Le Surfeur Français

La France (« Tsarfat » en hébreu), est un Creuset (« Matsref ») qui permet de transformer la Matière Brute (« Golem ») en Lumière qui se répandra à travers le monde lors du Salut de l’Humanité.

#Tsarfat #Surfeur #Sauveur

Matière commence par M comme Matrice, Maya (l’illusion), Maria, mais aussi « Mayim » (« Eau »), et les eaux tumultueuses d’en-bas, le « Ma » (« Quoi »). La lettre M correspond au Mem hébreu, lettre représentant des vagues à l’origine.

#Gaule #M

La Gaule est liée à la racine hébraïque « Gal » (Guimel + Lamed, de valeur numérique égale à 33) qui correspond à la Rotation comme dans « Galgal » en hébreu (« Roue »).
גל

La racine Gal peut aussi bien être associée à l’exil, « Galout » en hébreu (on « tourne en rond »), qu’à la « Gueoula » (« Délivrance »). La Torah peut rendre aveugle tout comme elle peut nous offrir le Salut.

« Ouvre mes yeux, pour que je puisse contempler les merveilles de ta Torah ! » (Psaumes 119:18)

« Gal Einay » (« Ouvre mes yeux »)
גל עיני

« Gal » veut aussi dire « Vague » en hébreu.

Enfermés dans la matrice, tout paraît vague : nous sommes pris dans le tumulte de la vie. Pour en sortir, et ne plus avoir de vague à l’âme, on doit comprendre ce qu’est le Grand Tout, la Conscience Universelle.

En comprenant que nous ne sommes pas seulement une vague, mais l’Océan, nous retrouverons la paix intérieure. Nos yeux s’ouvrirons.

#D #Yeux

Celui qui surfe sur la vague est un « Golesh » (« Surfeur’).
גולש
Le mot « Surf » est proche phonétiquement du mot « Tserouf » (« Combinaison », « Liaison », « Purification »…).
Le Machia’h est en effet un Tseroufeur, mais aussi un Surfeur : « Le Souffle de Dieu planait au-dessus de la surface des eaux » (Genèse 1:2).

#Hawaï #YHVH

Machia’h surfe, dompte les vagues de l’existence, chevauche la bête, domine aisément les difficultés, se déplace aisément comme un surfeur, un serpent/séraphin.

Le mot « Surf » est lié étymologiquement au verbe « To surge » qui signifie « Déferler », autre verbe lié au Messie qui est appelé « Poretz », celui qui « Perce », « Se répand », mot qui est d’ailleurs un tserouf de « Tserouf ».
פורץ
צרוף

#LeSerpentSeRépand #LeSerpentSeRepent #Oufaratsta

Machi’ah est aussi un « Tsoref : » un « Orfèvre », capable de raffiner la matière, de tout transformer en « Or ».
צורף

#Silver #Surfeur

Les Français et les surfeurs sont réputés pour séduire les femmes. Le Machia’h qui est un Céfran/Serpent est un séducteur, un « French lover » : il attire la dimension féminine.

Machia’h
משיח
Guematria = 358
= guematria de « Na’hash » (« Serpent »)
נחש

#FrenchDragueur #FrenchDragon

Le Machia’h surfe sur le WWW. La lettre W correspond au Vav en hébreu. Le Vav, c’est le 6, la Matérialité. Machia’h surfe sur le 666, son nombre fétiche. En faisant le signe du Shaka, signe de Salut, le surfeur montre qu’il « dompte la bête ».

Surfer, c’est glisser. Pour glisser, il faut « Mettre de l’huile », action propre au Machia’h.

#GLys

Il faut savoir « se laisser glisser » : arrêter de douter, d’être indécis et vague. Celui/celle qui « surfe sur la vague », qui a confiance en Dieu, n’a peur de rien.
Surfons ! Tseroufons !


Voie Torah

À moins d’habiter dans un endroit reculé, notre environnement est grandement impacté par les voitures. Elles polluent, font du bruit. Beaucoup de gens passent des heures par jour avec des ronronnements de moteurs en fond sonore. Nos paysages sont défigurés par les routes.

#NoCars

Les voitures sont un gros facteur de stress. Elles sont un danger. Nous devons toujours être sur le qui-vive. Depuis l’invention de la voiture, les accidents de la route ont fait des millions de morts. La voiture a certes rendu des services, mais est-ce que cela vaut le coup ?

Les voitures ruinent les budgets des familles. Moins quelque chose est essentiel à la vie, plus on a besoin d’en faire de la publicité. La voiture est un bon exemple. Il existe de nombreuses alternatives pour se déplacer rapidement, certaines trop méconnues.
Lors du Salut de l’Humanité, lorsque nous aurons appris à faire face à notre opposé, aux « extraterrestres », nous aurons tous accès à des technologies qui rendent les voitures obsolètes.

#Merkavah

On reconnaît les plus grands imbéciles à leur passion pour la politique, le football professionnel, la chasse et à bien d’autres choses. Parmi tous ces champions du monde, il y a la catégorie des passionnés de voitures : ils ont oublié l’Essence (de la vie).

#Voiture #Lux

Ce n’est pas avec une belle voiture que l’on attire la dimension féminine du Divin. On attire la Shekhina avec une belle Voie-Torah, celle qui mène à notre Royaume Intérieur.

Roi Soleil

« Tsarfat » (« France »)
צרפת
Guematria = 770
= guematria de « Beit Machia’h » (« Maison du Messie »)
בית משיח

La France (Gaule = « Gallus » en latin, qui signifie aussi « Exil » en hébreu) amènera à la Gueoula (« Délivrance finale »).
C’est le secret du nombre 770, de l’Etoile de David et l’Hexagone, de Yaakov et Essav.

