Archives de catégorie : Guematria

Il Faut Multiplier la Lumière pour Unifier YHVH et Elohim

YHVH
יהוה
= 10 + 5 + 6 + 5
= 26

Elohim
אלהים
= 1 + 30 + 5 + 10 + 40

1×1 + 30×30 + 5×5 + 10×10 + 40×40
= 1 + 900 + 25 + 100 + 1600
= 2626


YHVH
יהוה
= 10 + 5 + 6 + 5

10×10 + 5×5 + 6×6 + 5×5

= 100 + 25 + 36 + 25

= 186

L’Unité d’Elohim se trouve dans YHVH.


YHVH
יהוה
= 10 + 5 + 6 +5

10 x 5 x 6 x 5
= 1500

Elohim
אלהים
= 1 + 30 + 5 + 10 + 40

1 x 30 x 5 x 10 x 40
= 60 000
= 1500 x 40

Dans la Torah, le nombre 40 représente le changement, la transition, le renouveau.

40 jours du Déluge.
40 séahs du mikveh
40 jours de Moïse sur le Mont Sinaï.
40 jours entre le 1er Elloul et Yom Kippour
40 ans dans le désert.

En Kabbalah, 40 représente aussi les 4 directions du monde contenant chacunes les 10 Sefirot.


26 x 26 x 26 = 17576

1 + 7 +5 + 7 + 6 = 26


À propos de la Lumière :

Or = « Lumière » en hébreu = אור

Lumière (Or) אור

= 1+6+200 = 207


Secret (Raz) רז

= 200+7 = 207


En Kabbalah, les forces divines sont appellées Orot (Lumières).

Orot אורות

= 1 + 6 + 200 + 6 + 400 = 613 (nombre de mitzvot)


La lumière du monde אור העולם (Or HaOlam)

= 1+6+200+5+70+6+30+40 = 358


La Lumière de Dieu אור יהוה (Or HaShem)

= 1+6+200+10+5+6+5 = 233


L’Arbre de Vie עץ החיים (Ets Ha’Hayim)

= 70+90+5+8+10+10+40 = 233



Lumière אור
= 207
Shabbat שבת
= 702

Shabbat reflète la Lumière.


25ème mot de la Torah = אור Or (Lumière)

Hannoukah commence le 25 Kislev


« Plus une lumière a une source élevée et plus elle se dévoile jusque dans un niveau inférieur. » (Rabbi Rayats)


La Foi(s) multiplie la Lumière.

#Emouna


La vitesse de la Lumière est une constante physique universelle et un invariant relativiste.


Moshe Rabbenou portait un « masque » (מַסְוֶה) afin de cacher la Lumière qui irradiait de sa face.


« Dans chaque mot brillent de nombreuses Lumières » (Zohar)


“Dieu est l’essence de la Lumière.” (Rabbi Nahman de Breslev)


“De la nature du récipient qui reçoit La lumière, dépend la forme de celle-ci.” (Rabbi Nahman de Breslev)


« Heureux sois-tu Rabbi (Shimon bar Yohai), car ta Torah s’élève en 370 Lumières (שע), qui se réfléchissent en 613 sens » (Hakdamat Sefer HaZohar)


En kabbalah, le « Fils » correspond à Zeir Anpin et aux traits de caractère que nous devons rectifier.
Réparer ses traits de caractère apporte la Lumière.

Un « Orifice » sert d’entrée ou d’issue.

« Ori » signifie « Ma Lumière ».
אורי

Ori-Fils = Lumière de Zeir Anpin

#Délivrance


« Hélas ! Le monde est tout entier plein de mystères grandioses, de Lumières formidables, que l’homme se cache à lui-même. » (Baal Shem Tov)


En période de crise, l’Or est une valeur refuge.


On est « Hors-jeu » lorsque l’on garde la Lumière pour soi.

« Or Je » = « Hors-jeu »

#IsraelEtLesNations


L’Admour HaZaken (fondateur de la ‘hassidout ‘Habad / Loubavitch) s’appelait « Chnéor », ce qui signifie « deux lumières ».


La Lumière est, par nature bénéfique, et elle agit. De plus, le double de la guématria de Or correspond à celle de « VeAhavta » (« Tu aimeras »).


1/137: constante de couplage de l’interaction électromagnétique (structure fine) 137=345 en base 6.

137 = Gematria de Kabbalah קבלה

345 = Gematria de HaShem השם


Avant que l’âme d’Avraham descende dans ce monde, Dieu lui a montré tout le « film » de la vie qu’il allait passer sur Terre.

Avraham a d’abord pleuré (en voyant ses épreuves). Puis il s’est esclaffé de rire. Enfin, un « rayon de Lumière » est sorti de son front.


En latin, l’acteur du verbe d’action se construit avec le suffixe -Or et le radical du supin. Le suffixe « Or » (qui a donné « Or » en anglais, « Eur » en français), vient de l’indo-européen commun *-or apparenté au grec -ωρ, -ôr.


Le mot « Or », à l’image de la Lumière, lie 2 termes d’un raisonnement.


« Lumière » se dit « Goulou » en breton.


« Ordonner » : remettre en ordre (tikoun), donner de la Lumière.


OR-chestre.


Israel est une Lumière pour les Nations (« Or LaGoyim »). Son rôle est d’illuminer le Monde par la Torah.


OR-ne-ment.

La Lumière ne ment pas : elle ajoute de la valeur, elle embellit.


La Lumière se diffuse avec souplesse, flexibilité.

Sinon, on est une « Or-dure ».


Rabbenou Tam était le petit-fils de Rashi. Lorsqu’il entendit des pleurs à la mort de Rashi, il demanda : « Pourquoi ces pleurs ? »

Sa mère lui dit que la lumière d’Israël s’était éteinte. Il répondit : « Je la reprendrai et je la rallumerai ».


Le Gand Eden réserve « 370 lumières » aux tsadikim (justes).


La « tête » d’Arikh Anpin dispose de 3 niveaux de Lumière qui se connectent au Ein Sof.


Isaac l’Aveugle (1160 – 1235, Posquières) est la source de la Kabbalah du millénaire précédent. Itzhak Saggi Nahor (hébreu: יצחק סגי נהור Isaac Plein de lumière).


Le blanc (« lavane » en hébreu), est également appelé « tsah’or ».
« Tsah’or », mot qui connote la limpidité (tsah’), la liberté (h’or), la lumière (« or »), l’aube (« tsohar »).
Le blanc est le mélange théorique des couleurs dont l’identité de chacune se perd dans une unité.


« La Lumière créée le premier jour permettait de voir d’un bout à l’autre du monde. » (Rabbi Elazar)


En anglais, le suffixe -OR est utilisé pour désigner celui qui fait.


