Archives de catégorie : Linguistique

Atik

Il y a cinq Partsoufim (« visages de Dieu », « configurations ») primaires : Arikh Anpin (le Long visage), Abah (le Père), Imah (la Mère), Zeir Anpin (le Petit visage), Malkhout (ou Noukva/Féminin, également désigné sous le terme de Shekhina)

Au dessus de ces 5 Partsoufim se trouve Atik, le Partsouf le plus élevé et donc le plus caché . Il correspond à l’intériorité d’Arikh Anpin. Le processus en Keter crée la capacité à continuer la construction des mondes et canaliser la Lumière sans fin aux niveaux inférieurs.

Lire la suite

La ש

« Ne regarde pas la bouteille (« Kanekane » en araméen) mais plutôt ce qu’elle contient » (Pirkei Avot / Maxime des Pères).

看 / Kane signifie « regarder » en chinois, et Kane Kane « regarder rapidement », « jeter un coup d’œil ».

KaneKane : extériorité d’une chose (bouteille), opposé à l’intériorité (contenu).

Les Pains de Proposition, ou « Pains des Faces »

Pain (qui vient de « panis » en latin) est un homonyme du mot anglais « Pain » qui signifie « Douleur ».

Pourquoi la douleur ? Car lors de l’exil, l’homme doit gagner sa vie, son pain, « à la sueur de son front ».

Les Pains de Proposition « Lehem HaPanim » לחם הפנים, ou « Pain des Faces » correspondent eux aussi à la Douleur, ils sont associés à la sefirah Gvourah (la Rigueur).
Dans le Temple, la table des Pains de Proposition était située au Nord, direction également liée à la Gvourah.

Guematria du Nom de Dieu YHVH יהוה
= 26

Pain (Lehem) לחם
= 78

Pain = YHVH X 3

Une des explications du sens du mot « Pain des Faces » (Lehem HaPanim) est que ces pains avaient la forme des Kerouvim (Chérubins), les anges situés sur l’Arche.

Ces anges se faisaient Face à Face.

Lire la suite

Pied et Malkhout, Reguel et Régal

Pied se dit « Regel » רגל en hébreu.

Pied « Regel » רגל
Guematria (valeur numérique)
= 200+3+30
= 233

Etz Haïm עצ החיים
= 70+90+5+8+10+10+40
= 233

233 est un nombre de Fibonacci.

« L’Éternel-Dieu fit surgir du sol toute espèce d’arbres, beaux à voir et propres à la nourriture ; et l’Arbre de Vie au milieu du jardin, avec l’arbre de la science du bien et du mal. » (Bereshit / Genèse 2:9)

« Regel », pied, a la même guematria que « Ets HaHaïm », L’Arbre de Vie, qui resplendit lorsque la Sefirah Malkhout, la Shekhinah, est libérée.

Nous retrouvons la lettre Resh, 200, qui représente la dualité cosmologique et la racine GAL, 33, (Galout, Gueoula, Goel, etc.).

En Kabbalah, le pied est symbolisé par la sefirah Malkhout (Royauté).

En français, plusieurs expressions liées aux pieds expriment le plaisir (« c’est le pied », « prendre son pied »,…), et en hébreu le mot REGEL רגל signifie également Fête. Les SHLOSHA REGALIM, sont les Trois Fêtes de Pèlerinage au Temple de Jerusalem, à savoir Pessah, Shavouot, et Souccot.

Le plaisir (« Taanoug ») vient du niveau le plus haut de l’Arbre de Vie, Keter, car lorsque le Corps, la Ressemblance, l’Arbre de Vie, fonctionne en Harmonie, de la tête aux pieds, il en découle un plaisir dans les plus hautes sphères célestes qui se déverse jusqu’à la Sefirah la plus basse, Malkhout.

Pour revenir aux français, le mot français « RIGOLe » vient du néerlandais regel « ligne droite », issu du latin regula « règle ». Une rigole est un conduit creusé au niveau du sol (Malkhout) et destiné à amener l’eau (les eaux d’en haut, Mayim Elyonim).

Un autre mot français, le verbe « RIGOLer », est également assimilé au plaisir. Il est dit que « Dieu a créé le monde dans un éclat de rire », et nous pourrons à nouveau ressentir cet éclat de rire lors de la Guéoula, lorsque les secrets de la Torah nous seront dévoilés et que les masques seront tombés, car le Goel (Sauveur) est Rigolo.

