Archives par mot-clé : 32

Oy ! Vaï ! Ouille ! Aïe !

« Oy ! » et « Vaï ! » peuvent se traduire par « Ouille ! « Aïe ! »

« Oy Vaï ! »
אוי וויי

« Vaï ! » / « Why ! » (« Malheur »)
װײ‎
Guematria ordinale = 23
= guematria ordinale de « HaAdam » (« L’Homme »)
האדם
= guematria de « Kol » (« Tout »)
כל

Guematria classique = 32
= guematria de « Lev » (« Coeur »)
לב

« Et ensuite après toute ta dépravation Malheur, Malheur (« Oy ! Oy ! ») à toi ! dit le Seigneur Dieu. » (Ezechiel 16:23)
וַיְהִי אַחֲרֵי כָּל רָעָתֵךְ: אוֹי אוֹי לָךְ נְאֻם אֲדֹנָי יְהוִה

Why ? Pourquoi tant de malheurs ? Où est notre Père ?

Père où ?

Lama fâché

Les Fées

Mots clés : Fée, Lettre Pé, Bouche, Voix, Chant, Terre, Nature, Action, Shekhina, Malkhout, Abracadabra, lettre Mem, lettre Kouf, Eaux d’en-bas, Femme.

« Les contes du monde entier contiennent beaucoup de mystères et de choses cachées. » (Rabbi Nahman de Breslev)


« Fée » se dit « Feya » en hébreu
פיה

« Feya » s’écrit comme le mot « Piya » (« Sa bouche », la bouche de la Terre) que l’on retrouve dans la Genèse :
« Eh bien! tu es maudit à cause de cette terre, qui a ouvert Sa Bouche pour recevoir de ta main le sang de ton frère! » (Genèse 4:11)
וְעַתָּה אָרוּר אָתָּה מִן הָאֲדָמָה אֲשֶׁר פָּצְתָה אֶת פִּיהָ לָקַחַת אֶת דְּמֵי אָחִיךָ מִיָּדֶךָ

Le monde en-chanté des fées peut nous aider à percer les secrets de la Voix de la Shekhina. La Fée, que l’on retrouve dans les contes et légendes, est liée à la Bouche, la Parole, mais aussi au Monde de l’Action (Assia), à la Terre, la Malkhout, la Shekhina (Présence Divine).

Pé / Fé est la 17ème lettre de l’alphabet hébreu. Elle signifie Bouche (« Pé »).

Les Fées, qui représentent les forces de la nature, sont connues pour dire « Abracadabra », formule où l’on retrouve les mots « Bara » (« Créé ») et « Dabra » (« Parlé »).

« Davar » signifie à la fois « Parole » et « Chose ».
דבר
Guematria ordinale = 26
= guematria du nom de Dieu YHVH
יהוה

= guematria ordinale de l’écriture pleine de la lettre Mem (13 + 13)
מם

Mem / Même / M’aime

#FéeFait


« Feya » (« Fée ») est l’anagramme de « Yafa » (« Belle »)
יפה
Guematria ordinale = 32
= guematria de « Lev » (« Cœur »)
לב

Si on ajoute le Un, un Aleph, on obtient le mot « LeAv » (« Pour le Père »)
לאב

« LeAv » à l’envers donne le mot « Be-EL » (« En Dieu »)
באל

#Belle #BeEL #Lev #Cœur


« Feya » (« Fée »)
פיה
Guematria = 95
= guematria de « HaMayim » (« Les Eaux »)
המים
= anagramme de Mi, le Monde d’en haut + Ma, celui d’en bas
מי מה

95ème commandement de la Torah : « Et ils me construiront un sanctuaire, pour que je réside au milieu d’eux » (Exode 25:8)

#EauxDEnBas

Les Fées des eaux sont universellement connues (sirène, vouivre, nymphe, dame du lac, etc.)

« HaMayim » (« Les Eaux »)
Guematria pleine = 186
הא מם יוד מם
= guematria pleine de la lettre Kouf, lettre représentant la descente vers l’en-bas.
קוף
= guematria de « Nympha » (« Nymphe ») avec le Kolel (185 + 1)
נימפה

Guematria ordinale (avec finales, Mem sofit = 24) de l’écriture pleine de « HaMayim » = 100, soit la valeur de la lettre Kouf.

Guematria pleine de la lettre Mem, qui représente l’Eau
= 80
מם
= guematria de la lettre Pé (la Bouche)
פ

« La Shekhina est en exil » et elle nous appelle. Pour délivrer la Princesse, nous devons réparer la Dimension féminine du monde et ainsi créer un Sanctuaire pour le Divin.

