Archives par mot-clé : 33

Holi

La Holi (होली), aussi appelée Fête des couleurs, est une fête hindoue originaire de l’Inde célébrée vers l’équinoxe de printemps. On allume un feu (« Holi » signifie « Brûler ») et on se jette des pigments de couleur.

Holi
הולי
Guematria ordinale = 33
= guematria de « Gal » (« Onde », « Vague », Cercle »,…), racine liée au Dévoilement.
גל
Guematria pleine de « Holi » = 112
הא וו למד יוד
= guematria des 2 noms de Dieu réunis « YHVH ELohim »
יהוה אלהים

« Holy » signifie « Saint » en anglais et a pour origine la racine indo-européenne « Kóylos », signifiant « Entier », « Complet » (« Whole » en anglais).

En hébreu le mot « Kodesh » / « Kadosh » est généralement traduit par « Saint », mais son sens exact est « Sanctifié », « Séparé ».
קדוש

L’âme doit trancher.

Quand on est Saint on doit trancher, on n’est plus un « Bed Boy ». Être au lit, c’est être entièrement présent dans le monde d’en bas, recevoir toutes les couleurs de la Lumière, tout en étant en même temps séparé car connecté au monde d’en haut. Pour vivre un rêve éveillé, il faut être Holy, être Pieux.

Allez, tout le monde Holy !

#HolyCause #KolOrLeMonde

Surfer sur la Vague

« Gal » signifie « Vague », « Onde », ou « Cercle » en hébreu.
גל
Guematria = 33

#PremièreVague #Dites33 #GLys


Le nombre 33 est lié au Dévoilement, à la Découverte (« Guilouy »)
גילוי

« Ouvre mes yeux, pour que je puisse contempler les merveilles de ta Torah ! » (Psaumes 119:18)

« Gal Einay » (« Ouvre mes yeux »)
גל עיני


Le nombre 333 est lié au concept de Métaphore.

La racine du verbe « Liglosh » (« Surfer », « Skier ») est Guimel-Lamed-Shin
גלש
Guematria = 333

Neige (Sheleg)
שלג
= 300 + 30 + 3
= 333

Aleph
אלף
Guematria pleine = 111

Sheleg = 3 x Aleph

Il est écrit : « Le roi Salomon parlait par 3000 métaphores » (Rois I 5:12)
« Elef » s’écrit comme « Aleph » et signifie 1000 en hébreu.

Elef = Alef = 3000 métaphores

#NaisJe #LeCielEtLaTerre


Moïse portait un « Masque » afin de cacher la lumière qui irradiait de sa face.
Le mot apparaît dans 3 versets consécutifs :

« Moïse, ayant achevé de parler, couvrit son visage d’un masque. Or, quand Moïse se présentait devant l’Éternel pour communiquer avec lui, il ôtait ce masque jusqu’à son départ ; sorti de ce lieu, il répétait aux Israélites ce qui lui avait été prescrit et les Israélites remarquaient le visage de Moïse, dont la peau était rayonnante; puis Moïse remettait le masque sur son visage, jusqu’à ce qu’il rentrât pour communiquer avec le Seigneur. » (Exode 34:33-35)

#Quarantaine #40Jours

« Masvé » (« Masque » / « Voile » en hébreu biblique)
מַסְוֶה
Guematria = 111

x 3 = 333

#LaVague #LeMasque


3
6 (3+3)
9 (3+3+3)

« Liglosh » (« Surfer », « Skier »)
לגלוש
Guematria = 369
= guematria de « Satani » (« Mon Adversaire »)
שטני

#AffronterLesForcesDeLaNature

La Torah ne parle pas de Satan comme d’une entité, il y est en effet nommé « Le Satan » et non « Satan ». En hébreu, le mot Satan vient de la racine « Saté » qui signifie « Se retourner », « S’éloigner ».

Le nom « Vague » a pour définition « Grand espace vide » (du latin « Vacuus »).

#Hawaii #YHVH


Quand on a du vague à l’âme, tout est vague, tout est obscur. Pour trouver la Lumière, il faut arrêter d’être vague, indécis, et passer à l’action. Il faut « plancher ».

« Planche de Surf » se dit « Galshane » en hébreu.
גלשן
Guematria pleine = 613 = nombre de Mitsvot
גימל למד שן נון

Les Mitsvot, les bonnes actions, nous permettent d’affronter les Forces de la Nature, de « Surfer » : dominer de très haut une difficulté, dominer l’Adversaire.

Il faut savoir « se laisser glisser » : arrêter de douter, d’être indécis et vague. Celui qui « surfe sur la vague », qui a confiance en Dieu, n’a peur de rien.

