Archives de catégorie : Kabbalah

Le Moulin

« Moul » מול = « Devant »

Moul Un.

Far In.


Le mot « Moulin » vient du latin « Molinum », dérivé de « Mŏla » (« meule »).

« Mal » vient de « Malus » (« mal, mauvais »).

Les mots « Moulin » et « Mal » ont en commun la même racine indo-européenne : « Mel » qui donne le sanscrit mala (« Saleté ») ou le grec ancien μέλας, « Mélas » (« Noir »).


Moulin (« Ta’hanah »)
טחנה
Guematria = 72

« Lettres de mon Moulin »

Lire la suite

Welcome to Mi Ami

Quand le MI, qui est l’En-haut, et le MA, qui est l’En-bas, se rencontrent, alors le « MI devient AMI ».

Mi Aleph Mi מיאמי
Guematria = 101

101 est le 26ème nombre premier.
26 est la guematria du Nom de Dieu YHVH יהוה


Welcome to Mi Ami

#MystèresDeLEnHaut #ZionKabbalah


« Mi et Ma » (« Mi veMah »)
מי ומה
Guematria = 101


« Je n’ai pas » (« Ein li »)
אין לי
= 101

Je n’ai pas. Je suis.

I AM

mIAMi

Mi I Am


En anglais, 101 est un terme désignant un cours d’introduction sur un sujet.


Le premier mot de la Torah ayant pour guematria 101 est « Yatsa » יצא , du verbe « Latset » qui signifie « Sortir ».

« Un fleuve sortait d’Éden pour arroser le jardin ; de là il se divisait et formait quatre bras. » (Genèse / Bereshit 2:10)

Sortir de la Matrice.


Lire la suite

Les Mesures, Zeir Anpin et les Sept Nains

Les contes du monde entier contiennent beaucoup de mystères et de choses cachées.

(Rabbi Nahman de Breslev)

Les Sept Nains travaillent dans une mine de diamants. L’Âme, la Neshama, est comme un Diamant que l’on doit raffiner, poncer, tailler afin que celui-ci brille de tous ses éclats. Même si elle tombe en galout (exil) « dans la boue » ou « au fond d’une grotte », l’âme n’est jamais perdue. Il suffit de la soulever, enlever la saleté, et elle brillera autant qu’avant.

Les contes du monde entier renferment de nombreux secrets et lumières propices à nous aider dans la vie de tous les jours. À vos pioches !



Lire la suite

Emmanu, Tu Descends ?

« Emmanuel » veut dire « Dieu est avec nous » עִמָּנוּ אֵל (Imanou El) en hébreu.

Ah certes! Le Seigneur vous donne de lui-même un signe : Voici, la jeune femme est devenue enceinte, elle va mettre au monde un fils, qu’elle appellera Immanouel.

Isaïe / Yechayahou 7:14

Il se précipitera sur Juda, entraînant tout sur son passage, arrivant jusqu’au cou, et l’envergure de ses- ailes couvrira toute l’étendue de ton pays, ô Immanouel ! »

Isaïe / Yechayahou 8:8

– Emmanu, tu descends ?

– C’est pour quoi faire ?

– C’est ton destin !

Petit décodage :

Emmanuel עִמָּנוּאֵל

Guematria = 197

197 est le 45ème nombre premier.

Mah (le Quoi), est un concept important en Kabbalah représentant le Monde d’EN-BAS (ce monde-ci).

« C’est pour QUOI faire ? »

Guematria de Mah מה

= 45

« On va faire une teufo (photo) » : On va reproduire le Monde d’En-haut ici-bas car Dieu a créé l’Homme « à son image ».

Quoi = Mah = HaMem המ

La lettre MeM représente la Mère, la Matrice.

La « Mère », qui est la sefira Bina ou partsouf Ima, est également appelée « Matrice du Monde », « Mer d’Amertume »,… Elle est située sur le Pilier Gauche de l’Arbre de Vie, celui de Rigueur.

