L’Ethymologie du mot « Franc » et le Nom « Peretz »

Le mot « Franc » vient du latin « francus » qui signifie « libre », sous-entendu pour avoir échappé à la domination romaine au premier siècle.

Mais ceci est une interprétation postérieure. Le mot « franc » vient de la racine indo-européenne « preg », qui signifie « hardi », « audacieux », « courageux ».

Ce mot est à rattacher avec l’anglo-saxon « franca » qui signifie « javelot » , « lance ». Il est également à rattacher aux vieux norrois (langue scandinave) « frekkr » qui signifie « hardi », « courageux », « intrépide ».

Il est intéressant de noter la similitude entre le sens originel du mot franc et l’explication du Rabbi de Loubavitch sur le sens du mot « Tsarfat » en hébreu. Le mot Tsarfat contient en effet le nom de Peretz, (fils de Yéhouda et petit-fils de Yaacov).

Et il arriva, au temps où elle accoucha, que voici, il y avait des jumeaux dans son ventre.
Et il arriva, comme elle accouchait, que [l’un d’eux] tendit la main. Et la sage-femme la prit et attacha à sa main un fil écarlate, en disant : Celui-ci sort le premier.
Et il arriva, comme il retira sa main, que voici, son frère sortit. Et elle dit : Quelle brèche tu as faite ! La brèche est sur toi ! Et on l’appela du nom de Pérets. (Genèse 38:27-29)

Peretz, l’ancètre du Messie, s’appelle ainsi car il a « percé », « fait un brèche » par son hardiesse. La tradition juive nomme ainsi le messie « Ben Peretz », « le fils de Peretz ». Comme Peretz le Messie est un homme d’action. Il d’ailleurs faux de traduire le mot « Machiah » (Messie en hébreu) par « oint ». Son sens véritable est « celui qui oint » les autres, celui qui est au commencement pour oindre les autres.

À l’origine, les Francs saliens venaient notamment des Pays-BAS actuels.

Monde Latin (ROME) Vs Monde Germanique (GERMANIA)

La Guémara (Talmud) (Méguila 6b), parle de Germania shel Edom et de Rome, et de la guerre entre les 300 chefs de Germania et les 365 chefs de Rome. Si Germania et Edom se réunissent sous l’autorité d’un chef, le monde serait dévasté.

Clovis et les Francs ont précisément réussis à réunir ces 2 peuples, ces 2 cultures.

Le mot Peretz ressemble également phonétiquement à Paris, qui a pour étymologie le nom du peuple des Parisii, mais qui est identique au nom de Paris, ce héros de la mythologie grecque qui décocha une flèche sur le talon d’Achille lors de la guerre de Troie.

La ville de Paris Paris, capitale de la France, est le pays à partir duquel naîtra une révolution qui percera les derniers remparts de l’exil et transformera le chaos en harmonie universelle.

« Avant que fraîchisse le jour et que s’effacent les ombres, je me dirigerai vers le mont de la myrrhe, vers la colline de l’encens. » (Cantique des Cantiques 4:6)

Myrrhe = מור = Frankincense (en anglais, dérivé du vieux français Franc Encens)

Myrrhe vient du latin Myrrah, qui vient lui même de la racine sémitique signifiant « être amer ».

La Myrrhe est l’un des principaux composants de l’huile d’onction.