Archives par mot-clé : 137

La Photocopieuse

« Mekhonat Tsiloum » (« Photocopieuse »)
מכונת צילום
Guematria = 692

« À Ta Lumière, nous voyons la Lumière » (Psaumes 36:9)
בְּאוֹרְךָ נִרְאֶה אוֹר
Guematria = 692

« Elohim Elohai » (« Dieu, mon DIeu », cf. Psaumes / Tehilim 43:4)
אֱלֹהִים אֱלֹהָי
Guematria = 692

« Copier-Coller »
העתק והדבק
Guematria = 692

Notre travail dans ce Monde consiste à révéler la Lumière du Monde d’En-haut dans le Monde d’En-bas.

Avez-vous remarqué que les photocopieuses tombent souvent en panne ? Notre monde, depuis la « chute d’Adam », est, lui aussi, « en panne ».

L’enchaînement des mondes, des mondes supérieurs les plus élevés jusqu’au notre, peut être comparé au fonctionnement d’une photocopieuse. Et il ne semble pas très bien marcher. La photocopieuse est « cassée » et nous n’arrivons plus à bien reproduire LA Lumière.

Comment réparer la photocopieuse ? À l’image de la photocopieuse qui a besoin de capter un signal lumineux pour reproduire un document, nous devons revenir à LA source, revenir à la Lumière de Dieu.

#TorahDAtik


« Mekhonat Tsiloum » (« Photocopieuse »)
מכונת צילום
Guematria ordinale = 136
= guematria de « Kafoul » (« Double »)
כפול
= « Kol » (« Voix »)
קול

Guematria avec le kolel (+1) = 137 = « Kabbalah »
קבלה



« Toner »
טונר

« To Ner » = « Vers la Lumière » = Or et Ner / Lumière et Bougie

La Vigne

« Vigne » se dit « Gueffen » en hébreu
גפן
Guematria AvGad inversée (Aleph devien Tav, Beth Aleph, etc.)
בעם
= « BéAm » (« Dans le Peuple »)
= 112 (YHVH ELohim)

Guematria classique = 133

133ème verset de la Torah :
« Tous les jours de Mathusalem furent de neuf cent soixante-neuf ans, après quoi il mourut. » (Genèse 5:27)


133 x 2 = 266 = guematria de « Korem » (« Vigneron »)
כורם


266ème verset de la Torah :
« Tels sont les descendants de Shem, selon leurs familles et leurs langages, selon leurs territoires et leurs peuplades. » (Genèse 10:31)

Guematria ordinale du verset = 458
= guematria de « Bedemouto » (« A Son image », cf. Genèse 5:3)
בדמותו

#Shem #LeNom



Mispar Neelam (nombre caché) de « Geffen » = 137 = guematria de « Kabbalah ».

Allah, l’Être

Allah Akbar
אללה אכבר
Guematria = 289

« Tu céderas à l’Éternel toutes prémices des entrailles : tout premier-né des animaux qui t’appartiendront, s’il est mâle, sera à l’Éternel. » (Exode /Shemot 13:12)

Guématria de « Pétèr » (« Prémice », « Ouverture »)
פטר
= 289 = 288 étincellles + 1 = Explosion

Une matrice ne s’ouvre pas sans émission de sang (qui représente le Din). Les 288 étincelles représentent le jugement « masculin ».

#AllahAkbar #ÇaVaPéter #Isaac #Ishmael #Prémice


« Yareakh Malé » (« Pleine Lune »)
ירח מלא
Guematria = 289

#ÀLaLettre #Sous-Mission #Adolescence #Croissance #Croissant #Lune


« Bara Elohim » (« Dieu a créé »)
בָּרָא אֱלֹהִים
Guematria = 289

#AllahAkbar #DieuestGrand


« HaIslam » (« L’Islam »)
האסלאם
Guematria = 137
= valeur numérique de « Kabbalah »
קבלה

Is l’Âme


Kaaba Là

Or Ange Mécanique

« Or » signifie Lumière en hébreu.

Paradis vient de l’hébreu « Pardès » qui signifie « Verger d’Orangers ».

