« Écoute, Israel : l’Éternel est notre Dieu, l’Éternel est Un ! »
(Deutéronome 6:4)
שְׁמַע יִשְׂרָאֵל יְהוָה אֱלֹהֵינוּ יְהוָה אֶחָד


« Dieu est Un et Son Nom est Un » (Zacharie 14:9)
יְהוָה אֶחָד וּשְׁמוֹ אֶחָד
Guematria classique = 404
Guematria ordinale (98) + 14 lettres = 112 = YHVH (26) + Elohim (86)
יהוה אלהים


Le nom Kerguelen vient du breton « Ker Kellen » et désigne un endroit planté de houx

« Houx » se « Holly » en anglais (et « Ilex » en katin).

Holly
הולי
Guematria pleine = 112
הא וו למד יוד
= YHVH (26) + Elohim (86)
יהוה אלהים

Son Nom est Un, même dans les endroits les plus reculés.

#Kadosh #IlesKerguelen


La Cristallisation

La Cristallisation est une opération Unitaire du génie chimique. La cristallisation est l’une des opérations physiques les plus anciennes pratiquées, avec l’évaporation de l’eau de mer pour isoler du sel.

La Cristallisation, comme tout phénomène physique, représente un concept spirituel : les plus hauts niveaux de l’âme qui prennent corps.
Cela n’a rien à voir avec l’idolâtrie de ceux qui croient en la messianité d’un homme en particulier.


Les 4 dernières lettres de l’alphabet hébreu, Kouf, Reish, Shin et Tav, « cristallisent » l’Aleph-Beth (« AV », le Père).
קרשת
Guematria = 1000 (« Elef », peut se lire « Aleph », « Un »)
אלף


« Cristallisation » se dit « Hitgabshout » en hébreu.
התגבשות
Guematria = 1116

= guematria des 2 premiers mots de la Bible : « Bereshit bara » (« Au commencement créa »)
בְּרֵאשִׁית בָּרָא

= guematria de « Malkhout » (« Royauté ») + « Keter » (« Couronne ») la première et la dernière des sefirot.
כתר מלכות

Guematria de « Keter BeMalkhout » (« Couronne dans la Royauté »)
כתר במלכות
= 1118
= guematria du Shema Israel.
« Ecoute, Israël : l’Éternel est notre Dieu, l’Éternel est Un ! »
(Devarim / Deutéronome 6:4)
שְׁמַע יִשְׂרָאֵל יְהוָה אֱלֹהֵינוּ יְהוָה אֶחָד

Guematria ordinale de « Keter Malkhout »
= 117
= « YHVH HaElohim »
יהוה האלהים

#CristalliserLesSefirot


« Cristal » est proche du mot français « Christ » (« Machiah » en hébreu), qui vient du grec « Khristós » (« Oint »).

« Khristos » est proche du sanskrit « Krista » qui signifie « Attirant », lié à Krishna dont l’un des surnoms est « Celui qui attire ».


Le mot « Cristal » vient du latin « Crystallus » (« Eau congelée », « Glace »), issu du grec ancien κρύσταλλος, « Krústallos » (« Glace »), dérivé de κρύος, « Krúos » (« Gel »).

« Cristal » peut se dire « Gavish » en hébreu, ou simplement « Cristal ».
גביש
« Gavish » peut se décomposer ainsi : « Gav » (« Dos ») + « Yesh » (« Il y a »)

Il est dit que Adam et Ève furent créés « dos à dos » (Zohar Pekoudei).

Les 3 premières lettres de « Gavish » sont les mêmes que celles de « Gavia », la « Coupe », qui représente la Malkhout.
גביע

Cristal
קריסטל
Guematria ordinale = 85
= guematria de « Gavia » (« Coupe »)
גביע

Guematria ordinale avec le kolel (+1) = 86
= guematria de « Elohim »
אלהים

Guematria classique = 409
= guematria de « A’hat » (« Une » au féminin : la Malkhout)
אחת




Le Roi Répond au Jour du Corona

« Éternel, viens à notre secours ! Que le Roi nous réponde le jour où nous L’invoquons ! » (Psaumes 20:10)

« Korenou » (« Nous L’invoquons »)
קָרְאֵנוּ
Guematria avec le kolel = 357 + 1
= 358
= guematria de « Machiah »
משיח

#Korenou #Corona #Virus #Survi

יְהוָה הוֹשִׁיעָה: הַמֶּלֶךְ, יַעֲנֵנוּ בְיוֹם-קָרְאֵנוּ
Guematria du verset = 1118

= guematria du Shema Israel.

