Archives par mot-clé : 112

Le Secret de la Banane

« HaBananah » (« La Banane »)
הבננה
Guematria = 112
= YHVH (26) + Elohim (86)
יהוה אלהים

La forme recourbée vers le ciel des bananes est due au processus de « géotropisme négatif », évitant à chaque fruit d’écraser son voisin.

#SecretDeLaBanane #Kabbalah

#Klipa #Peau #Banane #GLys


« Intègre le nom Elohim dans le tétragramme YHVH pour comprendre qu’ils sont Un et indivisible et tu ne te feras plus bananer. »


« Mon fils, si ton cœur acquiert la sagesse, mon cœur à moi en aura de la joie » (Proverbes 23:15)
בְּנִי אִם חָכַם לִבֶּךָ יִשְׂמַח לִבִּי גַם אָנִי

Guematria du verset = 727
= guematria de « Klipat Bananah » (« Peau de Banane)
קליפת בננה

#Beni #Ani #Banane #Gag #Toit #Toi #Joie

Cache-Cache avec le Divin

La relation entre Dieu et l’Homme est comparable à une partie de cache-cache. Dieu « se cache » et la Lumière Divine a de nombreuses cachettes insoupçonnées. Comment la trouver ? En unifiant YHVH et Elohim, en révélant le Divin dans le Matériel.

« HaMa’hboim » (« Les cachettes »)
המחבואים
Guematria = 112
= guematria de YHVH (26) + Elohim (86)
יהוה אלהים

Le Divin prend un immense plaisir à nous voir Le chercher. Même si jouer à cache-cache avec Dieu vous semble une partie perdue d’avance, faites au moins un petit effort pour Le chercher dans des endroits insoupçonnés, et Lui en fera un grand pour vous faire reprendre espoir.

« Mis’hak HaMa’hboim » (« Le jeu du cache-cache »)
משחק מחבואים
Guematria = 555

« Lifnei HaMelekh » (« Devant le roi », Livre d’Esther 1:11)
לִפְנֵי הַמֶּלֶךְ
Guematria = 555

En révélant le Spirituel caché dans le Matériel, on se retrouve « devant le Roi ».


Ce qui est vraiment « cacher » est « caché ».


Cachette / Sheket (silence)

Roi d’Israel

« Melekh Israel » (« Roi d’Israel »)
מלך ישראל
Guematria ordinale = 100
= guematria de « Lekh Lekha » (« Va vers toi-même » cf. Genèse 12:1)
לך לך
Va vers toi-même, et tu deviendras « Roi d’Israel ».

Guematria ordinale de « Melkh Israel » avec lettres finales (Kaf final = 23) = 112
= guematria des 2 noms de Dieu réunis, YHVH (26) et Elohim (86)
יהוה אלהים

Unis les noms YHVH et Elohim et tu deviendras « Roi d’Israel ».

#NomUn #HaShemMelekh


Guematria classique de « Melekh Israel » avec lettres finales (Kaf final = 500)
= 1111
= guematria de « Ein émèt akhérèt » (« Il n’y a pas d’autre vérité »)
אין אמת אחרת

Dieu est Un. Dieu est Roi. Il n’y a pas d’autre vérité, car comme le dit le Shoulkhan Aroukh, « la loi du royaume est la loi ».

« Dina DeMalkhouta Dina » (« La loi du royaume est la loi »)
דינא דמלכותא דינא
Guematria = 631
= guematria classique de « Melekh Israel »
מלך ישראל

Yo-Semite

Yosemite
יוסמיטי
Guematria ordinale = 73
= guematria de « Khokhmah » (« Sagesse »)
חכמה

#YoSemite #Shem


Sam le Pirate (Yosemite Sam)
יוסמיטי סם
Guematria ordinale = 112
= YHVH (26) + Elohim (86)

#Shem


« Yosemite » veut dire « Tueur » dans la langue des indiens Miwok.

Yosemite Samekh Mem

#QuiLeurre




Le Pôle Nord et l’Antarctique

« Pôle Nord » se dit « HaKotev HaTsafoni » en hébreu.
הקוטב הצפוני

Guematria = 363 = guematria de « HaMachia’h » (« Le Machiah »)
המשיח

Guematria ordinale = 111 = guematria pleine de la lettre Aleph (Aleph + Lamed + Peh)
תורה

Guematria Akhas Beta (Zeir Anpin) = 611 = guematria de « Torah »
תורה


« Ah! qu’elle est grande ta bonté, que tu tiens en réserve pour tes adorateurs, que tu témoignes à ceux qui ont foi en toi, en face des fils de l’homme ! » (Psaumes de David / Tehilim 31:20)

« Cacher », « Tenir en réserve » se dit « Tsafanta » qui est très proche du mot « Tsafon », le « Nord ».

Le Nord, Tsafon, est lié à ce qui est « caché ».

La Torah commence par la lettre Beth, dont le côté « ouvert » correspond au Nord.

« Il étend le Septentrion sur le vide, il suspend la terre sur le néant. » (Job 26:7)


L’Antarctique
האנטארקטיקה
Guematria ordinale = 112 (YHVH + Elohim)


Tous les méridiens et les fuseaux horaires se rencontrent au pôle.

#ArkTIK


« Zohar HaKotev » (« Aurore Polaire »)
זוהר הקוטב
Guematria = 340
= guematria de « Shem » (« Nom »)
שם

Or (Lumière) + Or = Aurore / Nouveau Jour
אור אור

#Or #Zohar #BoréAL #DeuxLumières #DeuxPôles #HaShem


« Pôle » se dit « Kotev » en hébreu.
קוטב

Les Pôles sont les deux points de la surface terrestre formant les extrémités de l’axe de rotation de la Terre.