La couleur orange est la couleur complémentaire du bleu azur (Tekhelet). C’est donc la couleur qui le met le plus en valeur.

Or Ange Mécanique.

Ange de Lumière.

C’est bientôt l’heure.


« Orange » (Transcription en lettres hébraïques)
‘אורנג
Guematria = 260 = YHVH (26) x 10

Guematria ordinale = 44 = « Dam » (« Sang »)
דם

Guematria Akhas Beta (Zeir Anpin) = 364 = « HaSatan » (« Le Satan »)
השטן

#OrangeMan #OrangeSanguine


La couleur orange se dit « Katom » en hébreu.

Les deux premières lettres, Kaf et Tav, forment les initiales de « Keter Torah » (« Couronne de la Torah).

« Orange »
כתום
Guematria = 466

« Goulgalta » (peut s’écrire avec ou sans Aleph)
גלגלת
Guematria = 466

« Goulgalta » (le « Crâne ») est le Keter d’Arikh Anpin, correspondant à l’origine de la Volonté.
À l’intérieur se trouve le ‘Hessed d’Atik Yomin, lié au Plaisir.
L’union de la Volonté et du Plaisir engendre le « Désir de créer ».

« Tout ce que désire Dieu, il le fait. » (Psaume 135:6)


« Orange » (le fruit) se dit « Tapouz ».

« Tapouz »
תפוז
Guematria ordinale = 52 = YHVH (26) x 2


« Klipat’ HaTapouz » (« La Peau d’OrAnge »)
קליפת התפוז
Guematria = 1118

= guematria du Shema Israel

« Ecoute, Israel : l’Éternel est notre Dieu, l’Éternel est Un ! »
(Devarim / Deutéronome 6:4)

Guematria classique de « Klipat HaTapouz » = 137
= « Kabbalah »
קבלה


Orange = « Katom »
כתום
= Keter Torah + Homme
= Cat (Chat) + Homme = Shalom

#OrAnge #FaitLUn


L’opéra « L’Amour des Trois Oranges » de Prokofiev est basé sur le conte fantastique du même nom, lui-même basé sur le conte « L’Amour des Trois Cédrats (Etroguim) », conte-type universel basé sur le thème de la fiancée substituée.


Le Reggae et la Mission Un Possible

#Zion #Oufartsta


#QabalahMan


#HeartMadeOfStone


#RiseInTheStrengthOfJah


יהוה
YHVH
Guematria = 26

אלהים
ELOHIM
= 86

« Opération Coup de Poing »
= Opération Cou (Kaf +Vav = 26) de Pou (Peh + Vav = 86) Un.

La lettre Aleph est formée de deux Youds, deux points, reliés par la lettre Vav.

Youd + Youd + Vav
= 10 + 10 + 6
= 26

Guematria pleine de la lettre Aleph
= Aleph + Lamed + Peh
= 1 + 30 + 80
= 111

#Aleph #Un #CouDeuxPoints



#Jerusalem #Aleph #Un


Reggae
רגאיי

= Reg (Roi) / Aleph / Youd / Youd

Guematria = 200 + 3 + 1 + 10 + 10
= 224

= 112 (YHVH 26 + Elohim 86) X 2

= Guematria de « Derekh » (Chemin)
דרך

#Aleph #DeuxPoints #DeuxYouds #RegLys


L’expression « I and I » est typique du patois rasta, l’unité (« Unity » majuscule) étant primordiale dans la philosophie rastafari.

I and I

Aleph
א

Deux Youds


#MiSionUnPossible #WeMustUnite

Mi Sion (« Depuis Sion ») le Un est Possible.



Reg Hé

Regel

ReggaeL


111 + 26 = 137



Shekhina en Exil


#Or #Lumière

Panim, Panneau et Metatron

Situé face à un bâtiment par exemple, un PANneau, ou une PANcarte, nous donne des indications.

De la manière, le Visage (Panim) nous indique l’Intériorité (Pnimiout) d’un personne.

Notre visage est notre « panneau ».

Lorsque nous révélons le Divin en nous et dans le monde, notre visage « s’éclaire », nous devenons des « panneaux lumineux ».

