Archives de catégorie : Sciences Naturelles

La Chenille et le Papillon

« Chenille » se dit « Za’hal » en hébreu.
זַחַל
Guematria = 45
= guematria de « Adam » (« Homme »)
אדם

Caterpillar / Keter Pillar

Fil de soi


La Nymphe du papillon est appelée « Chrysalide ». Elle est l’état de la chenille avant qu’elle devienne papillon.

« Chrysalide » se dit « Golem » en hébreu, mot signifiant également « Matière Brute ».
גולם

#Golem #GauleAime #ProperGol


Nymphe
נִימפָה
Guematria Akhas Beta (Zeir Anpin) = 613 (nombre de mitzvot / commandements dans la Torah)


La Nymphe ne fait que se préparer à la métamorphose, qui la transformera en adulte.


Grand Monarque

#Jour


Sphinx tête de mort

#Nuit


« Effet Papillon » (« Effect Parpar »)
אפקט פרפר
Guematria = 750
= guematria de « Shtaym » (« Deux »)
שתים

En hébreu, le mot « Shtaym » s’écrit avec deux Youds lorsqu’il est seul, mais avec un seul Youd lorsqu’il est accompagné. Exemple : « Shtayim Esré » (« Douze »)
שתים עשרה

#Aleph #Youd #Aleph #OnEstDeux #OnDeux #Onde



Dans le film de Tim Burton « Alice au Pays des Merveilles », la chenille se nomme « Absolem », prénom d’origine hébraïque, dérivé d’Absalom, signifiant « Père de la Paix ».


C’est l’heure où le long crocodile
Languissamment s’étire et bâille
Et fait glisser les eaux du Nil
Sur l’armure de ses écailles

L’eau du Nil – l’eau du Nil
Il ouvre gaiement sa gueule mutine
Et sort une griffe ainsi qu’un gros chat
Avale trois poissons qui passaient par là
Et va digérer sur l’onde opaline

Chanson de la Chenille – Alice au Pays des Merveilles

Les Fleurs des Alpes

Edelweiss
אדלוויס
Guematria = 117

= guematria de « El Elohim »
אל אלוהים
= guematria de « YHVH HaElohim »
יהוה האלהים

Aide-El Weiss


Myosotis (« Le roi des Alpes »)
מיוזוטיס
Guematria = 148

« Ytsmakh » (« Il poussera »)
יצמח
Guematria = 148

Machia’h est comparé à une plante (Tsema’h)


« Campanule » (« Paamonit »)
פעמונית
Guematria = 656

= guematria de « Sassone » (« Joie »)
ששון

La campanule est une fleur en forme de cloche.
Le mot « Campanule » vient de l’italien « Campana » : la cloche qui fut inventée dans la province de Campanie.

« Ça sonne ! »


Rhododendron
רודודנדרון
Guematria = 530

« Même quand je marche dans la sombre vallée de la mort, je ne crains aucun mal, car tu es avec moi ; ton soutien et ton appui sont ma consolation. » (Psaumes de David / Tehilim 23:4)

« Tu es avec moi » (« Ata imadi »)
אתה עמדי
Guematria = 530

« Knesset » (« Assemblée »)
כנסת
Guematria = 530


Gentiane
ג’נטיאן
Guematria = 123

= guematria de « Oneg »
ענג

= guematria de « Tov YHVH LaKol » (« Dieu est bon pour tous »)
טוב יהוה לכל

On utilise la gentiane dans l’industrie des arômes. La racine de la gentiane est employée depuis l’antiquité pour ses vertus apéritives, digestives et toniques.


La « Pensée » se dit « Segel Shalosh Goni » ou « Amnon veTamar » en hébreu.

« Segel Shalosh Goni » (« Pensée »)
Guematria = 798
Guematria ordinale = 123

« HaAmnon veTamar » (« La Pensée »)
Guematria = 798

Pensée / Violette / Violet / Viol


Aster des Alpes
אסטר
Guematria = 270

= guematria de « Mal » (« Ra »)
רע

aSTeR ALPes


L’Hexagone

Un hexagone est un polygone à 6 côtés.

« Hexagone » (« Meshousheh »)
משושה
Guematria ordinale
= 13 + 21 + 6 + 21 + 5
= 66


L’hexagone est lié à la Matérialité. Il permet de créer un pavage périodique.

Dans la nature, il existe de nombreuses molécules et atomes qui prennent une forme hexagonale grâce à leurs liaisons covalentes (une des forces qui produit l’attraction mutuelle entre atomes).


« Meshousheh » (« Hexagone » en hébreu) est l’anagramme de « SheMashehou » (« Qui est quelque chose »).
משושה
שמשהו

#Matérialisation #Hexagone #Six


« Hexagone » (« Meshousheh »)
משושה
Guematria = 651
= guematria de « Teroumah »
תרומה

Parasha Teroumah : sur le Sinaï, Dieu ordonne à Moïse de demander une offrande aux Enfants d’Israël, afin de Lui construire un sanctuaire et qu’Il réside parmi eux.