#CôteÈve #MaTerre



L’Aimant

« Aimant » se dit « Magnet » en hébreu
מגנט
Guematria = 102

« Tzvi » (« Gazelle »)
צבי
Guematria = 102

Le mot « Aimant » est, comme le mot diamant, dérivé du grec ancien ἀδάμας, « Adámas » (« fer particulièrement dur ou diamant »), apparenté à l’adjectif ἀδάμαστος, « Adámastos », (« indomptable »), en raison de la dureté de la pierre d’aimant.

En chaoui, langue berbère, « Gazelle » se dit « Admu ».

Le mot « Gazelle » désigne également une jeune femme attirante.

« Baal » (« Mari », « Maître »)
בעל
Guematria = 102

« Nikhmad » (« Joli », « Attirant »)
נחמד
Guematria = 102


« Magneti » (« Magnétique »)
מגנטי
Guematria = 112 = YHVH (26) + Elohim (86)

Le magnétisme représente un ensemble de phénomènes physiques dans lesquels les objets exercent des forces attractives ou répulsives sur d’autres matériaux. Les courants électriques et les moments magnétiques des particules élémentaires fondamentales sont à l’origine du champ magnétique qui engendre ces forces.

YHVH et Elohim, les « Deux Aimants ».


« Boussole » se dit « Matzpen »
מצפן
Guematria = 260 = YHVH (26) x 10

Guematria ordinale = 73 = guematria de « Khokhmah » (« Sagesse »)

Guematria de Matzpen en Mispar Neelam (Nombre caché) = 111

#TrouverLeNord

Prince de la Paix

« C’est qu’un enfant nous est né, un fils nous est accordé : la souveraineté repose sur son épaule, et on l’a appelé Conseiller merveilleux, Héros divin, Père de la conquête, Prince de la Paix.  » (Isaïe / Yechayahou 9:5)

« Sar Shalom » (« Prince de la Paix »)
שר שלום
Guematria AlBam (Abba / ‘Hokhmah)
= 112 (YHVH + Elohim)

Guematria = 876

876 = 12 (Tribus) x 73 (guematria de ‘Hokhmah)


« Oui, la Sagesse (‘Hokhmah / Abba / Le Père) d’où vient-elle ? Où est le siège de la Raison (Binah / Ima / La Mère) ? » (Job 28:20)

וְהַחָכְמָה מֵאַיִן תָּבוֹא וְאֵי זֶה מְקוֹם בִּינָה

Guematria du verset = 876

Shrek

Le mot « Shrek », qui a donné le titre du célèbre film d’animation, signifie « Terreur », « Peur » en yiddish.

Comme tout conte pour enfants, Shrek comporte de nombreuses allusions aux mystères du monde.

Shrek
שרק
Guematria = 600

= guematria de « Shesh » (« Six »)
שש

#UnionDesDeuxShin

Pour sortir de la « terreur de l’exil » et accéder à la Royauté, l’Homme doit travailler à la réparation des 6 sefirot corresponda,t à Zeir Anpin : Hessed, Gevourah, Tiferet, Netsa’h, Hod et Yessod.

Pour cela, l’Homme doit « unir l’En Haut et l’En Bas » en révélant le spirituel qui se trouve dans le monde matériel.

Cela est symbolisé par l’âne, « Khamor » en hébreu, en allusion à « Khomer » (la « Matière).

On ne devient « roi », qu’en « chevauchant un âne », en dominant la matière.

« Donkey » = « Don » (« Seigneur ») + « Key » (« Clé »)


Princesse Fiona
הנסיכה פיונה
Guematria ordinale = 112
= YHVH (26) + Elohim (86)

Guematria = 301
= guematria de « Esh » (« Feu »)

En exil, sans l’Union du Ciel et de la Terre, du Masculin et du Féminin, la Femme (Isha) perd de sa beauté et devient un Feu (Esh).


« Sheker » veut dire « Mensonge » en hébreu.
שקר
L’Homme n’est pas un monstre. L’exil est un mensonge.

#Shrek


Lors de la Rédemption Finale, lorsque « le dragon sera terrassé » (les forces impures auront disparues) et « la princesse délivrée » (la Royauté / Malkhout sera restaurée), alors le « sortilège » qui a transformé l’Homme et la Femme en « monstres » n’aura plus d’effets.

L’Homme et la Femme redeviendront un « couple royal » et retrouveront leur beauté, leur pureté originelle.

L’Origine du Mythe de Jésus et le Chat Botté

L’un des buts de ZionKabbalah.com est la destruction, l’annihilation complète et définitive du Messianisme, qu’il soit chrétien ou juif, afin d’amener au Monde la Délivrance Finale. Aucune peuple ne peut prétendre être « Supérieur », « Élu », … aucune personne ne peut prétendre être « Roi des Juifs », « Grand Monarque », …

Le monde doit sortir de cette « maladie mentale », ce « syndrome de Jerusalem », maladie typiquement « masculine » car la Dimension Féminine du Divin est voilée pendant l’exil.

Seul Dieu est Roi.



« Melekh HaMachiah » (« Le Roi Messie »)
מלך המשיח
Guematria = 453

« HaSkizophrenia » (« La Schizophrénie »)
הסכיזופרניה
Guematria = 453

#DieuEtLHomme #Bipolarité


Le vrai Messianisme, c’est l’union de l’En Haut et de l’En Bas, des noms de Dieu YHVH et Elohim.