L’Ange Metatron est aussi appelé Sar HaPanim, « le Prince du Visage ».

Lorsque le Zohar dit que Metatron est « la lumière brillante de la Shekhina » (Zohar), cela signifie que la Shekhina resplendit lorsqu’elle est unie à Zeir Anpin.

« L’Arche d’en Haut » est l’Arche de Metatron. (Midrash Rabba), Nombres 12:12)

Face à Face

METATRON est SHADAI lorsque le Saint, béni soit-il, descend dans le Monde de BRIYAH pour régner sur l’Arbre de la Connaissance du Bien et du Mal, le bien étant Métatron et le mal Samaël, le roi des démons. Métatron est un ange, le roi des anges, mais sous l’aspect de l’arbre de vie, le nom Shadai est Yesod d’Atsilout.

Zohar Ki Tetse


Guematria de Metatron מטטרון

= 314

Guematria de Shaddai שדי

= 314

Pi = 3,14…

Circonférence / Cercle / Balle / Boule

Les 5 li

Guematria de Metatron מטטרון

= 314

Guematria de Shaddai שדי

= 314

Pi = 3,14…

Circonférence / Cercle / Balle / Boule

Les 5 livres de la Torah commencent par les lettres Bet, Shin, Vav, Bet, et Dalet (Bereshit, Shemot, Vayikra, Bamidbar, Dvarim).

Bet + Shin + Vav + Bet + Dalet = 2 + 300 + 6 + 2 + 4 = 314

Le Nom de Dieu El Shaddai vient du fait que l’univers s’expandait tel un cercle infini puis Dieu a dit « Dai ! » (Assez !)

Talmud Hagiga 12a

Galgal
גלגל
Guematria pleine
= 83 + 74 + 83 + 74
= 314


« Kotèr » (« Diamètre »)
קוטר
Guematria = 315
= guematria de « Shadai » avec le kolel (+ 1)
שדי

Guematria AtBash (valeurs inversées / Bina) = 137
= « Kabbalah »
קבלה


Le nom de Dieu Shaddai, c’est le secret de l’ascension de Metatron.

Metatron est lié à Keter, la sefira qui englobe toutes les sefirot.

Metatron est un Archange. Il est à la « tête ».

Teit est la 9ème lettre de l’alphabet hébreu, et la seule lettre ouverte vers le haut.

Guematria de Metatron Sar HaPanim (Metatron Prince du Visage)

מטטרון שר הפנים

= 999

Les trois 9, ce sont trois lettres Teit, ce sont trois Têtes.

Les 3 têtes d’Arikh Anpin (Mo’ha, Avira et Golgotha), avant d’arriver au Alef (Elef = 1000).

Ka Balle

BL = 32

LEV / LOVE


Le Coq

L’animal symbole de la GauLe, la France, est le coq, TarneGoL תרנגול en hébreu.

Le coq possède la Binah, il est le premier à distinguer le jour de la nuit.

La guematria (valeur numérique) de la ragine GaL גל est de 33.

33 est l’indicatif téléphonique international de la France.

33 est le 137ème nombre premier.

Guematria de Kabbalah קבלה
= 137

Le « Yetser Ara » (mauvais penchant) dominant en France (Tsarfat) est la débauche (« Pritsout »).

C’est la raison pour laquelle « Cock » en anglais familier signifie le sexe masculin, le penis.

Penis = Panis (« pain » en latin).

Par euphémisme le judaisme assimile le pain au sexe (Talmud Sanhedrin 75a).

La racine indo-européenne « G-h-el » signifie « Chanter » / « Crier » / « Lancer au loin »

« Coq » se dit « TarneGol » en hébreu, « Gallus » en latin, et « Rooster » en anglais.

« Gallus » en latin se lit comme « Galout » (prononciation ashkénaze) qui signifie « Exil » en hébreu..

« Rooster » peut se lire « Roue » + « Ster » (« caché » en hébreu). Le coq, c’est la « roue cachée ».

« La cervelle du coq est faite en forme d’un crapaud bien formé et qu’étant renversé de l’autre côté elle ressemble à une fleur de lys, qui sont les armes des Français et des Gaulois. » (Blaise de Vigenère, diplomate-alchimiste du XVIème siècle)

Tarn(Tourne)Gol.