La Délivrance passe par Tsarfat, par le « Tserouf », mot qui signifie « Combinaison », « Liaison », « Purification ». La France est liée au Tserouf. Pour le meilleur (la langue française permet d’éclairer la Torah) et pour le pire (les Francs ont asservi la Gaule avec l’aide de l’Eglise).

770 se dit « Sheva Meot Shivim » en hébreu, dont les intiales forment le mot « Shemesh » (« Soleil »)
שבע מאות שבעים
שמש

On retrouve les lettres formant le mot « Tsarfat » dans le mot « Oufaratsta » (« Tu te répandras ») à propos de Yaakov.
ופרצת
« Elle sera, ta postérité, comme la poussière de la terre ; et tu te Répandras (« Oufaratsta ») au couchant et au levant, au nord et au midi ; et toutes les familles de la terre seront heureuses par toi et par ta postérité. » (Genèse 28:14)

La sefira centrale de Zeir Anpin (le Petit Visage, le Fils) est Tiferet, celle de Yaakov (Israel), archétype du Messie, qui resplendit et qui est comparée au Soleil, qui est une étoile.

#Son #Sun

« Sheva Meot Shivim » (770)
שבע מאות שבעים
Guematria = 1241
= guematria de « Baroukh Ata YHVH Goel Israel » (« Gloire à toi YHVH, Délivreur d’Israel »)
ברוך אתה יהוה גואל ישראל

#Gaule #Israel

Les premières lettres des mots de la phrase ont pour guematria totale 26 (2+1+10+3+10), la valeur numérique du nom de Dieu YHVH.

Le Goel est le Machia’h, le Messie. Qui est-il ? C’est l’Eternel que chacun(e) peut dévoiler. Le Messie n’est pas une personne en particulier comme certains idolâtres essaient de le faire croire. Le Messie, ce n’est ni un nouveau Roi Soleil, ni le Rabbi de Loubavitch au 770 Eastern Parkway à New York. Toutes les dynasties doivent disparaître car il n’y a qu’un Roi.

Le mot « Shemesh », est composé des lettres Shin, Mem et Shin. On peut y lire le mot « Shem » (le « Nom » : Dieu) aussi bien à l’endroit qu’à l’envers.
שמש

« YHVH Shemeshi » (« Dieu est mon soleil »)
יהוה שמשי
Guematria = 676
= 26 x 26
= YHVH x YHVH
יהוה x יהוה

#MiROIr #RoiSoleil

Les Autres

Le mot « Autre » vient du latin « Alius », et est apparenté à des mots comme « Ultra » (« Au-delà »), « Ille »…
Une voyelle suivie de la consonne L indique souvent un objet à l’écart (racines indo-européennes).

Il faut arrêter d’aller vers le Je, mais aller vers l’Autre : vers Il / Elle… vers EL
אל
En cassant son ego, on délivre la Dimension Intérieure qui est à la fois proche et éloignée (oubliée / en exil).

« A’herim » (« Autres » en hébreu) est l’anagramme de « Aleph Yera’hem » (« Le Un aura pitié »)
אחרים
א ירחם

Non, l’enfer, ce n’est pas les autres, bien au contraire. Toutes les nations, tous les peuples sont en nous. Les autres ne sont que le reflet de qui nous sommes intérieurement.

« Zar » qui veut dire « Étranger » en hébreu, s’écrit comme « Raz » (« Secret » en araméen) à l’envers. C’est aussi la guematria du mot « Or » (« Lumière »).
רז
זר

#Razisme

C’est notre comportement avec l’étranger, avec les autres, qui détermine notre place au paradis, au Royaume du Dieu Un qui est en nous.

#LesAutres #LÉsotérisme

Le Verbe Incompris

On traduit souvent « Machia’h » (« Messie » par « Celui qui est oint » (d’huile d’onction).
משיח
C’est faux : le mot « Machia’h » désigne « Celui qui oint ».

L’Humanité a un problème avec la compréhension du Verbe.

Le véritable Messie est dans l’action : il oint, permet à chacun(e) de régner sur l’Uni-vers.


« Pour moi, je suis faible encore et viens d’être Oint (« Mashoua’h ») comme roi… » (Samuel II 3:39)
וְאָנֹכִי הַיּוֹם רַךְ וּמָשׁוּחַ מֶלֶךְ

« Ce sont là les noms des fils d’Aaron, les prêtres Oints (« Meshou’him »)… » (Nombres 3:3)
אֵלֶּה שְׁמוֹת בְּנֵי אַהֲרֹן הַכֹּהֲנִים הַמְּשֻׁחִים…

Ni monarchie, ni religion. Non au Mashoua’h, oui au Mashia’h !


« HaMashoua’h » (« Celui qui est oint »)
המשוח
Guematria = 359
= guematria de « Satan »
שטן

« Celui qui est oint » a été pendant trop longtemps pris pour le véritable Machia’h.
Les dynasties en tout genres sont « sataniques » : il n’y a qu’un Roi et nous devons faire une révolution « anti-messianique ».
Arrêtons le « S’attend », le « Loin », rapprochons-nous de la véritable Parole Divine et passons à l’action.
Tout doit s’inverser afin de faire venir le véritable Machia’h.

