La Neige

לְכוּ נָא וְנִוָּכְחָה יֹאמַר יְהוָה אִם-יִהְיוּ חֲטָאֵיכֶם כַּשָּׁנִים כַּשֶּׁלֶג יַלְבִּינוּ אִם-יַאְדִּימוּ כַתּוֹלָע כַּצֶּמֶר יִהְיו

« Oh ! Venez, réconcilions-nous, dit l’Eternel ! Vos péchés fussent-ils comme le cramoisi, ils peuvent devenir Blancs comme Neige. » (Isaïe / Yeshayahou 1:18)

Qui n’a jamais été émerveillé par la beauté de la ville ou de la campagne couverte de neige ? L’Homme est naturellement attiré par la sérénité et la blancheur de la neige, car elle a la capacité de couvrir les impuretés de la vie et de nous rappeler notre propre pureté.

Neige (Sheleg)
שלג
= 300 + 30 + 3
= 333

Guematria pleine de la lettre א Alef
אלף
= 1 + 30 + 80
= 111

Sheleg est la guematria de trois fois la lettre alef.
Il est écrit : « Le roi Salomon parlait par 3000 métaphores » (Rois 1 / Melakhim 5:12)
« Elef » אלף s’écrit comme « Alef » et signifie 1000 en hébreu
Elef = Alef = 3000 métaphores
Le mot sheleg, la neige, est donc lié au concept de métaphore.
Le sens mystique de la neige, c’est sa qualité d’intermédiaire entre la terre et le ciel, entre la terre et l’eau, entre l’énergie divine et l’énergie de l’univers physique.

La prochaine fois que vous verrez des flocons, n’oubliez pas que vous êtes témoin d’un baiser – un baiser Divin.

« De la plante du pied jusqu’à la tête » (Isaïe / Yechayahou 1:5)

Kaf Regel (Plante du Pied)
כף רגל
Guematria = 333

נֵר יְהוָה נִשְׁמַת אָדָם חֹפֵשׂ כָּל חַדְרֵי בָטֶן
« L’âme de l’homme est un flambeau divin, qui promène ses lueurs dans les replis du cœur. » (Proverbes du Roi Salomon 20:27)
« Dans les replis du cœur »
כָּל חַדְרֵי בָטֶן
= 20 + 30 + 8 + 4 + 200 + 10 + 2 + 9 + 50
= 333

לְךָ אָמַר לִבִּי בַּקְּשׁוּ פָנָי אֶת פָּנֶיךָ יְהוָה אֲבַקֵּשׁ
« En ton nom mon cœur dit : « Recherchez ma face ! » c’est ta face que je recherche, ô Seigneur ! » (Psaumes du Roi David 27:8)
« En ton nom mon cœur dit »
לְךָ אָמַר לִבִּי
= 30 + 20 + 1 + 40 + 200 + 30 + 2 + 10
= 333

Moshe Rabbenou portait un « masque » (מַסְוֶה) afin de cacher la lumière qui irradiait de sa face.
Le mot apparaît dans 3 versets consécutifs (Exode / Shemot 34: 33, 34, et 35)

Masque / Voile
מַסְוֶה
= 40 + 60 + 6 + 5
= 111

x 3 = 333

333 est le 26ème nombre triangulaire tronqué
a(n)=n*(n+1)/2-18
https://oeis.org/A051938
http://en.wikipedia.org/wiki/Truncated_triangular_trapezohedron

Les Alpes. Les Alefs.

Pluie (Gueshem)
גשם
= 3 + 300 + 40
= 343

Neige (333) + Pluie (343) = 676
= YHVH (26) x YHVH (26)

Mena’hem Mendel Schneerson, Le Rabbi de Loubavitch.
Schneer = « Neige » en Yiddish

Pirké DéRabbi Eliezer (le plus vieux des MidraShim), chapitre 3 :  » Par quoi a été créée la terre ? Par la neige qui se trouve sous le Trône de Gloire, comme il est écrit dans Job 37:6 : ‘car Il a dit à la neige qu’elle soit la terre’. Cette neige est en fait un ‘habit de la divinité »‘comme il est écrit dans Daniel 7:9 : ‘De cet habit sort une lumière qui est la lumière de la Torah’. « 

« Comme la NEIGE et la PLUIE, une fois descendues du ciel, n’y retournent pas avant d’avoir humecté la terre, de l’avoir fécondée et fait produire, d’avoir assuré la semence au semeur et le pain au consommateur, telle est MA PAROLE. » (Isaïe / Yechayahou 55:10)

Seul un verset du Tanakh a pour valeur numérique 676, il s’agit du premier verset du premier chapitre du premier Livre des Rois :

וְהַמֶּלֶךְ דָּוִד זָקֵן, בָּא בַּיָּמִים; וַיְכַסֻּהוּ, בַּבְּגָדִים, וְלֹא יִחַם, לוֹ
« Le roi David était vieux, chargé de jours; on l’enveloppait de vêtements, sans qu’il en fût réchauffé. » (Rois 1 / Melakhim 1:1)

« Le premier qui sortit était ADMONI et tout son corps pareil à une pelisse; on lui donna le nom d’Essav. » (Bereshit / Genèse 25:25)

« On le fit donc venir. Or, il était ADMONI, avec cela de beaux yeux et bonne mine… Et Dieu dit à Samuel: « Va, oins-le, c’est lui! » » (Samuel 16:12)

Admoni (peut se traduire par « roux », « vermeil », « orange »,…) est un adjectif qui, dans la Torah, qualifie à la fois Essav et David HaMelekh.

Admoni

אדמוני

= 1 + 4 + 40 + 6 + 50 + 10

= 111

111

« Je suis ce que Je suis »

Ehyeh Asher Ehyeh אֶֽהְיֶה אֲשֶׁר אֶֽהְיֶה

אאא

Naît-Je