#Matérialisation #EnHautEtEnBas


« Six » se dit « Shesh » en hébreu et s’écrit avec deux lettres « Shin ».
שש

Le secret du Shin à 4 branches se dévoile lorsque nous faisons résider le Divin sur Terre.

#UnirMatérialitéEtSpiritualité


#Hexagone #ÉtoileDeDavid

#France #Israel

Le Hérisson

« Hérisson » se dit « Kipod » en hébreu.
קיפוד
Guematria = 200
= guematria de la lettre « Resh », qui représente la Tête ainsi que la Soumission.

=guematria de « Keitz » (« Été ») קיץ, « Etsem » (« Os ») עצם, « Canaani » (« Cananéen ») כנעני, « Naalayim » (« Chaussures ») נעלים.

« Heir » signifie « Héritier » en anglais.
Heir is Son. Hérisse Son.


SONic

Sonic
סוניק
Guematria = 226
= Resh (200) + YHVH (26)

« HaMousika » (« La Musique »)
המוסיקה
Guematria = 226


La Sonic hedgehog, nommée d’après Sonic the Hedgehog, (SHH) est chez les mammifères l’une des trois protéines impliquées dans la voie de signalisation nommée Hedgehog. La protéine Sonic hedgehog est un exemple de morphogène. Un morphogène est une molécule (protéine ou lipide) qui spécifie différents types cellulaires ou différentes régions d’un organisme selon sa concentration. Les morphogènes jouent un rôle essentiel au cours du développement embryonnaire pour donner une information de position aux cellules et former des axes de polarité.


Les hérissons ne craignent pas les serpents.


Dans le folklore de l’île de Man un Arkan Sonney, mot mannois signifiant hérisson (littéralement oursin chanceux), est une créature féerique


Le hérisson est l’inventeur du feu dans la tradition chamanique des Bouriates (Mongolie, Russie).


Son

Or Ehyeh



L’Hippocampe

Hippocampe (« Souss Yam »)
סוס ים
Guematria = 176

176 = 22 x 8

22 : Nombre de lettres de l’alphabet hébreu.

8 : chiffre représentant ce qui est au-delà des lois de la nature.


Le plus long Psaume de David est le Psaume 119. Il contient 176 versets.

La plus longue Parasha de la Torah (Nasso) contient aussi 176 versets.

Le plus long traité du Talmud (Baba Batra) est composé de 176 pages.


Le passage de la mémoire à court terme à la mémoire à long terme s’effectue grâce à l’hippocampe.


L’hippocampe est la seule espèce de poisson capable de nager à la verticale.


Ulysse
יוליסס
Guematria = 176

Ulysse est un célèbre héros de la mythologie grecque connu pour avoir fait un « long » voyage.

#ULys


« LéSof » (« Jusqu’à la fin »)
לסוף
Guematria = 176


Le Baobab

Baobab
באובב
Guematria = 13
= guematria de « Ehad » (« Un »)

Une des particularités du baobab est que chacun de ses fruits contient des centaines de graines.

En Afrique, le baobab est un « Arbre à palabres », lieu traditionnel de rassemblement.

Le baobab ressemble à un « arbre à l’envers », car avec ses rameaux nus, il paraît avoir été retourné avec ses racines au sommet.

En Afrique, le baobab est souvent appelé « Arbre de Vie »

#Baobab #BoaBAb

Selon le American Heritage Dictionary, « Baobab » dérive de l’arabe بو حباب « Būħibāb », « Père de nombreuses graines », par ابو Abû (« Père ») et حب Habb, (« Semences »).

Le baobab appartient au genre « Adansonia ».

Adam Son Yah

Adansonia
אדנסוניה
Guematria = 186
= Guematria pleine de la lettre « Kouf » (Kouf, Vav, Peh)
קוף
Kouf est la seule lettre qui descend sous la ligne d’écriture, elle a la particularité d’éclairer ce qui est tout en bas.

Guematria du Nom de Dieu « Makom » = 186
מקום
Mac Homme
Fils de l’Homme

Bet El et le Bétel

« Bet El » (בית אל), la « Maison de Dieu », représente l’Union des principes Masculin et Féminin.

Le Bétel est une plante grimpante dont les feuilles ont de nombreuses propriétés médicinales. Le Bétel est également un puissant aphrodisiaque, utilisé depuis des millénaires en médecine chinoise et ayurvédique.