#DeuxièmeVague #GalGal


« Vague » et « Web » ont la même racine indo-européenne : « Webh » (« Mouvoir », « Vaguer »).

#SurferSurLaWave #SurferSurLeWeb #WWW #Explorations





Gironde

Numéro départemental de la Gironde : 33

33 est la guematria de « Gal », qui veut dire entre autres « Onde ».
גל

Le nom de la Gironde vient du latin « Girus Undae » qui signifie « le tournoiement que font les eaux en se réunissant ».

Le verbe « Girer » signifie « Tourner sur soi-même ou autour d’un axe ».

L’adjectif « Gironde » sert à décrire une femme aux belles formes (« bien roulée ») et « Bordeau » est une variante du mot « Bordel ».

Girons d’Un.

#PortDeLaLune #Vin


Bordeaux : Roue-je sombre

#KolOr #R-Onde #33

P-Lier le Je-Nous

« Genou », « Berekh » en hébreu, et « Levarekh », « Prier », partagent la même racine.

#Prier #Plier #Je #Nous


« Berekh » (« Genou »)
ברך
Guematria ordinale = 33
= GaL
גל

Guematria classique= 222

Guematria AtBash (valeurs inversées / Bina) = 333

Plier le genou : P (lettrre Pé, la Bouche) + Lier le Je-Nous


« Ani Anakhnou » (« Je Nous »)
אני אנחנו
Guematria = 176
= guematria de « ‘Hayé Netsa’h » (« Vie Éternelle »)
חיי נצח

#BénéDiction #BienDit

Gal

La racine hébraïque « Gal » signifie « Délivrer ».
גל
Guematria = 33

« Ouvre mes yeux, pour que je puisse contempler les merveilles de ta Torah ! » (Tehilim / Psaume de David 119:18)

« Ouvre mes yeux » : « Gal Einay »
גל עיני

« Qu’est-ce que le Galgal (Sphère Céleste) ?
C’est le Ventre (la Matrice). » (Livre du Bahir, chapitre 106)
גלגל

Réincarnation se dit « Guilgoul » en hébreu. C’est le cycle de la vie et de la mort, la « Roue des âmes ».
גלגול
« Les hommes ne sont pas conscients que les âmes virevoltent comme des galets lancés par une fronde. Mais le temps sera proche quand on découvrira tous ces mystères. » (Zohar II 99b)

L’animal symbole de la Gaule est le Coq, « Tarnegol » en hébreu. Le coq possède la Binah, il est le premier à distinguer le jour de la nuit.
תרנגול
La guematria (valeur numérique) de la ragine GaL est de 33, l’indicatif téléphonique international de la France.
גל
La racine indo-européenne « G-h-el » signifie « Chanter » / « Crier » / « Lancer au loin ».

« Gallus » signifie « Gaule » en latin.

« Gallus » en latin se lit comme « Galout » (prononciation ashkénaze) qui signifie « Exil » en hébreu.
גלות
« Gueoula » veut dire « Délivrance ».
גאולה

La racine indo-européenne « *Gel- » signifie « Rond », « Cercle » ; et « Gewl-« , qui lui est apparentée, « Boule », « Bol ».

« Gallos » signifie « Pierre » / « Rocher » en gaulois.

« Calculus », « Petite pierre » en latin, a donné « Calcul » en français.

« Calculus » vient de « Calx » (« Talon », « Pied »), issu de l’indo-européen « S-Kel » (« Rond », « Courbe »).

« Cal » en sanskrit, comme dans Calcutta, signifie « Canal », et « Kala » le cycle du Temps ».
काल

Le Guilgoul suit des lois précises : le « Calcul » de nos actions sur Terre.

Le Pied (« Reguel » en hébreu), permet de mesurer (Pi) ; on utilisait autrefois des Cailloux (du latin « Calculus ») pour compter.

C’est dans le Crâne (« Goulgolèt » en hébreu), dans le cerveau, que sont effectués les Calculs.

« Et ces douze pierres qu’ils avaient prises dans le Jourdain, c’est à Guilgal que Josué les érigea.  » (Josué 4:20)

Après avoir fait entrer les tribus d’Israel sur leur terre, Josué érige un monument constitué de douze pierres sur la rive ouest du Jourdain à Guilgal.

GaL permet de faire de nombreuses analogies, un vrai 33 tours !
גל

#Gal #ProuveQueTuExistes

L’Ion, Lyon, Yona, les Ions, Lésion et Liaison

« Ion » se dit « Yone » en hébreu.
יון
Guematria = 66
= guematria ordinale de « Meshousheh » (« Hexagone »)
משושה

Le mot « Ion » vient du grec ancien ἰόν , se traduisant par « Allant », « Qui va ».

