Archives par mot-clé : 231

Montpellier

En hébreu, le département de l’Hérault est l’anagramme de « Or », la « Lumière ».
ארו
אור
Guematria ordinale = 27
= guematria du nom de Dieu YHVH avec le kolel (26 + 1)
יהוה

« Héros » se dit « Guibor », car on est un héros quand on transmet, quand on Donne la Lumière (Give Or).
גיבור


Montpellier
מונפלייה
Guematria classique = 231

« 22 lettres de fondement : Il les établit en roue comme une enceinte avec 231 portes… » (Sefer Yetsirah)

Roue de l’alphabet = 231 combinaisons possibles entre 2 lettres distinctes.

« Guibori » (« Mon héros »)
גיבורי
Guematria = 231


Guematria ordinale de Montpellier
= 87
= guematria de Elohim avec le kolel (86 + 1)
אלהים

Hérault = 34
= guematria de « Gaal » (« Délivré »)
גאל

#Montpellier #Hérault


« Montpellier » viendrait de « Mons Pessulus », en allusion aux pallisades qui entouraient la ville.

« Pessulus » veut dire « Verrou » en latin.

Il n’y avait qu’un seul endroit de passage entre les pallissades qui entouraient l’antique ville de Mons Pessulus / Montpellier, et la porte se fermait avec un immense Vers-Où.


On peut lier.


Verrou
Vers où ?
Vers
Ou…vers ?
Ouvert
Un verre

Vers Un

Lumière


Porte Fermée
Door
Dors
Verrou

Vers où ?
Vers Un
Porte : Lève
Lev
Ouvert


#Or #Lunel #SagiNahor

Les Iroquois et les Punks

Le mot « Iroquois » provient de « Hiro Koue » qui signifie « J’ai dit quoi », expression souvent répétée par les Iroquois en fin de phrase (ben oui quoi).

En iroquois, « Koué » exprime un sentiment de joie lorsqu’il est prononcé rapidement, mais la tristesse quand il est prolongé.

Iroquois
אירוקוי
Guematria = 333

Guematria pleine de Aleph
אלף
= 111

« Iroquois » est la guematria de 3 fois la lettre Aleph.

« Le roi Salomon parlait par 3000 métaphores » (Rois I 5:12)

« Elef » s’écrit comme « Alef » et signifie 1000.
אלף
Elef = Alef = 3000 métaphores
Le mot Iroquois est lié au concept de métaphore, au Quoi.

« Il y a une autre extrémité en bas, appelée « Ma » (= Quoi). Qu’est-ce que tu as appris ? Qu’est-ce que tu as compris ? Qu’est-ce que tu as cherché ? Car tout est aussi mystérieux qu’auparavant. » (Zohar Bereshit 1a)


La crête iroquioise est un style de coiffure emblématique de la culture punk.

« Punk » en hébreu peut se décomposer de cette façon : « Pan » (« Visage ») + lettre Kouf
La lettre Kouf est la seule lettre non finale à descendre sous la ligne d’écriture. Elle éclaire ce qui est tout en bas, même les endroits qui paraissent « punk » (« sale »). Sa guematria pleine est de 186, soit la valeur de « Makom » (« Lieu »), l’un des noms de Dieu.

Le mot Punk vient du latin « Punctum », qui veut dire « Piqûre », à l’image de la lettre Kouf qui effectue une « piqûre » pour éclairer les endroits les plus bas.


Punk
פאנק
Guematria = 231

« Vingt-deux lettres de fondement : Il les établit en roue comme une enceinte avec 231 portes… » (Sefer Yetsirah)

Roue de l’alphabet = 231 combinaisons possibles entre 2 lettres distinctes.

Un punk + une punk = 2 crêtes = Union = Roue Complète = Salut

P.U.N.K. = People Under No King

Vive le Punk Rock

Mezouzah et Techouvah

Le parchemin de la mezouzah est constitué de 22 lignes correspondant aux 22 lettres de l’alphabet hébreu.


Le parchemin d’une mezouzah comporte 713 lettres.

« Teshouvah » (« Retour »)
תשובה
Guematria = 713


Guematria pleine (miloui) du mot mezouzah = 231

מזוזה

« Vingt-deux lettres de fondement : Il les établit en roue comme une enceinte avec 231 portes… » (Sefer Yetsirah)

Roue de l’alphabet = 231 combinaisons possibles entre 2 lettres distinctes.