YHVH (26) + Elohim (86) = 112

Guematria de Machiah en transformation ATBASH (valeurs inversées) = 112

Dieu est UN.

Lorsque nous brisons la barrière entre matériel et spirituel, lorsque YHVH et Elohim sont unis, nous pouvons tous faire descendre en nous-mêmes une âme très haute, c’est cela à notre sens ce que nous appelons « Machiah ». Machiah est une sorte d’âme collective, et non un être en particulier.

Sur ZionKabbalah.com, vous trouverez des enseignements et des informations destinées à « ouvrir les yeux ». Nous ne prétendons pas détenir la vérité, mais souhaitons partager les résultats de nombreuses années de recherches. Comme vous pouvez le remarquer, l’immense majorité des enseignements publiés sur ce site sont « voilés », pour plusieurs raisons, à la manière de la Torah qui est un ensemble de « jeux de mots » et de « calculs ».

Les Évangiles sont des récits de type midrachique, originellement en hébreu, dont les paraboles traitent de la Délivrance. Lus à la lumière de l’hébreu et de la Kabbalah, les récits des Évangiles nous permettent de mieux comprendre le schisme provoqué il y a 2000 ans. Pris à la lettre, ces récits ont constitué la base du Christianisme, le plus gros mensonge de l’Histoire, et des abominations qui suivirent (guerres, esclavage, etc.).

Les dirigeants du Peuple Juif sont coupables de ne pas avoir su endiguer le fléau du Messianisme depuis l’époque du Roi Saul. Il n’aurait jamais du y avoir de roi humain à la tête du Royaume d’Israel.

Les dirigeants du Peuple Juif sont complices. Ne trouvez-vous pas étrange qu’à part quelques passages obscurs, rien dans le Talmud n’est écrit sur le schisme entre Judaïsme rabbinique et Christianisme ?


« Salut » / « Délivrance » se dit « Yeshoua » en hébreu. « Yeshoua » a donné « Jésus » en français.

« Yeshoua » représente la personnification de la Délivrance Finale et de nombreux récits écrits il y a environ 2000 ans parlent de ce sujet. Le Talmud nous enseigne que les « temps messianiques » ont commencé il y a 2000 ans. Cependant, les « kelim » (récipients spirituels) n’étaient pas prêts et cela a eu pour conséquence un gros « balagan » (« désordre » en hébreu).

« Je ne suis PAS le Messie ! »

La compréhension des événements qui se produisirent il y a 2000 ans est l’une des clés du Tikoun amenant à la Gueoula. C’est un terrain miné, car les conclusions que l’on en tire sont loin de plaire aux « religieux » et demande beaucoup d’humilité, notamment pour les Juifs et les Chrétiens. Pour quoi ? Car pour résumer en quelques mots nos conclusions : 1) Jésus n’est pas un personnage historique, il n’a jamais existé. 2) Il n’y a pas de « peuple élu », Dieu n’est pas si exigeant avec la « Loi » et souhaite faire une alliance universelle avec l’Humanité.



Selon Bernard Dubourg, « les rédacteurs néo-testamentaires, en écrivant en hébreu, savent qu’ils travaillent sur la langue sacrée-divine de la Torah ; mais ils savent aussi qu’ils travaillent sur une langue double, à la fois exotérique et ésotérique. Ils la travaillent donc à la fois en clair et dans le cadre de ses modes opératoires traditionnels (kabbalistiques, au sens étymologique du terme) ».

Nous vous invitions à lire les publications de ce chercheur disparu qui, à la manière de tous ceux qui ont fait des recherches sérieuses sur le sujet et sont arrivés aux mêmes conclusions, ont été ostracisés par la communauté scientifique.

Ci-dessous, vous trouverez des passages du troisième chapitre de son livre « L’Invention de Jésus » (Tome 1) qui traite du sens caché du célèbre conte de Perrault : « Le Chat Botté ».


« Les contes du monde entier contiennent beaucoup de mystères et de choses cachées. » (Rabbi Nahman de Breslev)


Continuer la lecture de L’Origine du Mythe de Jésus et le Chat Botté

Magdiel, Rome

« Magdiel » est l’un des noms des Rois d’Edom (Genèse / Bereshit 36:43). Dans son commentaire, Rachi explique que Magdiel correspond à Rome (Pirké deRabbi Eliezer 38).


Magdiel correspond au tikoun d’Essav lors de la gueoula, qui raffine, embellit et donne encore plus de Grandeur (Grand : « Gadol ») au Créateur.

#MagdiEL


« Rome » peut se lire « Élevé », « Glorifié », « Magnifié » en hébreu.
רום

#Rome


« Le chef Magdiel, le chef Iram. Tels sont les chefs d’Edom, selon leurs résidences dans le pays qu’ils occupaient ; tel fut Ésaü, le père d’Édom. » (Genèse 36:43)
אַלּוּף מַגְדִּיאֵל אַלּוּף עִירָם אֵלֶּה אַלּוּפֵי אֱדוֹם לְמֹשְׁבֹתָם בְּאֶרֶץ אֲחֻזָּתָם הוּא עֵשָׂו אֲבִי אֱדוֹם

Guematria ordinale du verset (avec finales) = 611
= guematria de « Torah »
תורה

#AideHomme


Iram
עִירָם
Guematria = 320

Le nombre 320 correspond à l’ensemble des Forces de Rigueur, qui sont les 320 étincelles tombées de la sefira ‘Hokhmah dans les klipot lors de la Shevirat HaKelim (« Brisure des Vases »).