« Sa mère elle est comme Schwarzenegger avec des boucles d’oreilles« 

« Schwarz » signifie « Noir » en allemand.

La Shekhina dit « Je suis noire, ô filles de Jérusalem. » (Cantique des Cantiques 1:5) car lors de l’Exil la Lumière est voilée.

« La marque » c’est la lettre Tav, 22ème et dernière lettre de l’alphabet hébreu, autrefois représentée par une croix.

« Mon frère il fait du moto-CROSS (référence à la « Croix » d’Essav) »

Dieu n’est pas un dictateur et ne veut pas s’imposer à l’Homme. Dans une relation Face à Face (« Panim El Panim » en hébreu), qui symbolise la relation parfaite en Kabbalah, chacun doit « se faire petit », et non « macro » (grand).

Emmanuel Macro

#UnConnu #Emmanuel #IronMaiden #EmmanuelMacron #EmmanuelPetit

C’est « Le Petit Emmanuel » qui doit descendre, quoi qu’en dise la « Mère Morte » (Matrice).

La Techouva, le Retour au Divin, rectifie le partsouf Ima (la « Mère »), illumine et apporte la Délivrance Finale.

#Feu #PourLeMeilleurEtPourLePire

« Mais il n’a plus paru, en Israël, un prophète tel que Moïse, avec qui le Seigneur avait communiqué face à face. » (Devarim / Deutéronome 34:10)

Lire la suite

La Chèvre de Monsieur SeG-Un

Le mot « Chèvre » fait allusion à la racine « Shin-Bet-Resh » שבר liée à la Brisure, la Destruction…

« Shavour » שבור = « Cassé »

« Lishbor » לשבור = « Casser


Seguin = SeG + Un

SeG (Sameh + Guimel), c’est le Miloui (épelation du Nom de Dieu) du Shem SaG (63) יוד הי ואו הי

Le Shem Sag correspond à la sefira Binah, au Parstouf « Ima » (la Mère), également appelé « Matrice du Monde », « Mer d’Amertume », …


En Kabbalah, l’événement cosmique de la Brisure des Vases (« CHeViRat HaKelim ») correspond à la Chute des Rois d’Edom (Genèse ch. 36).

La brisure des vases correspond à l’origine du mal, à la séparation entre l’En-haut et l’En-bas :

« Faire devenir chèvre » signifie « énerver quelqu’un », le rendre « fou de colère ». Cette expression vient du comportement de la chèvre, réputée pour être brusque, impatiente, et avoir des accès de violence soudaine. Le mot chèvre est d’ailleurs issu du latin « capra » duquel nous arrivent aussi les mots « cabriole » et « caprice ».


Chèvre se dit « Capra » en latin : Cap + Ra, le sommet du mal.

« Yamaany » (ямааны) en mongol car lors de la brisure des vases, la Lumière Divine, celle de Bonté et de Miséricorde (Pilier Droit, « Yamin »), se retrouve restreinte.

« Cabra » en espagnol : KeBara.

« Kao » en hawaïen, en allusion à la Shevirat HaKelim, au K.O. / Chaos.

« Chagala » (ছাগল) en bengali : Feu (Shin) + Roue (Gal)


Lorsque les récipients sont cassés, le « Loup » n’a pas de pitié.

Aurore. Horror. Or Or.

L’Amère. La Mer. La Mère. L’Âme erre.

Perdu.

Bienvenue au Cirque Messianique !

La vie est absurde et les religions plus particulièrement. L’Attente Messianique, l’attente en un homme-roi tout puissant, a provoqué un gigantesque Cirque Universel. Tout a commencé quand les Enfants d’Israel ont demandé un roi pour leur Peuple, suite à l’attaque de Nahash, le roi des Ammonites, alors que le Roi des Rois était avec eux. Que de désastres, que de malheurs ont suivi ce rejet de Dieu ! Puis est venu un autre Nahash, le mythe de Jésus, oui un mythe pour qui étudie tout cela à la fois de façon spirituelle et scientifique de façon honnête et sérieuse.

