Archives de catégorie : Nouvelle Torah

Sion

« Car la Torah sortira de Sion. » (Esaïe 2:3)
כִּי מִצִּיּוֹן תֵּצֵא תוֹרָה

Mots-clés : Torah de Sion, Suisse, Montagne, Homme, S’installer, Siéger, S’asseoir, Chaise, Repas, Boisson, Heureux, Rassasié, Digestion, Jardin, Champs, Sillon, Scion, Yessod, Shaddaï, Fondation, Institution, Assemblée, Secret, Sod, Union, Soudure, Barrière, Blanc, Noir, Six, Sex, Caché, Obscur, Sed, Sad, Sud, Shed, Shit, Shet, Set, …


Direction Sion !


Sion
סיון
Guematria ordinale = 45
= guematria du mot « Adam » (« Homme »).
אדם

#Adam #AddÂme #NouvelleÂme #NouvelHomme #NouvelleTorah #TorahDeSion #TorahDAdam


« Écoutez-moi, vous qui êtes mon peuple, prêtez-moi l’oreille, vous qui formez ma nation ! Car la Torah sortira de moi, et j’établirai la justice pour éclairer les nations. » (Esaïe 51:4)
הַקְשִׁיבוּ אֵלַי עַמִּי וּלְאוּמִּי אֵלַי הַאֲזִינוּ: כִּי תוֹרָה מֵאִתִּי תֵצֵא וּמִשְׁפָּטִי לְאוֹר עַמִּים אַרְגִּיעַ

Le Midrash commente ainsi le verset d’Esaïe :
« Dans les Temps futurs, Dieu va s’asseoir …et expliquer la Nouvelle Torah qui sera donnée à travers le Machia’h. » (Yalkout Shimoni – 429)
עתיד הקב »ה להיות יושב… ודורש תורה חדשה שעתיד ליתן על-ידי משיח

Dieu va s’asseoir. Il va siéger.

« Chaise » se dit « Chair » en anglais.
La Chair.

#Adam #AddÂme #GodWillSit #T-Rhône #SaintSiège #GardesSuisses


Le nom de la ville de Sion (Sitten en allemand), situé en Suisse dans le canton du Valais, vient du latin « Sedunum », du nom du peuple gaulois qui vivait dans la région, les Sédunes, mentionnés par Jules César dans la Guerre des Gaules. Leur nom vient de la racine indo-européenne « SD » (« Installé », « Assis »,…). Les Sédunes sont « Ceux qui sont assis », « Ceux qui sont installés ».

« Sur les rives des fleuves de Babylone, là nous nous assîmes, et nous pleurâmes au souvenir de Sion. » (Psaumes 137:1)
עַל נַהֲרוֹת בָּבֶל שָׁם יָשַׁבְנוּ גַּם בָּכִינוּ: בְּזָכְרֵנוּ אֶת צִיּוֹן

Sion = Sédunes = « C’est d’Une » = C’est de l’Union avec la dimension féminine du Divin que viendra la Délivrance Finale et que nous retournerons vers Sion.

La racine indo-européenne SD (« Sed », « Sad », « Sod », « Sid ») a donné des mots qui signifient entre autres : « Installé », « Assis », « Posé », « Siéger », « Demeurer », « Etre établi », « Tumulus », « Colline », « Etre stable », « Se déposer », « Bien-être », « Confort », « Calme », etc.

Exemples de mots liés à la racine indo-européenne « SD » :

  • « Résider », « Sédentaire », « Assidu »,…
  • L’anglais « To sit » : « Asseoir »
    ainsi que « To set » : « Poser », « Mettre en place », « Installer »
  • Le latin « Sedere » : « Asseoir »
  • Le sanskrit « Sad » ( सद् ) : « S’asseoir »
  • Le proto-slave « Saditi » : « Planter »
  • Le russe « Sad » ( сад ) : « Jardin »
    etc.

En kabbalah, la sefira correspondant à l’Assise, au Fondement, à la Transmission, est la sefira Yessod.
Yessod est la 6ème sefira de ‘Hessed à Malkhout, elle correspond au 6ème jour, celui de la Création de l’Homme qui a pour but de rentrer dans le Shabbat au Jardin d’Eden.

Yessod correspond au désir d’union, entre l’homme et la femme, entre le monde d’en haut et celui d’en bas, etc.

#Soudure #Sod #YesSod


Yessod = Youd + Sod = Secret de la lettre Youd, du désir d’union des 2 youds de l’Aleph
י סוד


La sefira Yessod, c’est la Jerusalem Céleste, c’est « Zion » qui permet d’échapper à la Matrice.


C’est par l’Union que nous échapperons à l’exil.

Sion = Ombre et Lumière

L’Ombre est Lumière.

#SionEtLumière


Sion peut représenter l’Obscurité la plus complète aussi bien que la Délivrance. Tu as le choix.

#IlluSion #ConfuSion


Outre la ville de Sion en Suisse, il existe des villages nommés Sion en Haute-Savoie, dans le Gers, …
Le village de Sidhean en Irlande, est également appelé Sion. « Sidhean » veut dire la « Colline des Fées » en irlandais. Le mot « Sid » désigne un « Tumulus » en gaulois.

En assyrien, « Sadu » signifie « Montagne ».

#MontSion


« Si on… » se dit « Im anakhnou… » en hébreu
אם אנחנו
Guematria = 156
= guematria de « Tsion » (« Sion »)
ציון
= YHVH (26) x 6
יהוה
26 est la guematria du nom de Dieu YHVH

Le nombre 6 fait allusion à la lettre VAV (6ème lettre de l’alphabet hébreu).
Les Vavim sont les crochets utilisés dans le Temple.
La lettre Vav sert de conjonctif (« Et ») et lie les mots entre eux.
Le sixième jour fait la jonction entre la semaine et Shabbat.

Le Yessod, correspond au organes génitaux, au sex , au 6.