Enfin, l’adjectif « RÉGALien » vient du latin « regalis » qui veut dire « royal ». Régalien signifie ce qui concerne, qui appartient en propre au Roi, au souverain, et est également lié à la Sefira Malkhout.

Lors de la Délivrance Finale, quand le Nom de Dieu YHVH sera Un, lorsque le tikoun, la réparation du deuxième Hé aura été accompli, il en ressortira une grande joie, nous nous RÉGALerons.

Il Faut Multiplier la Lumière pour Unifier YHVH et Elohim

YHVH
יהוה
= 10 + 5 + 6 + 5
= 26

Elohim
אלהים
= 1 + 30 + 5 + 10 + 40

1×1 + 30×30 + 5×5 + 10×10 + 40×40
= 1 + 900 + 25 + 100 + 1600
= 2626

YHVH
יהוה
= 10 + 5 + 6 + 5

10×10 + 5×5 + 6×6 + 5×5

= 100 + 25 + 36 + 25

= 186

L’Unité d’Elohim se trouve dans YHVH.

Lire la suite

Champs-Élysées et Champs d’Élisée

Paris et Perets.

Notre Dame et Dame de Fer.
Edom et Mode. Capitale de la mode et du paraître.

Ville Lumière et des Ténèbres.

Élysée et Élisée. אלישע
Labourer les Champs.

Quelques pistes pour décoder :

Atik, le Grenier

Atik, lié à la sefira Keter (couronne), est le Partsouf le plus élevé.

https://m.breslev.co.il/articles/spiritualit%C3%A9_et_foi/kabbale/partsoufim.aspx?id=12329&language=french

https://www.lamed.fr/index.php?id=1&art=1191

L’attique (nom masculin), en architecture, est la partie supérieure qui vient couronner une construction.

https://fr.m.wikipedia.org/wiki/Attique_(architecture)

Atik signifie Ancien en hébreu.

Atik Yomin est « l’Ancien des Jours » (Prophète Daniel 7:9).

En français, « attique » signifie aussi « raffiné ».

En anglais, « attic » signifie « grenier » et vient du français « attique ».

https://www.cnrtl.fr/definition/academie8/attique

De nos jours, le grenier est utilisé pour entreposer des choses anciennes.

Le mot « grenier » vient de « guernier » en vieux français, qui vient lui-même du latin « granaria » qui signifie « local d’entreposage du grain ».

La Kabbalah nous enseigne que Machiah vient de Atik.

Machia’h est comparé à une plante (« Tsema’h David). Plante qui pousse à partir d’une graine.

La Galilée et les Gaulois

La racine Gal de Galilée peut être rattachée aux peuples celtes qui, partis d’Europe, ont fondé des colonies jusqu’en Inde (ex : Galice en Espagne, Galates en Turquie,…) et auraient établi un avant-poste en Galilée (la « Terre des Gaulois »).

https://fr.m.wikipedia.org/wiki/Galil%C3%A9e_(r%C3%A9gion)#Toponymie

En Israel, les dolmens / mégalithes sont concentrés dans le nord du pays, dans les régions de Galilée et du Golan.

Selon les historiens, ils sont similaires à ceux présents en Europe de l’Ouest, contrairement aux autres mégalithes de par le monde.

En vieux français, un Galgal est un tumulus mégalithique…

Lire la suite

La Langue des Oiseaux

La présence de Dieu se trouve dans tous les aspects matériels et dans toutes les langues des nations du monde. (Rabbi Nahman de Breslev)

Ce que l’on appelle « Langue des oiseaux » dans les traditions ésotériques occidentales est identique aux procédés traditionnels d’interprétation de la Torah.

https://fr.m.wikipedia.org/wiki/Langue_des_oiseaux

L’interprétation de la Torah par la « langue des oiseaux » effectuée par l’intermédiaire de toutes les langues du monde (pas seulement l’hébreu) est extrêmement puissante.
On retrouve ce procédé dans le Midrash avec le grec ancien.

Ce procédé a été pendant trop longtemps sous-estimé par ceux qui étudient la Torah.

Aujourd’hui, nous sommes à l’aube de la Révolution finale et avons accès aux langues et aux sagesses du monde entier.

À nous d’aller chercher les étincelles de sainteté qui y sont cachées.

L’hébreu, le français, l’anglais et l’anglais sont par nature à la base de la « Langue des Oiseaux » de la Nouvelle Torah.