Le Talon et les Temps Messianiques

Le talon est notamment composé de l’os du calcanéus.
Le mot « calcanéus » vient du latin « calx » qui a la même étymologie indo-européenne que « coluber » (serpent).

https://fr.wikipedia.org/wiki/Calcan%C3%A9us
https://fr.wiktionary.org/wiki/calx
https://fr.wiktionary.org/wiki/coluber

« Talon » en hébreu : « Ekev » עקב
Guematria (valeur numérique)
= 70 + 100 + 2
= 172

= guematria du Nom de Dieu « Elohim » (86) X 2

Elohim est le Nom de Dieu qui génère et qui gère le monde physique, le monde de la dualité où le bien et le mal se divisent.

Les Dix Commandements qui figuraient sur les premières Tables de la Loi étaient composés de 172 mots.

Ehyeh אהיה
Elohim אלהים
Adonai אדני

Ehyeh + Elohim + Adonai = 21 + 86 + 65 = 172

Je ferai régner la haine entre toi et la femme, entre ta postérité et la sienne : celle-ci te visera à la tète, et toi, tu l’attaqueras au talon. (Genèse 3:15)

Le premier qui sortit était roux et tout son corps pareil à une pelisse ; on lui donna le nom d’Essav. Ensuite naquit son frère tenant de la main le talon d’Essav et on le nomma Jacob. Isaac avait soixante ans lors de leur naissance. (Genèse 25:25-26)

Le talon, partie la plus basse du corps, fait référence à la fin d’une ère, à la génération des temps messianiques que l’on appelle « talons du Machiah ».

Le « corps » d’Adam HaRishon contenait toutes les âmes. Celles contenues dans le talon sont celles qui ont chuté au plus profond des klipot (écorces d’impureté) et correspondent à notre génération. Ainsi, en notre temps, le mal semble plus fort.

Il est écrit dans le Tamud qu’à la fin des temps, beaucoup de gens fouleront du talon les commandements les plus importants.

Le mot Talon vient du latin Talus (pour Tax Lus), apparenté à Toxicus (toxique).
https://fr.m.wiktionary.org/wiki/talon
https://fr.m.wiktionary.org/wiki/talus#la
https://fr.m.wiktionary.org/wiki/taxus#la

Ce sont les talons qui maintiennent toute la structure du corps, de même notre génération maintient toutes celles qui l’ont précédées.

Le talon est également la partie du corps la moins sensible à la douleur.

Le poison et le remède se trouvent dans le talon.

Il faut faire briller la Lumière, et le mal sera automatiquement repoussé.

Ce qui est vrai dans nos coeurs inspirés et idéalistes doit s’exprimer jusque dans nos « talons », c’est à dire, jusque dans les aspects banals et ordinaires de notre vie. (Rabbi de Loubavitch)


Yayin, « vin » en hébreu, a pour valeur numérique 70, tout comme Sod, « secret ».

C’est par le foulage du raisin, par la force du talon, que sort le vin, c’est à dire les secrets de la Torah.

Vin / Yayin / Yah In
Secret / Sacré / Se crée


Le vin / Levain / Lève Un / Lev Un


Nous nous trouvons dans la période qui précède immédiatement la venue de Machiah, dénommée celle du « talon du Machiah ». Le talon doit savoir qu’il est le talon. Quel rapport y a-t-il entre le talon et la réflexion ? Le principal est l’action concrète ! (Rabbi de Loubavitch)


C’est notre génération qui révélera pleinement le Divin à travers le monde matériel.

La force d’offrir son existence pour Dieu est plus importante pendant l’exil qu’à l’époque du Temple. Nous pouvons le comprendre en considérant le fonctionnement les membres du corps humain. Ceux-ci sont tous identiques, bien que différents dans leurs fonctions. Tous, en effet, sont vivifiés par le cerveau. Malgré cela, nous constatons qu’il est plus facile d’introduire le pied et surtout le talon plutôt que la tête, dans l’eau bouillante. On interprète cela généralement en disant que le talon ne ressent pas la douleur autant que la tête. Mais il nous faut comprendre le sens d’une telle explication. Pourquoi le talon est-il moins sensible à la douleur ? Ne reçoit-il pas de l’esprit la même vitalité que la tête ? L’Admour HaZaken explique, dans le Tanya, au chapitre 51, que cette vitalité réside essentiellement dans le cerveau. C’est de lui que chaque membre reçoit la force d’exister et de fonctionner. La vitalité divine se répand donc dans tous les membres du corps.

Dieu a donné à l’âme le pouvoir de distribuer la vie au corps, lui a enjoint de se revêtir d’une enveloppe physique. Il réalise des merveilles et unifie l’esprit et la matière en une existence unique. Dès lors, la vitalité qui habite le cerveau est parfaitement identique à celle qui se trouve dans le talon. Pourquoi le talon entre-t-il plus aisément que la tête dans l’eau bouillante ? Parce qu’il est plus soumis qu’elle à l’esprit. Plus un membre est situé dans la partie inférieure d’un corps et plus il est soumis à l’esprit.

