Archives de catégorie : Nouvelle Torah

La Quarantaine Avant le Renouveau

Le Nombre 40 représente l’isolement avant le Renouveau.

40 jours du Déluge
40 jours de Moïse sur le Sinaï
40 jours entre le 1er Eloul et Yom Kippour
40 ans dans le désert
Les 4 directions du monde contenant chacune les 10 Sefirot
etc.

Quarantaine = « Karèt Ein »
כרת אין

#40


La lettre Mem a pour guematria 40 et représente l’Eau, la Matrice dans lequel le foetus est isolé.

« Hesguèr » (« Quarantaine » en hébreu) peut se lire ainsi : « Hé » (la dernière lettre du Nom de Dieu YHVH) + SGR (« Fermé »).
ה סגר

Pour naître, il faut sortir de la Matrice.


On retrouve une fois le mot « Hesguèr » (« Confinement », « Quarantaine ») dans la Bible :

« Et l’esprit vint en moi et me fit dresser sur mes pieds, et [Dieu] me parla et me dit : Viens, enferme-toi dans ta maison. » (Ézéchiel 3:24)

…בֹּא הִסָּגֵר בְּתוֹךְ בֵּיתֶךָ

HaTorah Ha’Hadashah, la Nouvelle Torah

« La Nouvelle Torah » se dit « HaTorah Ha’Hadashah » en hébreu.
התורה החדשה
Guematria ordinale = 101

« Mi et Ma » (« Qui et Quoi » : « L’En Haut et l’En Bas »)
מי ומה
Guematria = 101

101 est le 26ème nombre premier.
26 est la guematria du Nom de Dieu YHVH.

Unir l’En Haut et l’En Bas par la Nouvelle Torah. Révéler le Nom de Dieu.


La Nouvelle Torah
התורה החדשה
Guematria classique = 938

« Bien sûr, le jour de l’Eternel sera ténèbres et non lumière, il sera sombre et sans lueur. » (Amos 5:20)
הֲלֹא חֹשֶׁךְ יוֹם יְהוָה וְלֹא אוֹר וְאָפֵל וְלֹא נֹגַהּ לוֹ
Guematria du verset = 938


« Moi l’Éternel, l’heure venue, j’aurai vite accompli ces promesses. »
אֲנִי יְהוָה בְּעִתָּהּ אֲחִישֶׁנָּה
(Isaïe / Yechayahou 60:22)
Guematria = 938


« Zahav, Kesef, Ne’hoshet » (« Or, Argent, Bronze »)
זהב כסף נחושת
Guematria = 938


Le 938ème mot de la Torah est le Nom de Dieu YHVH, situé dans le verset où le serpent est maudit :

« L’Éternel-Dieu dit au serpent « Parce que tu as fait cela, tu es maudit entre tous les animaux et entre toutes les créatures terrestres: tu te traîneras sur le ventre, et tu te nourriras de poussière tous les jours de ta vie. » (Genèse 3:14)

וַיֹּאמֶר יְהוָה אֱלֹהִים אֶל הַנָּחָשׁ כִּי עָשִׂיתָ זֹּאת אָרוּר אַתָּה מִכָּל הַבְּהֵמָה וּמִכֹּל חַיַּת הַשָּׂדֶה עַל גְּחֹנְךָ תֵלֵךְ וְעָפָר תֹּאכַל כָּל יְמֵי חַיֶּיךָ

L’Origine du Mythe de Jésus et le Chat Botté

L’un des buts de ZionKabbalah.com est la destruction, l’annihilation complète et définitive du Messianisme, qu’il soit chrétien ou juif, afin d’amener au Monde la Délivrance Finale. Aucune peuple ne peut prétendre être « Supérieur », « Élu », … aucune personne ne peut prétendre être « Roi des Juifs », « Grand Monarque », …

Le monde doit sortir de cette « maladie mentale », ce « syndrome de Jerusalem ».

Seul Dieu est Roi.



« Melekh HaMachiah » (« Le Roi Messie »)
מלך המשיח
Guematria = 453

« HaSkizophrenia » (« La Schizophrénie »)
הסכיזופרניה
Guematria = 453

#DieuEtLHomme #Bipolarité


Le vrai Messianisme, c’est l’union de l’En Haut et de l’En Bas, des noms de Dieu YHVH et Elohim.

YHVH (26) + Elohim (86) = 112

Guematria de Machiah en transformation ATBASH (valeurs inversées) = 112

Dieu est UN.

Lorsque nous brisons la barrière entre matériel et spirituel, lorsque YHVH et Elohim sont unis, nous pouvons tous faire descendre en nous-mêmes une âme très haute, c’est cela à notre sens ce que nous appelons « Machiah ». Machiah est une sorte d’âme collective, et non un être en particulier.