Iram correspond au « Dévoilement des Trésors » qui a lieu pendant la Délivrance Finale, quand ces 320 étincelles ont été délivrées de leurs écorces.


« Roma » (« Rome »)
רומא
Guematria avec le kolel = 247 + 1
= 248 = guematria d’Abraham, « père d’une multitude »
אברהם


En anglais, l’adjectif désuet « Rum » veut dire « Richement orné ».

Le proto-germanique Rūman a donné « Rum » qui signifie « Large », « Spacieux » en anglo-saxon et en danois ; « Rom » en norvégien (« Espace »).


« HaHitromemoute » (« L’élévation »)
ההתרוממות

Guematria ordinale = 112
= guematria de YHVH Elohim
יהוה אלהים

Guematria classique = 1102 + 9 lettres = 1111

#DieuEstUn


Roma
רומא
Guematria pleine = 713
ריש וו מם אלף
= guematria de « Techouva » (« Retour à Dieu »)
תשובה


« Le but ultime de la Création est le don de la bonté infinie de Dieu à l’ensemble de Ses créatures. » (Ram’hal)

« Tous les chemins mènent à Rome » : quels que soient les chemins que l’Homme choisit dans sa vie, tous sans exception le conduiront au final à son élévation.


Magdiel
מגדיאל

Guematria AtBash de « Magdiel » = 770
= guematria de « Tsarfat » (France)


Le Mali

Mali
מאלי
Guematria AvGad = Noun + Beth + Mem + Kaf = 112 = YHVH (26) + Elohim (86)

מי אל
Mi El

Mal i


Mali
מאלי
Guematria = 81

Distinguer « Lehavdil » (להבדיל)
= 81
« …pour distinguer entre le jour et la nuit » (Genèse 1:14)

Anokhi (אנכי)
= 81


Circoncire « Hamoul » (המול)
= 81

« Voici le pacte que vous observerez, qui est entre moi et vous, jusqu’à ta dernière postérité: circoncire tout mâle d’entre vous. » (Genèse 17:10)

#MalUn


#Bamako #Kabala #Université

Le Bénin

Le nom du Bénin vient de l’itsekiri « Ubinu », qui signifie « Siège de la royauté ».

Bénin
בנין
Guematria = 112
= guematria des 2 noms de Dieu réunis, YHVH (26) et Elohim (86)
יהוה אלהים

Ben Un
בן 1

#YHVHElohim #FilsDuUn


La guematria AtBash consiste à inverser les valeurs des lettres (Aleph devient Tav, Beit devient Shin, etc.). Cette méthode correspond à la sefira Bina (Compréhension) ainsi qu’au monde de Briah (Création).

La Binah permet de « construire » : elle a la même racine que les mots « Livnot » (« Construire ») et « Ben » (« Fils »).
« Bénin » s’écrit comme « Binyan » (« Bâtiment »).

#TroisièmeTemple


Guematria de « Bénin » en AtBash = 358
בנין
שטמט
= guematria de « Machia’h »
משיח

C’est avec le Bénin que nous construirons le Troisième Temple.

#Bénin #Bina #BenUn #Machiah


L’adjectif « Bénin » signifie « Bienveillant », « Anodin ». Son contraire est « Grave » ou « Malin ».

« Le jour où tu te fais bénin est un jour qui ajoute de la force, de la puissance, de l’exaltation et de l’élévation à la Sainteté d’En Haut. » (Rabbi Na’hman de Breslev)

La Lumière sort de ce qui paraît anodin.

#Talon #Machiah


Porto Novo (capitale du Bénin)
פורטו נובו
Guematria sidouri = 86
= guematria de Elohim
אלהים


Le royaume de Dahomey est un ancien royaume qui était situé dans le sud de l’actuel Bénin.
Le Dahomey est surtout connu pour son rôle dans l’histoire de l’esclavagisme ainsi que du vaudou.

Le nom Dahomey viendrait de « Da » (« Serpent ») + « Homé » (« Ventre ») : le Ventre du Serpent.

Dahomey
דהומיי
Guematria = 75
= guematria de « Layla » (« Nuit »)
לילה

La Lumière sort de ce qui paraît obscur. Elle sort du « ventre du serpent », de la nuit. Elle sort du Bénin.

U-Lys Revient

Guematria du Nom de Dieu « EL » אל
= 31

#ULys31 #ULysRevient #Techouva

Le Lys revient, et c’est un bien long chemin…


« Salut c’est moi Nono. J’suis le robot héros
Cadeau d’Ulysse pour Télémaque son Fils
Je vis dans l’grand vaisseau comme un poisson dans l’eau. »

Nono
נונו
Guematria = 112

112, c’est le nombre des Noms de Dieu YHVH et Elohim réunis.

יהוה
YHVH
= 10 + 5 + 6 + 5
= 26

אלהים
ELOHIM
= 1 + 30 + 5 + 10 + 40
= 86

יהוה אלהים
YHVH (26) + ELOHIM (86) = 112


« Ulysse revient, il lutte pour son destin. Ulysse revient et c’est un bien long chemin… »


« Heureux qui comme Ulysse
A fait un beau voyage
Heureux qui comme Ulysse
A vu cent paysages
Et puis a retrouvé
Après maintes traversées
Le pays des vertes allées
Par un petit matin d’été
Quand le soleil vous chante au cœur
Qu’elle est belle, la liberté, la liberté. »


26, la guematria du nom de Dieu YHVH, c’est souvent le nombre d’épisodes dans les séries de dessins animés japonais.

Par exemple, Ulysse 31 comporte 26 épisodes de 26 minutes.