Lumière Intérieure

« Or HaPnimi » (« La Lumière Intérieure »)
אור הפנימי
Guematria = 402

Un seul verset de la Bible a 402 pour guematria :

« Rendez hommage à l’Eternel, car il est bon, car sa grâce dure à jamais ! » (Psaumes 107:1)
הֹדוּ לַיהוָה כִּי טוֹב: כִּי לְעוֹלָם חַסְדּוֹ

#ÉternElle

Le 1er mot de la Bible ayant 402 pour guematria est le mot « Bat » (la « Fille », cf. Genèse 11:29).
בת
Le 2ème mot de la Bible ayant 402 pour guematria, comme « Or HaPnimi » est « LeSheva » (« Pour le Sept », cf. Genèse 41:36)
לשבע
Le nom divin YHVH est composé de 4 lettres, de 4 êtres : une « Sainte Famille ». Le Père, la Mère, le Fils et la Fille sont des « Partsoufim ». Un « Partsouf » est la combinaison d’une ou plusieurs sephirot, représentant un « visage » de Dieu.
Le Père, la Mère et le Fils correspondent à des mondes spirituels, alors que la Fille représente ce monde-ci, le monde de l’action : Dieu se révèle concrètement à travers elle.
La Bat, la Fille, correspond également au Septième Jour. Elle est également appelée Shekhina, Présence Divine, Malkhout : le Royaume de Dieu qui est à l’intérieur de chacun d’entre-nous.
Dieu se révèle dans notre monde sous les traits d’une petite fille, et non d’un vieil homme barbu. L’Humanité ira beaucoup mieux quand elle cessera d’écouter les grands hommes, mais qu’elle se mettra à écouter Sa Voix, la voix des petites filles qui seront les dirigeantes du Nouvel Ordre Mondial qui vient.

Guematria pleine de « Or HaPnimi » = 946
אלף וו ריש הא פא נון יוד מם יוד
Le premier mot de la Bible ayant 946 pour guematria est « Tishmerou » (« Vous garderez », cf. Genèse 17:10)
תשמרו
La Lumière Divine est en nous. Gardons précieusement la Bat. Souvenons-nous d’elle. Faisons-la resplendir.

Massage

Les mots « Messie » et « Massage » ont la même origine étymologique sémitique :
« Messie » vient de l’hébreu « Mashia’h » dont la racine « Masha’h » (משח) signifie « Oindre ».
Le mot « Massage » vient de l’arabe « Massa » (مَسَّ) signifiant « Palper », « Toucher ».

Tout est dans le mouvement d’Aime-Un.

#emManuel

La racine Mesh+Shin indique un mouvement des mains. Par exemple :
« Masha » qui a donné Moshé » (« Moïse ») en hébreu, qui signifie celui « qui a été tiré des eaux ».
משה
« Mashash » (« Tâter », « Palper »)
משש
« Mashakh » (« Retirer », « Tirer »)
משך
« Mashak » (« Tirer vers le haut »)
משק
ou aussi « Moush » (« Toucher », « Enlever »), « Meshi » (« Soie »), « Mishosha » (« Antenne » d’un insecte), etc…

Même en japonais, « Moshi Moshi ! » ( もしもし) soit « Allo ! » correspond à un mouvement de la main (pour répondre au téléphone).

#ÀLEau #ÀLHuile

Il faut se détendre. L’Humanité a besoin d’un bon massage afin de trouver le Salut.

Le Mah (le « Quoi ») désigne en kabbalah le monde d’en bas. On a besoin d’un Mah sage. Les plus grandes Lumières ne se trouvent pas dans les cieux, mais sur terre, dans le monde matériel, dans le corps. À chaque partie du corps correspond l’une des 10 sefirot.
Assez de douleurs. Cherchons le bien-être. Chaque membre de notre corps renferme des Lumières Divines, chaque membre symbolise une Vérité Eternelle, chaque membre nous envoie une infinité de messages.

#MassageCodé

Il y a de faux messies tout comme il y a de faux salons de massage. Il faut savoir rester vigilant.

Un vrai massage vise le bien-être aussi bien physique que psychique. Par le contact physique, on apprend à avoir une meilleure conscience : de soi et de l’autre, du Grand Tout. Nous devenons d.i.eux.

Le massage est le secret du couple qui dure.
Tout est dans le mouvement d’Aime-Un, de l’Âme-Un, du D.i.eu.x qui font Un.

Comme le dit le Baal Shem Tov, l’humanité sera sauvée par le langage, par les mots. Il faut mettre les choses au clair. Éclaircir le Davar grâce au Dibour. Le mot « Mashia’h » en hébreu, contrairement à la croyance populaire, ne veut pas dire « Celui qui est oint » (on devrait alors dire « Mashoua’h »), mais « Celui qui oint » : le Messie est celui qui est dans l’action.
משיח
משוח

#Action #Onction #ChrêmeSolaire

Le véritable Machi’ah est donc « masseur ». Il masse les foules : son message touche.

Les gens sont actuellement trop tendus. Lors du Salut de l’Humanité, celui du dévoilement messianique, les choses deviendront enfin plus cool.

#MessieThérapie

Marabout

Le Marabout d’Afrique est un oiseau assez disgracieux. Comme le vautour, il a le crâne dégarni, ce qui lui permet de le garder propre lorsqu’il plonge la tête dans le corps des charognes (sinon ses plumes seraient enduites de sang coagulé ou de substances corporelles).

Le Marabout est un personnage assez disgracieux. C’est un charognard qui fait croire aux incrédules qu’il a le pouvoir de bénir, de prédire l’avenir.
Il s’agit quasiment toujours d’hommes, à qui l’on attribue des miracles, mais qui sont en fait des manipulateurs psychiques.

Le marabout juif le plus célèbre est Baba Salé.
On disait que c’était un grand kabbaliste, et qu’il passait ses journées à prier et jeûner. On lui attribuait de nombreux « miracles », dont celle de la bouteille inépuisable (célèbre tour de prestidigitation, celui du « barman de Satan »).