De la même façon, pendant le temps de l’exil, surtout en cette période du talon du Machiah, la force de faire don de soi-même est beaucoup plus grande, se révèle beaucoup plus.

Rabbi Rayats – Sefer HaMaamarim Yiddish (premier discours).

A l’opposé, Amalek est comparé à une personne qui a une telle haine d’Israel et de la Torah qu’il saute dans l’eau bouillante pour nous « refroidir ». C’est la force du talon d’Adam Kadmon qui finira par annihiler Amalek.


Le talon est lié à la rectification du nom Elohim (la matière) à travers le nom YHVH (la transcendance).

Talon d’Achille
עקב אכילס
Guematria ordinale = 86
= Guematria du nom de Dieu « Elohim »
אלהים

La Délivrance dépend de la « réparation » du nom de Dieu Elohim. Le nom Elohim non-réparé est la faiblesse fatale de l’Homme, son « talon d’Achille » ; et c’est son tikoun qui permet l’unification avec le nom YHVH.

Guematria classique = 293 + 8 lettres = 301 = « Esh » (« Feu ») אש


C’est en brisant l’écorce du Talon que le Monde trouvera le Salut.


Un Roi est celui qui méprise l’obstacle.

G-REG


Esh / Heel / Dévoiler le Talent.


« Talon » retranscrit phonétiquement :
טלון
Guematria ordinale = 52 = YHVH (26) x 2

Guematria pleine = 611 = guematria de « Torah »
תורה




Il Faut Multiplier la Lumière pour Unifier YHVH et Elohim

YHVH
יהוה
= 10 + 5 + 6 + 5
= 26

Elohim
אלהים
= 1 + 30 + 5 + 10 + 40

1×1 + 30×30 + 5×5 + 10×10 + 40×40
= 1 + 900 + 25 + 100 + 1600
= 2626


YHVH
יהוה
= 10 + 5 + 6 + 5

10×10 + 5×5 + 6×6 + 5×5

= 100 + 25 + 36 + 25

= 186

L’Unité d’Elohim se trouve dans YHVH.


YHVH
יהוה
= 10 + 5 + 6 +5

10 x 5 x 6 x 5
= 1500

Elohim
אלהים
= 1 + 30 + 5 + 10 + 40

1 x 30 x 5 x 10 x 40
= 60 000
= 1500 x 40

Dans la Torah, le nombre 40 représente le changement, la transition, le renouveau.

40 jours du Déluge.
40 séahs du mikveh
40 jours de Moïse sur le Mont Sinaï.
40 jours entre le 1er Elloul et Yom Kippour
40 ans dans le désert.

En Kabbalah, 40 représente aussi les 4 directions du monde contenant chacunes les 10 Sefirot.


26 x 26 x 26 = 17576

1 + 7 +5 + 7 + 6 = 26


À propos de la Lumière :

Or = « Lumière » en hébreu = אור

Lumière (Or) אור

= 1+6+200 = 207


Secret (Raz) רז

= 200+7 = 207


En Kabbalah, les forces divines sont appellées Orot (Lumières).

Orot אורות

= 1 + 6 + 200 + 6 + 400 = 613 (nombre de mitzvot)


La méthode de guematria « Mispar HaAkhor » consiste à multiplier la valeur d’une lettre par sa position dans un mot ou une phrase.

« Or » (« Lumière » en hébreu) en Mispar HaAkhor :
אור
Guematria = (1×1) + (6×2) + (200×3)
= 1 + 12 + 600
= 613

#MultiplierLaLumière


La lumière du monde אור העולם (Or HaOlam)

= 1+6+200+5+70+6+30+40 = 358


La Lumière de Dieu אור יהוה (Or HaShem)

= 1+6+200+10+5+6+5 = 233


L’Arbre de Vie עץ החיים (Ets Ha’Hayim)

= 70+90+5+8+10+10+40 = 233



Lumière אור
= 207
Shabbat שבת
= 702

Shabbat reflète la Lumière.


25ème mot de la Torah = אור Or (Lumière)

Hannoukah commence le 25 Kislev


« Plus une lumière a une source élevée et plus elle se dévoile jusque dans un niveau inférieur. » (Rabbi Rayats)


La Foi(s) multiplie la Lumière.

#Emouna


La vitesse de la Lumière est une constante physique universelle et un invariant relativiste.


Moshe Rabbenou portait un « masque » (מַסְוֶה) afin de cacher la Lumière qui irradiait de sa face.


