Eye In

En hébreu, la lettre Ayin a pour valeur numérique 70.

Le symbole de la lettre Ayin est l’œil. L’œil est réceptacle de Lumière. L’œil est l’organe qui permet la perception du monde et qui est le « miroir de l’âme ».

Le chiffre 70 a une certaine importance dans la Torah. Exemples : les 70 nations du monde – les 70 familles de langues – les 70 sages qui traduisirent la Torah en grec – les 70 anciens d’Israël qui accompagnèrent Moïse sur le Sinaï – les 70 ans de l’exil à Babylone.

Selon les sages, ceux qui étudient minutieusement la Torah pourront voir Ses « shivim panim », Ses 70 facettes

Le Nom de Dieu YHVH (qui a pour valeur numérique 26) est mentionné exactement 1820 fois dans la Torah

1820 = 26 X 70, ce qui lie le Nom Divin aux 70 facettes de la Torah.


Guematria de « Sod » (« Secret ») = 70

Guematria de « Adam ve’Hava » ( « Adam et Eve ») = 70

Guematria de Gog veMagog (« Gog et Magog ») = 70

Guematria de « Yayin » (« Vin ») = 70


« Quand le vin entre, le secret sort » (Talmud – Erouvim 65a)

Ster

La racine STeR סתר signifie « Caché »


« Ester » signifie « Exister », « Être » en vieux français.

La racine profonde de notre âme, notre véritable être, est comme caché durant notre vie ici-bas. Nous ne ressentons ici que « l’ombre » de notre âme.


« Ester » veut dire « Étranger » en romanche.


« Ester » signifie « Éther » dans de nombreuses langues.


« Ster » veut dire « Sens » en breton.


« Ster » signifie « Étoile » en afrikaans et néerlandais.

Le soleil se cache pour permettre aux étoiles de briller. Sans obscurité, sans voile, on ne pourrait voir les étoiles.

Lire la suite

Ben

Big Ben


« Ben » בן : « Fils » en hébreu.


Le Ben est aussi le nom d’une plante dont l’huile sert au graissage des montres mécaniques.


« Ben… » est un mot permettant au locuteur d’avoir le temps de réfléchir.


« Ben » est une déformation ou altération (adverbe) de « Bien ».


Bien : « Be Un » (« Sois Un »)


Lire la suite

Bat

« Bat » signifie « Un » en basque.


« Bat » בת : « Fille » en hébreu. En Kabbalah, la « Fille » est la Présence Divine.

« Bat » : « Bâton » en anglais

Un bâton a la forme du chiffre 1

« Baston » : « Commandement » en vieux français.

« Bâton » vient du latin « Bastum » : « ce qui supporte »

Le Un, support de la Présence Divine.


Lire la suite

Roi

En vietnamien, « Roi » signifie le « Jamrosat », l’arbre qui donne la « Pomme Rose ».

Cet arbre est appelé « Arbre des Dieux » en Asie.

Selon des traditions asiatiques, le centre du monde est le mont Meru, au Tibet, et à son sommet se trouve le Jamrosat, qui est l’arbre de vie.


En breton « Roi » signifie « Roue » ; et « Roï », « Tu donneras ».


En wolof, « Roy » signifie « Imiter ».

Le Nom Un et l’Été

Le hiéroglyphe « Mou » signifie « Eau »


Le signe « Sh » signifie « Bassin »


Moïse se dit Moshé מֹשֶׁה en hébreu et est proche phonétiquement de ces 2 hiéroglyphes réunis : Mo + Sh

Moshé signifie « qui a été tiré des eaux ».

Inversés, les 2 signes hiéroglyphiques Sh + Mo forment le mot « ShMo » qui signifie « été » (la saison) en égyptien ancien.


« Nom » se dit Shem en hébreu (lettres Shin + Mem) et « Son Nom », « ShMo » שמו.

« Été » est aussi le participe passé d’Être.

Le Nom est le Récipient de l’Être.


« Âme »se dit « NeShaMa » נשמה en hébreu.


« HaSheM » השם (« Le Nom ») sert à désigner Dieu en hébreu.


« L’Eternel sera Roi sur toute la Terre ; en ce jour, l’Eternel sera Un et Son Nom sera Un ». (Zacharie 14:9)

« Et Son Nom sera Un » וּשְׁמוֹ אֶחָד
« OuShmo E’had »

« Et Son Nom sera Un » וּשְׁמוֹ אֶחָד
Guematria = 6+300+40+6+1+8+4
= 365


« Été » se dit « Summer » en anglais et on peut y déceler la racine ShM.

L’étymologie de « Summer » remonte aux racines indo-européennes « Sam » (« Saison », « Année ») et « Sem » qui signifie « Un » / « Uni ».


Lire la suite

Les Mesures, Zeir Anpin et les Sept Nains

Les contes du monde entier contiennent beaucoup de mystères et de choses cachées.

(Rabbi Nahman de Breslev)

Les Sept Nains travaillent dans une mine de diamants. L’Âme, la Neshama, est comme un Diamant que l’on doit raffiner, poncer, tailler afin que celui-ci brille de tous ses éclats. Même si elle tombe en galout (exil) « dans la boue » ou « au fond d’une grotte », l’âme n’est jamais perdue. Il suffit de la soulever, enlever la saleté, et elle brillera autant qu’avant.

Les contes du monde entier renferment de nombreux secrets et lumières propices à nous aider dans la vie de tous les jours. À vos pioches !



Lire la suite

La Vache Rousse / Rouge

Le rouge est la couleur du sang et de la lave, la force qui donne la vie au corps et à la Terre (« Adama » en hébreu).
En hébreu Adam est apparenté au rouge.
Adom = « Rouge » en hébreu.
Edom (Essav), le « matérialiste » est également lié au rouge.

La Vache Rousse / Rouge (Para Adouma) représente la matérialité. Une vache dont tous les poils sont rouges représente la matérialité complètement déconnectée du divin (Edom).

Il est écrit dans la Torah que Dieu nous ordonne de brûler cette vache rousse « à l’extérieur du temple », derrière « les cyprès » (voir Michné Torah du Rambam, Sefer Taharah, Parah Adoumah ch.3)

« Viens avec moi, on va se filer. Tête à tête je vais te fumer derrière les cyprès. » (I AM)



Lorsque « la vache rousse est brûlée », alors le Mi (le « Qui ») rit.

Holy Cow !


Cyprès ברוש

= 512 = 8 x 8 x 8

Kabbalah, Guematria, Dévoilement par l'Absurde et Explorations Spatio-Temporelles