« Par les fils de Koré. Psaume. Cantique. Il a Fondé (Yessoudato) sa résidence sur les montagnes saintes.
L’Eternel aime les portes de Sion, mieux que toutes les demeures de Jacob. » (Psaumes 87:1-2)
לִבְנֵי קֹרַח מִזְמוֹר שִׁיר: יְסוּדָתוֹ בְּהַרְרֵי קֹדֶשׁ.
אֹהֵב יְהוָה שַׁעֲרֵי צִיּוֹן מִכֹּל מִשְׁכְּנוֹת יַעֲקֹב


Lorsque l’on recherche le Son Primordial, il faut tenir compte de l’évolution phonétique au cours des millénaires.
Les sons, les mots, les racines évoluent avec le temps. Par exemple, un son correspondant à la lettre D peut évoluer vers un T. En hébreu, la lettre Shin peut devenir un Samekh, etc.

Prononce à Sion !

#TorahDeSion #TorahDuSon


« Tu as Fondé (Yassad) la terre sur ses colonnes d’appui, pour qu’elle ne chancelle jamais. » (Psaumes 104:5)
יָסַד אֶרֶץ עַל מְכוֹנֶיהָ בַּל תִּמּוֹט עוֹלָם וָעֶד

En hébreu, la racine « SAaD » (Samekh – Ayin – Dalet) signifie « Rester », « Supporter », « Soutenir », « Approvisioner ».
סעד

On retrouve par exemple cette racine dans les mots « Missada » (« Restaurant ») et « Seouda » (« Repas »)
מסעדה
סעודה

On s’asseoit pour se restaurer.

La sefira Yessod se situe juste au-dessus de Malkhout, et la « nourrit ».

#RestaureÀSion #Tikkoun


La Raclette, variété de fondue au fromage, a pour origine le canton du Valais.

« Gvina » (« Fromage »)
גבינה
Guematria = 70
= guematria de ‘Yayin » (« Vin »)
יין
= guematria de « Sod » (« Secret »)
סוד

« Plus une personne est éloignée de la vérité, plus elle considère celui qui s’écarte du mauvais chemin comme un fondu. » (Rabbi Na’hman de Breslev)

Pour trouver le secret de toutes choses, il faut être un peu « fondu ».

#FonduSuis #FondueÀSion #Fondation #Yessod


Trouver le Sod, le secret des choses par l’Union des opposés, nous rend heureux. Ne soyons pas « Sad », soyons Heureux ! Mais vivons « cachés ».

#MystèresCachés


En hébreu biblique, un « Sad » est un bloc de pierre immobilisant les pieds d’un condamné (cf. Job 13:27).
סד

#Tristesse #Exil #CondamneÀSion


« Sadé » veut dire « Champ » en hébreu. Le champ nous nourrit.
סדה


La racine « Sadad » signifie « Labourer », « Passer la herse ».
שדד
« Le laboureur passe-t-il tout son temps à labourer en vue de semer ? À fendre le sol et à Passer la Herse (Yesaded) dans son champ ? » (Esaïe 28:24)
הֲכֹל הַיּוֹם יַחֲרֹשׁ הַחֹרֵשׁ לִזְרֹעַ יְפַתַּח וִישַׂדֵּד אַדְמָתוֹ


Un Scion est un rejeton, une jeune branche destinée à être greffée.

#Sod #Pardès #Assembler


On plante les boutures dans un Sillon.

« Qu’un sang un, pur, abreuve Sion ! »


Vent d’anges.

#Sion


En vieil anglais « Sæd » veut dire (« Plein », « Rassasié »). Il a donné le mot « Sad » (« Triste »), car lorsque l’on est triste on reste immobile (la tristesse est une « barrière »), comme lorsque l’on est rassasié.

« Sæd » ainsi que « Sade » en français sont apparentés au latin « Satur »(« Saturé ») ou « Satis » (« Suffisant »)

« Assez » vient de « Ad satis ».

« Le Nom de Dieu El Shaddaï vient du fait que l’univers s’expandait tel un cercle infini puis Dieu a dit ‘Day !’ (Assez !) » (Talmud Hagiga 12a)


La sefira Yessod correspond au nom de Dieu « Shaddaï ».

Le nom de Dieu Shaddaï peut être interprété comme le « Sein » (« Shad ») de Dieu

Shaddaï
שדי
Guematria = 314

Pi = 3,14…
Pis = Cercle

Le « Shedu » est un esprit protecteur de la Mésopotamie antique.

#TwinPeaks #CachezCesSaints


« Le Juste est le Fondement (Yessod) du monde. » (Proverbes 10:25)
צַדִּיק יְסוֹד עוֹלָם

Yessod est incarné par le Tsadik le Juste, à l’image de Yossef.

Yossef
יוסף
Guematria = 156 (6×26)
= guematria de « Tsion »
ציון

Le Tsadik, Zion, … tout ce qui est lié à la sefira Yessod est « caché » (« niSTar »)

#TsadickCaché #CachezCeSaint


« Sod » veut dire « Secret » en hébreu.
En hébreu biblique, « Sod » désigne également une assemblée, un cercle de confidents (de gens « soudés »), une discussion secrète, un plan (Ex. : Genèse 49:6)
סוד
Guematria = 70
= nombre de « nations » = assemblée

« Allélouya ! Je louerai l’Eternel de tout mon cœur, dans l’Assemblée (Sod) des justes. » (Psaumes 111:1)
הַלְלוּ יָהּ:אוֹדֶה יְהוָה בְּכָל לֵבָב בְּסוֹד יְשָׁרִים וְעֵדָה

#Alephim


« Sodi » veut dire « Mon secret » en hébreu.
סודי
On retrouve ce mot une fois dans la Bible (Nombres 13:10). Sodi est le nom du père de Gaddiel, un espion envoyé par Moïse pour explorer la Terre Sainte.