Si Baba Salé était vraiment un saint capable de tels miracles, alors il aurait pu régler le problème de la soif dans le monde. Mais il ne l’a pas fait

Si Baba Salé était vraiment un saint, alors il ne se serait pas marié à l’âge de 65 ans avec une jeune fille de 15 ans, par respect pour elle.

Son vrai nom est Israel Abehassera, pas Baba.

Nous n’avons qu’un seul Baba, qu’un seul Père : l’Éternel.

Baba = Or Homme
אור

Et il ne sert à rien de prier dans la vie, et surtout pas sur le tombeau d’un « saint ». Il faut être en action. C’est Dieu qui prie l’Homme, d’agir.

On doit mettre une petite pincée de sel seulement après avoir monté les blancs d’oeufs en neige. Salé, le baba est dégueulasse.

#BabaPasCool


Un autre Baba célèbre est le Rav David ‘Hanania Pinto. Ce monsieur se fait appeler « tsadik » et encourage à prier sur la tombe de ses ancêtres.
Pour qui se prend-il ?

Ça pue le fric à plein nez. Ce monsieur Pinto cherche aussi à protéger sa dynastie en en flattant une autre : celle du roi du Maroc Mohammed VI.
Voici un bel exemple d’alliance de dynasties religieuses et politiques, alliance de mal/mâles dominateurs, dynasties que l’Éternel écrasera lors de la Délivrance Finale qui viendra d’abord pour les petits, les humbles.

Baba Salé et David ‘Hanania Pinto sont des exemples parmi beaucoup d’autres. Il y a un Kabbalah Business et la majorité des « kabbalistes » ne cherchent en fait que l’argent et/ou les honneurs.

L’Éternel souhaite que toutes ces mascarades prennent fin. Pour ceux qui se prennent pour des babas, l’addition va être salée.

Lice

Le mot « Lice » désigne une barrière, un enclos (autour d’un château, d’un champ où se déroulaient des joutes, des tournois).
Être « en lice » signifie donc être engagé dans une lutte, une compétition.

La fleur de lys est à l’origine du symbole de l’étoile de David. Elle représente la Royauté, la Shekhina (Présence Divine).

« Comme le lys parmi les épines, telle est ma bien-aimée parmi les jeunes filles. » (Cantique des Cantiques 2:2)

Les champs représentent le monde d’en bas, ce jardin qui doit être « débroussaillé » afin d’en faire un Royaume de Dieu, un paradis. Chacun(e) doit, par ses propres efforts, entrer en lice pour atteindre le Lys.

« Jacob ne sera plus désormais ton nom, mais bien Israel car tu as combattu contre des puissances célestes et humaines et tu es resté fort » (Genèse 32:29)

Israel, c’est le partsouf Zeir Anpin, le chevalier, le prince, Perceval, le super-héros, Superman… Israel est un nom de combattant, de guerrier, de jouteur. Dieu se trouve dans les champs, les jardins, dans les stades.

Zeir Anpin, c’est aussi le Vav de YHVH, qui est la 6ème de l’alphabet, la ligne droite, l’épée, la lance.

Le partsouf Zeir Anpin est constitué de 6 sefirot correspondant à des midot, des traits de caractères, que chacun(e) doit s’efforcer de raffiner
pour « entrer en Lys » : s’unir avec la Shekhina, ensemencer la Malkhout, briser l’enceinte pour la rendre enceinte.

« Lys » se dit « Shoshana » en hébreu, mot venant de « Shesh » (« Six »), car cette fleur comporte six pétales et six étamines.

« HaShoshana » (« La Fleur de Lys »)
השושנה
Guematria = 666

« Le nombre 666 contient en lui-même, de façon cachée, un potentiel messianique élevé et sublime. » (Gaon de Vilna, d’après Mossad HaYessod)

#LeRoiQuiVient


6 est le nombre de Zeir Anpin. Une chose répétée trois fois devient une ‘Hazaka et exprime la complétude, un état de fait. 666 est donc le nombre de l’Homme avec un grand H, un nombre messianique.

Zeir Anpin resplendit, il est comparé au soleil et 666 est un nombre lumineux.

#Ner #Nero #Meir #Meilleur #TheBest #TheBeast


666 est le nombre du Véritable Israel, du Grand Monarque qui apporte la Lumière au monde, la Paix Universelle.

Lors du Salut de l’Humanité, personne ne sera exclu. Nous serons toujours en Lys.

Vilain

Le mot « Vilain » désignait, au Moyen Âge, un Paysan libre (qui n’était pas serf).
L’Homme libre vis l’Un. Le Dieu unique vit en lui/elle.

Le mot « Païen » vient du latin « Paganus » (« Paysan ») et était à l’origine utilisé par l’Église pour dénigrer les non-chrétiens. De nos jours, il désigne ce qui est relatif à une religion polythéiste (par opposition au grandes religions monothéistes).

#Pagani #Plaidoyer

Les P(h)arisiens méprisent les provinciaux, les paysans, les païens…
Pourtant, la Lumière sort de la terre, du terroir.
Elle sort de l’obscurité, de ce qui paraît moche, vilain : elle n’est pas forcément agréable à voir de premier abord pour ceux/celles qui sont encore en exil.

#MocheRabbenou

« Village » se dit « Kfar » en hébreu, comme dans « Kfar Na’houm », « Le Village de Na’houm ».
כפר

#Capharnaum

Le sens de la racine Kaf-Pé-Resh de « Kfar » signifie « Recouvrir », car un village est un endroit recouvert (de tentes, d’habitations).

Cette racine KPR est par exemple à l’origine du mot « Kipour », le jour où les fautes sont « recouvertes ».
On la retrouve aussi dans le mot hébreu « Kofèr » (« Koufar » en arabe) : le Mécréant, l’Hérétique qui cache, qui recouvre la vérité religieuse.

