Archives par mot-clé : 360

Le Scion

Un Scion est un rejeton, une jeune branche destinée à être greffée.

« Netser » (« Scion »)
נצר

Guematria ordinale = 52
= guematria de « Ben » (« Fils »)
בן
= YHVH x 2
יהוה יהוה

Guematria classique = 340
= guematria de « Shem » (« Nom »)
שם

#TsemahDavid


« Scier » se dit « Lenassèr »
לנסר
Guematria = 340
= « Shem » (« Nom »)
שם

« Scions » (du verbe « Scier ») se dit « Nenassèr »
ננסר
Guematria = 360
= « Shemkha » (« Ton Nom »)
שמך


« Anaf » (« Branche »)
ענף
Guematria = 200
= guematria de « Nitsane » (« Bourgeon »)
ניצן

L’Empire Khmer, Angkor et le Raffinement de la Matière

L’Empire Khmer, officiellement l’Empire d’Angkor, était une des puissances dominantes de la péninsule indochinoise du 9ème au 13ème siècle.

En hébreu, « Khmer » est proche du mot « Khomer », la « Matière ».
חמר / חומר

« Khmer » a pour origine le mot pali « Khemara » qui signifie « Harmonieux », « Salutaire ».

Nous pouvons rapprocher l’origine du mot Khmer avec le concept de « Raffinement de la Matière ». En effet, notre principal travail dans ce monde consiste à raffiner la matière, c’est à dire à révéler l’Unité Divine présente en tout.


« Angkor » est une forme dialectale du mot « Nokor », qui vient du sanskrit « Nagara » (« Résidence royale ») et « Wat » qui signifie « Temple ».

« Wat » se prononce comme l’anglais « What », « Quoi », qui représente le Monde d’en bas, ce monde-ci, où nous devons construire un « Temple » pour y faire résider la Présence Divine.

Angkor
אנגקור

On trouve dans le mot Angkor en hébreu les lettres Kouf, Resh et Noun qui forment le mot « Kerèn » (« Rayonnement »). Les trois lettres restantes, Aleph, Guimel et Vav, ont pour valeur numérique 10, soit celle de la lettre Youd.
Angkor = faire rayonner le Youd, ajouter de la Lumière (« Or »).

Lorsque nous raffinons la Matière, nous ajoutons de la Sainteté, de la Lumière.
« Encore » se dit « Ode » en hébreu.
עוד
Guematria ordinale = 26
= guematria du nom de Dieu YHVH
יהוה

#Angkor #EncORe

Angkor
אנגקור
Guematria = 360
Un cercle est divisé en 360 degrés.

« Il est le Youd dans ce monde, qui a reçu le pouvoir du tout, et il comprend le tout comme le Youd dans le domaine des sefirot. Comprends-donc qu’il n’est pas de différence discernable entre ce Youd-ci et ce Youd-là, si ce n’est une différence très subtile, du point de vue de la spiritualité, et que la lettre Youd est la guematria pleine de l’autre Youd. Et c’est le secret du verset ‘Tu t’attacheras à Lui’, attachement du Youd au Youd, afin de compléter le cercle. » (Auteur anonyme du Shaarei Tsedek)

Raffinement de la Matière = Vue Pan-OR-amique