Or (Lumière) = אור = lettres Aleph, Vav, Resh

Aleph = Unité

Vav = Branchement

Resh = Dualité cosmologique


Peau = ‘Or (עור)
Lumière = Or (אור)

« L’Éternel-Dieu fit pour l’homme et pour sa femme des tuniques de peau, et les en vêtit. » (Genèse / Bereshit 3:21)


Dans le Sefer Torah de Rabbi Meir, « Peau » était écrit selon la graphie du mot « Lumière ».


Le taux de mutation augmente selon la dose de rayonnement reçu.


En français, la conjonction OR sert à présenter une nouvelle donnée qui sera décisive pour la suite du récit.


« Or » se dit « Gold » en anglais.

GOL-D


YHVH Elohim
יהוה אלהים

Guematria sidouri = 78
= YHVH (26) x 3

Guematria AtBash = 860
= Elohim (86) x 10


YHVH Elohim en Guematria Ayik Bekher (correspond à Arikh Anpin)
= 716 = Machiah (358) x 2


L’engendrement se fait par l’Union de la dualité.


Champs-Élysées et Champs d’Élisée

Champs-Élysées
שאנז אליזה
Guematria = 411

= guematria de « Tohou »
תהו

Tohou signifie « sans forme », « confus », c’est un « chaos spirituel ».

Amener la Délivrance consiste à réparer le Monde de Tohou et les Étincelles Divines qui sont tombées en « labourant les champs ».

#TohouBohou


Paris et Perets.

Notre Dame et Dame de Fer.
Edom et Mode. Capitale de la mode et du paraître.

Ville Lumière et des Ténèbres.

Élysée et Élisée. אלישע
Labourer les Champs.


Quelques pistes pour décoder :


Nations Unies

« L’Eternel sera Roi sur toute la Terre ; en ce jour, l’Eternel sera UN et Son Nom sera UN. » (Zacharie 14:9)

Nations Unies
האומות המאוחדות
Guematria = 928

« Elles ont une bouche et ne parlent pas ; des yeux, et elles ne voient pas. » (Psaumes / Tehilim 115:5)
פֶּה לָהֶם וְלֹא יְדַבֵּרוּ עֵינַיִם לָהֶם וְלֹא יִרְאוּ
Guematria du verset = 928


« Couronne de laurier » en hébreu : « Kelilah » כלילה peut être lu « KeLaïlah » (« Semblable à la nuit » : Exil) ou « Keli LeHashem » (« Outil de Dieu » : Délivrance).

Toutes les clés de la Délivrance se trouvent dans l’Exil.

Laurier -> Olivier

Gueoula = Synergie entre la sagesse d’Israel et la force d’Essav.

Fractales, Sefirot, et Enchaînement des Mondes

Une figure fractale est un objet mathématique, telle une courbe ou une surface, dont la structure est invariante par changement d’échelle.

Les fractales nous donnent des indications sur l’Histoire du Monde et les lois qui régissent l’infiniment grand et l’infiniment petit.

A la manière des Sefirot, un objet fractal est un objet dont chaque élément est aussi un objet fractal (similaire à des poupées russes). L’étude des fractales donne des clés à la compréhension de l’enchaînement des mondes.


Le mot « Fractale » vient du latin « Fractus » (« Brisé », « Fracturé »).

Fractale
פרקטל
Guematria = 419
= guematria pleine de la lettre « Teit ».

La lettre Teit symbolise entre autres le Bien car le mot « Tov » (« Bien », « Bon ») commence par cette lettre.
Par sa forme recourbée sur elle-même, Teit représente aussi ce qui est caché, à l’image du Bien qui est caché lors de l’Exil.

Teit a une valeur numérique égale à 9.
Le chiffre 9 a la propriété de toujours se reproduire lui-même lorsqu’on le multiplie par un autre nombre. Il symbolise le bien ne pouvant être détruit.


Création de la fractale du flocon de Koch.

https://fr.wikipedia.org/wiki/Flocon_de_Koch


La fractale de Cesàro (du nom de celui qui l’a découvert pour la première fois, clin d’œil d’Hachem), fait partie des variantes de la courbe fractale du flocon de Koch avec un angle compris entre 60° et 90° (ici 85°).

https://fr.wikipedia.org/wiki/Courbe_de_Koch_%C3%A0_85%C2%B0,_fractale_de_Ces%C3%A0ro


La fractale de Jerusalem correspond au Royaume Franc de Jerusalem. Contrairement aux autres fractales, on obtient un nombre irrationnel quand on calcule son rapport d’homothétie pour l’autosimilarité.

https://fr.m.wikipedia.org/wiki/Cube_de_J%C3%A9rusalem


Sors d’Egypte !


Les Shoshanim (Fleurs de Lys)

אֲנִי לְדוֹדִי וְדוֹדִי לִי, הָרֹעֶה בַּשּׁוֹשַׁנִּים

« Je suis à mon bien-aimé, et mon bien-aimé est à moi, lui le berger parmi les fleurs de lys. » (Cantique des Cantiques / Shir HaShirim 6:3)

Le mot « shoshanim » (pluriel de « shoshannah ») est souvent traduit par « roses » mais il signifie en fait « lys », aussi bien en hébreu ancien qu’en hébreu moderne. La rose, qui ne poussait pas en Israel à l’époque biblique, se dit « vered » en hébreu moderne. Le lys, originaire du Moyen-Orient, était la fleur préférée du roi Salomon. On retrouve des gravures de fleurs de lys sur de nombreux vestiges archéologiques (colonnes, tombeaux, etc.)

Le lys est d’ailleurs à l’origine du symbole de l’étoile de David.

Le mot Shoshanah vient de « Shesh » (six).

Étamines : parties mâle d’une fleur.
Pistil : partie femelle.

http://fr.wikipedia.org/wiki/Fleur

Les six étamines de la fleur de lys correspondent aux six sefirot du visage de Zeir Anpin / Masculin / lettre Vav du Nom YHVH.

Le pistil correspond à la sefira Mal’hout / Féminin / Deuxième Hé du Nom YHVH.

Tout comme la fleur de lys, l’étoile de David est constitué d’un double triangle représentant la connexion entre Dieu et l’Homme / Principe Masculin et Féminin / etc.

La fleur de lys est précisément constituée de 3 pétales (masc.) et de 3 sépales (fém.)