YOUD / VAV / NOUN :
La lettre Youd est la 10ème lettre de l’alphabet hébreu.
Elle représente la ‘Hokhmah (Sagesse), le partsouf Abba (le Père).
La lettre Vav est la 6ème lettre de l’alphabet. Elle connecte les choses entre elles.
La lettre Noun est la 14ème lettre de l’alphabet. Sa forme finale descend tout en bas. « Noun » signifie « Poisson » en araméen.

#Yon #HexaGone #AllezLesGones #69

Youd (10) + Vav (6) + Noun (50) + 3 lettres = 69
יון

#DeuxYouds #YinYang #Youd #Vav #Noun #Rhône


« Avinou » (« Notre Père »)
אבינו
Guematria ordinale = 69
= « Notre Paire »
Guematria pleine = 661
אלף בית יוד נון וו
= guematria de « Shoshannah » (« Fleur de Lys »)
שושנה

#Lyon #Lions #Lier #Lys


Un ion est un atome ou une molécule ayant gagné ou perdu un ou plusieurs électrons. On distingue deux grandes catégories d’ions : les cations chargés positivement, et les anions chargés négativement.

Guematria pleine de « HaYone » (« L’ion ») = 144
היון
הא יוד וו נון
= 144 (nombre de Fibonacci)
= guematria de « Kedem »
קדם
= guematria de « BeKolo » (« Dans Sa Voix »)
בקולו

« En ce jour, l’Éternel sera Un » (Zacharie 14:9)
בַּיּוֹם הַהוּא יִהְיֶה יְהוָה אֶחָד
Guematria = 144

Guematria Mispar Boneh de « HaYone » (valeurs cumulées) = 112
= guematria de YHVH Elohim
יהוה אלהים


Transcription de « Union » en hébreu = ion + ion
יוניון


« HaYone » (« L’ion ») est l’anagramme de « Yona » (« Colombe »)
יונה

Collomb (maire de Lyon) masqué

En français, une « Colombe » désigne également une Poutre formant la charpente d’un mur (maisons à colombages).

« Poutre » se dit « Beam » en anglais, mot signifiant également « Rayon », « Faisceau » (« Keren » en hébreu).
קרן

La Colombe, Yona, tout comme le « Rayon » sont liés aux interactions rayonnement-matière.

Les faisceaux d’ions naissent de l’accélération de particules chargées.
En physique atomique, les analyses par faisceaux d’ions permettent d’être au plus près du noyau.

Les ions forterment ionisés sont des objets cantiques.

#Z-Ion #KerenOr #QuantiqueDesCantiques #MicrosondeNucléaire


Un composé ionique est un composé chimique créé par association d’ions. Parmi ceux-ci, il y a le Chlorure de sodium (sel) ou l’Hydroxyde de sodium (soude).

« Hydroxyde de Sodium » (Soude), se dit « Natrane Hydroxydi » en hébreu.
נתרן הידרוקסידי
Guematria avec le kolel (+2) = 1111

#Sod #Secret #Kol #Un


‘Hannouka = victoire contre les Grecs, contre l’obscurité = Fête = Lumière = Lyon

#SonEtLumière #Frères


« Lésion » se dit « Néga » en hébreu
נגע
Guematria ordinale = 33
= guematria de la racine « Gal » (« Délivrer »)
גל

Guematria classique = 123
= anagramme de « Oneg » (« Plaisir »)
ענג

= guematria de « Tov YHVH LaKol » (« Dieu est bon pour tous »)
טוב יהוה לכל

Guematria AtBash (valeurs inversées / Bina) = 216
= guematria de « Ariéh » (« Lion »)
אריה

Il n’ y a rien d’autre que Lui et le Bien se cache même dans nos blessures, même dans les « lésions ».

#Lésions #LeSion #LIon #Liaisons #Lion


« Les ions » se dit « HaYonim »
היונים
Guematria = 121
= 11 x 11
= guematria de « Indium »
אינדיום

L’Indium est un élément chimique de symbole In servant dans la composition des alliages.

« Un, dit Homme » = « Alliage » = « Les Ions »

= guematria de « Alephi » (« Mon Aleph » = « Mon Un »)
אלפי


« Lion » se dit « Arié » en hébreu.
אריה
Guematria ordinale = 36
= 6 x 6
Guematria classique = 216
= 6 x 6 x 6
= guematria de « Gevourah » (« Rigueur », « Force »)
גבורה

Le nombre 6 représente la liaison ainsi que la matérialité (création du monde en « 6 jours ») ; et le Lion la rigueur des lois de la nature.

