Archives de catégorie : Inde

Avalokiteshvara

Le bodhisattva Avalokiteshvara personnifie la Miséricorde, la Compassion.

Avalokiteshvara
אוולוקיטשוורה
Guematria = 685

Un seul verset de la Bible a 685 pour guematria :
« Consolez, consolez mon peuple, dit votre Dieu. » (Esaïe 40:1)
נַחֲמוּ נַחֲמוּ עַמִּי יֹאמַר אֱלֹהֵיכֶם

Guematria ordinale de « Avalokiteshvara » = 127
= guematria de « Ha’Hassadim » (« Les Grâces », « Les Miséricordes »)
החסדים

Om Mani Padme Hum

« Om Mani Padme Hum » est un célèbre mantra bouddique, le mantra du Bouddha de la Compassion.

Om Mani Padme Hum
אום מאני פאדמה הום
Guematria = 329
= guematria du Nom de Dieu YHVH (26) + « HaRa’hamim », « La Compassion » (303)
יהוה הרחמים

L’Inde

« Inde » se dit « Hodou » en hébreu. « Hodou » signifie aussi « Rendez grâce », « Remerciez ».

Hodou
הודו
Guematria = 21
= guematria du nom de Dieu « Ehyeh »
אהיה

« Ehyeh Asher Ehyeh » (« Je serai qui Je serai », Exode 3:14)
אהיה אשר אהיה

L’Un deux. Je serai.

#UnDeux #UnDitUn #LaRoueTourne

Moksha

Le Moksha ( मोक्ष ) qui signifie « Libération », désigne, dans l’hindouisme et le jaïnisme, la libération finale de l’âme individuelle du cycle des renaissances. Elle équivaut au Nirvana bouddhique.

Moksha
מוקשה
Guematria = 451
= guematria de « Lihiot » (« Être »)
להיות

Nirvana

En sanskrit, « Nirvana » ( निर्वाण ) signifie « Extinction » (d’une lampe, d’un feu, du feu des passions, de la vie).

Nirvana
נירוואנה
Guematria = 328
= guematria de « ‘Hoshekh » (« Obscurité »)
חשך

La Lumière sort de l’Obscurité.

#ComeAsYouAre #LibèreToi


La Shakti

La Shakti ( शक्ति ) désigne, dans l’hindouisme, le Principe Féminin que nous devons libérer, faire « sortir d’Égypte ».
La Shakti est similaire en kabbalah à la Shekhina / Malkhout (correspondant au 7ème jour, à la Terre).
Shakti signifie « Énergie » et a pour racine le sanskrit « Shak » ( शक् ) qui signifie « Rendre Possible ».
La Délivrance Finale dépend entièrement de la libération, du dévoilement de la Dimension Féminine du Divin. Sans Elle, rien n’est possible.

Shakti
שאקטי
Guematria = 420

Premier mot de la Torah ayant 420 pour guematria : « Hayita » (« Était », Genèse 1:2, à propos de la Terre)
היתה
« Or la terre n’était que solitude et chaos ; des ténèbres couvraient la face de l’abîme, et le souffle de Dieu planait à la surface des eaux. » (Gen. 1:2)

Deuxième mot : « Vayikdash » (« Sanctifia », Genèse 2:3, à propos du Septième Jour)
ויקדש
« Dieu bénit le septième jour et le proclama saint, parce qu’en ce jour il se reposa de l’œuvre entière qu’il avait produite et organisée. » (Gen. 2:3)

Troisième mot : « Tihié » (« Tu seras », Genèse 4:12)
תהיה
« Lorsque tu cultiveras la terre, elle cessera de te faire part de sa fécondité; tu seras errant et fugitif par le monde. » (Gen. 4:12)

Quatrième mot : « MiMitsrayim » (« Depuis l’Égypte », Genèse 13:1)
ממצרים
« Abram remonta d’Egypte lui, sa femme et toute sa suite… » (Gen. 13:1)


Les initiales Kaf + Tav signifient « Keter Torah », « Couronne de la Torah ».

Kaf Tav
כת
Guematria = 420

Kundalini

La Kundalini ( कुण्डलिनी ) désigne une puissante énergie spirituelle lovée (entourée en spirale) dans la base de la colonne vertébrale. Son éveil permet à la Kundalini de se déverser comme un fleuve à travers les Chakras.

