Razisme

Selon le Sefer HaMitsvot (Livre des Commandements) du Rambam, le 207ème commandement positif de la Torah est :

« Vous aimerez l’étranger, vous qui fûtes étrangers dans le pays d’Égypte ! » (Deutéronome 10:19)
וַאֲהַבְתֶּם אֶת הַגֵּר: כִּי גֵרִים הֱיִיתֶם בְּאֶרֶץ מִצְרָיִם

« Zar » qui veut dire « Étranger » en hébreu, s’écrit comme « Raz » (« Secret » en araméen) àl’envers.
רז
זר
Ces deux mots ont 207 pour valeur numérique, soit la guematria du mot « Or » (« Lumière »).
אור

Non, les étrangers ne viennent pas voler votre Or, mais vous en donner !

C’est ce qui paraît obscur, dans l’ombre, dans l’autre, que l’on trouve la Lumière.

Les gens qui ont le plus peur du « satanisme » sont souvent des gens racistes, incapables d’accepter l’autre (ils ont de nombreux démons intérieurs).

Ce qui est obscur chez beaucoup de gens, hommes ou femmes, c’est la dimension féminine qui leur est totalement étrangère. L’obscurité dans l’obscurité, c’est Lilith, la première femme d’Adam que l’on qualifie de princesse des démones. Son nom a la même racine que « Laylah » (« Nuit »).
לילית
לילה

« On la trouvait plutôt jolie, Lilith
Elle arrivait des Somalies, Lilith
Dans un bateau plein d’émigrés
Qui venaient tous de leur plein gré
Vider les poubelles à Paris

Mais, dans ton combat quotidien, Lilith
Tu connaîtras un type bien, Lilith
Et l’enfant qui naîtra, un jour
Aura la couleur de l’amour
Contre laquelle on ne peut rien »

« Laylah » (« Nuit »)
לילה
Guematria ordinale = 39
= guematria de « YHVH E’had » (« Dieu est Un »)
יהוה אחד

Samael + Lilith
סמאל לילית
Guematria = 611
= guematria de « Torah »
תורה

#NouvelleTorah #Other #TheOr


« La Nouvelle Torah » se dit « HaTorah Ha’Hadashah » en hébreu.
התורה החדשה
Guematria ordinale = 101
= guematria de « Mi veMa » (« Qui et Quoi » : l’En Haut et l’En Bas, l’Homme et la Femme, la Lumière et l’Obscurité.
מי ומה

101 est le 26ème nombre premier.
26 est la guematria du Nom de Dieu YHVH.

Unir l’En Haut et l’En Bas par la Nouvelle Torah. Révéler le Nom de Dieu.

« HaTorah Ha’Hadashah » (« La Nouvelle Torah »)
התורה החדשה
Guematria classique = 938

« Bien sûr, le jour de l’Eternel sera ténèbres et non lumière, il sera sombre et sans lueur. » (Amos 5:20)
הֲלֹא חֹשֶׁךְ יוֹם יְהוָה וְלֹא אוֹר וְאָפֵל וְלֹא נֹגַהּ לוֹ
Guematria du verset = 938

« Moi l’Éternel, l’heure venue, j’aurai vite accompli ces promesses. » (Esaïe 60:22)
אֲנִי יְהוָה בְּעִתָּהּ אֲחִישֶׁנָּה
Guematria = 938

Le 938ème mot de la Torah est le Nom de Dieu YHVH, situé dans le verset où le serpent est maudit : « L’Éternel-Dieu dit au serpent : Parce que tu as fait cela, tu es maudit entre tous les animaux et entre toutes les créatures terrestres : tu te traîneras sur le ventre, et tu te nourriras de poussière tous les jours de ta vie. » (Genèse 3:14)
וַיֹּאמֶר יְהוָה אֱלֹהִים אֶל הַנָּחָשׁ כִּי עָשִׂיתָ זֹּאת אָרוּר אַתָּה מִכָּל הַבְּהֵמָה וּמִכֹּל חַיַּת הַשָּׂדֶה עַל גְּחֹנְךָ תֵלֵךְ וְעָפָר תֹּאכַל כָּל יְמֵי חַיֶּיךָ

Le serpent nous ouvre les yeux, offre la connaissance du bien et du mal et permet à l’Homme de devenir un héros à l’image de Dieu.
Il a simplement proposé de manger un fruit. Il n’ordonne pas de meurtres ou de sacrifices.
La véritable Torah, la Nouvelle Torah qui est celle du serpent, est obscure, étrangère, incompréhensible pour ceux qui sont en exil. Elle est une « gnose », une connaissance, « luciférienne » : porteuse de Lumière. Elle Un-filtre les religions monothéistes. Elle sort de la nuit, du noir.
Non au racisme, oui au « razisme » !

#Lily