« Mais ainsi a parlé le Seigneur, l’Eternel : Voici, je vais, dans Sion, ériger une pierre de fondation, une pierre éprouvée, une précieuse pierre d’angle solidement fixée ; quiconque s’y appuiera ne sera pas réduit à fuir. » (Esaïe 28:16)
לָכֵן כֹּה אָמַר אֲדֹנָי יְהוִה הִנְנִי יִסַּד בְּצִיּוֹן אָבֶן אֶבֶן בֹּחַן פִּנַּת יִקְרַת מוּסָד מוּסָּד הַמַּאֲמִין לֹא יָחִישׁ

#Yessod #Mossad


L’Homme doit être pudique. Le désir d’union, le sexe, doit demeurer caché de l’oeil public : c’est un « service secret ». Pour vivre heureux, vivons cachés.

#770 #007


Les Fondations, les Saints, les Seins, les Organes Génitaux, la « Chatte », le « Shit » (cannabis), le « Shit » (excréments), les Shedim, etc. sont toutes des « choses cachées ».

On dit « Chut ! » quand quelque chose doit rester secret.

Ce qui est secret, caché, comme les d’une maison, constitue un fondement.

Le mot « Mossad » désigne une « Fondation ».
מוסד
Les services secrets sont le « Yessod » de l’État. On ne les voit pas. Ils constitutent la base de l’État profond, inamovible.


L’adjectif « Sade » veut dire « Agréable » en français. Son contraire est « Maussade » qui signifie « Sombre ».


Attends Sion. La sefira Yessod a un côté obscur car il est justement l’endroit où peut se faire la coupure, le barrage, entre les mondes d’en haut et d’en bas. Le côté obscur deSion, c’est aussi le fait de rester « assis », de refuser de passer à l’action, d’agir dans le monde den bas (Assia / Malkhout).

En effet, il ne faut pas confondre « Père vers Sion » (le Tsadik, le Juste) et « Perversion » (le sadique).

Yessod correspond à ce que l’on appelle le « bas astral », là où sont les Shedim, les « démons » qui attaquent la Brit.
Un Shed cherche à « siéger », à « posséder » une personne en s’y collant (« Dibouk »). Dans le vaudouisme, la possession par un esprit est appelé « chevauchement » : l’esprit « s’assoit » sur le possédé.
En anglais « Shade » peut se traduire par « Ombre », « Nuance », mais aussi « Fantôme ».


« Tous ceux-là se réunirent dans la Vallée des Siddim, qui est devenue la Mer du Sel. » (Genèse 14:3)
כָּל אֵלֶּה חָבְרוּ אֶל עֵמֶק הַשִּׂדִּים: הוּא יָם הַמֶּלַח

La Vallée des Siddim, qui est devenu la Mer Morte, peut se traduire par « Vallée des Champs », mais peut aussi se lire « Emek HaShedim », « Vallée des Démons ». Elle fut le théâtre de la Guerre des Rois.

Sod Homme = Ego Mort

Selon le Talmud, les démons « nous entourent comme le sillon autour de l’arbre » (Brakhot 6a), » comme le sillon autour d’un pied de vigne » (commentaire de Rachi).
אָמַר אַבָּיֵי: אִינְהוּ נְפִישִׁי מִינַּן, וְקָיְימִי עֲלַן כִּי כִּסְלָא לְאוּגְיָא


En hébreu la transcription phonétique de « Zion », « Zioun », signifie « Baise ».
זיון

#Base #MarquisDeSad


« Sod » veut dire « Gazon » en anglais.

#GazonMaudit #Shabbat


Yessod correspond au désir d’union entre les contraires, entre la dimension féminine et la dimension masculine.
Lorsque le désir d’union est à sens unique, c’est-à-dire seulement envers ceux qui nous ressemblent, alors, le secret, le Sod, est omis. C’est la raison pour laquelle Israel est un « pays homosexuel » refusant de s’unir avec la dimension féminine, que ce soit dans sa dimension physique (Gay Pride de Tel Aviv) ou spirituelle (monde orthodoxe fuyant les laïcs et les non-juifs).

#fFondant #FondeÀSion #GoyPride


En kabbalah, la relation parfaite avec le Divin est appelée relation « Face à face ».
Cette relation parfaite a lieu lorsque nous cherchons et dévoilons les lumières cachées dans ce monde.
Le contraire est la relation « Dos-à-dos ».
Il ne faut pas confondre « Face » (en anglais) et « Fesses ».


En hébreu, le mot Satan vient de la racine « Saté » qui signifie « Se retourner », « S’éloigner ».
שטן
On la retrouve dans la mot « Sotah », mot donné dans la Bible à la femme accusée d’adultère, celle qui est « déviante » et à qui on fait boire les « eaux amères ».
שוטה


« Mishtei », « Festin » en hébreu, a la même racine que « Lishtot », « Boire ».
משתה
לשתות

Pour faire du Soda, l’eau était auparavant gazéifiée par une solution de bicarbonate de soude, d’où le nom « Soda ».
« Soda » et « Soude » viennent de l’arabe « Suwwad » (« Suaeda » en français = Soude maritime, dont une variété est de couleur noire), apparenté à « Aswad » أسود (« Noir »).
La Soude noircit.


La racine « Shétèn », signifie « Uriner », « Verser de l’eau ».
שתן
On la retrouve dans le verset suivant :
« C’est pourquoi je susciterai le malheur à la maison de Jéroboam ; je n’en épargnerai pas ceux qui pissent contre les murs … » (Rois I 14:10)
לָכֵן הִנְנִי מֵבִיא רָעָה אֶל בֵּית יָרָבְעָם וְהִכְרַתִּי לְיָרָבְעָם מַשְׁתִּין בְּקִיר
En argot biblique, « Mashtin BaKir » (« Ceux qui pissent contre les murs »), désigne les enfants.
מַשְׁתִּין בְּקִיר

Il ne faut pas confondre « Peace » et « Piss ».

