Archives de catégorie : Animaux

Le Chant des Canards

Chaque chant d’animal est une louange pour le Divin

Les canards, par exemple, chantent : « Coin ! Coin ! »

Coin = Lettres Kaf et Vav (כו), prononcer « cou » + Un

Guematria de Kaf + Vav = 26
= Guematria du Nom de Dieu YHVH

Traduction de « Coin ! Coin ! » : « Dieu est Un ! Dieu est Un ! »

« COIN ! COIN ! DIEU EST UN ! DIEU EST UN ! »

La Grenouille et la Royauté

Avant de devenir une fleur de lys, c’est une grenouille qui ornait les étendards du Roi Clovis. Les Mérovingiens étaient en effet en partie originaires des Pays-Bas actuels, connus pour leurs marécages.

La « Grenouille » et le « Temple » ont la même guematria en hébreu.

Grenouille צפרדע (Tsfardéa)

Guematria = 444

Temple מקדש (Mikdash)

= 444

Lire la suite

Le Goéland, les Poissons et la Pierre Vivante

Le mot Goéland est similaire au mot « Goel » (גואל) en hébreu qui signifie « Délivreur » / « Libérateur ».

A l’image du Goéland, le Goel « attrape les poissons » (fin de l’Ère du Poisson) avant de passer à l’Ère du Verseau.

Le Goel est tel une « Pierre Vivante »

« Pierre » se dit « Even » en hébreu et est formé des lettres Aleph, Beth, et Noun.

Les 2 premières lettres forment le mot « Av » qui signifie « Père ».

Les 2 dernières lettres forment le mot « Ben » qui signifie « Fils ».

La Pierre Vivante, c’est le Père et le Fils réunis.

Jonathan (« Yonathan ») signifie « Dieu a donné »

Living Stone = « Pierre Vivante » en anglais

Jonathan Livingston le Goéland = Dieu a donné la Pierre Vivante, le Goel.

Le Copieur et le Singe

Certaines personnes décrivent le futur messie comme un « Singe » et l’assimilent à l’Antéchrist du Nouveau Testament.

Pourquoi un singe ? Car de nombreux écrits catholiques comparent Satan à un singe, qui « singe » (copie) Dieu, prenant les apparences de Dieu, l’imitant, afin de tromper les hommes.

Tertullien, théologien chrétien, déclara que « Satan est le Singe de Dieu ».

Il est intéressant de noter que dans le Judaïsme, le Machiah est également comparé à un « singeur », un « copieur ». En effet, la kabbalah nous enseigne que l’âme du Machiah vient d’Atik, le niveau supérieur de la sefira Keter (Couronne).

Lire la suite

Le Coq

L’animal symbole de la GauLe, la France, est le coq, TarneGoL תרנגול en hébreu.

Le coq possède la Binah, il est le premier à distinguer le jour de la nuit.

La guematria (valeur numérique) de la ragine GaL גל est de 33.

33 est l’indicatif téléphonique international de la France.

33 est le 137ème nombre premier.

Guematria de Kabbalah קבלה
= 137

Le « Yetser Ara » (mauvais penchant) dominant en France (Tsarfat) est la débauche (« Pritsout »).

C’est la raison pour laquelle « Cock » en anglais familier signifie le sexe masculin, le penis.

Penis = Panis (« pain » en latin).

Par euphémisme le judaisme assimile le pain au sexe (Talmud Sanhedrin 75a).

« Coq » se dit « TarneGol » en hébreu, « Gallus » en latin, et « Rooster » en anglais.

« Gallus » en latin se lit comme « Galout » (prononciation ashkénaze) qui signifie « Exil » en hébreu..

« Rooster » peut se lire « Roue » + « Ster » (« caché » en hébreu). Le coq, c’est la « roue cachée ».

Tarn(Tourne)Gol.

Guematria pleine de « Tarnegol » (תרנגול)

= 1201

« Reviens, ô mon âme, à ta quiétude, car l’Eternel te comble de ses bienfaits. » (Tehilim / Psaume 116:7)

Guematria du verset = 1201

La roue tourne et nous devons retourner à Dieu.

Les Oiseaux

Une des clés de la Sagesse est la connaissance des chants d’oiseau.

https://www.chant-oiseaux.fr/alphabetique/

Par exemple, les canaris émettent des sons composés de 25 à 30 syllabes différentes. Chacune dure de 20 à 200 millisecondes. La répétition de ces syllabes forment des phrases (entre 500ms et 3s) qui elles-mêmes forment un chant (entre 5s et 15s).

https://journals.plos.org/ploscompbiol/article?id=10.1371/journal.pcbi.1003052

https://fr.wikipedia.org/wiki/Vocalisation_des_oiseaux

Les mots Tsipor צפור (« Oiseau » en hébreu), Shalom שלום, et Essav עשו ont tous les trois la même valeur numérique (guematria) : 376.