« Six » se dit « Shesh »
שש
Guematria = 600

#RIGueur #Reg #Roi #KenEL


Lyon fait le lien entre Paris et Marseille.


Lyon s’appelait autrefois Lugdunum : « Colline de la Lumière » en latin.

#Kol-in #BeKolo #KolOr #LugdUnum


Lyon
ליון
Guematria classique= 96 (69 à l’envers)

Guematria ordinale = 42
= « Libi »(« Mon cœur »).
לבי
= somme des diviseurs du nombre 26 (guematria du nom de Dieu YHVH) = 1 + 2 + 13 + 26 = 42
יהוה

“Le bâton de Moïse faisait rayonner le Nom-Signe en tous sens grâce à la lumière des sages qui y avaient gravé le Nom-explicite avec 42 couleurs. » (Zohar)

« D’une extrémité des cieux à l’autre, se trouvent 6 directions qui se déploient à partir du sens suprême, dans le déploiement d’un point supérieur, et c’est là qu’il inscrivit le secret du nom de 42 lettres. » (Zohar)

Son + TRhône = L’ion

42 : Loire, anagramme de « Le Roi »

La famille du Ari (« Lion ») zal, Rabbi Itshak Louria, était originaire de la Loire.

42 / 69 : Union des Contraire = Saint-Etienne + Lyon = Saint-Lyon = Malkhout

#OLASSE


La lettre Vav (6) correspond à « l’Exil de la Grèce ».


Selon la Bible, l’ancêtre des Grecs était Yavane (voir Genèse ch.10). « Yavane » s’écrit comme « Ion » en hébreu.

Yavane
יון

L’Ionie est une région historique du monde grec antique située à l’ouest de l’Asie mineure.
C’est en Ionie que se sont développées les premières formes de science de la philosophie en Occident. Ses habitants étaient des navigateurs réputés. Homère y aurait vécu.

#Odyssée #ULys #SainJean #JourLePlusLong


« Liaison » se dit « Késhèr »
קשר
Guematria ordinale = 60
Guematria classique = 600

Guematria AtBash (Valeurs inversées) = 9

« HaAdam » (« L’Homme »)
האדם
Guematria AtBash (Bina / valeurs inversées) = 600

Le nombre 6 fait allusion à la lettre VAV (6ème lettre de l’alphabet hébreu).
Dans la Torah, les Vavim sont les crochets utilisés dans le Temple.
La lettre Vav sert de conjonctif (« Et ») et lie les mots entre eux.
Le sixième jour fait la jonction entre la semaine et Shabbat.

Vav c’est aussi le Yessod, le sexe (« six », 6, « gaule »)

#Poutre #CapitaleDesGaules #69

#Communicat-ION

9 se dit « Tête » en hébreu.
69 : la Tête dort


L’ion. Le Lys.

#PetitPrince #Av-ion


En hébreu, le mot pour dire « Ionisation » peut se lire ainsi : Youd + Ynon
י ינון
« Ynon » est un nom signifiant « Celui qui a une nombreuse descendance, celui qui perpétue » et est également l’un des noms du Machiah selon le Talmud (Sanhedrin 98b).

« Que son nom vive éternellement ! Que sa renommée grandisse (Yinon) à la face du soleil ! Que l’on se souhaite d’être heureux comme lui ; que tous les peuples proclament sa félicité ! » (Psaumes 72:17)
יְהִי שְׁמוֹ לְעוֹלָם לִפְנֵי שֶׁמֶשׁ ינין (יִנּוֹן) שְׁמוֹ : וְיִתְבָּרְכוּ בוֹ כָּל גּוֹיִם יְאַשְּׁרוּהוּ


En hébreu, « Million » se lit comme « Mi Lyon » (« Qui vient de Lyon »)

Million
מיליון

#LyonnaisLeMessie #LOL


Moshe Lion (Maire de Jerusalem).
משה ליאון


Le nom du prohète Yonah (Jonas) signifie colombe, l’anagramme de « HaYone » (« L’ion »).
יוֹנָה

#Ion #Lyon #Colombe


« Ion » peut se lire « Youd veNoun » (« Le Youd et le Noun »)
יון
Youd : l’en Haut
Noun : l’en Bas


Lyon est connu pour ses mystérieuses arêtes de poisson.

#TempleLier


« Juninho » signifie « Petit Junior » en portugais.
« Junior » signifie « Plus jeune » en latin. Sa racine indo-européenne est « Yeu », qui désigne la force vitale (à rapprocher du Youd hébreu).

Juninho est proche phonétiquement de « Yona », colombe en hébreu.

Eoooooonnnnnnnn

#CoupFranc


« Juin », le 6ème mois de l’année, partage la même racine indo-européenne.