Ulysse
יוליסס
Guematria = 176
= guematria de « LéSof » (« Jusqu’à la fin »)
לסוף

#LongVoyage



Docteur Mi

Docteur Mi מי


Shem = שם
Le Nom

Le Docteur, c’est le Nom.


Il faut appeler « Son Nom », « appeler le 112 » (les noms de Dieu YHVH et Elohim réunis). Il y a urgence.


Chem Trail

#LàHaut


Antivirus
אנטיבירוס
Guematria = 348
= guematria de « Masha’h » (racine de « Oindre », « Onction »)
משח

#Onction #PoisonEtRemède


Le « Soi Nié » (« Ein Ani ») = « Soigné »
אין אני


« Dans ton état présent, ‘ton désastre est grand comme la mer’ (cf. Lamentations 2:13). Et si tu nies t’en relever et guérir, Mi (Qui ?) te guérira. En effet, l’ultime degré confiné où tout se tient te guérira et te relèvera » (Zohar, Bereshit 1b)

#DW #שם #HaShem #DrQui #WHO #Wuhan



« Machia’h » en AtBash = 112





Atik

Il y a cinq Partsoufim (« visages de Dieu », « configurations ») primaires : Arikh Anpin (le Long Visage), Abah (le Père), Imah (la Mère), Zeir Anpin (le Petit Visage), Malkhout (ou Noukva/Féminin, également désigné sous le terme de Shekhina)

Au dessus de ces 5 Partsoufim se trouve Atik, le Partsouf le plus élevé et donc le plus caché . Atik permet la présence de l’Infini au sein de ce qui est limité.

Continuer la lecture de Atik

Ils Sont Parmi Nous. Kaballah, Elohim, Anges, Démons et Extraterrestres

La Bible, le Talmud, la Kabbalah, … les sources traditionnelles juives font de nombreuses références à des « chars célestes » ou habitants d’autres planètes.

Par exemple, suite à sa victoire sur le général Sissera, la prophétesse Déborah dit :

Maudit soit Méroz, a dit l’ange du Seigneur, maudits soient ses habitants. (Juges 5:23)

(Juges 5:23)

Selon le Talmud, Méroz est une planète dont les habitants étaient venus prêter main forte à Sissera.

Les passages faisant référence à des « chars de feu » sont nombreux dans la Bible, le plus connu étant celui où Elie est emporté au ciel :

Ils poursuivaient leur chemin en conversant, quand tout à coup un char de feu, attelé de chevaux de feu, les sépara l’un de l’autre, et Elie monta au ciel dans un tourbillon. A cette vue, Elisée s’écria: « Mon père, mon père! Char et cavalerie d’Israël! » Et il ne le vit plus. Alors il saisit ses vêtements, et les déchira de part en part.

(Livre des Rois II 2:11-12)


« OVNI » (« Abam »)
עבם
Guematria = 112
= YHVH (26) + Elohim (86)


La Torah écrite et la Torah orale que Moshe Rabbenou a reçu au Sinaï renferment tous les secrets cachés. Il n’y a pas un seul événement, même le plus anodin, même le plus farfelu, qui ne puisse être expliqué à la Lumière de la Torah.

« Tout objet, toute forme, tout événement que l’homme voit ou entend lui délivre un enseignement applicable à son service de Dieu.
Précisément, servir Dieu consiste à décrypter les messages qu’Il envoie, à en déduire ce qu’il convient de faire ou au contraire, d’empêcher. »

(Le Baal Shem Tov)
OVNIS au-dessus de Washington, 1952.

En 1969, la commission d’enquête du « Projet Colorado », ou « Rapport Condon », en cherchant à expliquer rationnellement les nombreuses observations d’OVNI de l’époque, divulgue en même temps des rapports gouvernementaux précis de phénomènes non expliqués au grand public.

Un des cas les plus célèbres est celui des nuits du 19/20 juillet et 26/27 juillet 1952 au dessus de Washington. Ces nuits-là, les scopes radars affichaient une douzaine de blips au-dessus des principales zones sensibles de la capitale (Capitole, Maison Blanche, Pentagone).

Cet incident de Washington est simplement l’un des plus connus et les mieux documentés, mais il suffit de faire quelques recherches pour se rendre compte que les cas similaires sont nombreux de gouvernements et d’états majors du monde entier confrontés à ces intrusions.

Beaucoup de ces intrusions ont pour point commun le fait qu’elles ont lieu dans des secteurs militaires, souvent secrets. Par exemple, les trois bases américaines où était conçue la bombe atomique et stocké le plutonium furent régulièrement survolées dans les années 40.


Un des cas les plus troublants, est l’OVNI vu par des centaines de témoins et qui resta près de six heures au-dessus du quatrième générateur de la centrale de Tchernobyl lors de son explosion. Ce que le grand public ne sait pas, c’est que la catastrophe de Tchernobyl était « seulement » un souffle thermique. Des tonnes d’uranium enrichi ont miraculeusement disparu et n’ont pas explosé, ce qui aurait provoqué une véritable catastrophe rayant l’Europe de la carte.


Plus récemment, il y a aussi beaucoup de choses qui nous ont été cachées lors de la vague de « drones » qui ont survolé les centrales nucléaires françaises en 2014 et 2015.

Une des spécificités de ce type d’événements est que les contrôleurs aériens et membres des commandements militaires se rendent compte qu’ils ont affaire à une intelligence supérieure, capable de lire dans les pensées et de réagir avant qu’un ordre soit donné.