Sur ZionKabbalah.com, vous trouverez des enseignements et des informations destinées à « ouvrir les yeux ». Nous ne prétendons pas détenir la vérité, mais souhaitons partager les résultats de nombreuses années de recherches. Comme vous pouvez le remarquer, l’immense majorité des enseignements publiés sur ce site sont « voilés », pour plusieurs raisons, à la manière de la Torah qui est un ensemble de « jeux de mots » et de « calculs ».

Les Évangiles sont des récits de type midrachique, originellement en hébreu, dont les paraboles traitent de la Délivrance. Lus à la lumière de l’hébreu et de la Kabbalah, les récits des Évangiles nous permettent de mieux comprendre le schisme provoqué il y a 2000 ans. Pris à la lettre, ces récits ont constitué la base du Christianisme, le plus gros mensonge de l’Histoire, et des abominations qui suivirent (guerres, esclavage, etc.).

Les dirigeants du Peuple Juif sont coupables de ne pas avoir su endiguer le fléau du Messianisme depuis l’époque du Roi Saul. Il n’aurait jamais du y avoir de roi humain à la tête du Royaume d’Israel.

Les dirigeants du Peuple Juif sont complices. Ne trouvez-vous pas étrange qu’à part quelques passages obscurs, rien dans le Talmud n’est écrit sur le schisme entre Judaïsme rabbinique et Christianisme ?


« Salut » / « Délivrance » se dit « Yeshoua » en hébreu. « Yeshoua » a donné « Jésus » en français.

« Yeshoua » représente la personnification de la Délivrance Finale et de nombreux récits écrits il y a environ 2000 ans parlent de ce sujet. Le Talmud nous enseigne que les « temps messianiques » ont commencé il y a 2000 ans. Cependant, les « kelim » (récipients spirituels) n’étaient pas prêts et cela a eu pour conséquence un gros « balagan » (« désordre » en hébreu).

« Je ne suis PAS le Messie ! »

La compréhension des événements qui se produisirent il y a 2000 ans est l’une des clés du Tikoun amenant à la Gueoula. C’est un terrain miné, car les conclusions que l’on en tire sont loin de plaire aux « religieux » et demande beaucoup d’humilité, notamment pour les Juifs et les Chrétiens. Pour quoi ? Car pour résumer en quelques mots nos conclusions : 1) Jésus n’est pas un personnage historique, il n’a jamais existé. 2) Il n’y a pas de « peuple élu », Dieu n’est pas si exigeant avec la « Loi » et souhaite faire une alliance universelle avec l’Humanité.


Selon Bernard Dubourg, « les rédacteurs néo-testamentaires, en écrivant en hébreu, savent qu’ils travaillent sur la langue sacrée-divine de la Torah ; mais ils savent aussi qu’ils travaillent sur une langue double, à la fois exotérique et ésotérique. Ils la travaillent donc à la fois en clair et dans le cadre de ses modes opératoires traditionnels (kabbalistiques, au sens étymologique du terme) ».

Nous vous invitions à lire les publications de ce chercheur disparu qui, à la manière de tous ceux qui ont fait des recherches sérieuses sur le sujet et sont arrivés aux mêmes conclusions, ont été ostracisés par la communauté scientifique.

Ci-dessous, vous trouverez des passages du troisième chapitre de son livre « L’Invention de Jésus » (Tome 1) qui traite du sens caché du célèbre conte de Perrault : « Le Chat Botté ».


« Les contes du monde entier contiennent beaucoup de mystères et de choses cachées. » (Rabbi Nahman de Breslev)


Lire la suite

Un Roi Humain à Cause de Nahash

Le Peuple d’Israel a fait l’erreur de demander un roi suite à l’attaque de Nahash (« Serpent » en hébreu)

« Voyant que Na’hash, roi des Ammonites, marchait contre vous, vous m’avez dit: « Non, c’est un roi qu’il nous faut », quand vous aviez pour Roi l’Eternel votre Dieu! » (Samuel 1:12)

La royauté humaine d’Israel a été consacrée à GuiLGaL.

« Alors Samuel dit au peuple: « Venez, allons à Guilgal, pour y consacrer de nouveau la royauté. » (Samuel 11:14)

La roue tourne.


Antéchrist
אנטיכריסט
Guematria = 369

Le premier mot de valeur 369 apparaissant dans la Torah est « veHaNa’hash » (« Et le serpent », cf. Genèse 3:1)
והנחש

« Ne’housha » (« En airain », cf. Samuel II 22:35)
נחושה
Guemaria = 369

« Satani » (« Mon adversaire »)
שטני
Guematria = 369






Grand Monarque
גראנד מונארק
Guematria Moussafi = 655 + 11 = 666


« KeElohim » (« Comme Elohim »)
כאלהים
Guematria avec lettres finales = 666

Il Était un Petit Homme

De nombreux Secrets Divins sont enfouis dans les comptines pour enfants. Le « Petit Homme » représente le Ben Adam dans sa plénitude, le Machiah. La « Maison en carton », c’est la Maison de David qui est tombée.