Le messianisme dans son ensemble est un cirque et le messie un clown.

Messianisme et maladie mentale sont liés de façon profonde.

Tourner en rond à crier « Nous voulons Machiah maintenant », adorer un « Acrobate » mort sur la croix ou même sa mère (« mère de Dieu » = « merde Dieu »), ont beaucoup de choses en commun. Le « poison religieux », l’idolâtrie, est similaire à lancer des excréments au visage de Dieu comme nous le rappellent les prophètes.

Heureusement, Dieu est Amour Infini et dans tout mal se trouve un remède, et à la racine du mal le plus grand remède.

Les sources spirituelles liées à la joie sont beaucoup plus hautes que celles liées à la crainte de Dieu. Les « forces du mal » ont été créées par Dieu, tels des masques, pour nous faire progresser, et elles tirent leurs forces de leur joie. Elles n’ont aucun effet sur nous quand nous sommes heureux dans notre Service Divin.

Oui, nous serons sauvés en faisant des « acrobaties », c’est à-dire en allant au-delà de nos limites pour lier les opposés. Une expression typiquement française, « Faire l’Arbre Droit », signifie avoir la tête à l’envers. C’est donc « par le rire », et en se servant de nos erreurs passées que l’Arbre sera « retourné » et remis à l’endroit (car notre racine est En-haut).

Lors de la Fin du Monde, tout le monde va mourir (mourir de rire). La Vérité se dévoilera et nous serons alors sauvés « sur l’air de la Marseillaise ».

Définitions :

  1. (Antiquité) Lieu destiné, chez les Romains, à accueillir les jeux publics, et particulièrement les diverses formes de lutte et les courses de chevaux (/ Cavaliers = Cabalistes ayant dressé leur âme animale) et de Chars (/ Célestes).
  2. (Cirque) Entreprise de spectacle qui organise des jeux et exercices de ce genre.
  3. (Géographie) Bassin de montagnes disposé circulairement.

(Figuré) (Familier) :

  1. Situation chaotique ; désordre.
  2. Comportement outrancier ; exagération.

Le mot « Cirque » vient du latin circus (« cercle, cirque ») issu d’une racine indo-européenne *kwel, qui comme pour le grec ancien κύκλος kyklos, est redoublé.

En Kabbalah, le cercle et le point sont liés à la Rigueur (Gvourah), la ligne droite à la Bonté.

Du grec ancien κίρκος, kírkos, « faucon » (« faux con »).

CROIX, CERCLE (Gal), CIRQUE, COURONNE et CRISE ont la même RACINE.

Le MESSIANISME, c’est « LA CRISE DE LA COURONNE ».

On tourne en rond…

Liste des apparentés étymologiques :
circa, circum (« autour »)
cirrus (« boucle »)
corona (« couronne »)
cortina (« vase rond »)
crinis (« cheveu, crin »)
criso (« se tortiller »)
crispo (« friser, boucler »)
crispus (« crêpu, bouclé »)
crux (« croix »)
scrinium (« coffret »)

Peter Pan

« Tu céderas à l’Éternel toutes prémices des entrailles : tout premier-né des animaux qui t’appartiendront, s’il est mâle, sera à l’Éternel. » (Exode /Shemot 13:12)

Guématria de « Pétèr » (Prémice)

פטר

= 289 = 288 + 1 = Explosion

Une matrice ne s’ouvre pas sans émission de sang (qui représente le Din). Les 288 étincelles représentent le jugement « masculin ».

Il y a au total 325 « Jugements masculins » : 288 étincelles + 32 sentiers + 5 lettres finales qui les adoucissent.

Ce sont les 325 prémices / nouveaux-nés originaux du Olam HaNekoudim (enseignement du AriZal).

Ceci est le sens profond du mot « Pétèr » פֶּטֶר

Tsarfart



Le saviez-vous ? Pointe-à-Pitre, mot composé de pointe et Peter, doit son nom à un pêcheur juif hollandais