Les interactions entre ces entités et notre Humanité se sont intensifiées depuis les grandes vagues d’OVNIS d’après-guerre. Elles ont également évolué.


« Khayzar » (« Extraterrestre »)
חייזר
« Khayay » (« Ma vie) + « Raz » (« Mystère »)
חיי רז


#Khay


Celui ou celle qui souhaite mieux comprendre ces choses doit avant tout s’imprégner des secrets de la Torah transmis par le Baal Chem Tov : la ‘Hassidout.

Les clés pour comprendre ces mystères sont tout autour de nous.

Les clés se trouvent dans toute la Torah écrite, le Talmud, le Zohar,… qui parlent notamment des combats qui ont lieu dans les mondes spirituels.


Que sont les anges : https://fr.chabad.org/library/article_cdo/aid/2427825/jewish/Que-sont-les-anges.htm

Littérature des Palais ou Écrits du Char Céleste : https://fr.wikipedia.org/wiki/Litt%C3%A9rature_des_Palais_ou_%C3%89crits_du_Char_C%C3%A9leste

Merkavah : https://fr.wikipedia.org/wiki/Merkabah





Quelle est la différence entre nous et les anges ?

Les anges ont un intellect indépendant, et même un corps. Pour autant, leur intellect est défini comme indépendant car il n’inclut pas les notions de temps et d’espace. Les corps des anges sont spirituels. Ils existent, mais dans une autre dimension. L’existence du corps des anges est plus « grossière » que celle de leur âme.

Nous sommes des Bnei Adam, des fils d’Adam. Comme l’explique le Rabbi Rayats, le nom Adam est particulièrement élevé, puisqu’il fait allusion à la Sagesse et à la Compréhension, dans lesquelles l’Homme peut investir son cerveau et introduire son coeur. De cette manière, il obtient un résultat qui le place, lui, l’élu d’entre toutes les créatures, au dessus des autres êtres, non seulement ici-bas, mais aussi parmi l’Armée Céleste, les Anges.

Seul un Ben Adam (un être humain), et non un ange, peut réaliser la volonté de Dieu, c’est à dire « contruire une demeure pour Lui », en éclairant le monde par la lumière de la Torah et des Mitsvot. Les anges n’ont pas reçu une telle mission et ne sont en aucun cas capables de révéler le spirituel dans le matériel comme nous pouvons le faire avec la Torah.


« Extraterrestre » se dit « Khayzar » en hébreu.
חייזר
Guematria = 235

אורניום
« Or Mioun » (Lumière +Tri)
אור מיון

#Uranium235


Le Rabbi de Loubavitch et les Extraterrestres.

Petite anecdote : le Rabbi de Loubavitch donna un conseil au Docteur Velvel Green, un éminent microbiologiste qui fut engagé par la NASA dans le cadre de son projet visant à déterminer s’il y avait de la vie sur Mars. Quand ce dernier demanda au Rabbi s’il convenait de se livrer à une telle recherche, le Rabbi répondit :

« Dr Greene, cherchez donc s’il y a la vie sur Mars ! Et si vous n’en trouvez pas là-bas, cherchez ailleurs dans l’univers. Car rester les bras croisés et prétendre qu’il n’y a pas de vie en dehors de la planète Terre équivaut à mettre des limites au Créateur. Et cela, aucune de Ses créatures ne peut le faire ! »


Noun + Alef
= 50 + 1 = 51

La lettre Noun représente la descente dans le Monde d’En-bas, Aleph l’Unité.


Ufologie

Il convient de rester très prudent avec le monde de l’ufologie. Le danger est que beaucoup tombent dans le piège de prendre les anges pour des dieux. De nombreuses dérives ont lieu de la part de groupes de gens, de sectes, qui connaissent des secrets du nom Elohim. Ces gens là recherchent la connaissance pour le pouvoir et sont dangereux. Ils pensent détenir des pouvoirs surnaturels, se prennent pour des figures messianiques etc.

Beaucoup de « Chercheurs de Lumière » se prenant pour des Luke Skywalker peuvent un jour se trouver dans un des pièges de la malkhout de l’autre-côté :

Des épopées de dieux et leurs avatars sur des chars célestes, des contes et légendes du monde entier sont souvent les vestiges de temps anciens où certaines de ces entités se mêlèrent à notre population, avant ce que l’on appelle le Déluge.

Dans la matrice, ce qui nous paraît vrai est en fait faux et il n’y a en revanche rien de plus vrai que ce qui nous paraît totalement irréel.

Ces êtres peuvent prendre l’aspect de « petits hommes gris », de « grand gris », de « grands blonds », … de « monstres araignées »,…

La matrice du nom Elohim non rectifié n’a pas un aspect plaisant : l’injustice, les guerres, les maladies, …

Nous avons créé cette matrice et c’est à nous de la réparer par la Torah et les 7 Lois de Noé pour l’Humanité.

La réalité n’est pas si loin que ça de « Hollywood », voire bien plus …

Il convient également d’étudier et de méditer sur le nom de Dieu ELOHIM (guematria 86).

Elohim a également pour sens « Juges » dans la Torah. En langage imagé, on pourrait dire qu’Elohim est le « Gouvernement Intersidéral » ou « Gouvernement Intergalactique » que l’on retrouve au cinéma par exemple.

Ces entités sont tout autour de nous, la plupart d’entre nous n’en sommes pas du tout conscients (et il vaut mieux). Elles peuvent communiquer avec les êtres humains par télépathie, et peuvent effectivement se déplacer dans notre univers dans des « vaisseaux spatiaux ».

