Ils Sont Parmi Nous. Kaballah, Elohim, Anges, Démons et Extraterrestres

La Bible, le Talmud, la Kabbalah, … les sources traditionnelles juives font de nombreuses références à des « chars célestes » ou habitants d’autres planètes.

Par exemple, suite à sa victoire sur le général Sissera, la prophétesse Déborah dit :

Maudit soit Méroz, a dit l’ange du Seigneur, maudits soient ses habitants. (Juges 5:23)

(Juges 5:23)

Selon le Talmud, Méroz est une planète dont les habitants étaient venus prêter main forte à Sissera.

Les passages faisant référence à des « chars de feu » sont nombreux dans la Bible, le plus connu étant celui où Elie est emporté au ciel :

Ils poursuivaient leur chemin en conversant, quand tout à coup un char de feu, attelé de chevaux de feu, les sépara l’un de l’autre, et Elie monta au ciel dans un tourbillon. A cette vue, Elisée s’écria: « Mon père, mon père! Char et cavalerie d’Israël! » Et il ne le vit plus. Alors il saisit ses vêtements, et les déchira de part en part.

(Livre des Rois II 2:11-12)

La Torah écrite et la Torah orale que Moshe Rabbenou a reçu au Sinaï renferment tous les secrets cachés. Il n’y a pas un seul événement, même le plus anodin, même le plus farfelu, qui ne puisse être expliqué à la Lumière de la Torah.

« Tout objet, toute forme, tout événement que l’homme voit ou entend lui délivre un enseignement applicable à son service de Dieu.
Précisément, servir Dieu consiste à décrypter les messages qu’Il envoie, à en déduire ce qu’il convient de faire ou au contraire, d’empêcher. »

(Le Baal Shem Tov)
OVNIS au-dessus de Washington, 1962.

En 1969, la commission d’enquête du « Projet Colorado », ou « Rapport Condon », en cherchant à expliquer rationnellement les nombreuses observations d’OVNI de l’époque, divulgue en même temps des rapports gouvernementaux précis de phénomènes non expliqués au grand public.

Un des cas les plus célèbres est celui des nuits du 19/20 juillet et 26/27 juillet 1952 au dessus de Washington. Ces nuits-là, les scopes radars affichaient une douzaine de blips au-dessus des principales zones sensibles de la capitale (Capitole, Maison Blanche, Pentagone).

Cet incident de Washington est simplement l’un des plus connus et les mieux documentés, mais il suffit de faire quelques recherches pour se rendre compte que les cas similaires sont nombreux de gouvernements et d’états majors du monde entier confrontés à ces intrusions.

Beaucoup de ces intrusions ont pour point commun le fait qu’elles ont lieu dans des secteurs militaires, souvent secrets. Par exemple, les trois bases américaines où était conçue la bombe atomique et stocké le plutonium furent régulièrement survolées dans les années 40.

Un des cas les plus troublants, est l’OVNI vu par des centaines de témoins et qui resta près de six heures au-dessus du quatrième générateur de la centrale de Tchernobyl lors de son explosion. Ce que le grand public ne sait pas, c’est que la catastrophe de Tchernobyl était « seulement » un souffle thermique. de des tonnes d’uranium enrichi ont miraculeusement disparu et n’ont pas explosé, ce qui aurait provoqué une véritable catastrophe rayant l’Europe de la carte.

Plus récemment, il y a aussi beaucoup de choses qui nous ont été cachées lors de la vague de « drones » qui ont survolé les centrales nucléaires françaises en 2014 et 2015.

Une des spécificités de ce type d’événements est que les contrôleurs aériens et membres des commandements militaires se rendent compte qu’ils ont affaire à une intelligence supérieure, capable de lire dans les pensées et de réagir avant qu’un ordre soit donné.

Les interactions entre ces entités et notre Humanité se sont intensifiées depuis les grandes vagues d’OVNIS d’après-guerre. Elles ont également évolué.

Celui ou celle qui souhaite mieux comprendre ces choses doit avant tout s’imprégner des secrets de la Torah transmis par le Baal Chem Tov : la ‘Hassidout.

Les clés pour comprendre ces mystères sont tout autour de nous.

Les clés se trouvent dans toute la Torah écrite, le Talmud, le Zohar,… qui parlent notamment des combats qui ont lieu dans les mondes spirituels.

Que sont les anges : https://fr.chabad.org/library/article_cdo/aid/2427825/jewish/Que-sont-les-anges.htm

Littérature des Palais ou Écrits du Char Céleste : https://fr.wikipedia.org/wiki/Litt%C3%A9rature_des_Palais_ou_%C3%89crits_du_Char_C%C3%A9leste

Merkavah : https://fr.wikipedia.org/wiki/Merkabah


Quelle est la différence entre nous et les anges ?

Les anges ont un intellect indépendant, et même un corps. Pour autant, leur intellect est défini comme indépendant car il n’inclut pas les notions de temps et d’espace. Les corps des anges sont spirituels. Ils existent, mais dans une autre dimension. L’existence du corps des anges est plus « grossière » que celle de leur âme.