Il est à rapprocher du mot « Joint » lié à ce qui lie, à l’image du chiffre 6.

#YomHashishi #gONE #rhONE #saONE


Lion et Colombe. Union des opposés.

La Soie -> Tav-el -> Soi -> Papillon


Lyon « capitale des Gaules »
« Gaules » vient du latin « Gallus », « Coq »
En hébreu, poulailler se dit « Loul »
לול
Guematria = 66
= « Galgal » (Roue)
גלגל
= « Yakhed Levavi » (« Dispose mon coeur », ps 86:11)
יַחֵד לְבָבִי
= guematria ordinale de « YHVH Shemo » (« YHVH est Son Nom »)
יהוה שמו

#LOL


« Côlon » vient du grec ancien « Kólon » (« Membre », « Extrémité »), et se dit « Karkashta » en hébreu.
כרכשתא
Guematria ordinale = 86
= guematria de « Elohim »
אלהים

Le nom de Dieu Elohim est lié à la Matière, qui doit être raffinée.


pigEON

#Voyageur


« Jòn » veut dire « Six » en mazatèque d’Eloxochitlán (langue amérindienne parlée au Mexique, dans l’État d’Oaxaca).

#Six #Vav #Lien #Yon


Seuls les ions de charge opposée s’attirent.


יון

#LonguesDistances #ion #Route66




Le Chat

Le chat chante : « Mi Yahou ! Qui est Dieu ! »

« Mi » signifie « Qui » en hébreu ; « Yahou » : Dieu.

Chat
חתול
Guematria = 444

= guematria de Mikdash (מקדש), qui signifie « Temple »

Guematria AtBa’h (correspond à la sefira Malkhout) = 676 = YHVH (26) x YHVH (26)

Guematria Miloui (pleine)
= ‘Heit + Tav + Vav + Lamed
= 418 + 406 + 12 + 74
= 910

= 13 (guematria de « E’had ») x 70

= guematria pleine de « Betoulah » (« Vierge »)
בתולה

= « Tamim Tiyeh » (« Vous serez purs » Deut. 18:13)
תמימ תהיה

= guematria avec valeurs finales de « Et Dieu considéra que c’était bien »
וַיַּרְא אֱלֹהִים כִּי טוֹב

« L’Eternel en a fait le serment qu’il ne révoquera point: « Tu es prêtre pour l’éternité à la façon de Melchisédech. » (Psaumes / Tehilim 110:4)

« Divrati Malki Tsedek » (« A la façon de Melchisédek »)
דִּבְרָתִי מַלְכִּי צֶדֶק
Guematria = 910


« Miaou ! Qui est Dieu ! »

« Heureux sois-tu Rabbi (Shimon bar Yohai), car ta Torah s’élève en 370 Lumières (guematria de Sha שע), qui se réfléchissent en 613 sens » (Haqdamat Sefer HaZohar)

Le Gan Eden réserve « 370 lumières » auxTtsadikim (Justes).

248 (Guematria d’Avraham et nombre de mitsvot positives) = 370 en base 8 (octal).





Le « Chat » (שע), c’est le Temple Intérieur.


AL BAM GAN DAS H’A WAF ZATZ ‘HAK TAR YASH KAT
31, 42, 53, 64, 75, 86, 97, 108, 209, 310, 420


Queue du Chat / Kedoucha




תכלת
= תל כת
Tekhelet
= Tel Kat


Le Gardien du Temple.




Le Chat. L’Homme. Le Shalom.

Na N’ah Na’hma Na’hman Miaou-Man !!!!!!!!!



Notre planète est restaurée. Maintenant nous devons rebâtir notre Royaume.


Le soleil se couche, tu rentres de la prière du soir, mais je ne t’oublie pas.


Je suis un poète, un doux rêveur.

Mais ça ne m’empêche pas de vous avoir à l’œil
Mon angle de vision détecte les tirs de lance-croquettes à 360 degrés

Je suis ton garde-du-corps, ton protecteur.

Toi et moi on ne fait qu’un.

Tu sais parler aux chats, tu connais mon langage, alors je te fais des ronronrons.

Plein de ronronrons.

Encore des ronronrons.

Oui je suis conscient d’être un chat orange. Mais la nuit je peux devenir gris. Je connais le secret de l’arc-en-ciel.

Mon bateau-volant est là-haut dans le ciel. Je l’appelle. J’attire la lumière de son rayon laser. Je suis illuminé.

Le faisceau de lumière me transforme en prisme
La nuit, à Jerusalem, mes doubles multicolores partent hanter les rues.


Qui suis-je ? Où vais-je ? Pourquoi toutes ces ci-cat-rices de la vie ?