Les sépales du lys sont des tépales, car ils ressemblent aux pétales.

http://fr.wikipedia.org/wiki/S%C3%A9pale

Guematria d’Israel ישראל
= 10 + 300 + 200 + 1 + 30
= 541

100ème nombre premier (100 = unité cosmologique) : 541

Fleur de Lys (Shoshanah) שושנה
= 300 + 6 + 300 + 50 + 5
= 661

541 et 661 sont des nombres étoilés. C’est à dire qu’il est possible de dessiner une étoile en forme de Magen David avec 541 ou 661 points.

LA Fleur de Lys (HaShoshanah) השושנה
Guematria = 666

« Sassoni » (« Ma Joie »)
ששוני
Guematria = 666

Quand on se promène dans les collines de Galilée, on peut observer de nombreuses fleurs de lys poussant au milieu de buissons épineux.

כְּשׁוֹשַׁנָּה בֵּין הַחוֹחִים, כֵּן רַעְיָתִי בֵּין הַבָּנוֹת

« Comme le lys parmi les épines, telle est mon amie parmi les jeunes filles. » (Cantique des Cantiques / Shir HaShirim 2:2)

La langue danoise est liée à la sefirah Gevourah (le Din). En danois, « Lumière » se dit « Lys ».

D’une graine naît une fleur. Puis les étamines fécondent le pistil de leur pollen. Des graines seront alors formées, pour donner naissance à une nouvelle fleur. Et ainsi de suite…

http://www.lessciences.net/lessciences/2.vegetaux2.htm

La Kabbalah enseigne que la sefira Mal’hout devient le Keter du monde qui suit Cet enchaînement des mondes se retrouve dans toute la nature.

http://www.123fleurs.com/Conseils-du-fleuriste/histoire-de-fleurs-le-lys-c214.html

http://fr.wikipedia.org/wiki/Lys


Lys
L’Is
L’Être
Fleur de Lys
Fruit de l’Être

Guematria pleine d’Israel

Guematria pleine d’Israel
ישראל
י Youd = Youd + Vav + Dalet = 10 + 6 + 4 = 20
ש Shin = Shin + Youd + Noun = 300 + 10 + 50 = 360
ר Resh = Resh + Youd + Shin = 200 + 10 + 300 = 510
א Alef = Alef + Lamed + Peh = 1 + 30 + 80 = 111
ל Lamed = Lamed + Mem + Dalet = 30 + 40 + 4 = 74
= 20 + 360 + 510 + 111 + 74
= 1075

 » Dieu adressa la parole à Moïse et dit: « Je suis l’Éternel »  » (Exode / Shemot 6:2)
וַיְדַבֵּר אֱלֹהִים אֶל-מֹשֶׁה וַיֹּאמֶר אֵלָיו אֲנִי יְהוָה
Guematria du verset = 1075

Guematria de Shir HaShirim (Cantique des Cantiques)
שיר השירים
= 300 + 10 + 200 + 5 + 300 + 10 + 200 + 10 + 40
= 1075

Le Cantique des Cantiques dépeint la relation entre Dieu et Israel à travers les paroles de deux fiancés séparés qui se languissent d’amour l’un pour l’autre.

« Le Cantique des Cantiques est la plus magnifique des Écritures Saintes, comme Rabbi Yo’hanan a dit : Tous les livres bibliques sont saints, mais le Cantique des Cantiques, lui, est Kodesh Hakodashim (saint des saints). Et qu’est-ce ? C’est un sanctuaire placé au-dessus de tous les sanctuaires. » (Sefer HaBahir, 174)

http://www.lamed.fr/index.php?id=1&art=186

Souccot

Souccot סֻּכּוֹת
= 60 + 20 + 6 + 400
= 486

וְהָיוּ לִי לְעָם וַאֲנִי אֶהְיֶה לָהֶם לֵאלֹהִים
« Ils seront Mon peuple, et Je serai leur Dieu »
(Jérémie 32:38)
Guematria du verset = 486

Nombres, Noms et Versets Etoilés

Un Nombre étoilé peut être représenté sous la forme d’un polygone étoilé.

http://fr.wikipedia.org/wiki/Nombre_%C3%A9toil%C3%A9

Les premiers nombres étoilés sont : 1, 13, 37, 73, 121, 181, 253, 337, 433, 541, 661, 793, 937, 1093, 1261, 1441, 1633, 1837, 2053…

Un « Nom étoilé » est un mot dont la valeur numérique (Guematria) a pour valeur un Nombre étoilé.

Exemples de Noms étoilés : אחד (E’had) Un = 13 ; אהבה (Ahava) Amour = 13 ; הלב (HaLev) ; Le cœur = 37 החיים ; (Ha’Hayim) La vie = 73 ; …

« Israel » est un Nom étoilé
ישראל
= 10 + 300 + 200 + 1 + 30
= 541

« Esther » est un Nom étoilé
אסתר
= 1 + 60 + 400 + 200
= 661

Le prénom Esther vient de la racine S-T-R סתר qui signifie « caché », « voilé ».

Esther est également proche du mot « stareh » en vieux perse, qui signifie « étoile ».

Esther Star. L’Etoile d’Esther.

Le soleil se cache pour permettre aux étoiles de briller.  Sans obscurité, sans voile, on ne pourrait voir les étoiles.

http://fr.wikipedia.org/wiki/%C3%89toile

Lumière, Couleurs et Photosynthèse

“Dieu est l’essence de la lumière.” “De la nature du récipient qui reçoit la lumière, dépend la forme de celle-ci.” (Rabbi Nahman de Breslev)

« La lumière est particulièrement précieuse. La valeur numérique de « Or » = lumière en hébreu, est équivalente à celle de « Raz » = secret. Celui qui connait le secret de toute chose peut illuminer. » (Le Baal Shem Tov)

« La lumière créée le premier jour permettait de voir d’un bout à l’autre du monde. Dans la génération du déluge et de la génération de la dispersion, les actions des hommes étant corrompus. Dieu leur a retiré cette lumière originelle pour la mettre en réserve pour les futur tsadikim (Justes) »(Rabbi Elazar)

En hébreu, la lettre Ayin a pour valeur 70. Son symbole est l’oeil ce qui relie la lettre directement à la lumière dont l’oeil est le réceptacle. C’est l’organe qui permet la perception du monde et qui est le « miroir de l’âme ».

Ce que l’on perçoit est parfois l’inverse de la réalité : Si l’on superpose des taches de couleur sur une feuille on obtiendra du noir. Mais en réalité, le noir est absence de lumière et le blanc est le mélange de toutes les couleurs. http://fr.wikipedia.org/wiki/Synth%C3%A8se_additive

La lumière originelle est purement spirituelle. La lumière du premier jour de la création est différente de celle que dispensera le soleil au quatrième jour. Le rapport entre ces deux lumières pourrait être comparé à la matérialisation de l’énergie en matière.