« L’Humanité sera sauvée par le langage, par les mots. » (Baal Shem Tov)


Le Colibri

Les Colibris sont également surnommés « Oiseaux-mouches » à cause de leur petite taille et leurs battements d’ailes rapides.
Les Colibris sont particuliers à plusieurs égards. Ils peuvent voler vers l’arrière ou sur place et effectuer des voltiges impressionnantes. Ils sont capables d’une « hibernation » nocturne et de voir les ultra-violets. En outre, ils ont un métabolisme extrêmement élevé, un rapport entre la masse corporelle et la masse du cerveau tout aussi élevé, une capacité à faire des vocalises complexes et une incroyable capacité d’apprentissage des chants.

#OiseauMouche #OiseauMoshé


« Colibri » se décompose ainsi = « Koli » (« Ma voix ») + Bri (Beit Resh Youd)

« Bri »
ברי
Guematria classique = 212
= guematria de « HaOr » (« La Lumière »)
האור
Guematria ordinale de « Bri » ainsi que de « HaOr » = 32
= guematria de « Lev » (« Cœur »)
לב


On peut également décomposer le mot « Colibri » de cette façon = « Kol » (« Voix ») + « Ibri » (proche phonétiquement de « Hébreu » / « Celui qui passe »)

« Ibri »
יברי
Guematria = 222
= guematria de « Devarav » (« Ses Paroles »)
דבריו
= guematria de « Kol Elohim » (« Voix d’Elohim »)
קול אלהים

#Ivri #Libre


Les colibris passent de fleur en fleur dont ils raffolent le nectar.


Colibri
קוליברי
Guematria = 358
= guematria de « Machiah »
משיח

Guematria AtBash (valeurs inversées) = 112
= guematria de YHVH Elohim
יהוה אלהים

#LaVoixEstLibre #KenTsipor

EL Astique

Pour faire briller la Lumière, il faut être « EL Astique », pas trop rigide.


« El Mavrik » (« El Astique »)
אל מבריק
Guematria = 383

« …L’Éternel sera pour toi une lumière permanente. » (Isaïe 60:19)

« LeOr Olam » (« Pour une lumière permanente »)
לְאוֹר עוֹלָם
Guematria = 383

« Or LeOlam » (« Lumière pour le Monde »)
לְאוֹר עוֹלָם
Guematria = 383


« J’astique » se dit « Ani Mavrik » en hébreu.

En anglais un « Maverick » désigne une personne indépendante, non-conformiste, ou un veau qui n’est pas marqué au fer.

Pour faire briller la Lumière, il ne faut pas être « des veaux » (« dévots ») qui suivent le troupeau, mais être soi-même.


Le Maverick
המאבריק
Guematria = 358
= guematria de « Machiah »
משיח

#Indomptable


« Chewing-gum » se dit « Mastik » en hébreu.
מסטיק
Guematria = 219
= guematria de « HaRoua’h » (« L’Esprit »)
הרוח
= « Taharah » (« Pureté »)
טהרה

Guematria AtBash (valeurs inversées) de « Mastik »= 112
= YHVH (26) + ELohim (86)

Guematria ordinale = 66
= guematria ordinale de « HaTserouf » (« Le raffinement »)
הצרוף

#ChewingGum #JeMAstique #SeFaireBriller


« Caoutchouc » se dit « Goumi ».
גומי
Guematria ordinale = 32
= « Lev » (« Cœur »)
לב
« Goumi » est l’anagramme de « Goyim » (« Nations »)
גוים

#ELAstique #Nations


Un « EL astique » sert à attacher les « Je veux », les volontés de toutes les créatures.


La Grappe de Raisin

« Grappe » se dit « Eshkol » en hébreu.
אשכול
Guematria = 357

= guematria de « Enosh »
אנוש

Guematria avec le kolel (+1) = 358 = guematria de « Machiah »
משיח

« Esh » (Feu) + « Kol » (Voix) = Eshkol
אש קול


« Raisin » se dit « Anav » en hébreu.
ענב
Guematria ordinale = 32
= guematria de « Lev » (« Cœur »)
לב


« Raz » veut dire « Secret » en hébreu.
Raisin = Raz + Un

#RazUn #Raison


Contempler une grappe de raisin peut nous aider à mieux comprendre l’enchaînement des mondes, l’Arbre de vie, les sefirot…

L’Aura

Le mot hébreu « Hila » (« Aura », « Auréole ») désigne le halo de Lumière (« Or » en hébreu) rayonnant autour de la tête et du corps.

Hila
הילה
Guematria classique = 50 (Portes de la Binah)

Guematria ordinale = 32
= « Lev » (« Cœur »)
לב

Guematria AlBam (Aba) = 441
= « Emet » (« Vérité »)
אמת


La Lumière de l’Homme reflète la vérité, le cœur, l’intériorité la plus profonde : ce qu’il est, il l’aura.