Contrairement à nous, êtres humains, Bnei Adam, ils ne disposent en aucune mesure de notre niveau de libre-arbitre.

Surtout, gardons confiance et agissons pour unir YHVH et Elohim. Participons à une Délivrance Finale dans la joie et le rire. Parfois, il n’y a que par l’humour, qu’en se faisant passer pour un fou que l’on peut faire passer certains messages beaucoup trop difficiles à faire passer par la voie habituelle.


« Iti » איתי veut dire « Avec moi » en hébreu.

E.T. = « Avec Moi »

Iti = Aleph + You + Tav + Youd

Téléphone : T (lettre Tet = 9) Aleph 1 One 1

911

Maison = lettre Beit

Bereshit « Au commencement »

בראשית

Beit Reshit Bara Elohim

Guematria de Reshit ראשית

= 911

« E.T. téléphone maison ! ».

Une des fresques de l’aéroport de Denver.

Les chars de l’Éternel se comptent par vingt mille ; Par milliers et par milliers ; Le Seigneur est au milieu d’eux, le Sinaï est dans le sanctuaire.

(Psaume de David / Tehilim 68:17)




Pour aller plus loin :

Sur les habitants de Meroz (voir Juges 5:23) : Talmud Moed Katan 16a.

Zohar : Bereshit 40a (les différents mondes) et Bereshit 157a (rencontre avec un habitant de Arka).

Les écrits d’Avraham ben Elijah de Vilna sur le sujet sont également intéressants.



Oeil d’Elohim, Messianisme, et Négation de l’Unicité Divine

À l’origine, le Messie, Machiah, ne correspond pas à la volonté de Dieu, mais à son rejet et à la volonté de ressembler aux autres nations. Dieu a écouté Son peuple, mais ne voulait pas de roi en Israel. Seul Lui règne. Seul Dieu est Roi.

Les messianismes de toutes sortes ont un effet contraire, ils nous enferment au lieu de nous délivrer.

« Cède à la voix de ce peuple, fais ce qu’ils te disent ; ce n’est pas toi qu’ils rejettent, c’est Moi-même, dont ils ne veulent plus pour leur Roi. » (Samuel 8:7)

Machiah ne signifie en fait non pas « celui qui est oint » mais « celui qui oint ». Le vrai Messie est Dieu, Lui seul est Roi : le Machiah n’est pas l’oint !

Cela a provoqué des siècles de malheurs et de destructions dans le monde. Cela s’est retourné cruellement contre le Peuple d’Israel qui s’est fait persécuter car accusé d’avoir « tué le Messie ».

C’est une des raisons pour lesquelles la guematria (valeur numérique) de Machia’h משיח (Messie) est de 358, la même que le mot Na’hash (Serpent).

Continuer la lecture de Oeil d’Elohim, Messianisme, et Négation de l’Unicité Divine

Galgalta, la Rosée, et le Machiah

La partie supérieure de la Sefira Keter est appelée Galgalta

Gal, qui signifie « onde » en hébreu, est le secret de « Galout » (Exil) et « Gueoula » (Délivrance) et aussi du Guilgoul (Réincarnation)

« La rosée s’écoule de Galgalta à Zeir Anpin » (Zohar paracha Nasso)

Ce flux amène la Délivrance.



« Oui, pareille à la rosée du matin (« Tal Orot ») est ta rosée : grâce à elle, la terre laisse échapper ses ombres. » (Yeshayahou / Prophète Isaïe 26:19)

Guematria (valeur numérique) de « Lumières » אורות (« Orot » en hébreu)
= 1 + 6 + 200 + 6 + 400
= 613 (nombre de mitzvot)

Le calcul du Point de Rosée met en évidence le Nombre 112, nombre important pour la Gueoula

Gematria de YHVH יהוה
=26
Gematria de Elohim אלהים
=86

YHVH + Elohim = 112

112ème nombre premier = 613

Somme des diviseurs du nombre 112 = 248 (mitzvot positives)

Machiah en guematria Atbash = 112


La Suite de Fibonacci met en évidence le nombre 112 (YHVH+Elohim) lié à la Gueoula et le nombre 358 qui est la guématria de « Machiah ».


Les deux grands luminaires » (Genèse 1:16) à l’origine étaient liés, ne faisaient qu’un, secret du nom complet unifié « YHVH Elohim ».

Intègre le nom Elohim dans le tétragramme YHVH pour comprendre qu’ils sont Un et indivisible.

(Citations du Zohar)

Le Nombre 112

112 est la valeur pleine avec kollel (+1) de la lettre Aleph, première lettre de l’alphabet hébraïque représentant le chiffre 1.

יהוה
YHVH
= 10 + 5 + 6 + 5
= 26

אלהים
ELOHIM
= 1 + 30 + 5 + 10 + 40
= 86

יהוה אלהים
YHVH (26) + ELOHIM (86) = 112

אני יהוה (Ani Adonai) « Je suis l’Eternel » est écrit 112 fois dans la Torah.

וְהָיָה יְהוָה לְמֶלֶךְ עַל-כָּל-הָאָרֶץ; בַּיּוֹם הַהוּא יִהְיֶה יְהוָה אֶחָד וּשְׁמוֹ אֶחָד
« L’Eternel sera roi sur toute la terre; en ce jour, l’Eternel sera un et unique sera son nom. » (Zacharie 14:9) Guematria du verset = 1127

Un nombre premier est un entier naturel qui admet exactement deux diviseurs distincts entiers et positifs (qui sont alors 1 et lui-même).
112ème nombre premier : 613 (Nombre de Mitzvot)

Somme des diviseurs du nombre 112
= 1 + 2 + 4 + 7 + 8 + 14 + 16 + 28 + 56
= 248 (Nombre de mitzvot positives)

112 est le 7ème nombre heptagonal (un heptagone a 7 côtés).