Je suis un petit chat triste. Le jour est pour moi comme la nuit.

Je sais que tu m’attends.

Tu me croises sans me dire chat l’homme. Je reste les yeux fixés sur mes pensées. Sans rien voir au dehors, …

… sans entendre aucun bruit.
Quand je suis triste comme chat, c’est comme si je n’existais pas.


Le chat tombe !



« Écoutez l’histoire difficile à croire de cet homme qui n’avait rien. »


Mi Yahou !


Fell Un


Cat כת

Guematria = 420

Guematria Albam = 420

Guematria sidouri = 33

Mispar Neelam et Ofanim = 86

La Lumière est Malade

Peau = ‘Or (עור)
Lumière = Or (אור)

« L’Éternel-Dieu fit pour l’homme et pour sa femme des tuniques de peau, et les en vêtit. » (Genèse 3:21)

La GALE est une maladie de la Peau.

L’Exil de la Lumière divine est une GALOUT.

Pour se soigner, il faut dire « 33 » (Guematria de GAL גל)

Mongole, Bengali, Gallois, Galicien et Dévoilement

« Ouvre mes yeux, pour que je puisse contempler les merveilles de ta Torah ! » (Tehilim / Psaume de David 119:18)

« Ouvre mes yeux » : « Gal Einay »
גל עיני

GaL (גל) = Dévoilement.

Le Mongol, le Bengali et le Gallois partagent la racine GaL et sont donc liés à la sefira Malkhout (la Royauté).

Exemples : La Horde d’Or (Mongolie), le Prince de Galles, Calcutta (« KolKata » en bengali, soit la « Malkhout » de la déesse Kali), etc.

Mongolie (Mongolia) מונגוליה
Guematria en valeur réduite (mispar katan)
= 33
= GaL (גל)

Capitale de la Mongolie : Oulan Bator

« Bat Or » signifie « Fille de la Lumière » en hébreu. C’est la sefira Malkhout (Royauté), la Présence Divine, la Shekhina.

Oulan Bator (אולאן בטור)
Guematria en « Mispar Boneh » (ajout des valeurs précédentes pour chaque calcul de lettre) = 770

Mongolie (מונגוליה)
Guematria = 150

Oulan Bator (אולאן בטור)
= 305

Le calcul de la somme des diviseurs de 150 et 305 donne un résultat identique = 372, qui est la guematria des Sheva (שבע). qui signifie Sept. Le chiffre sept nous renvoie à nouveau à Malkhout, représentée par le 7ème jour.

Oulan Bator אולאן בטור
Oulan signifie « Héros » en langue mongole, et Bator, « Rouge ».

Guematria de Bator
בטור
= 217 = Guematria de Gevourah
(216) avec le kollel.

Rouge = Gevourah (Puissance, Rigueur,…)

LUMIERE se dit « гэрэл » (prononcer « Guerel ») en langue mongole, qui est l’anagramme de רגל (Reguel), qui signifie Pied en hébreu.

Car lors de la Délivrance, le « Pied » du Goel (Libérateur) se pose sur Malkhout et la Shekhina (Présence Divine) resplendit de Lumière.

Lumière se dit « Golau » en gallois.

Lumière se dit « Louz » en Galicien.

Louz est le nom donné à « l’os indestrucatible », « l’os de lumière », et à la Ville Indestructible.

« Jacob appela cet endroit Béthel, mais Louz était d’abord le nom de la ville » (Genèse 28:19).

Pied se dit « хөл » (prononcer « G’ol ») en langue monGoLe.

« Or » = « Goula » en hawaïen.

Il est possible de lier chaque nation et chaque langue à une Sefira particulière et ainsi en faire sortir des « Lumières ».


Feu de Ben Gal

Le Coq

L’animal symbole de la GauLe, la France, est le coq, TarneGoL תרנגול en hébreu.

Le coq possède la Binah, il est le premier à distinguer le jour de la nuit.

La guematria (valeur numérique) de la ragine GaL גל est de 33.

33 est l’indicatif téléphonique international de la France.

33 est le 137ème nombre premier.

Guematria de Kabbalah קבלה
= 137

Le « Yetser Ara » (mauvais penchant) dominant en France (Tsarfat) est la débauche (« Pritsout »).

C’est la raison pour laquelle « Cock » en anglais familier signifie le sexe masculin, le penis.

Penis = Panis (« pain » en latin).

Par euphémisme le judaisme assimile le pain au sexe (Talmud Sanhedrin 75a).

La racine indo-européenne « G-h-el » signifie « Chanter » / « Crier » / « Lancer au loin »

« Coq » se dit « TarneGol » en hébreu, « Gallus » en latin, et « Rooster » en anglais.