Guematria pleine de « Tarnegol » (תרנגול)

= 1201

« Reviens, ô mon âme, à ta quiétude, car l’Eternel te comble de ses bienfaits. » (Tehilim / Psaume 116:7)

Guematria du verset = 1201

La roue tourne et nous devons retourner à Dieu.

Il Faut Multiplier la Lumière pour Unifier YHVH et Elohim

YHVH
יהוה
= 10 + 5 + 6 + 5
= 26

Elohim
אלהים
= 1 + 30 + 5 + 10 + 40

1×1 + 30×30 + 5×5 + 10×10 + 40×40
= 1 + 900 + 25 + 100 + 1600
= 2626


YHVH
יהוה
= 10 + 5 + 6 + 5

10×10 + 5×5 + 6×6 + 5×5

= 100 + 25 + 36 + 25

= 186

L’Unité d’Elohim se trouve dans YHVH.


YHVH
יהוה
= 10 + 5 + 6 +5

10 x 5 x 6 x 5
= 1500

Elohim
אלהים
= 1 + 30 + 5 + 10 + 40

1 x 30 x 5 x 10 x 40
= 60 000
= 1500 x 40

Dans la Torah, le nombre 40 représente le changement, la transition, le renouveau.

40 jours du Déluge.
40 séahs du mikveh
40 jours de Moïse sur le Mont Sinaï.
40 jours entre le 1er Elloul et Yom Kippour
40 ans dans le désert.

En Kabbalah, 40 représente aussi les 4 directions du monde contenant chacunes les 10 Sefirot.


26 x 26 x 26 = 17576

1 + 7 +5 + 7 + 6 = 26


À propos de la Lumière :

Or = « Lumière » en hébreu = אור

Lumière (Or) אור

= 1+6+200 = 207


Secret (Raz) רז

= 200+7 = 207


En Kabbalah, les forces divines sont appellées Orot (Lumières).

Orot אורות

= 1 + 6 + 200 + 6 + 400 = 613 (nombre de mitzvot)


La lumière du monde אור העולם (Or HaOlam)

= 1+6+200+5+70+6+30+40 = 358


La Lumière de Dieu אור יהוה (Or HaShem)

= 1+6+200+10+5+6+5 = 233


L’Arbre de Vie עץ החיים (Ets Ha’Hayim)

= 70+90+5+8+10+10+40 = 233



Lumière אור
= 207
Shabbat שבת
= 702

Shabbat reflète la Lumière.


25ème mot de la Torah = אור Or (Lumière)

Hannoukah commence le 25 Kislev


« Plus une lumière a une source élevée et plus elle se dévoile jusque dans un niveau inférieur. » (Rabbi Rayats)


La Foi(s) multiplie la Lumière.

#Emouna


La vitesse de la Lumière est une constante physique universelle et un invariant relativiste.


Moshe Rabbenou portait un « masque » (מַסְוֶה) afin de cacher la Lumière qui irradiait de sa face.


« Dans chaque mot brillent de nombreuses Lumières » (Zohar)


“Dieu est l’essence de la Lumière.” (Rabbi Nahman de Breslev)


“De la nature du récipient qui reçoit La lumière, dépend la forme de celle-ci.” (Rabbi Nahman de Breslev)


« Heureux sois-tu Rabbi (Shimon bar Yohai), car ta Torah s’élève en 370 Lumières (שע), qui se réfléchissent en 613 sens » (Hakdamat Sefer HaZohar)


En kabbalah, le « Fils » correspond à Zeir Anpin et aux traits de caractère que nous devons rectifier.
Réparer ses traits de caractère apporte la Lumière.

Un « Orifice » sert d’entrée ou d’issue.

« Ori » signifie « Ma Lumière ».
אורי

Ori-Fils = Lumière de Zeir Anpin

#Délivrance


« Hélas ! Le monde est tout entier plein de mystères grandioses, de Lumières formidables, que l’homme se cache à lui-même. » (Baal Shem Tov)


En période de crise, l’Or est une valeur refuge.