La Klipa et le Nougat

En Kabbalah, la Klipa désigne une « écorce spirituelle » attachée à la Lumière Divine.

La « Klipat Noga », liée à l’Arbre de la Connaissance du Bien et du Mal, désigne une Klipa entremêlée à la Lumière.


Le nougat est une confiserie typique des pays du bassin méditerranéen. Il peut être blanc (avec blanc d’œuf monté en neige) ou noir (sans blanc d’œuf). Il contient du miel et/ou du sucre, des fruits à coque et/ou des fruits secs, entiers, cassés ou moulus (amandes, pistaches, noix, etc.) et des parfums. Sa pâte, allant de molle à dure, est généralement posée entre deux feuilles de pain azyme.


Nougat
נוגט
Guematria = 50 + 6 + 3 + 9 = 68

50×50 + 6×6 + 3×3 + 9×9
= 2626

Le 68ème mot de la Torah est « Vayavdel » qui vient du verbe « Séparer ».
וַיַּבְדֵּל

« Dieu fit le Firmament (« HaRakiya »), opéra une séparation (« Vayavdel ») entre les eaux qui sont au-dessous et les eaux qui sont au-dessus, et cela demeura ainsi. » (Genèse / Bereshit 1:7)

On peut noter que la guematria de « Vayavdel » (52) équivaut à celle de la guematria du Nom de Dieu YHVH (26) multipliée par 2.


« Khayim » (« Vie »)
חיים
Guematria = 68
Guematria ordinale = 52


Guematria ordinale de « Nougat » = 32 = guematria de « Lev » (« Cœur »).

Guematria AlBam = 333

Guematria Akhas Beta = 420


Montélimar
מונטלימר
Guematria = 385
= guematria de « Assiya » (nom de notre Monde, celui de l’Action)
= guematria de « HaRakiya » (« Le Firmament »)

Séparation du Firmament.

Shekhina
שכינה
Guematria = 385

Drôme (26) / « Darom » (« Sud » en hébreu)

Route du Sud / Route du Sod

#Monte #Elie #Mar



Mi-STR-Al Gagnant

Sud

South

Sof סוף (« Fin » en hébreu)

Sof Yah סוף יה

Sophia (Sagesse)


Midi

Le « Mi » מי dit


Mistral

Mistère El

Mi STR סתר El


Sud

Sod סוד (« Secret », « Mystère » en hébreu)

70


Mi-STRal Gagnant


« La Sagesse se trouve au Sud »

Le Chant des ciGALes


« Or voir » (accent du Mi Dit)

#Lumière #Sod


Dans le Sod, « Est » se prononce comme « Et ».

Être, c’est lier.

#MiDit



Le Nombre 112

112 est la valeur pleine avec kollel (+1) de la lettre Aleph, première lettre de l’alphabet hébraïque représentant le chiffre 1.

יהוה
YHVH
= 10 + 5 + 6 + 5
= 26

אלהים
ELOHIM
= 1 + 30 + 5 + 10 + 40
= 86

יהוה אלהים
YHVH (26) + ELOHIM (86) = 112

אני יהוה (Ani Adonai) « Je suis l’Eternel » est écrit 112 fois dans la Torah.

וְהָיָה יְהוָה לְמֶלֶךְ עַל-כָּל-הָאָרֶץ; בַּיּוֹם הַהוּא יִהְיֶה יְהוָה אֶחָד וּשְׁמוֹ אֶחָד
« L’Eternel sera roi sur toute la terre; en ce jour, l’Eternel sera un et unique sera son nom. » (Zacharie 14:9) Guematria du verset = 1127

Un nombre premier est un entier naturel qui admet exactement deux diviseurs distincts entiers et positifs (qui sont alors 1 et lui-même).
112ème nombre premier : 613 (Nombre de Mitzvot)

Somme des diviseurs du nombre 112
= 1 + 2 + 4 + 7 + 8 + 14 + 16 + 28 + 56
= 248 (Nombre de mitzvot positives)

112 est le 7ème nombre heptagonal (un heptagone a 7 côtés).

« HaBnei Adam » (« Les Êtres Humains »)
הבני אדם
Guematria = 112

Le 112ème verset de la Torah correspond à la naissance d’Enosh (Bereshit 5:6).