« Gallus » en latin se lit comme « Galout » (prononciation ashkénaze) qui signifie « Exil » en hébreu..

« Rooster » peut se lire « Roue » + « Ster » (« caché » en hébreu). Le coq, c’est la « roue cachée ».

« La cervelle du coq est faite en forme d’un crapaud bien formé et qu’étant renversé de l’autre côté elle ressemble à une fleur de lys, qui sont les armes des Français et des Gaulois. » (Blaise de Vigenère, diplomate-alchimiste du XVIème siècle)

Tarn(Tourne)Gol.

Guematria pleine de « Tarnegol » (תרנגול)

= 1201

« Reviens, ô mon âme, à ta quiétude, car l’Eternel te comble de ses bienfaits. » (Tehilim / Psaume 116:7)

Guematria du verset = 1201

La roue tourne et nous devons retourner à Dieu.

Pied et Malkhout, Reguel et Régal

Pied se dit « Reguel » רגל en hébreu.

Pied (« Reguel ») רגל
Guematria (valeur numérique)
= 200+3+30
= 233

L’Arbre de Vie (Etz Ha’Haïm) עצ החיים
= 70+90+5+8+10+10+40
= 233

La Lumière de Dieu (« Or HaShem ») אור יהוה
= 1+6+200+10+5+6+5
= 233


233 est un nombre de Fibonacci.


« L’Éternel-Dieu fit surgir du sol toute espèce d’arbres, beaux à voir et propres à la nourriture ; et l’Arbre de Vie au milieu du jardin, avec l’arbre de la science du bien et du mal. » (Bereshit / Genèse 2:9)

« Regel », pied, a la même guematria que « Ets HaHaïm », L’Arbre de Vie, qui resplendit lorsque la Sefirah Malkhout, la Shekhinah, est libérée.

Nous retrouvons la lettre Resh, 200, qui représente la dualité cosmologique et la racine GAL, 33, (Galout, Gueoula, Goel, etc.).

Les mots « Règle » et « Roi » ont la même racine indo-européenne : Reg.
Le Maître du Monde fait de nous des rois/reines lorsque nous sommes droits et sublimons la sefirah Malkhout (symbolisée par le pied, « ReGeL »).

En français, plusieurs expressions liées aux pieds expriment le plaisir (« c’est le pied », « prendre son pied »,…), et en hébreu le mot REGEL רגל signifie également Fête. Les SHLOSHA REGALIM, sont les Trois Fêtes de Pèlerinage au Temple de Jerusalem, à savoir Pessah, Shavouot, et Souccot.

Le plaisir (« Taanoug ») vient du niveau le plus haut de l’Arbre de Vie, Keter, car lorsque le Corps, la Ressemblance, l’Arbre de Vie, fonctionne en Harmonie, de la tête aux pieds, il en découle un plaisir dans les plus hautes sphères célestes qui se déverse jusqu’à la Sefirah la plus basse, Malkhout.

Pour revenir aux français, le mot français « RIGOLe » vient du néerlandais regel « ligne droite », issu du latin regula « règle ». Une rigole est un conduit creusé au niveau du sol (Malkhout) et destiné à amener l’eau (les eaux d’en haut, Mayim Elyonim).

« Cabal » signifie « Couler », « Ruisseler », en catalan.

« Rivière » se dit « Gol » (гол) en langue mongole.

Un autre mot français, le verbe « RIGOLer », est également assimilé au plaisir. Il est dit que « Dieu a créé le monde dans un éclat de rire », et nous pourrons à nouveau ressentir cet éclat de rire lors de la Guéoula, lorsque les secrets de la Torah nous seront dévoilés et que les masques seront tombés, car le Goel (Sauveur) est Rigolo.

Le Nom de Dieu YHVH (יהוה) est formé des lettres Youd, Hé, Vav, et Hé. Le Youd est un « cadeau ». Le premier Hé la main qui donne. Le Vav représente la transmission. Le deuxième Hé la main qui reçoit. « Cadeau » se dit « Regal » en catalan.
Quand le cadeau arrive dans les mains du deuxième Hé (ce Monde-ci), symbolisé par le pied (« Reguel » en hébreu), il en ressort une immense joie, un « régal ». Lors de la Délivrance Finale, chacun va « prendre son pied ».

Enfin, l’adjectif « RÉGALien » vient du latin « regalis » qui veut dire « royal ». Régalien signifie ce qui concerne, qui appartient en propre au Roi, au souverain, et est également lié à la Sefira Malkhout.

Pied / Foot / Faute

Pied se dit « Cos » en gaélique irlandais et signifie « Coupe » / « Verre » en hébreu (allusion à la sefira Malkhout, récipient par excellence de la Lumière Divine).