On est « Hors-jeu » lorsque l’on garde la Lumière pour soi.

« Or Je » = « Hors-jeu »

#IsraelEtLesNations


L’Admour HaZaken (fondateur de la ‘hassidout ‘Habad / Loubavitch) s’appelait « Chnéor », ce qui signifie « deux lumières ».


La Lumière est, par nature bénéfique, et elle agit. De plus, le double de la guématria de Or correspond à celle de « VeAhavta » (« Tu aimeras »).


1/137: constante de couplage de l’interaction électromagnétique (structure fine) 137=345 en base 6.

137 = Gematria de Kabbalah קבלה

345 = Gematria de HaShem השם


Avant que l’âme d’Avraham descende dans ce monde, Dieu lui a montré tout le « film » de la vie qu’il allait passer sur Terre.

Avraham a d’abord pleuré (en voyant ses épreuves). Puis il s’est esclaffé de rire. Enfin, un « rayon de Lumière » est sorti de son front.


En latin, l’acteur du verbe d’action se construit avec le suffixe -Or et le radical du supin. Le suffixe « Or » (qui a donné « Or » en anglais, « Eur » en français), vient de l’indo-européen commun *-or apparenté au grec -ωρ, -ôr.


Le mot « Or », à l’image de la Lumière, lie 2 termes d’un raisonnement.


« Lumière » se dit « Goulou » en breton.


« Ordonner » : remettre en ordre (tikoun), donner de la Lumière.


OR-chestre.


Israel est une Lumière pour les Nations (« Or LaGoyim »). Son rôle est d’illuminer le Monde par la Torah.


OR-ne-ment.

La Lumière ne ment pas : elle ajoute de la valeur, elle embellit.


La Lumière se diffuse avec souplesse, flexibilité.

Sinon, on est une « Or-dure ».


Rabbenou Tam était le petit-fils de Rashi. Lorsqu’il entendit des pleurs à la mort de Rashi, il demanda : « Pourquoi ces pleurs ? »

Sa mère lui dit que la lumière d’Israël s’était éteinte. Il répondit : « Je la reprendrai et je la rallumerai ».


Le Gand Eden réserve « 370 lumières » aux tsadikim (justes).


La « tête » d’Arikh Anpin dispose de 3 niveaux de Lumière qui se connectent au Ein Sof.


Isaac l’Aveugle (1160 – 1235, Posquières) est la source de la Kabbalah du millénaire précédent. Itzhak Saggi Nahor (hébreu: יצחק סגי נהור Isaac Plein de lumière).


Le blanc (« lavane » en hébreu), est également appelé « tsah’or ».
« Tsah’or », mot qui connote la limpidité (tsah’), la liberté (h’or), la lumière (« or »), l’aube (« tsohar »).
Le blanc est le mélange théorique des couleurs dont l’identité de chacune se perd dans une unité.


« La Lumière créée le premier jour permettait de voir d’un bout à l’autre du monde. » (Rabbi Elazar)


En anglais, le suffixe -OR est utilisé pour désigner celui qui fait.


Or (Lumière) = אור = lettres Aleph, Vav, Resh

Aleph = Unité

Vav = Branchement

Resh = Dualité cosmologique


Peau = ‘Or (עור)
Lumière = Or (אור)

« L’Éternel-Dieu fit pour l’homme et pour sa femme des tuniques de peau, et les en vêtit. » (Genèse / Bereshit 3:21)


Dans le Sefer Torah de Rabbi Meir, « Peau » était écrit selon la graphie du mot « Lumière ».


Le taux de mutation augmente selon la dose de rayonnement reçu.


En français, la conjonction OR sert à présenter une nouvelle donnée qui sera décisive pour la suite du récit.


« Or » se dit « Gold » en anglais.

GOL-D


YHVH Elohim
יהוה אלהים

Guematria sidouri = 78
= YHVH (26) x 3

Guematria AtBash = 860
= Elohim (86) x 10


YHVH Elohim en Guematria Ayik Bekher (correspond à Arikh Anpin)
= 716 = Machiah (358) x 2


L’engendrement se fait par l’Union de la dualité.