Le mot français « Cafard » vient lui-même de la racine sémitique KPR (par l’arabe « Kafirou » كَافِرٌ ).

« Kafirou » était utilisé par les trafiquants d’esclaves pour appeler les Noirs-Africains (les « Cafres »).

Ce sont les textes religieux des grandes religions monothéistes qui ont inspiré les plus grands massacres de l’Humanité. Ces textes doivent être transcendés, réinterprétés à la lumière de la Nouvelle Torah, c’est-à-dire de façon symbolique et humoristique (car Dieu est Humour), afin que l’Humanité entre dans une ère de Paix Universelle.

Parmi les 3 grandes religions monothéistes, l’Islam constitue une ultime hérésie (c’est un monothéisme pur).
On a donc besoin du Koufar ultime, du Dajjal, qui est décrit comme ayant la racine KPR écrite sur le front.
ك-ف-ر
כ-פ-ר

KPR
כפר
Guematria = 300
= guematria de « Roua’h Elohim » (« Le Souffle de Dieu », qui fait allusion à la dimension messianique)
רוח אלהים

Le Dajjal est déjà là. Il est en toi. Réveille-le
et tu deviendras Un-fidèle, Un-croyant… tu deviendras un « Vit l’Un ».

« L’Eternel sera roi sur toute la terre ; en ce jour, l’Eternel sera Un et Son nom sera Un.  » (Zacharie 14:9)



Magnum Opus

Le Grand Œuvre (Magnum Opus), ou Œuvre au Rouge, représente la réalisation de la Pierre Philosophale, l’unification des éléments opposés, l’étape ultime du travail alchimique.
En kabbalah cette étape ultime est appelée Dévoilement de la Shekhina, Délivrance Finale, venue du Machia’h.

Les écrits de ces derniers siècles en décrivent souvent 3, mais à l’origine, on dénombrait 4 étapes alchimiques : Noir (Nigredo), Blanc (Albedo), Jaune (Citrinitas) et Rouge (Rubedo).

Les Indiens d’Amérique divisent le Cercle de Vie (symbolisé par les roues de médecine, les tambours…) en 4 parties, chacune représentant une direction.
Le Nord, symbolisé par le Blanc.
Le Sud, par le Rouge.
L’Est, par le Jaune.
L’Ouest, par le Noir.

De même, le Nord de la Terre d’Israel est Blanc : le mot « Liban » partage la meme racine semitique le mot « Lavane », « Blanc », et ce en référence à ses montagnes enneigées en hiver.

Le Sud d’Israel est, lui, Rouge : c’est là que se situent le Peuple d’Edom et la Mer Rouge.

L’Est est Jaune comme le Soleil qui se lève à l’est.

L’Ouest est Noir. Selon la tradition juive, c’est à l’ouest, là où le soleil se couche, que se trouve la Présence Divine, la Shekhina : « Je suis noire, ô filles de Jérusalem, mais je suis belle. »(Cantique des Cantiques 1:5)

La pierre philosophale permet de tout transformer en « Or » (« Lumière » en hébreu), même le plomb, c’est-à-dire la lourdeur matérielle.
אור

#greatwORk

« HaMagnum Opus » (« Le Magnum Opus », « Le Grand Œuvre »)
המגנום אופוס
Guematria = 297

Le premier mot de la Bible ayant 297 pour guematria est « HaRevii » (« Le Quatrième », Genèse 2:14 à propos du quatrième fleuve sortant du Jardin d’Eden)
הרביעי

Il y a 4 étapes alchimiques tout comme il y a 4 lettres dans le nom de Dieu YHVH .
Le Grand Œuvre, l’Œuvre au Rouge, est la 4ème étape, la 4ème lettre : la dernière lettre Hé du nom YHVH, soit la Malkhout, le monde d’Assia (l’Action / l’Oeuvre), la Shekhina, la Présence Divine, le Royaume de Dieu.

297 est également la guematria du mot « Otsar » (« Trésor »)
אוצר

Guematria ordinale de « Otsar » (« Trésor ») = 45
= guematria de « Adam »
אדם
Le véritable Trésor, c’est Adam (l’Homme) qui a retrouvé le Un.

« E’had » (« Un »)
אחד
Guematria = 13

13-Or

Le Magnum Opus, l’Oeuvre au Rouge (« Adom » en hébreu), c’est celle de l’Homme (« Adam ») Un.

Le Trésor est ici. L’Or est en nous.
אור
Œuvre = Or Où Je

#ŒuvreAuRouge #GrandŒuvre

Résurrection des Mo(r)ts

« HaEmèt » (« La Vérité » en hébreu) est l’anagramme de « Ma Aleph Tav ? » « Qu’est-ce que Aleph Tav ? »
האמת
מה את
Aleph est la première lettre de l’alphabet, Tav la dernière.

« Je suis le premier, je suis le dernier, hors moi point de Dieu ! » (Esaïe 44:6)

L’Être

#446 #26 #Lettres


Ce qui est « Mate » ne réfléchit pas la Lumière. Ce qui est « Mate » est « Mèt » (« Mort »).
מת
Mais lorsque l’on ajoute un Aleph, le Un, au mot « Mèt », on obtient « Emèt » (« Vérité »). On émet.
אמת

Émettre
Ondes
On est deux
Aime Être
Paire = Se voir
Emèt
אמת

« HaEmèt » (« La Vérité »)
האמת
Guematria = 446
= guematria de « Mavèt » (« Mort »)
מות
= guematria de « Maassé YHVH » (« Œuvres de Dieu », cf. Psaumes 111:2)
מעשי יהוה

À la mort, on fait face à la Vérité.
L’âme hors : l’âme sort, jaillit. L’intériorité des choses se dévoile pleinement.