#Valais #Wall-Is


Selon la kabbalah, le travail de l’Homme consiste à « élever les eaux d’en bas » (la dimension féminine) pour qu’elles s’unissent à celles d’en haut (la dimension masculine).

Il faut briser les barrières pour faire passer les eaux.

Le nom du Sudd, zone marécageuse du Soudan, vient de l’arabe « Sadd » سد (« Barrière »).
En anglais, le mot « Sudd » désigne une barrière végétale empêchant la navigation.

#VaVersToiMême


Le nom du Soudan vient de l’arabe « Balad As-Sudaan » بلد السودان (« Pays des Noirs »).

#Sud #Soudan #SoudanDuSud


« Sid » signifie « Blanchir », « Réduire en chaux » (cf. Amos 2:1)
שיד

#SidVicious #BlackOrWhite #OmbreEtLumière


La sagesse se trouve dans le Sod.
Selon la tradition juive, « la Sagesse se trouve au Sud » (en rapport avec l’emplacement de la Menorah dans le Temple).
Au sud d’Israel se trouve l’Arabie Saoudite (là où se trouve l’âme, mec).

« Saoud » (سُعود) veut dire « Heureux », « Comblé » en arabe.

#Sud #Midi #Midianites


Le mot « ion » vient du grec ancien ἰόν , se traduisant par « Allant », « Qui va ».

SE / S’ est un pronom personnel réfléchi.

S’ION = « Va vers toi-même »

#UnVersSion #NouvelleTorah #BienvenueÀSion


Un ion est un atome ou une molécule ayant gagné ou perdu un ou plusieurs électrons. On distingue 2 grandes catégories d’ions : les cations chargés positivement, et les anions chargés négativement.

#Pur #UnPur #UnVersSion


Les faisceaux d’ions naissent de l’accélération de particules chargées et leurs analyses permettent d’être au plus près du noyau.
Les ions forterment ionisés sont des objets quantiques.

#CantiqueDesQuantiques


Un composé ionique est un composé chimique créé par association d’ions. Parmi ceux-ci, il y a le Chlorure de sodium (sel) ou l’Hydroxyde de sodium (soude).

« Natrane Hydroxydi » (« Hydroxyde de Sodium »)
נתרן הידרוקסידי
Guematria avec le kolel (+2) = 1111

#SelDesAlpes #Alephim


« Sod » veut dire « Secret » en hébreu.
סוד
Guematria = 70

« Sodium » se dit « Natrane »
נתרן
Guematria = 700

#770


Le « Sel » (chlorure de sodium) se dit « Melakh » et est proche phonétiquement du mot « Melekh » (« Roi »).
L’Homme devient « Roi de la Terre » lorsqu’il élève le monde matériel en révélant ses secrets.

« La gloire de l’Eternel, c’est de s’entourer de mystère ; la gloire du roi est d’examiner les choses à fond. » (Proverbes 25:2)
כְּבֹד אֱלֹהִים הַסְתֵּר דָּבָר וּכְבֹד מְלָכִים חֲקֹר דָּבָר


Ө
Le Sel représente ce qui lie, ce qui connecte, ce qui soude. Le Sel, c’est l’union entre l’En haut et l’En bas.

#SelDesAlpes


La racine « Shadad » signifie « Détruire ».
שדד
« Laisse les exilés de Moab demeurer chez toi ; donne-leur un asile contre le Dévastateur (Shoded), jusqu’à ce que l’oppression ait cessé, que les violences aient pris fin, et que l’envahisseur ait quitté le pays. » (Esaïe 16:4)
גוּרוּ בָךְ נִדָּחַי מוֹאָב הֱוִי סֵתֶר לָמוֹ מִפְּנֵי שׁוֹדֵד: כִּי אָפֵס הַמֵּץ כָּלָה שֹׁד תַּמּוּ רֹמֵס מִן הָאָרֶץ

Il ne faut pas confondre Seth (le Destructeur dans la mythologie égyptienne) et Seth (« Shet » en hébreu, qui a pour sens « Fondement »).

« Adam … produisit un être à son image et selon sa forme et lui donna pour nom Seth » (Gen. 5:3)

Seth (« Shet »)
שת
Guematria = 700


On retrouve la racine « Shet » dans le mot « Even HaShtiya », « La Pierre de Fondement », celle du Saint des Saints du Temple de Jerusalem.
אבן השתייה

#PierreDeSion


Dans le dialecte du Valais, « Assieds-toi » se dit « Achéta té ».


La racine indo-européenne « Sed » est également à l’origine du mot « Sanhédrin » qui vient du grec « Sunedrion » συνέδριον « Assemblée siégeante », composé de « Syn » σύν (« Avec ») et de « Hedra » ἕδρα (« Siège »).
« Hedra » vient de « Hezomai » ἕζομαι (« Asseoir ») qui a pour origine l’indo-européen « Sed » (apparenté au latin « Sedeo »).

Outre le grand-prêtre, le Sanhedrin était composé de 70 membres (guematria de « Sod » = « Secret »).


La racine « Sed » a aussi donné le mot « Session » (du latin « Sessio » / « Sedeo »). Une session est une période pendant laquelle une assemblée tient une séance.

C’est Sion.

#VersSion #Live


Le préfixe « Proto » (du grec « Protos », « Premier ») désigne le Premier rang, l’Origine.

En linguistique historique, le préfixe « Proto »sert à désigner un état de langue antérieur à sa différenciation en dialectes, comme dans « Proto-indo-européen » ou « Proto-hébreu ».

« Kol » veut dire « Voix » en hébreu, comme dans « Kol YHVH » (« Voix de Dieu »)
קול יהוה

Proto-Kol des Sages de Sion.