La photosynthèse est le processus biologique qui transforme la lumière en vie. Elle fournit la quasi totalité de la matière organique et de l’énergie nécessaires à l’existence des écosystèmes de la planète.
La lumière nous parvient sous forme de photons. Ces photons possèdent un potentiel énergétique différent selon leur longueur d’onde. La photosynthèse active les lumières bleue et rouge, mais la lumière rouge fonctionne mieux que la lumière bleue. Pourquoi ? Car l’énergie transportée par un photon est inversement proportionnelle à la longueur d’onde. Un photon de lumière rouge possède moins d’énergie qu’un photon de lumière bleue. La chlorophylle absorbe bien le rouge et le bleu, mais elle n’absorbe pas bien la lumière verte ce qui lui donne cette couleur.

Le rouge est la couleur de la vie, la couleur du sang, la force qui donne la vie au corps.
En hébreu Adam est apparenté au rouge. Adom = Rouge en hébreu. A l’instar d’une plante, l’homme transforme la lumière en vie. Le bleu est au rouge ce que la lumière est à la vie, l’âme au corps, le chaos à l’ordre, le temps à l’espace. Le peuple d’Edom (ou Esau, Essav, frère de Yaakov) est aussi apparenté au rouge. Esau, c’est l’Occident. C’est Esau qui donne le carburant, l’essence matérielle de ce monde, les progrès techniques, etc.

Le bleu est la couleur du haut, du ciel. Le rouge est la couleur du fond de la terre, de la lave.
Le drapeau d’Israel est bleu et blanc. Un des fils des tsitsits est de couleur bleu (tekhelet).

Les 3 couleurs primaires sont le bleu, le vert et le rouge.

Abraham est assimilé au bleu, Isaac au rouge, et Jacob/Israel au vert. Une plante convertit le bleu en rouge mais reflète la lumière verte.

Le Messie est comparé à une plante (Tsemakh David), c’est un « homme-photosynthèse » qui transforme la lumière divine en vie.

אני רואה את האור … רואה … האור

Or אור
(Lumière)
= 1 + 6 + 200
= 207

Ein Sof אין סוף
(Sans fin)
= 1 + 10 + 50 + 60 + 6 + 80
= 207

Orot אורות
(Lumières)
= 1 + 6 + 200 + 6 + 400
= 613

Quand un objet lumineux s’éloigne de nous, sa lumière perd de l’énergie et est décalée vers le rouge. À l’inverse, quand un objet lumineux se rapproche, sa lumière acquiert de l’énergie et se décale vers le bleu.
Plus la vitesse est grande, plus le changement de couleur est important.

 


Les Nombre 248 et 370

Avraham
אברהם
= 1 + 2 + 200 + 5 + 40
= 248

248 = nombre de commandements positifs
http://fr.wikipedia.org/wiki/613_commandements

Il y a 248 mots dans les trois chapitres du Shema Israel.

« Et Dieu parla » (Vaydaber Hashem)
וידבר יהוה
= 6 + 10 + 4 + 2 + 200 + 10 + 5 + 6 + 5
= 248

Le Shir HaShirim (Cantique des Cantiques) contient 248 lettres Shin + une grande

Propriétés du nombre 248 : http://fr.numberempire.com/248

248 est un nombre intouchable : http://fr.wikipedia.org/wiki/Nombre_intouchable

Avraham était bon envers chaque créature, il n’y avait donc aucune accusation céleste contre lui. Il était vraiment intouchable, Dieu le protégeait à chaque instant (cf. Magen Avraham).

Avraham vécut 175 ans
Somme des diviseurs de 175 (1+5+7+25+35+175)= 248

Les 5 livres de la Torah (Pentateuque) sont :

Bereshit, Shemot, Vayikra, Bamidbar, Devarim

בראשית שמות ויקרא במדבר דברים

Guematria = 2480 = 248 x 10

248 = 370 en base 8 (octal)

« Heureux sois-tu Rabbi (Shimon bar Yohai), car ta Torah s’élève en 370 lumières, qui se réfléchissent en 613 sens » (Haqdamat Sefer HaZohar)

Comme la poussière כעפר (KeAfar) = 20 + 70 + 80 + 200 = 370
וְהָיָה זַרְעֲךָ כַּעֲפַר הָאָרֶץ « Et ta descendance sera comme la poussière de la terre. » (Bereshit / Genèse 28:14)

Entier שלם (Shalem) = 300+30+40 = 370

370 : nombre cubique. 3 au cube + 7 au cube = 27 + 343 = 370

Le Gand Eden réserve « 370 lumières » aux tsadikim (justes). 370 = שע « Sha »

E8 : groupe de symétrie à 248 dimensions
http://fr.wikipedia.org/wiki/E8_(math%C3%A9matiques)

Clé pour comprendre les théories de Grande Unification en physique des particules.

Guematria de Re’hem (Le Ventre Maternel, la Matrice)
רחם
= 248

Il faut « sortir de la matrice » pour acquérir le « Sha » שע, les 370 lumières.


Peretz
פרץ
Guematria = 370




« Sha » (Shin+ Ayin = 370) = les « 370 lumières » du Gan Eden.

« Ma » = le monde d’En-bas

« Chama » signifie « Flamme » en portugais.

« Shama » signifie « Association » en mahorais.

En-Haut + En-Bas = Flamme

Jerusalem

Jerusalem (« Yeroushalayim »)
ירושלים
= 10 + 200 + 6 + 300 + 30 + 10 + 40
= 596

Lieu Saint מקום קדוש
(« Makom Kadosh »)
= 40 + 100 + 6 + 40 + 100 + 4 + 6 + 300
= 596

L’Antipode de Jerusalem et l’interaction de Yah

Coordonnées géographiques exactes du Mont du Temple :
Latitude : 31.778188 Nord
Longitude : 35.23532

http://www.findlatitudeandlongitude.com/antipode-map/

L’îlot sud de Marotiri, en Polynésie Française, est le point géographique le plus éloigné de Jerusalem, l’antipode de Jerusalem.

http://fr.wikipedia.org/wiki/Marotiri

Marotiri est également connu sous le nom de Cuatro-Coronados : « Les Quatre Couronnes ».

Quatre couronnes : la couronne de la Torah, celle du sacerdoce, celle de la royauté, … et celle du « bon nom » (cf. Pirkei Avot)

« Quand viendras-tu Maître ? » « Eimat Ati Mar ? » אימת אתי מר (Sanhedrin 98a)
Mar, l’un des noms du Mashia’h, signifie Maître en araméen.

Le Mashia’h est à la fois très proche et très loin de nous.
Nous devons répandre les secrets de la Torah aux quatre coins de la planète, jusqu’aux endroits les plus éloignés, jusqu’à Marotiri.

