Shabbat

Shabbat שבת
= 300 + 2 + 400
= 702

Lumière אור (« Or »)
= 1 + 6 + 200
= 207

Shabbat reflète la Lumière

Shabbat Shalom שבת שלום
= 300 + 2 + 400 + 300 + 30 + 6 + 40
= 1078

וַיֹּאמֶר יְהוָה לַמַּלְאָךְ, וַיָּשֶׁב חַרְבּוֹ אֶל-נְדָנָהּ
« Le Seigneur ordonna à l’ange de remettre son épée au fourreau » (Chroniques 1 – 21:27)
Guematria totale du verset : 1078

Moïse, le Peuplier

L’enfant grandit, elle l’amena à la fille de Pharaon, il fut pour elle comme un fils, elle le nomma Moshé et dit: « car de l’eau je l’ai tiré. » [Exode 2:10]

Moïse (« Moshe »)
משה
= 40 + 300 + 5
= 345

HaShem (« Le Nom » = Dieu)
השם
= 5+300+40 = 345

Le Livre (« HaSefer »)
הספר
= 5 + 60 + 80 + 200
= 345

‘Hazak חזק
= 8 + 7 + 100
= 115

‘Hazak ‘Hazak ‘Hazak חזק חזק חזק
= 115 x 3
= 345

Le Peuple (« HaAm »)
העם
= 5 + 70 + 40
= 115

Peuplier (« Tsaftsafah »)
צפצפה
= 90 + 80 + 90 + 80 + 5
= 345

Les peupliers croissent sur les terrains humides voire temporairement inondés. Leur système racinaire, important, peut détruire des murs.

Kotel

Moshe + E »had (Moshe + Un)
משה + אחד
= 345 + 13
= 358
= משיח (Mashia’h)

http://fr.wikipedia.org/wiki/Peuplier

Moshe Rabbenou משה רבינו (Moise notre Maître)
= 40 + 300 + 5 + 200 + 2 + 10 + 50 + 6
= 613

Le Nombre 26

Nom de Dieu YHVH יהוה
= 10 + 5 + 6 + 5
= 26

Sinai סיני
= 60 + 10 + 50 + 10
= 130
= 5 x 26

Sion ציון
= 90 + 10 + 6 + 50
= 156
= 6 x 26

Yaakov יעקב
= 10 + 70 + 100 + 2
= 182
= 7 x 26

Its’hak יצחק
= 10 + 90 + 8 + 100
= 208
= 8 x 26

26 est le seul nombre situé entre un carré (25) et un cube (27)

26 x 26 = 676
676 est le 26ème nombre carré

http://fr.wikipedia.org/wiki/Carr%C3%A9_parfait
http://oeis.org/A000290

Le nom de Dieu YHVH apparaît exactement 1820 fois dans la Torah. 1820 = 26 x 70

70 faces de la Torah.

Kahal Israel קהל ישראל « Communauté d’Israel »
= 100 + 5 + 30 + 10 + 300 + 200 + 1 + 30
= 676
= 26 x 26

YHVH = 72 divisé par 3

יה (Yah)
Youd = Youd + Vav + Dalet = 10+6+4
He = He + Aleph = 5+1 = 26

Tableaux : Multiples de 26

Les 26 dimensions de la théorie des cordes : http://fr.wikipedia.org/wiki/Th%C3%A9orie_des_cordes

Le Chant des Planètes

« Les planètes se meuvent selon des ondes musicales. »  (Ram’hal, Adir Bamarom, p.40)

Chaque planète, chaque étoile a sa propre mélodie. Voir à ce sujet « Le livre des égarés » du Rambam (Deuxième partie, chapitre 8)

« La mélodie du Soleil est si belle, que l’homme mourrait aussitôt en l’entendant s’il n’avait pas les oreilles « bouchées ». » (Zohar, Vayakel)

Son de la Terre :

Son de Jupiter :

Citations du Baal Shem Tov

L’amour du prochain et l’amour de Dieu ne font qu’un.

La crainte de Dieu sans joie n’est pas crainte, mais dépression.

Tout objet, toute forme, tout événement que l’homme voit ou entend lui délivre un enseignement applicable à son service de Dieu. Précisément, servir Dieu consiste à décrypter les messages qu’Il envoie, à en déduire ce qu’il convient de faire ou au contraire, d’empêcher.

La source de la tristesse, c’est l’orgueil : quand un homme pense que tout lui est dû.

Pour sortir ton ami de la fange, n’aie pas peur de te salir.

Si ton fils s’engage sur de mauvaises voies, aime-le davantage.