#ConspireÀSion #SaVoix #QueLaLumièreSoit


Un « Shiddour » est une « Émission ».
שידור

La sefira Yessod peut être comparée à une Antenne.

#Antenne #OnEstDeux #Ondes #Sonde #Sod


Un « Shiddoukh » (rencontre en vue d un mariage), vient de la racine « Shadakh » (« Se reposer »). Un shiddoukh permet de fonder une famille, de « se poser ».
שידוך

#UnionDesOpposés #Sion


La racine « SDR » exprime l’ordre.
סדר
Tout est « Besseder », tout est en ordre quand les choses sont à leur place.


« Et les exilés de cette légion d’Enfants d’Israel, jusqu’à Tsarfat… monteront sur le Mont Sion pour se faire les justiciers de la montagne d’Essav et la royauté appartiendra à l’Éternel. » (Ovadia 1:20-21)


Machia’h viendra « sur un âne » : l’Âne fait référence à la Matière (« ‘Homer » en hébreu, même racine que « ‘Hamor », l’Âne) qui doit être raffinée par l’Homme, en dévoilant le spirituel dans le monde matériel.

Lors de la Délivrance Finale, le Machia’h, c’est à dire la Dimension Féminine du Divin (Malkhout), viendra sur un âne et la Shekhina sera dévoilée. La Présence Divine sera « transportée » par le monde matériel qui ne fera plus qu’un avec le monde spirituel.

« Réjouis-toi fort, fille de Sion, jubile, fille de Jérusalem ! Voici que ton roi vient à toi juste et victorieux, humble, monté sur un âne, sur le petit de l’ânesse. » (Zacharie 9:9)

Halakha

La Halakha désigne la Loi Juive.

Halakha
הלכה
Guematria pleine = 186
הא למד כף הא
= guematria pleine de la lettre Kouf
ק
= guematria de « Kof » (Singe »)
קוף

La lettre Kouf est la seule non finale à descendre sous la ligne d’écriture. Elle représente à l’origine un Singe.
Le Zohar parle d’elle négativement (Zohar I 2b) : elle est une lettre du mensonge car elle « singe » la lettre Hé, lettre du nom de Dieu.

En revanche, lorsque nous avons fait le tikoun, la réparation du Kouf, sa Lumière éclaire jusqu’aux mondes les plus inférieurs, c’est-à-dire jusqu’au « Pied », qui représente la sefira Malkhout. L’Homme n’est alors plus un « Kof-Copieur », un « singeur », mais est « à l’image » de Dieu : un Sage, un Saint-Je.

C’est la raison pour laquelle la lettre Kouf réparée (guematria du Kouf = 100) est liée à la sefira Keter et au partsouf Atik, qui permet de reproduire (« Lehatik ») l’image de Dieu (10×10 sefirot).

Il ne faut pas écouter les autorités politiques et religieuses, dominées par les mâles, par le mal, qui cherche à vous contrôler, vous impressionner en utilisant toutes sortes déguisements, en se donnant des titres honorifiques.

« Ce n’est pas parce qu’ils sont nombreux à avoir tort qu’ils ont raison. » (Coluche)

Durant l’exil, le mal se fait « Grand » (« Rav » / « Macro »).
Le bien, lui, se fait « Petit » (« Micro »).

« Emmanuel » veut dire « Dieu est avec nous » en hébreu.
עמנואל

Renversons Emmanuel Macro qui nous dit « En marche ! » pour mettre au pouvoir Emmanuel Micro. Arrêtons d’écouter les tumultes du monde extérieur, mais écoutons la petite voix intérieure. Ainsi, nous trouverons la voie, la véritable halakha.

Les singeurs doivent évoluer : sortir de l’uniformité pour trouver l’Unité. Devenir des Hommes véritables, apprendre à marcher debout.

Le mot « Halakha », vient de “Halakh” qui signifie “Marcher”, et ce mot désigne durant l’exil une falsification de la Torah, des pratiques idolâtres, consistant à obéir aux autorités religieuses et à les imiter dans les moindres détails.

Observons bien le monde pendant l’exil : les fous cachent leur folie derrière un masque sérieux (politiques, religieux, militaires, dirigeants économiques, etc.). Le contraire est aussi vrai. La Halakha est une folie. Pourquoi serions-nous tous obligés de marcher au pas, obligés de suivre la folie des dirigeants religieux ?

Nos convictions sont uniques. Suivre la Halakha, ce n’est pas marcher au pas comme des moutons, suivre la mode, mais trouver sa cadence. Nous sortons de l’exil et éclairons la sefira Malkhout (Royauté), représentée par le Pied (“Réguèl” en hébreu, mot lié à la “Règle”, la “Loi”), lorsque nous trouvons notre façon de marcher personnelle.

Sors des limites, arrête d’imiter.

Sois toi-même.

Sors de « l’imite » : sors d’Égypte !

« Soudain ils ont tous marché au pas !
Toute cela avait pour but d’illustrer le péril du conformisme et la difficulté de préserver vos convictions, quoi qu’en pensent les autres. Certains d’entre-vous, je le lis dans leurs yeux se sont dit : Wow, j’aurais marché autrement !
Mais alors pourquoi ont-ils applaudi en mesure ?
Nous avons tous besoin d’être acceptés. Mais soyez persuadés que vos convictions sont uniques, les vôtres. Même si on les trouve anormales, ou impopulaires. Même si le troupeau dit : C’est maaaaaaal ! »

(Le Cercle des Poètes Disparus)


La Torah Sortira de Moi

« Ecoutez-moi, vous qui êtes mon peuple, prêtez-moi l’oreille, vous qui formez ma nation ! Car la Torah sortira de moi, et j’établirai la justice pour éclairer les nations. » (Esaie 51:4)

“Quand viendra la Délivrance Finale, nous aurons accès à une compréhension de plus en plus élevée du Divin, qui atteindra des niveaux qui n’ont encore jamais été atteints.” (Commentaire du Midrash Vayikra Rabba).

