Ziggourat

« Allons, bâtissons-nous une ville et une tour dont le sommet atteigne le ciel. » (Genèse 11:4)

L’histoire de la Tour de Babel a pour origine l’Etemenanki (du sumérien 𒂍𒋼𒀭𒆠): la « Maison-fondement du ciel et de la terre ». L’Etemenanki est une ziggourat (temple babylonien, en forme de pyramide à étages) dédiée au dieu Mardouk à Babylone. Elle fut rénovée par Nabuchodonosor II.

Etemenanki
אטמננקי
Guematria = 260
= Nom de Dieu YHVH (26) x 10 Sephirot
יהוה

L’Etemenanki comportait 7 étages, comme les 7 jours de la création. Au 7ème étage se trouvait un lit, destiné au repos du dieu et à son union avec le principe féminin (Shabbat, le 7ème jour).

On retrouve dans le mot « Ziggourat » le préfixe « Zygo » qui indique une liaison entre deux éléments, un caractère double. « Zygo » vient du grec ancien « Zugon » ζυγόν (« Paire », « Joug »), apparenté au latin « Jugum ».
En hébreu, « Zoug » signifie « Couple ».
זוג

#Zygomatiques #Humour


Le mot « Ziggourat » peut être rapproché du mot « Exagérer » qui vient du latin « Exaggerare » (« Augmenter »).
Phonétiquement proche, le mot étrusque « Ekzakkera », signifie le « Sein pointu de Dieu » (en référence à la déesse-mère, et à l’image de la Tour de Babel) et il est possible que ce mot ait pour origine « Ziggourat ».


On retrouve dans le mot « Babel » la racine indo-européenne « Bel » / « Bal » qui signifie « Enfler », « Gonfler », « Devenir plus grand », « Se mettre en colère » qui a par exemple donné les mots “Balu” (“Sac de cuir” en gaulois), Balle, Baleine, Ballot, Bulldog, Phallus, Belge, Blague, etc.

« Babel » est lié au verbe hébreu « Lebalbel » qui veut dire « Confondre », « Mélanger ».
לבלבל

« Balagan » signifie « Désordre » en hébreu et trouve son origine dans le russe « Balagán » (« Blague »)
балаган

« Migdal Bavel » (« Tour de Babel »)
מגדל בבל
Guematria ordinale = 111
= guematria pleine d’Aleph, la 1ère de l’alphabet
אלף

Lorsque l’Homme s’éloigne de Dieu, ce dernier fait des « blagues ». Même là où nous avons sombré, Dieu se révèle être Un.

« Même si tu crois t’être tellement éloigné de Dieu qu’il t’est impossible de te rapprocher de Lui, tu peux encore trouver la Divinité même là où tu as sombré. » (Rabbi Na’hman de Breslev)

#BlagueBelge