Le Petit Homme, c’est le Partsouf « Zeir Anpin », le « Chevalier Impatient » qui sort son épée et s’apprête à délivrer la Présence Divine.


Le jour où tu te fais petit est un jour qui ajoute de la force, de la puissance, de l’exaltation et de l’élévation à la Sainteté d’En Haut.

Rabbi Nahman de Breslev

Dieu est au-delà des logiques

On ne peut décrire Dieu par des théories soignées et faciles à comprendre.
Dieu est au delà de « ou » / « parce que » / « soit » / « donc » etc…

Dieu est au-delà des logiques.

Le libre-arbitre et le déterminisme existent simultanément.
La vie est à la fois un monologue et un dialogue.

Si tu ne crois pas que tu peux changer toi-même et le monde qui t’entoure, alors tu es encore comme un esclave en Egypte.

Les Enfants d’Israel sortis d’Egypte ont dû accepter de tout abandonner, de relever le défi de laisser derrière eux leur ancienne logique de pensée.

Personne n’est banal. Chaque être humain a en lui des pouvoirs spécifiques à son âme, des pouvoirs souvent insoupçonnés.

L’Egypte (« Mitsraïm ») est une « Galout » (exil en hébreu), un « Goulet » (passage étroit), un « Goulot d’étranglement » (point d’un système limitant les performances globales d’un flux de production).

Sors d’Egypte !


Sors des limites, arrête d’imiter.

Sois toi-même.

Sors de « l’imite ».


La Nouvelle Torah et les Animaux

La Miséricorde, trait caractéristique de notre père Avraham, est un attribut de première importance. L’homme doit veiller à ne causer aucune souffrance autour de lui, ni aux hommes ni aux bêtes.

Plusieurs histoires du Ari Zal racontent comment il a changé la vie de personnes en souffrance, sur lesquelles la rigueur divine s’était abattu. Ces gens avaient fait souffrir des animaux et le Ari Zal leur expliqua que leurs cris de douleur parviennent jusqu’à Dieu.

La tradition juive nous enseigne que la nature de l’Homme était devenue trop dégradée après le Déluge. C’est seulement à partir de ce moment-là que Dieu lui a permis de manger des animaux.
La Gueoula viendra lorsque l’Homme commencera à quitter le chemin de la cruauté.

La tradition juive nous enseigne que les Enfants d’Israel sacrifiaient des animaux dans le Temple de Jerusalem. Pour quelle raison ? Afin de ressembler aux autres peuples.

Dans le Guide des Égarés (3:32), le Rambam explique que Dieu a permis à l’homme de faire des sacrifices à cause de sa nature cruelle.

Le raffinement du Monde prends du temps, le travail que l’Homme doit faire ici-bas est immense, et Dieu en prends compte.

La Délivrance viendra lorsque notre but sera de servir Dieu en cherchant à Lui ressembler.

La Halakha (loi juive) interdit de porter du cuir les jours de Yom Kippour et du 9 Av. Pourquoi ? Car cela accentue la Rigueur divine. Le respect de la vie des animaux apporte la Grâce au monde chaque jour de l’année.

La dégradation de la nature humaine est telle que la plupart d’entre-nous trouve du plaisir à se nourrir de la mort, de cadavres d’animaux. Ce plaisir vient de la klipa (« écorce » spirituelle) qui se nourrit d’étincelles divines. Ce plaisir disparaît avec le raffinement du monde.

« Qui peut savoir si le souffle des fils d’Adam monte en haut, tandis que le souffle des animaux descend en bas, vers la terre ? » (Kohelet / Ecclésiaste 3:23)

« Car j’aime la bonté et non les sacrifices, et la connaissance de Dieu plus que les holocaustes. » (Prophète Osée / Hochéa 6:6)

« Il faut que l’homme honore toutes les créatures parce qu’en elles il connaîtra la hauteur du Créateur qui forma l’homme avec sagesse ; de même toutes les créatures recèlent en elles la sagesse du Formateur. Qu’il voie de lui-même qu’elles sont, en effet, honorables à l’extrême, car le Formateur de tout, le sage exalté au-dessus de tout, a pris soin de les créer. Et s’il les méprise – Dieu pardonne – il porte atteinte à l’honneur de leur Formateur. » (Moshe Cordovero, Le Palmier de Déborah)