« Iles, écoutez-moi, et vous, peuples des contrées lointaines, soyez attentifs ! »
(Isaïe / Yeshayahou – 49:1)

« Ecoutez la parole de l’Eternel, ô nations! Annoncez-la aux îles lointaines dites: « Celui qui disperse Israël saura le rallier, et Il veille sur lui comme le pasteur sur son troupeau. »
(Jérémie / Yrmiyahou 31:10)

Etymologie du mot Polynésie : Du grec ancien πολύς, polus (« nombreux »), et νῆσος nēsos (« île »), littéralement « îles nombreuses »

Polynésia פולינזיה
Poly – Ness – Yah
Les nombreux miracles de Dieu

La présence de Dieu (Yah) est cachée (Esther) derrière chaque chose, chaque événement historique. Le Rav Kook enseigne que le mot Historia signifie « Esther Yah ».

Il est intéressant de retrouver le suffixe « IA » (יה) dans d’innombrables noms de lieux du monde entier (notamment en hébreu et anglais) : Italia, India, Columbia, Russia, Romania, Polynesia, California, Virginia, Australia, Nigeria, Ethiopia, Georgia, Austria, Lithuania,…

http://fr.wiktionary.org/wiki/-ia

YAH
יה
= 10+5
= 15

15 est la valeur numérique de la constante de couplage de l’interaction forte.

L’interaction forte lie les quarks dans les nucléons, ici dans un proton.

http://fr.wikipedia.org/wiki/Interaction_forte

L’interaction forte est la plus forte des interactions fondamentales. Son intensité ne diminue pas avec la distance.


Polynésie
פולינזיה
Guematria pleine = 386
פא וו למד יוד נון זין יוד הא
= guematria de « Yeshoua » (« Salut »)


« Taiti » טעיתי signifie « Je me suis trompé » en hébreu.

Quand on ajoute le Hé, la Malkhout, cela donne « Tahiti ».



Neshama / Oignon / Ombre

« La Divinité est tout. Tout est Divinité. Un Juif n’est jamais abandonné. Là où il se trouve, Dieu l’accompagne. « Dieu est ton ombre ». Une ombre reprend tous les mouvements de l’homme. De même, Dieu agit envers l’homme comme cet homme se comporte envers Lui. » (Baal Shem Tov)

Le Ari Zal compare la neshama (l’âme) a un oignon. La neshama est composée d’un nombre illimité de couches. Ce sont les « vêtements de l’âme ».

La neshama acquiert par la Torah et les mitzvot de nouveaux vêtements, elle se renforce. Inversement, de mauvaises actions les retranchent.

וַיֹּאמֶר אֱלֹהִים נַעֲשֶׂה אָדָם בְּצַלְמֵנוּ
« Dieu dit: Faisons l’homme à notre image » (Bereshit / Genèse 1:26)
« A notre image » = « Betsalmenou »

Tsal / Tsèle (צַלְ) signifie « Ombre ». Selon certains avis il est préférable de traduire le verset ainsi : « Faisons l’homme dans notre ombre »

Dieu agit avec l’Homme comme s’Il était son ombre, selon ses actions.

« Oignon » en hébreu = Betsel (בצל) = « Dans l’ombre »

En français, les mots « oignons » et « un » ont la même racine. ( ūniōnem -> unus)

http://fr.wiktionary.org/wiki/oignon


Même l’oignon a des titsits… 🙂

Ombre (Tsel)
צל
= 90 + 30
= 120

Le Prophète Eli (Elyahou HaNavi)
אליהו הנביא
= 1 + 30 + 10 + 5 + 6 + 5 + 50 + 2 + 10 + 1
= 120

Elyahou HaNavi agit dans l’ombre…

http://fr.wikipedia.org/wiki/Oignon

http://fr.wikipedia.org/wiki/Ombre

Le Nombre 2236

יהוה
Nom de Dieu YHVH
= 10 + 5 + 6 + 5
= 26

אלהים
Nom de Dieu ELOHIM
= 1 + 30 + 5 + 10 + 40
= 86

26 (YHVH) x 86 (Elohim) = 2236

וְלֹא-קָם נָבִיא עוֹד בְּיִשְׂרָאֵל, כְּמֹשֶׁה, אֲשֶׁר יְדָעוֹ יְהוָה, פָּנִים אֶל-פָּנִים

« Mais il n’a plus paru, en Israël, un prophète tel que Moïse, avec qui le Seigneur avait communiqué face à face. » (Devarim / Deutéronome 34:10)
Guematria du verset = 2236

שְׁמַע, יִשְׂרָאֵל: יְהוָה אֱלֹהֵינוּ, יְהוָה אֶחָד
« Ecoute, Israël : l’Éternel est notre Dieu, l’Éternel est Un ! »
(Devarim / Deutéronome 6:4)

Shema Israel = 25 lettres
25 = 5 x 5
√5 = 2,236

√5 x 5 = 11,18…

Guematria du Shema Israel
= 1118
= 2236 / 2

גדול Gadol (Grand)
= 3 + 4 + 6 + 30
= 43
43 x 26 (YHVH) = 1118

יְהוָה הוֹשִׁיעָה: הַמֶּלֶךְ, יַעֲנֵנוּ בְיוֹם-קָרְאֵנוּ
« Eternel, viens à notre secours ! Que le Roi nous exauce le jour où nous l’invoquons ! » (Tehilim / Psaumes 20:10)
Guematria = 1118

הֵמָּה יִשְׂאוּ קוֹלָם, יָרֹנּוּ; בִּגְאוֹן יְהוָה, צָהֲלוּ מִיָּם
« Ceux-là élèveront la voix pour chanter, et, du côté de l’Ouest, éclateront en cris de joie devant la grandeur de l’Eternel. » (Yeshayahou / Isaïe 24:14)
Guematria = 1118

כִּי תִשָּׂא אֶת-רֹאשׁ בְּנֵי-יִשְׂרָאֵל
« Quand tu feras le dénombrement général des enfants d’Israël… » (Shemot / Exode 30:11)
Guematria = 1118

הֲיֵלְכוּ שְׁנַיִם, יַחְדָּו, בִּלְתִּי, אִם-נוֹעָדוּ
« Deux hommes marchent-ils ensemble, s’ils ne se sont pas entendus d’avance ? » (Amos 3:3)
Guematria = 1118

2236ème verset de la Torah :

« Médite et exécute, selon le plan qui t’est indiqué sur cette montagne. » (Exode 25:40)
וּרְאֵה וַעֲשֵׂה: בְּתַבְנִיתָם אֲשֶׁר אַתָּה מָרְאֶה בָּהָר

Couples

Le monde a été créé par l’union des principes masculins et féminins et la rédemption finale ne s’obtiendra que par elle.

