Archives par mot-clé : 408

Le Bateau, le Voile-Yeh, le Capitaine de Catamaran et l’Arrivée à Bon Port

Le Bateau représente les Secrets de la Torah. C’est en embarquant sur le Bateau que nous nous éloignons du tumulte du monde et que nous pouvons partir à l’aventure vers de riches terres inexplorées.


« Bateau » se dit « Oniya » en hébreu.
אונייה
« Oniya » s’écrit également de la façon suivante :
אניה
Nous pouvons décomposer le mot ainsi : « Ani Hé », « Je suis la lettre Hé ».

La dernière lettre Hé du nom de Dieu YHVH représente la Malkhout (la Fille), la Shekhina, la Présence Divine.

« Bato » signifie « Sa Fille » en hébreu.
בתו
Guematria = 408
= guematria de « Zot » (« Cette » / « Celle-ci »)
זאת
« En cette année jubilaire vous rentrerez chacun dans votre possession. » (Lév. 25:13)

Le but de l’Homme n’est pas de naviguer éternellement loin de la terre ferme. Au contraire, une fois les richesses acquises lors de ces explorations, il doit retourner « à bon port ».


« Barque » se dit « Sirah » en hébreu.
סירה
« Sirah » est proche du mot « Sir » (« Casserole »)
On retrouve dans le mot français « Barque » les sons du mot hébreu « Karov » qui signifie « Proche ». La barque permet en effet d’être proche de l’eau.
Mais la barque, comme la « barquette », fait aussi penser au Récipient (« Keli » en hébreu), au Vaisseau.
En anglais; « Vessel » signifie à la fois « Récipient » et « Navire ».


« Namal » (« Port »)
נמל
Guematria ordinale = 39
= guematria de « YHVH E’had » (« Dieu est Un »)
יהוה אחד

Guematria classique = 120
Elyahou HaNavi (Elyahou HaTishbi, racine T-Sh-V liée au « Retour »)
אליהו הנביא

Guematria pleine = 260
נון מם למד
= YHVH (26) x Dix Sephirot

#HaNavy


Pour arriver à bon port, nous avons besoin d’un Capitaine.

« Rav Khovel » (« Capitaine »)
רב חובל
Guematria = 248
= nombre de commandements positifs (mitzvot)
= guematria d’Avraham
אברהם

Guematria ordinale = 50 = nombre de Port-es de la Connaissance (Binah)

#PortSion


« Ancre » (« Oguèn ») est l’anagramme de « Oneg » (« Plaisir »).
עוגן
Guematria ordinale = 50
= guematria de la lettre Noun, dont la forme finale descend tout en bas.

#Ancre #AnkhOr


Pour avancer dans les Secrets de la Torah, nous avons aussi besoin de Vent (« Rouakh », l’Esprit) et de Voiles. Celui qui a la connaissance des mystères de la vie peut acquérir des forces phénoménales : les transmettre ne peut que se faire de façon « voilée ».

« Voilier » se dit « Mifrassite » en hébreu.
מפרשית
Guematria = 1030
= guematria de « VeZot HaTorah » (« Et voici la Torah »)
וזאת התורה


Par sa conception, le Catamaran est un bateau qui permet littéralement de « voler sur l’eau ».

Catamaran
קטמרן
Guematria ordinale (en comptant les lettres finales) = 86
= guematria d’Elohim
אלהים

« Or la terre n’était que solitude et chaos; des ténèbres couvraient la face de l’abîme, et le souffle de Dieu planait à la surface des eaux. » (Genèse 1:2)

#Cat #KeterTorah #Maran #MarUn




Yom Kippour. Revenir à son Âme

« En cette année jubilaire vous rentrerez chacun dans votre possession. » (Lév. 25:13)

Interprétant un passage du Zohar (1:138b), où il est écrit que le mot « Zot » זאת, « cette », a pour guematria 408 , de nombreux cabalistes proclamèrent l’année 5408 (1648) celle de la Délivrance finale.

Ce fut le contraire qui se produisit cette année là, en 5408. L’année 5408 devint ‘l’année de la terreur ». Les Cosaques, commandés par Chmielnicki, provoquèrent des pogroms atroces. Plus de 100 000 Juifs furent massacrés.

https://fr.chabad.org/library/article_cdo/aid/1570615/jewish/Les-vnements-de-1648-et-1649.htm

« La Pénitence (Techouva), la Prière (Tefilah), et la Charité (Tsedakah) atténuent la sévérité du jugement » (Ounetané Tokef, prière de Rosh Hashana et de Yom Kipour).

Dans les livres de prières, les mots Techouva, Tefilah et Tsesaka sont surmontés des mots Tsom, Kol et Mamon.

Ces 3 mots, Tsom צום (jeûne), Kol קול (voix), et Mamon ממון (argent), ont chacun exactement une valeur numérique de 136.

Ensemble, leur guematria est de 408.

Tsom + Kol + Mamon = 408

Il est écrit que le jour de Yol Kipour Aaron entrait dans le Sanctuaire avec « cette chose » (Lévitique 16, 3).

Aaron avait de nombreux ustensiles. Pourquoi est-il écrit « Zot » (cette) et non pas « Élé » (ces) ?

Car il y a 3 voies de repentir : Techouva, Tefilah, et Tsom.

Qassem Soleimani
קאסם סולימאני
Guematria = 408

Qassem Soleimani, général iranien, commandant de la Force Al Qods, est actuellement l’une des personnes qui fait peser le plus de menaces sur Israel.

Yom Kippour approche. Le véritable repentir écarte de tous les dangers.

Notre « possession » c’est « notre âme, qui est notre propriété et notre patrimoine » (Zohar I 139b).

Le « Zot » de « En cette année » fait avant tout référence à la Techouva, la Tefilah, et la Tsedakah, les 3 voies de la repentance qui permettent de « revenir à son âme ».

Revenir à son âme, c’est revenir à Dieu.