« Torah Meiti Tetsé » (« La Torah sortira de moi »)
תוֹרָה מֵאִתִּי תֵצֵא
Guematria = 1553

« O Dieu, crée en moi un cœur pur, et fais renaître dans mon sein un esprit droit. » (Psaumes 51:10)
לֵב טָהוֹר בְּרָא לִי אֱלֹהִים וְרוּחַ נָכוֹן חַדֵּשׁ בְּקִרְבִּי
Guematria = 1553

« Shivim Panim Yesh LaTorah » (« La Torah a 70 facettes »)
שבעים פנים יש לתורה
Guematria = 1553


L’Église Catholique

« Catholique » vient du grec « Katholikos » qui signifie « Universel ».
καθολικός

« Katoli » (« Catholique » en hébreu)
קתולי
Guematria = 546
= guematria de « HaIsrael » (« L’Israel », Israel dans sa globalité)
הישראל

« HaKnessiah HaKatolit » (« L’Église Catholique »)
הכנסייה הקתולית
Guematria = 1111

#DieuEstUn #NouvelleTorah


« Melekh Israel » (« Roi d’Israel »)
מלך ישראל
Guematria ordinale = 112
= YHVH (26) + Elohim (86)

#HashemMelekh

Guematria avec lettres finales
= 1111

#HashemEhad


« Ein émèt akhérèt » (« Il n’y a pas d’autre vérité »)
אין אמת אחרת
Guematria = 1111

#DieuEstUn


Nous pouvons tous devenir des Rois / Reines d’Israel en unissant YHVH
et Elohim, en dévoilant l’Unité dans l’Universalité.


« Il garnit l’intérieur de l’édifice de pierres précieuses comme ornement ; l’or employé était de l’or de Parvaïm. » (Chroniques II 3:6)

« LeTiferet » (« Comme ornement », « Pour la gloire »)
לתפארת
Guematria = 1111

« …Si les fondements sont renversés, que peut faire le juste ? » (Psaumes 11:3)

« HaShatot » (« Les fondements »)
השתות
Guematria = 1111


« Puis ils se mirent à errer de nation en nation, d’un royaume vers un autre peuple. » (Psaumes 105:13)
וַיִּתְהַלְּכוּ מִגּוֹי אֶל גּוֹי מִמַּמְלָכָה אֶל עַם אַחֵר
Guematria du verset = 1111

#ExilPourLaGloire #TrouverLesNitsotsot

« Car l’Éternel sera l’objet de ton espoir ; il préservera ton pied des embûches. » (Proverbes 3:26)
כִּי יְהוָה יִהְיֶה בְכִסְלֶךָ וְשָׁמַר רַגְלְךָ מִלָּכֶד
Guematria du verset = 1111

#HashemNousProtègeDurantLExil

Nouvelle Torah et Nouvelle Tuerie

« Tu es celui qui rit » se dit « Ata HaTso’hek » en hébreu
אתה הצוחק
Guematria pleine = 1249
אלף תו הא הא צדי וו חית קוף

« Tuerie » se dit « Tévakh »
טבח
Guematria pleine = 1249
טית בית חית

« Ma Sacré »
= Révéler le Spirituel dans le « Ma », le Matériel
= Délivrance

#NouvelleTorah #Tuerie #TuRis

La Quarantaine Avant le Renouveau

Le Nombre 40 représente l’isolement avant le Renouveau.

40 jours du Déluge
40 jours de Moïse sur le Sinaï
40 jours entre le 1er Eloul et Yom Kippour
40 ans dans le désert
Les 4 directions du monde contenant chacune les 10 Sefirot
etc.

Quarantaine = « Karèt Ein »
כרת אין

#40


La lettre Mem a pour guematria 40 et représente l’Eau, la Matrice dans lequel le foetus est isolé.

« Hesguèr » (« Quarantaine » en hébreu) peut se lire ainsi : « Hé » (la dernière lettre du Nom de Dieu YHVH) + SGR (« Fermé »).
ה סגר

Pour naître, il faut sortir de la Matrice.


On retrouve une fois le mot « Hesguèr » (« Confinement », « Quarantaine ») dans la Bible :

« Et l’esprit vint en moi et me fit dresser sur mes pieds, et [Dieu] me parla et me dit : Viens, enferme-toi dans ta maison. » (Ézéchiel 3:24)

…בֹּא הִסָּגֵר בְּתוֹךְ בֵּיתֶךָ

HaTorah Ha’Hadashah, la Nouvelle Torah

« La Nouvelle Torah » se dit « HaTorah Ha’Hadashah » en hébreu.
התורה החדשה
Guematria ordinale = 101

« Mi et Ma » (« Qui et Quoi » : « L’En Haut et l’En Bas »)
מי ומה
Guematria = 101

101 est le 26ème nombre premier.
26 est la guematria du Nom de Dieu YHVH.

Unir l’En Haut et l’En Bas par la Nouvelle Torah. Révéler le Nom de Dieu.