« HaBnei Adam » (« Les Êtres Humains »)
הבני אדם
Guematria = 112

Le 112ème verset de la Torah correspond à la naissance d’Enosh (Bereshit 5:6).

Guematria de Shalom שלום
en transformation ATBASH
= 2 + 20 + 80 +10
= 112

Guematria de Mashia’h משיח
en transformation ATBASH
= 10 + 2 + 40 + 60
= 112

Guematria de Mashia’h משיח
= 40 + 300 + 10 + 8
= 358

Suite de Fibonacci : 0, 1, 1, 2, 3, 5, 8, …

0 ; 1 ; 0 + 1 = 1 ; 1 + 1 = 2 ; 1 + 2 = 3 ; 2 + 3 = 5 ; 3 + 5 = 8 ; etc.

http://fr.wikipedia.org/wiki/Suite_de_Fibonacci

La neshama se loge dans le cerveau, le roua’h dans le cœur, le nefesh dans le foie. (Cf « 70 Arrangements du Ram’hal », 70ème arrangement)

Cerveau (Moakh)
מוח
= 40 + 6 + 8
= 54

Coeur (Lev)
לב
= 30 + 2
= 32

Foie (Kaved)
כבד
= 20 + 2 + 4
= 26

Cerveau + Cœur + Foie = 112

EHYEH correspond à la sefirah de Keter

YHVH à Tiferet

ADONAI à Malkhout

EHYE (21) + YHVH (26) + ADONAI (65) = 112

יבק
YABOK
= 10 + 2 + 100
= 112

וַיָּקָם בַּלַּיְלָה הוּא, וַיִּקַּח אֶת-שְׁתֵּי נָשָׁיו וְאֶת-שְׁתֵּי שִׁפְחֹתָיו, וְאֶת-אַחַד עָשָׂר, יְלָדָיו; וַיַּעֲבֹר, אֵת מַעֲבַר יַבֹּק.
« Il (Yaakov) se leva, quant à lui, pendant la nuit; il prit ses deux femmes, ses deux servantes et ses onze enfants et traversa le Yabok. » (Bereshit / Genèse 32:23)

Mashia’h et Na’hash (serpent) ont la même guematria (358).

Serpent (Na’hash) נחש
= 50+8+300
= 358

En Kabbalah, le Mashia’h est comparé à un « serpent de lumière ».

C’est Mashia’h qui réalise l’union entre les Noms de Dieu YHVH et Elohim.

Vie (‘Hai) = חי Transformation du mot ‘Hai en Atbash = ‘Het -> Same’h ; Youd -> Mem = SaM ס »מ (= Samael, le serpent, l’ange de la mort).
« Sam » en hébreu veut dire « poison » / « drogue ». Samael, le Satan, est appelé le « poison de Dieu ».
En effet, Dieu, dans sa bonté infinie, a dû comme « s’empoisonner » pour créer le « mal ».
A l’origine, le mot « pêché » s’écrivait avec les lettres Same’h et Noun (ס »נ) Same’h pour « Sam » (Poison) et Noun pour « Nahash » (Serpent).
Samael a objecté devant Dieu, expliquant que l’Homme n’aura pas de libre-arbitre si le mot pêché est directement lié au poison et au serpent.
Dieu a alors changé le mot par la transformation Atbash : Same’h ס -> ‘Het ח Noun נ -> Tet ט חט (‘Het) = pêché.

Car le monde sera réparé dans l’espace et dans le temps, en remontant jusqu’à la première faute d’Adam, la faute du serpent.

Les effets du Poison auront disparu et l’Homme sera devenu comme un Poisson dans l’Eau de la Présence Divine.

L’obscurité sera transformée en lumière, le poison en remède.

Pharmacie / Far Messie / Phare Messie

112 Un-Un-bium

« Le souffle de Dieu planait au-dessus de la surface des eaux » (Genèse / Bereshit 1:2)

Le « Souffle de Dieu » est une allusion au Machiah.

Le Souffle de Dieu (Roua’h Elohim)
רוּחַ אֱלֹהִים
= 200+6+8+1+30+5+10+40
= 300

YHVH en Gematria Atbash
יהוה
= 40 + 90 + 80 + 90
= 300

« Raal » (« Poison »)
רעל
Guematria = 300 (Mispar Boneh = 770)

Lettre Shin / Sin / ש / כפר

« Intègre le nom Elohim dans le tétragramme YHVH pour comprendre qu’ils sont Un et indivisible. » (Zohar)

« Le secret du Mauvais Serpent est de descendre de l’En-haut vers l’en bas en nageant à la surface des eaux amères. Ce serpent habite dans le côté gauche, mais il existe par ailleurs un Serpent de Vie, habitant le côté droit. » (Zohar)

« Elohim fit deux grands luminaires » (Genèse 1:16)
« fit » signifie agrandir et restaurer l’univers de façon parfaite. » (Zohar)

« Les deux grands luminaires » à l’origine étaient liés, ne faisaient qu’un, secret du nom complet unifié « YHVH Elohim ». » (Zohar)

« Les grands luminaires » on été créés selon ce nom afin d’être désignés par le nom universel מצפצ (YHVH en Atbash).

Unification de YHVH et Elohim, des 2 Grands Luminaires, de l’En Haut et de l’En Bas.

U-Lys Revient