Archives de catégorie : Citations

Il Faut Multiplier la Lumière pour Unifier YHVH et Elohim

YHVH
יהוה
= 10 + 5 + 6 + 5
= 26

Elohim
אלהים
= 1 + 30 + 5 + 10 + 40

1×1 + 30×30 + 5×5 + 10×10 + 40×40
= 1 + 900 + 25 + 100 + 1600
= 2626

YHVH
יהוה
= 10 + 5 + 6 + 5

10×10 + 5×5 + 6×6 + 5×5

= 100 + 25 + 36 + 25

= 186

L’Unité d’Elohim se trouve dans YHVH.

Lire la suite

Les Nations

« Les Nations ont la possibilité de revenir rapidement vers Dieu. » (Rabbi Nahman de Breslev)

 » Quiconque parmi les non-juifs accomplit les Sept Lois fait partie des Justes parmi les Nations et a sa part au monde futur. » (Rambam)

« Dieu a dit à Moïse: « Il n’y a absolument aucun favoritisme devant moi, que l’on soit Juif ou non-Juif, homme ou femme, serviteur ou servante, celui qui fait une bonne action est récompensé »  » (Yalkout Shimoni, Parasha Lekh Lekha)

« Si un non-juif apprend les Sept Lois de Noé dans leurs moindres détails ainsi que tout ce qu’il peut glaner de leur enseignement, alors nous devons l’honorer comme devrait l’être un Grand Prêtre (Kohen gadol). » (Rabbi Mena’hem ben Shlomo Hame’iri)

« Le but ultime de la création est le don de la bonté infinie de Dieu à l’ensemble de Ses créatures » (Ram’hal – Kla’h Pit’hei ‘Ho’hmah)

« La présence de D-ieu se trouve dans tous les aspects matériels et dans toutes les langues des nations du monde. » (Rabbi Nahman de Breslev)

« Aucun être humain ne peut prétendre à une origine ancestrale supérieure. » (Rabbi de Loubavitch) 

La Délivrance par les Lettres

« Le Nom de Dieu YHVH comprend tous les noms qui tous en sortent comme les branches d’un arbre. Les branches se lient à l’arbre et ne s’en séparent pas. Elles y puisent toutes leurs forces. Au cours de l’Histoire, Israel est sauvé par l’une des lettres du Saint Nom. Mais bientôt, la Délivrance viendra par toutes les lettres. » (Extrait des « 70 Tikounim » du Ram’hal)

Etincelles et écorces

« Il n’y a rien au monde, dans tous les mondes et, de même dans toutes les parties du monde matériel, comme le minéral, le végétal, l’animal ou l’humain, où l’on ne puisse trouver des étincelles de sainteté mélangées aux « écorces » ; et elles doivent être triées. » (Rabbi ‘Haim Vital)