« Dans chaque mot brillent de nombreuses Lumières » (Zohar)


“Dieu est l’essence de la Lumière.” (Rabbi Nahman de Breslev)


“De la nature du récipient qui reçoit La lumière, dépend la forme de celle-ci.” (Rabbi Nahman de Breslev)


« Heureux sois-tu Rabbi (Shimon bar Yohai), car ta Torah s’élève en 370 Lumières (שע), qui se réfléchissent en 613 sens » (Hakdamat Sefer HaZohar)


En kabbalah, le « Fils » correspond à Zeir Anpin et aux traits de caractère que nous devons rectifier.
Réparer ses traits de caractère apporte la Lumière.

Un « Orifice » sert d’entrée ou d’issue.

« Ori » signifie « Ma Lumière ».
אורי

Ori-Fils = Lumière de Zeir Anpin

#Délivrance


« Hélas ! Le monde est tout entier plein de mystères grandioses, de Lumières formidables, que l’homme se cache à lui-même. » (Baal Shem Tov)


En période de crise, l’Or est une valeur refuge.


On est « Hors-jeu » lorsque l’on garde la Lumière pour soi.

« Or Je » = « Hors-jeu »

#IsraelEtLesNations


L’Admour HaZaken (fondateur de la ‘hassidout ‘Habad / Loubavitch) s’appelait « Chnéor », ce qui signifie « deux lumières ».


La Lumière est, par nature bénéfique, et elle agit. De plus, le double de la guématria de Or correspond à celle de « VeAhavta » (« Tu aimeras »).


1/137: constante de couplage de l’interaction électromagnétique (structure fine) 137=345 en base 6.

137 = Gematria de Kabbalah קבלה

345 = Gematria de HaShem השם


Avant que l’âme d’Avraham descende dans ce monde, Dieu lui a montré tout le « film » de la vie qu’il allait passer sur Terre.

Avraham a d’abord pleuré (en voyant ses épreuves). Puis il s’est esclaffé de rire. Enfin, un « rayon de Lumière » est sorti de son front.


En latin, l’acteur du verbe d’action se construit avec le suffixe -Or et le radical du supin. Le suffixe « Or » (qui a donné « Or » en anglais, « Eur » en français), vient de l’indo-européen commun *-or apparenté au grec -ωρ, -ôr.


Le mot « Or », à l’image de la Lumière, lie 2 termes d’un raisonnement.


« Lumière » se dit « Goulou » en breton.


« Ordonner » : remettre en ordre (tikoun), donner de la Lumière.


OR-chestre.


Israel est une Lumière pour les Nations (« Or LaGoyim »). Son rôle est d’illuminer le Monde par la Torah.


OR-ne-ment.

La Lumière ne ment pas : elle ajoute de la valeur, elle embellit.


La Lumière se diffuse avec souplesse, flexibilité.

Sinon, on est une « Or-dure ».


Rabbenou Tam était le petit-fils de Rashi. Lorsqu’il entendit des pleurs à la mort de Rashi, il demanda : « Pourquoi ces pleurs ? »

Sa mère lui dit que la lumière d’Israël s’était éteinte. Il répondit : « Je la reprendrai et je la rallumerai ».


Le Gand Eden réserve « 370 lumières » aux tsadikim (justes).


La « tête » d’Arikh Anpin dispose de 3 niveaux de Lumière qui se connectent au Ein Sof.


Isaac l’Aveugle (1160 – 1235, Posquières) est la source de la Kabbalah du millénaire précédent. Itzhak Saggi Nahor (hébreu: יצחק סגי נהור Isaac Plein de lumière).


Le blanc (« lavane » en hébreu), est également appelé « tsah’or ».
« Tsah’or », mot qui connote la limpidité (tsah’), la liberté (h’or), la lumière (« or »), l’aube (« tsohar »).
Le blanc est le mélange théorique des couleurs dont l’identité de chacune se perd dans une unité.


« La Lumière créée le premier jour permettait de voir d’un bout à l’autre du monde. » (Rabbi Elazar)


En anglais, le suffixe -OR est utilisé pour désigner celui qui fait.


Or (Lumière) = אור = lettres Aleph, Vav, Resh

Aleph = Unité

Vav = Branchement

Resh = Dualité cosmologique


Peau = ‘Or (עור)
Lumière = Or (אור)

« L’Éternel-Dieu fit pour l’homme et pour sa femme des tuniques de peau, et les en vêtit. » (Genèse / Bereshit 3:21)


Dans le Sefer Torah de Rabbi Meir, « Peau » était écrit selon la graphie du mot « Lumière ».


Le taux de mutation augmente selon la dose de rayonnement reçu.


En français, la conjonction OR sert à présenter une nouvelle donnée qui sera décisive pour la suite du récit.


« Or » se dit « Gold » en anglais.

GOL-D


YHVH Elohim
יהוה אלהים

Guematria sidouri = 78
= YHVH (26) x 3

Guematria AtBash = 860
= Elohim (86) x 10


YHVH Elohim en Guematria Ayik Bekher (correspond à Arikh Anpin)
= 716 = Machiah (358) x 2


L’engendrement se fait par l’Union de la dualité.