Hélas! Le monde est tout entier plein de mystères grandioses, de lumières formidables, que l’homme se cache à lui-même avec sa petite main.

Il n’y a pas a proprement parler, de  » quête de Dieu « , parce qu’il n’y a rien où on ne le puisse trouver.

Celui qui prend une décision à l’encontre de son prochain, qu’elle soit positive ou négative, la prend, en fait, pour lui-même. Ainsi, celui qui dit que telle personne, pour sa bonne action ou sa bonne parole, mérite la bénédiction de Dieu dans tel domaine, ou telle punition, pour sa mauvaise action ou sa mauvaise parole, pourra constater que ce verdict, positif ou négatif, est en fait appliqué à sa propre personne.

Lorsqu’on observe du mal chez son prochain, on doit savoir qu’on le possède soi-même.

Les trois formes d’amour, amour de Dieu, amour de la Torah, et amour de son prochain, ne forment qu’une seule et même entité.

Le caractère infini de Dieu se révèle pleinement dans l’intégrité de l’homme simple.

La Divinité est tout. Tout est Divinité. Un Juif n’est jamais abandonné. Là où il se trouve, Dieu l’accompagne. « Dieu est ton ombre ». Une ombre reprend tous les mouvements de l’homme. De même, Dieu agit envers l’homme comme cet homme se comporte envers Lui.

Pour mener à bien la mission qui lui est confiée, un homme se trouve, à tout moment, en compagnie de Dieu. Grâce à cette mission, l’homme dispose de la Lumière. La lumière est particulièrement précieuse.
La valeur numérique de « Or » = lumière en hébreu, est équivalente à celle de « Raz », le secret. Celui qui connait le secret de toute chose peut illuminer.

L’attachement à Dieu est la clé qui ouvre toutes les serrures.

Le bon souhait formulé par un ami est précieux pour Dieu. Il est exaucé bien plus rapidement que l’intervention de l’ange Mikhael.

Le soupir que l’on émet en considérant la douleur de l’autre efface les barrières les plus infranchissables, dressées par l’accusateur.

La satisfaction que l’on éprouve en constatant la joie de son prochain, les bénédictions qu’on lui adresse, sont précieuses pour Dieu, et agréées par Lui comme la prière de Rabbi Ishmael, le Grand Prêtre, prononcée dans le Saint des Saints.

Quiconque étudie la Torah de manière désintéressée aura le privilège de voir qu’elle s’adapte parfaitement à sa vie personnelle.

Dieu aime tous les Juifs, sans distinction. L’érudit de la Torah le plus génial comme l’homme le plus humble.

L’amour de Dieu pour chaque Juif est infiniment plus fort que celui de parents âgés pour leur fils unique, né en leur âge avancé.

Une âme peut descendre dans ce monde et y rester pendant 70 ou 80 ans uniquement pour rendre un service matériel ou spirituel à son prochain.

L’humanité sera sauvée par le langage, par les mots.

Le premier pas, le plus déterminant, du service de Dieu consiste à se rapprocher de l’homme simple.

L’amour du prochain implique un sacrifice de soi et un dévouement absolu, même pour un Juif que l’on n’a jamais vu.

On doit chercher et poursuivre des moyens d’établir la paix et réaliser l’harmonie entre le monde matériel et la vitalité divine qui l’anime.

Retrouvez + de citations sur le compte Twitter @LeBaalShemTov

Le Nombre 42

Somme des diviseurs du nombre 26 = 1 + 2 + 13 + 26 = 42

L’angle visuel entre la partie colorée d’un arc-en-ciel et le point central de son arc est de 42 degrés.

Un Sefer Torah moderne est écrit avec 42 lignes de texte par colonne.

Il y a 42 éclipses de lune et 42 éclipses de soleil en 223 mois lunaires (cycle solaire de 18,6 ans).

La lettre LaMeD : valeur 30 et rang 12 (30 + 12 = 42)

42 Gematria de BAM « Vedibarta Bam »

http://montseguraucoindestemps.unblog.fr/2009/11/04/le-nombre-42/

La Délivrance par les Lettres

« Le Nom de Dieu YHVH comprend tous les noms qui tous en sortent comme les branches d’un arbre. Les branches se lient à l’arbre et ne s’en séparent pas. Elles y puisent toutes leurs forces. Au cours de l’Histoire, Israel est sauvé par l’une des lettres du Saint Nom. Mais bientôt, la Délivrance viendra par toutes les lettres. » (Extrait des « 70 Tikounim » du Ram’hal)

Kéter, le World Wide Web des âmes

Au niveau de Keter qui est la séfira la plus élevée, toutes les âmes sont interconnectées de façon complètement claire, dévoilée. Keter est le « World Wide Web des âmes ».

