Corne d’Abondance et Conte du Graal

Dans la prière juive de la Amidah, on demande à Dieu de faire « pousser la CORNE de Salut » : « Matsmia’h KEREN Yeshoua », allusion à la Délivrance Finale car l’onction du Roi d’Israel, du Machia’h, se fait en versant de l’huile se trouvant dans une corne, par un mouvement circulaire.
מצמיח קרן ישועה

#CoronaMachiah


Couronne et Cercle ont la même racine indo-européenne : (S)Ker.

La Couronne / le Machia’h, la Malkhout, tout comme le Cercle représentent la Dimension Féminine du Divin, le Nom Elohim, le monde d’en bas, les Forces de la Nature…

Le Machia’h, c’est celui qui vit pleinement dans ce monde.
Il faut entrer dans le cercle. S’unir. Entrer en lys.


On atteint la dimension messianique, le Graal, en domptant la Bête, en renversant la Corne.

La Corne renversée devient une Coupe, un récipient permettant de faire briller la Lumière Divine dans ce monde.

#Malkhout


Dans « Malkhout » (« Royaume ») il y a le mot français « Mal » car on entre dans le Royaume de Dieu en domptant le mal, l’ani-mal.

#LaBeit #MachiahCornu #MachiahNWO


« Corne d’Abondance » se dit « Kerèn HaShefa » en hébreu.
קרן השפע
Guematria ordinale = 112, le Nom-bre de la Délivrance, soit la guematria des 2 noms de Dieu réunis, YHVH (26) et Elohim (86).
יהוה אלהים

La Corne de Délivrance, le Graal, la Corne d’Abondance, le Cornucopia, le Chaudron magique des Gaulois, etc. représentent exactement la même sefira : la Malkhout.

#FruitOfTheLHomme #FruitOfTheLOint #DieuUnCornu


Dans les temps messianiques, le monde entier sera appelé Israel. Israel donnera pleinement ses fruits, le lait et le miel couleront. Israel sera une Corne d’Abondance.


Dans Corne il y a « Or » qui veut dire « Lumière » en hébreu.
אור
Nous sommes dans ce monde pour accumuler des richesses. Mais on ne doit pas se tromper d’Or, sinon on risque de se prendre des coups (de corne).

#Torah #Taureau


Le Conte du Graal est un roman long de 9 000 vers écrit au 12ème siècle par Chrétien de Troyes.

#G #Graal


Le héros, Perceval, est un jeune noble élevé par sa mère à l’écart de la société dans une forêt « gaste », c’est-à-dire « stérile » comme la sefira Malkhout lors de l’exil.

Perceval grandit dans l’ignorance de la chevalerie.
Il est décrit comme un jeune homme « nice » : « naïf », mais il a pour qualités d’être curieux et spontané.

Il personnalise le partsouf Zeir Anpin (soit le Petit visage, le Fils, la lettre Vav de YHVH). Zeir Anpin est un « Chevalier impatient » et Perceval décide, contre l’avis de sa mère (à coup sûr une mère juive) et les railleries, de devenir chevalier.

Perceval est Peretz, l’ancêtre du Machia’h. Il est Perce-Val, celui qui perce la Vallée (la Malkhout).

Pour conquérir Blanchefleur (la Fiancée / le Lys, le Graal), Perceval doit surmonter des épreuves de plus en plus complexes et raffiner ses traits de caractère : les midot / régles de la Chevalerie.


« Je suis noire, ô filles de Jérusalem, mais je suis belle. » (Cantique des Cantiques 1:5)

Pendant l’exil, la Présence Divine est voilée, elle est « noire » car elle n’a pas encore reçue la Lumière de Zeir Anpin.
Zeir Anpin doit s’unir avec la Malkhout, la Fiancée. En s’unissant avec la « Vierge Noire », en la déflorant, Zeir Anpin la transforme en Femme resplendissante.

Masculin et Féminin doivent s’unir. Faire équipe.

Perceval doit s’unir à Blanchefleur. Entrer en Lys. Il deviendra ainsi Machia’h, c’est-à-dire celui qui met de l’huile : « Machia’h » proprement traduit désigne « celui qui oint » et non « celui qui est oint ». La dimension messianique se dévoile dans l’action concrète.

#Union #G-Âme #Match #CoupeDuMonde #Graal #Keter2022


Perceval est un soir reçu par le Roi Méhaigné (ou Roi pêcheur). Le roi et son royaume sont malades.
Le roi est blessé à la hanche, comme le fut Jacob / Israel lors de son combat contre l’ange d’Essav.

Pendant que Perceval s’entretient avec le roi, un valet arrive, tenant une lance (soit le Vav, le principe masculin).

Deux autres valets suivent avec des chandeliers en or (les Deux Luminaires).

« Les deux grands luminaires (Genèse 1:16) à l’origine étaient liés, ne faisaient qu’un, secret du nom complet unifié YHVH Elohim ».
« Intègre le nom Elohim dans le tétragramme YHVH pour comprendre qu’ils sont Un et indivisible. »
(Citations du Zohar)

Puis vient une belle jeune fille qui porte un Graal (la Malkhout, le récipient / principe féminin)…


« Quête du Graal » se dit « ‘Hipouss A’har HaGavia HaKadosh » en hébreu.
חיפוש אחר הגביע הקדוש
Guematria = 1118
= guematria du Shema Israel :
« Écoute, Israel : YHVH est notre Elohim, YHVH est Un ! »
(Deutéronome 6:4)
שמע ישראל יהוה אלהינו יהוה אחד

#G #Guematria #CompteDuGraal


Israel est un « pays de lait et de miel ».
De même, on dit que le lait et le miel sortent de la Corne d’Abondance.


« Derrière elles venait la reine. Son visage rayonnait d’un tel éclat que tous crurent voir le jour se lever. Elle était vêtue d’une soie d’Arabie. Sur un tissu de vert achmardi elle portait un objet si auguste que le Paradis n’a rien de plus beau, chose parfaite à quoi rien ne manquait et qui était tout à la fois racine et floraison. Cet objet, on l’appelait le Graal. Il n’était sur la terre chose si merveilleuse qu’il ne la surpassât. » (extrait de Parzival de Wolfram von Eschenbach)

« À la fois racine et floraison » : à la fois Keter et Malkhout.


Perceval, en voyant le Graal, a fait l’erreur de ne pas poser de questions.

Ne faisons pas la même erreur. Il faut savoir se remettre en question. Il faut savoir questionner, chercher à comprendre ce qu’est véritablement le Graal / la Malkhout, afin de « sauver Dieu », le Roi des rois, et rétablir Son royaume.

#Graal #Quest


Le Conte du Graal est une oeuvre poétique monumentale, malheureusement encore inachevée. À nous de trouver la suite.

#Cercle #PoètesDisparus #UneTorahDontVousÊtesLesHéros