Football et Kabbalah

Le football étant le sport le plus populaire au monde, Dieu n’a pas manqué d’y cacher les secrets de la Torah les plus prodigieux.

Chaque chose matérielle a son équivalent dans les mondes spirituels. Il existe des « matchs de football » dans le Monde d’En-haut tout comme il en existe dans le Monde d’En-bas.

Disposition des joueurs selon l’Arbre de Vie :

  • Gardien : Keter
  • Aile Droite : ‘Ho’hmah / ‘Hessed / Netza’h
  • Aile Gauche : Binah / Gevourah / Hod
  • Défenseur Central : Daat
  • Milieu de Terrain : Tiferet
  • Milieu offensif : Yessod
  • Avant-centre : Malhout
Ka-Balle

« Tiferet » veut dire “beauté” ou “splendeur”. Le milieu de terrain / meneur de jeu est responsable de l’harmonie de l’équipe, c’est celui qui fait le lien entre les opposés, entre les défenseurs et les attaquants ainsi qu’entre les 2 ailes / piliers de l’Arbre de Vie.

La Délivrance Finale est similaire à un gardien de buts qui sort de ses cages et qui donne la victoire en marquant un but à la dernière minute sur un retourné acrobatique.

Guematria de la Sefira « Gvourah »=216=6x6x6, également appelée DIN « Jugement »

FFF=666
F=6ème lettre de l’alphabet

Hexagone = 6 Côtés

En 1998 (666×3=1998) ZineDINe ZiDANe marque en finale de la Coupe du Monde à Saint-DENiS (où sont enterrés les Rois de France).

Deux têtes sur deux CORNErS.

Les mots Karan / Keren / Corne / Couronne / Coin / Corner.

Rachi sur Exode 34:29 explique que « la Lumière brille et rayonne comme une sorte de Corne » :

« Or, lorsque Moïse redescendit du mont Sinaï, tenant en main les deux tables du Statut, il ne savait pas que la peau de son visage était devenue « rayonnante » (« Karan Or ») lorsque Dieu lui avait parlé. »

En 1998, la France est entrée dans une période de Jugement.

« Au commencement Dieu créa le ciel » (Genèse 1:1)
בראשית ברא אלהים את השמים
Guematria = 1998

Lorsque le Ciel et la Terre sont séparés, lorsque nous ne faisons pas l’effort d’unifier l’En-Haut et l’En-Bas, alors s’abat le Din (la Rigueur).

Au Mont Sinaï les Enfants d’Israel virent une « lumière blanche ».

« Aspaklaria » = Lentille qui reflète la Lumière Divine.

Lumière = « Or » en hébreu.

En 1998, lors de la Coupe du Monde à Lens (« lens » = lentille en anglais), l’Or en blanc marque le but en Or.

La tradition juive hassidique enseigne, de façon imagée, qu’un Juste (un tsadik) a le « coeur à droite ».

Emmanuel Petit mettant la main à droite pendant la Marseillaise (Coupe du Monde 1998 – France / Afrique du Sud). Il en rit encore…

Mais n’oubliez-pas que tout finit bien car Dieu « se fait petit » et est « Avec nous » (Emmanuel).

Comme le dit Thierry Roland dans ses commentaires, Emmanuel Petit vient « crucifier l’équipe du Brésil » et « on peut mourir tranquille ».

Emmanuel Petit célébrant son but entre l’âne et Lebœuf .

La Délivrance (Gueoula) consiste à gagner la « Coupe du Monde ». Le Goël (Libérateur) mettra un coup de pied (Reguel) sur la planète Terre depuis l’Hexagone pour marquer le Goal.

Roi רוי
Guematria = 216 = 6x6x6

La chanson « I will survive » (Je survivrai) fait référence à l’Exil de la Présence Divine et au DIN qui s’abat sur le monde.

Malgré l’Exil, je survivrai.

« I WILL SURVIVE »

La vrai Coupe du Monde, c’est l’Humanité qui crée un keli (receptacle), une « demeure » pour Dieu. C’est la sefira Malkhout (Royauté) réparée, la Shekhina (Présence Divine) délivrée de son exil, le Nom de Dieu qui est Un.

Et pour aller plus loin :

La Vérité, toute la Vérité : Le Complot dans le Complot.