Guematria de Shalom שלום
en transformation ATBASH
= 2 + 20 + 80 +10
= 112

Guematria de Mashia’h משיח
en transformation ATBASH
= 10 + 2 + 40 + 60
= 112

Guematria de Mashia’h משיח
= 40 + 300 + 10 + 8
= 358

Suite de Fibonacci : 0, 1, 1, 2, 3, 5, 8, …

0 ; 1 ; 0 + 1 = 1 ; 1 + 1 = 2 ; 1 + 2 = 3 ; 2 + 3 = 5 ; 3 + 5 = 8 ; etc.

http://fr.wikipedia.org/wiki/Suite_de_Fibonacci

La neshama se loge dans le cerveau, le roua’h dans le cœur, le nefesh dans le foie. (Cf « 70 Arrangements du Ram’hal », 70ème arrangement)

Cerveau (Moakh)
מוח
= 40 + 6 + 8
= 54

Coeur (Lev)
לב
= 30 + 2
= 32

Foie (Kaved)
כבד
= 20 + 2 + 4
= 26

Cerveau + Cœur + Foie = 112

EHYEH correspond à la sefirah de Keter

YHVH à Tiferet

ADONAI à Malkhout

EHYE (21) + YHVH (26) + ADONAI (65) = 112

יבק
YABOK
= 10 + 2 + 100
= 112

וַיָּקָם בַּלַּיְלָה הוּא, וַיִּקַּח אֶת-שְׁתֵּי נָשָׁיו וְאֶת-שְׁתֵּי שִׁפְחֹתָיו, וְאֶת-אַחַד עָשָׂר, יְלָדָיו; וַיַּעֲבֹר, אֵת מַעֲבַר יַבֹּק.
« Il (Yaakov) se leva, quant à lui, pendant la nuit; il prit ses deux femmes, ses deux servantes et ses onze enfants et traversa le Yabok. » (Bereshit / Genèse 32:23)

Mashia’h et Na’hash (serpent) ont la même guematria (358).

Serpent (Na’hash) נחש
= 50+8+300
= 358

En Kabbalah, le Mashia’h est comparé à un « serpent de lumière ».

C’est Mashia’h qui réalise l’union entre les Noms de Dieu YHVH et Elohim.

Vie (‘Hai) = חי Transformation du mot ‘Hai en Atbash = ‘Het -> Same’h ; Youd -> Mem = SaM ס »מ (= Samael, le serpent, l’ange de la mort).
« Sam » en hébreu veut dire « poison » / « drogue ». Samael, le Satan, est appelé le « poison de Dieu ».
En effet, Dieu, dans sa bonté infinie, a dû comme « s’empoisonner » pour créer le « mal ».
A l’origine, le mot « pêché » s’écrivait avec les lettres Same’h et Noun (ס »נ) Same’h pour « Sam » (Poison) et Noun pour « Nahash » (Serpent).
Samael a objecté devant Dieu, expliquant que l’Homme n’aura pas de libre-arbitre si le mot pêché est directement lié au poison et au serpent.
Dieu a alors changé le mot par la transformation Atbash : Same’h ס -> ‘Het ח Noun נ -> Tet ט חט (‘Het) = pêché.

Car le monde sera réparé dans l’espace et dans le temps, en remontant jusqu’à la première faute d’Adam, la faute du serpent.

Les effets du Poison auront disparu et l’Homme sera devenu comme un Poisson dans l’Eau de la Présence Divine.

L’obscurité sera transformée en lumière, le poison en remède.

Pharmacie / Far Messie / Phare Messie

112 Un-Un-bium

« Le souffle de Dieu planait au-dessus de la surface des eaux » (Genèse / Bereshit 1:2)

Le « Souffle de Dieu » est une allusion au Machiah.

Le Souffle de Dieu (Roua’h Elohim)
רוּחַ אֱלֹהִים
= 200+6+8+1+30+5+10+40
= 300

YHVH en Gematria Atbash
יהוה
= 40 + 90 + 80 + 90
= 300

« Raal » (« Poison »)
רעל
Guematria = 300 (Mispar Boneh = 770)

Lettre Shin / Sin / ש / כפר

« Intègre le nom Elohim dans le tétragramme YHVH pour comprendre qu’ils sont Un et indivisible. » (Zohar)

« Le secret du Mauvais Serpent est de descendre de l’En-haut vers l’en bas en nageant à la surface des eaux amères. Ce serpent habite dans le côté gauche, mais il existe par ailleurs un Serpent de Vie, habitant le côté droit. » (Zohar)

« Elohim fit deux grands luminaires » (Genèse 1:16)
« fit » signifie agrandir et restaurer l’univers de façon parfaite. » (Zohar)

« Les deux grands luminaires » à l’origine étaient liés, ne faisaient qu’un, secret du nom complet unifié « YHVH Elohim ». » (Zohar)

« Les grands luminaires » on été créés selon ce nom afin d’être désignés par le nom universel מצפצ (YHVH en Atbash).

Unification de YHVH et Elohim, des 2 Grands Luminaires, de l’En Haut et de l’En Bas.

U-Lys Revient