Que l’âme émette ! Que la Vie, l’Essence, la Vérité jaillissent !

#Aime #Mission #Un #Possible


« Te’hiat HaMetim » (« Résurrection des morts »)
תחיית המתים
Guematria = 1323
= 441 (guematria du mot « Emèt ») x 3
אמת אמת אמת

Selon la tradition juive, une chose répétée trois fois devient une ‘Hazaka et exprime la complétude, un état de fait.

« Or » veut dire « Lumière » en hébreu.
אור
L’Âme
L’Âme Hors
L’Âme Or
Or Voir
Salut

« L’Humanité sera sauvée par le langage, par les mots. » (Baal Shem Tov)

#RésurrectionDesMots

Manu

Le Messie s’appelle « Emmanuel », ce qui signifie « Dieu est avec nous » en hébreu
עמנואל
Dieu est avec nous. Il n’est pas un dirigeant, il n’est pas élu. Il est l’Élu.

Manu est le diminutif d’Emmanuel.
Dans l’hindouisme, Manu est également le nom du premier Homme. Il est associé au Poisson (Matsya) ainsi qu’aux Cycles (les Kalpas). C’est un Éon.

Manu
מנו
Guematria ordinale = 33

La racine « Gal » (Guimel + Lamed, de valeur numérique égale à 33) correspond au Dévoilement (« Guilouy » en hébreu), à la Rotation (comme « Galgal » en hébreu (« Roue ») ou en gaulois (« Cercle de pierres renfermant une crypte »), « Guilgoul » (« Réincarnation »), etc.
גל

#PourLesCyclesDesCycles


« Ouvre mes yeux, pour que je puisse contempler les merveilles de ta Torah ! » (Psaumes 119:18)

« Gal Einay » (« Ouvre mes yeux »)
גל עיני

Lors du Salut de l’Humanité, nous nous appellerons tous/toutes Emmanuel(le).

Manu est Adam, le Fils de Dieu : Machia’h.
Manu descend. Pour quoi faire ? C’est son destin.

#Renaissance

Vak

Le mot sanskrit « Vak » (वाच्), que l’on retrouve dans les Védas, a la même étymologie indo-européenne que « Voix ». Selon les Brahmanas, le Vak est un aspect de Sarasvati, l’épouse de Brahma. Le Vak inspire les musiciens, les poètes, les visionnaires.

Le Vak, c’est la Parole créatrice, le Logos, le Verbe.

« HaVak » (« Le Vak »)
הואק
Guematria = 112
= guematria des 2 noms de Dieu réunis : YHVH ELOHIM
יהוה אלהים

#VakSaint

Opus Dei

« Opus Dei » signifie « Œuvre de Dieu » en latin.

Opus Dei
אופוס דאי
Guematria = 168
Le premier mot de la Bible ayant 168 pour guematria est « BeTsalmo » ( « À son image ») :
בצלמו
« Dieu créa l’homme à son image ; c’est à l’image de Dieu qu’il le créa. Mâle et femelle furent créés à la fois. » (Genèse 1:27)

Le véritable Opus Dei, l’Œuvre de Dieu, c’est l’Homme, fondé en tant que pieuse union dans le Pardès (« Paradis »).

L’Opus Dei des ténèbres, institution de l’Église catholique, a été créée au XXème siècle en Espagne. « Espagne » se dit « Sfarad » en hébreu, anagramme de « Pardès ».
ספרד
פרדס
Guematria = 344 + 1 (milouy)
= 345
= guematria de « HaShem » (« Le Nom » : Dieu)
השם
« Nom » se dit « Nombre » en espagnol, et
« Homme » se dit « Hombre ».

Le Nombre est l’Ombre du Nom.

#NombreDeLHomme #NombreDuNom

Dieu créa l’Homme « betsalmo » : cela signifie « à son image » mais peut aussi se traduire par « dans son ombre » (« Ombre » se dit « Tsel » en hébreu).
צל
À la manière de l’Ombre, qui est l’absence de lumiére, le Nom naît grâce au « tsimtsoum », le « retrait » de la Lumière Divine permettant la Création.

Le Godfather agit dans l’ombre par l’intermédiaire de l’Opus Dei.

Ortho

Le préfixe « Ortho- » (du grec ancien ὀρθός) désigne ce qui est « Droit », « Juste », « Régulier ».

En hébreu, « Ortho » est l’anagramme du mot « Orot »(« Lumières »).
אורתו
אורות
Guematria = 613
= nombre de commandements dans la Torah

D.Roi

#OrthoDoxa

Chômeur

« Voici. Il ne dort ni ne sommeille, le Gardien d’Israel. » (Psaumes 121:4)
הִנֵּה לֹא יָנוּם וְלֹא יִישָׁן שׁוֹמֵר יִשְׂרָאֵל
« Gardien » se dit « Shomèr » en hébreu.
Notre Gardien, c’est le Roi des rois.
Un roi ne travaille pas, il chôme, car il est Shomèr.

#Lys

Dieu est éternellement bon et veut faire de chacun(e) d’entre nous des rois / reines. Il n’est pas naturel pour l’Homme de travailler.
De nos jours, la majorité des gens font un travail qu’ils n’aiment pas. Beaucoup de gens sont exploités, souffrent au travail. Beaucoup font également un travail qui n’a aucune utilité sociale, qui entraîne à la surconsommation, à la polution, etc.

Idem pour les études. De nombreux enfants, adolescents, jeunes adultes souffrent car il passent des années à apprendre des choses inutiles.