Kundalini
קונדליני
Guematria = 260
= Nom de Dieu YHVH (26) x 10 Sephirot

Le premier mot de la Bible ayant pour valeur 260 est « HaNahar » (« Le Fleuve »)
הנהר

Ashram

Un Ashram ( आश्रम ) est un centre d’études, désignant à l’origine un lieu isolé où l’on cherche l’union avec Dieu. « Ashram » désigne aussi une étape de la vie.
La racine sanskrite « Shram » ( श्रम् ) signifie « Peiner », « Lutter », « Travailler dur ».

Ashram
אשרם
Guematria = 541
= guematria d’Israel
ישראל

« Israel » désigne celui qui « combat avec Dieu ».
« Jacob ne sera plus désormais ton nom, mais bien Israel car tu as combattu contre des puissances célestes et humaines et tu es resté fort » (Genèse 32:29)

Israel s’acquiert par les souffrances (Talmud Brakhot 5a).

Israel est un Ashram.

Anokhi

« Anokhi » veut dire « Unique » en hindi.
अनोखी

Les 10 Commandements commencent par le mot « Anokhi » (« Je suis »).
אנכי

Je suis l’Éternel ton Dieu. Je suis Unique.

Tout va se retourner. C’est l’Un, doux, qui enseignera le Dieu Un aux « trois durs », les soi-disant monothéistes.

#UnDitUn

Vedanta

Le Vedanta est une école de philosophie issue de l’hindouisme ancien qui se consacre à la connaissance de la réalité ultime de l’existence : le Soi (Atman) est de même nature que l’Âme universelle (Brahman). Pour arriver à cette connaissance, il faut sortir de l’illusion (Maya) de la dualité.

« Vedanta » signifie « fin, aboutissement, conclusion des Vedas ».
वेदान्त
Les Vedas sont un ensemble de textes formant le Veda, terme signifiant la Connaissance.
वेद
Quel est la fin, l’aboutissement, la conclusion de toutes les connaissances que l’Homme peut accumuler ? L’Unité Divine.

Vedanta
ודאנטה
Guematria ordinale = 39
= guematria de « YHVH E’had » (« Dieu est Un »)
יהוה אחד

Shiva

En hébreu « Shiva » (hébreu pour « Sept ») est le nom de la période de deuil observée dans le judaïsme pendant 7 jours. Il y a 7 jours de Création et le chiffre 7 représente son achèvement.

Shiva (période de deuil)
שבעה

Shiva (dieu hindou)
שיווה

Lors d’une Shiva, il est coutume de s’asseoir (« Lashevèt » en hébreu, même racine que « Shabbat ») à même le sol. De même, le dieu Shiva est celui qui enseigne le Yoga.
Shiva est le dieu de la Fin des Temps.

#Shabbat

Krishna

« Krishna », en sanskrit, signifie « Sombre », « Qui attire, « Qui assemble ».
कृष्ण

Krishna
קרישנה
Guematria = 665
= guematria de « Kmo Shelemaalah, Ka’h Lemata » (« Ce qui est en haut est comme ce qui est en bas »).
כמו שלמעלה כך למטה

Ajoute le Un et la Lumière sortira des ténèbres !

Hanouman

Rama (parfois appelé Ram) est un héros hindou de l’épopée mythologique du Ramayana. Il est un avatar de Vishnou. Son nom signifie « Charmant », « Magnifique ».
राम

En hébreu la racine « Ram » signifie « Élevé », Haut », « Important ». On la retrouve par exemple dans les mots « Marom » (« Hauteur »), « Ramah » (« Plateau », « Niveau »).
רם


Hanouman est un singe, célèbre ami fidèle de Rama. On dit qu’il a célébré les exploits de Rama en vers gravés sur le roc.

Hanouman
הנומאן
Guematria ordinale = 53
= guematria de « Evèn » (« Pierre »)
אבן
= guematria ordinale de « Torah »
תורה

En sanskrit, « Singe » se dit « Kapi » ( कपि ). Le Singe (« Kof » en hébreu) est représenté par la lettre Kouf, la seule non finale à descendre sous la ligne d’écriture. Le Zohar parle d’elle négativement (Zohar I 2b) : elle est une lettre du mensonge car elle « singe » la lettre Hé, lettre du nom de Dieu.