« Pied » se dit « Fotus » 𐍆𐍉𐍄𐌿𐍃 en Gothique, car Malkhout est comme un fœtus, comme un enfant qui n’est pas encore né.

Une langue liée au pied est le basque. « Pied » se dit « Oin » en basque.

« Pied » = פֿיס en Yiddish, et se prononce comme « Fils » (Zeir Anpin).

« Tout seul on va plus vite, à deux on va plus loin. » (Proverbe Yiddish)

Lors de la Délivrance Finale, quand le Nom de Dieu YHVH sera Un, lorsque le tikoun, la réparation du deuxième Hé aura été accompli, il en ressortira une grande joie, nous nous RÉGALerons.

Gal (גל), c’est la Roue, « Wheel » en anglais.

Machiah est celui qui est « Oint d’Wheel ».

« Mets de l’Huile ! »

#RegLys #LeRoiDuLys


Savez-vous planter Malkhout à la mode de chez nous ?

On la plante avec le Pied.


La Galilée et les Gaulois

La racine Gal de Galilée peut être rattachée aux peuples celtes qui, partis d’Europe, ont fondé des colonies jusqu’en Inde (ex : Galice en Espagne, Galates en Turquie,…) et auraient établi un avant-poste en Galilée (la « Terre des Gaulois »).

https://fr.m.wikipedia.org/wiki/Galil%C3%A9e_(r%C3%A9gion)#Toponymie

En Israel, les dolmens / mégalithes sont concentrés dans le nord du pays, dans les régions de Galilée et du Golan.

Selon les historiens, ils sont similaires à ceux présents en Europe de l’Ouest.

En vieux français, un Galgal est un tumulus mégalithique…

https://www.cnrtl.fr/definition/galgal

« Aie soin de dresser des monuments de pierre, érige-toi des tas de pierres ; fais bien attention à la chaussée, au chemin que tu as suivi. Reviens, ô vierge d’Israël, reviens dans ces villes qui sont les tiennes. » (Prophète Jérémie 31:20)

Commentant ces paroles du prophète Jérémie, Its’hak Arbabanel explique que ces pierres permettent aux Enfants d’Israel dispersés de se souvenir de leur origine et de retrouver le chemin du retour en Israel.

Le Radak (David Kim’hi de Narbonne, 13ème siècle) commente également ce verset de Jérémie. Il explique que ces pierres serviront de signes sur les routes migratoires des enfants du Royaume d’Israel exilés. Grâce à ses pierres, ils garderont espoir et retrouveront leur chemin.

Un Galet est une pierre polie, un objet en forme de cercle. On retrouve la racine Gal dans Galette, Galaxie…

En hébreu, Cercle peut se dire « Igoul » ou « Maagal »

Galgal = Roue

Le prophète Esaïe parle de la Galilée comme d’un « Galil HaGoyim », la « plaque tournante des peuples ».

Dans les langues celtiques tels le breton et le gaélique, GALL signifie « étranger ».

La racine GaL s’écrit Guimel-Lamed et a pour valeur numérique 33. Le nombre 33 est un symbole religieux et ésotérique important. C’est également l’indicatif téléphonique international de la France.

Goel signifie « libérateur » en hébreu. Moïse est appelé Goel rishon, « premier libérateur », et le Machiah Goel a’haron, « dernier libérateur ».

La « Gaule » fait référence à la « Matière Brute » (« Golem » en hébreu) qui doit être raffinée.


… Un peu d’ « humour » pour terminer cet article :

La France est le lieu de purification (Tserouf) de Yaakov et Essav.

Yaakov (Jacob / Israel) = Étoile de David = Astérisque (✱) = Sagesse

Essav (Occident) = Croix = Obèle (†) = Force

https://fr.m.wikipedia.org/wiki/Ob%C3%A8le

La France est le pays de l’Astérisque et de l’Obèle.


Pan – Or – Am – X
פן אור עם ×

« PoSion #IciSion פה ציון


La synergie entre la force supérieure d’Essav et la sagesse de Jacob sera la caractéristique déterminante des temps messianiques et constitue par là mème la clé de leur avènement.

(Le Rabbi de Loubavitch)


Le reste du monde arrive à sa perfection grâce au travail fait en France.

(Discours du Rabbi de Loubavitch – Chabat Vayechev – 23 Kislev 5752 – 30/11/91)

David lançant un galet sur Goliath.

« Ouvre mes yeux, pour que je puisse contempler les merveilles de ta Torah ! » (Tehilim / Psaume de David 119:18)

« Ouvre mes yeux » : « Gal Einay »
גל עיני



Obélix

Sang Lier

Lux Or

Lumière