Adam
אדם
= 1 + 4 + 40
45

‘Hava
חווה
= 8 + 6 + 6 +5
= 25

Adam + ‘Hava = 45 + 25 = 70

70 familles empruntent 70 chemins différents au sein de la Grande Famille de l’Humanité.

Somme des diviseurs du nombre 70 = 1 + 2 + 5 + 7 + 10 + 14 + 35 + 70
= 144 (Nombre de Fibonacci)

וַיִּטַּע יְהוָה אֱלֹהִים גַּן בְּעֵדֶן מִקֶּדֶם וַיָּשֶׂם שָׁם אֶת הָאָדָם אֲשֶׁר יָצָר
« L’Éternel-Dieu planta un jardin en Éden, vers l’orient (miKedem), et y plaça l’homme qu’il avait façonné. » (Bereshit / Genèse 2:8)

Kedem
קדם
= 100 + 4 + 40
= 144

70ème nombre premier : 349

Le paradis (HaPardès)
הפרדס
= 5 + 80 + 200 + 4 + 60
= 349

Avraham
אברהם
= 1 + 2 + 200 + 5 + 40
= 248

Sarah
שרה
= 300 + 200 + 5
= 505

Avraham + Sarah = 248 + 505 = 753

Amour de Dieu (Ahavat HaShem)
אהבת השם
= 1 + 5 + 2 + 400 + 5 + 300 + 40
= 753

Des miracles et des merveilles (Nissim veNiflaot)
ניסים וניפלאות
= 50 + 10 + 60 + 10 + 40 + 6 + 50 + 10 + 80 + 30 + 1 + 6 + 400
= 753

Avraham et Sarah ont révélé l’Amour de Dieu à l’Humanité. L’Amour de Dieu produit des miracles et des merveilles.

Somme des diviseurs de 753 = 1 + 3 + 251 + 753 = 1008

רָם עַל-כָּל גּוֹיִם יְהוָה עַל הַשָּׁמַיִם כְּבוֹדוֹ
« L’Eternel est élevé au-dessus de tous les peuples, Sa gloire dépasse les cieux. »
(Tehilim / Psaumes 113:4)
Guematria du verset = 1008

1008 est également la somme des diviseurs de 913 ( 1 + 11 + 83 + 913)

Bereshit
בראשית
= 2 + 200 + 300 +10 + 400
= 913

Yts’hak (Isaac)
יצחק
= 10 + 90 + 8 + 100
= 208

Rivkah (Rebecca)
רבקה
= 200 + 2 + 100 + 5
= 307

Yts’hak + Rivkah = 208 + 307 = 515

Tefilah (Prière)
תפלה
= 400+80+30+5
= 515

Yaakov (Jacob)
יעקב
= 10+70+100+2
= 182

Leah
לאה
= 30+1+5
= 36

Yaakov + Leah = 182+36 = 218

Briah (Création)
בריאה
= 2+200+10+1+5
= 218

Yaakov
יעקב
= 10 + 70 + 100 + 2
= 182

Ra’hel
רחל
= 200 + 8 + 30
= 238

Yaakov + Ra’hel = 182 + 238 = 420

L’homme entier (Adam HaShalem)
אדם השלם
= 1 + 4 + 40 + 5 + 300 + 30 + 40
= 420

Vers le ciel (LeShamayim)
לשמים
= 30 + 300 + 40 + 10 + 40
= 420

11 ‘Heshvan : Hiloula (anniversaire du décès) de Rah’él Iménou (notre matriarche Rachel)

יא בחשון
= 10 + 1 + 2 + 8 + 300 + 6 + 50
= 377 (Nombre de Fibonacci)

Somme des diviseurs du nombre 377 = 1 + 13 + 29 + 377 = 420


שמואל ושרה = 888

Le Nombre 112

112 est la valeur pleine avec kollel (+1) de la lettre Aleph, première lettre de l’alphabet hébraïque représentant le chiffre 1.

יהוה
YHVH
= 10 + 5 + 6 + 5
= 26

אלהים
ELOHIM
= 1 + 30 + 5 + 10 + 40
= 86

יהוה אלהים
YHVH (26) + ELOHIM (86) = 112

אני יהוה (Ani Adonai) « Je suis l’Eternel » est écrit 112 fois dans la Torah.

וְהָיָה יְהוָה לְמֶלֶךְ עַל-כָּל-הָאָרֶץ; בַּיּוֹם הַהוּא יִהְיֶה יְהוָה אֶחָד וּשְׁמוֹ אֶחָד
« L’Eternel sera roi sur toute la terre; en ce jour, l’Eternel sera un et unique sera son nom. » (Zacharie 14:9) Guematria du verset = 1127

Un nombre premier est un entier naturel qui admet exactement deux diviseurs distincts entiers et positifs (qui sont alors 1 et lui-même).
112ème nombre premier : 613 (Nombre de Mitzvot)

Somme des diviseurs du nombre 112
= 1 + 2 + 4 + 7 + 8 + 14 + 16 + 28 + 56
= 248 (Nombre de mitzvot positives)

112 est le 7ème nombre heptagonal (un heptagone a 7 côtés).

« HaBnei Adam » (« Les Êtres Humains »)
הבני אדם
Guematria = 112

Le 112ème verset de la Torah correspond à la naissance d’Enosh (Bereshit 5:6).

Guematria de Shalom שלום
en transformation ATBASH
= 2 + 20 + 80 +10
= 112

Guematria de Mashia’h משיח
en transformation ATBASH
= 10 + 2 + 40 + 60
= 112

Guematria de Mashia’h משיח
= 40 + 300 + 10 + 8
= 358

Suite de Fibonacci : 0, 1, 1, 2, 3, 5, 8, …

0 ; 1 ; 0 + 1 = 1 ; 1 + 1 = 2 ; 1 + 2 = 3 ; 2 + 3 = 5 ; 3 + 5 = 8 ; etc.

http://fr.wikipedia.org/wiki/Suite_de_Fibonacci

La neshama se loge dans le cerveau, le roua’h dans le cœur, le nefesh dans le foie. (Cf « 70 Arrangements du Ram’hal », 70ème arrangement)

Cerveau (Moakh)
מוח
= 40 + 6 + 8
= 54

Coeur (Lev)
לב
= 30 + 2
= 32

Foie (Kaved)
כבד
= 20 + 2 + 4
= 26

Cerveau + Cœur + Foie = 112

EHYEH correspond à la sefirah de Keter

YHVH à Tiferet

ADONAI à Malkhout

EHYE (21) + YHVH (26) + ADONAI (65) = 112

יבק
YABOK
= 10 + 2 + 100
= 112

וַיָּקָם בַּלַּיְלָה הוּא, וַיִּקַּח אֶת-שְׁתֵּי נָשָׁיו וְאֶת-שְׁתֵּי שִׁפְחֹתָיו, וְאֶת-אַחַד עָשָׂר, יְלָדָיו; וַיַּעֲבֹר, אֵת מַעֲבַר יַבֹּק.
« Il (Yaakov) se leva, quant à lui, pendant la nuit; il prit ses deux femmes, ses deux servantes et ses onze enfants et traversa le Yabok. » (Bereshit / Genèse 32:23)

Mashia’h et Na’hash (serpent) ont la même guematria (358).

