Archives par mot-clé : 400

Noun et le Mi Dit

La lettre Noun est la 14ème lettre de l’alphabet hébreu. Le caractère protosinaïtique correspondant représente un serpent. Le mot Noun signifie poisson ou serpent en araméen.


Dans la mythologie égyptienne, Noun représente l’Océan Primordial.

La douzième et dernière séquence du Livre des Portes, texte sacré de l’ancienne Égypte, datant du Nouvel Empire, contient une représentation de l’instant où le Soleil sort du monde souterrain pour renaître à l’aube. Cette scène est une mise en image de la pensée cosmologique des Égyptiens du Nouvel Empire. Le dieu Noun semble sortir des eaux primordiales. Il élève de ses deux bras la barque solaire. À son bord, le scarabée Khépri (symbole de la renaissance) tient le disque solaire.

Bien que le Noun soit un monde sans formes où ni l’espace ni le temps n’existent, il est ici représenté comme un dieu anthropomorphe avec un visage, un buste et deux bras d’une longueur disproportionnée. La notice explicative indique que « C’est de l’eau que sortent les bras pour qu’ils élèvent ce dieu. »


« Le Mi dit », « L’En-Haut dit ».


Lorsque les Lumières de la Sagesse d’En Haut (‘Hokhmah / Partsouf Abba, le Père) s’épanche sur nos Traits de Caractère (les Midot / Partsouf Zeir Anpin, le Fils), alors le Mi dit.


Le Mi dit : il est l’Or.


« Midi » se dit « Tsohorayim » en hébreu.

צהריים

Guematria = 355 = guematria de « Pharoh » (« Pharaon ») פרעה, de « Shanah » (« Année ») שנה, « Sefirah » ספירה.

Guematria A’has Beta = 400 = Tav


Là-haut

Le Mi Dit.

Pharoh. Far Haut.



« Midi » en anglais se dit « Noon ».


Noun est la 14ème lettre de l’alphabet hébreu et a donc une guematria sidouri (ordinale) égale à 14, qui est la guematria de « Yad » (« Main ») יד.


Josué est le successeur de Moïse.

Moïse fit comme l’Éternel lui avait prescrit: il prit Josué, le mit en présence du pontife Eléazar et de toute la communauté,
lui imposa les mains et lui donna ses instructions, comme l’Éternel l’avait dit par Moïse (beYAD Moshe)

(Nombres / Bamidbar 27:22-23)

Josué s’appelle d’abord Hoshea, fils de Noun, הושע en hébreu. C’est Moïse qui le renomme Josué dans le Livre des Nombres 13:16 : « Tels sont les noms des hommes que Moïse envoya pour explorer le pays. Moïse donna à Hoshea, fils de Noun, le nom de Josué. »

Josué est écrit en hébreu יהושוע Yehoshua (Deutéronome 3:21), ce qui signifie « Dieu sauve ».

Le nom vient de la racine trilittère ישע, « sauver ».

Il est appelé « Yehoshoua ben Noun » (« Josué fils de Noun »).

« Noun » signifie « Nom » en anglais.

#HaShem #BenNoun


Après avoir fait entrer les tribus d’Israel sur leur terre, Josué érige un monument constitué de douze pierres sur la rive ouest du Jourdain à Guilgal (cf. Josué 4:20).


Un des récits pour lesquels Josué est celui où, peu après la conquête de Jericho, il arrête la course du soleil :

C’est alors, en ce jour où l’Eternel mit l’Amorréen à la merci des Israélites, que Josué fit appel au Seigneur et dit en présence d’Israël : « Soleil, arrête-toi sur Gabaon! Lune, fais halte dans la vallée d’Ayyalôn! »

(Josué / Yehoshoua 10:12)

Josué arrète la course du soleil – Carlo Maratta

Le Midi. Le Sud. Le Sod.



En production musicale, le MIDI est un langage virtuel qui transmet des messages aux machines pour qu’elles puissent transmettre le SON.


En ancien français, « Nun » est ub adjectif, variante de « Negun » qui veut dire « Aucun ». « Nun » est une également une variante de « Nom ».

#Negun #Nigoun

En bambara, langue notamment parlée au Mali, « Nun » signifie « Nez ».

En allemand, « Nun » signifie « Maintenant ».

En wolof, « Nun » signifie « Nous ».

En indonésien, « Nun » signifie « Là-bas », « Loin ».

En Jebero, langue amérindienne de la famille cahuapanane parlée en Amazonie péruvienne, « Nun » signifie « Canoë ».


La lettre Noun finale est similaire à une « sonde » qui « perce en bas ».

#Sound

En anglais, « Sound » signifie « Son » mais a également pour sens « Détroit », « Bras de Mer ».

#ProlongementDesEaux #Noun #OcéanPrimordial



#PetitScarabée #AvRoad




Ben

Génération Dor-Ot-Hé

Il serait souhaitable de « briser la matrice », cette barrière artificielle entre le matériel et le spirituel construite par l’Homme.

Le matériel n’est que du spirituel caché. Les plus grands enseignements de Sagesse Divine sont enfouis dans le monde matériel, et non dans ce que nous nommons spirituel.

Voici donc une petite leçon de Kabbalah sur le thème du Club Dorothée .


« Nous sommes la dernière génération de l’exil et la première qui vivra la Délivrance Messianique. » (Rabbi de Loubavitch)

  • « Dor » דור signifie « Génération » en hébreu.
  • « Ot » אות signifie « Lettre »
  • « Hé » est la cinquième lettre de l’alphabet hébreu, et la dernière lettre du nom de Dieu YHVH, relative au monde matériel (le monde d’Assia), à la sefira Malkhout, à la Shekhina et à notre génération. Elle est la dernière lettre qui doit être « réparée » lors de la Délivrance Finale.
La lettre Hé

Dorothée = Dor Ot Hé = דור אות ה = « La Génération de la Lettre Hé »

Le Nom de Dieu s’écrit avec les lettres Youd, Hé, Vav, et Hé.

Le Nom de Dieu YHVH (יהוה) est formé des lettres Youd, Hé, Vav, et Hé.

Le Youd est un « cadeau ».
Le premier Hé la main qui donne.
Le Vav représente la transmission.
Le deuxième Hé la main qui reçoit.

Dorothée vient du grec « Doron » qui signifie « cadeau » et « Theos », Dieu. Il est intéressant de noter que Doron (דורון) a également le sens de « cadeau » en hébreu.


La Kabbalah nous enseigne que l’odorat est un sens qui nous connecte plus directement à notre neshama (notre âme) que les autres. Le nez est lui lié à la pureté de l’âme. Les Enfants d’Israel, dont on parle beaucoup du « nez », et les Français dont la langue se distingue par ses voyelles nasales (les sons « on », « an », « in ») sont en effet ceux par qui cette réparation du Hé doit passer.

Tel est le secret kabbalistique de la « Génération Dor Ot Hé » et du « Nez de Dor Ot Hé ».


Continuer la lecture de Génération Dor-Ot-Hé