L’Homme est ainsi naturellement attiré par internet, les réseaux sociaux, etc.

Chaque chose qui se trouve en bas, sur Terre, a son équivalent dans les mondes spirituels.

Les Temps Messianiques : Peace & Love

« Vous êtes placés aujourd’hui, vous tous, en présence de l’Éternel, votre Dieu : vos chefs de tribus, vos anciens, vos préposés, chaque citoyen d’Israël ; vos enfants, vos femmes et l’étranger qui est dans tes camps, depuis le coupeur de bois jusqu’au puiseur d’eau » (Devarim / Deutéronome 29:9)

Le coupeur de bois fait allusion au coupeur des bois pour l’autel et le porteur d’eaux, au Cohen procédant à la libation des eaux.

Nous sommes tous égaux devant Dieu, quelque soit notre profession, notre statut, et le Mashia’h viendra lorsque le Peuple d’Israel sera uni, du coupeur de bois au puiseur d’eau, de l’éboueur au chef d’Etat.

Le Peuple d’Israel va « du coupeur de bois au puiseur d’eau » : ce sont tous les noms d’Israel.

« Du coupeur de bois au puiseur d’eau »
מֵחֹטֵב עֵצֶיךָ עַד שֹׁאֵב מֵימֶיךָ
Guematria = 746

Les Noms שמות (Shemot)
= 300 + 40 + 6 + 400
= 746

Il arrive que les coupeurs de bois, les gens simples, terminent leur travail (le stock de bois pour l’autel), mais que les puiseurs d’eau, les « gens importants » ne fassent pas leur part, ce qui retarde les temps messianiques.

Mashia’h peut venir à tout moment. Cependant, l’Histoire est fait de cycles et il existe des périodes plus propices que d’autres. Lors de ces moments propices au dévoilement messianique, les bénédictions de Dieu sont comme de l’eau gonflant les nuages, prête à tomber. Si le Peuple d’Israel le mérite, alors une pluie de bénédictions lui tombe dessus. Au contraire, si le Peuple ne le mérite pas, ces bénédictions tombent ailleurs, dans la klipa (écorce).

La fin des années 60 est l’exemple d’une époque qui a été propice à la Délivrance finale.

Juin 1967 : La Guerre des Six Jours
http://fr.wikipedia.org/wiki/Guerre_des_Six_Jours

Les soldats, « coupeurs de bois » d’Israel font leur travail. Au prix de sacrifices humains et grâce à de nombreux miracles, Israel se défait de ses ennemis et parvient à conquérir Jerusalem ainsi que le Mont du Temple.

Le Mont du Temple est sous contrôle des Juifs pour la première fois depuis 2000 ans et plus rien n’empêche la construction le 3ème Temple. Mais pour des raisons « obscures » (c le cas de le dire) les dirigeants d’Israel décident de remettre les clés du Mont du Temple aux Musulmans. La pluie de bénédictions qui devait tomber sur Israel et Jerusalem tombera alors dans la klipa, l’écorce impure, à l’autre bout du globe.

Été 1967 : San Francisco. Le « Summer of Love » : débuts du mouvement hippie.

http://fr.wikipedia.org/wiki/Summer_of_Love

Le but de la Torah, la Paix et l’Amour véritables des temps messianiques tombent dans la klipa et deviennent le « Peace and Love » des hippies.

Apogée du mouvement hippie : Festival de Woodstock, 1969. Le Festival n’a pas eu lieu à proprement parler à Woodstock mais dans le village de Bethel dans l’Etat de New York : http://fr.wikipedia.org/wiki/Festival_de_Woodstock

Beth-El ( בֵּית־אֵל) signifie « Maison de Dieu » en hébreu.

Le stock de bois n’a pas servi au 3ème Temple (véritable Maison de Dieu) mais est tombé dans la klipa, au festival de Woodstock à Bethel.

Même l’arc-en-ciel, symbolisant l’Alliance entre Dieu et les Nations grâce aux Sept Lois de Noé, est tombé dans la klipa.

L’Histoire est faite d’époques propices aux révolutions, aux nouvelles idées. Tout porte à croire que nous sommes à l’aube d’une nouvelle période « révolutionnaire ».

Shalom veAhava
שלום ואהבה
Real Peace & Love

Kabbalah, Guematria, et explorations spatio-temporelles