« Ecoute, Israel : l’Éternel est notre Dieu, l’Éternel est Un ! »
(Devarim / Deutéronome 6:4)

Shema Israel = 25 lettres
25 = 5 x 5
√5 = 2,236
√5 x 5 = 11,18…


גדול Gadol » (« Grand ») »
= 43

43 x 26 (YHVH) = 1118


« E’had » (« Un »)
אחד
= 13

Elohim
אלהים
= 86

13 (Ehad) x 86 (Elohim) = 1118


« Ceux-là élèveront la voix pour chanter, et, du côté de l’Ouest, éclateront en cris de joie devant la grandeur de l’Eternel. » (Esaïe 24:14)
הֵמָּה יִשְׂאוּ קוֹלָם, יָרֹנּוּ; בִּגְאוֹן יְהוָה, צָהֲלוּ מִיָּם
Guematria du verset = 1118


« Deux personnes marchent-elles ensemble, si elles ne se sont pas entendues d’avance ? » (Amos 3:3)
הילכו שניים יחדיו בלתי אם נועדו
Guematria du verset = 1118


« Il nous répond le jour où nous L’invoquons »
יעננו ביום קראנו
Guematria ordinale = 162
= guematria de « Kol YHVH » (Voix de Dieu »)
קול יהוה

« Et des libérateurs monteront sur la montagne de Sion, pour se faire les justiciers du mont d’Esaü; et la royauté appartiendra à l’Eternel. » (Obadia 1:21)

« Et la Royauté appartiendra à l’Eternel »
לַיהוָה הַמְּלוּכָה
Guematria = 162

Jeu de Rôle

« Jeu de rôle » se dit « Mis’hak Tafkidim » en hébreu
משחק תפקידים
Guematria = 1092

Jeu de rôle + YHVH (26) = 1118

« Écoute, Israël : l’Éternel est notre Dieu, l’Éternel est Un ! »
(Devarim / Deutéronome 6:4)
שְׁמַע, יִשְׂרָאֵל: יְהוָה אֱלֹהֵינוּ, יְהוָה אֶחָד
Guematria = 1118

Je D. rôle

D&D

Maître du Je.

#Master #G #Âme


#UnTorahDontVousÊtesLeHéros

Nu et Clair. Nucléaire.

L’uranium possède 26 isotopes connus, tous radioactifs.

Uranium
אורניום
« Or Mioun » (Lumière + Tri)
אור מיון

L’uranium 235 est le seul nucléide naturel qui soit fissile, qui peut, par capture de neutron, se scinder en deux noyaux fils avec émission de neutrons (fission nucléaire).


Uranium
אורניום
Guematria = 313

« Shouva » (« Ramène »)
שובה
Guematria = 313

« Be-Ish » (« En l’Homme »)
באיש
Guematria = 313


« Nucléaire » se dit « Garini » en hébreu.
גרעיני
Guematria = 343
= 7x7x7

#Fusion


« Elohim a dit » (« VaYomer Elohim », Gen. 1:3)
ויאמר אלהים
Guematria = 343

« YHVH a proclamé » (« VaYikra YHVH », Ex. 34:6)
ויקרא יהוה
Guematria = 343

« Arche de Dieu » (« Aron Elohim »)
ארון אלהים
Guematria = 343

« Lev Ish » (Cœur de l’Homme)
לב איש
Guematria = 343



« Tremblez et ne péchez point ; rentrez en vous-mêmes sur votre couche, et gardez le silence ! Sélah ! » (Tehilim / Psaumes de David 4:5)

« Rentrez en vous-mêmes » (« Imrou Bilevavkhem »)
אִמְרוּ בִלְבַבְכֶם
Guematria = 343


Fils Sion
Nu et Clair

#NouvelHomme


Dès lors que nous savons accéder à son énergie latente, la plus minuscule particule de matière peut dégager une énergie formidable.
Le moyen privilégié de déployer notre potentiel infini est de briser notre ego, ce qui permettra de faire rayonner notre Essence Divine intérieure.

(Rabbi de Loubavitch)

« Rentrez en vous-mêmes ! »


« Radiation » se dit « Krinah » en hébreu.
קרינה
Guematria = 365

« L’Eternel sera Roi sur toute la Terre ; en ce jour, l’Eternel sera Un et Son Nom sera Un ». (Zacharie 14:9)

« Et Son Nom sera Un » וּשְׁמוֹ אֶחָד
Guematria = 365

#KerenOr


ExploSion


Fit Sion


Shemesh (Soleil)
שמש

Shem (Nom) + Esh (Feu)
שם אש


« Centrale Nucléaire » (« Takhanat Koa’h Garinit »)
תחנת כוח גרעינית
Guematria ordinale = 186

