Archives de catégorie : Astronomie

Jupiter

Jupiter
יופיטר
Guematria ordinale = 72 = 3x 26 (YHVH) = « Shem Av »
Guematria = 315

= guematria de « HaYesh » (« Le Yesh »)
היש

= « HaKir » (« Le Mur »)
הקיר


En Kabbalah, Jupiter correspond à la Sefira Malkhout (Royauté).

Il faut en effet briser le « mur du Yesh » pour accéder au « Ayin » et ainsi réunir l’En Haut et l’En Bas.


Jupiter / Yofi Terre / Youpi Terre


Saturne

« Saturne » se dit « Shabbetai » en hébreu.
שבתאי
Guematria = 713

= guematria de « Teshouva » (« Retour », « Repentance »)
תשובה

#Anneau #Alliance


« Alliance » (« Brit »)
ברית
Guematria avec le kolel (+1) = 613


Saturne est la sixième planète du Système solaire par ordre de distance au Soleil.

L’hexagone de Saturne est un motif nuageux hexagonal qui tourne en permanence au-dessus du pôle Nord.

Le Dragon

Tout le développement de l’Histoire de l’Humanité conduit à un seul but : délivrer la Présence divine (« Shekhinah ») en exil.

La Shekhinah peut être représentée par une princesse endormie ou prisonnière, d’un dragon par exemple. C’est là l’origine des contes de fées pour enfants.


Le centre de la circonférence décrite par le pôle Nord céleste en 26 000 ans (pôle Nord de l’écliptique), se situe dans la constellation du Dragon.

Durant l’Antiquité, l’étoile Alpha (ou Thuban), se situait près du pôle Nord céleste et était l’étoile polaire.


C’est en observant l’étoile Gamma (ou Eltanin), la tête du Dragon, que James Bradley a découvert le phénomène d’aberration de la lumière en 1795.


Dans la mythologie grecque, le Dragon est le gardien du Jardin des Hespérides et son célèbre arbre aux pommes d’or.


Dragon

דרגון

Guematria = 263

= guematria de « Lehem HaPanim » (« Pains de Propositions »), qui représentent la Rigueur.

לחם הפנים


Guematria sidouri = 58 = Noun + ‘Het

Na’h

Na’hash


Guematria AvGad de « Dragon » (Aleph devient Beth, Beth devient Guimel, etc.) = 376

Guematria Akhas Beta (liée à Zeir Anpin) = 376

Guematria de « Shalom » = 376

שלום


Drako / Derekh


Les calculs des cycles astronomiques et des valeurs numériques des mots (guematria) sont les condiments de la sagesse.

(Rabbi Eliezer ben Hisma)

Le Goéland, les Poissons et la Pierre Vivante

Le mot Goéland est similaire au mot « Goel » (גואל) en hébreu qui signifie « Délivreur » / « Libérateur ».

A l’image du Goéland, le Goel « attrape les poissons » (fin de l’Ère du Poisson) avant de passer à l’Ère du Verseau.

Le Goel est tel une « Pierre Vivante »

« Pierre » se dit « Even » en hébreu et est formé des lettres Aleph, Beth, et Noun.

Les 2 premières lettres forment le mot « Av » qui signifie « Père ».

Les 2 dernières lettres forment le mot « Ben » qui signifie « Fils ».

La Pierre Vivante, c’est le Père et le Fils réunis.

Jonathan (« Yonathan ») signifie « Dieu a donné »

Living Stone = « Pierre Vivante » en anglais

Jonathan Livingston le Goéland = Dieu a donné la Pierre Vivante, le Goel.

Le Chant des Planètes

« Les planètes se meuvent selon des ondes musicales. »  (Ram’hal, Adir Bamarom, p.40)

Chaque planète, chaque étoile a sa propre mélodie. Voir à ce sujet « Le livre des égarés » du Rambam (Deuxième partie, chapitre 8)

« La mélodie du Soleil est si belle, que l’homme mourrait aussitôt en l’entendant s’il n’avait pas les oreilles « bouchées ». » (Zohar, Vayakel)

Son de la Terre :

Son de Jupiter :

Dans son livre Harmonices Mundi, Johannes Kepler, célèbre pour avoir confirmé la théorie copernicienne, disserte des proportions merveilleuses entre certains nombres, des rapports entre la musique et les mouvements des corps célestes : Saturne et Jupiter font la basse, Mars le ténor, la Terre et Vénus le haute-contre, et Mercure le baryton.