Serpent (Na’hash) נחש
= 50+8+300
= 358

En Kabbalah, le Mashia’h est comparé à un « serpent de lumière ».

C’est Mashia’h qui réalise l’union entre les Noms de Dieu YHVH et Elohim.

Vie (‘Hai) = חי Transformation du mot ‘Hai en Atbash = ‘Het -> Same’h ; Youd -> Mem = SaM ס »מ (= Samael, le serpent, l’ange de la mort).
« Sam » en hébreu veut dire « poison » / « drogue ». Samael, le Satan, est appelé le « poison de Dieu ».
En effet, Dieu, dans sa bonté infinie, a dû comme « s’empoisonner » pour créer le « mal ».
A l’origine, le mot « pêché » s’écrivait avec les lettres Same’h et Noun (ס »נ) Same’h pour « Sam » (Poison) et Noun pour « Nahash » (Serpent).
Samael a objecté devant Dieu, expliquant que l’Homme n’aura pas de libre-arbitre si le mot pêché est directement lié au poison et au serpent.
Dieu a alors changé le mot par la transformation Atbash : Same’h ס -> ‘Het ח Noun נ -> Tet ט חט (‘Het) = pêché.

Car le monde sera réparé dans l’espace et dans le temps, en remontant jusqu’à la première faute d’Adam, la faute du serpent.

Les effets du Poison auront disparu et l’Homme sera devenu comme un Poisson dans l’Eau de la Présence Divine.

L’obscurité sera transformée en lumière, le poison en remède.

Pharmacie / Far Messie / Phare Messie

112 Un-Un-bium

« Le souffle de Dieu planait au-dessus de la surface des eaux » (Genèse / Bereshit 1:2)

Le « Souffle de Dieu » est une allusion au Machiah.

Le Souffle de Dieu (Roua’h Elohim)
רוּחַ אֱלֹהִים
= 200+6+8+1+30+5+10+40
= 300

YHVH en Gematria Atbash
יהוה
= 40 + 90 + 80 + 90
= 300

« Raal » (« Poison »)
רעל
Guematria = 300 (Mispar Boneh = 770)

Lettre Shin / Sin / ש / כפר

« Intègre le nom Elohim dans le tétragramme YHVH pour comprendre qu’ils sont Un et indivisible. » (Zohar)

« Le secret du Mauvais Serpent est de descendre de l’En-haut vers l’en bas en nageant à la surface des eaux amères. Ce serpent habite dans le côté gauche, mais il existe par ailleurs un Serpent de Vie, habitant le côté droit. » (Zohar)

« Elohim fit deux grands luminaires » (Genèse 1:16)
« fit » signifie agrandir et restaurer l’univers de façon parfaite. » (Zohar)

« Les deux grands luminaires » à l’origine étaient liés, ne faisaient qu’un, secret du nom complet unifié « YHVH Elohim ». » (Zohar)

« Les grands luminaires » on été créés selon ce nom afin d’être désignés par le nom universel מצפצ (YHVH en Atbash).

Unification de YHVH et Elohim, des 2 Grands Luminaires, de l’En Haut et de l’En Bas.

U-Lys Revient




La Suite de Fibonacci

Néant = 0
Création = 1

Ensuite, tout est possible …

 

0, 1, 1, 2, 3, 5, 8, 13, 21, 34, 55, 89, 144, 233, 377, 610, 987, 1597, 2584, 4181,…

“La volonté de Dieu se trouve en chaque chose.” (Rabbi Nahman de Breslev)

http://fr.wikipedia.org/wiki/Suite_de_Fibonacci

Les tableaux suivants montrent des mots et l’ensemble des versets de la Torah ayant la même valeur numérique que les nombres de Fibonacci.

Cliquez pour agrandir.

Il est intéressant de noter qu’il y a exactement 25 versets dans la Torah qui ont la même valeur qu’un des nombres de la suite de Fibonacci. 25 comme le nombres de lettres du Shema Israel.

Aucun verset du Tanakh (Bible) ne correspond aux nombres de Fibonacci inférieurs à 377.

Les livres qui contiennent le plus de versets équivalents à des nombres de Fibonacci sont les livres des prophètes Jérémie et Samuel.

Shmouel (Samuel) est le seul prénom biblique égal à un nombre de Fibonacci.
שמואל
= 300 + 40 + 6 + 1 + 30

La Rosée

כִּי טַל אוֹרֹת טַלֶּךָ, וָאָרֶץ, רְפָאִים תַּפִּיל

« Oui, pareille à la rosée du matin (Tal Orot) est ta rosée : grâce à elle, la terre laisse échapper ses ombres. » (Yeshayahou / Isaïe 26:19)

Lumières אורות (Orot)
= 1 + 6 + 200 + 6 + 400
= 613


Calcul du point de rosée

http://fr.wikipedia.org/wiki/Point_de_ros%C3%A9e

112…

http://fr.wikipedia.org/wiki/Ros%C3%A9e

Extrait des « 70 Tikounim » du Ram’hal (Première introduction):

« Ta rosée » c’est le nom יוד הא ואו qui est dans la Sagesse cachée (‘Hokhmah Stimaa)

Tal (rosée), comme le nom יוד הא ואו , fait 39 en valeur numérique. C’est la rosée de résurrection.

« Le mot Tal a pour valeur numérique 39, soit la guematria du Nom qui vient donner vie à la Shekhinah » (Tikounei Zohar Introoduction 2, 17b)

C’est pourquoi « ta rosée est une rosée de lumières » (Isaïe 26:19). Deux fois Tal (Rosée = 39) font Le’hem (Pain = 78). Ce pain mystérieux, c’est la manne pour qui le verset dit : « Je vais faire pleuvoir pour vous une nourriture céleste (manne) » (Exode 16:4)

La lumière qui sort du Grand Visage (Ari’h Anpin) est appelée rosée. Lorsqu’elle sort des cerveaux du petit Visage (Zeir Anpin), elle prend le nom de manne, puis dans le plan de Malkhout elle devient du pain.