YHVH
יהוה
= 10 + 5 + 6 + 5

10×10 + 5×5 + 6×6 + 5×5
= 25 + 36 + 25 + 100
= 186

#YHVH #Unité #Elohim #Fusion


« Fission Nucléaire » (« Bikoua Garini »)
ביקוע גרעיני
Guematria= 531

« Homme Pur » (« Ish Tahor »)
איש טהור
Guematria = 531


« Hitoukh » (« Fusion »)
היתוך
Guematria = 441
= Guematria de « Emèt » (« Vérité »)
אמת


« Hitoukh Garini » (« Fusion Nucléaire »)
היתוך גרעיני

Guematria classique de = 784

« Je vais tout consumer de dessus la face de la terre, dit le Seigneur.’ (Cephania 1:2)
אָסֹף אָסֵף כֹּל מֵעַל פְּנֵי הָאֲדָמָה נְאֻם יְהוָה
Guematria du verset = 784

Guematria Akhas Beta (Zeir Anpin) de « Hitoukh Garini » = 1118

« Écoute, Israel : l’Éternel est notre Dieu, l’Éternel est Un ! »
(Deutéronome 6:4)
שְׁמַע, יִשְׂרָאֵל: יְהוָה אֱלֹהֵינוּ, יְהוָה אֶחָד
Guematria = 1118


Si un homme sanctifie chacun de ses membres et adhère à la Torah par une adhésion d’esprit à esprit et que lui-même devient une Torah complète, alors ‘voici la Torah de l’Homme’, car l’Homme lui-même devient la Torah, et ‘la Torah de Dieu est parfaite’, car il n’ a aucune imperfection, et il cause le retour de l’âme humaine à sa source, et la source est restaurée dans le lieu supérieur.

Rabbi Mordekhai de Tchernobyl

Your « Ani », Homme
אני

En tirade à Sion.

Nu et Clair.

Or Ange Mécanique

« Or » signifie Lumière en hébreu.

Paradis vient de l’hébreu « Pardès » qui signifie « Verger d’Orangers ».

La couleur orange est la couleur complémentaire du bleu azur (Tekhelet). C’est donc la couleur qui le met le plus en valeur.

Or Ange Mécanique.

Ange de Lumière.

C’est bientôt l’heure.


« Orange » (Transcription en lettres hébraïques)
‘אורנג
Guematria = 260 = YHVH (26) x 10

Guematria ordinale = 44 = « Dam » (« Sang »)
דם

Guematria Akhas Beta (Zeir Anpin) = 364 = « HaSatan » (« Le Satan »)
השטן

#OrangeMan #OrangeSanguine


La couleur orange se dit « Katom » en hébreu.

Les deux premières lettres, Kaf et Tav, forment les initiales de « Keter Torah » (« Couronne de la Torah).

« Orange »
כתום
Guematria = 466

« Goulgalta » (peut s’écrire avec ou sans Aleph)
גלגלת
Guematria = 466

« Goulgalta » (le « Crâne ») est le Keter d’Arikh Anpin, correspondant à l’origine de la Volonté.
À l’intérieur se trouve le ‘Hessed d’Atik Yomin, lié au Plaisir.
L’union de la Volonté et du Plaisir engendre le « Désir de créer ».

« Tout ce que désire Dieu, il le fait. » (Psaume 135:6)


« Orange » (le fruit) se dit « Tapouz ».

« Tapouz »
תפוז
Guematria ordinale = 52 = YHVH (26) x 2


« Klipat’ HaTapouz » (« La Peau d’OrAnge »)
קליפת התפוז
Guematria = 1118

= guematria du Shema Israel

« Ecoute, Israel : l’Éternel est notre Dieu, l’Éternel est Un ! »
(Devarim / Deutéronome 6:4)

Guematria classique de « Klipat HaTapouz » = 137
= « Kabbalah »
קבלה


Orange = « Katom »
כתום
= Keter Torah + Homme
= Cat (Chat) + Homme = Shalom

#OrAnge #FaitLUn


L’opéra « L’Amour des Trois Oranges » de Prokofiev est basé sur le conte fantastique du même nom, lui-même basé sur le conte « L’Amour des Trois Cédrats (Etroguim) », conte-type universel basé sur le thème de la fiancée substituée.


Aleph, Nombre d’Or, Masques et Noms de Dieu

Masque de Toutankhamon

La Coudée Royale Égyptienne, règle graduelle qui servait de référence dans l’Egypte Antique mesure environ 0,5236 m, soit le sixième de Pi.

https://fr.wikipedia.org/wiki/Coud%C3%A9e_royale_%C3%A9gyptienne

La Pyramide de Khéops et le Sphinx.