En revanche, lorsque nous avons fait le tikoun, la réparation du Kouf, sa Lumière éclaire jusqu’aux mondes les plus inférieurs. L’Homme n’est plus un « singeur », mais est « à l’image » de Dieu : un Sage, un Saint-Je. C’est la raison pour laquelle la lettre Kouf réparée (guematria du Kouf = 100) est liée à la sefira Keter et au partsouf Atik, qui reproduit « l’image de Dieu » (10×10 sefirot). Le Kouf permet de « soulever des montagnes ».

Dans l’épopée du Ramayana, le singe Hanouman n’hésite pas à bondir pour atteindre son but qui est de libérer Sita, l’Épouse de Rama. L’Épouse, en kabbalah, représente la Shekhina, la Présence Divine (Malkhout). Pour cela il explore le Sud (« la sagesse se trouve au sud »), le « Sod » (« Secret »).

L’Épouse libérée, Hanouman rentre ensuite chez lui, retourne à la Source, pour que l’Épouse s’unisse au Roi.

Hanouman et la lettre Kouf peuvent servir à transmettre de merveilleux enseignements sur l’ascension de la Lumière Divine enfouie dans les « profondeurs ».

#Ouman


Yo Nah

« Yonah » veut dire « Colombe » en hébreu. Elle représente la Paix, l’Union des opposés, l’union du Ciel et de la Terre.
יונה

Dans le mantra Gayatri, considéré comme le plus sacré de l’hindouisme, « Yo – Nah » ( यो नः ) peut se traduire par « Qui – À nous ».

En kabbalah, le « Qui » représente le monde d’en haut ; à l’opposé du « Quoi », le monde d’en bas, notre monde.

#Om #Homme

Rishi

En hébreu, « Rosh » veut dire « Tête » ; « Reish », « Dirigeant » ; « Reshit » « Commencement ».
« Rachi », qui signifie « Premier », est l’acronyme de Rabbi Shlomo ben Its’hak, le premier commentateur de la Torah.
רשי


Dans l’hindouisme, les Rishis sont des sages primordiaux, des têtes spirituelles, les premiers à avoir transmis les Védas (textes sacrés).


Le mot « Rishi » ( ऋषि ) vient de la racine sanskrite « Rish » qui signifie « Aller, couler vers ». La racine « Rish » a aussi par exemple donné le nom d’un des avatars de Vishnou, « Rishabha » (« Le meilleur »). Autre exemple de mot de même étymologie : « Rish », le nom des commandants militaires du Royaume de Mittani (Syrie actuelle il y a environ 3500 ans).

Le « riche », est celui qui avance en premier, qui marche en tête, non pour trouver de l’argent, mais de l’Or, de la Lumière.

#Rashi #Inde #Troyes #UnirLesOpposés #VitesseDeLaLumière

Aum

Dans l’hindouisme, le Brahman représente le Grand Tout, l’Âme universelle, le Dieu Un.

Nous sommes tous les Enfants de Brahman.

« Brahman » vient de la racine sanskrite « BRH » (« Développer », « Agrandir », …).
ब्रह्मन्
En hébreu, la racine « Bara » signifie :
ברא
1) « Former », « Construire », comme dans « Bereshit Bara Elohim… » (« Au Commencement Dieu créa… ») ; 2) « Grossir ». On la retrouve dans le mot « Bari » (« En bonne santé »).

#BaraMan


Le son représente la profondeur, l’intériorité des choses et « Aum » représente le Son Originel.

« Aum, cette unique syllabe, est le Brahman. »

#Homme


Aum
אום
Guematria = 47
= guematria de « BeAdam » (« Dans l’Homme »)
באדם

Om̐ provient de la fusion des phonèmes sanskrits A, U et M :
A représente le Commencement et correspond au Aleph, la première lettre de l’alphabet hébreu.
א
U représente la Continuation et correspond à la lettre Vav, la sixième lettre de l’alphabet hébreu qui sert à lier les mots et peut se traduire par « Et ».
ו
M représente la Destruction, et correspond à la lettre Mem, de guematria égale à 40 (comme les 40 jours du Déluge). Mem représente l’Eau, la Matrice, la Purification avant le renouveau.
ם


Un épithète de Brahman est « Ishvara », ou « Isha », qui signifie « Seigneur ».