La Nouvelle Torah
התורה החדשה
Guematria classique = 938

« Bien sûr, le jour de l’Eternel sera ténèbres et non lumière, il sera sombre et sans lueur. » (Amos 5:20)
הֲלֹא חֹשֶׁךְ יוֹם יְהוָה וְלֹא אוֹר וְאָפֵל וְלֹא נֹגַהּ לוֹ
Guematria du verset = 938


« Moi l’Éternel, l’heure venue, j’aurai vite accompli ces promesses. »
אֲנִי יְהוָה בְּעִתָּהּ אֲחִישֶׁנָּה
(Isaïe / Yechayahou 60:22)
Guematria = 938


« Zahav, Kesef, Ne’hoshet » (« Or, Argent, Bronze »)
זהב כסף נחושת
Guematria = 938


Le 938ème mot de la Torah est le Nom de Dieu YHVH, situé dans le verset où le serpent est maudit :

« L’Éternel-Dieu dit au serpent « Parce que tu as fait cela, tu es maudit entre tous les animaux et entre toutes les créatures terrestres: tu te traîneras sur le ventre, et tu te nourriras de poussière tous les jours de ta vie. » (Genèse 3:14)

וַיֹּאמֶר יְהוָה אֱלֹהִים אֶל הַנָּחָשׁ כִּי עָשִׂיתָ זֹּאת אָרוּר אַתָּה מִכָּל הַבְּהֵמָה וּמִכֹּל חַיַּת הַשָּׂדֶה עַל גְּחֹנְךָ תֵלֵךְ וְעָפָר תֹּאכַל כָּל יְמֵי חַיֶּיךָ

L’Origine du Mythe de Jésus et le Chat Botté

L’un des buts de ZionKabbalah.com est la destruction, l’annihilation complète et définitive du Messianisme, qu’il soit chrétien ou juif, afin d’amener au Monde la Délivrance Finale. Aucune peuple ne peut prétendre être « Supérieur », « Élu », … aucune personne ne peut prétendre être « Roi des Juifs », « Grand Monarque », …

Le monde doit sortir de cette « maladie mentale », ce « syndrome de Jerusalem », maladie typiquement « masculine » car la Dimension Féminine du Divin est voilée pendant l’exil.

Seul Dieu est Roi.



« Melekh HaMachiah » (« Le Roi Messie »)
מלך המשיח
Guematria = 453

« HaSkizophrenia » (« La Schizophrénie »)
הסכיזופרניה
Guematria = 453

#DieuEtLHomme #Bipolarité


Le vrai Messianisme, c’est l’union de l’En Haut et de l’En Bas, des noms de Dieu YHVH et Elohim.

YHVH (26) + Elohim (86) = 112

Guematria de Machiah en transformation ATBASH (valeurs inversées) = 112

Dieu est UN.

Lorsque nous brisons la barrière entre matériel et spirituel, lorsque YHVH et Elohim sont unis, nous pouvons tous faire descendre en nous-mêmes une âme très haute, c’est cela à notre sens ce que nous appelons « Machiah ». Machiah est une sorte d’âme collective, et non un être en particulier.

Sur ZionKabbalah.com, vous trouverez des enseignements et des informations destinées à « ouvrir les yeux ». Nous ne prétendons pas détenir la vérité, mais souhaitons partager les résultats de nombreuses années de recherches. Comme vous pouvez le remarquer, l’immense majorité des enseignements publiés sur ce site sont « voilés », pour plusieurs raisons, à la manière de la Torah qui est un ensemble de « jeux de mots » et de « calculs ».

Les Évangiles sont des récits de type midrachique, originellement en hébreu, dont les paraboles traitent de la Délivrance. Lus à la lumière de l’hébreu et de la Kabbalah, les récits des Évangiles nous permettent de mieux comprendre le schisme provoqué il y a 2000 ans. Pris à la lettre, ces récits ont constitué la base du Christianisme, le plus gros mensonge de l’Histoire, et des abominations qui suivirent (guerres, esclavage, etc.).

Les dirigeants du Peuple Juif sont coupables de ne pas avoir su endiguer le fléau du Messianisme depuis l’époque du Roi Saul. Il n’aurait jamais du y avoir de roi humain à la tête du Royaume d’Israel.

Les dirigeants du Peuple Juif sont complices. Ne trouvez-vous pas étrange qu’à part quelques passages obscurs, rien dans le Talmud n’est écrit sur le schisme entre Judaïsme rabbinique et Christianisme ?


« Salut » / « Délivrance » se dit « Yeshoua » en hébreu. « Yeshoua » a donné « Jésus » en français.

« Yeshoua » représente la personnification de la Délivrance Finale et de nombreux récits écrits il y a environ 2000 ans parlent de ce sujet. Le Talmud nous enseigne que les « temps messianiques » ont commencé il y a 2000 ans. Cependant, les « kelim » (récipients spirituels) n’étaient pas prêts et cela a eu pour conséquence un gros « balagan » (« désordre » en hébreu).

« Je ne suis PAS le Messie ! »

La compréhension des événements qui se produisirent il y a 2000 ans est l’une des clés du Tikoun amenant à la Gueoula. C’est un terrain miné, car les conclusions que l’on en tire sont loin de plaire aux « religieux » et demande beaucoup d’humilité, notamment pour les Juifs et les Chrétiens. Pour quoi ? Car pour résumer en quelques mots nos conclusions : 1) Jésus n’est pas un personnage historique, il n’a jamais existé. 2) Il n’y a pas de « peuple élu », Dieu n’est pas si exigeant avec la « Loi » et souhaite faire une alliance universelle avec l’Humanité.



Selon Bernard Dubourg, « les rédacteurs néo-testamentaires, en écrivant en hébreu, savent qu’ils travaillent sur la langue sacrée-divine de la Torah ; mais ils savent aussi qu’ils travaillent sur une langue double, à la fois exotérique et ésotérique. Ils la travaillent donc à la fois en clair et dans le cadre de ses modes opératoires traditionnels (kabbalistiques, au sens étymologique du terme) ».

Nous vous invitions à lire les publications de ce chercheur disparu qui, à la manière de tous ceux qui ont fait des recherches sérieuses sur le sujet et sont arrivés aux mêmes conclusions, ont été ostracisés par la communauté scientifique.

Ci-dessous, vous trouverez des passages du troisième chapitre de son livre « L’Invention de Jésus » (Tome 1) qui traite du sens caché du célèbre conte de Perrault : « Le Chat Botté ».