1 paume = 34 lignes
1 palme = 55 lignes
1 empan = 89 lignes
1 pied = 144 lignes
1 coudée = 233 lignes

Suite de Fibonacci : 1, 1, 2, 3, 5, 8, 13, 21, 34, 55, 89, 144, 233, 377, …

https://fr.m.wikipedia.org/wiki/Suite_de_Fibonacci

Le Nombre d’Or

#112 #358

Shema Israel = 25 lettres
25 = 5 x 5
√5 = 2,236

√5 x 5 = 11,18…

Schéma : Projet, Plan, Design.

Guematria du Shema Israel = 1118


= 2236 / 2

Voir Article sur le Nombre 2236

3000 = 3 Alephs

Voir Article sur la Neige

2236 + 3000 = 5236

Chaque côté de l’Hexagone mesure une Coudée royale.

Coudée royale = 0,5236 mètre

Circonférence = 6 coudées

6 coudées = 3,1416 mètres

Diamètre = Circonférence / Pi

Diamètre du cercle = 1 mètre

Le mètre a été défini comme la 10 000 000ème partie d’une moitié de méridien terrestre passant par Paris.

https://fr.wikipedia.org/wiki/M%C3%A8tre

Il a été défini en France lors de la Révolution française afin d’unifier les mesures. Le mètre est désormais la mesure internationale de référence, même si de nombreux pays notamment anglophones continuent d’utiliser le « Pied ».

Coudée royale égyptienne et Mètre français sont liés dans l’espace… et dans le temps… comme dans une matrice…

Egypte se dit Mitsraïm en hébreu, qui vient de « Metsar » qui signifie « étroitesse » (et qui ressemble à l’anglais Master). Mitsraïm est une « Galout » (exil en hébreu), un « Goulet » (passage étroit), un « Goulot d’étranglement » (point d’un système limitant les performances globales d’un flux de production).

Dans les Temps Futurs, lorsque nous aurons détruit la Matrice d’Edom (Edom / Dam : Sang), les femmes n’auront plus de règles.

Servir Dieu, le seul vrai Maître du monde, c’est travailler ses midot et maîtriser son ego pour connaître Ses mystères.

Sortir d’Égypte, c’est « sortir des mesures » : devenir un Grand Maître ».

« Master HaGadol » (« Grand Maître »)
מאסטר הגדול
Guematria = 358
= guematria de « Machia’h »
משיח

M’Être

Le Nombre 2236

YHVH
יהוה
Guematria = 26

Elohim
אלהים
Guematria = 86

26 (YHVH) x 86 (Elohim) = 2236

#NomBreDeCode #2236

« Mais il n’a plus paru, en Israel, un prophète tel que Moïse, avec qui le Seigneur avait communiqué face à face. » (Deutéronome 34:10)
וְלֹא-קָם נָבִיא עוֹד בְּיִשְׂרָאֵל, כְּמֹשֶׁה, אֲשֶׁר יְדָעוֹ יְהוָה, פָּנִים אֶל-פָּנִים
Guematria du verset = 2236

« Écoute, Israel : l’Éternel est notre Dieu, l’Éternel est Un ! » (Deutéronome 6:4)
שְׁמַע, יִשְׂרָאֵל: יְהוָה אֱלֹהֵינוּ, יְהוָה אֶחָד
Guematria du verset = 1118
= 2236 / 2

Shema Israel = 25 lettres
25 = 5 x 5
√5 = 2,236

√5 x 5 = 11,18…

« Gadol » (« Grand »)
גדול
Guematria = 43

43 x 26 (YHVH) = 1118

« Éternel, viens à notre secours ! Que le Roi nous exauce le jour où nous l’invoquons ! » (Psaumes 20:10)
יְהוָה הוֹשִׁיעָה: הַמֶּלֶךְ, יַעֲנֵנוּ בְיוֹם-קָרְאֵנוּ
Guematria du verset = 1118

« Ceux-là élèveront la voix pour chanter, et, du côté de l’Ouest, éclateront en cris de joie devant la grandeur de l’Eternel. » (Esaïe 24:14)
הֵמָּה יִשְׂאוּ קוֹלָם, יָרֹנּוּ; בִּגְאוֹן יְהוָה, צָהֲלוּ מִיָּם
Guematria du verset = 1118

« Quand tu feras le dénombrement général des enfants d’Israel… » (Exode 30:11)
כִּי תִשָּׂא אֶת-רֹאשׁ בְּנֵי-יִשְׂרָאֵל
Guematria = 1118

« Deux personnes marchent-elles ensemble, si elles ne se sont pas entendues d’avance ? » (Amos 3:3)
הילכו שניים יחדיו בלתי אם נועדו
Guematria du verset = 1118

2236ème verset de la Torah :
« Médite et exécute, selon le plan qui t’est indiqué sur cette montagne. » (Exode 25:40)
וּרְאֵה וַעֲשֵׂה: בְּתַבְנִיתָם אֲשֶׁר אַתָּה מָרְאֶה בָּהָר

#GeoMatria