Notre Rapport Avec les Animaux, une des Clés de la Sagesse

Un jour viendra où chaque créature montera d’un niveau sur l’échelle spirituelle. Il est par exemple dit que notre corps se transformera progressivement en Lumière.

Ce sera le cas aussi pour toute la Création et les animaux s’élèveront au même niveau que les êtres humains actuels (Ari Zal, Shaar HaMitzvot).

Le Rav Kook explique qu’il est donc impensable que les sacrifices d’animaux aient lieu d’être quand il y aura le 3ème Temple (Otzarot HaReiyah).

Pourquoi tellement de personnages de dessins animés sont-ils des animaux se comportant comme des humains ? Peut-être est-ce une « préparation » à ces temps futurs ?

Le futur nous réserve bien des surprises et on peut déjà avoir un aperçu de ces choses en s’investissant dans la Torah.

La Nouvelle Torah et les Animaux

La Miséricorde, trait caractéristique de notre père Avraham, est un attribut de première importance. L’homme doit veiller à ne causer aucune souffrance autour de lui, ni aux hommes ni aux bêtes.

Plusieurs histoires du Ari Zal racontent comment il a changé la vie de personnes en souffrance, sur lesquelles la rigueur divine s’était abattu. Ces gens avaient fait souffrir des animaux et le Ari Zal leur expliqua que leurs cris de douleur des animaux parviennent jusqu’à Dieu.

La tradition juive nous enseigne que la nature de l’Homme était devenue trop dégradée après le Déluge. C’est seulement à partir de ce moment-là que Dieu lui a permis de manger des animaux.
La Gueoula viendra lorsque l’Homme commencera à quitter le chemin de la cruauté.

Lire la suite

Le Lion

Le lion chante : « L’Éternel s’avance comme un Héros, comme un Guerrier, Il réveille Son Ardeur. Il fait éclater Sa Voix, Il pousse le cri de guerre, Il déploie Sa Puissance contre les ennemis. » (Isaïe 42 : 13)

Lion-of-Judah

Lion אריה (Ariéh)
= 1 + 200 + 10 + 5
= 216

Force גבורה (Gevourah)
= 3 + 2 + 6 + 200 + 5
= 216

יְהוָה כַּגִּבּוֹר יֵצֵא כְּאִישׁ מִלְחָמוֹת יָעִיר קִנְאָה; יָרִיעַ, אַף-יַצְרִיחַ עַל אֹיְבָיו, יִתְגַּבָּר (Isaïe 42:13)
Guematria du verset = 3092

« Tes guerriers ô Têmân seront paralysés de sorte que tout homme sur le mont d’Esaü soit exterminé lors du carnage » (Prophète Ovadia 1:9)
וְחַתּוּ גִבּוֹרֶיךָ, תֵּימָן, לְמַעַן יִכָּרֶת-אִישׁ מֵהַר עֵשָׂו, מִקָּטֶל
Guematria du verset = 3092

Le Nil היאר (« HaYaar »)
= 5 + 10 + 1 + 200
= 216

Peur, Crainte יראה (« Yrah »)
= 10 + 200 + 1 + 5
= 216

Profond עמוק (« Amok »)
= 70 + 40 + 6 + 100
= 216

Prophète ‘Habakouk חבקוק
= 8 + 2 + 100 + 6 + 100
= 216

‘Horev חורב (autre nom désignant le Mont Sinaï)
= 8 + 6 + 200 + 2
= 216

Dimension des Tables de la Loi : 6 palmes x 6 palmes x 6 palmes

216 = 6 x 6 x 6

2³×3³ = 6³ = 3³ + 4³ + 5³, faisant de lui le plus petit cube qui est aussi la somme de trois cubes

« 72 noms de Dieu » = 216 lettres (3 x 72)

Les « 72 Noms de Dieu » sont basés sur 3 versets d’Exode / Shemot (Ch.14: V. 19,20, et 21), qui commencent par « Vayissa » « Vayavo » et « Vayet ».
Exode / Shemot ; Chapitre 14: V. 19,20, et 21. Chaque verset comporte 72 lettres. Combinés, ils forment les 72 Noms.

72 Noms de Dieu

http://fr.wikipedia.org/wiki/Noms_de_Dieu_dans_le_juda%C3%AFsme#Usage_dans_la_Kabbale

72 nombres entre 1 et 216 n’ont aucun diviseur commun avec 216