« Les contes du monde entier contiennent beaucoup de mystères et de choses cachées. » (Rabbi Nahman de Breslev)


Continuer la lecture de L’Origine du Mythe de Jésus et le Chat Botté

Un Roi Humain à Cause de Nahash

Le Peuple d’Israel a fait l’erreur de demander un roi suite à l’attaque de Nahash (« Serpent » en hébreu)

« Voyant que Na’hash, roi des Ammonites, marchait contre vous, vous m’avez dit: « Non, c’est un roi qu’il nous faut », quand vous aviez pour Roi l’Eternel votre Dieu! » (Samuel 12:12)

La royauté humaine d’Israel a été consacrée à GuiLGaL.

« Alors Samuel dit au peuple: « Venez, allons à Guilgal, pour y consacrer de nouveau la royauté. » (Samuel 11:14)

La roue tourne.


Le premier mot de valeur 369 apparaissant dans la Torah est « veHaNa’hash » (« Et le serpent », cf. Genèse 3:1)
והנחש

« Ne’housha » (« En airain », cf. Samuel II 22:35)
נחושה
Guemaria = 369

« Satani » (« Mon adversaire »)
שטני
Guematria = 369





Grand Monarque
גראנד מונארק
Guematria = 655 + 11 lettres = 666


« KeElohim » (« Comme Elohim »)
כאלהים
Guematria avec lettres finales = 666

Il Était un Petit Homme

De nombreux Secrets Divins sont enfouis dans les comptines pour enfants. Le « Petit Homme » représente le Ben Adam dans sa plénitude, le Machiah. La « Maison en carton », c’est la Maison de David qui est tombée.

Le Petit Homme, c’est le Partsouf « Zeir Anpin », le « Chevalier Impatient » qui sort son épée et s’apprête à délivrer la Présence Divine.


Le jour où tu te fais petit est un jour qui ajoute de la force, de la puissance, de l’exaltation et de l’élévation à la Sainteté d’En Haut.

Rabbi Nahman de Breslev

Dieu est au-delà des logiques

On ne peut décrire Dieu par des théories soignées et faciles à comprendre.
Dieu est au delà de « ou » / « parce que » / « soit » / « donc » etc…

Dieu est au-delà des logiques.

Le libre-arbitre et le déterminisme existent simultanément.
La vie est à la fois un monologue et un dialogue.

Si tu ne crois pas que tu peux changer toi-même et le monde qui t’entoure, alors tu es encore comme un esclave en Egypte.

Les Enfants d’Israel sortis d’Egypte ont dû accepter de tout abandonner, de relever le défi de laisser derrière eux leur ancienne logique de pensée.

Personne n’est banal. Chaque être humain a en lui des pouvoirs spécifiques à son âme, des pouvoirs souvent insoupçonnés.

L’Egypte (« Mitsraïm ») est une « Galout » (exil en hébreu), un « Goulet » (passage étroit), un « Goulot d’étranglement » (point d’un système limitant les performances globales d’un flux de production).

Sors d’Egypte !


Sors des limites, arrête d’imiter.

Sois toi-même.

Sors de « l’imite ».



Sois toi-même : cultive et fais resplendir ta propre personnalité, ne cherche pas à toujours rentrer dans le moule, ne sois pas un « être-on ».

La Nouvelle Torah et les Animaux

La Miséricorde, trait caractéristique de notre père Avraham, est un attribut de première importance. L’homme doit veiller à ne causer aucune souffrance autour de lui, ni aux hommes ni aux bêtes.

Plusieurs histoires du Ari Zal racontent comment il a changé la vie de personnes en souffrance, sur lesquelles la rigueur divine s’était abattu. Ces gens avaient fait souffrir des animaux et le Ari Zal leur expliqua que leurs cris de douleur parviennent jusqu’à Dieu.

La tradition juive nous enseigne que la nature de l’Homme était devenue trop dégradée après le Déluge. C’est seulement à partir de ce moment-là que Dieu lui a permis de manger des animaux.
La Gueoula viendra lorsque l’Homme commencera à quitter le chemin de la cruauté.

La tradition juive nous enseigne que les Enfants d’Israel sacrifiaient des animaux dans le Temple de Jerusalem. Pour quelle raison ? Afin de ressembler aux autres peuples.

Dans le Guide des Égarés (3:32), le Rambam explique que Dieu a permis à l’homme de faire des sacrifices à cause de sa nature cruelle.

Le raffinement du Monde prends du temps, le travail que l’Homme doit faire ici-bas est immense, et Dieu en prends compte.

La Délivrance viendra lorsque notre but sera de servir Dieu en cherchant à Lui ressembler.

La Halakha (loi juive) interdit de porter du cuir les jours de Yom Kippour et du 9 Av. Pourquoi ? Car cela accentue la Rigueur divine. Le respect de la vie des animaux apporte la Grâce au monde chaque jour de l’année.

La dégradation de la nature humaine est telle que la plupart d’entre-nous trouve du plaisir à se nourrir de la mort, de cadavres d’animaux. Ce plaisir vient de la klipa (« écorce » spirituelle) qui se nourrit d’étincelles divines. Ce plaisir disparaît avec le raffinement du monde.

« Qui peut savoir si le souffle des fils d’Adam monte en haut, tandis que le souffle des animaux descend en bas, vers la terre ? » (Kohelet / Ecclésiaste 3:23)

« Car j’aime la bonté et non les sacrifices, et la connaissance de Dieu plus que les holocaustes. » (Prophète Osée / Hochéa 6:6)

« Il faut que l’homme honore toutes les créatures parce qu’en elles il connaîtra la hauteur du Créateur qui forma l’homme avec sagesse ; de même toutes les créatures recèlent en elles la sagesse du Formateur. Qu’il voie de lui-même qu’elles sont, en effet, honorables à l’extrême, car le Formateur de tout, le sage exalté au-dessus de tout, a pris soin de les créer. Et s’il les méprise – Dieu pardonne – il porte atteinte à l’honneur de leur Formateur. » (Moshe Cordovero, Le Palmier de Déborah)