Il s’agit de bien prendre en compte les différences de sonorité entre les langues, leurs propres particularités de sons produits par l’appareil phonatoire au niveau du thorax, du cou et de la tête, le symbolisme de ces lettres, et toutes leurs interconnexions.

https://fr.m.wikipedia.org/wiki/Prononciation_de_l%27h%C3%A9breuhttps://fr.m.wikipedia.org/wiki/Prononciation_de_l%27h%C3%A9breu

Exemples :

– Les lettres ‘Het ou Khaf peuvent devenir un R en français ou en anglais .

– Les sons É et A peuvent directement faire références à l’une des lettres Hé du Nom de Dieu YHVH. Les letttes I ou Y au Youd. V ou W au Vav. Etc.

– Le son « ma » au Shem Mah (Quoi)

– Le son « mi » au Shem Mi (Qui)

– IER peut faire allusion à YeH (Youd Hé en hébreu)

– IA à YaH (Youd Hé avec vocalisation A)

– É à Hé (Hé)

– A à Ha (Hé avec vocalisation A)

etc.

L’Ethymologie du mot « Franc » et le Nom « Peretz »

Le mot « Franc » vient du latin « francus » qui signifie « libre », sous-entendu pour avoir échappé à la domination romaine au premier siècle.

Mais ceci est une interprétation postérieure. Le mot « franc » vient de la racine indo-européenne « preg », qui signifie « hardi », « audacieux », « courageux ».

Ce mot est à rattacher avec l’anglo-saxon « franca » qui signifie « javelot » , « lance ». Il est également à rattacher aux vieux norrois (langue scandinave) « frekkr » qui signifie « hardi », « courageux », « intrépide ».

Il est intéressant de noter la similitude entre le sens originel du mot franc et l’explication du Rabbi de Loubavitch sur le sens du mot « Tsarfat » en hébreu. Le mot Tsarfat contient en effet le nom de Peretz, (fils de Yéhouda et petit-fils de Yaacov).

Et il arriva, au temps où elle accoucha, que voici, il y avait des jumeaux dans son ventre.
Et il arriva, comme elle accouchait, que [l’un d’eux] tendit la main. Et la sage-femme la prit et attacha à sa main un fil écarlate, en disant : Celui-ci sort le premier.
Et il arriva, comme il retira sa main, que voici, son frère sortit. Et elle dit : Quelle brèche tu as faite ! La brèche est sur toi ! Et on l’appela du nom de Pérets. (Genèse 38:27-29)

Peretz, l’ancètre du Messie, s’appelle ainsi car il a « percé », « fait un brèche » par son hardiesse. La tradition juive nomme ainsi le messie « Ben Peretz », « le fils de Peretz ». Comme Peretz le Messie est un homme d’action. Il d’ailleurs faux de traduire le mot « Machiah » (Messie en hébreu) par « oint ». Son sens véritable est « celui qui oint » les autres, celui qui est au commencement pour oindre les autres.

À l’origine, les Francs saliens venaient notamment des Pays-BAS actuels.

Monde Latin (ROME) Vs Monde Germanique (GERMANIA)

La Guémara (Talmud) (Méguila 6b), parle de Germania shel Edom et de Rome, et de la guerre entre les 300 chefs de Germania et les 365 chefs de Rome. Si Germania et Edom se réunissent sous l’autorité d’un chef, le monde serait dévasté.

Clovis et les Francs ont précisément réussis à réunir ces 2 peuples, ces 2 cultures.

Le mot Peretz ressemble également phonétiquement à Paris, qui a pour étymologie le nom du peuple des Parisii, mais qui est identique au nom de Paris, ce héros de la mythologie grecque qui décocha une flèche sur le talon d’Achille lors de la guerre de Troie.

La ville de Paris Paris, capitale de la France, est le pays à partir duquel naîtra une révolution qui percera les derniers remparts de l’exil et transformera le chaos en harmonie universelle.

« Avant que fraîchisse le jour et que s’effacent les ombres, je me dirigerai vers le mont de la myrrhe, vers la colline de l’encens. » (Cantique des Cantiques 4:6)

Myrrhe = מור (Mor) = Frankincense (en anglais, dérivé du vieux français Franc Encens)

Myrrhe vient du latin Myrrah, qui vient lui même de la racine sémitique signifiant « être amer ».

La Myrrhe est l’un des principaux composants de l’huile d’onction.