Galgalta, la Rosée, et le Machiah

La partie supérieure de la Sefira Keter est appelée Galgalta

Galgal, « onde » en hébreu moderne, est le secret de « Galout » (Exil) et « Gueoula » (Délivrance) et aussi du Guilgoul (Réincarnation)

« La rosée s’écoule de Galgalta à Zeir Anpin » (Zohar paracha Nasso)

Ce flux amène la Délivrance.


« Oui, pareille à la rosée du matin (« Tal Orot ») est ta rosée : grâce à elle, la terre laisse échapper ses ombres. » (Yeshayahou / Prophète Isaïe 26:19)

Guematria (valeur numérique) de « Lumières » אורות (« Orot » en hébreu)
= 1 + 6 + 200 + 6 + 400
= 613 (nombre de mitzvot)

Le calcul du Point de Rosée met en évidence le Nombre 112, nombre important pour la Gueoula

Gematria de YHVH יהוה
=26
Gematria de Elohim אלהים
=86

YHVH + Elohim = 112

112ème nombre premier = 613

Somme des diviseurs du nombre 112 = 248 (mitzvot positives)

Machiah en guematria Atbash = 112

La Suite de Fibonacci met en évidence le nombre 112 (YHVH+Elohim) lié à la Gueoula et le nombre 358 qui est la guématria de « Machiah ».

Les deux grands luminaires » (Genèse 1:16) à l’origine étaient liés, ne faisaient qu’un, secret du nom complet unifié « YHVH Elohim ».

Intègre le nom Elohim dans le tétragramme YHVH pour comprendre qu’ils sont Un et indivisible.

(Citations du Zohar)