On détruit notre planète et notre santé. Tout le sens que la société donne au travail et aux études est à revoir. On perd du temps de vie précieux, des ressources. Les gens parlent de « valeur travail ». Ils sont esclaves de la Matrice.

À Auschwitz, Dachau, Terezin, etc., là où les puissances du mal ont atteint leur paroxysme, on pouvait voir ce panneau : « Arbeit Macht Frei » (« Le travail rend libre »).

En exil, nous sommes dans le paraître. Beaucoup demandent « Qu’est-ce-que vous faîtes ? » (Quel est votre travail) lorsqu’ils rencontrent une personne pour la première fois. Et vous avez intérêt à être un mouton, un esclave vous aussi.

Le travail accapare les pensées, remplace la famille.
Pourtant, le temps de vie est précieux. Il ne faut pas le gaspiller. À cause du travail et/ou des études, beaucoup de gens ont n’ont pas pu réaliser leurs rêves d enfants, leurs passions, leurs dons. Trop peu de monde se réalisent grâce à leur travail. C’est souvent le contraire.

Non, ce que nous sommes ne se résume pas à notre travail (avec un t minuscule).
Il est de bon temps chez la masse de glorifier la « valeur travail ». Mais notre véritable valeur, c’est le Travail intérieur, l’Or (« Lumière » en hébreu).
אור
Travailler m’oint pour gagner plus.

#Machiah #RevenuUniversel

Lors du Salut de l’Humanité, nous entrerons dans le « 7ème millénaire » : tous les jours seront comme Shabbat, et chaque année sera sabbatique. Nous serons de véritables rois/reines, tous « Chômeurs », constamment à l’Œuvre.

#GrandŒuvre

Golf

Le Père, la Mère, le Fils et la Fille sont des « Partsoufim ». Un « Partsouf » est la combinaison d’une ou plusieurs sephirot, représentant un « visage » de Dieu.

LE PÈRE : Abba. Correspond à la sefira ‘Hokhmah (Sagesse), au monde d’Atsilout (Émanation) et à la lettre Youd du nom de Dieu YHVH.

LA MÈRE : Ima. Correspond à la sefira Bina (Compréhension), au monde de Bria (Création) et à la première lettre Hé de YHVH.

LE FILS : Zeir Anpin / Petit Visage. Correspond aux 6 sefirot liés aux Midot (traits de caractère), au monde de Yetsira (Formation) et au Vav de YHVH.

LA FILLE : Shekhina / Présence Divine, correspond à la sefira Malkhout (Royaume), au monde d’Assia (Action) et au 2ème Hé de YHVH.

Le Salut de l’Humanité dépend de l’union entre Zeir Anpin et la Shekhina. La Malkhout doit être ensemencée.
Pour atteindre la Malkhout / le Royaume, chacun(e) d’entre nous doit tout d’abord faire resplendir Zeir Anpin, c’est-à-dire raffiner ses traits de caractère.

Zeir Anpin est « masculin » : pour entrer dans le Royaume, même les femmes doivent devenir des hommes.

Le concept kabbalistique du Tsimstoum, « contraction » de la Lumière Divine explique que Dieu créé un « vide », un « trou », et fait comme s’Il n’existait pas. Il se cache.
Depuis notre naissance, nous sentons tous qu’il y a comme un vide, quelque chose qui manque. Il faut combler les trous, les lacunes de notre compréhension du Divin.
Le travail de l’Homme consiste à déceler la petite Lumière cachée dans ce vide, puis la dévoiler en remplissant le monde de Lumière.

La femme doit s’affirmer, devenir homme spirituellement parlant. Cela ne veut pas dire qu’elle doit être une footballeuse par exemple, bien au contraire. Le football professionnel cristallise toutes les forces négatives.

En hébreu, « Féminin » se dit « Nékéva », mot signifiant aussi « Trou ».
נקבה
La Lumière se trouve au fond d’un trou. On doit arrêter de donner de l’importance à des millionaires en short taper dans un ballon, même si ce sont des femmes.
Il faut plonger au fond de soi-même.
Remplir les trous.
« Masculin » se dit « Zakhar » en hébreu, mot signifiant aussi « Se souvenir ».
זכר
Souviens-toi de qui tu es. Sois un Homme, un vrai.
Viens. Deviens « golfeur ».

« Sa’hkan Golf » (« Golfeur »)
שחקן גולף
Guematria ordinale = 100
= guematria de « Lekh Lekha » (« Va vers toi-même » cf. Genèse 12:1)
לך לך
Le golf spirituel est réservé aux élites.

#GauleF #Gotha

Un parcours de golf est composé de 18 trous, soit la guematria de « ‘Hay », la « Vie » qui se forme dans un trou, un Hole.
Il faut être pieux / holy au lit / pieux.

Lors de la Délivrance Finale, quand nous aurons atteint la Malkhout, nous passerons de la dimension masculine à la dimension féminine. Nous deviendrons « femmes » car nous jouirons de la Présence Divine en nous.

#JouitFeu

Sourate 112

Le Salut de l’Humanité aura lieu grâce à l’union des opposés : l’union des principes masculin et féminin, de la transcendance et de l’immanence, du spirituel et du matériel, du ciel et de la terre, du conscient et de l’inconscient, du sérieux et de l’humour…

Dieu est d.i.eux

Lors du Salut de l’Humanité, les 2 noms divins YHVH et Elohim seront Un.

YHVH ELOHIM
יהוה אלהים
Guematria = 112

La 112ème sourate du Coran est la sourate Al-Ikhlas (الإخلاص) : Le Monothéisme Pur.