Galgalta, la Rosée, et le Machiah

La partie supérieure de la Sefira Keter est appelée Galgalta

Gal, qui signifie « onde » en hébreu, est le secret de « Galout » (Exil) et « Gueoula » (Délivrance) et aussi du Guilgoul (Réincarnation)

« La rosée s’écoule de Galgalta à Zeir Anpin » (Zohar paracha Nasso)

Ce flux amène la Délivrance.



« Oui, pareille à la rosée du matin (« Tal Orot ») est ta rosée : grâce à elle, la terre laisse échapper ses ombres. » (Yeshayahou / Prophète Isaïe 26:19)

Guematria (valeur numérique) de « Lumières » אורות (« Orot » en hébreu)
= 1 + 6 + 200 + 6 + 400
= 613 (nombre de mitzvot)

Le calcul du Point de Rosée met en évidence le Nombre 112, nombre important pour la Gueoula

Gematria de YHVH יהוה
=26
Gematria de Elohim אלהים
=86

YHVH + Elohim = 112

112ème nombre premier = 613

Somme des diviseurs du nombre 112 = 248 (mitzvot positives)

Machiah en guematria Atbash = 112


La Suite de Fibonacci met en évidence le nombre 112 (YHVH+Elohim) lié à la Gueoula et le nombre 358 qui est la guématria de « Machiah ».


Les deux grands luminaires » (Genèse 1:16) à l’origine étaient liés, ne faisaient qu’un, secret du nom complet unifié « YHVH Elohim ».

Intègre le nom Elohim dans le tétragramme YHVH pour comprendre qu’ils sont Un et indivisible.

(Citations du Zohar)

Les Shoshanim (Fleurs de Lys)

אֲנִי לְדוֹדִי וְדוֹדִי לִי, הָרֹעֶה בַּשּׁוֹשַׁנִּים

« Je suis à mon bien-aimé, et mon bien-aimé est à moi, lui le berger parmi les fleurs de lys. » (Cantique des Cantiques / Shir HaShirim 6:3)

Le mot « shoshanim » (pluriel de « shoshannah ») est souvent traduit par « roses » mais il signifie en fait « lys », aussi bien en hébreu ancien qu’en hébreu moderne. La rose, qui ne poussait pas en Israel à l’époque biblique, se dit « vered » en hébreu moderne. Le lys, originaire du Moyen-Orient, était la fleur préférée du roi Salomon. On retrouve des gravures de fleurs de lys sur de nombreux vestiges archéologiques (colonnes, tombeaux, etc.)

Le lys est d’ailleurs à l’origine du symbole de l’étoile de David.

Le mot Shoshanah vient de « Shesh » (six).

Étamines : parties mâle d’une fleur.
Pistil : partie femelle.

http://fr.wikipedia.org/wiki/Fleur

Les six étamines de la fleur de lys correspondent aux six sefirot du visage de Zeir Anpin / Masculin / lettre Vav du Nom YHVH.

Le pistil correspond à la sefira Mal’hout / Féminin / Deuxième Hé du Nom YHVH.

Tout comme la fleur de lys, l’étoile de David est constitué d’un double triangle représentant la connexion entre Dieu et l’Homme / Principe Masculin et Féminin / etc.

La fleur de lys est précisément constituée de 3 pétales (masc.) et de 3 sépales (fém.)

Les sépales du lys sont des tépales, car ils ressemblent aux pétales.

http://fr.wikipedia.org/wiki/S%C3%A9pale

Guematria d’Israel ישראל
= 10 + 300 + 200 + 1 + 30
= 541

100ème nombre premier (100 = unité cosmologique) : 541

Fleur de Lys (Shoshanah) שושנה
= 300 + 6 + 300 + 50 + 5
= 661

541 et 661 sont des nombres étoilés. C’est à dire qu’il est possible de dessiner une étoile en forme de Magen David avec 541 ou 661 points.

LA Fleur de Lys (HaShoshanah) השושנה
Guematria = 666

« Sassoni » (« Ma Joie »)
ששוני
Guematria = 666

Quand on se promène dans les collines de Galilée, on peut observer de nombreuses fleurs de lys poussant au milieu de buissons épineux.

כְּשׁוֹשַׁנָּה בֵּין הַחוֹחִים, כֵּן רַעְיָתִי בֵּין הַבָּנוֹת

« Comme le lys parmi les épines, telle est mon amie parmi les jeunes filles. » (Cantique des Cantiques / Shir HaShirim 2:2)

La langue danoise est liée à la sefirah Gevourah (le Din). En danois, « Lumière » se dit « Lys ».