Nous sommes des Bnei Adam, des fils d’Adam. Comme l’explique le Rabbi Rayats, le nom Adam est particulièrement élevé, puisqu’il fait allusion à la Sagesse et à la Compréhension, dans lesquelles l’Homme peut investir son cerveau et introduire son coeur. De cette manière, il obtient un résultat qui le place, lui, l’élu d’entre toutes les créatures, au dessus des autres êtres, non seulement ici-bas, mais aussi parmi l’Armée Céleste, les Anges.

Seul un Ben Adam (un être humain), et non un ange, peut réaliser la volonté de Dieu, c’est à dire « contruire une demeure pour Lui », en éclairant le monde par la lumière de la Torah et des Mitsvot. Les anges n’ont pas reçu une telle mission et ne sont en aucun cas capables de révéler le spirituel dans le matériel comme nous pouvons le faire avec la Torah.

Le Rabbi de Loubavitch et les Extraterrestres.

Petite anecdote : le Rabbi de Loubavitch donna un conseil au Docteur Velvel Green, un éminent microbiologiste qui fut engagé par la NASA dans le cadre de son projet visant à déterminer s’il y avait de la vie sur Mars. Quand ce dernier demanda au Rabbi s’il convenait de se livrer à une telle recherche, le Rabbi répondit :

« Dr Greene, cherchez donc s’il y a la vie sur Mars ! Et si vous n’en trouvez pas là-bas, cherchez ailleurs dans l’univers. Car rester les bras croisés et prétendre qu’il n’y a pas de vie en dehors de la planète Terre équivaut à mettre des limites au Créateur. Et cela, aucune de Ses créatures ne peut le faire ! »

Ufologie

Il convient de rester très prudent avec le monde de l’ufologie. Le danger est que beaucoup tombent dans le piège de prendre les anges pour des dieux. De nombreuses dérives ont lieu de la part de groupes de gens, de sectes, qui connaissent des secrets du nom Elohim. Ces gens là recherchent la connaissance pour le pouvoir et sont dangereux. Ils pensent détenir des pouvoirs surnaturels, se prennent pour des figures messianiques etc.

Beaucoup de « Chercheurs de Lumière » se prenant pour des Luke Skywalker peuvent un jour se trouver dans un des pièges de la malkhout de l’autre-côté :

Des épopées de dieux et leurs avatars sur des chars célestes, des contes et légendes du monde entier sont souvent les vestiges de temps anciens où certaines de ces entités se mêlèrent à notre population, avant ce que l’on appelle le Déluge.

Dans la matrice, ce qui nous paraît vrai est en fait faux et il n’y a en revanche rien de plus vrai que ce qui nous paraît totalement irréel.

Ces êtres peuvent prendre l’aspect de « petits hommes gris », de « grand gris », de « grands blonds », … de « monstres araignées »,…

La matrice du nom Elohim non rectifié n’a pas un aspect plaisant : l’injustice, les guerres, les maladies, …

Nous avons créé cette matrice et c’est à nous de la réparer par la Torah et les 7 Lois de Noé pour l’Humanité.

La réalité n’est pas si loin que ça de « Hollywood », voire bien plus …

Il convient également d’étudier et de méditer sur le nom de Dieu ELOHIM (guematria 86).

Elohim a également pour sens « Juges » dans la Torah. En langage imagé, on pourrait dire qu’Elohim est le « Gouvernement Intersidéral » ou « Gouvernement Intergalactique » que l’on retrouve au cinéma par exemple.

Ces entités sont tout autour de nous, la plupart d’entre nous n’en sommes pas du tout conscients (et il vaut mieux). Elles peuvent communiquer avec les êtres humains par télépathie, et peuvent effectivement se déplacer dans notre univers dans des « vaisseaux spatiaux ».

Contrairement à nous, êtres humains, Bnei Adam, ils ne disposent en aucune mesure de notre niveau de libre-arbitre.

Surtout, gardons confiance et agissons pour unir YHVH et Elohim. Participons à une Délivrance Finale dans la joie et le rire. Parfois, il n’y a que par l’humour, qu’en se faisant passer pour un fou que l’on peut faire passer certains messages beaucoup trop difficiles à faire passer par la voie habituelle.

« Iti » איתי veut dire « Avec moi » en hébreu.

E.T. = « Avec Moi »

Iti = Aleph + You + Tav + Youd

Téléphone : T (lettre Tet = 9) Aleph 1 One 1

911

Maison = lettre Beit

Bereshit « Au commencement »

בראשית

Beit Reshit Bara Elohim

Guematria de Reshit ראשית

= 911

« E.T. téléphone maison ! ».

Une des fresques de l’aéroport de Denver.

Les chars de l’Éternel se comptent par vingt mille ; Par milliers et par milliers ; Le Seigneur est au milieu d’eux, le Sinaï est dans le sanctuaire.

(Psaume de David / Tehilim 68:17)