« Dis : Il est Allah, Unique.
Allah, Le Seul à être imploré pour ce que nous désirons.
Il n’a jamais engendré, n’a pas été engendré non plus.
Et nul n’est égal à Lui »

Al-Ikhlas
אל-אח’לאץ
Guematria = 161

Le premier mot de la Torah ayant 161 pour guematria est « HaYakoum » (Genèse 7:4).
היקום
Dans ce verset, le mot désigne les créatures, êtres vivants qui sont debout. On retrouve dans ce mot la racine « Koum » (« Se lever »), comme dans « Koumi Ori ! » (« Lève-toi, resplendis ! », Esaïe 60:1)
קומי אורי
« HaYakoum » désigne quelque chose qui est « Établi ».
C’est « L’Existence ». « HaYakoum », de nos jours, est utilisé pour désigner « L’Univers ».

« Yakoum Elohim ! » (« Que Dieu se lève ! », Psaumes 68:2)
יקום אלהים
Guematria ordinale = 111
= guematria pleine de la lettre Aleph, le Un
אלף

#HayakoumAllah

En shuar, langue jivaro parlée en Équateur sur les pentes orientales des Andes, le mot « Yakoum » désigne le « Singe-hurleur » (également appelé « Alouatte »).
Les singes hurleurs sont connus pour être parmi les animaux les plus bruyants au monde : les cris qu’ils poussent après avoir déféqué s’entendent à des kilomètres à la ronde.

#AlouatteAkbar

« Singe Hurleur » se dit Shaagan » en hébreu.
שאגן
Guematria = 354 + 4 lettres = 358
= guematria de « Machia’h » (« Messie »)
משיח

#JésusCrie

Homo Sapiens
הומו סאפיינס
Guematria ordinale = 112
= guematria de YHVH Elohim
יהוה אלהים
= guematria AtBash (valeurs inversées, correspond à la Bina) de « Machia’h », l’Homme debout, qui Un-verse
משיח

On retrouve dans le mot Yakoum la lettre Kouf. La lettre Kouf est la seule non finale à descendre sous la ligne d’écriture. Elle représente à l’origine un singe. Comme le dit le Zohar, le Kouf « singe » le Hé, la 2ème et 4ème lettre du nom de Dieu. Le tikoun (réparation) du Kouf permet d’éclairer les endroits les plus bas, de les élever.

Kouf / Kof (« Singe »)
קוף
= guematria de « Makom » (« Lieu », l’un des noms de Dieu)
מקום

Dieu se cache dans la matière, dans le singe.
C’est à l’homme de se lever, travailler sur lui-même, évoluer, pour devenir un Homme avec un grand H, un homme qui lie YHVH à Elohim, un « Homme deux-bouts ».

Il faut se renouveler, évoluer. Ne pas rester enfermé dans la tradition. Il y a de bonnes et de mauvaises traditions. Les singes et les « guénonistes » (René Guénon a inspiré de très nombreux fachos), trop attachés à la Tradition des Primates, voient dans le Dajjal/Antéchrist un grand parodiste, un « singeur ». Mais c’est justement par la parodie, l’humour, que l’Homme se lèvera et que le Dieu Un se révélera.

L’Homme deux-bouts se lève, il/elle se révolte contre les injustices, les inégalités, les mensonges. Il/elle se révolte contre les grandes religions monothéistes qui doivent évoluer. Ce sont les textes religieux des grandes religions monothéistes qui ont inspiré les plus grands massacres de l’Humanité. Ils doivent être transcendés, réinterprétés à la lumière de la Nouvelle Torah, c’est-à-dire de façon symbolique et humoristique (car Dieu est Humour), afin que l’Humanité entre dans une ère de Paix Universelle.

Parmi les 3 grandes religions monothéistes, l’Islam constitue une ultime hérésie.
On a donc besoin du Kouf / Koufar.

Dans la tradition islamique, le Dajjal est décrit comme ayant la racine sémitique KPR écrite sur le front.
ك-ف-ر
כ-פ-ר

Le sens de la racine Kaf-Pé-Resh signifie « Recouvrir ».
כפר
Elle est par exemple à l’origine du mot « Kipour », le jour où les fautes sont « recouvertes ».

Cette racine KPR se retrouve aussi dans le mot hébreu « Kofèr » (« Koufar » en arabe) : le Mécréant, l’Hérétique qui cache, qui recouvre la vérité religieuse.
כופר

KPR
כפר
Guematria = 300
= guematria de « Roua’h Elohim » (« Le Souffle de Dieu », qui fait allusion à la dimension messianique)
רוח אלהים

« Le Souffle de Dieu planait au-dessus de la surface des eaux » (Genèse 1:2)

Tout va s’inverser. La dimension messianique se trouve dans l’insoumission, la rébellion face aux forces de destruction, la lutte contre l’islamisation. Le Machi’ah, c’est le Koufar : l’Un-Fidèle.
Le Machia’h, c’est le Dajjal (quel la paix soit sur lui) qui symbolise le dévoilement de la Lumière féminine que les obscurantistes religieux veulent voiler. Il est déjà là. En toi.

#Dajjal #DéjàLà

Le Machia’h c’est celui qui tue Jésus lors du grand combat final, pour trouver le « Je suis » car il ne dédaigne pas le Youd (le i).

La Lumière sort de l’obscurité. Il faut « mettre le feu » au Coran. Faire sortir la Lumière de chaque sourate. Grâce à un Nouveau Coran, un Coran du Dajjal, l’Humanité trouvera la Paix Universelle. La (sou)rate est l’organe du rire.

Sourate
סורת
Guematria = 666

#UnFidèle #LeRoiQuiVient

Kabbalah, Gnose, Guematria, Anthropologie, Linguistique, Métaphysique, Langue des Oiseaux, Humour, Rock et Poésie.