D’une graine naît une fleur. Puis les étamines fécondent le pistil de leur pollen. Des graines seront alors formées, pour donner naissance à une nouvelle fleur. Et ainsi de suite…

http://www.lessciences.net/lessciences/2.vegetaux2.htm

La Kabbalah enseigne que la sefira Mal’hout devient le Keter du monde qui suit Cet enchaînement des mondes se retrouve dans toute la nature.

http://www.123fleurs.com/Conseils-du-fleuriste/histoire-de-fleurs-le-lys-c214.html

http://fr.wikipedia.org/wiki/Lys


Lys
L’Is
L’Être
Fleur de Lys
Fruit de l’Être

Lumière, Couleurs et Photosynthèse

“Dieu est l’essence de la lumière.” “De la nature du récipient qui reçoit la lumière, dépend la forme de celle-ci.” (Rabbi Nahman de Breslev)

« La lumière est particulièrement précieuse. La valeur numérique de « Or » = lumière en hébreu, est équivalente à celle de « Raz » = secret. Celui qui connait le secret de toute chose peut illuminer. » (Le Baal Shem Tov)

« La lumière créée le premier jour permettait de voir d’un bout à l’autre du monde. Dans la génération du déluge et de la génération de la dispersion, les actions des hommes étant corrompus. Dieu leur a retiré cette lumière originelle pour la mettre en réserve pour les futur tsadikim (Justes) »(Rabbi Elazar)

En hébreu, la lettre Ayin a pour valeur 70. Son symbole est l’oeil ce qui relie la lettre directement à la lumière dont l’oeil est le réceptacle. C’est l’organe qui permet la perception du monde et qui est le « miroir de l’âme ».

Ce que l’on perçoit est parfois l’inverse de la réalité : Si l’on superpose des taches de couleur sur une feuille on obtiendra du noir. Mais en réalité, le noir est absence de lumière et le blanc est le mélange de toutes les couleurs. http://fr.wikipedia.org/wiki/Synth%C3%A8se_additive

La lumière originelle est purement spirituelle. La lumière du premier jour de la création est différente de celle que dispensera le soleil au quatrième jour. Le rapport entre ces deux lumières pourrait être comparé à la matérialisation de l’énergie en matière.

La photosynthèse est le processus biologique qui transforme la lumière en vie. Elle fournit la quasi totalité de la matière organique et de l’énergie nécessaires à l’existence des écosystèmes de la planète.
La lumière nous parvient sous forme de photons. Ces photons possèdent un potentiel énergétique différent selon leur longueur d’onde. La photosynthèse active les lumières bleue et rouge, mais la lumière rouge fonctionne mieux que la lumière bleue. Pourquoi ? Car l’énergie transportée par un photon est inversement proportionnelle à la longueur d’onde. Un photon de lumière rouge possède moins d’énergie qu’un photon de lumière bleue. La chlorophylle absorbe bien le rouge et le bleu, mais elle n’absorbe pas bien la lumière verte ce qui lui donne cette couleur.

Le rouge est la couleur de la vie, la couleur du sang, la force qui donne la vie au corps.
En hébreu Adam est apparenté au rouge. Adom = Rouge en hébreu. A l’instar d’une plante, l’homme transforme la lumière en vie. Le bleu est au rouge ce que la lumière est à la vie, l’âme au corps, le chaos à l’ordre, le temps à l’espace. Le peuple d’Edom (ou Esau, Essav, frère de Yaakov) est aussi apparenté au rouge. Esau, c’est l’Occident. C’est Esau qui donne le carburant, l’essence matérielle de ce monde, les progrès techniques, etc.

Le bleu est la couleur du haut, du ciel. Le rouge est la couleur du fond de la terre, de la lave.
Le drapeau d’Israel est bleu et blanc. Un des fils des tsitsits est de couleur bleu (tekhelet).

Les 3 couleurs primaires sont le bleu, le vert et le rouge.

Abraham est assimilé au bleu, Isaac au rouge, et Jacob/Israel au vert. Une plante convertit le bleu en rouge mais reflète la lumière verte.

Le Messie est comparé à une plante (Tsemakh David), c’est un « homme-photosynthèse » qui transforme la lumière divine en vie.

אני רואה את האור … רואה … האור

Or אור
(Lumière)
= 1 + 6 + 200
= 207

Ein Sof אין סוף
(Sans fin)
= 1 + 10 + 50 + 60 + 6 + 80
= 207

Orot אורות
(Lumières)
= 1 + 6 + 200 + 6 + 400
= 613

Quand un objet lumineux s’éloigne de nous, sa lumière perd de l’énergie et est décalée vers le rouge. À l’inverse, quand un objet lumineux se rapproche, sa lumière acquiert de l’énergie et se décale vers le bleu.
Plus la vitesse est grande, plus le changement de couleur est important.