Aum + Isha = Adam


Les dieux de l’hindouisme représentent différentes facettes du Brahman, du Dieu Un.
Brahma est une représentation personnelle du Brahman. Il est le premier membre de la Trimurti (Brahma / Vishnou / Shiva).

Brahma
ברהמה
Guematria ordinale = 45
= guematria de « Adam » (« Homme »)
אדם


L’hindouisme a aussi son étoile à 6 branches : le Shatkona ( षट्कोण ), qui comme dans le judaïsme est symbole de l’équilibre entre les polarités masculine et féminine.
Le fil traversant les perles (existences) représente l’Âme individuelle (Atman). Le tout forme le Shatkona qui représente l’Âme universelle, le Brahman.

Vishnou

Dans l’hindouisme, Vishnou est le protecteur de la Vie, du Cycle du Temps, de la Création.

Vishnou
וישנו
Guematria = 372
= guematria de « Sheva » (« Sept »)
שבע

Le nombre 7 représente l’Harmonie. Le 7ème Jour, le Shabbat, correspond à la sefira Malkhout, la Présence Divine : Dieu « vit chez nous ».

#ReposDeVishnou

Bouddha

Le nom « Bouddha », du sanskrit बुद्ध (« l’Éveillé ») a pour origine étymologique l’indo-européen « Bewd » (« S’éveiller », « Devenir conscient ») de la racine « Buh » qui a notamment donné « To be » en anglais.
Cette racine se retrouve dans les mots français « Bouton », « Boudin », « Bouder » (lèvres avancées comme un bourgeon). En anglais elle a aussi donné « Bud » (« Bourgeon »), ou encore « Body » (« Corps »).

#Be #Light


Le titre de Bouddha, désigne une personne ayant réalisé l’éveil, qui a transcendé la dualité Samsara / Nirvana, Être et Non-Être, « Ani et Ein » (Le « Je » et le « Rien »).
אין אני

Bouddha
בודהה
Guematria = 22 (nombre de lettres de l’alphabet hébreu)
= guematria de « Ya’had » (« Ensemble »)
יחד
= guematria de « Bekha » (« En toi »)
בך
= guematria ordinale de la lettre Tav (« Signe », « Marque »)
ת

Selon le Sefer Yetsira, il existe « 32 sentiers de la Sagesse ». Ils correspondent aux 22 lettres de l’alphabet et aux 10 sefirot.

Dans le bouddhisme, le « Corps éveillé », le « Grand Homme », c’est-à-dire le « Bouddha », comporte 32 marques majeures, qui sont des caractéristiques physiques, ainsi que 80 marques mineures, pour un total de 112 marques.

Le nombre 112, en guematria, représente l’union des deux noms divins YHVH et Elohim, soit l’union du Ciel et de la Terre, du Masculin et du Féminin, du Transcendant et de l’Immanent, etc.

YHVH Elohim
יהוה אלהים
Guematria = 112

#HommeComplet #VieChezNous #LÂmeArc #BodyOfLight


Sortir de la Bière : « Bud Light »

#BodyOfLight #BuddhaBar

Holi

La Holi (होली), aussi appelée Fête des couleurs, est une fête hindoue originaire de l’Inde célébrée vers l’équinoxe de printemps. On allume un feu (« Holi » signifie « Brûler ») et on se jette des pigments de couleur.

Holi
הולי
Guematria ordinale = 33
= guematria de « Gal » (« Onde », « Vague », Cercle »,…), racine liée au Dévoilement.
גל
Guematria pleine de « Holi » = 112
הא וו למד יוד
= guematria des 2 noms de Dieu réunis « YHVH ELohim »
יהוה אלהים

« Holy » signifie « Saint » en anglais et a pour origine la racine indo-européenne « Kóylos », signifiant « Entier », « Complet » (« Whole » en anglais).

En hébreu le mot « Kodesh » / « Kadosh » est généralement traduit par « Saint », mais son sens exact est « Sanctifié », « Séparé ».
קדוש

L’âme doit trancher.

Quand on est Saint on doit trancher, on n’est plus un « Bed Boy ». Être au lit, c’est être entièrement présent dans le monde d’en bas, recevoir toutes les couleurs de la Lumière, tout en étant en même temps séparé car connecté au monde d’en haut. Pour vivre un rêve éveillé, il faut être Holy, être Pieux.

Allez, tout le monde Holy !

#HolyCause #KolOrLeMonde