Ce secret est contenu dans « une couche de rosée au-dessus, une couche de rosée en dessous, et du pain au milieu » (Talmud Yoma 75b)

La Neige

לְכוּ נָא וְנִוָּכְחָה יֹאמַר יְהוָה אִם-יִהְיוּ חֲטָאֵיכֶם כַּשָּׁנִים כַּשֶּׁלֶג יַלְבִּינוּ אִם-יַאְדִּימוּ כַתּוֹלָע כַּצֶּמֶר יִהְיו

« Oh ! Venez, réconcilions-nous, dit l’Eternel ! Vos péchés fussent-ils comme le cramoisi, ils peuvent devenir Blancs comme Neige. » (Isaïe / Yeshayahou 1:18)

Qui n’a jamais été émerveillé par la beauté de la ville ou de la campagne couverte de neige ? L’Homme est naturellement attiré par la sérénité et la blancheur de la neige, car elle a la capacité de couvrir les impuretés de la vie et de nous rappeler notre propre pureté.

Neige (Sheleg)
שלג
= 300 + 30 + 3
= 333

Guematria pleine de la lettre א Alef
אלף
= 1 + 30 + 80
= 111

Sheleg est la guematria de trois fois la lettre alef.
Il est écrit : « Le roi Salomon parlait par 3000 métaphores » (Rois 1 / Melakhim 5:12)
« Elef » אלף s’écrit comme « Alef » et signifie 1000 en hébreu
Elef = Alef = 3000 métaphores
Le mot sheleg, la neige, est donc lié au concept de métaphore.
Le sens mystique de la neige, c’est sa qualité d’intermédiaire entre la terre et le ciel, entre la terre et l’eau, entre l’énergie divine et l’énergie de l’univers physique.

La prochaine fois que vous verrez des flocons, n’oubliez pas que vous êtes témoin d’un baiser – un baiser Divin.

« Les commandants des milliers de l’armée, les chefs de milliers et les chefs de centaines, s’approchèrent de Moïse. » (Nombres / Bamidbar 31:48)
וַיִּקְרְבוּ אֶל מֹשֶׁה הַפְּקֻדִים אֲשֶׁר לְאַלְפֵי הַצָּבָא שָׂרֵי הָאֲלָפִים וְשָׂרֵי הַמֵּאוֹת
Guematria du verset = 3333

« De la plante du pied jusqu’à la tête » (Isaïe / Yechayahou 1:5)

Kaf Regel (Plante du Pied)
כף רגל
Guematria = 333

נֵר יְהוָה נִשְׁמַת אָדָם חֹפֵשׂ כָּל חַדְרֵי בָטֶן
« L’âme de l’homme est un flambeau divin, qui promène ses lueurs dans les replis du cœur. » (Proverbes du Roi Salomon 20:27)
« Dans les replis du cœur »
כָּל חַדְרֵי בָטֶן
= 20 + 30 + 8 + 4 + 200 + 10 + 2 + 9 + 50
= 333

לְךָ אָמַר לִבִּי בַּקְּשׁוּ פָנָי אֶת פָּנֶיךָ יְהוָה אֲבַקֵּשׁ
« En ton nom mon cœur dit : « Recherchez ma face ! » c’est ta face que je recherche, ô Seigneur ! » (Psaumes du Roi David 27:8)
« En ton nom mon cœur dit »
לְךָ אָמַר לִבִּי
= 30 + 20 + 1 + 40 + 200 + 30 + 2 + 10
= 333

Guematria de « HaZohar » (« La Splendeur ») en AtBash = 333
הזוהר

Moshe Rabbenou portait un « masque » (מַסְוֶה) afin de cacher la lumière qui irradiait de sa face.
Le mot apparaît dans 3 versets consécutifs (Exode / Shemot 34: 33, 34, et 35)

Masque / Voile
מַסְוֶה
= 40 + 60 + 6 + 5
= 111

x 3 = 333

333 est le 26ème nombre triangulaire tronqué
a(n)=n*(n+1)/2-18
https://oeis.org/A051938
http://en.wikipedia.org/wiki/Truncated_triangular_trapezohedron

Les Alpes. Les Alefs.

Pluie (Gueshem)
גשם
= 3 + 300 + 40
= 343

Neige (333) + Pluie (343) = 676
= YHVH (26) x YHVH (26)

Mena’hem Mendel Schneerson, Le Rabbi de Loubavitch.
Schneer = « Neige » en Yiddish

Pirké DéRabbi Eliezer (le plus vieux des MidraShim), chapitre 3 :  » Par quoi a été créée la terre ? Par la neige qui se trouve sous le Trône de Gloire, comme il est écrit dans Job 37:6 : ‘car Il a dit à la neige qu’elle soit la terre’. Cette neige est en fait un ‘habit de la divinité »‘comme il est écrit dans Daniel 7:9 : ‘De cet habit sort une lumière qui est la lumière de la Torah’. « 

« Comme la NEIGE et la PLUIE, une fois descendues du ciel, n’y retournent pas avant d’avoir humecté la terre, de l’avoir fécondée et fait produire, d’avoir assuré la semence au semeur et le pain au consommateur, telle est MA PAROLE. » (Isaïe / Yechayahou 55:10)

Seul un verset du Tanakh a pour valeur numérique 676, il s’agit du premier verset du premier chapitre du premier Livre des Rois :

וְהַמֶּלֶךְ דָּוִד זָקֵן, בָּא בַּיָּמִים; וַיְכַסֻּהוּ, בַּבְּגָדִים, וְלֹא יִחַם, לוֹ
« Le roi David était vieux, chargé de jours; on l’enveloppait de vêtements, sans qu’il en fût réchauffé. » (Rois 1 / Melakhim 1:1)

« Le premier qui sortit était ADMONI et tout son corps pareil à une pelisse; on lui donna le nom d’Essav. » (Bereshit / Genèse 25:25)

« On le fit donc venir. Or, il était ADMONI, avec cela de beaux yeux et bonne mine… Et Dieu dit à Samuel: « Va, oins-le, c’est lui! » » (Samuel 16:12)

Admoni (peut se traduire par « roux », « vermeil », « orange »,…) est un adjectif qui, dans la Torah, qualifie à la fois Essav et David HaMelekh.

Admoni

אדמוני

= 1 + 4 + 40 + 6 + 50 + 10

= 111

111

« Je suis ce que Je suis »

Ehyeh Asher Ehyeh אֶֽהְיֶה אֲשֶׁר אֶֽהְיֶה

אאא

Nais-Je



#Alphand