 


Neshama / Oignon / Ombre

« La Divinité est tout. Tout est Divinité. Un Juif n’est jamais abandonné. Là où il se trouve, Dieu l’accompagne. « Dieu est ton ombre ». Une ombre reprend tous les mouvements de l’homme. De même, Dieu agit envers l’homme comme cet homme se comporte envers Lui. » (Baal Shem Tov)

Le Ari Zal compare la neshama (l’âme) a un oignon. La neshama est composée d’un nombre illimité de couches. Ce sont les « vêtements de l’âme ».

La neshama acquiert par la Torah et les mitzvot de nouveaux vêtements, elle se renforce. Inversement, de mauvaises actions les retranchent.

וַיֹּאמֶר אֱלֹהִים נַעֲשֶׂה אָדָם בְּצַלְמֵנוּ
« Dieu dit: Faisons l’homme à notre image » (Bereshit / Genèse 1:26)
« A notre image » = « Betsalmenou »

Tsal / Tsèle (צַלְ) signifie « Ombre ». Selon certains avis il est préférable de traduire le verset ainsi : « Faisons l’homme dans notre ombre »

Dieu agit avec l’Homme comme s’Il était son ombre, selon ses actions.

« Oignon » en hébreu = Betsel (בצל) = « Dans l’ombre »

En français, les mots « oignons » et « un » ont la même racine. ( ūniōnem -> unus)

http://fr.wiktionary.org/wiki/oignon


Même l’oignon a des titsits… 🙂

Ombre (Tsel)
צל
= 90 + 30
= 120

Le Prophète Eli (Elyahou HaNavi)
אליהו הנביא
= 1 + 30 + 10 + 5 + 6 + 5 + 50 + 2 + 10 + 1
= 120

Elyahou HaNavi agit dans l’ombre…

http://fr.wikipedia.org/wiki/Oignon

http://fr.wikipedia.org/wiki/Ombre

La Suite de Fibonacci

Néant = 0
Création = 1

Ensuite, tout est possible …

 

0, 1, 1, 2, 3, 5, 8, 13, 21, 34, 55, 89, 144, 233, 377, 610, 987, 1597, 2584, 4181,…

“La volonté de Dieu se trouve en chaque chose.” (Rabbi Nahman de Breslev)

http://fr.wikipedia.org/wiki/Suite_de_Fibonacci

Les tableaux suivants montrent des mots et l’ensemble des versets de la Torah ayant la même valeur numérique que les nombres de Fibonacci.

Cliquez pour agrandir.

Il est intéressant de noter qu’il y a exactement 25 versets dans la Torah qui ont la même valeur qu’un des nombres de la suite de Fibonacci. 25 comme le nombres de lettres du Shema Israel.

Aucun verset du Tanakh (Bible) ne correspond aux nombres de Fibonacci inférieurs à 377.

Les livres qui contiennent le plus de versets équivalents à des nombres de Fibonacci sont les livres des prophètes Jérémie et Samuel.

Shmouel (Samuel) est le seul prénom biblique égal à un nombre de Fibonacci.
שמואל
= 300 + 40 + 6 + 1 + 30

La Rosée

כִּי טַל אוֹרֹת טַלֶּךָ, וָאָרֶץ, רְפָאִים תַּפִּיל

« Oui, pareille à la rosée du matin (Tal Orot) est ta rosée : grâce à elle, la terre laisse échapper ses ombres. » (Yeshayahou / Isaïe 26:19)

Lumières אורות (Orot)
= 1 + 6 + 200 + 6 + 400
= 613


Calcul du point de rosée

http://fr.wikipedia.org/wiki/Point_de_ros%C3%A9e

112…

http://fr.wikipedia.org/wiki/Ros%C3%A9e

Extrait des « 70 Tikounim » du Ram’hal (Première introduction):

« Ta rosée » c’est le nom יוד הא ואו qui est dans la Sagesse cachée (‘Hokhmah Stimaa)

Tal (rosée), comme le nom יוד הא ואו , fait 39 en valeur numérique. C’est la rosée de résurrection.

« Le mot Tal a pour valeur numérique 39, soit la guematria du Nom qui vient donner vie à la Shekhinah » (Tikounei Zohar Introoduction 2, 17b)

C’est pourquoi « ta rosée est une rosée de lumières » (Isaïe 26:19). Deux fois Tal (Rosée = 39) font Le’hem (Pain = 78). Ce pain mystérieux, c’est la manne pour qui le verset dit : « Je vais faire pleuvoir pour vous une nourriture céleste (manne) » (Exode 16:4)

La lumière qui sort du Grand Visage (Ari’h Anpin) est appelée rosée. Lorsqu’elle sort des cerveaux du petit Visage (Zeir Anpin), elle prend le nom de manne, puis dans le plan de Malkhout elle devient du pain.

Ce secret est contenu dans « une couche de rosée au-dessus, une couche de rosée en dessous, et du pain au milieu » (Talmud Yoma 75b)